Autour de la musique classique

Le but de ce forum est d'être un espace dédié principalement à la musique classique sous toutes ses périodes, mais aussi ouvert à d'autres genres.
 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Le deal à ne pas rater :
Cartes Pokémon – coffret ETB Astres Radieux EB10
Voir le deal

 

 [Jazz] Mal Waldron

Aller en bas 
4 participants
AuteurMessage
Alifie
Googlemaniac
Alifie


Nombre de messages : 17909
Date d'inscription : 29/01/2012

[Jazz] Mal Waldron Empty
MessageSujet: [Jazz] Mal Waldron   [Jazz] Mal Waldron EmptyLun 8 Nov 2021 - 12:23

Prosopopus a écrit:
J'ai plongé avec grand plaisir dans la discographie de Mal Waldron.

Benedictus a écrit:
face à une si vaste discographie: aurais-tu quelques albums (une dizaine ou une douzaine, mettons) de Mal Waldron que tu pourrais me recommander (pas forcément les meilleurs ou les plus importants, mais ceux qui seraient le plus susceptibles de me plaire)?

Je peux te proposer une sélection qui te permettra de voir ensuite vers quoi tu pourrais te tourner. En gros tu as trois périodes principales :

  • de la fin des années 50 au milieu des années 60 : la période Hard Bop où Mal Waldron est musicien de session pour Prestige en plus de ses sorties solos. Il a alors un style plus conventionnel, influencé par Monk et ses compositions sont redevables de Mingus. Si tu as écouté les sorties de Prestige de l'époque, ses propres albums ne devraient pas beaucoup te surprendre, on reste dans du hard bop standard, même si certains disques sont plus déroutants selon les musiciens avec lesquels il collabore.
  • la période de 1966 jusqu'à la fin des années 70, après son overdose de 1963, c'est à mon sens incontournable et le plus enivrant. Par contre il enregistre beaucoup, dans des conditions parfois moyennes et collabore avec n'importe qui. Si son jeu est alors uniforme et toujours dans le même style itératif et aux rythmes martelés (en anglais j'ai lu l'adjectif "brooding" soit ruminant ou maugréant qui lui convient bien) il a un peu touché à tout.
  • de la fin des années 70 et durant les années 80 jusqu'aux derniers disques des années 90, son style se synthétise, retrouve l'essence hard bop des débuts avec un jeu plus enlevé, et une révérence marquée aux "classiques", notamment Ellington. Beaucoup de duos, notamment plusieurs disques avec Steve Lacy. Moins immédiatement intéressant à mon sens mais il y a de belles choses tout de même, pour le moment j'ai moins pratiqué cette période.


Dans la première période tu peux à mon sens essayer ceci :

[Jazz] Mal Waldron R-5494600-1394834078-9299.jpeg

Mal/2 - Prestige - 1957

Disque assez typique des sorties d'alors du label Prestige, du hard bop ressemblant aux premiers Coltrane ou Miles, des standards passés à la moulinette du bop. Les compositions de Waldron sont à mon sens les morceaux les plus intéressants, le titre One by one est ainsi particulièrement réussi.


[Jazz] Mal Waldron R-4134181-1620671089-8576.jpeg

The Quest - With Eric Dolphy And Booker Ervin - New Jazz - 1962

Là on est déjà sur un territoire beaucoup plus aventureux, du jazz modal hyper speed ou contemplatif. Tous les titres sont écrits par Waldron et font la part belle aux solistes, bien évidemment Eric Dolphy et Booker Ervin qui sont mis en avant mais il y a aussi de superbes passages de Ron Carter au violoncelle. Gros coup de coeur sur Duquility, sur Warm Canto (la clarinette  I love you ) et sur le bien nommé Fire Waltz (hélas au piano mal enregistré). Gros coup de coeur pour le disque dans son ensemble. On sent vraiment des musiciens en train de chercher la shape of jazz to come.


[Jazz] Mal Waldron R-8364029-1460159131-9057.png

Les nuits de la négritude - Powertree records - 1965

Disque de transition enregistré en 1963.
Alifie a l'air de situer ce disque après son overdose quand il simplifie son jeu et use de la répétition et effectivement cela correspond bien à ce qu'on entend mais j'ai un doute sur la chronologie, puisque son overdose survient en 1963 d'après diverses sources et qu'il a supposément passé plusieurs mois à l'hôpital. Du coup si on se situe avant l'overdose on peut penser que Mal Waldron avait déjà commencé à creuser cette nouvelle voie. Cela pourrait d'ailleurs aller contre la vision de sa musique qui renait "grâce" à son overdose, vision peut-être trop romantique et clichée sur la drogue (je rappelle aux plus jeunes d'entre nous que la drogue c'est de la merde attention, ce n'est pas parce qu'on se drogue qu'on sort A Love Supreme, c'est d'abord parce qu'on a du talent).
Gros gros tube avec Quiet Temple qui clôt l'album, curieux de ne pas voir ce titre plus souvent utilisé tant il est imparable.


Dans la seconde période je te dirais bien d'écouter tout entre 1966 et 1972 Benedictus, rien ne m'a déçu.

[Jazz] Mal Waldron R-6228982-1584385964-7245.jpeg

All alone - GTA Records - 1966

Un disque en solo, enregistré n'importe comment sur une casserole infâme mais c'est pourtant génial.
Le morceau All Alone qui ouvre le disque est une reprise en solo de Quiet temple. Il joue rarement des développements, tout est composé de suites d'accords, de drones et de motifs répétés. On le sent encore hésitant sur cette voie, les moments mélodiques étant fréquemment marqués d'une mélancolie prononcée, accentué par le touché très puissant.

Il va creuser ce jeu sur The opening, autre disque solo de 1970 enregistré en France et sorti chez Futura records, également chaudement recommandé et peut-être plus dans tes cordes (moins de mélodie, vraiment tout dans le style heurté). Il y joue tellement bien qu'on dirait qu'il joue mal.


[Jazz] Mal Waldron R-1515708-1423514975-3623.jpeg

Free at last - Mal Waldron Trio - ECM - 1969

Historique sortie comme le disait Alifie puisqu'il s'agit de la première sortie du label ECM, même si le style n'est pas forcément aussi proche du "son" ECM à venir. Etrangement on retrouve un peu les recherches du début des années 1960, on est vraiment dans une sorte de post-bop. Les harmonies étranges de Balladina sont vraiment à écouter.


[Jazz] Mal Waldron R-11505843-1517544075-8302.jpeg

Black Glory - Enja records - 1971

Enregistré live en Allemagne avec Jimmy Woode à la basse et Pierre Favre à la batterie.
Première vrai découverte de Mal Waldron pour moi mais même en ayant écouté (une partie du) le reste de sa disco ça reste selon moi un sommet de son second style. Les deux musiciens qui l'accompagnent sont incroyables.


[Jazz] Mal Waldron R-2136727-1353779622-6487.jpeg

The Call - Japo Records - 1971

Excursion (unique ?) dans la fusion pour Waldron qui joue ici du piano électrique, parce que pourquoi pas ?
C'est pour le coup quelque peu improbable au sein de ses autres oeuvres mais c'est également complètement génial, personnellement je mets ça au niveau d'un Hancock ou d'un Davis de la période fusion, rien que ça. Deux longues pistes planantes portées par un batteur hors normes (Fred Braceful que j'ai découvert ici et qui livre une prestation incroyable) et production ECM oblige (Japo étant un sous-label du labe allemand) on retrouve Eberhard Weber à la basse.

Ensuite, à partir de 1972 Waldron commence à vraiment s'éparpiller, il sort un disque au Japon avec Kimiko Kasai, égérie japonaise du jazz vocal (qui a aussi fait un disque avec Hancock), revisite son travail de pianiste de Billie Holiday et collabore avec des musiciens japonais. De cette période je recommande toutes les sorties chez Enja Records, notamment Up popped the devil et le très Ellingtonien et Mingusien Moods en 1978.

[Jazz] Mal Waldron R-6182611-1432890539-7254.jpeg


Dans la dernière partie de sa carrière (mais la frontière n'est pas forcément si clairement délimitée que cela) je suis plus perdu mais je conseillerai d'essayer ses duos avec ces deux disques :

[Jazz] Mal Waldron R-3910345-1366153854-3601.jpeg

Dedication avec David Friesen à la basse en 1988, relativement minimaliste pour le coup. Je ne suis pas forcément fou de ce que fait Friesen à la basse mais l'alliage avec le piano a une certaine cohérence.

[Jazz] Mal Waldron R-1239980-1579962866-1348.jpeg

Sempre Amore avec Steve Lacy au saxophone, baroud d'honneur de deux stars du hard bop pour un disque de reprises de standards d'Ellington.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.youtube.com/user/Eifila
Benedictus
Mélomane chevronné
Benedictus


Nombre de messages : 14358
Age : 47
Date d'inscription : 02/03/2014

[Jazz] Mal Waldron Empty
MessageSujet: Re: [Jazz] Mal Waldron   [Jazz] Mal Waldron EmptyLun 8 Nov 2021 - 12:40

Immense merci à Prosopopus!
Je vais voir ce que je peux me procurer...
Revenir en haut Aller en bas
Alifie
Googlemaniac
Alifie


Nombre de messages : 17909
Date d'inscription : 29/01/2012

[Jazz] Mal Waldron Empty
MessageSujet: Re: [Jazz] Mal Waldron   [Jazz] Mal Waldron EmptyLun 8 Nov 2021 - 15:07

Benedictus a écrit:
Immense merci à Prosopopus!

mains Prosopopus pour cette excellente synthèse ! (dit, toute honte bue, le fainéant qui s'est lui défilé)

Quelques ajouts personnels à tes conseils d'écoute, dans ce que j'ai pu écouter récemment :

. en trio, de 1969, 1971 et 1972, pour le jeu le plus débridé, aux allures de transe derviche, de Mal Waldron :

[Jazz] Mal Waldron Mal_wa33 https://classik.forumactif.com/t9436p900-jazz-playlist#1201352

[Jazz] Mal Waldron Mal_wa21 https://classik.forumactif.com/t9436p900-jazz-playlist#1201433

[Jazz] Mal Waldron Mal_wa42 https://classik.forumactif.com/t9436p950-jazz-playlist#1201564


. en solo, en 1986 et 87, où sa formidable habilité à sculpter ses motifs répétitifs est encore à l'oeuvre, jusque dans l'interprétation des standards :

[Jazz] Mal Waldron Mal_wa49 https://classik.forumactif.com/t9436p950-jazz-playlist#1201726

[Jazz] Mal Waldron Mal_wa62 https://classik.forumactif.com/t9436p950-jazz-playlist#1202018


. en solo encore, en 1972, enregistrement live d'un minimalisme fascinant par son insistance répétitive (les deux thèmes d'inspiration japonaise sont moins intéressants) :

[Jazz] Mal Waldron Mal_wa45 https://classik.forumactif.com/t9436p950-jazz-playlist#1201635



J'ai enfin un faible pour :

[Jazz] Mal Waldron Mal_wa22 https://classik.forumactif.com/t9436p950-jazz-playlist#1201757

pas pour audiophiles, mais encore plus réussi (le solo de Charlie Rouse sur Judy vaut à lui seul l'écoute) que les deux albums Soulnote avec le même 5tet enregistré au Village Vanguard

[Jazz] Mal Waldron Mal_wa61 https://classik.forumactif.com/t9436p950-jazz-playlist#1201970

séance d'enregistrement en radio avec le saxophoniste Sadao Watanabe, qui est ici aussi impressionnant qu'un Jackie McLean.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.youtube.com/user/Eifila
Alifie
Googlemaniac
Alifie


Nombre de messages : 17909
Date d'inscription : 29/01/2012

[Jazz] Mal Waldron Empty
MessageSujet: Re: [Jazz] Mal Waldron   [Jazz] Mal Waldron EmptyMer 10 Nov 2021 - 16:07

Autre album en solo hautement recommandable, de 1971, dans un registre percussif affranchi de la mélodie quasi ceciltaylorien compress :

[Jazz] Mal Waldron Mal_wa37 https://classik.forumactif.com/t9436p900-jazz-playlist#1201451

et un peu de lecture partagée avec Prosopopus, en attendant d'explorer d'autres ressources (interviews audio, docu en vidéo) :

https://ethaniverson.com/rhythm-and-blues/on-mal-waldron/
https://stuartnicholson.uk/mal-waldron-interview-26th-february-1994/
https://tedpanken.wordpress.com/2011/08/15/two-interviews-with-mal-waldron-on-the-86th-anniversary-of-his-birth/
Revenir en haut Aller en bas
https://www.youtube.com/user/Eifila
Prosopopus
Mélomaniaque
Prosopopus


Nombre de messages : 674
Age : 38
Localisation : Paris
Date d'inscription : 21/11/2017

[Jazz] Mal Waldron Empty
MessageSujet: Re: [Jazz] Mal Waldron   [Jazz] Mal Waldron EmptyJeu 11 Nov 2021 - 17:26

Quand je disais à Benedictus de tout écouter je n'étais pas si loin que ça...

[Jazz] Mal Waldron R-2628016-1621521188-5260.jpeg

One-Upmanship - Mal Waldron Quintet - Enja 1978

Trois longues pistes d'impro mais où le rythme de Waldron porte tout, conservant un souffle vraiment prenant jusqu'à la fin. L'album a été enregistré en Allemagne dans le studio de Conny Plank, le producteur phare du krautrock (je commence à voir les liens dont parlaient Alifie). Génial ici encore.


[Jazz] Mal Waldron R-9297688-1478171574-2810.jpeg

Tout aussi indispensable, le même trio que sur Black Glory, Pierre Favre à la batterie et Jimmy Woode à la basse. Le feeling est beaucoup plus bluesy, moins ouvertement free mais c'est un disque admirable, du hard bop contrarié par les rythmes itératifs de Mal Waldron.
Revenir en haut Aller en bas
Prosopopus
Mélomaniaque
Prosopopus


Nombre de messages : 674
Age : 38
Localisation : Paris
Date d'inscription : 21/11/2017

[Jazz] Mal Waldron Empty
MessageSujet: Re: [Jazz] Mal Waldron   [Jazz] Mal Waldron EmptyVen 12 Nov 2021 - 5:04

[Jazz] Mal Waldron R-4192189-1510613559-1843.jpeg

Mal Waldron Quintet ‎– The Seagulls Of Kristiansund - Live At The Village Vanguard - Soulnote 1989

Live de 1986 au Village vanguard, à la même période et avec le même effectif que sur The Git Go paru quelques années plus tôt et dont parlait Alifie il me semble. Bon, il faudrait que je revois mon jugement sur les périodes de Waldron car ici on semble replonger dans le meilleur des années 70, du hard bop avec un rythme frénétique, des développements de jazz modal et un piano toujours aussi percussif et virevoltant. Il y a même une touche d'humour sur le dernier titre plus atmosphérique et descriptif, collant très bien avec la pochette de l'album (c'est un peu facile mais la trompette se met à imiter la plainte des mouettes).
Revenir en haut Aller en bas
Alifie
Googlemaniac
Alifie


Nombre de messages : 17909
Date d'inscription : 29/01/2012

[Jazz] Mal Waldron Empty
MessageSujet: Re: [Jazz] Mal Waldron   [Jazz] Mal Waldron EmptySam 19 Fév 2022 - 12:48

Les mêmes en vidéo (pas pour audiophiles) au Village Vanguard en septembre 1983 :  

[Jazz] Mal Waldron Mal_wa76

www.youtube.com/watch?v=a0ef33zgomQ
Revenir en haut Aller en bas
https://www.youtube.com/user/Eifila
Alifie
Googlemaniac
Alifie


Nombre de messages : 17909
Date d'inscription : 29/01/2012

[Jazz] Mal Waldron Empty
MessageSujet: Re: [Jazz] Mal Waldron   [Jazz] Mal Waldron EmptyVen 11 Mar 2022 - 4:24

Sur la période 1969-73 de MW, dont la collaboration avec Christian Burchard et Embryo : www.newdirectionsinmusic.com/mal-waldron-in-europe-1969-73
Revenir en haut Aller en bas
https://www.youtube.com/user/Eifila
Prosopopus
Mélomaniaque
Prosopopus


Nombre de messages : 674
Age : 38
Localisation : Paris
Date d'inscription : 21/11/2017

[Jazz] Mal Waldron Empty
MessageSujet: Re: [Jazz] Mal Waldron   [Jazz] Mal Waldron EmptyMer 16 Mar 2022 - 4:49

Je suis toujours en train de défricher l'imposante discographie de Waldron, sans jamais vraiment tomber sur des mauvaises herbes, il y a des choses moins essentielles (les duos avec chanteuses un peu plus alimentaires) mais rien de jamais rédhibitoire. Je n'ai finalement pas eu le temps de participer sur le sujet des disques les plus écoutés en 2021 mais pour ma part l'artiste que j'ai le plus écouté est clairement Mal Waldron, plus belle découverte de l'année tout style confondu, encore un grand merci à Alifie.

Je suis en train de travailler à une discographie un peu plus analytique de Waldron pour classer son pléthorique catalogue mais la tâche est ardue.

[Jazz] Mal Waldron NC0zMDE3LmpwZWc

Jazz a confronto 19 - Horo Records - 1975 (l'image est celle de la version japonaise du disque, réédité en 1979)

Tew Nune
Picchy's Waltz
Breakin' Through
Canto Ritrovato
Lullaby
Appia Antica


L'un des nombreux disques solos que Waldron a pris l'habitude d'enregistrer en tournée dès que l'occasion ou de la place en studio se présentent. Vu la date d'enregistrement (le 1er avril 1972 en Italie) on est en plein dans la période la plus féconde de Waldron pour le façonnement de son second style. Un martellement percussif, des décalages très légers de tempo, des accords itératifs et des mélodies tordues mais parfois très belles. On ressent vraiment chez Waldron cette volonté de ne jamais complètement renier une forme plus ancienne de jazz cool ou de swing en le passant par son prisme moderne mais jamais (ou à de rares occasions) complètement free.

On retrouve des thèmes souvent réutilisés par Waldron, comme le Lullaby très doux et mélancolique qui est une nouvelle version de All Alone ou le titre Breakin' Through (à la fin bruitiste) qui ressemble aussi beaucoup à un autre titre dont le nom m'échappe.

Très très bon disque.
Revenir en haut Aller en bas
Alifie
Googlemaniac
Alifie


Nombre de messages : 17909
Date d'inscription : 29/01/2012

[Jazz] Mal Waldron Empty
MessageSujet: Re: [Jazz] Mal Waldron   [Jazz] Mal Waldron EmptyMer 16 Mar 2022 - 7:21

thumleft
Prosopopus a écrit:
pour ma part l'artiste que j'ai le plus écouté est clairement Mal Waldron

Je dois en être là moi aussi, et tu y es évidemment pour quelque chose. mains

J'ai commencé de mon côté à écouter la série d'enregistrements en duo avec Christian Burchard Time Warp (cf. post précédent), de la fin des années 60 plus que probablement (édition numérique sans crédits, disponible à l'écoute sur yt et spotify) : beaucoup d'espace ouvert par l'absence d'accompagnement basse-batterie et à l'évidence une collaboration (Burchard était également membre de son 4tet de l'époque *) qui a compté dans l'élaboration de la seconde manière de MW.

Spoiler:

Prosopopus a écrit:
Breakin' Through (à la fin bruitiste) qui ressemble aussi beaucoup à un autre titre dont le nom m'échappe.

Arrow www.youtube.com/watch?v=KdEcTFFXo6w Wink


* cf. www.psychedelicbabymag.com/2011/12/embryo-interview-with-christian.html
  en concert en 1968 : https://pastdaily.com/2019/10/27/mal-waldron-christian-burchard-quartet-live-in-germany-1968-past-daily-downbeat


Spoiler:
Revenir en haut Aller en bas
https://www.youtube.com/user/Eifila
Thomasl47
Mélomaniaque



Nombre de messages : 613
Age : 37
Date d'inscription : 13/08/2018

[Jazz] Mal Waldron Empty
MessageSujet: Re: [Jazz] Mal Waldron   [Jazz] Mal Waldron EmptyMer 16 Mar 2022 - 8:26

Note pour plus tard qu'il va falloir s'y pencher siffle study Merci Wink
Revenir en haut Aller en bas
Prosopopus
Mélomaniaque
Prosopopus


Nombre de messages : 674
Age : 38
Localisation : Paris
Date d'inscription : 21/11/2017

[Jazz] Mal Waldron Empty
MessageSujet: Re: [Jazz] Mal Waldron   [Jazz] Mal Waldron EmptyMar 22 Mar 2022 - 7:45

Alifie a écrit:


J'ai commencé de mon côté à écouter la série d'enregistrements en duo avec Christian Burchard Time Warp (cf. post précédent), de la fin des années 60 plus que probablement (édition numérique sans crédits, disponible à l'écoute sur yt et spotify) : beaucoup d'espace ouvert par l'absence d'accompagnement basse-batterie et à l'évidence une collaboration (Burchard était également membre de son 4tet de l'époque *) qui a compté dans l'élaboration de la seconde manière de MW.

Spoiler:



C'est génial ça. Effectivement très libre vu qu'ils improvisent visiblement sans but précis semble-t-il et que les morceaux s'étendent à l'envie.
On a l'impression que Waldron est en train de construire son champ d'improvisation pour ses futures sorties solo.
Seul petit bémol je trouve les parties de vibraphone plus dispensables, j'aurais préféré avoir seulement la partie de piano de Mal Waldron.
Revenir en haut Aller en bas
Alifie
Googlemaniac
Alifie


Nombre de messages : 17909
Date d'inscription : 29/01/2012

[Jazz] Mal Waldron Empty
MessageSujet: Re: [Jazz] Mal Waldron   [Jazz] Mal Waldron EmptyMar 22 Mar 2022 - 8:06

C'est vrai que le jeu de Burchard est dans un registre jazz assez conventionnel, assez loin de ce qu'il fera ensuite avec Embryo... par contre, son accompagnement à la batterie sur plusieurs titres de ces enregistrements, franchement déton(n)ant hehe , ne l'est lui pas du tout.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.youtube.com/user/Eifila
Prosopopus
Mélomaniaque
Prosopopus


Nombre de messages : 674
Age : 38
Localisation : Paris
Date d'inscription : 21/11/2017

[Jazz] Mal Waldron Empty
MessageSujet: Re: [Jazz] Mal Waldron   [Jazz] Mal Waldron EmptyVen 1 Avr 2022 - 3:31

[Jazz] Mal Waldron My03Mjg4LnBuZw

Breaking New Ground - Baybridge Records - 1983

Dans La Cuisine D' Alibi
Suicide Is Painless
After the Love is Gone
Beat It
You Are the Sunshine of My Life
Gymnopedie #2
Everything Must Change
Thy Freedom Come


Mal Waldron Piano, Reggie Workman Bass, Ed Blackwell Drums

[Jazz] Mal Waldron 173236763

Enregistré pour un label japonais en 1983 le disque est composé de standards de la pop, entourés de deux originaux de Mal Waldron.
comme souvent dans les disques de Waldron on trouve un premier aspect très bop, rien qui ne semblerait nous surprendre au premier abord mais rapidement la machine s'emballe et les rythmes deviennent plus syncopés, le piano martèle, même dans ce registre plus "commercial" Waldron finit par déconstruire les morceaux et leur appliquer son style. Sa version de Suicide is painless devient abstraite au possible avec la basse plaintive de Reggie Workman. Waldron s'essaie également à la musique de Satie avant d'enregistrer un album complet de ses musiques pour le même label (et j'ai beau ne pas trop aimé Satie je suis fou aussi des versions de Waldron). Le Beat It de Michael Jackson est aussi synthétisé, Waldron ne conservant justement que le beat du morceau.

Et lorsque l'on pense que tout cela est bien beau mais que ça ronronne tout de même un peu, Waldron clôt par Thy Freedom Come explosion free et folle. Des tempos infernaux, des clusters, des boucles itératives. Waldron est libéré de la contrainte des mélodies précédentes et exulte enfin, bien aidé par l'accompagnement de Reggie Workman et Ed Blackwell. Grand, le morceau à lui seul vaut l'écoute de l'album.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





[Jazz] Mal Waldron Empty
MessageSujet: Re: [Jazz] Mal Waldron   [Jazz] Mal Waldron Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
[Jazz] Mal Waldron
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Des amateurs de jazz?
» JAZZ -les grands disques de big band et jazz symphonique
» Jazz-Classique :interactions
» [Jazz] Art Blakey and the Jazz Messengers
» [jazz] Free Jazz

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Autour de la musique classique :: Autres musiques :: Autres styles-
Sauter vers: