Autour de la musique classique

Le but de ce forum est d'être un espace dédié principalement à la musique classique sous toutes ses périodes, mais aussi ouvert à d'autres genres.
 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Le Deal du moment :
Trottinette électrique pliable 100MAX – ...
Voir le deal
319.99 €

 

 Récitals d'opéra seria

Aller en bas 
+2
Francesco
DavidLeMarrec
6 participants
AuteurMessage
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec


Nombre de messages : 94635
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Récitals d'opéra seria Empty
MessageSujet: Récitals d'opéra seria   Récitals d'opéra seria EmptyMer 21 Sep - 10:22

Oui, c'est moi qui ouvre ce fil…

Impossible de trouver un fil où insérer pertinemment les récitals de compositeurs mêlés d'opéra seria.

J'ai arbitré en faveur du sous-forum « œuvres » parce que je vais plus parler du choix de répertoire et des œuvres que de la voix et de la carrière des interprètes, mais chacun y met ce qu'il veut bien sûr…
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec


Nombre de messages : 94635
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Récitals d'opéra seria Empty
MessageSujet: Re: Récitals d'opéra seria   Récitals d'opéra seria EmptyMer 21 Sep - 10:23

Récitals d'opéra seria 9u03jn3rem8nCbhw_X9qO9BOKiENhy0ZKrzDBI0BsFO8Ke2kYv0FXMcimfhEpqyOwp5o0xS8br-LkdYsRiGcw1E-q4iGO9HUb7DdjY5dgPseffuiDAWhE5J7D6jhH_Z2ISHby1Lr8i_IVAhh-Y0qnPx9-MAB5MXb9PmPevA4MUS-e5QLq0W7FGfOFQ

(nouveauté)
A. Scarlatti, Vivaldi, Vinci, Di Capua, Arena, Galuppi, Cocchi, Conforto, García Fajer, Piccinni – « Roma travestito », récital d’airs d’opera seria – Bruno de Sà, Il Pomo d’oro, Corti (Erato 2022)

Autre album particulièrement cohérent qui vient de paraître : en 1588, l’interdiction paulinienne du chant des femmes dans les églises, rigoureusement appliquée à Rome, est étendue par Sixte Quint à tous les spectacles publics. Dans les opéras, les rôles féminins sont alors tenus par des castrats. Ce disque propose un panorama d’airs féminins pensés pour une voix d’homme, pour beaucoup rarissimes ou inédits (allez donc chercher des disques de Di Capua, Arena, Cocchi, Conforto ou Fajer !), qui documentent la production du seria romain sur tout le XVIIIe siècle, depuis le fondateur Alessandro Scarlatti (le plus ancien représentant du style seria qui va irradier tout le siècle) jusqu’aux formes fortement classicisées audibles chez Galuppi et Piccinni, voire carrément gluckisées (chez Conforto).

Il Pomo d’oro est toujours l’ensemble idéal pour ce répertoire, tellement nerveux et mobile, parfaitement à l’écoute des chanteurs et exaltant en lui-même. Son omniprésence sur ce genre de récitals s’explique sans doute aussi par son tout petit effectif. 

L’émission vocale d’un contre-ténor n’a qu’un lien partiel avec ce qu’était la voix de castrat – chez un castrat, l’inhibition hormonale entravait le développement du larynx, si bien qu’on obtenait un larynx d’enfant posé sur un corps d’homme, c’est-à-dire une sorte de voix de petit chantre, mais avec le volume et la maturité expressive d’un adulte. Si Bruno de Sà dispose d’un timbre très doux et égal, d’un remarquable timbrage des aigus (les piqués qui rapprochent la Lucinda de Piccinni de l’Aspasia de Mozart !), d’une agilité remarquablement maîtrisée, les limites demeurent toujours celles d’un falsettiste : la ligne a peu de fermeté, la matière de la voix reste évanescente, et surtout les voyelles sont largement identiques et les consonnes tout à fait absentes, ce qui produit une glossolalie certes jolie, mais qui peine à émouvoir sur le plan théâtral, tant le texte est rejeté loin dans les priorités esthétiques. J’ai conscience que le seria n’a pas pour priorité de mettre le texte en valeur, mais il demeure indispensable de le comprendre un peu pour incarner le drame et que les émotions suggérées par les situations puissent se mêler un peu à la musique.

La pochette parvient à tutoyer les hauts standards du genre chapon, mais le petit détail savoureux est que ce jeune contre-ténor a eu le pied mis à l’étrier par… Max Emanuel Čenčić. (Pour ceux qui ne connaîtraient pas son esthétique généreuse, je vous offre un petit fragment de l’étendue de son talent en pochettes spécialisées.)

Récitals d'opéra seria 3ryTweVYyZQB1AWSGyCPNRDMnyRUjo-rGwrpxEpZsuDnnpAZbjq06Z7rNdPBa_R94Zzv4f0evE4bd9HQKV57NxbiVgK_xLFg3kmeWcNIPyds3p40hSyMbPth-WeWyWsWMsBwy5Bcayyw8pwc3O0GLHM6Vxap1pXJBULQHIxccGIvnXPxWoSQrn2GJgRécitals d'opéra seria S6cDkg6IgyeN5hqAi7M6HYXPqdSOD-WcjKk8JseBmpEO_hLX-sFMLGo7zi3feO_qL3d_ThcCbD048wEkprtiT1vmqLO7ejqu3VkYRTQ39BHUe9DjtPBfMKZcMsXvmbJRGjn3Fbz_vVpn8WE4Iz7VGbLDsYkJ76WchdoRcd-SisZImiMyeAar_eVSegRécitals d'opéra seria Xic-6xlcjB1Iy5sWdtT_Y5RfYEyIZqP6kfFtTPjYowO6GeNFvhYcefCP5nxztKN90L8M_dlEw12f_bUPvRG5peW8cqKe86tMI9A95MoLbj-vKvjx8OUsrYFBNw_56fKGCV7tvwENlyXwkDCxh6TgTYpVIIoqJDHh7q5wOj9qBkRVWL7tmGmZcZQJpQRécitals d'opéra seria LOIzVoxlXEl_MrzcKlNE1VxBeufzUGWSqHl4L_21qhh13VxbbmGZkNbJ3pS6DCVv6KlZD1tBKeOXBF_HZup1QUMMDWwD8MQ0ORV0CkFy5VWV8qon7eoUGsLWk7OiSkFhZnYi1L58UutKG9kEwdH_infZ8v-N5kM2MyKow3MPXqBYX4IeagFpjF9VTw
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Francesco
Mélomane chevronné



Nombre de messages : 3984
Localisation : Paris
Date d'inscription : 20/05/2010

Récitals d'opéra seria Empty
MessageSujet: Re: Récitals d'opéra seria   Récitals d'opéra seria EmptyMer 21 Sep - 13:30

Merci beaucoup, parce qu'en fait, il y en a tellement récemment que je suis totalement perdu et que finalement, je n'achète plus rien de neuf dans ce registre, parce que je ne sais plus quoi écouter en priorité. Donc, en gros, j'en suis resté à Haendel dans les années 90-2000, souvent par des femmes, comme, par exemple, le pour moi canonique récital de Stutzmann

Revenir en haut Aller en bas
Polyeucte
Mélomane chevronné
Polyeucte


Nombre de messages : 20687
Age : 39
Date d'inscription : 03/07/2009

Récitals d'opéra seria Empty
MessageSujet: Re: Récitals d'opéra seria   Récitals d'opéra seria EmptyMer 21 Sep - 15:14

Francesco a écrit:
Merci beaucoup, parce qu'en fait, il y en a tellement récemment que je suis totalement perdu et que finalement, je n'achète plus rien de neuf dans ce registre,  parce que je ne sais plus quoi écouter en priorité. Donc, en gros, j'en suis resté à Haendel dans les années 90-2000, souvent par des femmes, comme, par exemple, le pour moi canonique récital de Stutzmann


Aller, quelques trucs que j'aime beaucoup dans ce répertoire :
Récitals d'opéra seria 81DRBVRZUfL._SL400_
Max-Emmanuel Cencic chante du Caldara, Porta, Vivaldi, Gasparini, Giacomelli, Albinoni et Sellitto

Récitals d'opéra seria 61LAPdcJCdL._SL400_
Bejun Mehta chante du Haendel (Amadigi di Gaula, Agrippina, Riccardo primo, Tolomeo, Orlando, Radamisto, Rodelinda, Sosarme)

Récitals d'opéra seria 916KYa6wM1L._SS400_
Ann Hallenberg chante des airs issus d'un manuscrit annoté par Finerlli qu'il avait envoyé à l'Impératrice Marie-Thérèse en 1753 : airs de Latilla, Conforto, Giacomelli, Mele)... et Hallenberg fait a priori les cadences et ornementations écrites par Farinelli lui-même pour lui-même! (passionnant même si étrange par moments).

Ann Hallenberg a aussi enregistré un autre récital Farinelli plus traditionnel avec Christophe Rousset qui est très chouette!

Et puis bien sûr les Bartoli :
Récitals d'opéra seria 51iTGsurT2LRécitals d'opéra seria 61sG1BGstZL._SL400_Récitals d'opéra seria 71iC-ZyuyuL._SL400_Récitals d'opéra seria 7108ZwxbSQL._SL400_Récitals d'opéra seria 61zPWueIV4L._SL400_
Sacrificium : Porpora, Leo, Araia, Vinci, Graun, Caldara, Broschi, Haendel, Giacomelli
Mission : Stefaffani
Farinelli : Porpora, Hasse, Broschi, Giacomelli, Caldara
Dolce duello : Caldara, Albinoni, Gabrielli, Vivaldi, Haendel, Porpora, Boccherini
St-Petersburg : Araia, Raupach, Dall'oglio/Madonis, Manfredini, Cimarosa


Ce sont pour mois les choses les plus marquantes de ces dernières années...

Bon, et le disque de David Hansen "Rivals" mais je crois que je suis un peu le seul ici et même partout à bien aimer ce récital :
Récitals d'opéra seria 810I7fb3n+L._SL400_
Airs de Vinci, Leo, Bononcini et Broschi.

_________________
Les Carnets d'Erik, le retour!
Revenir en haut Aller en bas
Francesco
Mélomane chevronné



Nombre de messages : 3984
Localisation : Paris
Date d'inscription : 20/05/2010

Récitals d'opéra seria Empty
MessageSujet: Re: Récitals d'opéra seria   Récitals d'opéra seria EmptyMer 21 Sep - 17:27

J'ai les Bartoli et les Hallenberg (celui sur le Carnaval est particulièrement réjouissant et il faut entendre le Marchessi aussi).
Côté voix de femmes, j'aime énormément le programme de Drama Queens (Erato, Di Donato). Je n'ai jamais l'impression d'une succession de roulades, ni non plus de l'alternance un peu obligé "chant extatique/mitraillette" de Bartoli qui peuvent rendre ce type de récital un peu fatiguant. J'avais vraiment l'impression (contrairement, par exemple, j'ai trouvé au Saint Petersbourg de Bartoli par exemple) que toute la musique était belle, variée, expressive et qu'elle "disait" quelque chose. Deux ou trois airs étaient franchement saisissants, du genre de ceux où on se dit qu'il est étonnant qu'ils ne soient pas dans le répertoire courant.
Revenir en haut Aller en bas
Benedictus
Mélomane chevronné
Benedictus


Nombre de messages : 14582
Age : 47
Date d'inscription : 02/03/2014

Récitals d'opéra seria Empty
MessageSujet: Re: Récitals d'opéra seria   Récitals d'opéra seria EmptyMer 21 Sep - 17:30

DavidLeMarrec a écrit:
La pochette parvient à tutoyer les hauts standards du genre chapon
À peu près sur les mêmes cimes, j'ai vu passer ceci, récemment:
Récitals d'opéra seria SAMUEL-MARI--O---Sopranista-Cover
(Je ne sais pas ce que contient le disque - j'imagine que ce doit être du seria - ni ce qu'il vaut musicalement.)
Revenir en haut Aller en bas
Rubato
Mélomane chevronné
Rubato


Nombre de messages : 12469
Date d'inscription : 21/01/2007

Récitals d'opéra seria Empty
MessageSujet: Re: Récitals d'opéra seria   Récitals d'opéra seria EmptyMer 21 Sep - 17:49

Benedictus a écrit:
DavidLeMarrec a écrit:
La pochette parvient à tutoyer les hauts standards du genre chapon
À peu près sur les mêmes cimes, j'ai vu passer ceci, récemment:
Récitals d'opéra seria SAMUEL-MARI--O---Sopranista-Cover
(Je ne sais pas ce que contient le disque - j'imagine que ce doit être du seria - ni ce qu'il vaut musicalement.)

L'album a été descendu par la critique!
Revenir en haut Aller en bas
Francesco
Mélomane chevronné



Nombre de messages : 3984
Localisation : Paris
Date d'inscription : 20/05/2010

Récitals d'opéra seria Empty
MessageSujet: Re: Récitals d'opéra seria   Récitals d'opéra seria EmptyMer 21 Sep - 18:43

Oh, moi j'aime bien ces pochettes, finalement. Ces chanteurs s'affichent non binaires, l'assument et quand on ne l'est pas soi-même, je pense que ça peut faire du bien de le voir "glorifier" sans fausse honte. D'ailleurs, la question du genre est manifestement depuis longtemps au centre de la question pour ces récitals (ou ces opéras représentés aujourd'hui).
Revenir en haut Aller en bas
luisa miller
Mélomane chevronné
luisa miller


Nombre de messages : 5324
Age : 922
Date d'inscription : 27/11/2008

Récitals d'opéra seria Empty
MessageSujet: Re: Récitals d'opéra seria   Récitals d'opéra seria EmptyMer 21 Sep - 20:29

Rubato a écrit:
Benedictus a écrit:
DavidLeMarrec a écrit:
La pochette parvient à tutoyer les hauts standards du genre chapon
À peu près sur les mêmes cimes, j'ai vu passer ceci, récemment:
Récitals d'opéra seria SAMUEL-MARI--O---Sopranista-Cover
(Je ne sais pas ce que contient le disque - j'imagine que ce doit être du seria - ni ce qu'il vaut musicalement.)

L'album a été descendu  par la critique!

Ce qui n'est pas étonnant en soit. Marino ne chante bien que lorqu'il est sévèrement cadré par un chef d'orchestre ; Pour Sopranista si j'ai bien vu les extraits qu'il a posté sur FB à la sortie du CD c'est lui qui dirige et il ne fait rien de valable.
Revenir en haut Aller en bas
https://lyriqueinfo.blogspot.fr/
Benedictus
Mélomane chevronné
Benedictus


Nombre de messages : 14582
Age : 47
Date d'inscription : 02/03/2014

Récitals d'opéra seria Empty
MessageSujet: Re: Récitals d'opéra seria   Récitals d'opéra seria EmptyMer 21 Sep - 21:22

luisa miller a écrit:
Pour Sopranista si j'ai bien vu les extraits qu'il a posté sur FB à la sortie du CD c'est lui qui dirige et il ne fait rien de valable.
Sur la couverture, il est pourtant écrit que c'est Andrea Marcon qui dirige l'orchestre La Cetra.
Revenir en haut Aller en bas
luisa miller
Mélomane chevronné
luisa miller


Nombre de messages : 5324
Age : 922
Date d'inscription : 27/11/2008

Récitals d'opéra seria Empty
MessageSujet: Re: Récitals d'opéra seria   Récitals d'opéra seria EmptyJeu 22 Sep - 13:13

Benedictus a écrit:
luisa miller a écrit:
Pour Sopranista si j'ai bien vu les extraits qu'il a posté sur FB à la sortie du CD c'est lui qui dirige et il ne fait rien de valable.
Sur la couverture, il est pourtant écrit que c'est Andrea Marcon qui dirige l'orchestre La Cetra.

Au temps pour moi Embarassed
Revenir en haut Aller en bas
https://lyriqueinfo.blogspot.fr/
Contenu sponsorisé





Récitals d'opéra seria Empty
MessageSujet: Re: Récitals d'opéra seria   Récitals d'opéra seria Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Récitals d'opéra seria
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Récitals voix de femme
» Parutions récitals
» Wagner – Récitals
» Musiques à 4 mains et 2 pianos
» Anthologies et récitals de clavecin

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Autour de la musique classique :: Musique classique :: Discographie :: Oeuvres (discographie)-
Sauter vers: