Autour de la musique classique

Le but de ce forum est d'être un espace dédié principalement à la musique classique sous toutes ses périodes, mais aussi ouvert à d'autres genres.
 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Le Deal du moment : -33%
Pokémon Diamant Etincelant ou Perle ...
Voir le deal
29.99 €

 

 PP – Mahler 2, Jolas – Mäkelä, OP – 30/11-1/12/22

Aller en bas 
+2
DavidLeMarrec
mickt
6 participants
AuteurMessage
mickt
Mélomaniaque
mickt


Nombre de messages : 1913
Date d'inscription : 05/03/2018

PP – Mahler 2, Jolas – Mäkelä, OP – 30/11-1/12/22 Empty
MessageSujet: PP – Mahler 2, Jolas – Mäkelä, OP – 30/11-1/12/22   PP – Mahler 2, Jolas – Mäkelä, OP – 30/11-1/12/22 EmptySam 3 Déc 2022 - 0:27

MERCREDI 30 NOVEMBRE ET JEUDI 1ER DÉCEMBRE 2022 – 20H
Grande salle Pierre Boulez, Philharmonie de Paris


Betsy JolasLatest (création)

Gustav MahlerSymphonie n° 2 « Résurrection »

Orchestre de Paris
Chœur de l’Orchestre de Paris
Klaus Mäkelä, direction
Mari Eriksmoen, soprano
Wiebke Lehmkuhl, alto
Ingrid Roose, cheffe de chœur
Jennifer Gilbert, violon solo (invitée)


(rassurez-vous, nous y fûmes !)

Le concert de mercredi peut se regarder ici : https://philharmoniedeparis.fr/fr/live/concert/1146542-orchestre-de-paris-klaus-makela-choeur-de-lorchestre-de-paris-jolas-mahler

PP – Mahler 2, Jolas – Mäkelä, OP – 30/11-1/12/22 Cloche11
Les nouvelles cloches de l'OP.
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec


Nombre de messages : 95296
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

PP – Mahler 2, Jolas – Mäkelä, OP – 30/11-1/12/22 Empty
MessageSujet: Re: PP – Mahler 2, Jolas – Mäkelä, OP – 30/11-1/12/22   PP – Mahler 2, Jolas – Mäkelä, OP – 30/11-1/12/22 EmptySam 3 Déc 2022 - 16:10

#ConcertSurSol n°32

Un premier mouvement d'une intensité exceptionnelle, que je n'ai jamais senti aussi bien maîtrisé : les accents à la fin des traits, la diaphanéité des cordes pendant le solo pastoral de cor anglais, la lisibilité absolue des motifs tuilés, la progression implacable…

J'ai moins aimé la suite : quelques baisses de tension, tutti pas très ronds dans le final (on entendait mal le détail), chœur souvent écrasé par l'orchestre, moins de nuances remarquables – on n'a pas le temps de tout ciseler en répétition pour une œuvre aussi longue, et l'on sentait précisément où avait porté (avec beaucoup de succès !) l'effort.
Et surtout : les cloches nouvellement acquises par l'orchestre, ça ne fonctionne pas du tout !  Contrairement aux cloches tubulaires discrètes et pures, les partiels très forts des sons (notes secondaires des sons) dominent, si bien que cela domine (désagréablement) et détourne (inutilement) l'attention dans les dernières secondes. Dommage, l'orgue, très discret, était très bien intégré alors que c'est souvent le problème dans ce final !  Vous avez quinze jours pour les renvoyer au concepteur, ne tardez pas.

Superbe soirée au demeurant.
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
mickt
Mélomaniaque
mickt


Nombre de messages : 1913
Date d'inscription : 05/03/2018

PP – Mahler 2, Jolas – Mäkelä, OP – 30/11-1/12/22 Empty
MessageSujet: Re: PP – Mahler 2, Jolas – Mäkelä, OP – 30/11-1/12/22   PP – Mahler 2, Jolas – Mäkelä, OP – 30/11-1/12/22 EmptySam 3 Déc 2022 - 19:05

Avant toute chose il convient de partager ce tweet.
Revenir en haut Aller en bas
mickt
Mélomaniaque
mickt


Nombre de messages : 1913
Date d'inscription : 05/03/2018

PP – Mahler 2, Jolas – Mäkelä, OP – 30/11-1/12/22 Empty
MessageSujet: Re: PP – Mahler 2, Jolas – Mäkelä, OP – 30/11-1/12/22   PP – Mahler 2, Jolas – Mäkelä, OP – 30/11-1/12/22 EmptySam 3 Déc 2022 - 19:14

En ouverture, une création d’un petit quart d’heure de Betsy Jolas, 96 ans et toujours vive, présente dans le public. Une succession de phrases courtes, plutôt avenantes, rehaussées de nombreuses percussions, dont je n’ai à peu près rien retenu.

Et de nouveau Mahler, de nouveau Mäkelä, qui a déjà dirigé à Paris les symphonies 1, 3 (avec Oslo), 5, 9 (en streaming), et l’Adagio de la 10. Et de nouveau la Résurrection, après Mikko Franck il y a un mois. Quant à l’Orchestre de Paris, il la donnait pour la troisième fois en un an, Mäkelä succédant à Bychkov et à Salonen.

Je ne peux que rejoindre David sur le premier mouvement : une intensité exceptionnelle ! Une densité aux cordes comme on l’entend rarement à l’OP, un engagement de tous les instants, ils sont déchaînés. Une Todtenfeier d’anthologie.

Deuxième mouvement : au lieu de la détente et de la légèreté qui devraient prévaloir, Mäkelä fait le choix d’un tempo assez lent et lourd, tout en faisant un sort à chaque phrase d’une façon affectée – et que j’accèlère un peu ici, et que je ralentis là. Hors sujet.

Le Scherzo : une lecture pas forcément très caractérisée, ni ironique, ni diabolique, mais la cohérence et les individualités de l’orchestre compensent ces lacunes. Les échanges des bois, le violon de Jennifer Gilbert, la polyphonie au cordeau, le geste vigoureux de Mäkelä, on se laisse emporter sans peine.

Wiebke Lehmkuhl, devenue une des titulaires du rôle d’Erda, s’est levée et a entamé l’ascension vers le Finale avec un Urlicht diaphane de grande beauté, accompagnée par le hautbois qui touche au cœur d’Alexandre Gattet. (qu’est-ce que c’est difficile cette entrée très exposée après être restée assise pendant 30 minutes) Le Finale justement : on n’y retrouve pas la ductilité, les éclaircies soudaines de Mikko. Mais c’est une lecture éclatante, qui assume un parti pris de grandeur, avec un côté bourrin, que supporte bien la partition. Au bout du compte c’est exaltant. Les cuivres se couvrent de gloire, la banda en coulisses est bien synchronisée. Mari Eriksmoen a un beau timbre, les chœurs en grande forme viennent participer à l’enthousiasme général. Un peu couverts sur leur dernière intervention, mais Mäkelä a clairement décidé, depuis au moins son Sacre, que la Philharmonie pouvait supporter tous les déchaînements de décibels, donc il envoie la sauce. Quant aux nouvelles cloches, je ne les ai pas trouvées trop fortes (mais ça doit dépendre du placement), et j’ai bien apprécié leur sonorité de vraies cloches, plutôt que d’instruments de concert. Elles ont apporté une touche cacophonique qui allait bien avec ce final chaotique.

Un incident est venu perturber le Finale : une spectatrice au rang derrière le mien a fait un malaise. Ses voisins immédiats faisaient une tête désespérée (Qu’est-ce qu'il faut faire ??), mais heureusement un spectateur a pu intervenir et lui venir rapidement en aide. Alerté par une sorte de ronflement ou de râle, je m’étais retourné et j’avais vu le visage révulsé d’une dame qui me paraissait très âgée. Vite rétablie, tandis que sur le plateau on chantait Hör auf zu beben ! Bereite dich zu leben ! (Cesse de trembler ! Prépare-toi à vivre !), il s’est avéré qu’elle devait avoir une cinquantaine d’années. Autour de moi, ma voisine de droite a regardé du mauvais côté puis s’est désintéressée de l'affaire, celle de gauche s’est avisée au bout de cinq minutes qu’il y avait comme un remue-ménage, ce qui a lui donné quelque humeur. Un peu plus loin, une jeune fille aux traits d’une pureté florentine tournait un visage inquiet vers la scène. C’est tout un petit tableau mahlérien qui a entouré les appels de flûte et l’entrée du chœur.

Petits faits d’orchestre : on apercevait les quatre académiciens (2 violons, 1 alto, 1 violoncelle) qui rejoindront l’OP au printemps, et qui sont arrivés avec un peu d’avance préparer la symphonie, qui sera donnée en tournée en mars.

Je suis par ailleurs toujours curieux de voir les cinq musiciennes ukrainiennes qu’accueille l’OP depuis la saison dernière. (On a troqué une violoniste pour une altiste en septembre — la violoniste est toujours à Paris je crois, elle figure dans le quatuor ukrainien Bleu et Or qui a donné quelques concerts.) Je les admire parce que ça ne doit pas être facile de s’intégrer et de se sentir légitime lorsqu’on entre dans l’orchestre de cette façon, d’autant que leur situation reste précaire. Or elles sont présentes à tous les concerts ou presque, plus forcément en fond de pupitre, et même pour les créations ou les œuvres en plus petit effectif. Et parfois on assiste à quelques moments touchants, comme cette violoniste qui a eu une crise de larmes à la fin d’un concert il y a quelques semaines. Ou la violoncelliste ce jeudi qui s’est retournée plusieurs fois vers le petit tumulte venu du public dans son dos, et a fini la symphonie en larmes. Du coup j’ai versé la mienne aussi. (voilà c’est peut-être indélicat d'écrire ça.)
Revenir en haut Aller en bas
Fritelli
Mélomane averti



Nombre de messages : 336
Date d'inscription : 29/04/2021

PP – Mahler 2, Jolas – Mäkelä, OP – 30/11-1/12/22 Empty
MessageSujet: Re: PP – Mahler 2, Jolas – Mäkelä, OP – 30/11-1/12/22   PP – Mahler 2, Jolas – Mäkelä, OP – 30/11-1/12/22 EmptyLun 5 Déc 2022 - 1:10

J'y étais mercredi.
Interprétation quasi parfaite instrumentalement.
On était captivé dès le début par l'entrée des cordes, impressionnante.
Mais l'ensemble m'a semblé pas assez tourmenté. Cela manquait de noirceur dans les brusques changements d'atmosphère.
Il n'empêche que j'ai beaucoup apprécié. J'aurais aimé plus d'émotion dans l'ensemble.
Emotion que j'ai trouvée dans "Urlicht", très prenant par une très belle voix.
Et puis dans la fin avec l'ampleur que permet cette salle.
J'ai du mal à imaginer que l'on donne cette oeuvre à la Maison de la radio !
L'orgue, je l'aurais bien entendu un peu plus. On le devinait plus qu'on l'entendait grâce aux notes graves.
Mais quelle drôle d'idée de maintenir un entracte après un quart d'heure de musique.


Dernière édition par Fritelli le Lun 5 Déc 2022 - 21:53, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
mickt
Mélomaniaque
mickt


Nombre de messages : 1913
Date d'inscription : 05/03/2018

PP – Mahler 2, Jolas – Mäkelä, OP – 30/11-1/12/22 Empty
MessageSujet: Re: PP – Mahler 2, Jolas – Mäkelä, OP – 30/11-1/12/22   PP – Mahler 2, Jolas – Mäkelä, OP – 30/11-1/12/22 EmptyLun 5 Déc 2022 - 14:13

Fritelli a écrit:
Mais l'ensemble m'a semblé pas assez tourmenté. Cela manquait de noirceur dans les brusques changements d'atmosphère. J'aurais aimé plus d'émotion dans l'ensemble.

C'était sans doute un peu extérieur. Est-ce le moment de dire que c'est la 1ère fois que Mäkelä dirigeait cette œuvre ?

Manque de noirceur : je crois qu'Altamusica a trouvé le mot juste : http://www.altamusica.com/concerts/document.php?action=MoreDocument&DocRef=7037&DossierRef=6475

Citation :
J'ai du mal à imaginer que l'on donne cette oeuvre à la Maison de la radio !

C'était finalement très intéressant, en particulier dans le Finale, où on distinguait parfaitement les deux voix des solistes par exemple, même lorsque tout le monde s'époumone.

Citation :
Mais quelle drôle d'idée de maintenir un entracte après un quart d'heure de musique.

J'ai trouvé ça bizarre aussi, mais le changement de plateau était très long (orgue, percussions...) et a duré presque tout l'entracte (vous me direz qu'on aurait pu disposer les choses autrement si on l'avait souhaité).
Revenir en haut Aller en bas
Fritelli
Mélomane averti



Nombre de messages : 336
Date d'inscription : 29/04/2021

PP – Mahler 2, Jolas – Mäkelä, OP – 30/11-1/12/22 Empty
MessageSujet: Re: PP – Mahler 2, Jolas – Mäkelä, OP – 30/11-1/12/22   PP – Mahler 2, Jolas – Mäkelä, OP – 30/11-1/12/22 EmptyLun 5 Déc 2022 - 21:58

mickt a écrit:

C'était finalement très intéressant, en particulier dans le Finale, où on distinguait parfaitement les deux voix des solistes par exemple, même lorsque tout le monde s'époumone.



Mais elles n'étaient pas placées devant l'orchestre ?
Revenir en haut Aller en bas
mickt
Mélomaniaque
mickt


Nombre de messages : 1913
Date d'inscription : 05/03/2018

PP – Mahler 2, Jolas – Mäkelä, OP – 30/11-1/12/22 Empty
MessageSujet: Re: PP – Mahler 2, Jolas – Mäkelä, OP – 30/11-1/12/22   PP – Mahler 2, Jolas – Mäkelä, OP – 30/11-1/12/22 EmptyLun 5 Déc 2022 - 22:33

Fritelli a écrit:
Citation :
À Radio France, dans le Finale on distinguait parfaitement les deux voix des solistes par exemple, même lorsque tout le monde s'époumone.
Mais elles n'étaient pas placées devant l'orchestre ?

Non, elles étaient devant les harpes et derrière les violons, côté jardin.
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec


Nombre de messages : 95296
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

PP – Mahler 2, Jolas – Mäkelä, OP – 30/11-1/12/22 Empty
MessageSujet: Re: PP – Mahler 2, Jolas – Mäkelä, OP – 30/11-1/12/22   PP – Mahler 2, Jolas – Mäkelä, OP – 30/11-1/12/22 EmptyMer 7 Déc 2022 - 13:08

mickt a écrit:
j’avais vu le visage révulsé d’une dame qui me paraissait très âgée. Vite rétablie, tandis que sur le plateau on chantait Hör auf zu beben ! Bereite dich zu leben ! (Cesse de trembler ! Prépare-toi à vivre !), il s’est avéré qu’elle devait avoir une cinquantaine d’années.

Non seulement Résurrection, mais Jouvence !

(On en aurait renommé une symphonie de Haydn pour moins que ça…)
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
mickt
Mélomaniaque
mickt


Nombre de messages : 1913
Date d'inscription : 05/03/2018

PP – Mahler 2, Jolas – Mäkelä, OP – 30/11-1/12/22 Empty
MessageSujet: Re: PP – Mahler 2, Jolas – Mäkelä, OP – 30/11-1/12/22   PP – Mahler 2, Jolas – Mäkelä, OP – 30/11-1/12/22 EmptyMer 7 Déc 2022 - 17:54

C'est peut-être à ça que pensait Olivier Mantei avec son idée de "spectacles symphoniques augmentés" ? Moins cher que Castellucci en plus.
Revenir en haut Aller en bas
tomseche89
Mélomaniaque
tomseche89


Nombre de messages : 634
Age : 33
Localisation : Paris
Date d'inscription : 13/08/2011

PP – Mahler 2, Jolas – Mäkelä, OP – 30/11-1/12/22 Empty
MessageSujet: Re: PP – Mahler 2, Jolas – Mäkelä, OP – 30/11-1/12/22   PP – Mahler 2, Jolas – Mäkelä, OP – 30/11-1/12/22 EmptyJeu 8 Déc 2022 - 20:48

Je suis un peu en retard, quelques impressions rapides après avoir assisté aux deux représentations : tout d'abord frappé par l'extraordinaire niveau de l'orchestre, d'une excellence absolue. Tout était réglé au millimètre (y compris les fanfares du dernier mouvement), et il y avait un vrai travail sur le son (cordes légères et acérées, bois perçants, et puis toujours ces trombones veloutés, ces timbales implacables). Chapeau bas.

J'ai été estomaqué, moi aussi, par le premier mouvement, dirigé par un Mäkelä qui avait troqué sa baguette contre une cravache. Assez d'accord sur le hors-sujet du deuxième, en tout cas c'était étonnamment lourd, en contraste total avec ce qu'on avait entendu dans le quart d'heure précédent ! (mais le second soir, ça m'a moins frappé).

Urlicht d'une grande pudeur, d'une grande finesse par Lekhmuhl, sublime.
Et puis un dernier mouvement qui n'est que tumulte, on se demande encore comment la Philharmonie a pu encaisser ces avalanches de décibels successives.

Entrée du choeur proprement incroyable, encore meilleur que d'habitude, on est comme pétrifié.
Orgue peu audible dans le finale, c'est mieux comme ça dans cette oeuvre.

C'est clairement une Résurrection de démiurge, on en prend plein les oreilles, ça m'a énormément plu, même si je comprends qu'on puisse préférer la force tranquille de Mikko (que j'ai malheureusement loupé cette saison, mais qui avait été effectivement fantastique en 2017 ou 2018).

Point public : Olivier Mantei s'est éclipsé assez nonchalamment pendant le 5e mouvement, après avoir regardé son portable entre chaque mouvement.
Revenir en haut Aller en bas
mickt
Mélomaniaque
mickt


Nombre de messages : 1913
Date d'inscription : 05/03/2018

PP – Mahler 2, Jolas – Mäkelä, OP – 30/11-1/12/22 Empty
MessageSujet: Re: PP – Mahler 2, Jolas – Mäkelä, OP – 30/11-1/12/22   PP – Mahler 2, Jolas – Mäkelä, OP – 30/11-1/12/22 EmptyVen 9 Déc 2022 - 12:08

tomseche89 a écrit:
tout d'abord frappé par l'extraordinaire niveau de l'orchestre, d'une excellence absolue.

On nous a grantorchestrisé l'Orchestre de Paris ! affraid

Citation :
Point public : Olivier Mantei s'est éclipsé assez nonchalamment pendant le 5e mouvement

On va dire que ça permet d'aller saluer les artistes directement en sortie de scène ? Du reste j'ai l'impression que Mantei est moins souvent là au concert que Bayle, qu'on voyait systématiquement (bon ça reste à vue de pif, je n'ai pas fait d'étude sur la question).
Revenir en haut Aller en bas
Zarmosas
Mélomane averti



Nombre de messages : 392
Date d'inscription : 06/12/2017

PP – Mahler 2, Jolas – Mäkelä, OP – 30/11-1/12/22 Empty
MessageSujet: Re: PP – Mahler 2, Jolas – Mäkelä, OP – 30/11-1/12/22   PP – Mahler 2, Jolas – Mäkelä, OP – 30/11-1/12/22 EmptyVen 9 Déc 2022 - 15:38

mickt a écrit:
tomseche89 a écrit:
tout d'abord frappé par l'extraordinaire niveau de l'orchestre, d'une excellence absolue.

On nous a grantorchestrisé l'Orchestre de Paris !  affraid

Citation :
Point public : Olivier Mantei s'est éclipsé assez nonchalamment pendant le 5e mouvement

On va dire que ça permet d'aller saluer les artistes directement en sortie de scène ? Du reste j'ai l'impression que Mantei est moins souvent là au concert que Bayle, qu'on voyait systématiquement (bon ça reste à vue de pif, je n'ai pas fait d'étude sur la question).

Moins souvent présent j'ai la même impression
Revenir en haut Aller en bas
Rocktambule
Mélomaniaque
Rocktambule


Nombre de messages : 748
Date d'inscription : 28/03/2018

PP – Mahler 2, Jolas – Mäkelä, OP – 30/11-1/12/22 Empty
MessageSujet: Re: PP – Mahler 2, Jolas – Mäkelä, OP – 30/11-1/12/22   PP – Mahler 2, Jolas – Mäkelä, OP – 30/11-1/12/22 EmptyVen 9 Déc 2022 - 16:43

C'est une symphonie dont je ne me lasse pas ! Deux séances à RF, avec Mikko le mois dernier, deux séances avec l'OP dernièrement... et j'en redemande ! J'y étais donc les deux soirs, mercredi et jeudi.

Il s'agissait de la reprogrammation des soirées annulées à l'automne 2020, pour lesquelles j'avais déjà réservé à l'époque et pour lesquelles le chagrin des annulations à la chaîne avait été le plus lourd (on découvrait KM à cette époque, et j'avais découvert la symphonie récemment).

Souvenirs impérissables d'une Mahler 2, à la PP, avec l'ONCT (Toulouse) et Sokhiev, réservée par curiosité, ne connaissant par Mahler à l'époque, début 2020 je crois. J'avais réservé une place à 10 €, coincée au dernier rang de l'arrière-scène, en le chœur et l'orgue. Je ne connaissais rien de rien du morceau, et j'ai pris la claque de ma vie, un des plus beaux moments vécus en concert, qui me fait encore frissonner quand j'y repense.

Il y avait aussi le souvenir de l'OP/Bychkov (1er soir horrible) à nettoyer avec cet orchestre.

Jolas : présente dans la salle les deux soirs, restée pour Mahler 2 le premier soir, mais pas le second. Une œuvre incohérente, dont le programme vante les lignes mélodiques que je n'ai pas été capable d'entendre. Le second soir, j'y ai assisté pour ne pas risquer de perdre ma place. Beaucoup de compliments entendus sur les vidéos FB de l'orchestre, pour un morceau qui ne m'a rien laissé de positif. Ça s'ouvre avec des bruits de chaînes, ça se referme avec un OUH vocal de l'orchestre, et entre les deux, no comment.

Mahler : je ne reviendrai pas sur ce que les copains ont dit, je partage parfaitement leurs avis, notamment sur le niveau incroyable de l'orchestre ! Le premier soir, j'ai été saisi par Totenfeier, sidérant de puissance, de majesté, de maîtrise mêlée d'aisance et de charisme. Un moment magnifique ! Par contre, j'ai été très déçu des mouvements suivants, avec une nette baisse de régime sur le deuxième mouvement, qui s'est relevée très lentement vers le finale. Quelques petits couacs à peine perceptibles, notamment dans la gestion des cuivres jouant depuis les coulisses, pas toujours en place. Je pense que KM nous a fait un petit malaise à un moment, il est devenu tout blanc d'un coup et s'est tenu quelques pages à son pupitre (mon voisin n'a pas remarqué ça, donc je me fais peut-être des idées, KM est tellement livide en ce moment...). Je suis sorti de la première séance avec l'impression que seul le premier mouvement avait été répété, et que le reste manquait singulièrement de vision ! A côté, les versions plus neutres de Mikko à RF fonctionnaient mieux dans leur unité complète. Trop de contrastes dans cette interprétation, des moments entraînants extrêmement forts, puissants, jouissifs, et des moments lents beaucoup trop statiques, beaucoup trop ralentis, beaucoup trop ennuyeux carrément... ou passant littéralement à côté de leur objectif, comme ce deuxième mouvement.
Le second soir, même symptômes, mais en beaucoup moins contrastés. Sentiment qu'ils avaient répété particulièrement le troisième mouvement. Deuxième toujours à côté de la plaque. Quatrième et cinquième partiellement gâchés par la dame ayant fait son malaise au premier balcon latéral, ce qui a capté le regard et l'attention d'une grande partie du public et d'une petite partie des musiciens, mais qui nous a permis d'assister en live à deux résurrections ! Chanteuses de grande qualité, notamment la mezzo. Chœur magnifique... Orgue inaudible. Mes accompagnateurs, du premier et du second soirs, m'ont tous les deux demandé si l'orgue avait joué et pourquoi on ne l'avait pas entendu. Je ne l'ai perçu véritablement que dans l'accord final, et parce que mes oreilles le cherchaient.

Vite ma prochaine dose de Mahler 2 !
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec


Nombre de messages : 95296
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

PP – Mahler 2, Jolas – Mäkelä, OP – 30/11-1/12/22 Empty
MessageSujet: Re: PP – Mahler 2, Jolas – Mäkelä, OP – 30/11-1/12/22   PP – Mahler 2, Jolas – Mäkelä, OP – 30/11-1/12/22 EmptyVen 9 Déc 2022 - 17:08

On entendait bien l'orgue dans la texture des basses, mais effectivement quasiment pas en tant que tel timbralement.
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Contenu sponsorisé





PP – Mahler 2, Jolas – Mäkelä, OP – 30/11-1/12/22 Empty
MessageSujet: Re: PP – Mahler 2, Jolas – Mäkelä, OP – 30/11-1/12/22   PP – Mahler 2, Jolas – Mäkelä, OP – 30/11-1/12/22 Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
PP – Mahler 2, Jolas – Mäkelä, OP – 30/11-1/12/22
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» PP – Mahler 3 – Mäkelä, Oslo, Johnston – 10/05/22
» PP - Berg, Mahler - Capuçon, Mäkelä OP - 16-17/06/21
» PP– Mozart, Larcher, Mahler – Mäkelä Andsnes OP –16-17/03/22
» PP – Chin, Strauss, Mahler – Mäkelä, Davidsen OP 15-16/09/21
» Philharmonie - Adams Grieg Chosta 5 - Mäkelä 12-13/06/19

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Autour de la musique classique :: Musique classique :: Concerts-
Sauter vers: