Autour de la musique classique

Le but de ce forum est d'être un espace dédié principalement à la musique classique sous toutes ses périodes, mais aussi ouvert à d'autres genres.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Prokofiev

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Prokofiev   Jeu 12 Juil 2012 - 12:32

j'aime beaucoup l'Ange de Feu (surtout en VF) mais j'ai tendance à préférer la 3ème symphonie.
Il avait été question en 2011 d'une création des fragments des Mers lointaines, quelqu'un sait si le projet a eu une suite?
Revenir en haut Aller en bas
Cello
Chtchello
avatar

Nombre de messages : 5584
Age : 43
Date d'inscription : 03/01/2007

MessageSujet: Re: Prokofiev   Ven 13 Juil 2012 - 11:09

guimix a écrit:
La symphonie concertante pour violoncelle op125!

C'est une très belle œuvre, au même titre que ses cousins les concertos pour violons, d'ailleurs on pourrait penser à un 3eme concerto du genre en l'écoutant. L'écriture est vraiment similaire, on alterne passage lyrique, morceaux de bravoure technique, atmosphères, tension, comme dans ceux pour violons.

...

Alors vraiment je comprend pas pourquoi cette œuvre n'est pas plus connu ou plus joué parce qu'elle vaut le détour, et c'est du Prokofiev au sommet de son art, et inspiré qui plus est! C'est son dernier chef-d'œuvre avec la 7eme symphonie.

Je l'ai réécoutée très récemment.

Elle a beau être critiquée pour son côté massif et sa structure décousue selon certains, c'est à mon sens une de ses pièces les plus marquantes, son dernier chef-d’œuvre avec la 7ème symphonie, pour reprendre exactement les termes de guimix.

On y retrouve tout ce qui fait la force de la musique de Prokofiev: des mélodies lyriques et amples qui prennent des détours sinueux sur de grands intervalles (1er mouvement), des rythmes très marqués (l'irrésistible motif d'ouverture en 4 notes, la marche bancale du 2ème mouvement), un climat mystérieux, un peu voilé et une pointe d'humour. L'écriture soliste, au-delà de la virtuosité extrême (la cadence, le final stratosphérique...), est vraiment magnifique.

Tiens, tant qu'on y est, mon petit classement des oeuvres de Prokofiev:

Roméo et Juliette
Symphonie concertante pour violoncelle et orchestre
2ème concerto pour piano.
7ème symphonie
Alexandre Nevsky
Lieutenant Kijé
3ème symphonie
Pierre et le Loup
(Je peux? C'est des souvenirs, ça...)

Il me reste à approfondir les concertos pour violon et les sonates pour piano.


Dernière édition par Cello le Ven 13 Juil 2012 - 12:29, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cololi
chaste Col
avatar

Nombre de messages : 30181
Age : 37
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 10/04/2009

MessageSujet: Re: Prokofiev   Ven 13 Juil 2012 - 11:11

Et la 5° symphonie ? Le 3° concerto ?

_________________
Laissons les jolies femmes aux hommes sans imagination - Proust (Albertine disparue)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://discopathe-anonyme.fr/
guimix
Mélomane averti
avatar

Nombre de messages : 309
Age : 28
Date d'inscription : 13/04/2010

MessageSujet: Re: Prokofiev   Ven 13 Juil 2012 - 12:40

Cello a écrit:
guimix a écrit:
La symphonie concertante pour violoncelle op125!

C'est une très belle œuvre, au même titre que ses cousins les concertos pour violons, d'ailleurs on pourrait penser à un 3eme concerto du genre en l'écoutant. L'écriture est vraiment similaire, on alterne passage lyrique, morceaux de bravoure technique, atmosphères, tension, comme dans ceux pour violons.

...

Alors vraiment je comprend pas pourquoi cette œuvre n'est pas plus connu ou plus joué parce qu'elle vaut le détour, et c'est du Prokofiev au sommet de son art, et inspiré qui plus est! C'est son dernier chef-d'œuvre avec la 7eme symphonie.

Je l'ai réécoutée très récemment.

Elle a beau être critiquée pour son côté massif et sa structure décousue selon certains, c'est à mon sens une de ses pièces les plus marquantes, son dernier chef-d’œuvre avec la 7ème symphonie, pour reprendre exactement les termes de guimix.

On y retrouve tout ce qui fait la force de la musique de Prokofiev: des mélodies lyriques et amples qui prennent des détours sinueux sur de grands intervalles (1er mouvement), des rythmes très marqués (l'irrésistible motif d'ouverture en 4 notes, la marche bancale du 2ème mouvement), un climat mystérieux, un peu voilé et une pointe d'humour. L'écriture soliste, au-delà de la virtuosité extrême (la cadence, le final stratosphérique...), est vraiment magnifique.

Tiens, tant qu'on y est, mon petit classement des oeuvres de Prokofiev:

Roméo et Juliette
Symphonie concertante pour violoncelle et orchestre
2ème concerto pour piano.
7ème symphonie
Alexandre Nevsky
Lieutenant Kijé
3ème symphonie
Pierre et le Loup
(Je peux? C'est de souvenirs, ça...)

Il me reste à approfondir les concertos pour violon et les sonates pour piano.

Je suis content de voir que j'ai été utile pour au moins une personne avec mes petites présentations. Tu commences à être sérieusement accro à notre Prokofiev me trompes-je ? Et ben j'ai envie de dire bienvenue avec mes bras grand ouverts ! cheers
En fait cette symphonie concertante opus 125 est la reprise de son concerto pour violoncelle opus 58, que je possède mais que je n'ai pas encore beaucoup écouté, j'en reparlerai ici. Mais de mémoire il a bien fait de le reprendre, beaucoup de matériel mélodique est déjà là (le fameux thème de 4 notes qui ouvre l’œuvre et qui sera repris aussi dans Roméo et Juliette y est déjà), on dirait même que c'est un brouillon pour la version opus 125.

J'avais préparé un classement de mes œuvres préférées de Prokofiev, mais j'en ai acquis tellement de nouvelles (je veux tout avoir) que j'avais abandonné ensuite. Une fois que j'aurais fait le tour complet de toutes ces œuvres j'en ferai un. Mais j'ai la même première place que la tienne déjà mains
Pour Pierre et le Loup, bien sûr que tu peux !!! Ce n'est pas parce que c'est un compte pour enfant que ce n'est pas une grande œuvre. Composé dans la même période que Roméo et Juliette, à l'un des moments les plus inspirés de sa vie, le sommet du deuxième Prokofiev, celui de la maturité, avant "l'épuration" du langage.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Horatio
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 4044
Age : 24
Localisation : Très loin de la plage !
Date d'inscription : 04/07/2011

MessageSujet: Re: Prokofiev   Ven 13 Juil 2012 - 18:39

Cello a écrit:
guimix a écrit:
La symphonie concertante pour violoncelle op125!

C'est une très belle œuvre, au même titre que ses cousins les concertos pour violons, d'ailleurs on pourrait penser à un 3eme concerto du genre en l'écoutant. L'écriture est vraiment similaire, on alterne passage lyrique, morceaux de bravoure technique, atmosphères, tension, comme dans ceux pour violons.

...

Alors vraiment je comprend pas pourquoi cette œuvre n'est pas plus connu ou plus joué parce qu'elle vaut le détour, et c'est du Prokofiev au sommet de son art, et inspiré qui plus est! C'est son dernier chef-d'œuvre avec la 7eme symphonie.

Je l'ai réécoutée très récemment.

Elle a beau être critiquée pour son côté massif et sa structure décousue selon certains, c'est à mon sens une de ses pièces les plus marquantes, son dernier chef-d’œuvre avec la 7ème symphonie, pour reprendre exactement les termes de guimix.

On y retrouve tout ce qui fait la force de la musique de Prokofiev: des mélodies lyriques et amples qui prennent des détours sinueux sur de grands intervalles (1er mouvement), des rythmes très marqués (l'irrésistible motif d'ouverture en 4 notes, la marche bancale du 2ème mouvement), un climat mystérieux, un peu voilé et une pointe d'humour. L'écriture soliste, au-delà de la virtuosité extrême (la cadence, le final stratosphérique...), est vraiment magnifique.

Tiens, j'avais également fait quelques réécoutes ces derniers temps. Et c'est sans appel : sans Rostropovitch, cette œuvre ne décolle simplement pas. C'est assez impressionnant de voir à quel point le violoncelliste russe a tout compris à cette difficile, extrêmement délicate à mettre sur pied : les tempos parfaits, le parfait alliage entre lyrisme et énergie motorique - et surtout la qualité de ses phrasés. A côté, les autres interprètes ne semblent vraiment pas avoir la carrure pour porter cette symphonie concertante.
Parce que je crois que c'est cela qui rend cette œuvre si épineuse : elle repose entièrement sur le soliste. Le violoncelle porte tout l'orchestre sur son dos (l'orchestration est plutôt réduite), développe tous les thèmes et introduit la plupart des idées, il est constamment sur le devant de la scène - en clair, il n'a simplement jamais droit à l'erreur, et pour ne rien arranger Prokofiev le gratifie d'une partie soliste qui s'apparente à du suicide technique. Les exemples sont légions : l'entrée en matière bourdonnante du II, la cadence du III, tous les passage lyriques où le violoncelle n'a pas intérêt à s'endormir, etc. Et justement, Rostropovitch est l'un des seuls à posséder l'autorité nécessaire pour supporter ce concert titanesque ; sa résistance sur le long terme et sa capacité à trouver le juste phrasé (pour diriger les passages lyriques, pour mener d'une main de fer les passages techniques) sont simplement uniques. Le seul autre exemple qui me vienne à l'esprit serait celui de Shafran - sans doute la plus belle démonstration de maestria technique et d'aisance de l'histoire du violoncelle, même si je n'aime pas beaucoup le côté très volatile qu'il donne à cette partition.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Prokofiev   Ven 13 Juil 2012 - 19:32

personnellement j'aime bien le concerto opus 58, l'essentiel est là, la merveilleuse phrase d'entrée, ensuite la symphonie concertante s'évade dans un aimable bavardage pour soliste démonstratif. Wispesley fait ça très bien (mieux que le dédicataire à mon avis).
Prokofiev n'avait plus toute sa tête je pense, comme pour les autres oeuvres pour violoncelle concertant qu'il s'est obstiné à écrire dans les dernières années. La seule réécriture qui tienne vraiment la route à mon avis c'est la deuxième version de la quatrième symphonie.
Revenir en haut Aller en bas
ovni231
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 12491
Age : 24
Localisation : Karl Marx est un ailurophile ukraïnien d'obédience léniniste
Date d'inscription : 05/01/2011

MessageSujet: Re: Prokofiev   Mar 17 Juil 2012 - 23:15

sud273 a écrit:
personnellement j'aime bien le concerto opus 58, l'essentiel est là, la merveilleuse phrase d'entrée, ensuite la symphonie concertante s'évade dans un aimable bavardage pour soliste démonstratif. Wispesley fait ça très bien (mieux que le dédicataire à mon avis).
Prokofiev n'avait plus toute sa tête je pense, comme pour les autres oeuvres pour violoncelle concertant qu'il s'est obstiné à écrire dans les dernières années. La seule réécriture qui tienne vraiment la route à mon avis c'est la deuxième version de la quatrième symphonie.

Sud ! cheers
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
WoO
Surintendant
avatar

Nombre de messages : 14116
Date d'inscription : 14/04/2007

MessageSujet: Re: Prokofiev   Sam 18 Aoû 2012 - 23:10

vinopathe a écrit:
Qu'est-ce que t'as contre le joueur ????

Les personnages sont tous antipathiques, l'histoire n'est pas passionnante (elle m'ennuie), la scène de la roulette est vraiment interminable et la musique pas inoubliable... ça commence à faire beaucoup. Chez Prokofiev les opéras que je préfère sont Maddalena (petit bijou de jeunesse complimenté par Miaskovsky), les fiançailles au couvent, puis l'ange de feu et l'amour des trois oranges. Ensuite je préfère Semyon Kotko à l'Histoire d'un homme véritable (mais ce ne sont pas des chefs-d'oeuvres). La guerre et la paix et Le joueur sont les deux opéras qui m'ont vraiment le plus barbé...
Ce que je préfère chez Prokofiev ce sont les musiques de film (Alexandre Nevsky bien sûr, mais surtout Ivan le Terrible !), les ballets et les symphonies. Ensuite l'opéra, mais je n'en emporterai aucun sur une île déserte (à part peut-être Maddalena) et le 1er concerto pour piano (je n'aime pas les autres).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
guimix
Mélomane averti
avatar

Nombre de messages : 309
Age : 28
Date d'inscription : 13/04/2010

MessageSujet: Re: Prokofiev   Dim 19 Aoû 2012 - 0:16

C'est un prokofiev très particulier que tu aimes, aimer le 1er concerto pour piano et pas les deux suivants c'est franchement étrange (comme d'aimer L'ange de feu et pas Le joueur selon moi, mais ça déjà je le conçois plus facilement)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
WoO
Surintendant
avatar

Nombre de messages : 14116
Date d'inscription : 14/04/2007

MessageSujet: Re: Prokofiev   Dim 19 Aoû 2012 - 0:44

guimix a écrit:
C'est un prokofiev très particulier que tu aimes, aimer le 1er concerto pour piano et pas les deux suivants c'est franchement étrange

"Je ne les aime pas" était un peu expéditif. Disons que le 1er est le seul où j'accroche vraiment du début à la fin et où je ne trouve rien à redire. J'avais fait un classement page 3 et le 2ème arrive... en 2ème position !
Par contre si je te dis qu'en fin de compte la symphonie que je préfère est peut-être la n° 6 (la plus miaskovskienne) tu vas encore trouver ça étrange ? Mr.Red
(ensuite le 1er mouvement de la 2, la 3 et la 5)

Sinon j'en profite pour faire de la pub pour ces trois oeuvres dont on parle peu : la cantate pour le 20ème anniversaire de la Révolution d'Octobre dirigée par Neeme Järvi, la musique pour le film Ivan le Terrible (version de concert réalisée par Alexandre Stasevitch et dirigée par Muti : c'est de la Russie en barre ce truc !), enfin la cantate Zdravitsa (= "Toast" à Staline, pour le 60ème anniversaire du tyran) vraiment superbement interprétée par Rojdestvenski dans le documentaire de Monsaingeon)

Ruez-vous ici : /watch?v=xLg7cmqlln0

3 coups de coeur I love you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
WoO
Surintendant
avatar

Nombre de messages : 14116
Date d'inscription : 14/04/2007

MessageSujet: Re: Prokofiev   Dim 19 Aoû 2012 - 1:03

Zdravitsa (rappel : /watch?v=xLg7cmqlln0 ) est intéressante à plusieurs titres :

- c'est une de ses plus belles oeuvres
- elle montre bien jusqu'où pouvait aller son opportunisme
- si vous êtes prof d'histoire et que vous voulez enseigner le totalitarisme à vos élèves : une chanson vaut mieux qu'un long discours
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ovni231
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 12491
Age : 24
Localisation : Karl Marx est un ailurophile ukraïnien d'obédience léniniste
Date d'inscription : 05/01/2011

MessageSujet: Re: Prokofiev   Dim 19 Aoû 2012 - 13:36

WoO a écrit:
vinopathe a écrit:
Qu'est-ce que t'as contre le joueur ????

Les personnages sont tous antipathiques, l'histoire n'est pas passionnante (elle m'ennuie), la scène de la roulette est vraiment interminable et la musique pas inoubliable... ça commence à faire beaucoup. Chez Prokofiev les opéras que je préfère sont Maddalena (petit bijou de jeunesse complimenté par Miaskovsky), les fiançailles au couvent, puis l'ange de feu et l'amour des trois oranges. Ensuite je préfère Semyon Kotko à l'Histoire d'un homme véritable (mais ce ne sont pas des chefs-d'oeuvres). La guerre et la paix et Le joueur sont les deux opéras qui m'ont vraiment le plus barbé...
Ce que je préfère chez Prokofiev ce sont les musiques de film (Alexandre Nevsky bien sûr, mais surtout Ivan le Terrible !), les ballets et les symphonies. Ensuite l'opéra, mais je n'en emporterai aucun sur une île déserte (à part peut-être Maddalena) et le 1er concerto pour piano (je n'aime pas les autres).

Àh oui, Maddalena est une exception dans le corpus opératique de Prokofiev !
Je l'avoue, l'histoire du Joueur n'est pas très fameux, et encore moins rocambolesque... C'est surtout les passages orchestraux qui m'ont le plus plu. Et puis surtout, c'est le style musical qui m'a le plus happé dans cet opéra. Évidemment, c'est une musique plus difficile d'accès que l'Amour des Trois Oranges, un peu comme l'Ange de Feu d'ailleurs, qui me fout encore la trouille...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Philippe VLB
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 809
Age : 52
Date d'inscription : 21/07/2012

MessageSujet: Re: Prokofiev   Dim 19 Aoû 2012 - 13:54

WoO a écrit:
Zdravitsa (rappel : /watch?v=xLg7cmqlln0 ) est intéressante à plusieurs titres :

- c'est une de ses plus belles oeuvres
- elle montre bien jusqu'où pouvait aller son opportunisme
- si vous êtes prof d'histoire et que vous voulez enseigner le totalitarisme à vos élèves : une chanson vaut mieux qu'un long discours


J'aime aussi beaucoup cette oeuvre. mains

Mais dire que Prokofiev a écrit cette œuvre par opportunisme...... Disons que, ok, il a bel et bien écrit ces œuvres de propagande mais c'est plutôt en trainant des pieds.....



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
808
Mélomaniaque


Nombre de messages : 709
Date d'inscription : 19/06/2011

MessageSujet: Re: Prokofiev   Dim 19 Aoû 2012 - 14:38

WoO a écrit:
vinopathe a écrit:
Qu'est-ce que t'as contre le joueur ????

Les personnages sont tous antipathiques, l'histoire n'est pas passionnante (elle m'ennuie), la scène de la roulette est vraiment interminable et la musique pas inoubliable... ça commence à faire beaucoup. Chez Prokofiev les opéras que je préfère sont Maddalena (petit bijou de jeunesse complimenté par Miaskovsky), les fiançailles au couvent, puis l'ange de feu et l'amour des trois oranges. Ensuite je préfère Semyon Kotko à l'Histoire d'un homme véritable (mais ce ne sont pas des chefs-d'oeuvres). La guerre et la paix et Le joueur sont les deux opéras qui m'ont vraiment le plus barbé...
Ce que je préfère chez Prokofiev ce sont les musiques de film (Alexandre Nevsky bien sûr, mais surtout Ivan le Terrible !), les ballets et les symphonies. Ensuite l'opéra, mais je n'en emporterai aucun sur une île déserte (à part peut-être Maddalena) et le 1er concerto pour piano (je n'aime pas les autres).

incidemment j'ai regardé ça hier soir, c'est tout à fait génial (la musique aussi). bizarrement c'est le premier eisenstein qui me plaît, je n'avais pas tellement aimé ni le cuirassé ni nevsky.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
aurele
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 22942
Age : 27
Date d'inscription : 12/10/2008

MessageSujet: Re: Prokofiev   Jeu 30 Aoû 2012 - 17:51

Parmi les concertos pour violon que j'ai entendu, le concerto pour violon de Prokofiev n°2 me touche moins, me séduit moins que d'autres. Difficile pour moi de justifier car c'est de l'ordre du sensible.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Blestheme
Mélomane averti
avatar

Nombre de messages : 168
Age : 24
Date d'inscription : 25/03/2012

MessageSujet: Re: Prokofiev   Sam 1 Sep 2012 - 22:19

Je suis en admiration totale devant son 1er concerto pour violon, mais je ne connais que cette oeuvre de ce compositeur.. Vous me conseillez quoi dans le même genre? mains
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Philippe VLB
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 809
Age : 52
Date d'inscription : 21/07/2012

MessageSujet: Re: Prokofiev   Sam 1 Sep 2012 - 22:37

Blestheme a écrit:
Je suis en admiration totale devant son 1er concerto pour violon, mais je ne connais que cette oeuvre de ce compositeur.. Vous me conseillez quoi dans le même genre? mains

Dans le même genre que le 1er concerto pour violon ? Celui-ci datant des années 1916-1917, je ne peux te conseiller que d’écouter, par exemple, des œuvres comme La Symphonie Classique, les Visions fugitives pour piano ou la cantate Sept, ils sont sept qui sont de la même époque que le 1er concerto pour violon et qui sont de très belles œuvres.




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Blestheme
Mélomane averti
avatar

Nombre de messages : 168
Age : 24
Date d'inscription : 25/03/2012

MessageSujet: Re: Prokofiev   Sam 1 Sep 2012 - 22:43

D'acc, merci !

Une version référence pour ces oeuvres ? Surprised
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Philippe VLB
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 809
Age : 52
Date d'inscription : 21/07/2012

MessageSujet: Re: Prokofiev   Sam 1 Sep 2012 - 22:58

Blestheme a écrit:
D'acc, merci !

Une version référence pour ces oeuvres ? Surprised

En ce qui concerne la discographie, là par contre , tu poses la question à la mauvaise personne. Wink Je ne suis pas du tout branché discographie.





Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 82300
Age : 37
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Prokofiev   Dim 2 Sep 2012 - 2:32

La 1ère symphonie, c'est quand même pas franchement le même style que le 1er concerto pour violon... je conseillerais tout bêtement le 2è concerto pour violon. Smile
Il y a un sujet discographique pour ces oeuvres il me semble.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Blestheme
Mélomane averti
avatar

Nombre de messages : 168
Age : 24
Date d'inscription : 25/03/2012

MessageSujet: Re: Prokofiev   Dim 2 Sep 2012 - 17:03

Justement, j'ai oublié de préciser que je connais aussi son deuxième concerto pour violon, œuvre que je n'apprécie pas vraiment et dans laquelle je ne retrouve pas l'atmosphère tendue et mystérieuse du premier concerto..
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ovni231
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 12491
Age : 24
Localisation : Karl Marx est un ailurophile ukraïnien d'obédience léniniste
Date d'inscription : 05/01/2011

MessageSujet: Re: Prokofiev   Dim 2 Sep 2012 - 18:47

Blestheme a écrit:
Justement, j'ai oublié de préciser que je connais aussi son deuxième concerto pour violon, œuvre que je n'apprécie pas vraiment et dans laquelle je ne retrouve pas l'atmosphère tendue et mystérieuse du premier concerto..

C'est triste pour toi. Sad
En même temps, ces deux concertos ont été écrits pendant deux périodes créatrices diamétralement opposées. Dans ce cas, si tu préfères la fraîcheur de l'aîné, je te conseille d'entendre la Suite Scythe Op. 20 par exemple, on retrouve parfaitement ce côté "expérimental" de ses débuts.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Horatio
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 4044
Age : 24
Localisation : Très loin de la plage !
Date d'inscription : 04/07/2011

MessageSujet: Re: Prokofiev   Dim 2 Sep 2012 - 18:58

Tu trouves la Suite scythe fraîche, toi Shocked ? C'est plutôt un déchaînement de sauvagerie la plus totale - qui, personnellement, me fatigue quelque peu... Les musiques de films (Kijé, Nevsky,...), sont autrement rafraîchissantes !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ovni231
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 12491
Age : 24
Localisation : Karl Marx est un ailurophile ukraïnien d'obédience léniniste
Date d'inscription : 05/01/2011

MessageSujet: Re: Prokofiev   Lun 3 Sep 2012 - 12:47

Horatio a écrit:
Tu trouves la Suite scythe fraîche, toi Shocked ?

Ben euh... oui.

Edit : Joues pas à ton VLB
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Philippe VLB
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 809
Age : 52
Date d'inscription : 21/07/2012

MessageSujet: Re: Prokofiev   Mar 4 Sep 2012 - 0:11

Vinopathe a écrit:
Edit : Joues pas à ton VLB

????

Mr.Red

Wink


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ovni231
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 12491
Age : 24
Localisation : Karl Marx est un ailurophile ukraïnien d'obédience léniniste
Date d'inscription : 05/01/2011

MessageSujet: Re: Prokofiev   Ven 21 Sep 2012 - 21:05

Existe-t-il un enregistrement du Géant ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MaximeR
Mélomane du dimanche
avatar

Nombre de messages : 65
Age : 28
Date d'inscription : 23/09/2012

MessageSujet: Re: Prokofiev   Dim 23 Sep 2012 - 18:45

Où commencer pour découvrir Prokofiev ?

Sachant que mes préférences les plus marquées vont aux symphonies et au concertos.

Roméo et Juliette, tout simplement ? Les sonates dont j'ai lu ici le plus grand bien ? Qu'importe, Prokofiev est assez génial pour qu'on trouve un intérêt à toutes ces compositions ? hehe

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Glocktahr
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 4702
Date d'inscription : 22/03/2009

MessageSujet: Re: Prokofiev   Dim 23 Sep 2012 - 18:49

MaximeR a écrit:
Où commencer pour découvrir Prokofiev ?

Sachant que mes préférences les plus marquées vont aux symphonies et au concertos.

Roméo et Juliette, tout simplement ? Les sonates dont j'ai lu ici le plus grand bien ? Qu'importe, Prokofiev est assez génial pour qu'on trouve un intérêt à toutes ces compositions ? hehe

Tente "lieutenant kijé" et "alexander nevsky" (romeo et juliette c'est bien aussi dans le genre assez léger mais c'est un peu long).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 82300
Age : 37
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Prokofiev   Dim 23 Sep 2012 - 18:51

Il y a peut-être un peu de déchet, mais pas énormément quand même...

Je te conseillerais en premier lieu les symphonies 3 et 5, les deux concertos pour violon, les concertos pour piano 2 et 3, la suite scythe, Alexandre Nevsky, les sonates pour piano 3, 6, 7 et 8, Roméo et Juliette, l'Ange de feu, l'Amour des 3 oranges et Guerre et paix.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MaximeR
Mélomane du dimanche
avatar

Nombre de messages : 65
Age : 28
Date d'inscription : 23/09/2012

MessageSujet: Re: Prokofiev   Dim 23 Sep 2012 - 19:00

Pour Lieutenant Kijé et Alexander Nevsky mieux vaut-il faire d'une pierre deux coups et de regarder les films ? Sachant que j'ai déjà apprécié Le Cuirassé Potemkine ? Et que ces films doivent être libres de droit d'auteur à présent.

Et bien Xavier, tu viens de me donner plus d'idées qu'il ne m'en faut pour passer une bonne soirée ! J'écoute la 3ème Symphonie, je vous dirais mes impressions.

Merci pour vos conseils.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Glocktahr
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 4702
Date d'inscription : 22/03/2009

MessageSujet: Re: Prokofiev   Dim 23 Sep 2012 - 19:10

MaximeR a écrit:
Pour Lieutenant Kijé et Alexander Nevsky mieux vaut-il faire d'une pierre deux coups et de regarder les films ? Sachant que j'ai déjà apprécié Le Cuirassé Potemkine ? Et que ces films doivent être libres de droit d'auteur à présent.

Et bien Xavier, tu viens de me donner plus d'idées qu'il ne m'en faut pour passer une bonne soirée ! J'écoute la 3ème Symphonie, je vous dirais mes impressions.

Merci pour vos conseils.
Je n'ai jamais vu les films mais j'apprécie beaucoup la musique. Lieutenant kijé, c'est très agréable, joyeux, tandis qu'alexander nevsky c'est beaucoup plus dur (le coté dur et bruyant me gene dans les concertos, les symphonies et certains opéras, dans alexander nevsky ça ne me dérange pas trop car il y a de très beaux choeurs russes qui donnent un beau caractère à l'ensemble. Lieutenant kijé c'est l'inverse, c'est féérique, grâcieux).


Dernière édition par Glocktahr le Dim 23 Sep 2012 - 19:16, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kegue
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 3774
Age : 48
Localisation : Là où repose Cocteau
Date d'inscription : 27/10/2008

MessageSujet: Re: Prokofiev   Dim 23 Sep 2012 - 19:15

@MaximeR : J'en profite pour te souhaiter la bienvenue ici mains
Si tu accroches à la troisième, peut être est-ce une bonne porte pour t'essayer à la deuxième. C'est un déferlement ininterrompu d'énergie pure Twisted Evil Twisted Evil dans le premier mouvement. Et alors, le thème du second au hautbois Sad

Après, les 7 symphonies du bonhomme valent franchement le coup (même la première qu'il faut prendre, à mon humble avis, au deuxième degré)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 82300
Age : 37
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Prokofiev   Dim 23 Sep 2012 - 20:03

kegue a écrit:
Après, les 7 symphonies du bonhomme valent franchement le coup (même la première qu'il faut prendre, à mon humble avis, au deuxième degré)

Ouais enfin les 4 et 6 ne sont pas immanquables... il faut les écouter bien sûr, mais pour une première approche mieux vaut ne pas s'en tenir qu'aux symphonies, il y a de belles choses dans plein de domaines chez Prokofiev, notamment le piano, le ballet et l'opéra.
D'ailleurs je ne connais pas encore ses mélodies.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Prokofiev   Dim 23 Sep 2012 - 20:21

kegue a écrit:
@MaximeR : J'en profite pour te souhaiter la bienvenue ici mains
Si tu accroches à la troisième, peut être est-ce une bonne porte pour t'essayer à la deuxième. C'est un déferlement ininterrompu d'énergie pure Twisted Evil Twisted Evil dans le premier mouvement. Et alors, le thème du second au hautbois Sad

Après, les 7 symphonies du bonhomme valent franchement le coup (même la première qu'il faut prendre, à mon humble avis, au deuxième degré)

Par contre c'est dur de trouver des enregistrements où les solos sont bien ( de la 2e).
Revenir en haut Aller en bas
kegue
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 3774
Age : 48
Localisation : Là où repose Cocteau
Date d'inscription : 27/10/2008

MessageSujet: Re: Prokofiev   Dim 23 Sep 2012 - 20:45

Xavier a écrit:
kegue a écrit:
Après, les 7 symphonies du bonhomme valent franchement le coup (même la première qu'il faut prendre, à mon humble avis, au deuxième degré)

Ouais enfin les 4 et 6 ne sont pas immanquables... il faut les écouter bien sûr, mais pour une première approche mieux vaut ne pas s'en tenir qu'aux symphonies, il y a de belles choses dans plein de domaines chez Prokofiev, notamment le piano, le ballet et l'opéra.
D'ailleurs je ne connais pas encore ses mélodies.

Pour la 6, je suis bien d'accord, pour la 4 je suis un peu plus nuancé. Il y a bien entendu beaucoup de chose à découvrir dans l'oeuvre des Prokofiev (les quatuors aussi), mais comme Maxime était sur une symphonie (et que tu n'avais pas parlé de la deuxième tutut ), je me suis dit que le moment était venu de taper un petit message pour y caser ma préférée.

Je ne connais pas non plus ses mélodies.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Parsifal
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 6047
Age : 26
Date d'inscription : 06/01/2011

MessageSujet: Re: Prokofiev   Dim 23 Sep 2012 - 20:49

mais euh, arrêter de taper sur la 6 elle est bien Shit
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
kegue
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 3774
Age : 48
Localisation : Là où repose Cocteau
Date d'inscription : 27/10/2008

MessageSujet: Re: Prokofiev   Dim 23 Sep 2012 - 20:50

Je n'ai pas dit qu'elle était pas bien tutut Elle n'est pas immanquable, nuance....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Parsifal
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 6047
Age : 26
Date d'inscription : 06/01/2011

MessageSujet: Re: Prokofiev   Dim 23 Sep 2012 - 20:59

oui mais moi c'est ma préfère avec la 5, et j'ai l'impression d'être un extraterrestre, quand je lis tout ce qui s’écrie sur cette pauvre sixième Neutral
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
ovni231
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 12491
Age : 24
Localisation : Karl Marx est un ailurophile ukraïnien d'obédience léniniste
Date d'inscription : 05/01/2011

MessageSujet: Re: Prokofiev   Dim 23 Sep 2012 - 21:13

La Sixième est la meilleure symphonie de Prokofiev !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Parsifal
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 6047
Age : 26
Date d'inscription : 06/01/2011

MessageSujet: Re: Prokofiev   Dim 23 Sep 2012 - 21:28

Vinocuakosecomeakikinsky a écrit:
La Sixième est la meilleure symphonie de Prokofiev !

cheers cheers cheers cheers

(bon je n'irais peut être pas jusqu'a dire que c'est la meilleurs, mais pour moi elle en fait partie)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
ovni231
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 12491
Age : 24
Localisation : Karl Marx est un ailurophile ukraïnien d'obédience léniniste
Date d'inscription : 05/01/2011

MessageSujet: Re: Prokofiev   Dim 23 Sep 2012 - 21:35

Parsifal a écrit:
Vinocuakosecomeakikinsky a écrit:
La Sixième est la meilleure symphonie de Prokofiev !

cheers cheers cheers cheers

(bon je n'irais peut être pas jusqu'a dire que c'est la meilleurs, mais pour moi elle en fait partie)

Certes, mais elle est la seule à m'émouvoir jusqu'aux pleurs. Sad
Peut-être la septième aussi, surtout les passages féériques.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 82300
Age : 37
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Prokofiev   Dim 23 Sep 2012 - 22:23

Parsifal a écrit:
oui mais moi c'est ma préfère avec la 5, et j'ai l'impression d'être un extraterrestre, quand je lis tout ce qui s’écrie sur cette pauvre sixième Neutral

Ca fait longtemps que je me dis qu'il faut que je lui redonne sa chance, mais je n'arrive pas à en avoir envie...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MaximeR
Mélomane du dimanche
avatar

Nombre de messages : 65
Age : 28
Date d'inscription : 23/09/2012

MessageSujet: Re: Prokofiev   Lun 24 Sep 2012 - 11:48

J'ai écouté la 3ème Symphonie aujourd'hui !

Verdict : j'aime beaucoup ! J'aime assez ce mélange "d'énergie pure" et ce côté tortueux parfois présent !

Je pense continuer avec Lieutenant Kijé et Roméo et Juliette, histoire d'avoir un panorama assez complet de l'oeuvre de Prokofiev !


Ce forum est une mine d'or, merci bien. mains
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Parsifal
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 6047
Age : 26
Date d'inscription : 06/01/2011

MessageSujet: Re: Prokofiev   Lun 24 Sep 2012 - 11:51

MaximeR a écrit:
Roméo et Juliette

son chef d'oeuvre! thumleft
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Philippe VLB
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 809
Age : 52
Date d'inscription : 21/07/2012

MessageSujet: Re: Prokofiev   Mar 25 Sep 2012 - 13:38




MaximeR a écrit:
Où commencer pour découvrir Prokofiev ?

Sachant que mes préférences les plus marquées vont aux symphonies et au concertos.

Roméo et Juliette, tout simplement ? Les sonates dont j'ai lu ici le plus grand bien ? Qu'importe, Prokofiev est assez génial pour qu'on trouve un intérêt à toutes ces compositions ? hehe




Question ardue. Car, comme le dit Xavier, Prokofiev a composé plein de belles choses (il était un compositeur très prolifique) dans plein de domaines. Avec, en effet, peu de déchets : selon moi, les musiques de scène et de films de la période soviétique (à l’exception d’ "Alexandre Nevsky" ) sont plus que dispensables (exception faite aussi des musiques de ballet et des opéras de cette même période – "Guerre et Paix" est à ne pas manquer ). Alors que conseiller ? C’est effectivement difficile.

En ce qui concerne l’œuvre pianistique, le massif des 9 sonates est en effet immanquable. (ceux qui aiment particulièrement le Prokofiev "sauvage" , "motorique" apprécieront la "Toccata" op. 11 ou les "Sarcasmes" op. 17) et, globalement, selon moi, l’œuvre pianistique est une grande réussite. (Prokofiev était aussi pianiste........)

Pour les symphonies, je trouve, à l'inverse de Xavier, que la 4 ème est à considérer (oui, elle est de dimension modeste mais alors que dire de la "Symphonie classique"......). C’est une œuvre, selon moi, tout-à-fait réussie. (les symphonies soviétiques - 5, 6, 7 -, par contre, m’excitent beaucoup moins).

Pour les concertos, rien à redire. Le 5 ème pour piano mérite, selon moi, d’être plus connu (le 4 ème étant, pour le coup, vraiment dispensable......)

Pour les opéras, comme le dit Xavier, avec "Guerre et Paix, "L' Ange de Feu" est immanquable (la musique orchestrale de cet opéra est somptueuse) . "L' Amour des trois Oranges" ne manque pas de charme mais n’est pas à ranger, selon moi, dans le tout grand Prokofiev. Les autres opéras sont vraiment très bien et méritent plus qu’un coup d’oreille.

Les musiques de ballet sont évidemment formidables. J’aime beaucoup, entre autre , "Chout" op. 21 qui mériterait d’être plus connu.

Pour les mélodies, il faut faire clairement la différence entre la période "européenne" et la période soviétique (moins intéressante, selon moi). Dans cette dernière, on est évidemment plus proche de la romance, de la ballade alors que dans la période "européenne", on est plus dans la tradition de la mélodie savante, travaillée . A ne pas manquer évidemment, en ce qui concerne la période "européenne", : "Le Vilain Petit Canard" op. 18. Et selon moi, les recueils de mélodies op. 23 et op. 27 sont de grandes réussites. Et toute les mélodies pré-soviétiques, sont, vraiment, pour le coup, très bien.

Je constate que personne ne parle de la musique de chambre…… Rolling Eyes (à part kegue). Son œuvre la plus marquante dans ce domaine est peut-être le Quintette op. 39 mais tout le reste est aussi très bien (je pense aux deux quatuors à cordes, "L' Ouverture sur des thèmes juifs" (écoutez la version orchestrale !), la sonate pour flûte et piano, la sonate pour violoncelle et piano, pour violon seul, etc… - j’accroche moins à la sonate pour violon et piano op. 80-).







Dernière édition par Philippe VLB le Mar 25 Sep 2012 - 18:47, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
JM
Mélomane averti


Nombre de messages : 475
Date d'inscription : 24/08/2005

MessageSujet: Re: Prokofiev   Mar 25 Sep 2012 - 15:23

Philippe VLB a écrit:
selon moi, les musiques de scène et de films de la période soviétique (à l’exception d’ "Alexandre Nevsky" )

Et d'Yvan le Terrible ! Superbe partition. Moi je conseillerais ce disque. En particulier la suite musicale, dirigé par Abraham Stassevitch. Edité aux chants du Monde.

Philippe VLB a écrit:
Les musiques de ballet sont évidemment formidables. J’aime beaucoup, entre autre , "Chout" op. 21 qui mériterait d’être plus connu.

Je conseille également. Très belle musique.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ovni231
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 12491
Age : 24
Localisation : Karl Marx est un ailurophile ukraïnien d'obédience léniniste
Date d'inscription : 05/01/2011

MessageSujet: Re: Prokofiev   Mar 25 Sep 2012 - 17:10

Bon. Récapitulons. Si l'on souhaite se faire une idée saine de Prokofiev, mieux vaut avoir temps d'explorer sa production phénoménale pianistique : Toccata Op. 11, Sarcasmes Op. 17, Mais aussi les Études Op. 2 dont le quatrième numéro n'est autre que la fameuse suggestion diabolique. Dans ses sonates, c'est plus relatif. Le premier peut être, à mon humble avis, dispensable en comparaison du reste. À écouter de toute urgence ses sonates nos. 2-3-4-6-7-8, bien que j'apprécie beaucoup la cinquième sonate, mais elle paraît, tout comme la neuvième sonate, un peu fébrile avec l'ensemble complet.
Passons à son œuvre orchestrale : Ses partitions de ballet sont tous à connaître, au même titre, son projet avorté, devenu la célèbre Suite Scythe Op. 20. Donc, jeter un petit coup d'oreille sur "Chout" Op. 21, "Le Pas d'Acier" Op. 41, "Le Fils Prodigue" Op. 46 (avec la majeure partie du matériau de la quatrième symphonie), "Sur le Borysthène" Op. 51, "Roméo et Juliette" Op. 64 (of course), "Cendrillon" Op. 87, "La Fleur de Pierre" Op. 118. En gros.
Ensuite, ses symphonies méritent tous une écoute attentive, même la dite "Classique". Principalement, mon choix personnel se porte surtout sur les symphonies nos. 2-3-4 (version 1930)-5-4 (version 1947)-6-7. Bref, vous comprendrez que j'adore pratiquement toutes ses symphonies. Mr. Green
Maintenant, l'opéra : "Maddalena" Op. 13 n'est pas à bouder, malheureusement sa disponibilité se fait plus rare de jour en jour sur le disque. Je ne connais que la version de Rozhdestvensky chez Olympia (laissant la discographie de côté). "Le Joueur" Op. 24 est incroyable dans les deux versions existantes. Mais c'est principalement grâce à son orchestration proche du "Mandarin Merveilleux" de Bartok (en tout cas, son atmosphère y est présent). Sinon, il est vrai que son synopsis est frustrante par moment. "L'Amour des Trois Oranges" Op. 33 est à l'opéra ce que Winston Churchill est à la reine d'Angleterre. Tout l'humour déplacé de Prokofiev y est passé dedans et la musique est somptueuse. "L'Ange de Feu" Op. 37 est à connaître de tout urgence, je n'ai jamais entendu une telle explosion sonore. Et puis, j'avoue en avoir encore les jetons. L'histoire est aussi nettement plus intéressante que dans "Le joueur". Ensuite, dans sa période soviétique, n'oublions pas sa comédie en quatre acte "Les Fiançailles au Couvent" Op. 86 qui narre le marché du mariage en Espagne au XIIIème siècle. Évidemment, on ne peut passer à côté du monument : Guerre et Paix ! Personnellement, je préfère ses passages orchestraux, mais le lyrisme et la puissance de suggestion qui surplombe son chef-d’œuvre m'émerveille à chaque instant. J'ai oublié "Semyon Kotko" Op. 81, car c'est une production quelque peu bafoué par la plupart de nos chers camarades forumeurs. Alors je me tais. Sinon, il y a aussi un opéra que je n'ai jamais entendu : L'Histoire d'un Homme Véritable. À ce qui parait, c'est mieux que "Rotko". Voilà. Je laisse de côté sa musique de chambre et ses mélodies, car cela fait un bon moment que je n'y ai plus touché.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 82300
Age : 37
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Prokofiev   Sam 13 Oct 2012 - 23:33

5 poésies d'Anna Akhmatova opus 27

5 petits bijoux!
Je trouve que c'est un peu dans la lignée des mélodies de Moussorgsky, avec aussi des couleurs debussystes, en tout cas c'est charmant, et riche en atmosphères.
Le disque Russian songs of the 1920s, chez le Chant du monde, contient les textes en français. (couplage: mélodies de Lourié, Mossolov et Chtcherbatchov)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Prokofiev   Dim 14 Oct 2012 - 16:16

Vinocuakosecomeakikinsky a écrit:
Bon. Récapitulons. Si l'on souhaite se faire une idée saine de Prokofiev, mieux vaut avoir temps d'explorer sa production phénoménale pianistique : Toccata Op. 11, Sarcasmes Op. 17, Mais aussi les Études Op. 2 dont le quatrième numéro n'est autre que la fameuse suggestion diabolique. Dans ses sonates, c'est plus relatif. Le premier peut être, à mon humble avis, dispensable en comparaison du reste. À écouter de toute urgence ses sonates nos. 2-3-4-6-7-8, bien que j'apprécie beaucoup la cinquième sonate, mais elle paraît, tout comme la neuvième sonate, un peu fébrile avec l'ensemble complet.
Passons à son œuvre orchestrale : Ses partitions de ballet sont tous à connaître, au même titre, son projet avorté, devenu la célèbre Suite Scythe Op. 20. Donc, jeter un petit coup d'oreille sur "Chout" Op. 21, "Le Pas d'Acier" Op. 41, "Le Fils Prodigue" Op. 46 (avec la majeure partie du matériau de la quatrième symphonie), "Sur le Borysthène" Op. 51, "Roméo et Juliette" Op. 64 (of course), "Cendrillon" Op. 87, "La Fleur de Pierre" Op. 118. En gros.
Ensuite, ses symphonies méritent tous une écoute attentive, même la dite "Classique". Principalement, mon choix personnel se porte surtout sur les symphonies nos. 2-3-4 (version 1930)-5-4 (version 1947)-6-7. Bref, vous comprendrez que j'adore pratiquement toutes ses symphonies. Mr. Green
Maintenant, l'opéra : "Maddalena" Op. 13 n'est pas à bouder, malheureusement sa disponibilité se fait plus rare de jour en jour sur le disque. Je ne connais que la version de Rozhdestvensky chez Olympia (laissant la discographie de côté). "Le Joueur" Op. 24 est incroyable dans les deux versions existantes. Mais c'est principalement grâce à son orchestration proche du "Mandarin Merveilleux" de Bartok (en tout cas, son atmosphère y est présent). Sinon, il est vrai que son synopsis est frustrante par moment. "L'Amour des Trois Oranges" Op. 33 est à l'opéra ce que Winston Churchill est à la reine d'Angleterre. Tout l'humour déplacé de Prokofiev y est passé dedans et la musique est somptueuse. "L'Ange de Feu" Op. 37 est à connaître de tout urgence, je n'ai jamais entendu une telle explosion sonore. Et puis, j'avoue en avoir encore les jetons. L'histoire est aussi nettement plus intéressante que dans "Le joueur". Ensuite, dans sa période soviétique, n'oublions pas sa comédie en quatre acte "Les Fiançailles au Couvent" Op. 86 qui narre le marché du mariage en Espagne au XIIIème siècle. Évidemment, on ne peut passer à côté du monument : Guerre et Paix ! Personnellement, je préfère ses passages orchestraux, mais le lyrisme et la puissance de suggestion qui surplombe son chef-d’œuvre m'émerveille à chaque instant. J'ai oublié "Semyon Kotko" Op. 81, car c'est une production quelque peu bafoué par la plupart de nos chers camarades forumeurs. Alors je me tais. Sinon, il y a aussi un opéra que je n'ai jamais entendu : L'Histoire d'un Homme Véritable. À ce qui parait, c'est mieux que "Rotko". Voilà. Je laisse de côté sa musique de chambre et ses mélodies, car cela fait un bon moment que je n'y ai plus touché.
J'ai cru comprendre que tu suggérais d'aborder Prokofiev par sa production pianistique avant les oeuvres orchestrales puis l'opéra.
C'est une façon de voir les choses mais je trouve qu'il est plus facile de commencer par les oeuvres orchestrales. En ce qui me concerne, je les appréciais dès l'âge de 7/8 ans alors que je n'arrivais pas à supporter les sonates (que j'apprécie aujourd'hui tout en continuant à les qualifier de "difficiles".) Quant aux opéras, je ne les supporte toujours pas. En revanche, je suis un inconditionnel de la suite de l'Amour des 3 oranges" qui me semble étonnamment assez boudée sur ce forum.
Ceci dit, Prokofiev est, pour moi, un compositeur fascinant par son sens de la mélodie et de l'orchestration moderne. Mon intérêt pour son oeuvre n'a jamais faibli.
Revenir en haut Aller en bas
ovni231
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 12491
Age : 24
Localisation : Karl Marx est un ailurophile ukraïnien d'obédience léniniste
Date d'inscription : 05/01/2011

MessageSujet: Re: Prokofiev   Dim 14 Oct 2012 - 19:08

Cocotier a écrit:
Vinocuakosecomeakikinsky a écrit:
Bon. Récapitulons. Si l'on souhaite se faire une idée saine de Prokofiev, mieux vaut avoir temps d'explorer sa production phénoménale pianistique : Toccata Op. 11, Sarcasmes Op. 17, Mais aussi les Études Op. 2 dont le quatrième numéro n'est autre que la fameuse suggestion diabolique. Dans ses sonates, c'est plus relatif. Le premier peut être, à mon humble avis, dispensable en comparaison du reste. À écouter de toute urgence ses sonates nos. 2-3-4-6-7-8, bien que j'apprécie beaucoup la cinquième sonate, mais elle paraît, tout comme la neuvième sonate, un peu fébrile avec l'ensemble complet.
Passons à son œuvre orchestrale : Ses partitions de ballet sont tous à connaître, au même titre, son projet avorté, devenu la célèbre Suite Scythe Op. 20. Donc, jeter un petit coup d'oreille sur "Chout" Op. 21, "Le Pas d'Acier" Op. 41, "Le Fils Prodigue" Op. 46 (avec la majeure partie du matériau de la quatrième symphonie), "Sur le Borysthène" Op. 51, "Roméo et Juliette" Op. 64 (of course), "Cendrillon" Op. 87, "La Fleur de Pierre" Op. 118. En gros.
Ensuite, ses symphonies méritent tous une écoute attentive, même la dite "Classique". Principalement, mon choix personnel se porte surtout sur les symphonies nos. 2-3-4 (version 1930)-5-4 (version 1947)-6-7. Bref, vous comprendrez que j'adore pratiquement toutes ses symphonies. Mr. Green
Maintenant, l'opéra : "Maddalena" Op. 13 n'est pas à bouder, malheureusement sa disponibilité se fait plus rare de jour en jour sur le disque. Je ne connais que la version de Rozhdestvensky chez Olympia (laissant la discographie de côté). "Le Joueur" Op. 24 est incroyable dans les deux versions existantes. Mais c'est principalement grâce à son orchestration proche du "Mandarin Merveilleux" de Bartok (en tout cas, son atmosphère y est présent). Sinon, il est vrai que son synopsis est frustrante par moment. "L'Amour des Trois Oranges" Op. 33 est à l'opéra ce que Winston Churchill est à la reine d'Angleterre. Tout l'humour déplacé de Prokofiev y est passé dedans et la musique est somptueuse. "L'Ange de Feu" Op. 37 est à connaître de tout urgence, je n'ai jamais entendu une telle explosion sonore. Et puis, j'avoue en avoir encore les jetons. L'histoire est aussi nettement plus intéressante que dans "Le joueur". Ensuite, dans sa période soviétique, n'oublions pas sa comédie en quatre acte "Les Fiançailles au Couvent" Op. 86 qui narre le marché du mariage en Espagne au XIIIème siècle. Évidemment, on ne peut passer à côté du monument : Guerre et Paix ! Personnellement, je préfère ses passages orchestraux, mais le lyrisme et la puissance de suggestion qui surplombe son chef-d’œuvre m'émerveille à chaque instant. J'ai oublié "Semyon Kotko" Op. 81, car c'est une production quelque peu bafoué par la plupart de nos chers camarades forumeurs. Alors je me tais. Sinon, il y a aussi un opéra que je n'ai jamais entendu : L'Histoire d'un Homme Véritable. À ce qui parait, c'est mieux que "Rotko". Voilà. Je laisse de côté sa musique de chambre et ses mélodies, car cela fait un bon moment que je n'y ai plus touché.
J'ai cru comprendre que tu suggérais d'aborder Prokofiev par sa production pianistique avant les oeuvres orchestrales puis l'opéra.
C'est une façon de voir les choses mais je trouve qu'il est plus facile de commencer par les œuvres orchestrales. En ce qui me concerne, je les appréciais dès l'âge de 7/8 ans alors que je n'arrivais pas à supporter les sonates (que j'apprécie aujourd'hui tout en continuant à les qualifier de "difficiles".) Quant aux opéras, je ne les supporte toujours pas. En revanche, je suis un inconditionnel de la suite de l'Amour des 3 oranges" qui me semble étonnamment assez boudée sur ce forum.
Ceci dit, Prokofiev est, pour moi, un compositeur fascinant par son sens de la mélodie et de l'orchestration moderne. Mon intérêt pour son œuvre n'a jamais faibli.

En faite, j'ai développé par ordre chronologique. C'est-à-dire, ses premières œuvres publiées furent écrites pour l'instrument de torture. Ensuite, vu qu'il s'intéressera, par la suite, au domaine de la scène, je me suis dis qu'il serait judicieux de ma part d'éclaircir son corpus orchestral lié au monde impitoyable des Ballets-Russes et Soviétique. Ses symphonies forment un sorte d'interlude avant l'entrée de son corpus opératique.
Donc, ce que je préfère avant tout ce sont ses ballets. Ensuite, je ménage aucune réserve pour la plupart de ses opéras (quoique parfois, leurs longueurs respectives me fassent quelque peu bayer. Heureusement, ce n'est pas le cas pour Maddalena et l'Amour des Trois Oranges !).
Le Prokofiev abstrait m'est moins familier (seul les symphonies me paraissent naturelles). C'est sûrement pour cela que je pose un regard sceptique sur sa musique de chambre, qui pourtant j'admire pour sa richesse d'inventivités mélodiques. Mais il y a ce petit quelque chose qui manque, cette dimension théâtrale qui m'émerveille. Enfin, pour conclure, je dirais que ce que j'aime le moins chez lui c'est sa littérature pianistique. Pour moi, c'est la partie la plus difficile de sa personnalité complexe. Ainsi, l'on peut résumer que j'ai la même appréhension que toi en ce qui concerne son art dactyle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Prokofiev   

Revenir en haut Aller en bas
 
Prokofiev
Revenir en haut 
Page 6 sur 7Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant
 Sujets similaires
-
» Alexandre Nevski-Prokofiev
» Les 7 symphonies ( Prokofiev )
» Les opéras de Prokofiev
» Prokofiev - Suite scythe
» Les symphonies de Prokofiev

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Autour de la musique classique :: Musique classique :: Général-
Sauter vers: