Autour de la musique classique

Le but de ce forum est d'être un espace dédié principalement à la musique classique sous toutes ses périodes, mais aussi ouvert à d'autres genres.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Saint-Saens. La symphonie n°3.

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
monomélomaniaque
Mélomane averti
avatar

Nombre de messages : 109
Age : 34
Date d'inscription : 30/05/2007

MessageSujet: Saint-Saens. La symphonie n°3.   Mar 8 Jan 2008 - 16:24

Je me trompe peut-être (si c'est le cas effacez ce sujet) mais rien n'a encore été écrit sur la discographie de cette magnifique symphonie.

Pour ma part, trois versions se partagent le podium: Barenboim/Chicago avec Litaize à l'orgue, Levine/Berlin avec Preston et Plasson/Toulouse.

La version de Plasson est plus colorée, Levine est déchainé, Barenboim est précis, implacable dans les attaques, c'est puissant sans être un brouhaha sonore. Levine est à la limite de ce défaut mais n'y tombe jamais et cela donne une version orgiaque. Plasson retient plus son orchestre mais la clarté de sa lecture force l'admiration.

Karajan est décevant je trouve: trop de pathos, de gros son...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Saint-Saens. La symphonie n°3.   Mer 9 Jan 2008 - 10:55

j'aurais tendance à recommander Martinon, qui est le seul (à ma connaissance) à avoir enregistrer les 5 symphonies de Saint-Saens. Bel équilibre, qui permet d'entendre les subtilités de l'orchestration, la présence des deux pianistes particulièrement.
Revenir en haut Aller en bas
monomélomaniaque
Mélomane averti
avatar

Nombre de messages : 109
Age : 34
Date d'inscription : 30/05/2007

MessageSujet: Re: Saint-Saens. La symphonie n°3.   Mer 9 Jan 2008 - 20:59

J'oubliais Martinon bien sûr!! Mais je le recommanderai plus pour les autres symphonies (notamment la 2ème, que j'adore).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bertrand67
Malheur, Gustave !
avatar

Nombre de messages : 3135
Age : 35
Localisation : Paris
Date d'inscription : 28/08/2006

MessageSujet: Re: Saint-Saens. La symphonie n°3.   Mer 16 Jan 2008 - 13:08

Moi j'ai le choix entre Munch, De Waart, Barenboim et Fremiaux... a votre avis qui devrai-je prendre ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Saint-Saens. La symphonie n°3.   Mer 16 Jan 2008 - 13:28

ne connaissant aucun des 4 enregistrements, j'aurais du mal à te conseiller (mais ton avatar semble indiquer de quel côté tu penches: son Samson était honnête, alors pourquoi pas). Evidemment à l'aveuglette, je voterais plutôt pour De Waart, mais ça dépend aussi du couplage et de la date d'enregistrement.
Revenir en haut Aller en bas
Bertrand67
Malheur, Gustave !
avatar

Nombre de messages : 3135
Age : 35
Localisation : Paris
Date d'inscription : 28/08/2006

MessageSujet: Re: Saint-Saens. La symphonie n°3.   Mer 16 Jan 2008 - 14:04

De waart est avec Guillou à l'orgue. Barenboim a pour lui la reputation, Munch je crois l'authenticité d'après ce que j'en lis et et Fremiaux je connais pas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Saint-Saens. La symphonie n°3.   Mer 16 Jan 2008 - 14:11

Frémiaux je l'écoutais diriger l'orchestre de RTL quand j'étais petit: j'ai un très bon Sibélius par lui, mais je crains que tu ne sois pas très satisfait... (je parlais du couplage des oeuvres, l'organiste n'a pas grande importance à mon avis)
Revenir en haut Aller en bas
Bertrand67
Malheur, Gustave !
avatar

Nombre de messages : 3135
Age : 35
Localisation : Paris
Date d'inscription : 28/08/2006

MessageSujet: Re: Saint-Saens. La symphonie n°3.   Mer 16 Jan 2008 - 14:16

De waart semble etre un très bon chef mais je sais rien de ce disque qui semble pas très courant. Munch je suis sur que c'est excellent mais peut-etre trop gentillet, et Barenboim peut-etre trop grand spectacle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
adriaticoboy
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 7171
Date d'inscription : 17/08/2005

MessageSujet: Re: Saint-Saens. La symphonie n°3.   Mer 16 Jan 2008 - 14:52

Des 4 que tu cites, je ne connais que Munch. Gentillet, mouais... pas méchant, ça c'est sûr! Mais c'est surtout juste dégoulinant et radieux comme doit l'être cette Symphonie! Personnellement j'adore!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
mah70
Mélomane du dimanche
avatar

Nombre de messages : 59
Age : 48
Localisation : Paris
Date d'inscription : 07/01/2008

MessageSujet: Re: Saint-Saens. La symphonie n°3.   Mer 16 Jan 2008 - 15:07

Bonjour, Herbert von.

Karajan67 a écrit:
De waart semble etre un très bon chef mais je sais rien de ce disque qui semble pas très courant. Munch je suis sur que c'est excellent mais peut-etre trop gentillet, et Barenboim peut-etre trop grand spectacle.

Munch, gentillet??? Shocked Nerveux, emporté, foutraque, peut-être. Gentillet ce serait un peu surprenant. Cela dit, c'est quand même un enregistrement de 1959/1960 si je ne dis pas de bêtises, donc ça souffle un peu. Par ailleurs, c'était aussi l'époque où nul n'avait eu l'idée d'enregistrer l'orchestre d'un côté et l'orgue de l'autre, donc c'est un orgue de salle de concert qui n'est pas d'une puissance démente. Du coup, d'ailleurs, il ne noie par l'orchestre comme ça peut arriver avec Barenboïm, ce qui est conforme aux conditions de création, je suppose, mais ça peut s'avérer frustrant pour qui cherche du spectaculaire.
Barenboïm, j'avais été déçu. J'avais acheté le CD parce que je suis fan de l'orchestre, mais je crois me souvenir que ça manquait un peu de nerfs (Chicago c'est généralement beau, mais ça peut être un peu frisquet).
Je ne connais ni DeWaart, ni Frémaux (ça ne serait pas un CD Denon avec orchestre Japonais, des fois? si oui, je suis inquiet).
Si le Munch est couplé avec le concerto pour orgue de Poulenc et Le chasseur maudit de Franck comme ça a été longtemps le cas, ça me parait être un achat sans risques, d'autant que ça doit coûter des clopinettes.
Si c'est du DDD avec prise de son récente que l'on cherche, Barenboïm est très honorable. Je ne garde aucun souvenir de la Symphonie de Franck (je crois) qui était couplé avec, ce qui n'est pas très bon signe.

Amitiés,
mah70
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
nugava
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 1509
Age : 32
Date d'inscription : 09/12/2007

MessageSujet: Re: Saint-Saens. La symphonie n°3.   Dim 18 Oct 2009 - 3:49


J'ai beaucoup écouté ce disque, mais je n'ai aucun point de comparaison...
En tout cas, ça déménage...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
franchom
Mélomane averti
avatar

Nombre de messages : 436
Age : 51
Localisation : valenciennes
Date d'inscription : 29/01/2008

MessageSujet: Re: Saint-Saens. La symphonie n°3.   Dim 18 Oct 2009 - 8:13

nugava a écrit:

J'ai beaucoup écouté ce disque, mais je n'ai aucun point de comparaison...
En tout cas, ça déménage...


et même si c est une digression que penses tu de la symphonie concertante de Jongen
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mehdi Okr
Mélomaniaque


Nombre de messages : 1703
Date d'inscription : 04/02/2009

MessageSujet: Re: Saint-Saens. La symphonie n°3.   Dim 18 Oct 2009 - 11:09

franchom a écrit:

et même si c est une digression que penses tu de la symphonie concertante de Jongen

Je ne connais pas ce disque. Bien que cette symphonie concertante soit son tube, je préfère nettement Jongen dans la musique de chambre qui est bien représentée au disque depuis quelques années grâce aux labels belges.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Utnapištim
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 3330
Age : 54
Localisation : Le vendredi soir à Pleyel.
Date d'inscription : 13/09/2009

MessageSujet: Re: Saint-Saens. La symphonie n°3.   Dim 18 Oct 2009 - 17:43

Martinon c'est bien ! et puis il y a Marie-Claire Alain qui joue sur l'orgue du 104 qui malheureusement (enfin pas pour tout le monde) a du s'exiler.
Sinon Chung j'aime bien aussi !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Mélomane averti


Nombre de messages : 139
Date d'inscription : 09/05/2009

MessageSujet: Re: Saint-Saens. La symphonie n°3.   Dim 18 Oct 2009 - 18:04

.


Dernière édition par moly le Lun 22 Fév 2010 - 19:50, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Iskender
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 979
Age : 50
Localisation : Bretagne
Date d'inscription : 11/08/2009

MessageSujet: Re: Saint-Saens. La symphonie n°3.   Dim 18 Oct 2009 - 19:53

Utnapishtim a écrit:
Chung j'aime bien aussi !

J'aime beaucoup la version Chung (en plus il y a une très belle ascension de Messiaen en complément bounce )
La version de Rophé avec l'orchestre de Liège j'en avais déjà lu beaucoup de bien, décrite comme un vrai ballon d'oxygène; il faudrait que je l'écoute.

Sinon il y a Jansons qu'on n'attendait pas vraiment là-dedans et dont la version avait été encensée par la critique à sa sortie. C'est très bien aussi, et le concerto n°3 pour violon en complément avec l'excellent Frank-Peter Zimmermann vaut le détour.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.myspace.com/etiennetabourier
adriaticoboy
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 7171
Date d'inscription : 17/08/2005

MessageSujet: Re: Saint-Saens. La symphonie n°3.   Dim 18 Oct 2009 - 20:16

Il y a une version de Chung autre que celle de 1991 en studio chez DG: un concert de 2005 au Concertgebouw, un temps disponible en téléchargement sur leur site. Très belle lecture, sensiblement plus vivante que la version officielle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
nugava
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 1509
Age : 32
Date d'inscription : 09/12/2007

MessageSujet: Re: Saint-Saens. La symphonie n°3.   Dim 18 Oct 2009 - 21:09

Pour la symphonie de Jongen, je n'en ai pas un grand souvenir... (C'est un CD que j'avais emprunté en médiathèque plusieurs fois... il serait temps que je l'achète)...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zeno
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 4648
Localisation : Yvelines
Date d'inscription : 05/04/2008

MessageSujet: Re: Saint-Saens. La symphonie n°3.   Lun 19 Oct 2009 - 6:16

Avec une telle pochette, ils auraient pu ajouter Pacific 231 en complément de programme. Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
coratogia
Néophyte


Nombre de messages : 14
Age : 76
Localisation : corse
Date d'inscription : 23/10/2009

MessageSujet: Re: Saint-Saens. La symphonie n°3.   Sam 24 Oct 2009 - 4:34

adriaticoboy a écrit:
Il y a une version de Chung autre que celle de 1991 en studio chez DG: un concert de 2005 au Concertgebouw, un temps disponible en téléchargement sur leur site. Très belle lecture, sensiblement plus vivante que la version officielle.


http://kco.radio4.nl/

offre gratis le telechargement de 10 concerts du royal concertgebouv
pour feter son anniv

entre autres un superbe chung chung (symphonie n°3 organ)
il faut s'inscrire , leur cadeau sont luxueux : il y a aussi le pdf pour fabriquer la jaquette !

c'est jusqu'ici la seule version que j'écoute ici, ne peux pas comparer, j'aime.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ojoj
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 651
Age : 32
Localisation : Bayonne/Bordeaux
Date d'inscription : 22/10/2009

MessageSujet: Re: Saint-Saens. La symphonie n°3.   Ven 7 Jan 2011 - 9:59

Et Levine à Berlin avec Preston à l'orgue c'est bon? Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cornélius
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 924
Date d'inscription : 03/08/2010

MessageSujet: Re: Saint-Saens. La symphonie n°3.   Ven 7 Jan 2011 - 10:11

Moi, j'ai un faible pour la première version de Zubin Mehta avec l'orchstre de Los Angelès.
Il joue ça comme du Mendelssohn: vif, allégé, sans emphase. Ça avance, ça rebondit, cela peut paraitre un peu superficiel, mais ce n'est jamais pesant ni pompier.
Sinon, dans un style plus lyrique, la version Munch est un must.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ojoj
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 651
Age : 32
Localisation : Bayonne/Bordeaux
Date d'inscription : 22/10/2009

MessageSujet: Re: Saint-Saens. La symphonie n°3.   Ven 7 Jan 2011 - 10:21

J'ai Karajan à la maison et je trouve ça plutot lourd et pas vraiment d'une beauté extradordinaire avec un orchestre enregistré à Berlin et un orgue à Paris...je trouve la mise en place pas réussie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cornélius
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 924
Date d'inscription : 03/08/2010

MessageSujet: Re: Saint-Saens. La symphonie n°3.   Ven 7 Jan 2011 - 10:59

ojoj a écrit:
J'ai Karajan à la maison et je trouve ça plutot lourd et pas vraiment d'une beauté extradordinaire avec un orchestre enregistré à Berlin et un orgue à Paris...je trouve la mise en place pas réussie.

La version Karajan, c'est l'horreur totale, le genre de disques qu'on croirait réalisé spécialement pour servir d'argument aux détracteurs de Saint-Saens.
Le "plutôt lourd et pas vraiment d'une beauté extraordinaire" est une litote, je suppose.... L'attaque du dernier mouvement est éléphantesque, monstrueuse,
(aussi élégant et gracieux que le temple mormon de Salt Lake City, s'il avait été revu et corrigé par Viollet-Le-Duc...)

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
eleanore-clo
Mélomane averti


Nombre de messages : 174
Date d'inscription : 04/12/2009

MessageSujet: Re: Saint-Saens. La symphonie n°3.   Sam 21 Avr 2012 - 18:41

Bonjour

Le Magasine Diapason de ce mois-ci a réalisé une discographie de l'œuvre.
Voici les 4 gagnants avec l'épithète apposé par le critique :
Niels-Berger / Munch / 1947 : la perfection
Asma / Van Otterloo / 1954 : la flamme
Alain / Prêtre 1990 : l'éloquence
Cochereau / Karajan 1982: le Walhalla

Cordialement
Eléanore-clo
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mélomaniac
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 24799
Date d'inscription : 21/09/2012

MessageSujet: Re: Saint-Saens. La symphonie n°3.   Jeu 16 Mai 2013 - 20:38


Willem van Otterloo, Orchestre Philharmonique de La Haye

Feike Asma, orgue de la grande salle du Concertgebouw d'Amsterdam

(Philips, 2-3 avril 1954)



eleanore-clo a écrit:

Le Magasine Diapason de ce mois-ci a réalisé une discographie de l'œuvre.

Voici les 4 gagnants avec l'épithète apposé par le critique :
Niels-Berger / Munch / 1947 : la perfection
Asma / Van Otterloo / 1954 : la flamme
Alain / Prêtre 1990 : l'éloquence
Cochereau / Karajan 1982: le Walhalla

Effectivement, dans le numéro d'avril 2012 (pages 38-41), la version d'Otterloo y est présentée parmi les quatre « plus belles » qu'on puisse trouver au catalogue.
« La version incandescente par excellence reste à jamais celle de Willem van Otterloo avec Feike Asma et la Philharmonique de La Haye » écrit le chroniqueur Paul de Louit. Sans même connaître toute la discographie, on peut aisément accréditer un tel jugement.

Direction militante, geste tour à tour abrupt et caressant, porté par des tempi très vifs. Et des timbres à la fois bruts et goûtus. Cordes fines agiles, bois colorés (surtout le hautbois).
Le chef semble s'être inspiré des passions les plus ardentes -berlioziennes.
Dès l'Allegro moderato du premier mouvement, écoutez comment il agite le thème en ut mineur (0'53), y instillant une anxiété palpable. Le second thème (en ré bémol, 3'01-) se voit conduit avec une souplesse très expressive (les glissandi d'archets !) tandis que le Dies Irae (3'29-) vient résonner avec des accents sardoniques. Même urgence dans le développement (4'15), mené tout aussi vigoureusement, ce qui permet d'atteindre la récapitulation dès 5'48.
Sous cette baguette, le Poco Adagio s'avère très empathique, distille des moments de magie : la moiteur des cordes (en divisi) à fleur de peau (1'12-2'06) ! Dans ce passage, quel dégradé à couper le souffle (1'54)...
Déplorons la vilaine trace de montage (3'46) avant la descente arpégée de l'orgue.
Mais quelle brûlante intensité quand se superposent les deux thèmes (violons / pizzicati) dans l'apogée entre 6'02-7'10.
Là encore, le tempo ne s'alanguit pas. Noire à 59, quasiment ce que requiert la partition alors qu'on le prend souvent trop lentement.

Le maestro diligente ensuite un Scherzo aussi svelte qu'empressé, qui sait en garder sous la pédale pour le Presto central.
Hélas, l'exécution du Finale laisse une impression mitigée. La prestation orchestrale perpétue la tension de ce qui précède (endurcie, pugnace) mais les interventions organistiques déçoivent, en partie à cause des micros mais surtout de l'état de l'instrument : pas assez robustes, et surtout d'une justesse défaillante. L'accord général des tuyaux construits par la maison Maarschalkerweerd semble bien en peine -une fastidieuse restauration était alors en cours par les ateliers Sanders et n'aboutira que huit ans après cet enregistrement.

Nonobstant, cette interprétation rogue, ductile et survoltée contraste salutairement avec celles qui tendent à engoncer cette oeuvre sous la monumentalité.
Face aux cathédralismes marmoréens et bien réglés, le témoignage d'Otterloo figure aux antipodes ! Imprévisible, sanguin, fougueux, il pourfend tout académisme.
Certes tout n'est pas parfait. A telle allure, certains phrasés restent approximatifs, l'impetus prime sur le détail. Mais on oublie toute imperfection par l'enthousiasme qui se communique spontanément aux musiciens néerlandais. Voilà ce qui fait tout le prix de cette réalisation mémorable, contrairement au spectacle confortable que nous assènent la plupart des chefs.

A ce titre oui, « la flamme » comme résumait Diapason , et quelle flamme : rageuse et instamment romantique !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
A
Mélomane chevronné


Nombre de messages : 5473
Date d'inscription : 04/02/2013

MessageSujet: Re: Saint-Saens. La symphonie n°3.   Ven 17 Mai 2013 - 3:05

Voilà qui résume hehe les mérites de cette version. Je recommande l'édition discographique disponible sur le site de Haydnhouse.com, qui la couple avec la symphonie en ré mineur de Franck (van Otterloo et l'orchestre de La Haye again). Sérieusement, un disque dont il est difficile de se remettre.

Autrement, il existe quantité d'approches différentes, dont celles de Munch, Ansermet, Ormandy, Paray, Dutoit, Nézet-Séguin, Martinon, Mehta. Personnellement je réponds plus volontiers à celles dont les saveurs me semblent plus astringentes que sucrées: van Otterloo, Munch et Ansermet. Il va sans dire que dans cette oeuvre une acoustique généreuse est de mise. Paray-Détroit répond au premier critère, mais pas au second. Quand à celles de Ormandy, Dutoit, NZ, Barenboim ou Mehta elles me semblent un peu trop généreuses (les femmes de Rubens !) sans offrir une imagination et une agilité correspondantes.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bAlexb
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 8281
Age : 37
Localisation : Rhône-Alpes
Date d'inscription : 18/10/2010

MessageSujet: Re: Saint-Saens. La symphonie n°3.   Ven 17 Mai 2013 - 6:10

André a écrit:
Personnellement je réponds plus volontiers à celles dont les saveurs me semblent plus astringentes que sucrées

Roth avec "Les Siècles" : http://www.amazon.fr/Saint-Sa%C3%ABns-Symphonie-avec-orgue/dp/B00B13FZHS ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
A
Mélomane chevronné


Nombre de messages : 5473
Date d'inscription : 04/02/2013

MessageSujet: Re: Saint-Saens. La symphonie n°3.   Ven 17 Mai 2013 - 22:37

bAlexb a écrit:
André a écrit:
Personnellement je réponds plus volontiers à celles dont les saveurs me semblent plus astringentes que sucrées

Roth avec "Les Siècles" : http://www.amazon.fr/Saint-Sa%C3%ABns-Symphonie-avec-orgue/dp/B00B13FZHS ?

Diantre ! Voilà qui me semble extrême. Pas de vibrato ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ratapoils
Néophyte
avatar

Nombre de messages : 15
Date d'inscription : 01/05/2013

MessageSujet: Re: Saint-Saens. La symphonie n°3.   Dim 19 Mai 2013 - 0:17

Ce soir j'ai réécouté la version du CSR Symphonie Orch. dirigé par St. Gunzenhauser (Naxos). Accompagné d'un très bon "rouet d'omphale" et de la Bacchanale de "Samson et Dalilah", cette version est finalement plutôt intéressante. La prise de son est bonne, l'équilibre des pupitres - assez cuivré. L'orgue tient bien sa place et permet entre autre un Poco adagio très expressif. Va falloir que je refasse une écoute comparative... Shocked
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
CTI
Mélomane averti
avatar

Nombre de messages : 117
Age : 57
Date d'inscription : 29/06/2010

MessageSujet: Re: Saint-Saens. La symphonie n°3.   Dim 19 Mai 2013 - 10:46

J'ai la version de l'orchestre de l’Opéra Bastille par Chung et une énième réédition de Munch/Boston.
Je vais probablement me faire "lyncher" Wink mais je trouve cette symphonie à la fois très belle et un peu plan-plan.
Je sais que c'était un musicien précoce, ultra doué mais dans le domaine symphonique il me semble quand même un peu laborieux.
D'ailleurs je crois qu'il a dit à la fin de cette œuvre qu'il pouvait pas faire mieux.
Je trouve César Frank plus inspiré.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ctifanblog.blogspot.fr/
ratapoils
Néophyte
avatar

Nombre de messages : 15
Date d'inscription : 01/05/2013

MessageSujet: Re: Saint-Saens. La symphonie n°3.   Mer 22 Mai 2013 - 19:40

ratapoils a écrit:
Ce soir j'ai réécouté la version du CSR Symphonie Orch. dirigé par St. Gunzenhauser (Naxos). Accompagné d'un très bon "rouet d'omphale" et de la Bacchanale de "Samson et Dalilah", cette version est finalement plutôt intéressante. La prise de son est bonne, l'équilibre des pupitres - assez cuivré. L'orgue tient bien sa place et permet entre autre un Poco adagio très expressif. Va falloir que je refasse une écoute comparative... Shocked

J'ai écouté la version Karajan avec le Berliner phil. et Pierre Cochereau enregistré à N.D.D.P.: Je préfère oublier...

Par contre j'ai aussi écouté la version Eschenbach avec le Philadelphia Orch. et Olivier Latry lors du concert inaugural (live) du nouveau concert hall de Philadelphie (2006)
Si pour vous la 3eme est une symphonie pour orchestre et orgue, alors c'est juste une bonne version.
Si par contre, pour vous, c'est une symphonie pour Orgue et orchestre, alors cette version est sans doute La version à avoir.
Dieu que cela sonne beau et grand... (sans parler des autres pièces [Poulenc et Barber] jouées lors de ce concert)
Nota, à mon avis, si la piste SACD est peut être plus précise quant aux pupitres, la piste CD est bien meilleure en terme de cohérence et d'espace sonore (la faute, entre autre, à un amortissement trop prononcé sur la version SACD).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
LeKap
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 1371
Age : 61
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 23/04/2010

MessageSujet: Re: Saint-Saens. La symphonie n°3.   Sam 20 Juil 2013 - 10:46

Utnapištim a écrit:
Martinon c'est  bien ! et puis il y a Marie-Claire Alain qui joue sur l'orgue du 104 qui malheureusement (enfin pas pour tout le monde) a du s'exiler.
Sinon Chung j'aime bien aussi !


Avec Martinon , c'est Bernard Gavoty aux Grandes Orgues de l'église Saint-Louis des Invalides
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zeno
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 4648
Localisation : Yvelines
Date d'inscription : 05/04/2008

MessageSujet: Re: Saint-Saens. La symphonie n°3.   Sam 20 Juil 2013 - 11:09

On se fiche un peu de savoir qui joue la partie d'orgue, non ? Franchement, pour ce qu'il y a à jouer... hehe 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
LeKap
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 1371
Age : 61
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 23/04/2010

MessageSujet: Re: Saint-Saens. La symphonie n°3.   Jeu 25 Juil 2013 - 6:10

sud273 a écrit:
j'aurais tendance à recommander Martinon, qui est le seul (à ma connaissance) à avoir enregistrer les 5 symphonies de Saint-Saens. Bel équilibre, qui permet d'entendre les subtilités de l'orchestration, la présence des deux pianistes particulièrement.


+1
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rafsan
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 1524
Age : 54
Localisation : Brabant wallon
Date d'inscription : 22/01/2008

MessageSujet: Re: Saint-Saens. La symphonie n°3.   Sam 27 Juil 2013 - 21:12

nugava a écrit:

J'ai beaucoup écouté ce disque, mais je n'ai aucun point de comparaison...
En tout cas, ça déménage...

Cette version est impeccable – et sans outrance. Saint-Saëns comme on peut l'aimer!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
A
Mélomane chevronné


Nombre de messages : 5473
Date d'inscription : 04/02/2013

MessageSujet: Re: Saint-Saens. La symphonie n°3.   Sam 27 Juil 2013 - 22:48

Zeno a écrit:
On se fiche un peu de savoir qui joue la partie d'orgue, non ? Franchement, pour ce qu'il y a à jouer... hehe 

Hem... pas vraiment d'accord. L'organiste et son instrument constituent une partie essentielle de la texture, de la dynamique sonore et de la vitalité rythmique de l'interprétation. Celles qui contribuent le plus puissamment au succès de cette oeuvre en concert ont un son et une approche 'punchés'. Au disque, tout ce qui est demandé en surcroît est une restitution sonore de très bonne qualité.

Mes favoris sont Barenboim (DGG) et Munch (RCA). Deux phalanges américaines dont les cuivres ont une puissance et une projection sonores qui mettent l'organiste en demeure de mettre toute la gomme. Un direct au plexus solaire dans les deux cas, grâce à une approche dynamique, un orchestre de haute volée et un organiste qui n'hésite pas à monter au front.



Dernière édition par André le Mar 27 Oct 2015 - 23:32, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mélomaniac
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 24799
Date d'inscription : 21/09/2012

MessageSujet: Re: Saint-Saens. La symphonie n°3.   Mar 27 Oct 2015 - 21:36


Mélomaniac, in playlist a écrit:

Camille Saint-Saëns (1835-1921)  :

Symphonie n°3 en ut mineur, Op. 78

= Philippe Lefèbvre, orgue de la Cathédrale de Chartres ; Seiji Ozawa, Orchestre national de France

(Emi, juin 1985 - mai 1986)

Confused Découverte de cette interprétation, que je trouve terne et étriquée.
Il m'en faut une autre, sinon ma soirée commence mal...




plenum a écrit:

L'équilibre orgue de qualité et orchestre bien mené, est toujours avec Dupré et Paray.


Oui j'aime beaucoup cette version, mais elle est un peu trop fatigante.
J'en ai choisi une autre parmi les valeurs sûres.


************************************************************************************


Symphonie n°3 en ut mineur, Op. 78

= Marie-Claire Alain, orgue Danion - Gonzalez de la Maison de l'ORTF ; Jean Martinon, Orchestre de l'Office de la Radiodiffusion-Télévision Française

(Erato, 1970 ?)

Very Happy Et voilà, direction flamboyante de Martinon, prise de son chaleureuse et charpentée : la différence saute aux oreilles  cheers




plenum a écrit:

Oui bien d'accord.
Je serais curieux de ton avis, si tu écoutais la version de l'orchestre royal de Liverpool et Noël Rawsthorn, il est dispo sur le tube. C'est une des prises de son qui représentaient un défi.



Smile OK, j'écouterai ça à l'occasion.
Mais ce n'est pas la tonitruante dimension spectaculaire qui m'attire cool-blue

Je suis déjà bien content quand l'orgue et l'orchestre sont captés en même temps, au même endroit.
Je n'aime pas les post-synchronisations qui sont souvent pratiquées pour l'enregistrement de cette oeuvre.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
jpwol
Mélomane averti
avatar

Nombre de messages : 353
Age : 28
Localisation : Troyes/Paris
Date d'inscription : 14/02/2009

MessageSujet: Re: Saint-Saens. La symphonie n°3.   Ven 26 Fév 2016 - 11:18

Bonjour!

Étant en série avec cette oeuvre, je cherche un enregistrement avec une belle prise de son (j'aime quand ça gronde un peu! Smile ) et de beaux cuivres... des conseils ? Je pensais à Levine que j'admire beaucoup par ailleurs (ah son Parsifal...)

Sinon j'aimerais beaucoup trouver le concert en téléchargement gratuit de Chung avec le Concertgebouw, je suis un inconditionnel de cet orchestre... vous savez si ça se trouve encore ?

Merci d'avance ! Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 84418
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Saint-Saens. La symphonie n°3.   Ven 26 Fév 2016 - 11:29

Considérant que j'écoute presque invariablement Soustrot-Malmö, je peux déjà te dire ce que tu ne dois pas écouter – sobre, anti-spectaculaire, très français. hehe

(Donc aucun conseil à te prodiguer : toutes celles qui pourraient te convenir sont celles que j'ai soigneusement évitées. Mr. Green )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Cololi
chaste Col
avatar

Nombre de messages : 29809
Age : 37
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 10/04/2009

MessageSujet: Re: Saint-Saens. La symphonie n°3.   Ven 26 Fév 2016 - 11:32

DavidLeMarrec a écrit:
Considérant que j'écoute presque invariablement Soustrot-Malmö, je peux déjà te dire ce que tu ne dois pas écouter – sobre, anti-spectaculaire, très français.  hehe  

(Donc aucun conseil à te prodiguer : toutes celles qui pourraient te convenir sont celles que j'ai soigneusement évitées. Mr. Green )  

Mais oui on te le donnera ton doctorat ès snobisme fleurs

_________________
Laissons les jolies femmes aux hommes sans imagination - Proust (Albertine disparue)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://discopathe-anonyme.fr/
jpwol
Mélomane averti
avatar

Nombre de messages : 353
Age : 28
Localisation : Troyes/Paris
Date d'inscription : 14/02/2009

MessageSujet: Re: Saint-Saens. La symphonie n°3.   Ven 26 Fév 2016 - 11:44

Si c'est une belle version pourquoi pas, mais j'avoue être un impie et aimer le grand spectacle de temps en temps Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 84418
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Saint-Saens. La symphonie n°3.   Ven 26 Fév 2016 - 11:51

Je l'aime beaucoup, mais justement parce qu'il y a un son clair, un joli fondu discret, vraiment rien qui corresponde à ton souhait (pas illégitime vu l'œuvre, mais dans moi, plus c'est transparent et limpide…). Pour les autres symphonies aussi, qui valent bien celle-là, c'est une très bonne référence.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
jpwol
Mélomane averti
avatar

Nombre de messages : 353
Age : 28
Localisation : Troyes/Paris
Date d'inscription : 14/02/2009

MessageSujet: Re: Saint-Saens. La symphonie n°3.   Ven 26 Fév 2016 - 13:07

Vu le prix naxos je prendrai quand même je pense Smile
Et un petit conseil pour une version qui ronfle bien? Very Happy
Je ne connais pas les autres symphonies, je viens de découvrir car je la joue en ce moment et je trouve ça vraiment sublime... quel mouvement lent! Et le finale...chez les cuivres on se fait plaisir !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mélomaniac
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 24799
Date d'inscription : 21/09/2012

MessageSujet: Re: Saint-Saens. La symphonie n°3.   Dim 28 Fév 2016 - 20:21

jpwol a écrit:

Et un petit conseil pour une version qui ronfle bien?


Smile Pour les versions qui dépotent, essaie Charles Munch à Boston (RCA), Paul Paray à Detroit (Mercury), Willem van Otterloo à Amsterdam (Philips).

Moins tonitruant mais très enlevé, et idiomatique : Martinon chez Erato.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
A
Mélomane chevronné


Nombre de messages : 5473
Date d'inscription : 04/02/2013

MessageSujet: Re: Saint-Saens. La symphonie n°3.   Dim 28 Fév 2016 - 20:44

J'ai van Otterloo à La Haye, mais pas à Amsterdam. Ça existe ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mélomaniac
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 24799
Date d'inscription : 21/09/2012

MessageSujet: Re: Saint-Saens. La symphonie n°3.   Dim 28 Fév 2016 - 23:12

André a écrit:

J'ai van Otterloo à La Haye, mais pas à Amsterdam. Ça existe ?


Smile L'orchestre est bien le Philharmonique de La Haye, mais l'orgue est celui du Concertgebouw d'Amsterdam, lieu de l'enregistrement.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
jpwol
Mélomane averti
avatar

Nombre de messages : 353
Age : 28
Localisation : Troyes/Paris
Date d'inscription : 14/02/2009

MessageSujet: Re: Saint-Saens. La symphonie n°3.   Dim 28 Fév 2016 - 23:25

Merci ! Je dois avoir Paray dans l'un des pavés Mercury... j'adore sa Fantastique alors pourquoi pas ? Sinon je me suis laissé tenter par Tortelier à Belfast, ça a l'air superbe ! Munch j'ai peur que ce soit un peu le bazar...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 84418
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Saint-Saens. La symphonie n°3.   Dim 28 Fév 2016 - 23:31

Ah oui, c'est vrai, il y a Martinon, le grain est ferme, là, et puis comme toujours chez lui, c'est passionnant (une référence aussi pour le reste de l'intégrale, qui inclut même les deux symphonies non numérotées).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
bAlexb
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 8281
Age : 37
Localisation : Rhône-Alpes
Date d'inscription : 18/10/2010

MessageSujet: Re: Saint-Saens. La symphonie n°3.   Lun 29 Fév 2016 - 7:24

Je suis toujours déçu, pour ma part, quand j'apprends qu'une partie de l'enregistrement a été faite en re-recording, en plaquant à distance un orgue, seul, sur un orchestre jouant sa partie ; toujours frustrant (et pas seulement parce que l'échange me semble être une clé de voûte par principe, mais parce que ça tronque/truc irrémédiablement l'équilibre des masses et la nécessaire fission et/ou fusion des timbres Mad ) ; dans cette symphonie, d'ailleurs, comme dans n'importe quel enregistrement (je repense à Christa Ludwig racontant comment elle a enregistré au casque la Mère d'Antonia dans les Contes d'Ozawa).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Saint-Saens. La symphonie n°3.   

Revenir en haut Aller en bas
 
Saint-Saens. La symphonie n°3.
Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Saint-Saens. La symphonie n°3.
» Camille Saint-Saens (1835-1921)
» Panorama de la symphonie française des origines à nos jours
» Samson et Dalila, Saint Saens
» TCE28/3/12 ONF/Gatti/Meneses Debussy/Saint-Saens/Ravel/Fauré

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Autour de la musique classique :: Musique classique :: Discographie :: Oeuvres (discographie)-
Sauter vers: