Autour de la musique classique

Le but de ce forum est d'être un espace dédié principalement à la musique classique sous toutes ses périodes, mais aussi ouvert à d'autres genres.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez
 

 Théâtre des Champs-Elysées - Lully Armide - Octobre 2008

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Xavier
Père fondateur
Xavier

Nombre de messages : 83440
Age : 37
Date d'inscription : 08/06/2005

Théâtre des Champs-Elysées - Lully Armide - Octobre 2008 Empty
MessageSujet: Théâtre des Champs-Elysées - Lully Armide - Octobre 2008   Théâtre des Champs-Elysées - Lully Armide - Octobre 2008 EmptyJeu 9 Oct 2008 - 1:52

Interview de Christie ici
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xavier
Père fondateur
Xavier

Nombre de messages : 83440
Age : 37
Date d'inscription : 08/06/2005

Théâtre des Champs-Elysées - Lully Armide - Octobre 2008 Empty
MessageSujet: Re: Théâtre des Champs-Elysées - Lully Armide - Octobre 2008   Théâtre des Champs-Elysées - Lully Armide - Octobre 2008 EmptyJeu 9 Oct 2008 - 1:57

Une vidéo d'extraits du spectacle: http://www.theatrechampselysees.fr/

À 18h (15h30 le dimanche) : préparation au spectacle
Chaque représentation est précédée d'une conférence gratuite d'introduction
à l'oeuvre (durée : 1h). Inscription préalable indispensable au 01 49 52 50 92
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
WoO
Surintendant
WoO

Nombre de messages : 14116
Date d'inscription : 14/04/2007

Théâtre des Champs-Elysées - Lully Armide - Octobre 2008 Empty
MessageSujet: Re: Théâtre des Champs-Elysées - Lully Armide - Octobre 2008   Théâtre des Champs-Elysées - Lully Armide - Octobre 2008 EmptyJeu 9 Oct 2008 - 2:37

Merci Xavier Smile

Le point de vue du chorégraphe Jean-Claude Gallotta : http://www.gallotta-danse.com/pdf/Armide/Entretien%20avec%20Jean-Claude%20Gallotta.pdf
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 87074
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Théâtre des Champs-Elysées - Lully Armide - Octobre 2008 Empty
MessageSujet: Re: Théâtre des Champs-Elysées - Lully Armide - Octobre 2008   Théâtre des Champs-Elysées - Lully Armide - Octobre 2008 EmptyJeu 9 Oct 2008 - 5:55

C'est malin, la mise en scène a l'air bien, maintenant que je le sais, j'ai envie de venir. Evil or Very Mad

(Mais Christie, ça danse pas trop quand même...)

Xavier, tu es un fléau. Shit
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
T-A-M de Glédel
Mélomaniaque
T-A-M de Glédel

Nombre de messages : 1512
Age : 31
Localisation : Vincennes
Date d'inscription : 11/08/2007

Théâtre des Champs-Elysées - Lully Armide - Octobre 2008 Empty
MessageSujet: Re: Théâtre des Champs-Elysées - Lully Armide - Octobre 2008   Théâtre des Champs-Elysées - Lully Armide - Octobre 2008 EmptyJeu 9 Oct 2008 - 11:35

Ce n'est pas la claque du siècle...
Christie ne danse pas trop, ça c'est sûr mais dans les passages traitant du merveilleux, il s'en sort remarquablement bien avec une mise en scène assez enchanteresse.
C'est lisse en fait...
Metteur en scène sifflé à la fin hier soir quand même. C'est assez injuste, le travail était plutôt intéressant malgré une grosse faiblesse au prologue.
D'Oustrac a un rôle qui lui sied bien.
Naouri est assez génial.
Agnew, arf... je pense qu'il y avait bien mieux à disposition.
Berg en Hidraot est pas mal.
Les rôles secondaires sont assez solides. Dahlin n'a pas un aussi bon français que dans Sémélé quand même, mais belle tessiture de haute-contre. (c'est l'acte IV où il apparaît, donc on peut dormir pendant ce passage de toute manière)
1ers violons et flûtistes pas toujours au top...ça se gommera au fur et à mesure des représentations sûrement.
Mention Bien au continuo.

Je n'en dirais pas plus au moins jusqu'à dimanche soir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
gazza
Néophyte


Nombre de messages : 5
Date d'inscription : 09/10/2008

Théâtre des Champs-Elysées - Lully Armide - Octobre 2008 Empty
MessageSujet: Re: Théâtre des Champs-Elysées - Lully Armide - Octobre 2008   Théâtre des Champs-Elysées - Lully Armide - Octobre 2008 EmptyVen 10 Oct 2008 - 19:50

Bonjour,

J'étais également présent Mercredi soir à la première. Je vous fais donc part de mes propres impressions, en m'efforçant de ne rien dévoiler.

Prologue: interminable, mise en scène ratée
1er et 2eme acte: excellent
3eme acte: sans hésitation le meilleur acte, le grand moment de la soirée, les meilleures idées, le summum d'émotion
4eme acte: c'est le point faible de la partition, le moment de relachement avant la tension du 5eme et je trouve globalement cet acte très bien traité, pas ennuyeux, plein d'humour et de surprises!
5eme acte: déception, un grand manque d'émotion alors que la mise en scène outrancière (et le petit écart par rapport au livret!) ciblait ce point culminant d'émotion qui n'est jamais arrivé.

Toujours est-il que j'ai passé une excellente soirée. L'orchestre, les choeurs, les danses, la mise en scène de certaines parties constituent de toute évidence les points forts de la soirée. le 3eme acte est inoubliable et vaut à lui seul le déplacement (rarement une scène n'aura eu une telle "violence" dans un opéra baroque). Isabelle Druet, Nathan Berg, Paul Agnew (tout en retenue, la scène du sommeil !!), Laurent Naouri (toujours aussi bon acteur, malgré un rôle trop court) sont idéalement accompagnés par l'orchestre, dans la grande tradition Lulliste faite de douceur, d'émotion contenue. Amateurs d'opéras wagnériens s'abstenir! Mention spéciale aux costumes, aux éclairages.

A l'inverse, la déception n'en a été que plus forte de voir certaines parties ratées du fait d'une mise en scène décalée à laquelle je n'ai pas accroché. Stéphanie d'Oustrac ne m'a guère ému, malgré ses talents d'actrice.

Je ne peux que vous conseiller de vous faire votre propre avis. Vous ne le regretterez pas et cela deviendra vite un sujet de débat et d'échange dans votre chaumière, tant les avis peuvent être partagés.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
WoO
Surintendant
WoO

Nombre de messages : 14116
Date d'inscription : 14/04/2007

Théâtre des Champs-Elysées - Lully Armide - Octobre 2008 Empty
MessageSujet: Re: Théâtre des Champs-Elysées - Lully Armide - Octobre 2008   Théâtre des Champs-Elysées - Lully Armide - Octobre 2008 EmptySam 11 Oct 2008 - 14:46

Nouvelle vidéo sur concertclassic : http://www.concertclassic.com/index_Armide_TCE_08.asp

Les danses pour cette partie du spactacle ont l'air très réussies Very Happy

Je suis moins convaincu par celles de la passacaille (lien vidéo précédemment donné par Xavier)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
T-A-M de Glédel
Mélomaniaque
T-A-M de Glédel

Nombre de messages : 1512
Age : 31
Localisation : Vincennes
Date d'inscription : 11/08/2007

Théâtre des Champs-Elysées - Lully Armide - Octobre 2008 Empty
MessageSujet: Re: Théâtre des Champs-Elysées - Lully Armide - Octobre 2008   Théâtre des Champs-Elysées - Lully Armide - Octobre 2008 EmptySam 11 Oct 2008 - 16:04

Crois-moi Woo, ces deux passages sont deux moments incroyables du spectacle où la mise en scène et la chorégraphie est très réussi.
Les deux meilleurs pour moi avec le 3ème acte.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Freia
Mélomane averti
Freia

Nombre de messages : 395
Localisation : Paris
Date d'inscription : 10/09/2008

Théâtre des Champs-Elysées - Lully Armide - Octobre 2008 Empty
MessageSujet: Re: Théâtre des Champs-Elysées - Lully Armide - Octobre 2008   Théâtre des Champs-Elysées - Lully Armide - Octobre 2008 EmptySam 11 Oct 2008 - 21:34

J'ai une impression un peu mitigée de cette Armide :
-musique extraordinaire, méritant peut-être un peu plus d'allant de la part de Christie, mais tout de même, trrrrrès bien Very Happy .
-vocalement, les seconds rôles m'ont semblé bien "jeunets", un peu trop "verts". d'Oustrac assûme avec un cran qui force le respect le rôle titre, je l'ai trouvée plus convainquante en princesse altière qu'en amoureuse, mais elle m'a profondemment émue lors de l'acte III. Naouri excellent, glaçant dans le rôle de la Haine. Agnew semble un tantinet fatigué, mais on admire le "songe" (ou plutôt l'endormissement) de Renaud et toute la fin.
-mise en scène complètement ratée de Carsen. J'en ai vu un certain nombre de sa part : c'est soit très bien, soit à côté de la plaque. On y retrouve ses points forts : spectacle très esthétique, sobre, science du déplacement des foules. Là, le système tourne à vide évoquant Ariadne auf Naxos (Munich, fabuleux spectacle, pour le côté "spectateurs complices"), les Boréades (danses "contemporaines" n'ayant qu'un lointain rapport avec la musique), et surtout Alcina. Le prologue et la fin étaient orripilants, détournant l'esprit de la chose la plus importante : la musique et ridiculisant la tragédie qui s'est déroulée sous nos yeux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
T-A-M de Glédel
Mélomaniaque
T-A-M de Glédel

Nombre de messages : 1512
Age : 31
Localisation : Vincennes
Date d'inscription : 11/08/2007

Théâtre des Champs-Elysées - Lully Armide - Octobre 2008 Empty
MessageSujet: Re: Théâtre des Champs-Elysées - Lully Armide - Octobre 2008   Théâtre des Champs-Elysées - Lully Armide - Octobre 2008 EmptySam 11 Oct 2008 - 22:06

Freia a écrit:
J'ai une impression un peu mitigée de cette Armide :
-musique extraordinaire, méritant peut-être un peu plus d'allant de la part de Christie, mais tout de même, trrrrrès bien Very Happy .

-vocalement, les seconds rôles m'ont semblé bien "jeunets", un peu trop "verts". d'Oustrac assûme avec un cran qui force le respect le rôle titre, je l'ai trouvée plus convainquante en princesse altière qu'en amoureuse, mais elle m'a profondemment émue lors de l'acte III. Naouri excellent, glaçant dans le rôle de la Haine. Agnew semble un tantinet fatigué, mais on admire le "songe" (ou plutôt l'endormissement) de Renaud et toute la fin.

-mise en scène complètement ratée de Carsen. Le prologue et la fin étaient orripilants, détournant l'esprit de la chose la plus importante : la musique et ridiculisant la tragédie qui s'est déroulée sous nos yeux.

Franchement, je n'ai pas trouvé les tempi inappropriés... Quand tu regardes le drame et le texte, il n'y a pas de raison que ce soit si allant. On est au pays des rêves, c'est pas un tremblement de terre.
Les choix sont assez proches de ceux d'Herreweghe, et ça se tient vraiment.
Le prologue n'était pas du tout en place, et là, on manquait d'allant, c'est certain.
Les flûtistes et les 1ers violons étaient en place?

Pour d'Oustrac, c'est normal, le tempérament d'Armide est plus caractérisé par son orgueil et sa fierté plutôt que par son amour. Il n'y a pas photo si tu regardes les vers de Quinault. Qu'est ce qui leur a pris à la fin?
Berg campe un bel Hidraot je trouve.
Pour le reste, je suis d'accord.

Tu n'a pas aimé la scène du sommeil, l'utilisation de l'espèce dans le 3ème acte ou dans la passacaille?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
WoO
Surintendant
WoO

Nombre de messages : 14116
Date d'inscription : 14/04/2007

Théâtre des Champs-Elysées - Lully Armide - Octobre 2008 Empty
MessageSujet: Re: Théâtre des Champs-Elysées - Lully Armide - Octobre 2008   Théâtre des Champs-Elysées - Lully Armide - Octobre 2008 EmptySam 11 Oct 2008 - 22:10

Moander a écrit:
[Pour d'Oustrac, c'est normal, le tempérament d'Armide est plus caractérisé par son orgueil et sa fierté plutôt que par son amour.

Et puis elle excelle dans ce genre de rôle : je la préfère nettement en Médée ou en Cérès qu'en Callirhoé par exemple.

Je serai plus bavard après l'avoir vu mais les tempi lents ne me font pas peur Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Freia
Mélomane averti
Freia

Nombre de messages : 395
Localisation : Paris
Date d'inscription : 10/09/2008

Théâtre des Champs-Elysées - Lully Armide - Octobre 2008 Empty
MessageSujet: Re: Théâtre des Champs-Elysées - Lully Armide - Octobre 2008   Théâtre des Champs-Elysées - Lully Armide - Octobre 2008 EmptySam 11 Oct 2008 - 22:16

Je ne pensais pas aux tempi, mais comment dire, à un certain dynamisme, notamment dans les danses.
Oui, c'était en place.
Je suis d'accord pour le rôle d'Armide, elle s'entête dans la fierté et le désir de pouvoir, y compris sur elle-même. Simplement, ne pourrait-il pas y avoir plus émotion à la fin, lorsqu'elle comprend qu'elle a perdu la partie et qu'elle en mourra ? d'Oustrac montrait une certaine "fêlure" à l'acte III qui était très poignante, sans pour autant oublier l'orgueil d'Armide. Je pense que Carsen a accentué la "chute" d'Armide car il fait d'Armide une sorte de pendant à Alcina (Haendel, production montée à Garnier) dont le propos est similaire mais non identique.
Mon problème avec cette mise en scène, c'est que j'ai tout le temps eu une impression de déjà-vu. J'ai bien aimé la scène du sommeil, mais j'avais l'impression de revoir les Boréades ! Au niveau chorégraphie je suis restée sur ma faim, cela m'a paru très répétitif et là encore, proche du traitement des scènes dansées des Boréades (dans mon souvenir).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
T-A-M de Glédel
Mélomaniaque
T-A-M de Glédel

Nombre de messages : 1512
Age : 31
Localisation : Vincennes
Date d'inscription : 11/08/2007

Théâtre des Champs-Elysées - Lully Armide - Octobre 2008 Empty
MessageSujet: Re: Théâtre des Champs-Elysées - Lully Armide - Octobre 2008   Théâtre des Champs-Elysées - Lully Armide - Octobre 2008 EmptySam 11 Oct 2008 - 22:41

Freia a écrit:

Je suis d'accord pour le rôle d'Armide, elle s'entête dans la fierté et le désir de pouvoir, y compris sur elle-même. Simplement, ne pourrait-il pas y avoir plus émotion à la fin, lorsqu'elle comprend qu'elle a perdu la partie et qu'elle en mourra ? d'Oustrac montrait une certaine "fêlure" à l'acte III qui était très poignante, sans pour autant oublier l'orgueil d'Armide. Je pense que Carsen a accentué la "chute" d'Armide car il fait d'Armide une sorte de pendant à Alcina (Haendel, production montée à Garnier) dont le propos est similaire mais non identique.

Justement, c'est là le problème, elle n'en meurt pas normalement. Elle doit renaître encore plus sombre et orgueilleuse, animée par une seule chose la vengeance. C'est la fin du rêve auquel elle ne croyait pas au départ. Le retour à la réalité. Un nouveau projet, un nouvel espoir pour elle. Armide est une femme forte, hors du commun. C'est de là que doit venir l'émotion. La musique de Lully est alerte voire joyeuse et soutient cette rédemption. Or la mise en scène de Carsen suspend le temps pour aboutir au suicide. Il y a une incohérence monumentale entre la mise en scène, le texte et la musique.
Le rôle convenait parfaitement à D'Oustrac, ça aurait du être grandiose...il a seulement été sacrifié par la production.

Problème de cette production : un début et une fin ratés. Autrement dit, les premières choses que le spectateur se remémore à la sortie du spectacle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Wolferl
Lapinophobe
Wolferl

Nombre de messages : 13311
Age : 28
Localisation : Paris
Date d'inscription : 27/06/2006

Théâtre des Champs-Elysées - Lully Armide - Octobre 2008 Empty
MessageSujet: Re: Théâtre des Champs-Elysées - Lully Armide - Octobre 2008   Théâtre des Champs-Elysées - Lully Armide - Octobre 2008 EmptyDim 12 Oct 2008 - 22:56

Vite, je case deux trois mots avant que tout le monde ne rapplique (surtout David) sinon il n'y aura plus rien à dire... Mr. Green

Bon, j'ai vraiment beaucoup aimé le spectacle et surtout cette mise en scène de Carsen ! Ici encore des jeux de couleurs (gris/rouge) et de lumière intéressants et surtout très esthétiques alliés à des décors et des costumes plutôt sobres mais avec des touches classiques, en tout cas visuellement c'est toujours un régal. Les chorégraphies aussi allient de la danse contemporaine avec des éléments qui renvoient au ballet plus traditionnel ou au XVIIe (pointes, jetés, imitations de combats à l'épée etc). Bref, c'était toujours très réussi. L'acte II particulièrement, pendant le sommeil de Renaud avec des danses très sensuelles, ou bien lors de la Passacaille à l'acte V.
Je n'ai pas trouvé ce fameux prolongue si raté que ça. Evidemment, c'est moins bien que le reste, mais le difficile pari d'actualiser toute une partie dédiée à la gloire du Roi est tout de même rempli. L'utilisation de la vidéo seule ne m'a pas dérangé en soi, mais ça m'a semblé tout de même assez mal réalisé (un peu statique, gros plans tremblotants, montage grossier). Mais sinon ce n'est pas si long que ça, c'est original, cohérent et plutôt bien amené.
Pour ce qui est de la mort d'Armide à la fin, ça ne m'a pas tellement choqué, mais il faut dire que je connais peu l'opéra (je l'avais écouté une seule fois avant), en tout cas ça ne m'a pas semblé ue absurdité totale.

Au niveau de la direction, Christie, comme ça a été dit, est très dynamique et appuyant peut être même un peu trop la basse.
J'ai été par contre émerveillé par la brûlante Stéphanie. Mr.Red Une chateuse que j'aime décidément beaucoup, un peu maniéré parfois, c'est vrai, mais au timbre tellement dense et à l'incarnation vraiment impressionante.
Angnew un peu inégal, j'ai parfois trouvé son timbre très bau et à d'autres moment constaté qu'il manquait de souffle si que sa voix s'éraillait à la fin des phrases. Pour tout le reste, je serais bien incapable d'en juger, je laisse les lullystes naturels donner leurs avis... coucou
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
frere elustaphe
Aurelia Aurita
frere elustaphe

Nombre de messages : 10071
Age : 59
Date d'inscription : 17/12/2006

Théâtre des Champs-Elysées - Lully Armide - Octobre 2008 Empty
MessageSujet: Re: Théâtre des Champs-Elysées - Lully Armide - Octobre 2008   Théâtre des Champs-Elysées - Lully Armide - Octobre 2008 EmptyDim 12 Oct 2008 - 23:00

Wolferl a écrit:
Vite, je case deux trois mots avant que tout le monde ne rapplique (surtout David) sinon il n'y aura plus rien à dire... Mr. Green
Mince, mon excuse était "tout a été dit, alors en deux mots c'était très bien". Mr. Green
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
antrav
Papa pingouin
antrav

Nombre de messages : 37304
Date d'inscription : 08/12/2005

Théâtre des Champs-Elysées - Lully Armide - Octobre 2008 Empty
MessageSujet: Re: Théâtre des Champs-Elysées - Lully Armide - Octobre 2008   Théâtre des Champs-Elysées - Lully Armide - Octobre 2008 EmptyDim 12 Oct 2008 - 23:03

Et pour l'oeuvre, comment l'avez-vous appréciée ? Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Wolferl
Lapinophobe
Wolferl

Nombre de messages : 13311
Age : 28
Localisation : Paris
Date d'inscription : 27/06/2006

Théâtre des Champs-Elysées - Lully Armide - Octobre 2008 Empty
MessageSujet: Re: Théâtre des Champs-Elysées - Lully Armide - Octobre 2008   Théâtre des Champs-Elysées - Lully Armide - Octobre 2008 EmptyDim 12 Oct 2008 - 23:07

Je crois que Xavier a été assez ébloui, il est ressorti à chaque fois avec les yeux exorbités et de la bave au coin de la bouche. C'est un homme nouveau aujourd'hui.


Sinon, au risque de rendre Morloch jaloux, en exclusivité une photo de cette superbe production.
Spoiler:
 


Oui, je sais, c'est impressionnant...


Dernière édition par Wolferl le Lun 13 Oct 2008 - 1:32, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
antrav
Papa pingouin
antrav

Nombre de messages : 37304
Date d'inscription : 08/12/2005

Théâtre des Champs-Elysées - Lully Armide - Octobre 2008 Empty
MessageSujet: Re: Théâtre des Champs-Elysées - Lully Armide - Octobre 2008   Théâtre des Champs-Elysées - Lully Armide - Octobre 2008 EmptyDim 12 Oct 2008 - 23:10

Rien que ça, ça m'émeut. Sad
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
frere elustaphe
Aurelia Aurita
frere elustaphe

Nombre de messages : 10071
Age : 59
Date d'inscription : 17/12/2006

Théâtre des Champs-Elysées - Lully Armide - Octobre 2008 Empty
MessageSujet: Re: Théâtre des Champs-Elysées - Lully Armide - Octobre 2008   Théâtre des Champs-Elysées - Lully Armide - Octobre 2008 EmptyDim 12 Oct 2008 - 23:15

Wolferl a écrit:
Je crois que Xavier a été assez éboui, il est ressorti à chaque fois avec les yeux exorbités et de la bave au coin de la bouche. C'est un homme nouveau aujourd'hui.
On a été obligé de le faire sortir de force de la salle. Et il s'est précipté à la sortie des artistes en criant "Bravo Carsen et les autres !"


Ah lala, c'est vraiment très bien ! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
T-A-M de Glédel
Mélomaniaque
T-A-M de Glédel

Nombre de messages : 1512
Age : 31
Localisation : Vincennes
Date d'inscription : 11/08/2007

Théâtre des Champs-Elysées - Lully Armide - Octobre 2008 Empty
MessageSujet: Re: Théâtre des Champs-Elysées - Lully Armide - Octobre 2008   Théâtre des Champs-Elysées - Lully Armide - Octobre 2008 EmptyDim 12 Oct 2008 - 23:20

Wolferl a écrit:
Vite, je case deux trois mots avant que tout le monde ne rapplique (surtout David) sinon il n'y aura plus rien à dire... Mr. Green

Pour ce qui est de la mort d'Armide à la fin, ça ne m'a pas tellement choqué, mais il faut dire que je connais peu l'opéra (je l'avais écouté une seule fois avant), en tout cas ça ne m'a pas semblé ue absurdité totale.

Tu n'as pas fait attention au texte...
Franchement, vu comment on nous décrit cette Armide au cours de l'Opéra, et comment la joue D'Oustrac en plus, tu n'es pas choqué qu'elle se tue?
Et cette fin joyeuse alors que l'on voit son corps étendu...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Crapio
Mélomane chevronné
Crapio

Nombre de messages : 7577
Age : 30
Localisation : Lille
Date d'inscription : 30/04/2007

Théâtre des Champs-Elysées - Lully Armide - Octobre 2008 Empty
MessageSujet: Re: Théâtre des Champs-Elysées - Lully Armide - Octobre 2008   Théâtre des Champs-Elysées - Lully Armide - Octobre 2008 EmptyDim 12 Oct 2008 - 23:23

Ah mince, xavier n'est toujours pas là, j'espère qu'il va pas arriver tardivement. Mr. Green
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
frere elustaphe
Aurelia Aurita
frere elustaphe

Nombre de messages : 10071
Age : 59
Date d'inscription : 17/12/2006

Théâtre des Champs-Elysées - Lully Armide - Octobre 2008 Empty
MessageSujet: Re: Théâtre des Champs-Elysées - Lully Armide - Octobre 2008   Théâtre des Champs-Elysées - Lully Armide - Octobre 2008 EmptyDim 12 Oct 2008 - 23:26

Moander a écrit:
Wolferl a écrit:
Vite, je case deux trois mots avant que tout le monde ne rapplique (surtout David) sinon il n'y aura plus rien à dire... Mr. Green

Pour ce qui est de la mort d'Armide à la fin, ça ne m'a pas tellement choqué, mais il faut dire que je connais peu l'opéra (je l'avais écouté une seule fois avant), en tout cas ça ne m'a pas semblé ue absurdité totale.

Tu n'as pas fait attention au texte...
Franchement, vu comment on nous décrit cette Armide au cours de l'Opéra, et comment la joue D'Oustrac en plus, tu n'es pas choqué qu'elle se tue?
Et cette fin joyeuse alors que l'on voit son corps étendu...
Elle prend peut-être ses cachets pour dormir de cette façon ?
pas taper
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Wolferl
Lapinophobe
Wolferl

Nombre de messages : 13311
Age : 28
Localisation : Paris
Date d'inscription : 27/06/2006

Théâtre des Champs-Elysées - Lully Armide - Octobre 2008 Empty
MessageSujet: Re: Théâtre des Champs-Elysées - Lully Armide - Octobre 2008   Théâtre des Champs-Elysées - Lully Armide - Octobre 2008 EmptyDim 12 Oct 2008 - 23:29

Tu trouves la fin joyeuse ?
Ce final est plutôt violent, et même si il y a quelques petites incohérences avec le texte, je veux dire que le personnage n'en perd pas pour autant sa crédibilité. D'Oustrac dépeint tout de même une Armide très charmeuse au début, presque lascive, et au fur et à mesure on lui découvre des failles... oui, son suicide pourrait être logique.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xavier
Père fondateur
Xavier

Nombre de messages : 83440
Age : 37
Date d'inscription : 08/06/2005

Théâtre des Champs-Elysées - Lully Armide - Octobre 2008 Empty
MessageSujet: Re: Théâtre des Champs-Elysées - Lully Armide - Octobre 2008   Théâtre des Champs-Elysées - Lully Armide - Octobre 2008 EmptyDim 12 Oct 2008 - 23:57

Comme Moander, je ne trouve pas cette fin logique.

Non seulement ça ne va pas avec le personnage, ça ne va pas avec ses dernières répliques, et ça ne va pas avec la musique, toujours aussi guillerette...

Bref, vous l'aurez deviné, Lully et moi, ce n'est pas une histoire d'amour.
Musique agréable, c'est certain, mais je m'ennuie...
Pourtant j'ai fait beaucoup d'efforts pour essayer de m'accrocher (je suis resté debout quasiment tout le temps sinon je ne voyais presque rien, et du coup ça m'a évité de m'endormir, ce qui m'aurait probablement guetté), et les interprètes m'ont semblé tous excellents, donc l'oeuvre était vraiment bien servie.
Mais je ne sais pas à quoi m'accrocher.
Pas de thèmes marquants, pas de mélodie particulièrement inspirée, l'harmonie n'en parlons pas, l'orchestration n'est presque jamais variée (à part un ou deux passages à 2-3 instruments), le livret est donc censé être génial?
Malheureusement je ne voyais pas les surtitres, mais j'avais lu le résumé et je comprenais à peu près la moitié de ce qui était dit donc ça suffisait, et beaucoup de répliques sont dites plusieurs fois.
Le livret ne m'a semblé ni plus mauvais ni meilleur qu'un autre. (je n'ai pas pu m'empêcher de penser à Parsifal avec le 2è acte qui m'a fait penser aux filles-fleurs, et à Tristan au 3è quand Armide n'arrive pas à tuer Renaud)
Mais je ne sais vraiment pas à quoi me raccrocher dans cette musique...
Finalement, j'y suis presque aussi perdu que dans du Boulez. Neutral
Et le style m'agace, avec ses appoggiatures permanentes que je trouve d'un maniérisme pénible.
C'est vraiment de la musique de bourges! Mr.Red

Je n'ai pas grand chose à dire sur la mise en scène de Carsen, qui se défend tout à fait, plutôt esthétique, avec une direction d'acteurs intermittente mais qui est bien là aux moments importants.
Par contre les ballets j'ai beaucoup de mal dans l'ensemble, notamment les touristes de la vidéo du Prologue... Et aussi un autre où les danseurs semblaient danser la Macarena.
Au 2è acte par contre j'ai trouvé ça très réussi.
Sinon c'est du Carsen, chambre blanche et lisse, chemises de nuit, etc...

La direction de Christie m'a paru vraiment bonne, très dynamique.

Je ne regrette absolument pas d'y être allé (ça n'était pas désagréable non plus, et puis maintenant je peux dire que je me suis tapé un Lully en entier! Laughing ), mais je n'ai pas hyper envie d'y retourner...

Merci encore Atom pour cette place. Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Crapio
Mélomane chevronné
Crapio

Nombre de messages : 7577
Age : 30
Localisation : Lille
Date d'inscription : 30/04/2007

Théâtre des Champs-Elysées - Lully Armide - Octobre 2008 Empty
MessageSujet: Re: Théâtre des Champs-Elysées - Lully Armide - Octobre 2008   Théâtre des Champs-Elysées - Lully Armide - Octobre 2008 EmptyLun 13 Oct 2008 - 0:07

Ah oui pour Thésée de Lully, ils aimaient bien faire des petits anacronismes en danse aussi hehe

Nous on a eu le droit au Moon-Walk et autre Mickael Jacksonnerie Very Happy

Bon, c'est pas plus mal, Atys sonnera véritablement comme une révélation. Ca sera ta résurrection.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xavier
Père fondateur
Xavier

Nombre de messages : 83440
Age : 37
Date d'inscription : 08/06/2005

Théâtre des Champs-Elysées - Lully Armide - Octobre 2008 Empty
MessageSujet: Re: Théâtre des Champs-Elysées - Lully Armide - Octobre 2008   Théâtre des Champs-Elysées - Lully Armide - Octobre 2008 EmptyLun 13 Oct 2008 - 0:08

Crapio a écrit:

Bon, c'est pas plus mal, Atys sonnera véritablement comme une révélation. Ca sera ta résurrection.

J'ai du mal à y croire... (et surtout, aurai-je le courage? Confused )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Crapio
Mélomane chevronné
Crapio

Nombre de messages : 7577
Age : 30
Localisation : Lille
Date d'inscription : 30/04/2007

Théâtre des Champs-Elysées - Lully Armide - Octobre 2008 Empty
MessageSujet: Re: Théâtre des Champs-Elysées - Lully Armide - Octobre 2008   Théâtre des Champs-Elysées - Lully Armide - Octobre 2008 EmptyLun 13 Oct 2008 - 0:11

Moi aussi j'ai du mal à y croire, mais je dois prêcher la bonne parole, ça fait style.

En tout cas, sache que je n'ai jamais réussi à finir Armide et cela avec au moins trois tentatives. Mais je pense que j'avais déjà plus d'affinités que toi avec le baroque, c'est vrai.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
frere elustaphe
Aurelia Aurita
frere elustaphe

Nombre de messages : 10071
Age : 59
Date d'inscription : 17/12/2006

Théâtre des Champs-Elysées - Lully Armide - Octobre 2008 Empty
MessageSujet: Re: Théâtre des Champs-Elysées - Lully Armide - Octobre 2008   Théâtre des Champs-Elysées - Lully Armide - Octobre 2008 EmptyLun 13 Oct 2008 - 0:13

Xavier a écrit:
Crapio a écrit:

Bon, c'est pas plus mal, Atys sonnera véritablement comme une révélation. Ca sera ta résurrection.

J'ai du mal à y croire... (et surtout, aurai-je le courage? Confused )

[Mode"Vartan" on]Essaye ! Au pire, tu pourras te servir du disque comme bois de chauffage.Very Happy
[Mode"Vartan" off]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 87074
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Théâtre des Champs-Elysées - Lully Armide - Octobre 2008 Empty
MessageSujet: Re: Théâtre des Champs-Elysées - Lully Armide - Octobre 2008   Théâtre des Champs-Elysées - Lully Armide - Octobre 2008 EmptyLun 13 Oct 2008 - 1:47

Xavier a écrit:
Et aussi un autre où les danseurs semblaient danser la Macarena.
Ce sont les amants enchantés d'Armide, c'est pour cela qu'il semblent mécaniques. tutut

(J'espère que Frère Elustaphe t'a fait la commission à temps et que tu t'es acquitté de ta tâche sainte...)


Dernière édition par DavidLeMarrec le Lun 13 Oct 2008 - 1:59, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
antrav
Papa pingouin
antrav

Nombre de messages : 37304
Date d'inscription : 08/12/2005

Théâtre des Champs-Elysées - Lully Armide - Octobre 2008 Empty
MessageSujet: Re: Théâtre des Champs-Elysées - Lully Armide - Octobre 2008   Théâtre des Champs-Elysées - Lully Armide - Octobre 2008 EmptyLun 13 Oct 2008 - 1:50

Ah, je vois que tu es rentré à la maison, Armide t'a enfin libéré... Rolling Eyes
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
WoO
Surintendant
WoO

Nombre de messages : 14116
Date d'inscription : 14/04/2007

Théâtre des Champs-Elysées - Lully Armide - Octobre 2008 Empty
MessageSujet: Re: Théâtre des Champs-Elysées - Lully Armide - Octobre 2008   Théâtre des Champs-Elysées - Lully Armide - Octobre 2008 EmptyLun 13 Oct 2008 - 9:50

J'ai vraiment beaucoup aimé cette Armide drunken

L'intérêt est allé croissant de scène en scène surtout à partir de la fin du deuxième acte (magnifique "Enfin il est en ma puissance") : je n'ai pas vu passer la deuxième partie du spectacle (formidables actes III, IV et V). Pour la première partie j'étais assez gêné par un vieux monsieur qui se trouvait devant moi et il fallait parfois me contorsionner pour mieux voir.

J'ai adoré :

- Les chanteurs : D'Oustrac excellente et qui passait bien l'orchestre, Agnew, infiniment subtil et possédant un véritable art de la nuance, Laurent Naouri en petite nuisette de satin rouge est une Haine tout à fait convaincante Laughing ; j'ai trouvé enfin Marc Mauillon et Andrew Tortise vraiment exceptionnels dans le IVème Acte (un délice cet acte !). Impressionné aussi par la diction de Marc Callahan dans son tout petit rôle du premier acte. Pour en revenir à Tortise j'avais déjà remarqué ce chanteur dans le Magnificat de Charpentier mais il m'avait déçu dans la première édition du Jardin des Voix (un Rameau qui tenait plus du hurlement qu'autre chose). En tout cas j'ai vraiment hâte de le réentendre, tout comme Fouchécourt il possède un timbre vraiment singulier, immédiatement reconnaissable.

- La mise en scène de Carsen, les costumes, les lumières : rien à redire tout était parfait. Une sobriété très classique.

- Les danses : une partie des danses sensuelles du sommeil (ma visibilité était réduite à ce moment là), Armide submergée par les démons au IIIème Acte, la danse des 7 voiles du IVème Acte hehe , la passacaille (la petite larme n'était vraiment pas loin ! Sad ) A la fois moderne et empruntant des éléments au XVIIème siècle : une grande réussite.

- La direction de Christie, les percussions inventives et variées.

J'ai moins aimé :
- La coupure inadmissible de la scène 3 du Vème Acte. carton rouge Avec cette modification la raison d'être du IVème Acte (déjà fort ténue) tombe complètement à l'eau. Renaud change du tout au tout sans que le charme ait été rompu par Ubalde, c'est absurde et décevant.

- Un orchestre peu fourni en cordes ? Le faible volume m'a surpris (ça m'apprendra à écouter cette musique trop forte à la maison Mr. Green ). En tout cas il n'y avait pas 36 violons dans la fosse de l'orchestre comme lors de la création, c'est certain siffle (ah que j'aimerais que les efforts "d'authenticité" portent dans ce sens plutôt que dans celui de l'éclairage à la chandelle et à la déclamation dans un patois improbable)Faible volume des choeurs aussi lors de la passacaille finale, mais ce sont vraiment des peccadilles au vu de la réussite de l'ensemble et de la qualité de l'interprétation.

- Hidraoth : l'oncle d'Armide, j'ai trouvé que Nathan Berg ne passait pas l'orchestre et qu'il était pénible à suivre. Claire Debono assez peu compréhensible également.


Voilà, à l'exception de cette incompréhensible et insupportable coupure du dernier acte, ce ne sont que des pinaillages et la réussite du spectacle était totale. Le Prologue était impossible à mettre en scène et Carsen s'en tire plutôt bien. J'aurais quand même aimé des danses sur scène à ce moment là, l'usage de la vidéo étant quand même excessive, mais il y a une bonne transition avec le premier acte avec ce fondu enchaîné du lit du roi au lit d'Armide. Le suicide d'Armide était absurde mais n'était-ce pas plutôt pour symboliser le palais qui s'écroule ? (personnellement j'aurais préféré que le lit s'effondre sur elle Twisted Evil ). Sinon la petite fille du vieux monsieur juste devant moi faisait partie de la troupe des danseurs et j'avais droit toutes les 5 minutes à sa femme qui lui disait à l'oreille "elle est là, tu la vois ta petite fille, là-bas au milieu" (le vieux avait l'air d'être un peu dur de la feuille et de ne pas trop comprendre ce qui se passait) Rolling Eyes


Armide est encore plus aimable... Théâtre des Champs-Elysées - Lully Armide - Octobre 2008 08100511523422195


Dernière édition par WoO le Lun 13 Oct 2008 - 12:24, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Morloch
Lou ravi
Morloch

Nombre de messages : 9912
Date d'inscription : 14/10/2006

Théâtre des Champs-Elysées - Lully Armide - Octobre 2008 Empty
MessageSujet: Re: Théâtre des Champs-Elysées - Lully Armide - Octobre 2008   Théâtre des Champs-Elysées - Lully Armide - Octobre 2008 EmptyLun 13 Oct 2008 - 12:03

Ah oui, il y avait une coupure dans le Vème acte ? Je m'étais posé la question, je me disais que j'avais dû avoir un moment d'inattention parce que la transition était un peu brusque.


La mise en scène de Robert Carsen est dans la lignée de ce qu'il fait habituellement. Il a un sens virtuose des couleurs et des éclairages. C'est vrai qu'en en ayant vu plusieurs, on finit par lui trouver des tics, une tendance à un esthétisme sans signification, un peu comme si on feuilletait une belle revue de décoration. D'un autre côté, il colle bien au livret, respecte l'œuvre et dirige les acteurs au plus près de chaque réplique.

En fait de magiciennes et de palais enchantés, j'avais vu son Alcina de Haendel la saison dernière, transformé en drame bourgeois. Ici, il présente la pièce comme un rêve érotique avec une sorte de voyage dans le temps fantasmé. Ça fonctionne, mais je me demande si c'est aussi fouillé que cela. Le point commun des deux mises en scènes est la mort de la magicienne au moment de sa défaite. Dans les deux cas, je trouve que cela dénature un peu le personnage et l'esprit des pièces.

De ma place, je voyais assez mal les chorégraphies dans l'ensemble - encore que j'ai pu me replacer tout seul dans une loge abandonnée en seconde partie, ce qui a bien amélioré mon confort et ma vision.

Les danses m'ont paru toutes bien conçues et respecter exactement l'esprit de la tragédie lyrique avec danses, en les intégrant à l'action par une sorte de système de fondu-enchaîné permanent. Les démarrages de danses d'ensemble paraissaient ainsi toujours naturels.

Musicalement, c'était vraiment très bien. William Christie dirige les Arts Florissants avec beaucoup de poésie. Personnellement, l'orchestre m'a paru très bien proportionné et adapté à la salle, il devait y avoir vingt violons, c'est à dire qu'il n'y en avait pas 36, mais on ne peut pas non plus dire que l'orchestre soit famélique, loin de là. L'effort de créativité pendant les récitatifs était brillant tout du long, avec des continuistes extraordinaires notamment à la viole de gambe et au théorbe. Le défaut, peut-être, s'il faut absolument en chercher un, était un manque de variété des tempos qui pouvait donner un sentiment de monotonie, mais j'ai trouvé que les danses étaient réussies dans l'ensemble, pleines d'allant.

Les chanteurs étaient tous parfaits. Paul Agnew m'a paru en forme, grand acteur, alors que le rôle est un peu falot. Vocalement, il déploie des trésors de subtilité sans jamais paraître précieux. Il m'a paru mieux que dans Thésée l'année dernière, ou alors c'est que j'étais plus réceptif.

Stéphanie d'Oustrac porte une partie du spectacle sur ses épaules. Comme dans toutes ces histoires de méchantes magiciennes baroques, on sent bien que Lully adore particulièrement ce personnage qui est censé être négatif mais devient touchant, dans toutes ses contradictions. C'est donc un numéro solo dont la chanteuse se sort très bien. Elle a peut-être une tendance à la pose, mais sait capter l'attention et faire ressortir chaque inflexion du personnage, avec une diction impressionnante et bien en style - y compris, d'ailleurs, dans les portamentos. Le programme, très bien fait et intéressant, comme souvent au TCE, donne des indications tirées de manuels de chant français. Comme le dit si bien Michel Pignolet de Montéclair en 1736 : " Lorsque le chant monte par degrez conjoints, d'une note foible, D, à une note forte, E, pour se reposer sur la dernière de ces deux notes, on pratique souvent le Port de voix; Sur tout quand l'intervalle n'est que d'un demi-ton. On ne le marque pas à tous les endroits ou il faut le faire, le gout et l'experience donnent cette conoissance. Le Port de voix se marque quelquefois , par une petite note postiche, F, qui luy sert de preparation et qui prend le nom de la note forte, G, à laquelle elle se lie, et sur laquelle il faut élever la voix." Tout cela donne tant envie d'entendre Renée dans de la Tragédie lyrique, bien en style, contrairement aux vaines médisances de certains.

Une soirée très sympa, donc.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://nhofszandz.blogspot.com/
atomlegend
Roi de la bourde
atomlegend

Nombre de messages : 9156
Age : 51
Localisation : bourgogne
Date d'inscription : 27/11/2007

Théâtre des Champs-Elysées - Lully Armide - Octobre 2008 Empty
MessageSujet: Re: Théâtre des Champs-Elysées - Lully Armide - Octobre 2008   Théâtre des Champs-Elysées - Lully Armide - Octobre 2008 EmptyLun 13 Oct 2008 - 12:08

Les 2 derniers avis de WoO et de Morloch m'ont un peu réconforté.
Si la représentation a été enregistrée, j'achèterai le dvd.

alien Ton avis serait intéressant .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Morloch
Lou ravi
Morloch

Nombre de messages : 9912
Date d'inscription : 14/10/2006

Théâtre des Champs-Elysées - Lully Armide - Octobre 2008 Empty
MessageSujet: Re: Théâtre des Champs-Elysées - Lully Armide - Octobre 2008   Théâtre des Champs-Elysées - Lully Armide - Octobre 2008 EmptyLun 13 Oct 2008 - 12:23

Par contre, je suis vraiment perplexe devant la hiérarchie que semblent faire les amateurs de Lully entre Armide et d'autres, comme Thésée.

Il y a des différences de style (encore que c'est proche quand même, quoi que vous puissiez dire), plus d'airs dans Armide et plus de chœurs dans Thésée. Mais les airs de Thésée sont aussi magnifiques, et les protagonistes aussi intéressants - j'avais adoré le personnage de Médée version Lully/Quinault. A moins que cela ne soit les interactions avec des personnages secondaires et la plus grande "pureté" de la trame d'Armide qui soient censés diminuer la qualité de la pièce.

Je ne dois pas être réceptif à la plus grande qualité d'écriture d'une Tragédie par rapport à une autre Sad


Dernière édition par Morloch le Lun 13 Oct 2008 - 12:35, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://nhofszandz.blogspot.com/
WoO
Surintendant
WoO

Nombre de messages : 14116
Date d'inscription : 14/04/2007

Théâtre des Champs-Elysées - Lully Armide - Octobre 2008 Empty
MessageSujet: Re: Théâtre des Champs-Elysées - Lully Armide - Octobre 2008   Théâtre des Champs-Elysées - Lully Armide - Octobre 2008 EmptyLun 13 Oct 2008 - 12:34

En fait dans Armide il est très difficile d'identifier des airs isolés d'où la difficulté peut-être de Xavier à identifier des mélodies, etc. Thésée n'est pas un mauvais opéra mais il est quand même moins abouti musicalement qu'Armide qui est composé 10 ans plus tard. Moins de personnages secondaires et de digressions également, tout est concentré sur un personnage et sa psychologie qui varie d'un tableau et d'une ligne de récitatif à un(e) autre.

Merci en tout cas pour ce compte-rendu Morloch. Smile

A noter qu'on peut se torcher avec l'article de Renaud Machard paru dans Le Monde, on reste ébahi devant tant de bêtise et de fiel. Un article qui n'apprend rien, qui ne sert à rien, si ce n'est de voir ce que peut devenir un vieux critique parisien blasé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Morloch
Lou ravi
Morloch

Nombre de messages : 9912
Date d'inscription : 14/10/2006

Théâtre des Champs-Elysées - Lully Armide - Octobre 2008 Empty
MessageSujet: Re: Théâtre des Champs-Elysées - Lully Armide - Octobre 2008   Théâtre des Champs-Elysées - Lully Armide - Octobre 2008 EmptyLun 13 Oct 2008 - 12:42

Oui, Renaud Machart est devenu un problème en soi. Il est sans-doute cultivé, entend certainement des choses mais ses articles sont maintenant devenus presque systématiquement l'occasion de règlements de compte personnels avec les directions des salles. Encore qu'il faut le deviner, car il ne le dit jamais directement, on doit l'induire de ses articles.

C'est parfois en tel décalage avec la réalité du spectacle que ça en perd toute pertinence. C'est plus intéressant comme thermomètre de petites coteries parisiano-parisiennes à tendance parisianocentrées entre gens en état d'extase dans la contemplation éperdue de leur nombril que comme critique musicale.

Mais on s'éloigne du sujet.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://nhofszandz.blogspot.com/
Xavier
Père fondateur
Xavier

Nombre de messages : 83440
Age : 37
Date d'inscription : 08/06/2005

Théâtre des Champs-Elysées - Lully Armide - Octobre 2008 Empty
MessageSujet: Re: Théâtre des Champs-Elysées - Lully Armide - Octobre 2008   Théâtre des Champs-Elysées - Lully Armide - Octobre 2008 EmptyLun 13 Oct 2008 - 13:16

WoO a écrit:
J'ai moins aimé :
- La coupure inadmissible de la scène 3 du Vème Acte. carton rouge Avec cette modification la raison d'être du IVème Acte (déjà fort ténue) tombe complètement à l'eau. Renaud change du tout au tout sans que le charme ait été rompu par Ubalde, c'est absurde et décevant.

Ah oui, merci de le préciser!
Parce que je ne retrouvais pas ce que j'avais lu dans le résumé et je n'ai pas compris comment le charme avait été rompu...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jules Biron
Noctambule
Jules Biron

Nombre de messages : 12369
Age : 27
Date d'inscription : 23/02/2007

Théâtre des Champs-Elysées - Lully Armide - Octobre 2008 Empty
MessageSujet: Re: Théâtre des Champs-Elysées - Lully Armide - Octobre 2008   Théâtre des Champs-Elysées - Lully Armide - Octobre 2008 EmptyLun 13 Oct 2008 - 14:53

Tout a été dit Mr.Red


Mise en scène, et surtout décors et costumes très visuels, j'ai beaucoup aimé.
Stéphanie d'Oustrac magnifique, au contraire de certains je ne l'ai absolument pas trouvée maniérée, et elle fait magnifiquement ressortir les deux facettes du personnage d'Armide, l'amoureuse et la guerrière.
Agnew a toujours un timbre magnifique même si on sent quelques fois qu'il fatigue.
Christie... bon, c'est pas la claque du siècle, les arts flo en direct. Pas énormément de puissance, et j'ai pas trouvé ça si dansant que ça dans les danses rapides. Par contre, Passacaille magnifique, c'est passé tellement vite que j'ai cru qu'elle était coupée jusqu'à ce que WoO me détrompe Mr.Red
Carsen a été assez inventif dans l'acte IV ce qui a évité de le rendre assommant (WoO ne sera pas d'accord mais je trouve que c'est quand même le point faible de cette tragédie).
Dommage, la coupure, comme l'a signalé WoO.

Concernant la fin... je ne trouve pas que le suicide d'Armide soit un problème en soi. Si on regarde deux secondes le livret, normalement, elle s'enfuit en char volant ; c'est pour moi une allégorie ; ici elle se poignarde, c'est du pareil au même : elle a juste choisi un autre moyen de s'en aller. On change de monde pour les conquêtes, en somme.

Content d'avoir rencontré quelques membres du forum après avoir tourné une demi heure pour trouver un café où l'on nous sert des jus d'oranges soit disant pressés à un prix exhorbitant Very Happy

PS : Wolferl :
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jules Biron
Noctambule
Jules Biron

Nombre de messages : 12369
Age : 27
Date d'inscription : 23/02/2007

Théâtre des Champs-Elysées - Lully Armide - Octobre 2008 Empty
MessageSujet: Re: Théâtre des Champs-Elysées - Lully Armide - Octobre 2008   Théâtre des Champs-Elysées - Lully Armide - Octobre 2008 EmptyLun 13 Oct 2008 - 14:56

Et puis tout simplement : Je suis conquis par cet opéra et Lully est vraiment un génie Very Happy
Et Stéphanie d'Oustrac est magnifique en nuisette de satin rouge. I love you
mais pas autant que Laurent Naouri
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
WoO
Surintendant
WoO

Nombre de messages : 14116
Date d'inscription : 14/04/2007

Théâtre des Champs-Elysées - Lully Armide - Octobre 2008 Empty
MessageSujet: Re: Théâtre des Champs-Elysées - Lully Armide - Octobre 2008   Théâtre des Champs-Elysées - Lully Armide - Octobre 2008 EmptyLun 13 Oct 2008 - 15:32

Eragny a écrit:
Par contre, Passacaille magnifique, c'est passé tellement vite que j'ai cru qu'elle était coupée jusqu'à ce que WoO me détrompe Mr.Red

Ah bon je t'ai détrompé ? Razz En fait Christie aurait pu faire durer le plaisir comme Herreweghe l'avait fait au disque en plaçant une reprise du premier couplet à la fin. A ma connaissance Herreweghe est le seul à l'avoir fait : sa passacaille dure 13 minutes contre 10 minutes pour Schneebeli (ce dernier fait aussi une reprise mais il l'enchaîne directement la suite du dernier couplet) et 9 minutes pour Brown et Christie (disque les Divertissements de Versailles). Nous sommes peut-être trop habitués à la "version longue". Smile
Mais quoi qu'il en soit, dans tous les cas on ne voit pas le temps passer drunken

Moi aussi j'ai été ravi de faire la connaissance de nouveaux membres du Forum. Je suis déçu que nous n'ayons pas réussi à retrouver Schwark devant le TCE, c'est un peu bête de n'avoir pas échangé nos numéros de téléphone par sécurité. Confused


Dernière édition par WoO le Lun 13 Oct 2008 - 16:03, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
*Nico
Mélomane chevronné
*Nico

Nombre de messages : 3595
Date d'inscription : 10/10/2007

Théâtre des Champs-Elysées - Lully Armide - Octobre 2008 Empty
MessageSujet: Re: Théâtre des Champs-Elysées - Lully Armide - Octobre 2008   Théâtre des Champs-Elysées - Lully Armide - Octobre 2008 EmptyLun 13 Oct 2008 - 15:42

Même si Lully n'est pas vraiment ma tasse de thé, je dois dire que j'ai bien aimé cette représentation. La musique ne me passionne pas, mais je lui reconnais un certain charme. D'un côté, très enjouée et dansante et de l'autre, plus pudique, introvertie et poétique (actII).
La mise en scène m'a bien plu, restant toujours respectueuse du livret et en se permettant des choses un peu décalées (Prologue, act IV, fin du V) mais réussies.

J'ai été aussi surpris du changement d'humeur de Renaud et je n' avais pas conscience, qu'un bout a été coupé. je comprends mieux maintenant.

Le côté "sobre-classe" des lumières et des costumes me convient tout a fait. Très beau moment d'ailleurs pendant le sommeil de Renaud de l'acte II
Christie m'a paru très bien, le plateau aussi.

Bref très content d'avoir assisté à ma 1ère tragédie lyrique ! sunny
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Schwark
Mélomane chevronné
Schwark

Nombre de messages : 2761
Age : 41
Localisation : Wallonie
Date d'inscription : 02/07/2005

Théâtre des Champs-Elysées - Lully Armide - Octobre 2008 Empty
MessageSujet: Re: Théâtre des Champs-Elysées - Lully Armide - Octobre 2008   Théâtre des Champs-Elysées - Lully Armide - Octobre 2008 EmptyLun 13 Oct 2008 - 16:43

idem, j'ai adoré. La passacaille et l'acte V étaient somptueux. Le prologue et l'acte IV, pas chiants comme c'aurait pu l'être.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://poesie.webnet.fr/vospoemes/poemes/axel_gaspart/axel_gaspa
T-A-M de Glédel
Mélomaniaque
T-A-M de Glédel

Nombre de messages : 1512
Age : 31
Localisation : Vincennes
Date d'inscription : 11/08/2007

Théâtre des Champs-Elysées - Lully Armide - Octobre 2008 Empty
MessageSujet: Re: Théâtre des Champs-Elysées - Lully Armide - Octobre 2008   Théâtre des Champs-Elysées - Lully Armide - Octobre 2008 EmptyLun 13 Oct 2008 - 20:55

WoO a écrit:

Voilà, à l'exception de cette incompréhensible et insupportable coupure du dernier acte, ce ne sont que des pinaillages et la réussite du spectacle était totale.

Je me disais bien que je n'avais pas compris comment Renaud avait changé d'avis de tout à rien...

Bizarre que je sois le seul à rejetter ce suicide final aussi. Je m'attarde trop au texte peut-être...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
atomlegend
Roi de la bourde
atomlegend

Nombre de messages : 9156
Age : 51
Localisation : bourgogne
Date d'inscription : 27/11/2007

Théâtre des Champs-Elysées - Lully Armide - Octobre 2008 Empty
MessageSujet: Re: Théâtre des Champs-Elysées - Lully Armide - Octobre 2008   Théâtre des Champs-Elysées - Lully Armide - Octobre 2008 EmptyLun 13 Oct 2008 - 21:52

Niko et Era qui sont sous le charme.

Il sort quand le DVD ? Sad
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xavier
Père fondateur
Xavier

Nombre de messages : 83440
Age : 37
Date d'inscription : 08/06/2005

Théâtre des Champs-Elysées - Lully Armide - Octobre 2008 Empty
MessageSujet: Re: Théâtre des Champs-Elysées - Lully Armide - Octobre 2008   Théâtre des Champs-Elysées - Lully Armide - Octobre 2008 EmptyLun 13 Oct 2008 - 22:10

Moander a écrit:

Bizarre que je sois le seul à rejetter ce suicide final aussi.

Je suis transparent? Laughing
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pison Futé
patate power
Pison Futé

Nombre de messages : 27496
Age : 28
Localisation : CAEN, la meilleure ville de toute la Normandie.
Date d'inscription : 23/03/2008

Théâtre des Champs-Elysées - Lully Armide - Octobre 2008 Empty
MessageSujet: Re: Théâtre des Champs-Elysées - Lully Armide - Octobre 2008   Théâtre des Champs-Elysées - Lully Armide - Octobre 2008 EmptyLun 13 Oct 2008 - 22:12

Citation :
Le livret ne m'a semblé ni plus mauvais ni meilleur qu'un autre. (je n'ai pas pu m'empêcher de penser à Parsifal avec le 2è acte qui m'a fait penser aux filles-fleurs, et à Tristan au 3è quand Armide n'arrive pas à tuer Renaud)

Tu arrives à penser à Wagner en écoutant Lully ? affraid
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xavier
Père fondateur
Xavier

Nombre de messages : 83440
Age : 37
Date d'inscription : 08/06/2005

Théâtre des Champs-Elysées - Lully Armide - Octobre 2008 Empty
MessageSujet: Re: Théâtre des Champs-Elysées - Lully Armide - Octobre 2008   Théâtre des Champs-Elysées - Lully Armide - Octobre 2008 EmptyLun 13 Oct 2008 - 22:16

C'est plus fort que moi. Shit
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pison Futé
patate power
Pison Futé

Nombre de messages : 27496
Age : 28
Localisation : CAEN, la meilleure ville de toute la Normandie.
Date d'inscription : 23/03/2008

Théâtre des Champs-Elysées - Lully Armide - Octobre 2008 Empty
MessageSujet: Re: Théâtre des Champs-Elysées - Lully Armide - Octobre 2008   Théâtre des Champs-Elysées - Lully Armide - Octobre 2008 EmptyLun 13 Oct 2008 - 22:22

Xavier a écrit:
C'est plus fort que moi. Shit

Arf... vous êtes définitivement irrécupérable ! hehe
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 87074
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Théâtre des Champs-Elysées - Lully Armide - Octobre 2008 Empty
MessageSujet: Re: Théâtre des Champs-Elysées - Lully Armide - Octobre 2008   Théâtre des Champs-Elysées - Lully Armide - Octobre 2008 EmptyMar 14 Oct 2008 - 20:53

vartan a écrit:
Ah, je vois que tu es rentré à la maison, Armide t'a enfin libéré... Rolling Eyes
Tu rigoles, mais j'ai failli rater mon train, j'ai dû prêter main-forte aux ouvreuses pour faire sortir Xavier de la salle, il hurlait encore de joie une fois tout fini.

--

Sinon, je vois que ça n'a pas tant débattu que ça de la mise en scène de Carsen. J'y reviendrai sûrement, mais tout était génialissime ce soir-là, et au premier chef la mise en scène que je redoutais tant.

L'exécution musicale de Christie (qui ajoutait beaucoup de choses non présentes dans la partition, beaucoup de variations diverses, avec un véritable bonheur) et de son orchestre, parfaite (contrairement à WoO, j'ai trouvé que l'orchestre avait vraiment du corps !).

L'exécution musicale et théâtrale des chanteurs, idéale : Agnew rayonnait, plus intéressant que Crook expressivement, et D'Oustrac, après des premières répliques maniérées, s'est immédiatement positionnée dans un de ses meilleurs jours, comparable à sa Médée. Elle a proposé un portrait à mon avis encore plus fouillé et magnétique que Guillemette au disque - ce qui semblait pour le moins difficile. Son monologue du II était absolument extraordinare.
Sans parler des talents d'acteurs des uns et des autres.

La mise en scène, cohérente de bout en bout, était vraiment supérieure à que qu'on aurait pu rêver de Villégier dans l'oeuvre... De l'esthétique du Carsen des meilleurs jours, mais avec une direction d'acteurs et une profondeur que je n'avais jamais vues chez lui. Les ballets étaient passionnants en plus d'être beaux. Un sommet, qui respecte pleinement l'oeuvre et en éclaire les enjeux, vraiment un idéal de mise en scène.
Les seules réserves que je vois :
- la coupure difficilement compréhensible de l'explication (très brève, en plus) du retournement de Renaud : du coup, on comprend mal le sens de l'acte IV, puisque les sauveteurs n'apparaissent pas vraiment (et dans d'autres costumes) ;
- les ballets uniquement en vidéo à la fin du prologue, un peu lassants ;
- le choix d'une fin en hiatus avec la musique, qui rompt le charme - mais qui se tient tout à fait et ne gâche en rien le plaisir.

Même avec sa difficulté au legato, j'ai beaucoup aimé la voix caverneuse de Nathan Berg, que j'imaginais assez peu projetée, comme l'a douloureusement ressenti WoO.

--

Pour ce qui est du débat sur la mort d'Armide (qui me pose moins problème que la rupture du rêve, brutale sur la musique, un peu à la manière du Götterdämmerung de Kupfer), je ne suis pas spécialement choqué. Armide s'envole en char, en laissant son domaine en ruine et en présentant comme un espoir seulement la possibilité d'oublier cet amour. On peut le voir comme une mort - ou comme autre chose.

Carsen opère en effet un choix, mais un choix cohérent avec le livret. Il le précise mais ne le trahit pas, à mon sens.

--

Une soirée absolument exceptionnelle, sans la moindre faiblesse, qui rappelle à bien des égards, plus de vingt ans après, la réussite d'Atys. En mieux à mon avis, grâce aux recherches scéniques et à la qualité supérieure de l'oeuvre (qui est véritablement et quoi qu'on en dise un chef-d'oeuvre, pas seulement lorsqu'interprétée par des interprètes de premier plan).


J'espère pouvoir revenir vite sur le déroulé précis, notamment de la mise en scène, mais c'était juste manière de répondre aux invitations encore plus aimables que redoutables à donner mon avis. [En gros, si vous formulez la moindre réserve, vous êtes en désaccord profond avec moi. hehe ]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
atomlegend
Roi de la bourde
atomlegend

Nombre de messages : 9156
Age : 51
Localisation : bourgogne
Date d'inscription : 27/11/2007

Théâtre des Champs-Elysées - Lully Armide - Octobre 2008 Empty
MessageSujet: Re: Théâtre des Champs-Elysées - Lully Armide - Octobre 2008   Théâtre des Champs-Elysées - Lully Armide - Octobre 2008 EmptyMar 14 Oct 2008 - 21:13

Voilà de quoi me mettre bien les boules. J'ai donc bel et bien raté une grande interprétation à en croire les avis des baroqueux.
Permettez moi de ne pas tenir compte de celui de Xavier hehe .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




Théâtre des Champs-Elysées - Lully Armide - Octobre 2008 Empty
MessageSujet: Re: Théâtre des Champs-Elysées - Lully Armide - Octobre 2008   Théâtre des Champs-Elysées - Lully Armide - Octobre 2008 Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Théâtre des Champs-Elysées - Lully Armide - Octobre 2008
Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» Théâtre des Champs-Elysées - Lully Armide - Octobre 2008
» Lully - Armide
» Champs Elysées du 26 novembre
» Théâtre des Champs-Elysées, 2008-2009
» Théâtre des Champs Élysées 2015-2016

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Autour de la musique classique :: Musique classique :: Concerts-
Sauter vers: