Autour de la musique classique

Le but de ce forum est d'être un espace dédié principalement à la musique classique sous toutes ses périodes, mais aussi ouvert à d'autres genres.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Benjamin Britten, Four Sea Interludes

Aller en bas 
AuteurMessage
Hippolyte
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 3080
Localisation : Paris
Date d'inscription : 28/12/2008

MessageSujet: Benjamin Britten, Four Sea Interludes   Sam 23 Mai 2009 - 14:22

Les interprétations des oeuvres de Britten ont été tellement marquées par le compositeur lui-même que la discussion sur l'interprétation donne, à tort, l'impression d'être définitivement réglée. Je connais peu Britten, mais j'ai pu voir la richesse et la diversité des interprétations dans deux ouvrages : Peter Grimes et les Suites pour violoncelle seul.

En ce moment, je cherche une bonne interprétation des Quatre interludes marins. En fouillant sur Amazon, je suis tombé sur le dernier concert de Bernstein (Boston S.O., avec la 7e de Beethoven, chez DG). J'ai vu aussi Giulini, Hickox, Järvi, Previn, Andrew Davis. Qu'en pensez-vous ?


Dernière édition par Hippolyte le Sam 23 Mai 2009 - 16:47, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 82303
Age : 37
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Benjamin Britten, Four Sea Interludes   Sam 23 Mai 2009 - 16:41

Si on ne veut pas que ça parte dans tous les sens, il faudrait peut-être limiter le sujet à une oeuvre ou à un domaine à la limite.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hippolyte
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 3080
Localisation : Paris
Date d'inscription : 28/12/2008

MessageSujet: Re: Benjamin Britten, Four Sea Interludes   Sam 23 Mai 2009 - 16:49

Xavier a écrit:
Si on ne veut pas que ça parte dans tous les sens, il faudrait peut-être limiter le sujet à une oeuvre ou à un domaine à la limite.

D'accord, j'ai fait la modification. J'avais fait cela parce que je pensais qu'au contraire la politique du forum était d'éviter la multiplication des fils, mais je préfère faire comme ça moi aussi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jaky
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 9414
Age : 58
Localisation : Ch'tite ville
Date d'inscription : 23/07/2005

MessageSujet: Re: Benjamin Britten, Four Sea Interludes   Sam 23 Mai 2009 - 17:00

Je ne connais pas toutes ces versions donc dire celle que je trouve la meilleure m'est impossible, mais celle d'Handley me comble d'autant que le cd propose d'autres œuvres sur le thème marin (Bridge, superbe version de "The sea", Bax et Stanford). A noter qu'Handley inclut la passacaille de Peter Grimes avec les interludes. Autre version que j'aime beaucoup mais avec une prise de son un peu plus compact : Stuart Bedford, familier de l'œuvre de Britten.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Octavian
Glasse les fraises
avatar

Nombre de messages : 7333
Age : 34
Localisation : Près du Vieux Port
Date d'inscription : 07/05/2008

MessageSujet: Re: Benjamin Britten, Four Sea Interludes   Dim 24 Mai 2009 - 0:33

Hippolyte a écrit:
En ce moment, je cherche une bonne interprétation des Quatre interludes marins. En fouillant sur Amazon, je suis tombé sur le dernier concert de Bernstein (Boston S.O., avec la 7e de Beethoven, chez DG).
Que c'est magnifique, et que même si je ne connais pas d'autres interprétation séparée de ces Interludes et ne peut donc prétendre faire une comparaison serrée, c'est un disque très fortement recommandable.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hippolyte
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 3080
Localisation : Paris
Date d'inscription : 28/12/2008

MessageSujet: Re: Benjamin Britten, Four Sea Interludes   Dim 24 Mai 2009 - 13:54

Octavian a écrit:
Hippolyte a écrit:
En ce moment, je cherche une bonne interprétation des Quatre interludes marins. En fouillant sur Amazon, je suis tombé sur le dernier concert de Bernstein (Boston S.O., avec la 7e de Beethoven, chez DG).
Que c'est magnifique, et que même si je ne connais pas d'autres interprétation séparée de ces Interludes et ne peut donc prétendre faire une comparaison serrée, c'est un disque très fortement recommandable.

Est-ce que Bernstein prend là aussi des tempos très lents ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Octavian
Glasse les fraises
avatar

Nombre de messages : 7333
Age : 34
Localisation : Près du Vieux Port
Date d'inscription : 07/05/2008

MessageSujet: Re: Benjamin Britten, Four Sea Interludes   Dim 24 Mai 2009 - 15:56

Difficile à dire de façon définitive, vu que je ne connais pas d'autres versions, mais a priori non. Je viens de réécouter ça et je ne vois pas trop comment on pourrait "accélérer" l'interprétation (sans tout casser, s'entend). Le 2e mouvement ("Sunday Morning") est un petit bijou dansant. Après, dans les mouvements lents (1 et 3), peut-être, je ne sais pas... A titre indicatif, l'ensemble dure 18 minutes environ.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cello
Chtchello
avatar

Nombre de messages : 5584
Age : 43
Date d'inscription : 03/01/2007

MessageSujet: Re: Benjamin Britten, Four Sea Interludes   Jeu 7 Oct 2010 - 14:56

C'est Bernstein qui m'a réconcilié avec ces Interludes à côté desquels j'étais complètement passé auparavant. Son interprétation est magnifique: très nuancée, vivante et colorée. Je pensais acheter son enregistrement mais le couplage avec la 7ème symphonie de Beethoven ne me fait pas très envie. Pas que je n'aime pas cette symphonie, bien au contraire, mais je n'ai pas besoin d'une version de plus et j'aurais préféré un CD entièrement consacré à Britten.

Je me rabatterais volontiers sur Andrew Davis qui propose les Interludes et la Passacaglia ainsi que les Variations on a Theme by Frank Bridge que j'aime beaucoup. Il y a aussi The Young Person's Guide to the Orchestra qui ne m'intéresse pas trop mais vu le reste du programme, je le prendrai comme un bonus bienvenu. Je vais quand même écouter des extraits pour éviter une déconvenue.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Théo B
Mélomane averti


Nombre de messages : 446
Age : 34
Date d'inscription : 06/09/2010

MessageSujet: Re: Benjamin Britten, Four Sea Interludes   Ven 8 Oct 2010 - 10:26

Une alternative au disque Britten/Beethoven du dernier concert : si vous n'avez pas les Sibelius dans le éditions originales, une bonne solution est de s'offrir pour pas cher le coffret DG regroupant tous les derniers Sibelius avec Vienne (1/2/5/7) avec en complément les Four Sea Interludes en question, ainsi que ses dernières Enigma.

Ce qui fait un coffret drôlement beau.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cello
Chtchello
avatar

Nombre de messages : 5584
Age : 43
Date d'inscription : 03/01/2007

MessageSujet: Re: Benjamin Britten, Four Sea Interludes   Ven 8 Oct 2010 - 12:16

Oui mais j'ai aussi les Sibelius et il manque deux de mes préférées (4ème et 6ème) dans ce coffret. Mais merci mains .

J'ai écouté des extraits d'Andrew Davis. Les cordes m'ont juste paru un peu aigrelettes mais à part ça, ça a l'air bien.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Walther
Mélomane averti
avatar

Nombre de messages : 193
Date d'inscription : 09/09/2010

MessageSujet: Bernstein   Ven 8 Oct 2010 - 13:11

Bonjour, indépendamment de ses qualités je voulais quand même signaler que dans son dernier concert publié par DG (avec la 7e de Beethoven) Bernstein a dirigé les 4 interludes marins mais sans la Passacaille (il était malade et apparemment trop épuisé).

Pour les 4 interludes + passacaille, je conseillerais plutôt son premier enregistrement, paru chez Sony dans l'ancienne Royal Edition, sur un CD tout Britten qu'on peut encore trouver d'occase (nb je l'ai trouvé à 6 euro chez Gibert) : http://www.amazon.fr/Variations-Fugue-Britten/dp/B0000027M9/ref=sr_1_7?s=music&ie=UTF8&qid=1286535959&sr=1-7.

Très poétique, plein d'atmosphère. Le CD incluait aussi Young Person's Guide to the Orchestra (sans récitant, mais très brillant, avec l'avantage d'une plage par variation - contrairement à l'interprétation de Britten chez Decca Confused ) et la pas très connue Suite on English Folk Tunes.

Sinon, évidemment, Britten chez Decca Very Happy et je ne peux que conseiller d'écouter aussi ces interludes en situation, dans l'intégrale de l'opéra dirigée par Britten. Une interprétation tempêtueuse...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cello
Chtchello
avatar

Nombre de messages : 5584
Age : 43
Date d'inscription : 03/01/2007

MessageSujet: Re: Benjamin Britten, Four Sea Interludes   Mer 27 Oct 2010 - 15:00

Jaky a écrit:
Autre version que j'aime beaucoup mais avec une prise de son un peu plus compact : Stuart Bedford, familier de l'œuvre de Britten.

C'est le disque Naxos?

La tempête sonnait un peu brouillonne dans l'extrait que j'ai entendu (mais c'est une tempête après tout siffle ). Sinon ça a en effet l'air très bien. Et le reste du programme vaut le détour aussi:

- Sinfonia da Requiem
- Sea Interludes + Passacaglia
- Suite Gloriana

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mélomaniac
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 25418
Date d'inscription : 21/09/2012

MessageSujet: Re: Benjamin Britten, Four Sea Interludes   Lun 16 Sep 2013 - 23:53

Adrian Boult, London Philharmonic Orchestra
 
(Westminster, 30-31 août 1956)
 
Contrairement à des chefs qui diluent ces Interludes en des teintes crépusculaires et les volatilisent en atmosphères insaisissables, le maestro anglais (qui hélas délaissa le domaine de l'opéra et ne grava donc jamais Peter Grimes) brosse ces tableaux marins en pleine pâte, appuie la brosse en gras empâtements.
La poétique évocation azuréenne de Dawn n'en est que plus prégnante, la vie trépidante de Sunday Morning s'anime avec ce qu'il faut de rouerie et une adéquate rusticité.
Et l'Orage gronde à faire frémir, avec des roulements de grosse caisse et des râles de contrebasson magnifiquement captés par les micros.
De concours avec cette interprétation coruscante, la prise de son (en stéréo, précisons-le) est aussi une des plus denses, charpentées et dynamiques que cette oeuvre ait connue.
Mais cette approche ne doit pas se suspecter de superficielle : le blafard cortège de la Passacaille est sondé dans toute son étrangeté, en scrutant la noire psychologie qui s'y trame.
 
Cet enregistrement se trouve réédité en CD dans cet indispensable coffret : http://www.amazon.fr/1956-Nixa-Westminster-stereo-recordings-Vol/dp/B003IEAMWG
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bAlexb
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 8355
Age : 37
Localisation : Rhône-Alpes
Date d'inscription : 18/10/2010

MessageSujet: Re: Benjamin Britten, Four Sea Interludes   Dim 29 Mai 2016 - 15:33

La version Slatkin, à Londres, sort victorieuse de l'écoute en aveugle de la Tribune de France Musique :



Votre avis ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mélomaniac
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 25418
Date d'inscription : 21/09/2012

MessageSujet: Re: Benjamin Britten, Four Sea Interludes   Jeu 27 Sep 2018 - 23:35

Mélomaniac, in playlist, a écrit:

Benjamin Britten (1913-1976) :

Four Sea Interludes & Passacaglia de Peter Grimes, Op. 33

= Eduard van Beinum, Orchestre du Concertgebouw d'Amsterdam

(Decca, septembre 1953)

Smile Ces extraits de l'opéra de Britten vont figurer dans mes Mélomaniac d'Or, qui compte beaucoup d'enregistrements anciens,
alors un de plus ou un de moins... hehe
Car j'aime beaucoup cette interprétation animée à cœur, qui incarne le drame dans une veine tourmentée, épique, venimeuse,
qu'arment les nobles couleurs de bronze et d'airain de l'orchestre amstellodamois.
Beinum hérisse une lecture intransigeante, où la magie n'est certes pas absente dans les épisodes poétiques comme l'aurore et le clair de lune,
mais qui culmine dans une tempête d'acier particulièrement inquiétante.
Oui, voilà une interprétation aussi éprouvante que captivante, mais pour mon palmarès j'en ai une autre en tête, plus récente...


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Benedictus
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 6378
Age : 43
Localisation : De retour dans le neuf-quatre...
Date d'inscription : 02/03/2014

MessageSujet: Re: Benjamin Britten, Four Sea Interludes   Jeu 27 Sep 2018 - 23:45

Ah, moi cette version Beinum reste ma préférée...  bounce

Cela dit, contre toute attente, je me souviens avoir aussi beaucoup aimé Previn (EMI) - les couleurs, le jeu sur le rythme y préfigurent étonnamment John Adams. En revanche, je me souviens avoir été assez déçu par le dernier concert de Bernstein avec Boston (DG): je garde le souvenir de quelque chose qui s'étire beaucoup et donne un peu l'impression de tourner en rond. Bon souvenir, en revanche de Bernstein / New York (Sony), mais à vérifier: je ne la'i pas réécouté depuis longtemps. Ce serait déflorer le suspens que te demander quelle version tu as retenu pour les Mélomaniac d'or?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mélomaniac
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 25418
Date d'inscription : 21/09/2012

MessageSujet: Re: Benjamin Britten, Four Sea Interludes   Jeu 27 Sep 2018 - 23:53

Benedictus a écrit:

Ah, moi cette version Beinum reste ma préférée...


Tu n'as pas bien écouté : moi aussi, mais on va encore dire que je ne plébiscite que des vieilles guidouilles en mono-qui-gratte.


Benedictus a écrit:

Ce serait déflorer le suspens que te demander quelle version tu as retenu pour les Mélomaniac d'or ?


tutut Même Calbo et ses vierges à clou ne m'arracherait pas un mot de la langue. Patientez... albino


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mélomaniac
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 25418
Date d'inscription : 21/09/2012

MessageSujet: Re: Benjamin Britten, Four Sea Interludes   Ven 28 Sep 2018 - 0:26

Mélomaniac, in playlist, a écrit:

Benjamin Britten (1913-1976) :

Four Sea Interludes & Passacaglia de Peter Grimes, Op. 33

= Eugene Ormandy, Orchestre de Philadelphie

(RCA, septembre 1976)

Smile Comme je l'ai dit tout-à-l'heure, ces extraits de l'opéra de Britten vont figurer dans mon palmarès des Mélomaniac d'Or, qui compte beaucoup d'enregistrements anciens,
alors un de plus ou un de moins je voulais en privilégier un plus récent (tout est relatif : 1976).
Mais finalement ce ne sera pas non plus cette interprétation sur laquelle j'ai toutefois hésité.
Le chef hongrois livre une lecture très burinée, d'une transparence analytique qui dissèque les entrailles de ces pages, leur ouvre les tripes.
Dans le genre chirurgical, rien n'est laissé dans l'ombre.
Aucune sécheresse toutefois, les pupitres de Philadelphie nous sortent leur affolante palette de timbres.
Mais justement, la poésie, les demi-teintes sont un peu sacrifiées dans cette version spectaculaire, qui transforme ces pages en grandioses numéros d'apparat.
Spectaculaire n'est pas un vain mot : la prise de son est absolument bluffante de relief ! (en CD, privilégiez l'édition japonaise de 2003)
Quitte à calciner les couleurs, et voilà ce qui me gêne. Toutefois si vous cherchez une démonstration de panache,
et à vous régaler du talent d'orchestrateur de Britten, ce disque audiophile, phonogénique en diable, vous en met plein la vue
 bounce


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Benjamin Britten, Four Sea Interludes   

Revenir en haut Aller en bas
 
Benjamin Britten, Four Sea Interludes
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Benjamin Britten, Four Sea Interludes
» Mildred Clary, "Benjamin Britten"
» Benjamin Britten
» Le Cantus in memoriam Benjamin Britten ( Pärt )
» Happy Birthday John WIlliams (8 fevrier 1932)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Autour de la musique classique :: Musique classique :: Discographie :: Oeuvres (discographie)-
Sauter vers: