Autour de la musique classique

Le but de ce forum est d'être un espace dédié principalement à la musique classique sous toutes ses périodes, mais aussi ouvert à d'autres genres.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Luigi Nono (1924-1990)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 81162
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Luigi Nono (1924-1990)   Dim 9 Avr 2017 - 7:26

Il est rare de te voir exprimer un enthousiasme aussi expansif, aussi personnel. Surprised (Donc je vais sans doute taire mon avis, car il ne se passe pas grand'chose chez moi quand j'écoute ça. Je vais réessayer en contexte avec le chœur, dans une version à l'acoustique moins sèche.)

Et puis j'ai assez envie de troller la flûte basse (l'instrument est un troll en lui-même, de toute façon), mais ce n'est peut-être pas le moment, je reviendrai.

Je donnerai cher pour une vidéo de Mélo en train de découvrir ça.

[C'était juste pour dire, donc, que j'avais lu avec intérêt ton éloge, et écouté. J'y reviendrai plus tard, une fois la pièce entière dans mes oreilles.]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
lucien
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 15695
Date d'inscription : 25/11/2012

MessageSujet: Re: Luigi Nono (1924-1990)   Dim 9 Avr 2017 - 10:46

t’inquiète pas, tu as déjà assez répandu ton idée sur la flute basse, et la clarinette, etc. ...et elle me parait toujours aussi injuste.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Benedictus
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 3208
Age : 42
Localisation : De retour entre deux ou trois poudrières...
Date d'inscription : 02/03/2014

MessageSujet: Re: Luigi Nono (1924-1990)   Dim 9 Avr 2017 - 11:14

En effet, ça vous a un côté obsessionnel qui fleure bon son trauma symbolique.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 81162
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Luigi Nono (1924-1990)   Dim 9 Avr 2017 - 13:41

lucien a écrit:
t’inquiète pas, tu as déjà assez répandu ton idée sur la flute basse, et la clarinette, etc. ...et elle me parait toujours aussi injuste.

Je ne vois pas comment ce peut être injuste : c'est très factuel, quand on est assis sur son siège, on voit le musicien vider tout l'air de son corps, et ça ne fait pas de son, rien. Si UN instrument joue en même temps, on ne peut même pas deviner qu'il y en a une. J'ai vécu ça plusieurs fois, et même à cinq mètres de l'instrumentiste, c'est compliqué à entendre.

En revanche, sous forme de bande comme ici (voire en solo), même si c'est difficile à timbrer, pourquoi pas, ça ne pose pas du tout le même problème. Disons qu'en ce qui me concerne ça attire d'abord l'attention sur la bizarrerie – comme les percus en concert, il suffit qu'il y ait des cymbales, castagnettes ou clochettes, les gens ne regardent plus que ça –, et me détourne un peu de la musique.

Mais je suppose que tu es peut-être justement séduit par le côté paradoxal, presque impossible de l'instrument, à la fois limpide, grave, large et peu sonore ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
lucien
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 15695
Date d'inscription : 25/11/2012

MessageSujet: Re: Luigi Nono (1924-1990)   Dim 9 Avr 2017 - 13:50

peut-être que c’est une bizarrerie pour toi, mais personnellement dans le répertoire que je fréquente j’en entends littéralement tout le temps, ça n’a rien d’un objet sensationnel qu’on mettrait en vitrine pour attirer le passant, et ça s’entend très bien dans un ensemble, ça a un timbre spécifique (que j’aime beaucoup personnellement), par ailleurs ça a de très riches potentiels sonores et bruitistes (comme la clarinette (contre)basse, qui a aussi ce son très clair), etc., donc je ne vois vraiment pas de quoi en faire un problème « factuel ».
tu parlerais des sub-contre-octo-machin, ok, mais là, je vois pas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lucien
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 15695
Date d'inscription : 25/11/2012

MessageSujet: Re: Luigi Nono (1924-1990)   Dim 9 Avr 2017 - 14:50

Smile pour donner une idée de l’écriture de Nono, voici un extrait des trois sections écrites de flute seule dans Das atmende Klarsein (le chœur alterne en commençant, et il reste encore la huitième section bande+improvisation après le chœur) :

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Luigi Nono (1924-1990)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Luigi Nono (1924-1990)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» Luigi Nono (1924-1990)
» Luigi Nono
» Wolfgang Rihm, né en 1952
» Gabriel Fauré (1845-1924)
» The Hot Spot: Original Motion Picture Soundtrack (1990)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Autour de la musique classique :: Musique classique :: Général-
Sauter vers: