Autour de la musique classique

Le but de ce forum est d'être un espace dédié principalement à la musique classique sous toutes ses périodes, mais aussi ouvert à d'autres genres.
 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez
 

 Jessye Norman

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant
AuteurMessage
aurele
Mélomane chevronné
aurele

Nombre de messages : 23255
Age : 28
Date d'inscription : 12/10/2008

Jessye Norman Empty
MessageSujet: Jessye Norman   Jessye Norman EmptySam 8 Mai 2010 - 16:26

Je dédie un topic à cette grande artiste que j'aime énormément. Je lui reproche juste parfois de s'écouter trop chanter. C'est une voix ronde, pleine, chaude. C'est une remarquable interprète de la mélodie française et du lied. Elle donne du relief aux mots. Elle a une très grande présence scénique, qui passe surtout par le regard même si le jeu est un peu stéréotypé. Cette grande présence apparaît aussi sur le plan strictement vocal, elle avait une certaine âme de tragédienne comme le montre sa Phèdre dans Hippolyte et Aricie ou sa Cassandre de Berlioz.

Voici pour moi des enregistrements à connaître à tout prix :

Jessye Norman 914129

Jessye Norman 260232_1_f

Nuits d'été avec Colin Davis à la direction, Mort de Cléopâtre sous la direction de Barenboim

Jessye Norman Yi2owYo3ER_Berlioz_Troyens_Levine (j'ai vu ce que le DVD donne pour être le premier acte, ce sont en vérité les actes I et II, je reviendrai sur sa prestation dans le fil consacré aux opéras de Berlioz)

Jessye Norman DVD-Walkure-Levine166 (inférieure à d'autres Sieglinde au niveau de l'incarnation mais en terme de chant, c'est remarquable)

Jessye Norman CD-Lohengrin-Solti200 (je ne connais pas en entier cette version mais de ce que j'ai entendu, son Elsa est magnifique)

Phèdre dans Hippolyte et Aricie sous la direction de Gardiner. Je connais des extraits du live d'Aix car c'était passé en 2008 sur Radio Classique à l'occasion de commémorations en l'honneur de Gardiner et de son ensemble.

J'aimerais connaître son Elisabeth de Tannhäuser en entier. Il existe un live du Met. Dans la compilation "The very best of Jessye Norman" chez Emi Classics, on peut l'entendre dans les deux airs et c'est superbement interprété.
Quels sont pour vous ses meilleurs enregistrements, ses plus grands rôles à l'opéra?
Revenir en haut Aller en bas
Hippolyte
Mélomane chevronné
Hippolyte

Nombre de messages : 3080
Localisation : Paris
Date d'inscription : 28/12/2008

Jessye Norman Empty
MessageSujet: Re: Jessye Norman   Jessye Norman EmptySam 8 Mai 2010 - 18:13

cheers  J'adore cette chanteuse. Je reviendrai en parler.

Sa discographie exhaustive est ici.


Dernière édition par Hippolyte le Mer 3 Oct 2018 - 1:07, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
aurele
Mélomane chevronné
aurele

Nombre de messages : 23255
Age : 28
Date d'inscription : 12/10/2008

Jessye Norman Empty
MessageSujet: Re: Jessye Norman   Jessye Norman EmptySam 8 Mai 2010 - 18:17

Hippolyte a écrit:
cheers J'adore cette chanteuse. Je reviendrai en parler.

Sa discographie exhaustive est ici

Merci pour ce lien.
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 87965
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Jessye Norman Empty
MessageSujet: Re: Jessye Norman   Jessye Norman EmptySam 8 Mai 2010 - 18:19

Effectivement, moi aussi je recommande en priorité ses Quatre Derniers Lieder, sombres et dramatiques, ses grands formats allemands et ses chansons sacrées américaines (gospel ou plus traditionnellement lyriques).

Après, dans le lied proprement dit, je laisse Hippolyte en faire l'éloge, parce que moi, une voix ample, ronde, douce, un peu monochrome et une articulation molle, ça ne me convient pas du tout pour ce répertoire.
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
aurele
Mélomane chevronné
aurele

Nombre de messages : 23255
Age : 28
Date d'inscription : 12/10/2008

Jessye Norman Empty
MessageSujet: Re: Jessye Norman   Jessye Norman EmptySam 8 Mai 2010 - 18:24

Pour la mélodie française, voici quelque chose dans lequel elle est superbe : /watch?v=_nQrAPgjVEI

Après, je suppose qu'il y a mieux qu'elle là dedans mais le timbre est superbe, la diction plutôt bonne.
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 87965
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Jessye Norman Empty
MessageSujet: Re: Jessye Norman   Jessye Norman EmptySam 8 Mai 2010 - 18:29

On n'a pas les mêmes exigences, je vois.

Où est l'humour, où est le croquant des mots ? Ouais, on entend à peu près ce qu'elle dit, mais elle fait surtout très attention à bien placer ses voyelles (superbes [a] dans le haut de la tessiture, c'est vrai).

Autant jouer du Donizetti. Cela dit, avec Satie et Poulenc, c'est moins grave de massacrer. Smile
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
aurele
Mélomane chevronné
aurele

Nombre de messages : 23255
Age : 28
Date d'inscription : 12/10/2008

Jessye Norman Empty
MessageSujet: Re: Jessye Norman   Jessye Norman EmptySam 8 Mai 2010 - 18:32

Elle est parfois un peu trop marmoréenne il est vrai, cela vient du fait qu'elle s'écoute chanter comme ici : /watch?v=KEQQIxLIHNQ

Connaissez vous son Alceste en entier? Comment est la version Baudo avec Gedda?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



Jessye Norman Empty
MessageSujet: Re: Jessye Norman   Jessye Norman EmptySam 8 Mai 2010 - 18:57

-


Dernière édition par Barbuz le Mer 5 Oct 2011 - 15:02, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 87965
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Jessye Norman Empty
MessageSujet: Re: Jessye Norman   Jessye Norman EmptySam 8 Mai 2010 - 19:04

Barbuz a écrit:
Elle chante très bien Barbe-Bleue dans le Château (Boulez).
Soit c'est une vacherie remarquable, soit tu as vraiment des souvenirs lointains du livret. Mr. Green
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Invité
Invité



Jessye Norman Empty
MessageSujet: Re: Jessye Norman   Jessye Norman EmptySam 8 Mai 2010 - 19:10

-


Dernière édition par Barbuz le Mer 5 Oct 2011 - 15:03, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 87965
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Jessye Norman Empty
MessageSujet: Re: Jessye Norman   Jessye Norman EmptySam 8 Mai 2010 - 19:17

Barbuz a écrit:
En même temps c'est sans doute trop vache, en effet.
J'amende.
Oh, moi je trouve ça drôle. Mr. Green
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Invité
Invité



Jessye Norman Empty
MessageSujet: Re: Jessye Norman   Jessye Norman EmptySam 8 Mai 2010 - 19:20

En même temps mon post initial restera par ta citation, donc je n'échapperai pas aux fans, qui voudront certainement me tanner le cuir.
Revenir en haut Aller en bas
Hippolyte
Mélomane chevronné
Hippolyte

Nombre de messages : 3080
Localisation : Paris
Date d'inscription : 28/12/2008

Jessye Norman Empty
MessageSujet: Re: Jessye Norman   Jessye Norman EmptySam 8 Mai 2010 - 19:29

Moi je trouve ta vacherie excellente ! Very Happy Beaucoup plus que ta correction... Mr.Red
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



Jessye Norman Empty
MessageSujet: Re: Jessye Norman   Jessye Norman EmptySam 8 Mai 2010 - 19:33

-


Dernière édition par Barbuz le Mer 5 Oct 2011 - 15:04, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Hippolyte
Mélomane chevronné
Hippolyte

Nombre de messages : 3080
Localisation : Paris
Date d'inscription : 28/12/2008

Jessye Norman Empty
MessageSujet: Re: Jessye Norman   Jessye Norman EmptySam 8 Mai 2010 - 19:37

Barbuz a écrit:
J'ai trouvé bizarre de voir qu'il y avait un sujet sur Norman en développement alors que j'étais en train de me demander quand ce foutu enregistrement du Château allait arriver à sa fin... Confused

Que veux-tu dire ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



Jessye Norman Empty
MessageSujet: Re: Jessye Norman   Jessye Norman EmptySam 8 Mai 2010 - 19:39

-


Dernière édition par Barbuz le Mer 5 Oct 2011 - 15:08, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 87965
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Jessye Norman Empty
MessageSujet: Re: Jessye Norman   Jessye Norman EmptySam 8 Mai 2010 - 19:40

Tu veux absolument que je supprime ? C'est dommage, c'est amusant et il n'y a pas de normaniens fanatiques ici. A part peut-être Hippolyte, mais tu auras noté que sur le plan offensif, il est assez peu sanglant - et il a d'autant plus de mérite que je ne ménage pas mes efforts pour le taquiner.
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Invité
Invité



Jessye Norman Empty
MessageSujet: Re: Jessye Norman   Jessye Norman EmptySam 8 Mai 2010 - 19:41

-


Dernière édition par Barbuz le Mer 5 Oct 2011 - 15:14, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Xavier
Père fondateur
Xavier

Nombre de messages : 84033
Age : 38
Date d'inscription : 08/06/2005

Jessye Norman Empty
MessageSujet: Re: Jessye Norman   Jessye Norman EmptySam 8 Mai 2010 - 23:23

DavidLeMarrec a écrit:
Tu veux absolument que je supprime ? C'est dommage, c'est amusant et il n'y a pas de normaniens fanatiques ici. A part peut-être Hippolyte, mais tu auras noté que sur le plan offensif, il est assez peu sanglant - et il a d'autant plus de mérite que je ne ménage pas mes efforts pour le taquiner.

Je suis assez fan aussi il faut dire...

Il ne faut pas oublier sa Salomé qui est pas mal du tout!
Revenir en haut Aller en bas
Cololi
chaste Col
Cololi

Nombre de messages : 31126
Age : 38
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 10/04/2009

Jessye Norman Empty
MessageSujet: Re: Jessye Norman   Jessye Norman EmptySam 8 Mai 2010 - 23:27

Pas de fan ?
Je suis assez fan franchement. Quelquesoit l'enregistrement que j'ai écouté d'elle je suis toujours entousiasmé.

_________________
Laissons les jolies femmes aux hommes sans imagination - Proust (Albertine disparue)
Revenir en haut Aller en bas
http://discopathe-anonyme.fr/
arnaud bellemontagne
Gourou-leader
arnaud bellemontagne

Nombre de messages : 19305
Date d'inscription : 22/01/2010

Jessye Norman Empty
MessageSujet: Re: Jessye Norman   Jessye Norman EmptySam 8 Mai 2010 - 23:31

J'aime assez (malgré une diction allemande un peu limite):voix chaleureuse, enveloppante et majestueuse.
Evidemment sa Tove des Gurrelieder avant tout I love you I love you I love you , son Ariadne, son Elsa, son interpretation d'Erwartung.


Dernière édition par arnaud bellemontagne le Dim 9 Mai 2010 - 0:06, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Xavier
Père fondateur
Xavier

Nombre de messages : 84033
Age : 38
Date d'inscription : 08/06/2005

Jessye Norman Empty
MessageSujet: Re: Jessye Norman   Jessye Norman EmptySam 8 Mai 2010 - 23:31

Ah oui y en a encore plein...

Et sa Kundry! Smile
Revenir en haut Aller en bas
aurele
Mélomane chevronné
aurele

Nombre de messages : 23255
Age : 28
Date d'inscription : 12/10/2008

Jessye Norman Empty
MessageSujet: Re: Jessye Norman   Jessye Norman EmptySam 8 Mai 2010 - 23:37

Xavier a écrit:
Ah oui y en a encore plein...

Et sa Kundry! Smile

Il y a mieux qu'elle je suppose dans ce rôle au niveau de l'incarnation. Comment est sa Leonore de Fidelio? Je ne connais en Leonore que Christa Ludwig.
Revenir en haut Aller en bas
Pison Futé
patate power
Pison Futé

Nombre de messages : 27496
Age : 28
Localisation : CAEN, la meilleure ville de toute la Normandie.
Date d'inscription : 23/03/2008

Jessye Norman Empty
MessageSujet: Re: Jessye Norman   Jessye Norman EmptySam 8 Mai 2010 - 23:37

Attention, message très intéressant :

Du peu que j'ai écouté d'elle (contes d'Hoffmann, la mort de cléo, W.L de Wagner, Gurrelieder... et la Marseillaise), j'ai beaucoup aimé sa voix veloutée, calme et apaisante ;D (ouh, vous avez vu le contraste peu et beaucoup, hein ? Cool Rolling Eyes )
Revenir en haut Aller en bas
aurele
Mélomane chevronné
aurele

Nombre de messages : 23255
Age : 28
Date d'inscription : 12/10/2008

Jessye Norman Empty
MessageSujet: Re: Jessye Norman   Jessye Norman EmptySam 8 Mai 2010 - 23:42

Elvira a écrit:
Du peu que j'ai écouté d'elle (contes d'Hoffmann, la mort de cléo, W.L de Wagner, Gurrelieder... et la Marseillaise), j'ai beaucoup aimé sa voix veloutée, calme et apaisante ;D (ouh, vous avez vu le contraste peu et beaucoup, hein ? Cool Rolling Eyes )

Son Antonia dans Les Contes d'Hoffmann de Tate est une catastrophe paraît il. Sa Giulietta dans la version Cambreling est un peu mieux à ma connaissance.
Il est vrai que j'adore le velours de sa voix mais celle-ci n'est guère apaisante et calme. Norman a un sacré tempérament.
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 87965
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Jessye Norman Empty
MessageSujet: Re: Jessye Norman   Jessye Norman EmptyDim 9 Mai 2010 - 0:03

Xavier a écrit:
DavidLeMarrec a écrit:
Tu veux absolument que je supprime ? C'est dommage, c'est amusant et il n'y a pas de normaniens fanatiques ici. A part peut-être Hippolyte, mais tu auras noté que sur le plan offensif, il est assez peu sanglant - et il a d'autant plus de mérite que je ne ménage pas mes efforts pour le taquiner.

Je suis assez fan aussi il faut dire...

Il ne faut pas oublier sa Salomé qui est pas mal du tout!

Cololi a écrit:
Pas de fan ?
Je suis assez fan franchement. Quelquesoit l'enregistrement que j'ai écouté d'elle je suis toujours entousiasmé.
Un vrai fanatique, ça parle très souvent de son idole... Or vous êtes plutôt discrets, les enfants. (Les message dithyrambiques de Xavier sur Norman, pas mal ont quelques années déjà...)
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 87965
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Jessye Norman Empty
MessageSujet: Re: Jessye Norman   Jessye Norman EmptyDim 9 Mai 2010 - 0:05

Elvira a écrit:
Attention, message très intéressant :

Du peu que j'ai écouté d'elle (contes d'Hoffmann, la mort de cléo, W.L de Wagner, Gurrelieder... et la Marseillaise), j'ai beaucoup aimé sa voix veloutée, calme et apaisante ;D (ouh, vous avez vu le contraste peu et beaucoup, hein ? Cool Rolling Eyes )
Premier axe : une esthétique du contraste.
Deuxième axe : Un parcours synthétique
Troisième axe : La mise en abyme inversée d'une voix homogène aux succès constants.

Je te sens un peu dans cet esprit, me trompé-je ?
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Xavier
Père fondateur
Xavier

Nombre de messages : 84033
Age : 38
Date d'inscription : 08/06/2005

Jessye Norman Empty
MessageSujet: Re: Jessye Norman   Jessye Norman EmptyDim 9 Mai 2010 - 0:05

Peut-être, mais j'ai encore réellement été bluffé par sa Salomé dernièrement. (même si on sent quelques aigüs un peu difficiles)
Je ne me répète pas à chaque fois que je l'écoute, mais mon avis n'a pas changé.
Sinon, effectivement, je ne suis pas un fanatique, c'est certain.
Revenir en haut Aller en bas
Cololi
chaste Col
Cololi

Nombre de messages : 31126
Age : 38
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 10/04/2009

Jessye Norman Empty
MessageSujet: Re: Jessye Norman   Jessye Norman EmptyDim 9 Mai 2010 - 0:53

DavidLeMarrec a écrit:
Xavier a écrit:
DavidLeMarrec a écrit:
Tu veux absolument que je supprime ? C'est dommage, c'est amusant et il n'y a pas de normaniens fanatiques ici. A part peut-être Hippolyte, mais tu auras noté que sur le plan offensif, il est assez peu sanglant - et il a d'autant plus de mérite que je ne ménage pas mes efforts pour le taquiner.

Je suis assez fan aussi il faut dire...

Il ne faut pas oublier sa Salomé qui est pas mal du tout!

Cololi a écrit:
Pas de fan ?
Je suis assez fan franchement. Quelquesoit l'enregistrement que j'ai écouté d'elle je suis toujours entousiasmé.
Un vrai fanatique, ça parle très souvent de son idole... Or vous êtes plutôt discrets, les enfants. (Les message dithyrambiques de Xavier sur Norman, pas mal ont quelques années déjà...)

Elle est pas dans le top absolu, mais j'aime beaucoup.
Celà dit c'est p être parce que j'aime moins les voix de femme (d'ailleurs pour ça que je suis pas un fondu des opéras de Strauss)

_________________
Laissons les jolies femmes aux hommes sans imagination - Proust (Albertine disparue)
Revenir en haut Aller en bas
http://discopathe-anonyme.fr/
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 87965
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Jessye Norman Empty
MessageSujet: Re: Jessye Norman   Jessye Norman EmptyDim 9 Mai 2010 - 0:56

Ce que je vais dire n'est pas un reproche qui se voudrait spirituel, mais lorsqu'on n'aime pas les voix de femme, c'est assez logique d'aimer Norman, qui a une émission très stable, une voix très ronde, plus proche finalement du son masculin que des voix féminines un peu tout en longueur.

Ce peut être d'ailleurs une bonne initiation au chant d'opéra, difficile de lui résister tout de même, sur le plan du son...
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Cololi
chaste Col
Cololi

Nombre de messages : 31126
Age : 38
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 10/04/2009

Jessye Norman Empty
MessageSujet: Re: Jessye Norman   Jessye Norman EmptyDim 9 Mai 2010 - 1:18

DavidLeMarrec a écrit:
Ce que je vais dire n'est pas un reproche qui se voudrait spirituel, mais lorsqu'on n'aime pas les voix de femme, c'est assez logique d'aimer Norman, qui a une émission très stable, une voix très ronde, plus proche finalement du son masculin que des voix féminines un peu tout en longueur.

P être, c'est possible Jessye Norman Icon_smile

_________________
Laissons les jolies femmes aux hommes sans imagination - Proust (Albertine disparue)
Revenir en haut Aller en bas
http://discopathe-anonyme.fr/
vieille cire
Mélomane averti
vieille cire

Nombre de messages : 240
Age : 73
Localisation : asnieres sur seine
Date d'inscription : 06/05/2009

Jessye Norman Empty
MessageSujet: Re: Jessye Norman   Jessye Norman EmptyDim 9 Mai 2010 - 9:54

Je venais d'entendre au concert deux "Aïda" coup sur coup par deux nouvelles venues. Je me revois disant: "Gisela Cruz-Romo, quelle voix !! Elle va faire une magnifique carrière. En revanche, Jessye Norman, on n'en entendra plus parler."
Je suis un grand critique musical.
Revenir en haut Aller en bas
vieille cire
Mélomane averti
vieille cire

Nombre de messages : 240
Age : 73
Localisation : asnieres sur seine
Date d'inscription : 06/05/2009

Jessye Norman Empty
MessageSujet: Re: Jessye Norman   Jessye Norman EmptyDim 9 Mai 2010 - 9:55

J'ai oublié l'usage du pété de rire
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



Jessye Norman Empty
MessageSujet: Re: Jessye Norman   Jessye Norman EmptyDim 9 Mai 2010 - 9:59

-


Dernière édition par Barbuz le Mer 5 Oct 2011 - 15:16, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
keane
Mélomaniaque


Nombre de messages : 553
Date d'inscription : 10/02/2010

Jessye Norman Empty
MessageSujet: Re: Jessye Norman   Jessye Norman EmptyDim 9 Mai 2010 - 11:06

Je suis fan de la voix de Norman d'une beauté rare avec une richesse dans les harmoniques graves vraiment rare chez une soprano. De ce fait, j'aime beaucoup ses enregistrements d'Ariane à Naxos, Salomé (même si elle n'a pas la voix du rôle), Fidelio, Lohengrin, Parsifal, Gurrelieder et Wesendonk lieder. En revanche, force est d'admettre qu'elle est d'un manièrisme pénible dans Carmen et je garde pour le bétisier de la discographie sa Santuzza : Norman en paysanne sicilienne, je vous laisse imaginer le résultat !
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 87965
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Jessye Norman Empty
MessageSujet: Re: Jessye Norman   Jessye Norman EmptyDim 9 Mai 2010 - 11:25

vieille cire a écrit:
Je venais d'entendre au concert deux "Aïda" coup sur coup par deux nouvelles venues. Je me revois disant: "Gisela Cruz-Romo, quelle voix !! Elle va faire une magnifique carrière. En revanche, Jessye Norman, on n'en entendra plus parler."
Je suis un grand critique musical.

vieille cire a écrit:
J'ai oublié l'usage du pété de rire
Oh non, c'était plus drôle sans, l'effet de contraste était parfait. Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
arnaud bellemontagne
Gourou-leader
arnaud bellemontagne

Nombre de messages : 19305
Date d'inscription : 22/01/2010

Jessye Norman Empty
MessageSujet: Re: Jessye Norman   Jessye Norman EmptyDim 9 Mai 2010 - 13:14

DavidLeMarrec a écrit:
Ce que je vais dire n'est pas un reproche qui se voudrait spirituel, mais lorsqu'on n'aime pas les voix de femme, c'est assez logique d'aimer Norman, qui a une émission très stable, une voix très ronde, plus proche finalement du son masculin que des voix féminines un peu tout en longueur.

Ce peut être d'ailleurs une bonne initiation au chant d'opéra, difficile de lui résister tout de même, sur le plan du son...

Ca c'est très bien vu parce qu' à l'instar de Cololi, je suis beaucoup plus sensible aux voix masculines au niveau de l'opéra et j'aime beaucoup Norman.
Revenir en haut Aller en bas
Xavier
Père fondateur
Xavier

Nombre de messages : 84033
Age : 38
Date d'inscription : 08/06/2005

Jessye Norman Empty
MessageSujet: Re: Jessye Norman   Jessye Norman EmptyDim 9 Mai 2010 - 16:53

Oui mais ça ne marche pas pour moi, je préfère les voix féminines, et Norman est dans mon groupe de tête. Smile
Revenir en haut Aller en bas
Hippolyte
Mélomane chevronné
Hippolyte

Nombre de messages : 3080
Localisation : Paris
Date d'inscription : 28/12/2008

Jessye Norman Empty
MessageSujet: Re: Jessye Norman   Jessye Norman EmptyLun 10 Mai 2010 - 3:55

Jessye Norman est sans doute la dernière grande « diva » : elle en a le magnétisme, le port altier, la silhouette imposante, les toilettes improbables, les caprices aussi paraît-il, ainsi qu’un public de fans énamourés lors de récitals où la ferveur est tout autant sur scène que dans la salle.
C’est aussi l’une des plus belles voix du siècle, voluptueuse, puissante et ample, au souffle prodigieux, capable d’une légèreté aérienne qui étonne. Des médiums et des graves superbes, une grande amplitude qui lui a aussi permis d’aborder des rôles de mezzo.
Grande tragédienne – les plus chanceux se souviennent de sa Phèdre à Aix en 1983 –, elle donne à ses personnages une ampleur souvent inaccoutumée, avec une force et une séduction qui saisissent, même quand elle est à contre-emploi (Salomé). Ses incarnations d’Ariadne, Sieglinde, Phèdre (Rameau), Jocaste, Kundry, Cassandre notamment sont inoubliables.

Après des études qui lui ont permis de suivre les cours de Pierre Bernac à l’université du Michigan, Norman a fait ses débuts à Berlin en 1969 en Elisabeth (Tannhäuser). Elle s’est produite en France pour la première fois en mai 1973 à Pleyel en Aida – rôle qui sortira vite de son répertoire, avec quasiment tout l’opéra italien, sauf à l’occasion de rares récitals d’airs verdiens. Le 30 juin de la même année, elle est invitée à La Grange de Meslay où elle donne un récital avec Irwin Gage (Brahms, Schubert, Satie, Wagner, Mahler). Dans le public se trouve Sviatoslav Richter ; voici ce qu’il note dans ses carnets :
« Une star ! Une femme noire à la voix opulente et splendide, et à l’apparence imposante. On croirait voir un géant de la légende. On est saisi par son chant d’une dimension presqu’infinie et d’une totale authenticité de sentiment. Elle est généreuse dans l’expression de ce sentiment qu’elle offre, tel un cadeau, à l’auditeur. C’est un phénomène. » Richter traduit bien ici le sentiment qu’ont si fréquemment éprouvé ceux qui l’ont vue et entendue sur scène.
Mais il ajoute : « Malheureusement , elle est affectée (provisoirement sans doute) d’un seul défaut : elle a parfois tendance à chanter un peu bas, et c’est le genre de choses dont on s’aperçoit toujours. Espérons qu’elle résoudra vite ce problème. Elle possède un sens de la musique très enviable. Bravo, Jessye Norman ! » (Richter, Ecrits, conversations, p. 234) Cette tendance l’affectera de temps à autre pour revenir plus fortement en fin de carrière.

Sa carrière prend une grande ampleur au cours des années 80. Sa gloire en France atteint son apogée en 89 lors de la célébration à Paris du bicentenaire de la Révolution française, sur la place de la Concorde, où, idole hiératique enveloppée dans un drapeau tricolore, elle chante La Marseillaise à un tempo d’une solennité inédite (en commençant volontairement par le second couplet, moins belliqueux : « Amour sacré de la patrie… »).

Son répertoire va de Purcell à Messiaen, mais elle excelle surtout dans Wagner et les œuvres de la fin du XIXe siècle et du début du XXe. Tantôt marmoréenne, tantôt tragédienne, tantôt fragile et à fleur de peau, tantôt cabotine aussi, elle a incarné à merveille quelques grands rôles au disque et à la scène : Ariane (Strauss), Sieglinde, Jocaste, la femme d’Erwartung, Euryanthe, Kundry, Alceste, Cassandre, Didon (Purcell), Pénélope, Idamante, et Hélène.
Si ses Salomé et Elsa sont contestables dans l’absolu à cause de son format vocal très large, elles n’en sont pas moins superbes. Il y a aussi sa Judith (Bartok), qui ne fait pas l’unanimité (cf. vacherie supra…) mais que j’aime énorme-ément Wink. Et aussi une belle comtesse dans les Noces de Davis. Je ne connais pas sa Léonore dans Fidelio avec Haitink ni ses Haydn avec Dorati.
Au sommet, il y a aussi sa magnifique Cléopâtre de Berlioz et sa Tove des Gurrelieder de Schoenberg.
Au rayon exotique, je n’ai jamais écouté son Aida, j’imagine que c’est trop rond. De même sa Santuzza doit être quelque peu étonnante (comme l’a dit Keane ci-dessus). Cependant ses incursions verdiennes dans Il Corsaro et Un Giorno di Regno sont assez réussies.
Parmi les ratages : une Carmen hors sujet, pas inintéressante dans ce format vocal, mais qui minaude atrocement. Et ses Giulietta et Antonia des Contes d’Hoffmann. Edit : Je corrige : son Antonia dans l'intégrale dirigée par Tate est atroce, elle n'aurait jamais dû chanter ce rôle pour lequel elle n'a pas la voix. En revanche, même si elle minaude un peu trop, sa Giulietta dans l'intégrale de Cambreling est très belle.

Mon regret : qu’elle n’ait jamais enregistré Isolde.
On garde cependant sa sublime Mort d’Isolde avec Karajan et Vienne en 87 à Salzbourg, unique rencontre (hélas) avec le chef autrichien peu de temps avant sa mort (watch?v=xxOfyCJwuPE).

Si Norman a incarné sur scène et au disque de grands rôles du répertoire, surtout allemand, elle a avant tout fondé sa carrière sur le récital de lieder et mélodies, préférant ce contact plus direct avec le public. Aussi, tout en faisant des disques de chants de Noël, de standards américains et de spirituals, elle a défendu le répertoire le plus ardu, celui du lied et de la mélodie qui d’habitude ne remplit pas les salles. Avec elle, ce sont des salles entières, pleines à craquer et en transe, qui ont applaudi Berg, Wolf, Schumann, Chausson, Ravel, Mahler, Strauss, Duparc…
Dans le lied, elle allège et nuance avec une souplesse étonnante et une grande expressivité ; elle a tendance à investir totalement l’œuvre, aussi donne-t-elle à certains lieder et à certaines mélodies une ampleur inaccoutumée. Ses Schubert sont saisissants, il faut l’écouter dans « Der Tod und das Mädchen » ou dans « Der Zwerg », ou encore dans « Die Allmacht » à propos duquel Richter écrit lors d’un récital de 1982 : « elle seule peut le chanter comme elle le fait » (p. 317). Je trouve qu’elle excelle dans les lieder de Strauss, de Berg, de Brahms et de Wagner. Son disque Schumann est moins réussi, très beau mais un peu trop maniéré, surtout Frauenliebe-und-Leben. Quant à ses Mahler, tous ne sont pas réussis (les Kindertotenlieder notamment), mais ses deux Chants de la terre (l’un avec Vickers et Davis, l’autre avec Jerusalem et Levine) sont très beaux, ainsi que ses Knaben Wunderhorn avec Shirley-Quirk et Haitink (il faut écouter « Wo die schönen Trompeten blasen » !). A noter qu’elle est excellente dans la 3e symphonie de Mahler par Abbado et Vienne.
Je la trouve magnifique dans la mélodie française (certains disent qu’elle l’a « massacrée », suivez mon regard…), elle chante à pleine voix des mélodies plutôt susurées d’habitude par des voix plus légères. J’adore ses quatre mélodies de Duparc, ses Chausson (la Chanson perpétuelle est inoubliable), ses Ravel, notamment ses Chansons madécasses et un Kaddish impressionnant , certaines de ses Nuits d’été, mais aussi des Poulenc et des Debussy frémissants en concert.

Discographie complète ici. Quelques pochettes :

Jessye Norman 518WZXC386L._SL500_AA300_ Jessye Norman 410P27B84QL._SL500_AA300_ Jessye Norman 51AMJJANN5L._SL500_AA300_ Jessye Norman 51lk7W8lz6L._SL500_AA300_ Jessye Norman 41ACJZA2GNL._SL500_AA300_ Jessye Norman 41S1TB823AL._SL500_AA300_ Jessye Norman Ref=sr_1_30?ie=UTF8&s=music&qid=1273455104&sr=1-30 Jessye Norman 41KVRWHSNGL._SL500_AA300_ Jessye Norman 4132B9R5S7L._SL500_AA300_ Jessye Norman 411G54YY8KL._SL500_AA300_ Jessye Norman 41SPZVRBDAL._SL500_AA300_ Jessye Norman 51MY2ECS8XL._SL500_AA300_ Jessye Norman 414D09FWKDL._SL500_AA300_


Dernière édition par Hippolyte le Sam 10 Nov 2012 - 16:56, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
aurele
Mélomane chevronné
aurele

Nombre de messages : 23255
Age : 28
Date d'inscription : 12/10/2008

Jessye Norman Empty
MessageSujet: Re: Jessye Norman   Jessye Norman EmptyLun 10 Mai 2010 - 8:28

Merci pour ton commentaire très détaillé Hippolyte.
Revenir en haut Aller en bas
Xavier
Père fondateur
Xavier

Nombre de messages : 84033
Age : 38
Date d'inscription : 08/06/2005

Jessye Norman Empty
MessageSujet: Re: Jessye Norman   Jessye Norman EmptyLun 10 Mai 2010 - 9:15

Hippolyte a écrit:

Mon regret : qu’elle n’ait jamais enregistré Isolde.
On garde cependant sa sublime Mort d’Isolde avec Karajan et Vienne en 87 à Salzbourg, unique rencontre (hélas) avec le chef autrichien peu de temps avant sa mort (watch?v=xxOfyCJwuPE).

Tu as écouté son 2è acte avec Vickers et Ozawa?

Vickers est à bout de voix et maniérise à fond, mais il y a quand même un sacré souffle dans ce concert.
Revenir en haut Aller en bas
keane
Mélomaniaque


Nombre de messages : 553
Date d'inscription : 10/02/2010

Jessye Norman Empty
MessageSujet: Re: Jessye Norman   Jessye Norman EmptyLun 10 Mai 2010 - 11:02

Xavier a écrit:
Hippolyte a écrit:

Mon regret : qu’elle n’ait jamais enregistré Isolde.
On garde cependant sa sublime Mort d’Isolde avec Karajan et Vienne en 87 à Salzbourg, unique rencontre (hélas) avec le chef autrichien peu de temps avant sa mort (watch?v=xxOfyCJwuPE).

Tu as écouté son 2è acte avec Vickers et Ozawa?

Vickers est à bout de voix et maniérise à fond, mais il y a quand même un sacré souffle dans ce concert.


Au sujet de Tristan, un enregistrement avec Domingo et Solti a longtemps été envisagé par Decca. Malheureusement, elle s'est fritée avec le chef hongrois à la suite d'une annulation de dernière minute d'un concert et depuis, les deux artistes sont restés en froid...; ce qui a fait capoter le projet.

Sinon tu as raison de citer Euryanthe et le poème de l'amour et de la mer : cela me donne envie de les réécouter. Quant à son Fidélio, achète le vite : même si Goldberg est très quelconque, c'est une belle intégrale et elle y est royale...tout comme l'orchestre d'Haïtink et Kurt Moll !
Revenir en haut Aller en bas
Wolferl
Lapinophobe
Wolferl

Nombre de messages : 13311
Age : 29
Localisation : Paris
Date d'inscription : 27/06/2006

Jessye Norman Empty
MessageSujet: Re: Jessye Norman   Jessye Norman EmptyLun 10 Mai 2010 - 11:07

Xavier a écrit:
Hippolyte a écrit:

Mon regret : qu’elle n’ait jamais enregistré Isolde.
On garde cependant sa sublime Mort d’Isolde avec Karajan et Vienne en 87 à Salzbourg, unique rencontre (hélas) avec le chef autrichien peu de temps avant sa mort (watch?v=xxOfyCJwuPE).

Tu as écouté son 2è acte avec Vickers et Ozawa?

Vickers est à bout de voix et maniérise à fond, mais il y a quand même un sacré souffle dans ce concert.
Mouais, j'ai été assez déçu, manque de souffle justement, ça ne m'a quasiment rien fait...
Revenir en haut Aller en bas
Hippolyte
Mélomane chevronné
Hippolyte

Nombre de messages : 3080
Localisation : Paris
Date d'inscription : 28/12/2008

Jessye Norman Empty
MessageSujet: Re: Jessye Norman   Jessye Norman EmptyLun 10 Mai 2010 - 12:41

Xavier a écrit:
Hippolyte a écrit:

Mon regret : qu’elle n’ait jamais enregistré Isolde.
On garde cependant sa sublime Mort d’Isolde avec Karajan et Vienne en 87 à Salzbourg, unique rencontre (hélas) avec le chef autrichien peu de temps avant sa mort (watch?v=xxOfyCJwuPE).

Tu as écouté son 2è acte avec Vickers et Ozawa?

Vickers est à bout de voix et maniérise à fond, mais il y a quand même un sacré souffle dans ce concert.

Oui, je suis bien d'accord avec toi. Même Vickers est captivant.
Revenir en haut Aller en bas
Hippolyte
Mélomane chevronné
Hippolyte

Nombre de messages : 3080
Localisation : Paris
Date d'inscription : 28/12/2008

Jessye Norman Empty
MessageSujet: Re: Jessye Norman   Jessye Norman EmptyLun 10 Mai 2010 - 12:43

keane a écrit:
Au sujet de Tristan, un enregistrement avec Domingo et Solti a longtemps été envisagé par Decca. Malheureusement, elle s'est fritée avec le chef hongrois à la suite d'une annulation de dernière minute d'un concert et depuis, les deux artistes sont restés en froid...; ce qui a fait capoter le projet.

Quel dommage ! Mille regrets ! Sad

Citation :
Sinon tu as raison de citer Euryanthe et le poème de l'amour et de la mer : cela me donne envie de les réécouter. Quant à son Fidélio, achète le vite : même si Goldberg est très quelconque, c'est une belle intégrale et elle y est royale...tout comme l'orchestre d'Haïtink et Kurt Moll !

Je vais tâcher de trouver ça. Merci !
Revenir en haut Aller en bas
aurele
Mélomane chevronné
aurele

Nombre de messages : 23255
Age : 28
Date d'inscription : 12/10/2008

Jessye Norman Empty
MessageSujet: Re: Jessye Norman   Jessye Norman EmptySam 5 Juin 2010 - 13:17

Xavier a écrit:
Il ne faut pas oublier sa Salomé qui est pas mal du tout!

Didier van Moere dans sa discographie comparée de l'ASO n'est pas du tout d'accord. Pour lui, elle est "aussi hors de propos que dans Carmen". Voici ce qu'il écrit également, ses mots sont très durs : "On dirait un dinosaure, qui balance entre l'afféterie et le coup de gueule, sans la souplesse des grandes wagnériennes d'hier, si peu Salomé qu'elle en devient ridicule, aussi peu faite pour le théâtre que le chef".
Cela m'intéresserait donc d'avoir ton avis et celui d'autres personnes.
Revenir en haut Aller en bas
Wagneropathe
Mélomaniaque
Wagneropathe

Nombre de messages : 1475
Age : 28
Localisation : Paris
Date d'inscription : 01/06/2010

Jessye Norman Empty
MessageSujet: Re: Jessye Norman   Jessye Norman EmptySam 5 Juin 2010 - 13:52

aurele a écrit:
Xavier a écrit:
Il ne faut pas oublier sa Salomé qui est pas mal du tout!

Didier van Moere dans sa discographie comparée de l'ASO n'est pas du tout d'accord. Pour lui, elle est "aussi hors de propos que dans Carmen". Voici ce qu'il écrit également, ses mots sont très durs : "On dirait un dinosaure, qui balance entre l'afféterie et le coup de gueule, sans la souplesse des grandes wagnériennes d'hier, si peu Salomé qu'elle en devient ridicule, aussi peu faite pour le théâtre que le chef".
Cela m'intéresserait donc d'avoir ton avis et celui d'autres personnes.

Déjà dire qu'Ozawa n'est pas fait pour le théâtre, c'est déjà assez cocasse, surtout venant d'un auteur qui devait, quelques temps plus tard, s'extasier sur le travail fait par Ozawa à la tête de l'Orchestre de l'ONP pour Tannhäuser !
Revenir en haut Aller en bas
Xavier
Père fondateur
Xavier

Nombre de messages : 84033
Age : 38
Date d'inscription : 08/06/2005

Jessye Norman Empty
MessageSujet: Re: Jessye Norman   Jessye Norman EmptySam 5 Juin 2010 - 14:28

aurele a écrit:
Xavier a écrit:
Il ne faut pas oublier sa Salomé qui est pas mal du tout!

Didier van Moere dans sa discographie comparée de l'ASO n'est pas du tout d'accord.

Je m'en bats les steaks! Laughing

aurele a écrit:
Pour lui, elle est "aussi hors de propos que dans Carmen". Voici ce qu'il écrit également, ses mots sont très durs : "On dirait un dinosaure, qui balance entre l'afféterie et le coup de gueule, sans la souplesse des grandes wagnériennes d'hier, si peu Salomé qu'elle en devient ridicule, aussi peu faite pour le théâtre que le chef".
Cela m'intéresserait donc d'avoir ton avis et celui d'autres personnes.

Il me semble que j'en ai parlé dans le sujet Salomé peut-être...
La voix est légèrement lourde pour ce qu'on attend en général dans Salomé, mais pas forcément plus qu'une Rysanek ou une Varnay!
Elle allège superbement et justement je trouve qu'il y a de la souplesse, même si ce n'est pas tout à fait l'idéal parce que les aigüs sont un peu difficiles parfois (et c'est un studio) ça reste un régal cette version.
Revenir en haut Aller en bas
Otello
Mélomane chevronné
Otello

Nombre de messages : 7055
Age : 53
Localisation : Nancy
Date d'inscription : 20/05/2010

Jessye Norman Empty
MessageSujet: Re: Jessye Norman   Jessye Norman EmptySam 5 Juin 2010 - 14:33

aurele a écrit:
Xavier a écrit:
Il ne faut pas oublier sa Salomé qui est pas mal du tout!
Didier van Moere dans sa discographie comparée de l'ASO n'est pas du tout d'accord. Pour lui, elle est "aussi hors de propos que dans Carmen". Voici ce qu'il écrit également, ses mots sont très durs : "On dirait un dinosaure, qui balance entre l'afféterie et le coup de gueule, sans la souplesse des grandes wagnériennes d'hier, si peu Salomé qu'elle en devient ridicule, aussi peu faite pour le théâtre que le chef".
Cela m'intéresserait donc d'avoir ton avis et celui d'autres personnes.
autant dans Carmen, elle est totalement à côté de la plaque et souvent ridicule tant elle y est chichiteuse, autant sa Salomé est merveilleusement chantée; ça n'a tout juste rien à voir.
Revenir en haut Aller en bas
aurele
Mélomane chevronné
aurele

Nombre de messages : 23255
Age : 28
Date d'inscription : 12/10/2008

Jessye Norman Empty
MessageSujet: Re: Jessye Norman   Jessye Norman EmptySam 5 Juin 2010 - 16:53

J'essaierai donc d'écouter cette version à l'occasion.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Jessye Norman Empty
MessageSujet: Re: Jessye Norman   Jessye Norman Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Jessye Norman
Revenir en haut 
Page 1 sur 4Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant
 Sujets similaires
-
» Taste à la BBC

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Autour de la musique classique :: Musique classique :: Discographie :: Interprètes (discographie)-
Sauter vers: