Autour de la musique classique

Le but de ce forum est d'être un espace dédié principalement à la musique classique sous toutes ses périodes, mais aussi ouvert à d'autres genres.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Kurt Masur

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
darkmagus
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 1412
Age : 68
Date d'inscription : 04/10/2013

MessageSujet: Re: Kurt Masur   Sam 19 Déc 2015 - 20:50

C’est un chef que j’ai souvent vu sur « brava-tv », j’adorais sa gestuelle très particulière, et ses mimiques surprenantes, qui donnaient l’impression qu'il partageait une grande complicité avec ses musiciens et il se dégageait de cet homme une impression de profonde humanité. Crying or Very sad
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
draffin
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 852
Age : 34
Date d'inscription : 29/01/2013

MessageSujet: Re: Kurt Masur   Dim 20 Déc 2015 - 22:50

Je n'ai pas de disque de lui mais j'ai quand même un souvenir à raconter. Il y a une dizaine d'années, un soir, j'écoutais France Musique distraitement en travaillant (j'étais étudiant). C'était un concert où on donnait la 5ème de Tshaïkovski. Arrivé au deuxième mouvement, j'étais incapable de me concentrer sur mon travail et j'ai écouté la fin du concert avec délectation en attendant de savoir qui dirigeait. Une lecture tranquille, sans grandiloquence, avec beaucoup de lyrisme. C'était Masur avec un orchestre français (je ne sais plus lequel).

Le lendemain, j'en parle à un ami qui me dit qu'il existe des enregistrements des symphonies de Tshaikovski avec le Gewandhaus de Leipzig dans les années 90. Je fonce à ma médiathèque préférée : pas de chance, ils sont déjà empruntés. Je me rabats sur les enregistrements d'Haitink (qui m'ont permis de découvrir les 3 premières symphonies et qui restent mes enregistrements favoris pour ces opus). Un rendez-vous manqué qui en a permis un autre.

Merci tout de même, maestro Masur, pour cette belle soirée !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://auberbabel.org
Mélomaniac
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 22176
Date d'inscription : 21/09/2012

MessageSujet: Re: Kurt Masur   Dim 20 Déc 2015 - 23:01

Surprised J'en garderai surtout le souvenir qui fut mon premier : c'est un vinyle de Masur, que j'écoutais chez ma mamie, qui m'a fait découvrir la de Beethoven.

Son style ne m'a jamais semblé très caractérisé, mais je ne l'ai jamais pris en défaut.

C'est sa période à la tête du Gewandhaus de Leipzig qui m'intéresse le plus, où il grava notamment un répertoire austro-allemand délaissé par d'autres : intégrale des poèmes de Liszt, des symphonies de Bruch, des Sinfonia pour cordes de Mendelssohn...

Et son superbe cycle Bruckner, qu'on trouve réédité pour une bouchée de pain chez RCA !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 81265
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Kurt Masur   Lun 21 Déc 2015 - 1:05

Sa période Leipzig n'est pas sa plus intéressante, il atteint, comme beaucoup de chefs, sa pleine maturité assez tard. Il y a toujours un petit brin de mollesse (dans des enregistrements au demeurant irréprochables comme tu dis, ce n'est pas un défaut, plutôt une caractéristique, une forme de rondeur dans les angles), par exemple dans ses Mendelssohn et Schumann, par ailleurs complètement recommandables.

C'est avec New York et l'ONF qu'il a donné toute sa mesure… Un tournant pour New York, qui a eu dans ces années (puis avec Maazel) ses meilleurs moments depuis Bernstein. Parvenir à faire sonner un orchestre français comme ça dans Beethoven, chapeau. Manifestement un véritable bâtisseur d'orchestre, alors qu'il n'avait peut-être pas le même intérêt comme chef invité, vu son absence de recherche idiosyncrasique – vraiment pas un chef-star.

@Draffin : très probablement l'ONF, il en était le directeur musical à cette période. D'ailleurs, ses Chostakovitch avec eux étaient épatants aussi (autre surprise).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
fomalhaut
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 636
Age : 73
Localisation : Levallois-Perret
Date d'inscription : 23/04/2006

MessageSujet: Re: Kurt Masur   Lun 21 Déc 2015 - 8:38

DavidLeMarrec a écrit:
Sa période Leipzig n'est pas sa plus intéressante, il atteint, comme beaucoup de chefs, sa pleine maturité assez tard. Il y a toujours un petit brin de mollesse (dans des enregistrements au demeurant irréprochables comme tu dis, ce n'est pas un défaut, plutôt une caractéristique, une forme de rondeur dans les angles), par exemple dans ses Mendelssohn et Schumann, par ailleurs complètement recommandables.

C'est avec New York et l'ONF qu'il a donné toute sa mesure… Un tournant pour New York, qui a eu dans ces années (puis avec Maazel) ses meilleurs moments depuis Bernstein. Parvenir à faire sonner un orchestre français comme ça dans Beethoven, chapeau. Manifestement un véritable bâtisseur d'orchestre, alors qu'il n'avait peut-être pas le même intérêt comme chef invité, vu son absence de recherche idiosyncrasique – vraiment pas un chef-star.

@Draffin : très probablement l'ONF, il en était le directeur musical à cette période. D'ailleurs, ses Chostakovitch avec eux étaient épatants aussi (autre surprise).  

Tout à fait d'accord ave ce point de vue.
Ajoutons simplement à l'ONF et au New York Philharmonic, le London Philharmonic Orchestra qu'il a dirigé durant les mêmes années ou il a dirigé l'ONF. La aussi, son travail de batisseur (ou de "re-batisseur) fut marquant.

fomalhaut
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
draffin
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 852
Age : 34
Date d'inscription : 29/01/2013

MessageSujet: Re: Kurt Masur   Lun 21 Déc 2015 - 10:09

Bref, si vous deviez me recommander une petite liste d'enregistrements de ce chef pour m'aider à le découvrir, vous diriez quoi ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://auberbabel.org
Walther
Mélomane averti
avatar

Nombre de messages : 175
Date d'inscription : 09/09/2010

MessageSujet: Re: Kurt Masur   Lun 21 Déc 2015 - 12:19

draffin a écrit:
Bref, si vous deviez me recommander une petite liste d'enregistrements de ce chef pour m'aider à le découvrir, vous diriez quoi ?

Je conseillerais en priorité son intégrale des œuvres orchestrales et concertantes de Liszt avec le Gewandhaus de Leipzig chez EMI (elle est en 7 CD, mais il y a eu toutes sortes de rééditions partielles de ces enregistrements en un ou en deux CD, si tu veux tenter le coup à moindres frais). Le seul élément franchement décevant est sa version des deux concertos pour piano avec Béroff, d'une platitude incroyable (alors que leur interprétation des autres œuvres concertantes est excellente).

Son CD Teldec des concertos pour violon de Mendelssohn et Bruch avec Vengerov.

Et puis, comme ça a déjà été dit, ses 4 derniers lieder de Strauss avec Norman (version utilisée dans la BO de Sailor et Lula de Lynch, pour la petite histoire !).

Voilà à quoi je pense en premier, pour ce qui est des enregistrements de référence signés Masur !

Ses deux intégrales des symphonies de Mendelssohn avec le même orchestre ont toujours été très prisées (la 2e en numérique a rejeté dans l'ombre la première, de 1970), c'est efficace mais question lyrisme il y a mieux ailleurs.

J'avais vu Masur en concert au Concertgebouw lors de vacances à Amsterdam en mai 2010 : j'aurais rêvé d'un programme moins conventionnel (3e concerto pour piano de Beethoven, soliste David Fray + la Grande symphonie de Schubert), l'interprétation n'était pas la plus excitante possible, mais bon on ne va pas tous les jours au Concertgebouw, et puis Masur est un chef prestigieux alors... Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 80176
Age : 35
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Kurt Masur   Lun 21 Déc 2015 - 12:27

Et pour rester dans Strauss avec Norman, je rajouterais quand même Ariane à Naxos. Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bAlexb
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 8281
Age : 36
Localisation : Rhône-Alpes
Date d'inscription : 18/10/2010

MessageSujet: Re: Kurt Masur   Lun 21 Déc 2015 - 13:58

Xavier a écrit:
Et pour rester dans Strauss avec Norman, je rajouterais quand même Ariane à Naxos. Smile

Absolument ; et ses Strauss, en général, comme ici :



Je n'hésiterais pas à ajouter son intégrale des symphonies de Beethoven, des symphonies de Mendelssohn (symphonies de jeunesse ou de "maturité") :




Programme à thème :




Ou pas, en tout cas une vraie pâte/patte pour Schubert, je trouve :



Et, personnellement, je suis aussi très client de ses Bruckner ; denses, puissamment "poussés", peut-être sans mystique particulière mais jamais sans poésie, en revanche :



Avec Ariadne, on a laissé entrevoir un pan qui est peut-être sous-estimé chez Masur, c'est son talent d'accompagnateur pour les voix (on le sait dans le répertoire concertant, cf. Vengeriv, Grimaud, etc.). Ce récital me paraît assez exemplaire :



Je sais que le "droit d'inventaire", au lendemain d'un décès, est souvent mal interprété ; peut paraître mesquin. Mais vous lui connaissez, vous, d'authentiques ratages, à Masur ? Moi pas, je crois ; parce que j'y sens toujours le musicien, l'humaniste aussi quitte à s'effacer derrière l'oeuvre et/ou le compositeur. Mais un non-démiurge, parfois, ça repose ; et, surtout, ça rend à la musique sa vraie (sa seule ?) place Rolling Eyes .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
draffin
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 852
Age : 34
Date d'inscription : 29/01/2013

MessageSujet: Re: Kurt Masur   Lun 21 Déc 2015 - 14:05

Je viens d'écouter les 4 derniers Lieder de Strauss avec Jessye Norman. J'en sors mi-figue, mi-raisin. La soliste intéresse constamment, soignant la phrase, variant les couleurs, campant un personnage d'un caractère solide et fier. Pourquoi pas. Par contre, côté orchestre, c'est juste honnête. C'est propre mais pauvre en couleurs et en climat. Et le dernier Lied (Im Abendrot) est d'une lenteur bien peu habitée. Quel ennui !
Je vais essayer d'aller chercher des enregistrements de sa période new-yorkaise pour lui donner une deuxième chance.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://auberbabel.org
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 81265
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Kurt Masur   Lun 21 Déc 2015 - 14:06

draffin a écrit:
Bref, si vous deviez me recommander une petite liste d'enregistrements de ce chef pour m'aider à le découvrir, vous diriez quoi ?

Avec Leipzig :
=> Genoveva de Schumann, LA version, ample, chantante, ardente (et un plateau superbe pour ne rien gâcher), chez Berlin Classics. Tellement dense qu'après ça Harnoncourt paraît indolent.
=> Ariadne auf Naxos. Très belle version élancée et lyrique – c'est même peu ou prou ce que l'on trouve de mieux au disque, grâce à un plateau superlatif qui ne gâche rien. (chez Philips)
Pour ceux qui aiment Norman, il y aussi ses très sombres Quatre Derniers Lieder – mais c'est vraiment de la musique pure, plus du tout du lied, il faut adhérer (en général, les mélomanes adorent ; j'aime aussi, mais je n'y reviens jamais que par hasard).

Avec New York :
=> Intégrale Tchaïkovski. J'en ai déjà parlé, ça explose de couleurs sans sacrifier la danse. Pour moi, c'est la meilleure intégrale du marché, d'assez loin. Et les solistes des concertos ne sont pas vilains non plus (Leonskaja !). (chez Teldec)

Il n'y a hélas que très peu de publications avec l'ONF.

À peu près tout le reste est bon, mais moins exceptionnel, rarement un premier choix.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
aurele
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 22826
Age : 26
Date d'inscription : 12/10/2008

MessageSujet: Re: Kurt Masur   Lun 21 Déc 2015 - 14:10

Pour la 3e de Tchaikovsky, c'est avec Leipzig et non New York. J'ai été extrêmement déçu par cet enregistrement en l'écoutant hier. Direction propre mais enregistrement qui m'a plutôt ennuyé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 81265
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Kurt Masur   Lun 21 Déc 2015 - 14:44

Oui, ce sont les concertos qui sont avec New York. Fabuleux enregistrements, très bien captés de surcroît.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
fomalhaut
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 636
Age : 73
Localisation : Levallois-Perret
Date d'inscription : 23/04/2006

MessageSujet: Re: Kurt Masur   Lun 21 Déc 2015 - 15:58

Les concertos de Tchaikovsky avec Elisabeth Leonskaia (Il existe également un 2ème concerto de Brahms) et les extraits d'opéras et les 4 derniers Lieder de Strauss avec Anna Tomowa-Sintow valent effectivement la peine d'être cherchés.

Quelques autres suggestions :

Teldec 25646975.8
New York Philharmonic, 1993
Berg : Lulu-Suite
Weil : les 7 péchés capitaux

Decca Eloquence 441829.8
Gewandhaus Leipzig, 1981
Brahms : Les 2 sérénades

Teldec 092748732.2
New York Philharmonic, 1993
Dvorák: Symphonie No 8 en Sol, Op.88
Janacek: Sinfonietta, Op.60

EMI 569662.2
Gewandhaus Leipzig, Michel Beroff, piano, 1979
Liszt : Œuvres pour piano et orchestre

Berlin Classics 0020572BC
Gewandhaus Leipzig, 1973-1974
Mendelssohn :
La première nuit de Walpurgis, Ballade, Op.60
Air de concert, Op.94, Infelice ! Ah, ritorna
La belle Mélusine, Ouverture, Op.32
Mer calme, heureux voyage, Ouverture, Op.27
Ouverture des trompettes, Op.101

Warner Classics 256465938.9
London Philharmonic Orchestra
Moussorgsky: Tableaux d'une exposition (Orch. Gorchakov)
Prokofiev: Symphonie No 1 en Ré, Classique, Op.25

Helicon Classics 02.9633
Orchestre Philharmonique d'Israel, 2010
Tchaikovsky: Symphonie No 6 en Si min, Pathétique, Op.74
Haydn: Symphonie No 088 en Sol, Hob.I/88

fomalhaut
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ojoj
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 646
Age : 31
Localisation : Bayonne/Bordeaux
Date d'inscription : 22/10/2009

MessageSujet: Re: Kurt Masur   Mar 22 Déc 2015 - 9:48

Aprés quelques recherches, je n'ai nullement trouvé une deuxiéme intégrale Mendelssohn dont il est fait mention plus haut :s

A part les symphonies de jeunesses ( Berlin classics) et celles de la maturité ( chez Teldec) rien à signaler de plus
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
jbpfrance
Mélomane du dimanche
avatar

Nombre de messages : 43
Date d'inscription : 09/05/2010

MessageSujet: Re: Kurt Masur   Mar 22 Déc 2015 - 13:41

Merci pour les réf. exactes des CD, çà aide parfois !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Roderick
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 2852
Age : 42
Date d'inscription : 10/06/2013

MessageSujet: Re: Kurt Masur   Mar 22 Déc 2015 - 13:57

fomalhaut a écrit:
[...] les extraits d'opéras et les 4 derniers Lieder de Strauss avec Anna Tomowa-Sintow valent effectivement la peine d'être cherchés. [...]
Je connais Tomowa-Sintow/Karajan et Norman/Masur dans les 4 derniers lieder. Quelqu'un sait où on peut trouver cette version Tomowa-Sintow/Masur, je suis très intéressé... ?
Question subsidiaire : que vaut la version Voigt/Masur qui est couplée avec le Don Juan ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Walther
Mélomane averti
avatar

Nombre de messages : 175
Date d'inscription : 09/09/2010

MessageSujet: Re: Kurt Masur   Mar 22 Déc 2015 - 15:28

ojoj a écrit:
Aprés quelques recherches, je n'ai nullement trouvé une deuxiéme intégrale Mendelssohn dont il est fait mention plus haut :s

A part les symphonies de jeunesses ( Berlin classics) et celles de la maturité ( chez Teldec)  rien à signaler de plus

L'intégrale parue chez Teldec (et multirééditée depuis, en entier ou en volumes séparés) est la 2e de Masur avec le Gewandhaus.

La première, initialement éditée en Allemagne de l'Est par Eurodisc, a été rééditée en CD par RCA :
http://www.amazon.fr/gp/product/B000025TS0?keywords=mendelssohn%20masur&qid=1450793311&ref_=sr_1_20&s=music&sr=1-20
Le verso du boîtier indique qu'elle date de 1971-1972.

ou pour une édition séparée des 3e et 4e symphonies :
http://www.amazon.fr/gp/product/B000026GDV?keywords=mendelssohn%20masur&qid=1450793685&ref_=sr_1_28&s=music&sr=1-28

C'est clair, cette réédition commence à dater (voir l'aspect du logo RCA sur les boîtiers) ! Il est vrai que la 2e intégrale est en numérique, et l'interprétation plus creusée, ce qui fait qu'elle a fini par complètement occulter la 1ère. A noter que Peter Schreier est le ténor dans chacune des deux versions de la Lobgesang.

Et puisqu'on parle du Mendelssohn de Masur, je recommande aussi son intégrale du Songe chez Teldec, enfin... pour ceux que la narration en allemand ne rebute pas ! Car l'orchestre est transparent, et la féérie au rendez-vous :
http://www.amazon.fr/Midsummer-Nights-Dream-Op-61/dp/B000000SD2/ref=sr_1_2?s=music&ie=UTF8&qid=1450794448&sr=1-2&keywords=mendelssohn+dream+masur
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
draffin
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 852
Age : 34
Date d'inscription : 29/01/2013

MessageSujet: Re: Kurt Masur   Mar 22 Déc 2015 - 16:15

Depuis hier, je me fais une cure de Masur «posthume». Après les Vier Letze Lieder, j'ai écouté deux enregistrements avec le Gewandhaus de Leipzig :

1) Les concertos de Bruch (ainsi que la Fantaisie Écossaise), avec Accardo, chez Philips en 1977

On a un son très germanique : extrêmement compact, assez terne de timbres, avec des cordes très en avant. Les pulsations sont justes, la phrase avance bien, le legato est généreux. Et puis, le soliste est très bien, dans le genre lyrique sans excès. Cela dit, et c'est un peu frustrant, l'orchestre ne sort jamais de son rôle d'accompagnateur. Bref, des lectures convaincantes mais sans surprise, qu'on écoute plus pour le soliste que pour l'orchestre.

2) Ariadne auf Naxos de Strauss, toujours chez Philips, en 1988 (avec Norman, Varady, Gruberova, etc.)

Onze ans plus tard, le son de l'orchestre a beaucoup changé : plus de finesse, plus de couleurs et des timbres moins «secs». Mais pas la conception musicale : l'orchestre est toujours dominé par les cordes (même dans cet effectif réduit) et reste constamment en retrait. Les solistes sont au premier rang et ne dialoguent pas vraiment avec l'orchestre. C'est bien conduit et ça chante bien. Mais Masur nous livre ici un Strauss plutôt sérieux, presque sans humour. Les passages avec Ariadne sont donc bien meilleurs que ceux avec Zerbinetta...
J'ai écouté tout opéra comme si c'était une longue symphonie et j'y ai pris plaisir. Mention spéciale à Varady, qui plante un compositeur d'une complexité remarquable. Et les interventions de Fischer-Dieskau sont tellement à contre-emploi que c'en est amusant !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://auberbabel.org
fomalhaut
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 636
Age : 73
Localisation : Levallois-Perret
Date d'inscription : 23/04/2006

MessageSujet: Re: Kurt Masur   Mar 22 Déc 2015 - 16:53

Roderick a écrit:
fomalhaut a écrit:
[...] les extraits d'opéras et les 4 derniers Lieder de Strauss avec Anna Tomowa-Sintow valent effectivement la peine d'être cherchés. [...]
Je connais Tomowa-Sintow/Karajan et Norman/Masur dans les 4 derniers lieder. Quelqu'un sait où on peut trouver cette version Tomowa-Sintow/Masur, je suis très intéressé... ?
Question subsidiaire : que vaut la version Voigt/Masur qui est couplée avec le Don Juan ?

C'est une erreur de ma part, j'ai tiré trop vite.....Anna Tomowa-Sintow n'a, malheureusement pas enregistré les 4 derniers avec Kurt Masur.
Toutes mes excuses.

fomalhaut
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mélomaniac
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 22176
Date d'inscription : 21/09/2012

MessageSujet: Re: Kurt Masur   Ven 28 Avr 2017 - 23:19


Smile Réédition en coffret des enregistrements pour le label Eurodisc (déjà diversement reparus chez RCA) : intégrales symphoniques Beethoven, Mendelssohn, Schumann et Bruckner.

https://www.amazon.fr/Eurodisc-Recordings-Anton-Bruckner/dp/B06XQDTWHC

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Kurt Masur   

Revenir en haut Aller en bas
 
Kurt Masur
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» Kurt Masur
» Max Bruch (1838-1920)
» Liszt - Symphonies
» Kurt Weill
» Kurt Moll

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Autour de la musique classique :: Musique classique :: Discographie :: Interprètes (discographie)-
Sauter vers: