Autour de la musique classique

Le but de ce forum est d'être un espace dédié principalement à la musique classique sous toutes ses périodes, mais aussi ouvert à d'autres genres.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez
 

 Nina Stemme

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
aurele
Mélomane chevronné
aurele

Nombre de messages : 23231
Age : 28
Date d'inscription : 12/10/2008

Nina Stemme Empty
MessageSujet: Nina Stemme   Nina Stemme EmptySam 11 Juin 2011 - 14:30

Je pensais qu'il y avait déjà un topic consacré à cette soprano. Je la connais pour le moment en intégralité dans les rôles de Aida (live Zurich 2006 DVD, mise en scène de Nicolas Joël, direction musicale d'Adam Fischer) et Brünnhilde dans Die Walküre (Scala décembre 2010, captation radiophonique). Je n'ai pas encore entendu voire vu son Isolde. J'ouvre ce topic à l'occasion de sa prise de rôle dans la Brünnhilde de Götterdämmerung à San Francisco. Sa Brünnhilde dans Die Walküre m'a beaucoup plu et je pense que l'expérience du rôle pourrait la rendre un peu plus émouvante. Cette soprano a vraiment une voix sublime, puissante me semble-t-il également même si je n'ai encore jamais eu l'occasion de l'entendre en salle. Sa Brünnhilde dans Götterdämmerung est saluée par les critiques :
http://www.ft.com/cms/s/2/4ee9dbbe-91e6-11e0-b8c1-00144feab49a.html#axzz1Ok7znmXt
http://www.sfcv.org/reviews/san-francisco-opera/out-of-the-ashes-a-goddess-emerges
http://www.sfcv.org/reviews/san-francisco-opera/sf-operas-gotterdammerung-a-complete-work-of-art

Dans l'une des critiques, on dit même qu'elle possède le rôle comme si cela faisait 10 ans qu'elle l'interprétait. Parmi les Brünnhilde d'aujourd'hui, je ne connais que Dalayman (pas dans Siegfried), Voigt (dans Die Walküre) et Theorin (dans les 3 Brünnhilde dans le Ring de Copenhague). Stemme peut s'imposer à mon avis comme la grande titulaire d'aujourd'hui dans ce rôle. Elle aura sans doute les honneurs du DVD puisque le Ring Barenboim/Cassiers est filmé. La première Brünnhilde qu'elle a interprété est celle de Siegfried en 2008 à Vienne en remplacement de Deborah Voigt me semble-t-il. Les critiques à l'époque étaient déjà très élogieuses. Elle chantera le rôle dans ce volet à La Scala en octobre et novembre 2012. Je suppose que ce sera filmé et diffusé sur Mezzo, chaîne que je n'ai plus. Elle sera Brünnhilde dans Götterdämmerung dans le nouveau Ring munichois la saison prochaine et chantera Brünnhilde dans Die Walküre en version de concert sous la direction de Kent Nagano le 24 avril 2012 au TCE (c'est Katarina Dalayman qui sera Brünnhilde sur scène à Munich).
Le 27 juillet et le 31 juillet prochain, elle sera Isolde au Münchner Opernfestspiele sous la direction de Kent Nagano dans la mise en scène de Peter Konwitschny.
En octobre 2011, elle sera Elisabeth dans Tannhäuser à Paris dans la mise en scène de Robert Carsen.
Elle s'impose comme l'un des meilleurs soprano wagnéro-straussiens de notre époque. Il faudrait que je puisse entendre son Ariadne, sa Salome que je connais uniquement à travers la scène finale vue/entendue sur le tube et surtout sa Maréchale pour affirmer qu'elle aussi une grande straussienne mais elle chante en tout cas assez régulièrement ses rôles.
Elle fait aussi des incursions dans le répertoire italien mais c'est plus rare. Son Aida m'avait plu.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cololi
chaste Col
Cololi

Nombre de messages : 31013
Age : 38
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 10/04/2009

Nina Stemme Empty
MessageSujet: Re: Nina Stemme   Nina Stemme EmptySam 11 Juin 2011 - 15:00

Faut absoluement écouter son Isolde. C'est sensuel, féminin à souhait.
Il y a pour ça :
-> Glyndebourne : alors là le pb c'est Gambill ... Pour avoir avoir Stemme (et Pape) il faut supporter Gambill. Tiendra qui pourra Mr. Green
-> le studio Pappano : alors là évidemment c'est à posséder, car avec Domingo, Bär, Pape, Fujimura ... et même Bostridge et Villazon en luxe totalement inutile Smile
-> Il doit y avoir les bandes radio de son Isolde de Bayreuth

_________________
Laissons les jolies femmes aux hommes sans imagination - Proust (Albertine disparue)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://discopathe-anonyme.fr/
aurele
Mélomane chevronné
aurele

Nombre de messages : 23231
Age : 28
Date d'inscription : 12/10/2008

Nina Stemme Empty
MessageSujet: Re: Nina Stemme   Nina Stemme EmptyJeu 6 Oct 2011 - 19:23

Voici une interview très récente et dans l'actualité. Cela concerne le rôle d'Elisabeth, le rôle de Brünnhilde, sa collaboration avec certains metteurs en scène et sa manière d'appréhender son répertoire actuel et futur : http://www.altamusica.com/entretiens/document.php?action=MoreDocument&DocRef=4733&DossierRef=4318

Elle parle d'Elektra et de Turandot comme futures prises de rôle potentielles, Turandot plus lointaine qu'Elektra. Cette interview permet de souligner la grande intelligence de Stemme dans la gestion de sa carrière. Malheureusement, on ne possède que peu de disque ou de DVD. J'ai bien envie d'écouter le Fidelio d'Abbado en particulier pour la découvrir dans un autre rôle du répertoire allemand qu'elle chante régulièrement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
elisabeth
Mélomane averti


Nombre de messages : 135
Date d'inscription : 06/04/2011

Nina Stemme Empty
MessageSujet: nina stemme   Nina Stemme EmptyMar 11 Oct 2011 - 17:31

Je viens de lire sur Altamusica l'entretien sur cette merveilleuse soprano et je suis bien triste de la conclusion de son entretien.

Cette conclusion, c'est l'image qu'on a du répertoire auquel on condamne les sopranos dramatiques de type germanique ou/et nordiques. Car il est dommage que l'on cantonne une chanteuse de ce type aux rôles les plus lourds et les plus dangereux. Surtout que Nina Stemme est en plus de sa voix une chanteuse superbe sur scène et pleut encore chanter souvent. Ce serait dommage qu'une telle artiste soit contrainte à la retraite ou aux rôles secondaires si tôt...

Madame Stemme si vous nous lisez, il n'y pas qu'Elektra et Turandot pour une voix comme la vôtre qui aurait chanté Brunhilde et Isolde. Il y aussi beaucoup de rôles francais: les rôles qu'a chanté Germaine Lubin, Régine Crespin ou Jessye Norman, les Gluck, les Berlioz, et puis Médée, et pourquoi pas pour une soprano dramatique Carmen... Il y a les Janacek les plus lourds, comme la Kostalnicka, Emilia Marty, il y aussi Katerina Izmailova, la Renata de l'Ange de Feu... certaiins rôles américains comme la Cléopâtre de Barber, des rôles anglais de Britten ou Tippett comme la Gloriana. Et puis versant italien des rôles du XXe siècle comme la Silvana de la Fiamma, et aussi la Mère Jeanne des Anges des Diables de Loudun... Enfin il y a tous ces opéras nordiques, finlandais en particulier. Beaucoup de ces rôles pourraient revivre grâce à des artistes de votre acabit.

Il suffirait simplement que les directeurs aient un peu plus d'imagination et accepteraient par exemple, de reprendre un opéra qui a été créé ailleurs et qui a un rôle pour une artiste de ce niveau.

Car se voir condamnée à enchainer uniquement les rôles qu'elle a cité, sans pouvoir revenir à des rôles plus légers comme Tosca (enfin léger si l'on peut dire...) où elle doit être superbe, et tout cela à cause du manque d'imagination des directeurs de salle... c'est bien triste.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
aurele
Mélomane chevronné
aurele

Nombre de messages : 23231
Age : 28
Date d'inscription : 12/10/2008

Nina Stemme Empty
MessageSujet: Re: Nina Stemme   Nina Stemme EmptyMar 11 Oct 2011 - 17:35

http://classik.forumactif.com/t5477-nina-stemme

Le topic était sur la même page. Votre intervention est néanmoins intéressante et pertinente. Je ne sais pas si Stemme maîtrise la langue française pour interpréter le répertoire de Crespin, Lubin ou Norman. Dans le rôle de Katerina Izmailova, elle a une concurrente en la personne de Westbroek. Denoke notamment est actuellement la chanteuse la plus engagée pour le rôle d'Emilia Marty. Les directeurs n'engageront donc sans doute pas Stemme. Elle a chanté Jenufa et un DVD existe.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bAlexb
Mélomane chevronné
bAlexb

Nombre de messages : 8514
Age : 38
Localisation : Rhône-Alpes
Date d'inscription : 18/10/2010

Nina Stemme Empty
MessageSujet: Re: Nina Stemme   Nina Stemme EmptyMar 11 Oct 2011 - 18:34

elisabeth a écrit:
Je viens de lire sur Altamusica l'entretien sur cette merveilleuse soprano et je suis bien triste de la conclusion de son entretien.

Cette conclusion, c'est l'image qu'on a du répertoire auquel on condamne les sopranos dramatiques de type germanique ou/et nordiques. Car il est dommage que l'on cantonne une chanteuse de ce type aux rôles les plus lourds et les plus dangereux. Surtout que Nina Stemme est en plus de sa voix une chanteuse superbe sur scène et pleut encore chanter souvent. Ce serait dommage qu'une telle artiste soit contrainte à la retraite ou aux rôles secondaires si tôt...

Madame Stemme si vous nous lisez, il n'y pas qu'Elektra et Turandot pour une voix comme la vôtre qui aurait chanté Brunhilde et Isolde. Il y aussi beaucoup de rôles francais: les rôles qu'a chanté Germaine Lubin, Régine Crespin ou Jessye Norman, les Gluck, les Berlioz, et puis Médée, et pourquoi pas pour une soprano dramatique Carmen... Il y a les Janacek les plus lourds, comme la Kostalnicka, Emilia Marty, il y aussi Katerina Izmailova, la Renata de l'Ange de Feu... certaiins  rôles américains comme la Cléopâtre de Barber, des rôles anglais de Britten ou Tippett comme la Gloriana. Et puis versant italien des rôles du XXe siècle comme la Silvana de la Fiamma, et aussi la Mère Jeanne des Anges des Diables de Loudun... Enfin il y a tous ces opéras nordiques, finlandais en particulier. Beaucoup de ces rôles pourraient revivre grâce à des artistes de votre acabit.

Il suffirait simplement que les directeurs aient un peu plus d'imagination et accepteraient par exemple, de reprendre un opéra qui a été créé ailleurs et qui a un rôle pour une artiste de ce niveau.

Car se voir condamnée à enchainer uniquement les rôles qu'elle a cité, sans pouvoir revenir à des rôles plus légers comme Tosca (enfin léger si l'on peut dire...) où elle doit être superbe, et tout cela à cause du manque d'imagination des directeurs de salle... c'est bien triste.

Oui et non, en fait ; moi je vois plutôt Stemme dans un format à la manière de Cebotari. Un grand lyrique (r)échauffé ; une chanteuse porteuse en elle-même et par elle-même et d'une féminité palpitante et d'une lumière balayant toute la gamme, de la lumière crue aux reflets ambrés. De là, à mon sens, toutes les portes lui sont ouvertes. Alors Salome & Turandot, oui ; comme Cebotari, justement et dans une optique musicalo-musicienne. Mais, comme elle aussi, d'autres voies (voix) vers Verdi (moi j'entends une Luisa Miller généreuse et mobile), vers des Puccini plus lyriques (Mimi ou Butterfly), Tatiana, etc.
Des moyens, donc ; assurément. Mais (pour moi), peut-être une forme d'impavidité naturelle, de monolithisme qui, au-delà de l'électricité phénoménale véhiculée par le timbre, me laisse un peu sur ma faim.


Dernière édition par bAlexb le Jeu 4 Déc 2014 - 10:18, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cololi
chaste Col
Cololi

Nombre de messages : 31013
Age : 38
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 10/04/2009

Nina Stemme Empty
MessageSujet: Re: Nina Stemme   Nina Stemme EmptyMar 11 Oct 2011 - 18:36

elisabeth a écrit:
Je viens de lire sur Altamusica l'entretien sur cette merveilleuse soprano et je suis bien triste de la conclusion de son entretien.

Cette conclusion, c'est l'image qu'on a du répertoire auquel on condamne les sopranos dramatiques de type germanique ou/et nordiques. Car il est dommage que l'on cantonne une chanteuse de ce type aux rôles les plus lourds et les plus dangereux. Surtout que Nina Stemme est en plus de sa voix une chanteuse superbe sur scène et pleut encore chanter souvent. Ce serait dommage qu'une telle artiste soit contrainte à la retraite ou aux rôles secondaires si tôt...

Madame Stemme si vous nous lisez, il n'y pas qu'Elektra et Turandot pour une voix comme la vôtre qui aurait chanté Brunhilde et Isolde. Il y aussi beaucoup de rôles francais: les rôles qu'a chanté Germaine Lubin, Régine Crespin ou Jessye Norman, les Gluck, les Berlioz, et puis Médée, et pourquoi pas pour une soprano dramatique Carmen... Il y a les Janacek les plus lourds, comme la Kostalnicka, Emilia Marty, il y aussi Katerina Izmailova, la Renata de l'Ange de Feu... certaiins rôles américains comme la Cléopâtre de Barber, des rôles anglais de Britten ou Tippett comme la Gloriana. Et puis versant italien des rôles du XXe siècle comme la Silvana de la Fiamma, et aussi la Mère Jeanne des Anges des Diables de Loudun... Enfin il y a tous ces opéras nordiques, finlandais en particulier. Beaucoup de ces rôles pourraient revivre grâce à des artistes de votre acabit.

Il suffirait simplement que les directeurs aient un peu plus d'imagination et accepteraient par exemple, de reprendre un opéra qui a été créé ailleurs et qui a un rôle pour une artiste de ce niveau.

Car se voir condamnée à enchainer uniquement les rôles qu'elle a cité, sans pouvoir revenir à des rôles plus légers comme Tosca (enfin léger si l'on peut dire...) où elle doit être superbe, et tout cela à cause du manque d'imagination des directeurs de salle... c'est bien triste.

Soit dit en passant elle a chanté Janacek (Jenufa). Elle a chanté aussi la Maréchale ... qui n'est pas vraiment la chasse gardée des Brü/Isolde.

_________________
Laissons les jolies femmes aux hommes sans imagination - Proust (Albertine disparue)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://discopathe-anonyme.fr/
Hippolyte
Mélomane chevronné
Hippolyte

Nombre de messages : 3080
Localisation : Paris
Date d'inscription : 28/12/2008

Nina Stemme Empty
MessageSujet: Re: Nina Stemme   Nina Stemme EmptyMar 11 Oct 2011 - 21:45

En récital en 2009, notamment dans les Wesendonck, j'avais été un peu déçu, mais il est vrai que j'attendais beaucoup. La voix était très belle et puissante, mais assez monochrome dans le sombre, et avec un vibrato invarariable . Elle arrivait à alléger mais comme quelque chose de contre-nature, et le passage vers l'aigu semblait difficile, alors que c'était superbe une fois qu'elle y était.
Et son disque des Quatre derniers Lieder n'est pas une grande réussite.
J'ai donc hâte de l'entendre en Elisabeth !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xavier
Père fondateur
Xavier

Nombre de messages : 83836
Age : 38
Date d'inscription : 08/06/2005

Nina Stemme Empty
MessageSujet: Re: Nina Stemme   Nina Stemme EmptyMar 11 Oct 2011 - 23:44

Hippolyte a écrit:
Et son disque des Quatre derniers Lieder n'est pas une grande réussite.

Tu es bien difficile!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Glocktahr
Mélomane chevronné
Glocktahr

Nombre de messages : 4707
Date d'inscription : 22/03/2009

Nina Stemme Empty
MessageSujet: Re: Nina Stemme   Nina Stemme EmptyMer 12 Oct 2011 - 0:26

Je ne suis pas glotto mais elle a une belle présence scénique dans son DVD de Rosenkavalier (il coûte moins de 10 euros, tous les interprètes ont une gueule qui convient parfaitement à leur rôle, je ne me rappelle plus bien qui c'est, juste vesselina kasarova en octavian).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xavier
Père fondateur
Xavier

Nombre de messages : 83836
Age : 38
Date d'inscription : 08/06/2005

Nina Stemme Empty
MessageSujet: Re: Nina Stemme   Nina Stemme EmptyMer 12 Oct 2011 - 0:31

Malin Hartelius en Sophie et Alfred Muff en Ochs si je ne m'abuse.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cololi
chaste Col
Cololi

Nombre de messages : 31013
Age : 38
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 10/04/2009

Nina Stemme Empty
MessageSujet: Re: Nina Stemme   Nina Stemme EmptyMer 12 Oct 2011 - 9:24

Xavier a écrit:
Hippolyte a écrit:
Et son disque des Quatre derniers Lieder n'est pas une grande réussite.

Tu es bien difficile!!

C'est clair. C'est ma version préférée pour le moment.

_________________
Laissons les jolies femmes aux hommes sans imagination - Proust (Albertine disparue)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://discopathe-anonyme.fr/
Polyeucte
Mélomane chevronné
Polyeucte

Nombre de messages : 20100
Age : 36
Date d'inscription : 03/07/2009

Nina Stemme Empty
MessageSujet: Re: Nina Stemme   Nina Stemme EmptyMer 12 Oct 2011 - 9:41

Oui, c'est assez beau comme disque je trouve...
Grand souvenir de son récital à Pleyel... malgré l'immensité de la salle, la voix portait sans soucis, avec ce grave somptueux et ces allègements... Ses mélodies nordiques et ses Rachmaninov étaient d'une beauté pas possible (malgré la pianiste! Mad). Par contre, ses Wesendonck Lieder m'avaient moins transporté...

_________________
Les Carnets d'Erik, le retour!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://erikcarnets.fr/
Hippolyte
Mélomane chevronné
Hippolyte

Nombre de messages : 3080
Localisation : Paris
Date d'inscription : 28/12/2008

Nina Stemme Empty
MessageSujet: Re: Nina Stemme   Nina Stemme EmptyMer 12 Oct 2011 - 11:53

Xavier a écrit:
Hippolyte a écrit:
Et son disque des Quatre derniers Lieder n'est pas une grande réussite.

Tu es bien difficile!!

Il est bien évident que dans ces oeuvres à la discographie pléthorique la comparaison se fait au sommet. En soi c'est très bien, et je serais heureux d'entendre cela au concert, mais je ne trouve pas ça transcendant, assez incolore même, pour moi pas de quoi bouleverser la discographie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xavier
Père fondateur
Xavier

Nombre de messages : 83836
Age : 38
Date d'inscription : 08/06/2005

Nina Stemme Empty
MessageSujet: Re: Nina Stemme   Nina Stemme EmptyMer 12 Oct 2011 - 14:40

Ah mais alors là ce n'est pas la même chose de dire que ce n'est pas une réussite ou de dire que c'est très bien mais que tu en préfères d'autres, ce que je peux tout à fait comprendre, ce n'est pas ma version préférée non plus... m'enfin tout de même!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bAlexb
Mélomane chevronné
bAlexb

Nombre de messages : 8514
Age : 38
Localisation : Rhône-Alpes
Date d'inscription : 18/10/2010

Nina Stemme Empty
MessageSujet: Re: Nina Stemme   Nina Stemme EmptyMer 12 Oct 2011 - 14:51

Hippolyte a écrit:
Xavier a écrit:
Hippolyte a écrit:
Et son disque des Quatre derniers Lieder n'est pas une grande réussite.

Tu es bien difficile!!

Il est bien évident que dans ces oeuvres à la discographie pléthorique la comparaison se fait au sommet. En soi c'est très bien, et je serais heureux d'entendre cela au concert, mais je ne trouve pas ça transcendant, assez incolore même, pour moi pas de quoi bouleverser la discographie.

Ce que n'était pas, mais alors pas du tout, pour le coup, sa Marie de Wozzeck à Lyon, en 2003, au contraire d'une variété de colorations assez rare dans ce rôle généralement dévolu à des instruments moins puissamment dotés (rôle de "caractère", souvent).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hippolyte
Mélomane chevronné
Hippolyte

Nombre de messages : 3080
Localisation : Paris
Date d'inscription : 28/12/2008

Nina Stemme Empty
MessageSujet: Re: Nina Stemme   Nina Stemme EmptyMer 12 Oct 2011 - 18:14

Xavier a écrit:
Ah mais alors là ce n'est pas la même chose de dire que ce n'est pas une réussite ou de dire que c'est très bien mais que tu en préfères d'autres, ce que je peux tout à fait comprendre, ce n'est pas ma version préférée non plus... m'enfin tout de même!

Je vois : l'ambiguïté vient de l'expression "ce n'est pas une grande réussite", qu'il faut lire ici de façon littérale et non comme une litote : je ne dis pas que c'est mauvais, juste que ce n'est pas une réussite grande, si tu préfères, mais une interprétation de qualité sans grand éclat. Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 87533
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Nina Stemme Empty
MessageSujet: Re: Nina Stemme   Nina Stemme EmptyMer 12 Oct 2011 - 20:33

Hippolyte a écrit:
Xavier a écrit:
Hippolyte a écrit:
Et son disque des Quatre derniers Lieder n'est pas une grande réussite.

Tu es bien difficile!!

Il est bien évident que dans ces oeuvres à la discographie pléthorique la comparaison se fait au sommet. En soi c'est très bien, et je serais heureux d'entendre cela au concert, mais je ne trouve pas ça transcendant, assez incolore même, pour moi pas de quoi bouleverser la discographie.
Je crois que vous réagissez un peu vivement au propos d'Hippolyte parce que ce disque est effectivement fantastique et très singulier... à cause de Pappano. Stemme était elle-même très bien, mais par rapport à la concurrence, on est quand même dans une moindre séduction timbrale et un moindre détail verbal, sans parler des phrasés pas particulièrement géniaux.

C'était très bien, bien sûr, comme il l'a précisé après, mais dire que ce disque ne donne pas sa meilleure image d'interprète, ce n'est pas lui faire injure. Au contraire, c'est souligner qu'elle se réalise mieux ailleurs. Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Stolzing
Mélomaniaque
Stolzing

Nombre de messages : 729
Localisation : Paris
Date d'inscription : 10/05/2010

Nina Stemme Empty
MessageSujet: Re: Nina Stemme   Nina Stemme EmptyJeu 13 Oct 2011 - 0:26

J'aime beaucoup Stemme, mais je n'ai franchement pas du tout aimé ses 4 derniers Lieder. Je trouve son vibrato exagéré et carrément moche et ça met tout par terre pour moi. J'ai écouté une première fois en ayant un a priori positif, j'ai trouvé ça vraiment pénible à entendre, puis une deuxième qui m'a confirmé mon impression et cadeau, le CD.

Ca ne m'empêche pas d'avoir beaucoup aimé sa récente Elisabeth et encore plus sa Brünnhilde de Siegfried à Vienne, vibrante, sensible et vocalement magnifique.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
nina_stemme
Néophyte
nina_stemme

Nombre de messages : 5
Date d'inscription : 16/04/2012

Nina Stemme Empty
MessageSujet: Re: Nina Stemme   Nina Stemme EmptyLun 16 Avr 2012 - 13:50

bonjour, ma deuxième contribution.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



Nina Stemme Empty
MessageSujet: Re: Nina Stemme   Nina Stemme EmptyLun 16 Avr 2012 - 13:55

il ne faut pas mettre directement les videos surtout non libres de droit, tu peux présenter leur adresse en tronquant une partie du lien
en l'occurrence
watch?v=-eZt_JlEyb8
Il serait préférable que tu nous dise ce que tu en penses et pourquoi plutôt que de présenter un lien brut sans commentaires.
Même chose sur le fil Respighi, tu peux éditer tes messages en appuyant sur la case éditer en haut à droite.
Revenir en haut Aller en bas
aurele
Mélomane chevronné
aurele

Nombre de messages : 23231
Age : 28
Date d'inscription : 12/10/2008

Nina Stemme Empty
MessageSujet: Re: Nina Stemme   Nina Stemme EmptyLun 11 Juin 2012 - 10:53

http://www.nytimes.com/2012/05/20/arts/music/nina-stemme-in-a-rare-new-york-visit-takes-on-salome.html?_r=1

Cet article revient sur sa carrière et annonce des projets. Elle reviendra au Met à partir de la saison 2016-2017 durant laquelle elle interprètera deux rôles : Elektra, sans doute dans la production de Patrice Chéreau qui devrait être donnée au Met lors de la saison 2015-2016 et Isolde dans une nouvelle production de Willy Decker.
Prise de rôle en Turandot en février-mars 2013 à l'Opéra Royal de Stocholm. Si cela se passe bien, elle reprendra le rôle à Zurich et à La Scala. Elle ferait Elektra également à Vienne.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cololi
chaste Col
Cololi

Nombre de messages : 31013
Age : 38
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 10/04/2009

Nina Stemme Empty
MessageSujet: Re: Nina Stemme   Nina Stemme EmptyLun 11 Juin 2012 - 10:56

aurele a écrit:
http://www.nytimes.com/2012/05/20/arts/music/nina-stemme-in-a-rare-new-york-visit-takes-on-salome.html?_r=1

Cet article revient sur sa carrière et annonce des projets. Elle reviendra au Met à partir de la saison 2016-2017 durant laquelle elle interprètera deux rôles : Elektra, sans doute dans la production de Patrice Chéreau qui devrait être donnée au Met lors de la saison 2015-2016 et Isolde dans une nouvelle production de Willy Decker.
Prise de rôle en Turandot en février-mars 2013 à l'Opéra Royal de Stocholm. Si cela se passe bien, elle reprendra le rôle à Zurich et à La Scala. Elle ferait Elektra également à Vienne.

Elektra avec Stemme et Chéreau ? Ca fait envie ça. J'espère qu'ils ne feront aucune faute de casting à côté d'elle.

_________________
Laissons les jolies femmes aux hommes sans imagination - Proust (Albertine disparue)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://discopathe-anonyme.fr/
Xavier
Père fondateur
Xavier

Nombre de messages : 83836
Age : 38
Date d'inscription : 08/06/2005

Nina Stemme Empty
MessageSujet: Re: Nina Stemme   Nina Stemme EmptyMer 21 Aoû 2013 - 23:22

Extrait du sujet Siegfried Jerusalem:

julot a écrit:
Xavier a écrit:
le but est-il forcément de chanter le plus longtemps possible?
Au contraire: le but pourrait être de s'arrêter avant que le déclin n'entache les choses superbes qu'on a faites. Comme tu le remarques avec justesse, ce n'est pas a moi de leur dire quoi faire. Par contre, j'essaie de retenir la leçon: juste parce que j'aime Stemme en 2009, ça veut pas forcément dire que je retrouverai le frisson en 2014. C'est juste une méditation banale sur le fait que l'exception ne dure jamais... Sauf exception.
La "petite" Stemme comme tu disais tout à l'heure, elle a déjà 50 ans, et sa carrière a plus de 20 ans, dont 10 au sommet dans les plus grands rôles, Senta, Elsa, Elisabeth, Salomé, Isolde, Turandot et j'en passe!
Donc oui, elle ne sera peut-être plus là dans quelques années... rien d'anormal.
Personnellement je trouve sa voix hyper solide et je ne ressens pas de baisse de niveau chez elle, mais de toute façon je ne suis pas tellement fan.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 87533
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Nina Stemme Empty
MessageSujet: Re: Nina Stemme   Nina Stemme EmptyMer 21 Aoû 2013 - 23:55

Disons que la voix a beaucoup changé en dix ans ; d'un dramatique assez clair et franc, c'est devenu une voix beaucoup plus floue et large. Et ça peut se dater précisément au fil de son installation comme Isolde permanente, les premières étaient magnifiques puis la voix a progressivement changé.

Elle est très loin d'être usée et elle a encore de belles années devant elle, mais effectivement, alors que je la trouvais passionnante il y a encore cinq ans, aujourd'hui elle me laisse assez froid. Cruelle loi du wagnérisme : le temps qu'un chanteur accède à la notoriété, il est usé ou au minimum terni.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Xavier
Père fondateur
Xavier

Nombre de messages : 83836
Age : 38
Date d'inscription : 08/06/2005

Nina Stemme Empty
MessageSujet: Re: Nina Stemme   Nina Stemme EmptyJeu 22 Aoû 2013 - 0:07

Dans le Tristan de Pappano, je trouvais déjà la voix bien sombre. (avec la Brangäne très claire de Fujimura!)
Après, je n'ai pas scruté aussi précisément... mais je n'ai pas l'impression que ce soit si flagrant que ça.
En tout cas je ne crois pas qu'on puisse trop parler d'usure la concernant pour l'instant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
aurele
Mélomane chevronné
aurele

Nombre de messages : 23231
Age : 28
Date d'inscription : 12/10/2008

Nina Stemme Empty
MessageSujet: Re: Nina Stemme   Nina Stemme EmptyJeu 27 Mar 2014 - 0:25

Prise de rôle en Elektra au Wiener Staastoper en mars - avril 2015 avant de le chanter dans la production de Chéreau au Met durant la saison 2015 - 2016 ou 2016 - 2017, je ne sais plus.

ELEKTRA
Richard Strauss
Franz Welser-Möst | Dirigent
Uwe Eric Laufenberg | Regie
Rolf Glittenberg | Bühne
Marianne Glittenberg | Kostüme
Andreas Grüter | Licht
Mario Ferrara | Bühnenbildassistenz
Elke Scheuermann | Kostümassistenz

Anna Larsson | Klytämnestra
Nina Stemme | Elektra
Anne Schwanewilms | Chrysothemis
Falk Struckmann | Orest

Schwanewilms est me semble-t-il une des meilleures Chrysothemis d'aujourd'hui et Larsson est une voix d'alto. Je les connais très mal. Je ne sais pas s'il s'agit d'une nouvelle production. Personnellement, je me réjouis de cette prise de rôle. J'espère qu'elle arrivera à fouiller dès sa prise de rôle la psychologie du personnage.

Elle doit reprendre durant la saison prochaine son rôle de Minnie, sans Kaufmann et le rôle de Leonore dans Fidelio.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xavier
Père fondateur
Xavier

Nombre de messages : 83836
Age : 38
Date d'inscription : 08/06/2005

Nina Stemme Empty
MessageSujet: Re: Nina Stemme   Nina Stemme EmptyJeu 27 Mar 2014 - 0:28

Belle distribution! (même si Struckmann et Schwanewilms ont un peu perdu en fraîcheur tout de même)

Anna Larsson, contralto? Je ne suis pas convaincu, je l'entends clairement comme une mezzo, dans tout ce que j'ai entendu d'elle. (Fricka, Kundry, Waldtaube...)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Golisande
Mélomane chevronné
Golisande

Nombre de messages : 5234
Age : 44
Localisation : jeudi
Date d'inscription : 03/03/2011

Nina Stemme Empty
MessageSujet: Re: Nina Stemme   Nina Stemme EmptyJeu 27 Mar 2014 - 11:26

aurele a écrit:
Nina Stemme | Elektra

Je n'aimerais pas la voir dans ce rôle !!! affraid Mr.Red 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Polyeucte
Mélomane chevronné
Polyeucte

Nombre de messages : 20100
Age : 36
Date d'inscription : 03/07/2009

Nina Stemme Empty
MessageSujet: Re: Nina Stemme   Nina Stemme EmptyLun 12 Jan 2015 - 17:24

J'écoute à l'instant son Isolde de Londres récente... et je suis frappé par quelque chose qui me semble nouveau chez elle : un vibrato Confused
Et pas forcément un beau vibrato... Alors dites... c'est juste moi ou ça gagne ce vibrato? Un mauvais moment espérons Confused

(en tout cas son Isolde me laisse toujours aussi de marbre... Meier reste intouchable malgré les soucis purement vocaux...)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://erikcarnets.fr/
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 87533
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Nina Stemme Empty
MessageSujet: Re: Nina Stemme   Nina Stemme EmptyLun 12 Jan 2015 - 21:31

Polyeucte a écrit:
J'écoute à l'instant son Isolde de Londres récente... et je suis frappé par quelque chose qui me semble nouveau chez elle : un vibrato Confused
Et pas forcément un beau vibrato... Alors dites... c'est juste moi ou ça gagne ce vibrato? Un mauvais moment espérons Confused

Ça fait quelques années qu'il devient de plus en plus large, oui. Si bien que je ne m'explique plus trop l'engouement, j'ai l'impression que c'est une sorte d'habitude, une chanteuse qu'on a pris l'habitude d'aimer, sans qu'il n'y ait plus vraiment de justification à sa supériorité.

Ce qui faisait sa différence, c'était justement la focalisation très précise de son instrument et de ses attaques, posés sur un timbre et une largeur de dramatique. Aujourd'hui, c'est un gros dramatique un peu hullulant, qui assume avec robustesse et grande qualité de finition les rôles les plus meurtriers du répertoire… mais côté expression et séduction, il ne reste plus grand'chose.

(Autant j'aimais beaucoup ses Isolde des débuts, à Bayreuth avec Oue ou en studio avec Pappano, autant ça m'ennuie un peu poliment aujourd'hui, même si je respecte grandement une artiste qui subit une évolution inévitable au contact de Wagner…)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Polyeucte
Mélomane chevronné
Polyeucte

Nombre de messages : 20100
Age : 36
Date d'inscription : 03/07/2009

Nina Stemme Empty
MessageSujet: Re: Nina Stemme   Nina Stemme EmptyLun 12 Jan 2015 - 21:58

Oui, mais j'avais pas dû l'écouter depuis 2012 (son Tristan à Pleyel) dans les mêmes conditions (radio) et je trouve que le vibrato s'est ralenti pas de belle manière... Confused

Espérons que ça passera...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://erikcarnets.fr/
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 87533
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Nina Stemme Empty
MessageSujet: Re: Nina Stemme   Nina Stemme EmptyLun 12 Jan 2015 - 22:05

Très honnêtement, dans ces rôles, soit les voix s'assèchent (Ligendza, Altmeyer, Meier), soit elles attrapent du vibrato (Schnaut, Secunnde, DeVol)… et quand le processus est enclenché, sauf arrêt brutal ou changement de répertoire…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Polyeucte
Mélomane chevronné
Polyeucte

Nombre de messages : 20100
Age : 36
Date d'inscription : 03/07/2009

Nina Stemme Empty
MessageSujet: Re: Nina Stemme   Nina Stemme EmptyLun 12 Jan 2015 - 22:26

DavidLeMarrec a écrit:
Très honnêtement, dans ces rôles, soit les voix s'assèchent (Ligendza, Altmeyer, Meier), soit elles attrapent du vibrato (Schnaut, Secunnde, DeVol)… et quand le processus est enclenché, sauf arrêt brutal ou changement de répertoire…

Mais ce que je ne comprends pas, c'est que Stemme qui semble intelligente et avoir du caractère (non pas que les autres n'en aient pas hein!) ne veuillent pas un peu alterner! Elle est à un moment de sa carrière où elle peut faire monter une oeuvre sur son nom il me semble... Elle pourrait tenter de chanter des rôles un peu moins lourds... enfin elle pouvait clairement il y a encore deux ans. Là ce que j'ai entendu, c'est vraiment pas gracieux Confused
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://erikcarnets.fr/
Xavier
Père fondateur
Xavier

Nombre de messages : 83836
Age : 38
Date d'inscription : 08/06/2005

Nina Stemme Empty
MessageSujet: Re: Nina Stemme   Nina Stemme EmptyLun 12 Jan 2015 - 22:33

Ca ne m'étonne pas; je n'ai jamais adoré Stemme, mais là je n'ai vraiment plus trop envie de l'entendre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 87533
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Nina Stemme Empty
MessageSujet: Re: Nina Stemme   Nina Stemme EmptyLun 12 Jan 2015 - 22:42

Ben oui, toi tu as toujours été du côté des sèches. hehe
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Xavier
Père fondateur
Xavier

Nombre de messages : 83836
Age : 38
Date d'inscription : 08/06/2005

Nina Stemme Empty
MessageSujet: Re: Nina Stemme   Nina Stemme EmptyLun 12 Jan 2015 - 22:43

Ca dépend... tu y mets aussi Marton ou Théorin?

Mais oui, en général, les gros vibratos, ça finit par m'ennuyer assez. (j'ai besoin de pouvoir reconnaître la note chantée, oui je sais c'est embêtant dans ce répertoire Mr. Green )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 87533
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Nina Stemme Empty
MessageSujet: Re: Nina Stemme   Nina Stemme EmptyLun 12 Jan 2015 - 22:49

Xavier a écrit:
Ca dépend... tu y mets aussi Marton ou Théorin?

Théorin ira vers là (mais Herlitzius, contre toute attente, s'est asséchée ; et Westbroek hésite encore entre les deux voies…), mais Marton, tu ne l'aimes pas quand elle vibre trop.


Citation :
(j'ai besoin de pouvoir reconnaître la note chantée, oui je sais c'est embêtant dans ce répertoire Mr. Green )

En effet. hehe


Après, dans les cas où c'est les deux, tu n'aimes pas non plus (Secunde en Brünnhilde en 98 — moi j'aime beaucoup, mais il est sûr que ce n'est pas beau).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Xavier
Père fondateur
Xavier

Nombre de messages : 83836
Age : 38
Date d'inscription : 08/06/2005

Nina Stemme Empty
MessageSujet: Re: Nina Stemme   Nina Stemme EmptyLun 12 Jan 2015 - 22:53

DavidLeMarrec a écrit:
Xavier a écrit:
Ca dépend... tu y mets aussi Marton ou Théorin?

Théorin ira vers là (mais Herlitzius, contre toute attente, s'est asséchée ; et Westbroek hésite encore entre les deux voies…), mais Marton, tu ne l'aimes pas quand elle vibre trop.

C'est vrai, mais à la fin des années 80, dans sa Salomé, son Elektra, sa Tove, et même encore un peu plus tard dans sa Teinturière, ça vibre quand même déjà bien, et j'adore!  Smile

Herlitzius, c'est pas du jeu, elle avait déjà un bon potentiel de vibrato avant d'être usée.  

DavidLeMarrec a écrit:
Après, dans les cas où c'est les deux, tu n'aimes pas non plus (Secunde en Brünnhilde en 98 — moi j'aime beaucoup, mais il est sûr que ce n'est pas beau).

Evidemment, si tu mets tous les défauts ensemble... j'ai quand même une tolérance limitée à un certain degré de mocheté.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 87533
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Nina Stemme Empty
MessageSujet: Re: Nina Stemme   Nina Stemme EmptyLun 12 Jan 2015 - 23:16

Xavier a écrit:
dans sa Teinturière, ça vibre quand même déjà bien, et j'adore!  Smile

Oui, d'ailleurs ça me gêne peut-être plus que dans sa Brünnhilde avec Haitink.


Citation :
Herlitzius, c'est pas du jeu, elle avait déjà un bon potentiel de vibrato avant d'être usée.  

Elle n'est pas tout à fait usée, quand même ! Mais oui, c'est une véritable surprise, le vibrato était (beau mais) large à ses débuts à Bayreuth, on aurait pu croire qu'elle suivrait cette pente.

Vu sa silhouette actuelle, elle a peut-être suivi un régime ou quelque chose du genre qui expliquerait cette évolution. (Il me semblait avoir lu alors, mais j'affabule peut-être, qu'elle avait un tout autre physique… comme je me moque un peu des photos de chanteurs, je n'ai découvert sa tête que plus de dix ans après, avec la Teinturière salzbourgeoise, alors je ne peux pas dire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
hugo75
Mélomane averti
hugo75

Nombre de messages : 470
Date d'inscription : 24/12/2012

Nina Stemme Empty
MessageSujet: Re: Nina Stemme   Nina Stemme EmptyMar 13 Jan 2015 - 18:17

DavidLeMarrec a écrit:
Xavier a écrit:
dans sa Teinturière, ça vibre quand même déjà bien, et j'adore!  Smile

Oui, d'ailleurs ça me gêne peut-être plus que dans sa Brünnhilde avec Haitink.

En fait, le vibrato de Marton est tout à fait normal dans la Walkyrie (1988) et Siegfried (1990). C'est l'absence de vibrato cultivée dans le répertoire baroque qui est une anomalie car une voix vibre naturellement et cette vibration est l'une des sources de l'émotion. Finalement, à l'exception de Stich-Randall, quasiment toutes les grandes voix ont un vibrato qui fait partie de leur marque de fabrique dès lors qu'il est sous contrôle.

Malheureusement ce n'est plus le cas pour la Brünnhilde du Crépuscule des Dieux qui a été captée trop tard en fin 1991. Et là rien ne va plus : Marton entamait une crise vocale dont elle ne se relèvera pas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xavier
Père fondateur
Xavier

Nombre de messages : 83836
Age : 38
Date d'inscription : 08/06/2005

Nina Stemme Empty
MessageSujet: Re: Nina Stemme   Nina Stemme EmptyMar 13 Jan 2015 - 22:36

Dans Siegfried, ça vibre déjà pas mal je trouve... mais bon, si on est touché par l'artiste, on a une plus grande tolérance, c'est pourquoi j'aime quand même sa Teinturière qui vibre beaucoup, elle y est tellement engagée et émouvante... après, il y a quand même des limites.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 87533
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Nina Stemme Empty
MessageSujet: Re: Nina Stemme   Nina Stemme EmptyMer 14 Jan 2015 - 0:56

hugo75 a écrit:
C'est l'absence de vibrato cultivée dans le répertoire baroque qui est une anomalie car une voix vibre naturellement et cette vibration est l'une des sources de l'émotion.

Cette théorie a largement été battue en brèche par les nouveaux théoriciens hors du lyrique, quand même. D'ailleurs, ça se mesure très bien : la plupart des traditions vocales n'utilisent le vibrato qu'en tant qu'ornement expressif ponctuel. L'oscillation de l'air produite par tout son et le vibrato sont deux choses bien distinctes.

Ensuite, que réprimer le vibrato à grande puissance exerce une contrainte sur l'instrument, c'est possible, mais ça reste de l'ordre du cas particulier.

De toute façon, moi, j'aime beaucoup Marton, même dans le Crépuscule, et même jusqu'à la fin des années 90. Smile


Citation :
Finalement, à l'exception de Stich-Randall, quasiment toutes les grandes voix ont un vibrato qui fait partie de leur marque de fabrique dès lors qu'il est sous contrôle.

Stich-Randall incluse, même. Oui, bien sûr.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
bAlexb
Mélomane chevronné
bAlexb

Nombre de messages : 8514
Age : 38
Localisation : Rhône-Alpes
Date d'inscription : 18/10/2010

Nina Stemme Empty
MessageSujet: Re: Nina Stemme   Nina Stemme EmptyMer 14 Jan 2015 - 9:13

DavidLeMarrec a écrit:
De toute façon, moi, j'aime beaucoup Marton, même dans le Crépuscule, et même jusqu'à la fin des années 90. Smile

mains
http://classik.forumactif.com/t4563-eva-marton?highlight=marton
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Benedictus
Mélomane chevronné
Benedictus

Nombre de messages : 8516
Age : 44
Localisation : De retour dans le neuf-quatre...
Date d'inscription : 02/03/2014

Nina Stemme Empty
MessageSujet: Re: Nina Stemme   Nina Stemme EmptyMer 14 Jan 2015 - 14:46

bAlexb a écrit:
DavidLeMarrec a écrit:
De toute façon, moi, j'aime beaucoup Marton, même dans le Crépuscule, et même jusqu'à la fin des années 90. Smile

mains
mains aussi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cololi
chaste Col
Cololi

Nombre de messages : 31013
Age : 38
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 10/04/2009

Nina Stemme Empty
MessageSujet: Re: Nina Stemme   Nina Stemme EmptyMer 14 Jan 2015 - 15:12

Benedictus a écrit:
bAlexb a écrit:
DavidLeMarrec a écrit:
De toute façon, moi, j'aime beaucoup Marton, même dans le Crépuscule, et même jusqu'à la fin des années 90. Smile

mains
mains aussi.

Idem. Bon c'est quand même ma limite du supportable, mais j'aime beaucoup cet enregistrement.

_________________
Laissons les jolies femmes aux hommes sans imagination - Proust (Albertine disparue)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://discopathe-anonyme.fr/
hommepiano
Mélomaniaque


Nombre de messages : 818
Date d'inscription : 23/01/2014

Nina Stemme Empty
MessageSujet: Re: Nina Stemme   Nina Stemme EmptyJeu 15 Jan 2015 - 16:30

merci de parler de nina stemme, moi je l'ai découverte sur youtube dans le trio de la fin du chevalier à la rose (rosenkavalier) en marechale avec kasarova en octavian, je ne sais plus qui chantait Sophie

"hab mir's gelobt" .watch?v=-eZt_JlEyb8

avec "susanna or via sortite" noces de figaro de mozart et blanche/chevalier carmélites poulenc parmi mes airs préférés.
imperiale dans cet air......et je me souviens encore des commentaires sur youtube en anglais ou en français : "mon dieu quelle bouche !"
quand elle ouvre son gosier, on pourrait y garer un 33 tonnes !
oui elle etait impressionnante et quel coffre !
je crois que l'opera était à zurich !!!!

je poste cela car à part elle je ne connais pas d'autres chanteuses nordiques actuelles ah si van otter, mais que valent ces 2 comparées à ces monstres sacrés scandinaves du passé comme varnay morte recemment et nilsson il y a plus d'un siècle ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xavier
Père fondateur
Xavier

Nombre de messages : 83836
Age : 38
Date d'inscription : 08/06/2005

Nina Stemme Empty
MessageSujet: Re: Nina Stemme   Nina Stemme EmptyJeu 15 Jan 2015 - 16:46

Pour Stemme, on peut comparer, pour Otter non, ce n'est pas le même type de voix ni le même type de répertoire. (chez Wagner-Strauss elle n'a pas chanté de rôles très lourds, Octavian, Waltraute...)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Polyeucte
Mélomane chevronné
Polyeucte

Nombre de messages : 20100
Age : 36
Date d'inscription : 03/07/2009

Nina Stemme Empty
MessageSujet: Re: Nina Stemme   Nina Stemme EmptyJeu 15 Jan 2015 - 16:54

Par contre dans la catégorie wagnérienne nordique, ne pas oublier Katarina Dalayman! Very Happy

Et pour les comparer, il suffit de prendre ce qui est bien chez les unes et chez les autres!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://erikcarnets.fr/
hommepiano
Mélomaniaque


Nombre de messages : 818
Date d'inscription : 23/01/2014

Nina Stemme Empty
MessageSujet: Re: Nina Stemme   Nina Stemme EmptyJeu 15 Jan 2015 - 17:33

Polyeucte a écrit:
Par contre dans la catégorie wagnérienne nordique, ne pas oublier Katarina Dalayman! Very Happy

Et pour les comparer, il suffit de prendre ce qui est bien chez les unes et chez les autres!
je ne connais pas cette chanteuse, il faut dire je suis honnête.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




Nina Stemme Empty
MessageSujet: Re: Nina Stemme   Nina Stemme Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Nina Stemme
Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Tristan : Nina Stemme - Pleyel - 13 octobre 2012
» Nina ATTAL
» nina crayon
» Nina Simone - Pastel Blues
» Nina Van Horn à l'Artiste

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Autour de la musique classique :: Musique classique :: Discographie :: Interprètes (discographie)-
Sauter vers: