Autour de la musique classique

Le but de ce forum est d'être un espace dédié principalement à la musique classique sous toutes ses périodes, mais aussi ouvert à d'autres genres.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Grosses claques

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
AuteurMessage
shushu
Mélomaniaque


Nombre de messages : 1437
Localisation : Kourou, Guyane
Date d'inscription : 15/05/2011

MessageSujet: Re: Grosses claques   Dim 28 Aoû 2011 - 10:28

DavidLeMarrec a écrit:
L'opéra fédère un grand nombre de mélomanes chevronnés, statistiquement


La raison en est lumineuse: le mélomane chevronné est quelqu'un qui a beaucoup de temps, beaucoup de temps Idea
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Horatio
Mélomane chevronné


Nombre de messages : 4031
Age : 22
Localisation : Très loin de la plage !
Date d'inscription : 04/07/2011

MessageSujet: Re: Grosses claques   Dim 28 Aoû 2011 - 12:25

Cololi a écrit:
Glocktahr a écrit:
Il faut voir aussi que pour beaucoup de raisons un peu mégalomanes certains compositeurs cherchaient à donner leur meilleur dans un opéra plutôt que dans une sonate pour harmonica.

Ca c'est très contestable. Beaucoup de compositeurs ont donné le meilleur d'eux dans les quatuors à cordes.

Au contraire, il y eu des époques ou la renommée des compositeurs se basait presque exclusivement sur leurs opéras (la France du [XVIIIe]/XIXe par exemple, l'Italie à d'autre époques) ; regarde le nombre de compositeurs qui n'ont écrit presque que des opéras.

_________________
Si Titus Andronicus avait compté six actes, Shakespeare s'en serait pris aux spectateurs des premiers rangs du parterre et les aurait fait périr dans d'atroces souffrances.
(Jan Kott, Shakespeare, notre contemporain)

La vérité est si vraie, la force si forte, la finesse si fine, la profondeur si profonde et la philosophie si universelle dans ce texte qu'il vaut bien la peine d'y passer un instant.
(Un journaliste américain, 1894)


Dernière édition par Horatio le Dim 28 Aoû 2011 - 13:12, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Polyeucte
Mélomane chevronné


Nombre de messages : 18727
Age : 34
Date d'inscription : 03/07/2009

MessageSujet: Re: Grosses claques   Dim 28 Aoû 2011 - 13:00

Tout à fait d'accord... au XIXème à Paris, si tu ne faisais pas d'opéra, tu ne pouvais pas vivre de ta musique ou presque... La seule autre possibilité était de faire que de la musique d'église... mais tu vivais assez chichement!
Et le symphonique, même pas la peine de s'y frotter!!

_________________
Les Carnets d'Erik, le retour!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://erikcarnets.fr/
Cololi
chaste Col


Nombre de messages : 28276
Age : 36
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 10/04/2009

MessageSujet: Re: Grosses claques   Dim 28 Aoû 2011 - 13:26

C'est vrai qu'il n'y a que le 19° en musique ... et que c'est forcément les oeuvres populaires qui sont les bonnes oeuvres hehe

_________________
Laissons les jolies femmes aux hommes sans imagination - Proust (Albertine disparue)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://discopathe-anonyme.fr/
Polyeucte
Mélomane chevronné


Nombre de messages : 18727
Age : 34
Date d'inscription : 03/07/2009

MessageSujet: Re: Grosses claques   Dim 28 Aoû 2011 - 13:32

Cololi a écrit:
C'est vrai qu'il n'y a que le 19° en musique ... et que c'est forcément les oeuvres populaires qui sont les bonnes oeuvres hehe

????
Je disais juste qu'à cette époque là, les compositeurs français n'avaient pas trop le choix!
En rien qu'il n'y a que cette époque, et ça en préjugeait ne rien de la qualité des oeuvres....

_________________
Les Carnets d'Erik, le retour!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://erikcarnets.fr/
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable


Nombre de messages : 80792
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Grosses claques   Dim 28 Aoû 2011 - 13:36

Mais Cololi parlait juste de donner le "meilleur" de soi, indépendamment des oeuvres qui font gagner leur pain aux compositeurs, sinon le quatuor ne serait jamais mentionné. Mr. Green

Au demeurant, je ne suis pas d'accord avec lui, ça dépend vraiment des compositeurs. Oui, le meilleur de Donizetti, étonnamment, se trouve dans ses quatuors (avec quelques oeuvres lyriques quand même), et on peut considérer ceux de Gounod d'égale qualité avec ses opéras. Mais que dire de Schumann et de Brahms ?

Même chose au XXe, Dutilleux a commis Ainsi la Nuit tout de même... Confused


shushu a écrit:
DavidLeMarrec a écrit:
L'opéra fédère un grand nombre de mélomanes chevronnés, statistiquement

La raison en est lumineuse: le mélomane chevronné est quelqu'un qui a beaucoup de temps, beaucoup de temps Idea
Oui, l'opéra prend du temps. Mais parmi le "grand public", il y a pourtant des gens qui aiment surtout l'opéra. Seulement, il y a moins de titres à leur répertoire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Cololi
chaste Col


Nombre de messages : 28276
Age : 36
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 10/04/2009

MessageSujet: Re: Grosses claques   Dim 28 Aoû 2011 - 13:41

J'ai dit CERTAINS compositeurs. hehe

Zemlinsky, Bartok, Beethoven, Haydn au moins ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://discopathe-anonyme.fr/
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable


Nombre de messages : 80792
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Grosses claques   Dim 28 Aoû 2011 - 13:46

Cololi a écrit:
J'ai dit CERTAINS compositeurs. hehe

Zemlinsky, Bartok, Beethoven, Haydn au moins ...
Zemlinsky, soit, mais ça tient sur deux quatuors et demi (2,3, Zwei Sätze). Pour les trois autres, ce n'est pas aberrant du tout, mais très discutable néanmoins... il n'y pas forcément un écart de qualité tel qu'on puisse affirmer que leur meilleur est là plutôt qu'ailleurs.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Glocktahr
Mélomane chevronné


Nombre de messages : 4451
Date d'inscription : 22/03/2009

MessageSujet: Re: Grosses claques   Dim 28 Aoû 2011 - 13:52

...[edit : je n'avais pas tout lu]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Glocktahr
Mélomane chevronné


Nombre de messages : 4451
Date d'inscription : 22/03/2009

MessageSujet: Re: Grosses claques   Dim 28 Aoû 2011 - 13:55

shushu a écrit:
DavidLeMarrec a écrit:
L'opéra fédère un grand nombre de mélomanes chevronnés, statistiquement


La raison en est lumineuse: le mélomane chevronné est quelqu'un qui a beaucoup de temps, beaucoup de temps Idea
Ca c'est vrai.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Horatio
Mélomane chevronné


Nombre de messages : 4031
Age : 22
Localisation : Très loin de la plage !
Date d'inscription : 04/07/2011

MessageSujet: Re: Grosses claques   Dim 28 Aoû 2011 - 14:00

Glocktahr a écrit:
shushu a écrit:
DavidLeMarrec a écrit:
L'opéra fédère un grand nombre de mélomanes chevronnés, statistiquement


La raison en est lumineuse: le mélomane chevronné est quelqu'un qui a beaucoup de temps, beaucoup de temps Idea
Ca c'est vrai.

Peut être, mais il n'en a jamais assez... Qui peut affirmer ici et maintenant qu'il a autant de temps consacré à sa passion qu'il en voudrait ? En tout cas pas moi Mr.Red !
La tragédie moderne, c'est le temps qui nous file entre les doigts (désolé, je suis en plein trip littéraire et philosophique drink )...

_________________
Si Titus Andronicus avait compté six actes, Shakespeare s'en serait pris aux spectateurs des premiers rangs du parterre et les aurait fait périr dans d'atroces souffrances.
(Jan Kott, Shakespeare, notre contemporain)

La vérité est si vraie, la force si forte, la finesse si fine, la profondeur si profonde et la philosophie si universelle dans ce texte qu'il vaut bien la peine d'y passer un instant.
(Un journaliste américain, 1894)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xavier
Père fondateur


Nombre de messages : 79771
Age : 35
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Grosses claques   Dim 28 Aoû 2011 - 16:55

C'est quoi le rapport avec le sujet?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
shushu
Mélomaniaque


Nombre de messages : 1437
Localisation : Kourou, Guyane
Date d'inscription : 15/05/2011

MessageSujet: Re: Grosses claques   Lun 29 Aoû 2011 - 13:25


MEGA SHUSHU-CLAQUE, DATANT DE ? (2002 peut-être).

Concerne surtout la symphonie 101.
A ce niveau, peut-on encore trouver des mots pour cet orchestre de Reiner?
La mise à jour d'une dimension inconnue dans une symphonie de Haydn ici en apesanteur et qui en deviendrait presque indispensable à la compréhension du monde.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable


Nombre de messages : 80792
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Grosses claques   Lun 29 Aoû 2011 - 13:31

shushu a écrit:
A ce niveau, peut-on encore trouver des mots pour cet orchestre de Reiner?
J'essaie :
mécanique ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Horatio
Mélomane chevronné


Nombre de messages : 4031
Age : 22
Localisation : Très loin de la plage !
Date d'inscription : 04/07/2011

MessageSujet: Re: Grosses claques   Lun 29 Aoû 2011 - 18:57

DavidLeMarrec a écrit:
shushu a écrit:
A ce niveau, peut-on encore trouver des mots pour cet orchestre de Reiner?
J'essaie :
mécanique ?

Après "Serkin le bûcheron" , tu aggraves ton cas David tutut .

_________________
Si Titus Andronicus avait compté six actes, Shakespeare s'en serait pris aux spectateurs des premiers rangs du parterre et les aurait fait périr dans d'atroces souffrances.
(Jan Kott, Shakespeare, notre contemporain)

La vérité est si vraie, la force si forte, la finesse si fine, la profondeur si profonde et la philosophie si universelle dans ce texte qu'il vaut bien la peine d'y passer un instant.
(Un journaliste américain, 1894)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
shushu
Mélomaniaque


Nombre de messages : 1437
Localisation : Kourou, Guyane
Date d'inscription : 15/05/2011

MessageSujet: Re: Grosses claques   Lun 29 Aoû 2011 - 19:32

Pourquoi? C'est en petits caractères, mais j'arrive quand même à lire "nécessaire" Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Polyeucte
Mélomane chevronné


Nombre de messages : 18727
Age : 34
Date d'inscription : 03/07/2009

MessageSujet: Re: Grosses claques   Lun 29 Aoû 2011 - 19:45

Dido & Aeneas de Purcell... avec la Didon magistralle de Guillemette Laurens... Mais que c'est beau, triste et magnifique!!!! Sad Sad Sad Sad Sad

_________________
Les Carnets d'Erik, le retour!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://erikcarnets.fr/
Horatio
Mélomane chevronné


Nombre de messages : 4031
Age : 22
Localisation : Très loin de la plage !
Date d'inscription : 04/07/2011

MessageSujet: Re: Grosses claques   Lun 29 Aoû 2011 - 19:56

shushu a écrit:
Pourquoi? C'est en petits caractères, mais j'arrive quand même à lire "nécessaire" Very Happy

Moi je lis "mécanique" hehe ....

Ou alors c'est ma dyslexie qui me rattrape Laughing ...

_________________
Si Titus Andronicus avait compté six actes, Shakespeare s'en serait pris aux spectateurs des premiers rangs du parterre et les aurait fait périr dans d'atroces souffrances.
(Jan Kott, Shakespeare, notre contemporain)

La vérité est si vraie, la force si forte, la finesse si fine, la profondeur si profonde et la philosophie si universelle dans ce texte qu'il vaut bien la peine d'y passer un instant.
(Un journaliste américain, 1894)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
shushu
Mélomaniaque


Nombre de messages : 1437
Localisation : Kourou, Guyane
Date d'inscription : 15/05/2011

MessageSujet: Re: Grosses claques   Mar 30 Aoû 2011 - 1:57

Oui, bien sûr, la mécanique céleste.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rav-phaël
Mélomane chevronné


Nombre de messages : 5704
Age : 23
Date d'inscription : 17/07/2011

MessageSujet: Re: Grosses claques   Mar 30 Aoû 2011 - 2:03

Je rajoute une nouvelle claque ou j'ai déjà épuisé mon stock ? Mr. Green Aujourd'hui j'ai découvert le Parsifal de Wagner, par Karajan, et bien moi qui aller remettre ma découverte de Wagner à plus tard, faute de déceptions , Parsifal a été la révélation qu'il me fallait pour aimer Wagner. C'était merveilleux !

Désormais je fais parti des grands hehe Merci qui ? Karajan bien sur Mr.Red ......... à moins que se ne soit Wagner ...... non plutôt : merci Parsifal cheers !!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kilban
Mélomane averti


Nombre de messages : 451
Age : 28
Date d'inscription : 30/05/2008

MessageSujet: Re: Grosses claques   Mar 30 Aoû 2011 - 12:36

C'est pas censé être le plus difficile d'accès des opéras de Wagner? hehe
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://alarecherchedubeau.over-blog.com/
Glocktahr
Mélomane chevronné


Nombre de messages : 4451
Date d'inscription : 22/03/2009

MessageSujet: Re: Grosses claques   Mar 30 Aoû 2011 - 12:41

Kilban a écrit:
C'est pas censé être le plus difficile d'accès des opéras de Wagner? hehe
ya pas de règle précise.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
shushu
Mélomaniaque


Nombre de messages : 1437
Localisation : Kourou, Guyane
Date d'inscription : 15/05/2011

MessageSujet: Re: Grosses claques   Jeu 8 Sep 2011 - 15:12

Je me suis un peu interrogé sur la notion d'oeuvre-claque me concernant.

Plus jeune, beaucoup plus jeune oserais-je dire, j'avais tendance à trouver des oeuvres"géniales" indépendamment de leur interprétation, laquelle ne me préoccupait visiblement pas beaucoup.

Maintenant c'est plutôt l'inverse, j'ai mes interprétations- claques d'oeuvres qui ne me marquent en fait pas beaucoup par elles-mêmes.

Psychologiquement, c'est intéressant, non?


Je pense que je conserve en moi 2 oeuvres-claques, et 2 seulement si je m'en fie à mon introspection du moment:


**la sonate pour piano 32, op 111, de Beethoven

**du même Ludwig, ses Variations sur une valse de Diabelli


Dernière édition par shushu le Jeu 8 Sep 2011 - 20:28, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rav-phaël
Mélomane chevronné


Nombre de messages : 5704
Age : 23
Date d'inscription : 17/07/2011

MessageSujet: Re: Grosses claques   Jeu 8 Sep 2011 - 16:06

shushu a écrit:

Je me suis un peu interrogé sur la notion d'oeuvre-claque me concernant.

Plus jeune, beaucoup plus jeune oserais-je dire, j'avais tendance à trouver des oeuvres"géniales" indépendamment de leur interprétation, laquelle ne me préoccupait visiblement pas beaucoup.

Maintenant c'est plutôt l'inverse, j'ai mes interprétations- claques d'oeuvres qui ne me marquent en fait pas beaucoup par elles-mêmes.

Psychologiquement, c'est intéressant, non?


Je pense que je conserve en moi 2 oeuvres-claques, et 2 seulement si je m'en fie à mon introspection du moment:


**la sonate pour piano 32, op 111, de Beethoven

**du même Ludwig, ses Variations sur une valse de Diabelli

C'est très intéressant, en tous cas si ça parait correspondre à beaucoup de gens, puisque moi même, qui suis plutôt jeune encore ( Mr. Green ), je m'intéresse surtout à l'oeuvre en elle même, les interprètes ne viennent vraiment quant seconde plan, ce n'est pas ma priorité, même si :
- Depuis que je viens ici j'ai fais un bon en avant dans le monde des interprètes.
- De toute façon, naturellement, mon oreille pousse une alerte à l'écoute d'une version qui ne me plait pas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
shushu
Mélomaniaque


Nombre de messages : 1437
Localisation : Kourou, Guyane
Date d'inscription : 15/05/2011

MessageSujet: Re: Grosses claques   Jeu 15 Sep 2011 - 10:36

Ce sujet chaud-bouillant n'est toujours pas modéré et reste ouvert jusqu'à nouvel ordre.

Profitez-en!


Et prochainement: la révélation de ma claque pianistique majeure, qui doit beaucoup à de la virtuosité réellement transcendante* (si j'avais su il y a 20 ans que j'en serais arrivé là, je serais peut-être parti acheter une corde et un tabouret très vite).



*et ce n'est ni Horowitz, ni Barere (pas sûr de l'orthographe), ni Kissin, ni un/une chinois(e), .........
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
shushu
Mélomaniaque


Nombre de messages : 1437
Localisation : Kourou, Guyane
Date d'inscription : 15/05/2011

MessageSujet: Re: Grosses claques   Jeu 10 Sep 2015 - 20:06


Mouais, rétrospectivement j'était jeune à l'époque.

Si jeunesse savait, si vieillesse pouvait, ha la la.

Vous croyez que ça a un sens ce genre de sujet ?

Grosse claque paf : L'Orgue Mystique de Charles Tournemire joué par Georges Delvallée, bon voilà, et en plus ça a été une claque pour d'autres sur ce forum. Le Charles il a fait fort sur ce coup-là et puis le Georges l'a bien compris et y est allé de son petit numéro.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
shushu
Mélomaniaque


Nombre de messages : 1437
Localisation : Kourou, Guyane
Date d'inscription : 15/05/2011

MessageSujet: Re: Grosses claques   Sam 12 Sep 2015 - 13:52

Claques instantanées/claques à maturation lente/émotions fortes/moments de grâce/oeuvres préférées/tout ça plus ou moins récent, ancien, pérenne, fugace, oublié dès la chute des dents de lait....

Plusieurs sujets se recoupent.

Donc il faut préciser comme cela :

La dernière étude d' exécution transcendante de Liszt (Chasse-neige), par n'importe qui ayant un piano qui marche à peu près : claque à maturation ancienne de jeunesse/émotion forte bourgeonnante/pérenne sur x années, toujours en stock.

Les Gurre Lieder de Schoenberg par à peu près n'importe qui qui a une baguette qui fonctionne: claque immédiate de jeunesse/bourré d'émotions passablement fortes pendant plus ou moins 5 années/puis reniées/plus jamais fréquenté depuis x années/conclusion intérêt limité pour moi, mais rappelle de bons souvenirs.

L' Orgue mystique de Tournemire, par Delvallée fournisseur exclusif : claque intellectuelles et tripale de demi- vieillesse à cheminement progressif/le processus arrivé à maturité génère un afflux d'images mentales en provenance des profondeurs du moi comme jamais connu/j'espère ne pas raccourcir mon espérance de vie en passant ça de temps en temps/claque jeune de demi-vieillesse de moins de un an toujours en stock.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Grosses claques   

Revenir en haut Aller en bas
 
Grosses claques
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
 Sujets similaires
-
» Grosses claques
» Grosses taches et pointillés (peinture fraîche... ou pas et autres babioles)
» Grosses Fetspielhaus Salzburg chez DGG
» Les grosses Américaines, reines du pavé en Suède
» Grosses caisses a vendre

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Autour de la musique classique :: Musique (Divers)-
Sauter vers: