Autour de la musique classique

Le but de ce forum est d'être un espace dédié principalement à la musique classique sous toutes ses périodes, mais aussi ouvert à d'autres genres.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez
 

 La cantate française au 18ème siècle

Aller en bas 
AuteurMessage
Hidraot
Mélomane chevronné
Hidraot

Nombre de messages : 12971
Localisation : Paris
Date d'inscription : 27/12/2008

La cantate française au 18ème siècle Empty
MessageSujet: La cantate française au 18ème siècle   La cantate française au 18ème siècle EmptyVen 15 Mar 2013 - 19:05

La cantate est une composition vocale et instrumentale sans composante théâtrale. Le plus souvent, elle est composée d'une succession de récitatifs et d'airs. Il s'agit donc de courtes pièces chantées, sans décor et sans costume.
Le sujet peut être profane, le plus souvent inspiré de la mythologie, ou religieux.
Ce genre est né en Italie, certains le considère comme une dérive du madrigal. Les compositeurs français ont adapté ce genre italien au style français, jugé plus délicat. C'est donc au tout début du 18ème siècle qu'est née "la cantate à la française".
Charpentier est le premier à composer une cantate avec Orphée descendant aux enfers H.471 en 1683-1684. Pourtant, c'est Jean-Baptiste Morin qui sera considéré comme créateur du genre avec la publication de son premier recueil de cantates en 1706. Nicolas Bernier signe également ses premières cantates en 1703 mais elles n'ont probablement pas été diffusées avant celles de Morin.
Environ 100 compositeurs de cantates ont été identifiés en France et ont composé quelques 400 cantates.
La cantate a eu un grand succès en France, surtout pendant la Régence. En effet, à la mort de LULLY, les français se désintéressent de l'opéra et l'académie royale de musique essuie échec sur échec. C'est alors la mode de jouer de la musique dans les salons et résidences privées, la cantate offre l'avantage certain d'être moins couteuse qu'un opéra : pas de décors, pas de costume, peu de musiciens.
Parmi les plus célèbres compositeurs de cantates on trouve (par ordre chronologique de publication) :
- Charpentier
- Bernier
- Morin
- Stuck
- Campra
- Bourgeois
- Bousset
- Jacquet de la Guerre
- Brossard
- Clérambault
- Montéclair
- Courbois
- Rameau
- Blamont
- Boismortier

Certains se sont illustrés par leur abondante production (Bernier et ses 39 cantates), par leur qualité (Bernier, Clérambault), par les sujets empruntés (Jacquet de la Guerre et ses cantates sacrées)...

Je vous propose un petit tour discographique sachant que certains compositeurs ont déjà leur fil propre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hidraot
Mélomane chevronné
Hidraot

Nombre de messages : 12971
Localisation : Paris
Date d'inscription : 27/12/2008

La cantate française au 18ème siècle Empty
MessageSujet: Re: La cantate française au 18ème siècle   La cantate française au 18ème siècle EmptyVen 15 Mar 2013 - 19:19

Charpentier : Orphée descendant aux enfers H.471

Charpentier écrira une deuxième fois sur le mythe d'Orphée avec son célèbre opéra "La descente d'Orphée aux enfers" H.488.
Le prélude instrumentale est de style italien avec l'utilisation, notable pour l'époque, du violon comme instrument concertant. Le grand monologue d'Orphée tenu par une haute-contre est poignant et occupe une grande partie de la cantate. Cette cantate est empreinte d'une mélancolie et d'une langueur ... drunken
L'effectif est réduit : 2 violons, 2 flûtes, une basse continue ce qui permet une atmosphère vraiment intime qui fait le charme de cette cantate. Il y a 3 personnages : Orphée, Tantale et Ixion.
Elle a été enregistrée à 2 reprises :
- Par Henri Ledroit et Ricercar Consort

La cantate française au 18ème siècle 412syc2jglsl500aa300

Ca a un peu vieilli et il faut aimer Henri Ledroit, mais c'est une très belle interprétation.

- Par Gérard Lesne et Il seminario musicale

La cantate française au 18ème siècle 51fz1qqtuqlsl500aa300

Mise à part cette cantate et une ou 2 chansons, ce CD est plutôt raté. Disons que ça offre une alternative à Ledroit.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hidraot
Mélomane chevronné
Hidraot

Nombre de messages : 12971
Localisation : Paris
Date d'inscription : 27/12/2008

La cantate française au 18ème siècle Empty
MessageSujet: Re: La cantate française au 18ème siècle   La cantate française au 18ème siècle EmptyVen 15 Mar 2013 - 19:34

Charpentier : Epitataphium Carpentarii H.474

Cette oeuvre classée dans les cantates est en fait totalement inclassable. Déjà le sujet est tout ce qu'il y a de plus original : Charpentier se met lui même en scène. L'ombre de Charpentier revient sur terre après sa mort et dialogue avec des amis et des anges. On a ainsi un sujet entre profane et religieux qui est une véritable parodie d'épitaphe. Le texte est en latin et fait donc intervenir Charpentier, 2 amis et un choeur d'anges.
Musicalement, ça ressemble à un petit opéra, avec dialogues et choeurs. C'est vraiment une oeuvre spéciale et les choeurs sont réellement magnifiques.

Cette "cantate" a été enregistré 2 fois, par les mêmes que pour la descente d'Oprhée aux enfers.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




La cantate française au 18ème siècle Empty
MessageSujet: Re: La cantate française au 18ème siècle   La cantate française au 18ème siècle Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
La cantate française au 18ème siècle
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Une radio française de COUNTRY maintenant !!
» La moto, invention française !
» Cali, chanson française militante
» Le baroque français avant Lully (premier XVIIème siècle)
» Que donneraient vos chansons préférées en français?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Autour de la musique classique :: Musique classique :: Discographie :: Oeuvres (discographie)-
Sauter vers: