Autour de la musique classique

Le but de ce forum est d'être un espace dédié principalement à la musique classique sous toutes ses périodes, mais aussi ouvert à d'autres genres.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez
 

 Jean François Paillard (1928-2013)

Aller en bas 
AuteurMessage
ojoj
Mélomaniaque
ojoj

Nombre de messages : 653
Age : 33
Localisation : Bayonne/Bordeaux
Date d'inscription : 22/10/2009

Jean François Paillard (1928-2013) Empty
MessageSujet: Jean François Paillard (1928-2013)   Jean François Paillard (1928-2013) EmptyDim 21 Avr 2013 - 20:31

Le chef d’orchestre Jean-François Paillard est décédé  le 15 avril dernier à l’âge de 85 ans. Jean-François Paillard avait particulièrement œuvré, dès les années 1950, à l’exploration du répertoire baroque.

Jean-François Paillard était né le 12 avril 1928. Il avait étudié au Conservatoire de Paris puis au Mozarteum de Salzbourg.  Il fut, entre autre, l’élève d’Igor Markevitch. En 1953, il fonda l’Ensemble  Jean-Marie Leclair qui devint, en 1959, l’Orchestre de chambre Jean-François Paillard.

Jean-François Paillard s’imposa comme l’une des stars du disque pour le label Erato dont il fut l’un des artistes phares. On lui doit près de 300 albums dont des premières mondiales comme l’intégrale des douze concertos de Leclair.  Il a également été un accompagnateur des grands instrumentistes français de l’après-guerre : Maurice André, Jean-Pierre Rampal, Lily Laskine, Pierre Pierlot ou Marie-Claire Alain,

Au niveau interprétatif, Jean-François Paillard, fut un chaînon, entre le style d’interprétation « romantique » et l’arrivée du mouvement baroque dans les années 1970 auquel il n’adhérait pas.


Dernière édition par ojoj le Jeu 24 Déc 2015 - 19:00, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Stolzing
Mélomaniaque
Stolzing

Nombre de messages : 727
Localisation : Paris
Date d'inscription : 10/05/2010

Jean François Paillard (1928-2013) Empty
MessageSujet: Re: Jean François Paillard (1928-2013)   Jean François Paillard (1928-2013) EmptyLun 22 Avr 2013 - 12:44

C'est assez amusant, il s'agissait d'un interpréte encore très connu jusque dans les années 1980, puis il a totalement disparu des médias, alors qu'il a poursuivi son activité. Si l'on en croit sa page wikipedia (qui est tout de même très élogieuse...) il a collaboré avec Erato pendant 32 ans jusqu'en 1984, puis a enregistré chez BMG de 1986 à 2002, mais je me demande si les disques ont été distribués en France. L'arrivée en force des baroqueux, qui ont dominé le marché précisément à partir des années 80 l'a ringardisé, pas forcément de façon très juste, je pense (il aurait trouvé un nom un peu classe pour son orchestre, cela aurait sans doute aidé : "orchestre de chambre Jean-François Paillard", ce n'est pas très sexy).

France-Musique s'est quand même fendue d'une journée d'hommage, je suis tombé sur un Te Deum de je ne sais plus qui (Lully ? Delalande ? J'ai oublié, désolé) qui m'a agréablement surpris. C'était vivant et pas du tout lourdingue, à défaut d'être renversant. Bref, une gloire de l'interprétation française qui meurt dans un anonymat sans doute injuste, écrabouillé par le rouleau compresseur baroqueux sans avoir réussi à trouver sa place dans un paysage musical en plein changement (qu'il avait ironiquement sans doute un peu contribué à amener par ses enregistrements de musique baroque française qui ont dû contribuer à un regain d'intérêt et de popularité pour ces oeuvres).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pat17
Mélomaniaque
Pat17

Nombre de messages : 1191
Age : 56
Localisation : Dubai (Emirats Arabes Unis)
Date d'inscription : 21/09/2008

Jean François Paillard (1928-2013) Empty
MessageSujet: Re: Jean François Paillard (1928-2013)   Jean François Paillard (1928-2013) EmptyJeu 25 Avr 2013 - 9:29

J'étais passé totalement à côté de la nouvelle, merci ojoj... Embarassed

Avec le décès tout récent de Marie-Claire Alain, c'est une page de l'interprétation musicale qui est en train de se refermer... Embarassed

J'ai eu plusieurs 33 tours de lui, et quelques CD. Il reste pour moi la référence pour l'enregistrement des 4 saisons de Vivaldi. On pourra objecter qu'il y a eu mieux avant et/ou après, mais c'est la version vers laquelle je reviens le plus volontiers. Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
docteur mabuse
Mélomaniaque
docteur mabuse

Nombre de messages : 571
Date d'inscription : 15/11/2016

Jean François Paillard (1928-2013) Empty
MessageSujet: Re: Jean François Paillard (1928-2013)   Jean François Paillard (1928-2013) EmptyDim 11 Aoû 2019 - 3:03

Il paraît que le disque est mort  Laughing

Annoncé pour le 27 septembre 2019,
Jean-François Paillard - The Complete Erato Orchestral And Concerto Recordings :
Jean François Paillard (1928-2013) The-Complete-Orchestral-And-Concerto-And-Erato-Recordings
Arrow  https://www.jpc.de/jpcng/classic/detail/-/art/complete-erato-recordings/hnum/9419631

Un coffret de 134 CDs !!!
Il y a vraiment des gens qui sont susceptibles d'acheter ça ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
fomalhaut
Mélomaniaque
fomalhaut

Nombre de messages : 971
Age : 75
Localisation : Levallois-Perret
Date d'inscription : 23/04/2006

Jean François Paillard (1928-2013) Empty
MessageSujet: Re: Jean François Paillard (1928-2013)   Jean François Paillard (1928-2013) EmptyDim 11 Aoû 2019 - 8:37

docteur mabuse a écrit:
Il paraît que le disque est mort  Laughing

Annoncé pour le 27 septembre 2019,
Jean-François Paillard - The Complete Erato Orchestral And Concerto Recordings :
Jean François Paillard (1928-2013) The-Complete-Orchestral-And-Concerto-And-Erato-Recordings
Arrow  https://www.jpc.de/jpcng/classic/detail/-/art/complete-erato-recordings/hnum/9419631

Un coffret de 134 CDs !!!
Il y a vraiment des gens qui sont susceptibles d'acheter ça ?


Peut-être et pourquoi pas ? Il eut son heure de gloire, comme le font remarquer ci-dessus quelques amateurs. Il n'est pas le seul de son espèce à avoir fini dans un relatif anonymat, il me semble que ce fut également le sort de Karl Munchinger.
Personnellement, je ne fus pas un "fan" de ce chef, à première vue parce que je n'apprécie que très peu les musiques qu'il dirigeait.
Je fus surpris de le voir enregistrer des symphonies de Haydn et Mozart, à l'interprétation desquelles il n'apportait rien, à mon avis.
Il y a toutefois quelques réussites, les "Royal Fireworks" et la "Water Music", l'accompagnement de concertos, par exemple.

fomalhaut
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Actéon
Mélomane averti
Actéon

Nombre de messages : 187
Date d'inscription : 14/11/2014

Jean François Paillard (1928-2013) Empty
MessageSujet: Re: Jean François Paillard (1928-2013)   Jean François Paillard (1928-2013) EmptyDim 11 Aoû 2019 - 10:38

Il enregistrait des concertos au kilomètre, c'était même un peu sa spécialité. Trompette, orgue, hautbois, flûte, harpe... 1 concerto ou 2 par face de 33 tours.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 87410
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Jean François Paillard (1928-2013) Empty
MessageSujet: Re: Jean François Paillard (1928-2013)   Jean François Paillard (1928-2013) EmptyDim 11 Aoû 2019 - 10:44

Possiblement intéressant pour des nostalgiques, et ça coûte juste la réédition. Mais considérant les chiffres de vente du disque classique, on peut effectivement se demander, alors qu'un album d'Alagna se vend 2000 exemplaires à l'échelle du monde (donc autant dire que les trucs un peu niche du genre CPO, c'est très largement moins de 100…), comment il peut se vendre suffisamment de Paillard pour amortir une telle réédition (la marge doit être faible vu la quantité de disques).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
fomalhaut
Mélomaniaque
fomalhaut

Nombre de messages : 971
Age : 75
Localisation : Levallois-Perret
Date d'inscription : 23/04/2006

Jean François Paillard (1928-2013) Empty
MessageSujet: Re: Jean François Paillard (1928-2013)   Jean François Paillard (1928-2013) EmptyDim 11 Aoû 2019 - 11:08

DavidLeMarrec a écrit:
Possiblement intéressant pour des nostalgiques, et ça coûte juste la réédition. Mais considérant les chiffres de vente du disque classique, on peut effectivement se demander, alors qu'un album d'Alagna se vend 2000 exemplaires à l'échelle du monde (donc autant dire que les trucs un peu niche du genre CPO, c'est très largement moins de 100…), comment il peut se vendre suffisamment de Paillard pour amortir une telle réédition (la marge doit être faible vu la quantité de disques).

Certes mais le montant des droits est-il si élevé ?

fomalhaut
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Stefano P
Mélomaniaque
Stefano P

Nombre de messages : 1110
Date d'inscription : 30/08/2018

Jean François Paillard (1928-2013) Empty
MessageSujet: Re: Jean François Paillard (1928-2013)   Jean François Paillard (1928-2013) EmptyDim 11 Aoû 2019 - 11:38

DavidLeMarrec a écrit:
Possiblement intéressant pour des nostalgiques, et ça coûte juste la réédition. Mais considérant les chiffres de vente du disque classique, on peut effectivement se demander, alors qu'un album d'Alagna se vend 2000 exemplaires à l'échelle du monde (donc autant dire que les trucs un peu niche du genre CPO, c'est très largement moins de 100…), comment il peut se vendre suffisamment de Paillard pour amortir une telle réédition (la marge doit être faible vu la quantité de disques).

C'est sûr ces chiffres ? J'aurais quand même dit plutôt 20 000 ; je vois que fin 2017, Alagna totalisait en ventes globales de CD 1 272 600 unités (rien que son album Mariano est à 300 000 ventes).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://jecroisentendreencore.blogspot.com/
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 87410
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Jean François Paillard (1928-2013) Empty
MessageSujet: Re: Jean François Paillard (1928-2013)   Jean François Paillard (1928-2013) EmptyDim 11 Aoû 2019 - 11:53

C'était un de ses albums, il me semble, oui. Je peux me tromper, c'était il y a longtemps, mais ça paraissait ridicule vis-à-vis des chiffres d'albums de chanson, même de notoriété moyenne.

Mariano, oui, gros hit.

En tout cas, beaucoup de disques classiques se vendent à moins de 100 exemplaires, oui (la millième version des sonates de Beethoven par un pianiste non starisé, les symphonies de compositeurs romantiques tchèques ne s'appelant pas Dvořák, etc.).

Aujourd'hui, le modèle tient plutôt par la subvention donnée au concert qui est ensuite capté, ou par l'investissement économique des artistes (beaucoup d'albums sont autoproduits, même chez les grandes maisons) – qui l'utilisent comme une publicité, une « validation » de leur statut éminent.

Le disque en lui-même est structurellement déficitaire, hors quelques récitals d'opéra de Kaufmann et peut-être Netrebko.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
eslios
Mélomane du dimanche
eslios

Nombre de messages : 20
Date d'inscription : 13/09/2011

Jean François Paillard (1928-2013) Empty
MessageSujet: Re: Jean François Paillard (1928-2013)   Jean François Paillard (1928-2013) EmptyDim 11 Aoû 2019 - 12:36

Sur Jean-François Paillard: ses enregistrements dans les années soixante-dix n'avaient plus bonne presse, ni bonne diffusion avec la déferlante des interprétations aux  couleurs d'instruments d'époque de la création des œuvres : et j'avoue qu'il m' était guère agréable difficile d' entendre du JFP sur la France Musiques de Jacques Merlet, qui lui même ne passait même pas du Trevor Pinnock, une "machine à coudre" disait-il. Et puis l'image de marque d'Erato un peu ringardisée à l'aune des multinationales majors du disque.

Suis devenu plus tolérant...

Quant aux réserves sur la parution d'un tel coffret en CDs, je trouve au contraire que c'est une excellente chose, un bel hommage, un grand respect pour les interprètes, l'histoire et la culture de la France et il est à remarquer que lors de ces parutions assez exhaustives d'un artiste chez un label, les livrets sont de moins en moins indigents. On peut aussi évacuer le reproche d'édition "commerciale".

Quant au marché du disque, ill se maintient assez bien, et même aux temps de la splendeur du microsillon les chiffres de vente en classique n'ont jamais été faramineux; le marché de l'occasion est aussi soutenu.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 87410
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Jean François Paillard (1928-2013) Empty
MessageSujet: Re: Jean François Paillard (1928-2013)   Jean François Paillard (1928-2013) EmptyDim 11 Aoû 2019 - 13:08

eslios a écrit:
Quant au marché du disque, ill se maintient assez bien,

En ventes, peut-être (quoique ça reste vraiment minuscule à l'échelle du marché, et souvent des efforts fournis pour en faire paraître un), mais en recettes, c'est assez catastrophique. Ça ne fonctionne qu'adossé à une institution, à des fondations, à une entreprise florissante (CPO-JPC !), ou financé par les artistes, car l'objet lui-même est systématiquement déficitaire.

Mais il est bien possible que ça ait toujours été le cas, témoin la démarche de prestige de Philips, qui en faisait la vitrine de son savoir-faire technique.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Stefano P
Mélomaniaque
Stefano P

Nombre de messages : 1110
Date d'inscription : 30/08/2018

Jean François Paillard (1928-2013) Empty
MessageSujet: Re: Jean François Paillard (1928-2013)   Jean François Paillard (1928-2013) EmptyDim 11 Aoû 2019 - 13:35

DavidLeMarrec a écrit:
Le disque en lui-même est structurellement déficitaire, hors quelques récitals d'opéra de Kaufmann et peut-être Netrebko.

Oui, c'est désolant, et je suis très surpris quand je feuillette Classica ou Diapason de voir ce qui se publie tout de même chaque mois (entre 60 et 100 nouveautés en CD, je ne compte pas les rééditions, et les prix ont pourtant beaucoup baissé si je compare avec l'avènement du CD) ; c'est un peu comme les livres, plus personne ne lit et deux fois par an (en septembre et janvier) paraissent plus de 500 nouveaux romans. D'ailleurs, est-ce qu'il n'y a pas déjà davantage d'écrivains que de lecteurs ? Neutral
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://jecroisentendreencore.blogspot.com/
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 87410
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Jean François Paillard (1928-2013) Empty
MessageSujet: Re: Jean François Paillard (1928-2013)   Jean François Paillard (1928-2013) EmptyDim 11 Aoû 2019 - 14:10

Stefano P a écrit:
DavidLeMarrec a écrit:
Le disque en lui-même est structurellement déficitaire, hors quelques récitals d'opéra de Kaufmann et peut-être Netrebko.

Oui, c'est désolant, et je suis très surpris quand je feuillette Classica ou Diapason de voir ce qui se publie tout de même chaque mois (entre 60 et 100 nouveautés en CD, je ne compte pas les rééditions, et les prix ont pourtant beaucoup baissé si je compare avec l'avènement du CD) ; c'est un peu comme les livres, plus personne ne lit et deux fois par an (en septembre et janvier) paraissent plus de 500 nouveaux romans. D'ailleurs, est-ce qu'il n'y a pas déjà davantage d'écrivains que de lecteurs ? Neutral

Ces magazines ne recensent pas tout, loin s'en faut. J'ai fait mon propre relevé (uniquement de ce qui m'intéressait, donc disons les 3/4 des sorties, mais pas les réenregistrements de tubes par des gens qui ne m'intéressent pas particulièrement) et essayé d'écouter en priorité les nouveautés cette année. Voici ce que ça donne : https://docs.google.com/spreadsheets/d/1QhEOV4zInPJqBk6bbcOevGCwyrOT9cdm1AQQnmogQMM/edit#gid=591951656 .

Même en étant un gros consommateur de disques et en m'astreignant à peu réécouter cette année, impossible d'en voir le bout, il en paraît plusieurs dizaines chaque vendredi…

C'est possible parce que certains mélomanes sont plus spécialisés (l'opéra se vend un peu mieux) et peuvent donc acheter les sorties qui leur plaisent (pour sûr, si on aime la tragédie en musique, on peut acheter les deux disques qui y sont consacrés par an – encore que ça augmente dernièrement, beaucoup d'albums transversaux, de pots-pourris divers…). Mais surtout parce que le disque classique n'a pas pour objet d'être rentable : structurellement impossible, sauf peut-être pour les récitals de prestige que Sony sort au compte-goutte (Lang Lang ou Kaufmann, ça doit passer).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
fomalhaut
Mélomaniaque
fomalhaut

Nombre de messages : 971
Age : 75
Localisation : Levallois-Perret
Date d'inscription : 23/04/2006

Jean François Paillard (1928-2013) Empty
MessageSujet: Re: Jean François Paillard (1928-2013)   Jean François Paillard (1928-2013) EmptyDim 11 Aoû 2019 - 18:00

Je présume que les "pavés" de rééditions sont acquis par un minimum d'amateurs, tous les "majors" en usent (et en abusent).

fomalhaut
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 87410
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Jean François Paillard (1928-2013) Empty
MessageSujet: Re: Jean François Paillard (1928-2013)   Jean François Paillard (1928-2013) EmptyDim 11 Aoû 2019 - 18:54

C'est différent pour les rééditions effectivement : le produit est déjà financé, donc en le faisant reparaître, on n'avance que le plastique et le carton. Si on a un réseau de distribution bien établi, ça doit pouvoir s'équilibrer si on en vend beaucoup. Ça a très bien marché lorsque Brilliant a lancé le concept des intégrales. Aujourd'hui, lorsqu'il y a trois coffrets Dutilleux et cinq Debussy qui sortent dans le même semestre, je ne suis pas sûr que ce soit toujours le cas et qu'ils ne reproduisent pas un peu automatiquement un modèle qui a marché il y a dix ans pendant deux ans.

Mais sur les majors, je n'ai pas les chiffres, je me trompe peut-être.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
LeKap
Mélomaniaque
LeKap

Nombre de messages : 1438
Age : 62
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 23/04/2010

Jean François Paillard (1928-2013) Empty
MessageSujet: Re: Jean François Paillard (1928-2013)   Jean François Paillard (1928-2013) EmptyLun 12 Aoû 2019 - 13:31

Que les CD classiques se vendent, c'est une évidence autrement on n'en sortirait plus
Maintenant que le retour sur investissement soit assuré par les ventes de CD - je pense que non
Ce n'est pas qu'en classique - même les dinosaures du rock doivent faire de plus en plus de tournées pour garder leur train de vie de nabab
Le problème vient je pense de la vente de morceaux ( même pas tout l'album) en ligne - je connais beaucoup de monde qui n'achètent que de cette manière ( 1 , 2 ou 3 morceaux par album uniquement les tubes) - et même en classique ils ne prennent que les tubes et encore
Mes neveux et nièces ( on ne parle par de boutonneux mais d'adultes de + de 30 ans) n'achètent que de cette manière - quand ce n'est pas par des réseaux exotiques où c'est gratos
Et quelle est leur pratique : on met le morceau sur ipod, iphone ou autre et après 1 mois on en a marre et on efface et passe à autre chose
On est passé dans une société de mauvaise consommation - l'éphémère à tours de bras
Une vraie misère - tout fou le camps

louis16
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Stefano P
Mélomaniaque
Stefano P

Nombre de messages : 1110
Date d'inscription : 30/08/2018

Jean François Paillard (1928-2013) Empty
MessageSujet: Re: Jean François Paillard (1928-2013)   Jean François Paillard (1928-2013) EmptyLun 12 Aoû 2019 - 13:41

LeKap a écrit:
Et quelle est leur pratique : on met le morceau sur ipod, iphone ou autre et après 1 mois on en a marre et on efface et passe à autre chose
On est passé dans une société de mauvaise consommation - l'éphémère à tours de bras
Une vraie misère - tout fout le camp

louis16

On va passer pour de vieux cons, mais c'est très vrai ce que tu dis ; ça me rend vraiment très triste... Jean François Paillard (1928-2013) 2661413304
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://jecroisentendreencore.blogspot.com/
LeKap
Mélomaniaque
LeKap

Nombre de messages : 1438
Age : 62
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 23/04/2010

Jean François Paillard (1928-2013) Empty
MessageSujet: Re: Jean François Paillard (1928-2013)   Jean François Paillard (1928-2013) EmptyLun 12 Aoû 2019 - 13:46

Stefano P a écrit:
LeKap a écrit:
Et quelle est leur pratique : on met le morceau sur ipod, iphone ou autre et après 1 mois on en a marre et on efface et passe à autre chose
On est passé dans une société de mauvaise consommation - l'éphémère à tours de bras
Une vraie misère - tout fout le camp

louis16

On va passer pour de vieux cons, mais c'est très vrai ce que tu dis ; ça me rend vraiment très triste... Jean François Paillard (1928-2013) 2661413304


Et bien tant pis - je préfère être un vieux con et garder ma pratique et mes pieds bien encrés sur terre  que d'être une girouette qui papillonne à la dérive , sans attache et sans repères

Je n'ai que mépris pour les nouvelles " tendances" - je déteste ce mot
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




Jean François Paillard (1928-2013) Empty
MessageSujet: Re: Jean François Paillard (1928-2013)   Jean François Paillard (1928-2013) Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Jean François Paillard (1928-2013)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Jean-François Lessard
» Jean-Christophe Rufin
» Jean-Michel DAMASE (°1928)
» Ultimate Blind-Test de la mort qui tue
» Du Funk Français

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Autour de la musique classique :: Musique classique :: Discographie :: Interprètes (discographie)-
Sauter vers: