Autour de la musique classique

Le but de ce forum est d'être un espace dédié principalement à la musique classique sous toutes ses périodes, mais aussi ouvert à d'autres genres.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Marianne Crebassa

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
aurele
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 22908
Age : 26
Date d'inscription : 12/10/2008

MessageSujet: Marianne Crebassa   Mer 9 Aoû 2017 - 12:44

Après un premier disque solo consacré aux rôles travestis chez Mozart et dans l'opéra / l'opérette français(e), le deuxième récital de Marianne Crebassa intitulé "Secrets" est annoncé chez Erato fin octobre 2017. Il s'agit d'un disque de mélodies françaises et la mezzo-soprano sera accompagnée par Fazil Say au piano. Le programme se concentre surtout autour de trois compositeurs : Ravel, Debussy et Duparc. Shéhérarade accompagné au piano, ce sera sans nul doute surprenant. Par ailleurs, il ne faut pas oublier qu'elle a interprété Ascagne à Strasbourg dans Les Troyens dirigés par John Nelson, disque également à paraître sous le même label mais en novembre prochain.

http://www.prestoclassical.co.uk/r/Erato/9029576897
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Polyeucte
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 19023
Age : 34
Date d'inscription : 03/07/2009

MessageSujet: Re: Marianne Crebassa   Mer 9 Aoû 2017 - 12:53

Dommage que Shéhérazade ne soit pas en version orchestrale. Déjà parce que la partition perd un peu en version piano je trouve (moins de magie), mais en plus ce que proposait Crebassa à la Philharmonie au printemps était vraiment en phase avec une version orchestre : très lyrique. Là il va falloir réduire la voilure et trouver plus de douceur.

_________________
Les Carnets d'Erik, le retour!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://erikcarnets.fr/
aurele
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 22908
Age : 26
Date d'inscription : 12/10/2008

MessageSujet: Re: Marianne Crebassa   Mer 9 Aoû 2017 - 13:16

Je ne connais pas la version piano mais je ne doute pas que l'on perde en magie.
Je suis curieux de l'entendre en tout cas dans ce répertoire, ayant apprécié son premier récital.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Benedictus
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 4439
Age : 42
Localisation : De retour entre deux ou trois poudrières...
Date d'inscription : 02/03/2014

MessageSujet: Re: Marianne Crebassa   Sam 21 Oct 2017 - 23:19

Personne n'a encore écouté le disque de mélodies avec Fazıl Say dont parlait Aurèle (les trois Bilitis et les trois Verlaine de 1891 de Debussy, Shéhérazade, Mirages de Fauré et quatre Duparc)?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Polyeucte
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 19023
Age : 34
Date d'inscription : 03/07/2009

MessageSujet: Re: Marianne Crebassa   Sam 21 Oct 2017 - 23:52

Benedictus a écrit:
Personne n'a encore écouté le disque de mélodies avec Fazıl Say dont parlait Aurèle (les trois Bilitis et les trois Verlaine de 1891 de Debussy, Shéhérazade, Mirages de Fauré et quatre Duparc)?

Acheté, mais pas encore écouté! Very Happy

_________________
Les Carnets d'Erik, le retour!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://erikcarnets.fr/
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 82638
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Marianne Crebassa   Dim 22 Oct 2017 - 0:25

Je ne l'ai que survolé (une mélodie de chaque cycle)… Du fait de la couverture assez massive qu'elle utilise, elle est beaucoup plus pertinente (et libérée) en vrai dans une salle, où elle distille une réelle présence, qu'au disque. Les Bilitis m'ont l'air bien visqueuses (et Say très effacé), par exemple. En revanche, les Mirages débutent remarquablement, et comme ce n'est pas un cycle très bien servi en général, je vais me régaleer de ça quand j'aurai un moment.

Mais ça me paraît assez peu fait pour toi, ce type de voix très homogène et lyrique ; en salle, c'est irrésistible, parce qu'elle fend l'espace (et que la diction reste très bonne malgré la charpente robuste), mais au disque, ça expose plutôt ce que tu n'aimes pas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 80997
Age : 36
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Marianne Crebassa   Dim 22 Oct 2017 - 0:47

Benedictus a écrit:
Personne n'a encore écouté le disque de mélodies avec Fazıl Say dont parlait Aurèle (les trois Bilitis et les trois Verlaine de 1891 de Debussy, Shéhérazade, Mirages de Fauré et quatre Duparc)?

Je viens d'écouter les Bilitis, c'est assez beau.
C'est vrai que c'est un peu trop lyrique et opaque par rapport à ce que j'aime ici (Piau, Vourc'h), mais c'est quand même chouette.
Je regrette surtout la pédale vraiment floue de Say dans la Chevelure, et ses octaves graves rajoutées dans le Tombeau.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 80997
Age : 36
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Marianne Crebassa   Dim 22 Oct 2017 - 1:03

Idem dans les Mirages, rarement entendus par des voix de femme, Say fait des trucs parfois bizarres, il se met à jouer tout piqué au milieu du cygne, alors que c'est demandé juste un peu détaché (point plus liaison), en général on met même la pédale.
Du côté du chant, c'est sans surprise, un peu froid, on finit par s'ennuyer un peu sur la durée du disque, même si c'est du bel ouvrage.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Polyeucte
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 19023
Age : 34
Date d'inscription : 03/07/2009

MessageSujet: Re: Marianne Crebassa   Lun 23 Oct 2017 - 21:38

Je viens d'écouter le disque et en effet c'est assez chouette comme enregistrement. On sent un sourire dans la voix de Crebassa dans Bilitis... quelque chose de beaucoup plus sombre pour Shéhérazade ou les Duparc...

J'aime beaucoup même si on est loin de ce qu'on peut espérer des fois dans ce répertoire, mais j'aime beaucoup.
Il est juste dommage que Shéhérazade ne soit pas en version orchestrale car je trouve que la largeur de l'instrument correspond mieux à cet accompagnement que la délicatesse du piano.

_________________
Les Carnets d'Erik, le retour!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://erikcarnets.fr/
Benedictus
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 4439
Age : 42
Localisation : De retour entre deux ou trois poudrières...
Date d'inscription : 02/03/2014

MessageSujet: Re: Marianne Crebassa   Jeu 26 Oct 2017 - 17:46

DavidLeMarrec a écrit:
Mais ça me paraît assez peu fait pour toi, ce type de voix très homogène et lyrique ; en salle, c'est irrésistible, parce qu'elle fend l'espace (et que la diction reste très bonne malgré la charpente robuste), mais au disque, ça expose plutôt ce que tu n'aimes pas.
Oui, c’est exactement ça.


Secrets. Mélodies françaises:
Debussy: Trois Chansons de Bilitis. Ravel: Shéhérazade¹. Debussy: 3 Mélodies d’après Verlaine. Fauré: Mirages, op.113.
Marianne Crebassa (mezzo-soprano), Fazıl Say (piano); Bernard Krabatsch (flûte)¹.
Salzbourg, III.2017
Erato


Ça reste très correct - le timbre est vraiment beau, la diction est toujours bonne. Mais effectivement, ça n’a rien de séduisant pour moi, parce que la voix est très couverte, et d’une couverture très homogène: tout à fait le genre d’opacité que je n’aime pas trop dans ce répertoire. Et puis côté interprétation, ça manque quand même de relief: c’est du très beau chant, mais l’expression est assez montone (je n’ai pas entendu le «sourire» dont parle Polyeucte, à propos des Bilitis).

Dans Bilitis, c’est un peu à rebours de tout ce que j’aime (le trio gagnant de l’écoute comparée: Piau, Vourc’h, Gens...) mais ça fonctionne encore; dans les trois Verlaine de Debussy et dans les Mirages, ça devient en revanche assez vite ennuyeux. C’est sans doute dans Shéhérazade que ça colle le mieux à l’écriture vocale. (Et je n’ai pas écouté le reste du programme.)

Par ailleurs, l’accompagnement de Say est vraiment peu convaincant: on navigue entre un son très nébuleux et lointain (excès de pédale?) et un maniérisme un peu envahissant, avec des détachés, des accentuations, des effets de surcharge assez contre-intuitifs. (Mais Susan Manoff, ce n’est sûrement pas un nom assez vendeur.)

Enfin, je le redis quand même: malgré l’opacité, le texte reste intelligible - donc pour un disque orienté «grand public lyrique», ça reste largement plus recommandable que les horreurs de Lemieux ou Jaroussky.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
aurele
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 22908
Age : 26
Date d'inscription : 12/10/2008

MessageSujet: Re: Marianne Crebassa   Ven 27 Oct 2017 - 16:15

J'ai acheté le disque et je n'en achète quasiment plus.

Oui, c'est un peu monotone sur la durée mais il y a quelque chose dans ce timbre que j'aime beaucoup, une vibration particulière également, de très beaux graves. C'est une interprète distante. La diction n'est pas toujours idéale par ailleurs. Je trouve que justement, ce qui lui convient le plus, ce sont les Fauré et les Duparc. Pour Shéhérazade, je préfère aussi une version avec orchestre.
C'est un beau disque dans l'ensemble. Je ne connaissais pas les mélodies de Debussy sur les poèmes de Verlaine. Pour les Bilitis, pour les noms que vous citez, je suis d'accord avec vous, notamment pour Piau et Gens car je ne connais pas Vourc'h là dedans. Crebassa y est trop anecdotique.
Say fait des choses très particulières et je ne sais pas encore si j'aime ou non.
J'ai surtout acheté le disque pour soutenir cette jeune mezzo-soprano, même si elle fait une très belle carrière européenne, notamment en Allemagne ou en Autriche.
Par ailleurs, un de mes anciens proches fut son professeur de musique de chambre pendant un an à Montpellier.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Benedictus
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 4439
Age : 42
Localisation : De retour entre deux ou trois poudrières...
Date d'inscription : 02/03/2014

MessageSujet: Re: Marianne Crebassa   Ven 27 Oct 2017 - 16:53

aurele a écrit:
quelque chose dans ce timbre [...], une vibration particulière également, de très beaux graves
Oui, exactement.

aurele a écrit:
La diction n'est pas toujours idéale par ailleurs.
Ah bon? Comment cela? La couverture a tendance à la voiler, mais la diction proprement dite m'a paru irréprochable.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Marianne Crebassa   

Revenir en haut Aller en bas
 
Marianne Crebassa
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Marianne Oswald
» Marianne - Dans la chambre où tu t'endors (1972)
» modèles couverture
» Les duos qui tuent
» Mika fume t il?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Autour de la musique classique :: Musique classique :: Discographie :: Interprètes (discographie)-
Sauter vers: