Autour de la musique classique

Le but de ce forum est d'être un espace dédié principalement à la musique classique sous toutes ses périodes, mais aussi ouvert à d'autres genres.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Les membres entre-eux

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5
AuteurMessage
luisa miller
Mélomane chevronné
luisa miller

Nombre de messages : 4155
Age : 918
Date d'inscription : 27/11/2008

MessageSujet: Re: Les membres entre-eux   Jeu 14 Mar 2019 - 10:44

Cololi a écrit:
Mr Croche était un grand fan de la musique de Rameau. Je crois que cela suffit comme caution de musicalité cat
En revanche la musiquette prétexte à la cérémonie courtisane d'un certain lully … là c'est sûr que pour défendre une chose pareille ...


pété de rire COLOLLUY t'es pas croyable pété de rire . toi le LULLYste en chef tu essaies encore de me faire croire que tu crois à la pseudo sainte trinité germanique? hehe
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://lyriqueinfo.blogspot.fr/
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 86793
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Les membres entre-eux   Jeu 14 Mar 2019 - 11:00

Adalbéron a écrit:
sans accident expressif, sans prendre en compte les potentialités expressives de la voix chantée (cette vague déclamation continue entrecoupée de fades et éternelles ritournelles...).

Pour qualifier quelqu'un qui est le maître du mètre variable, c'est un peu fort. hehe (« Enfin il est en ma puissance »)

Mais on a le droit d'aimer davantage les rengaines du type « Paix favorable », c'est vrai que de ce sont de jolies mélodies sans texte, ça facilite l'approche pour les mélomanes aux compétences limitées. kiss
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
luisa miller
Mélomane chevronné
luisa miller

Nombre de messages : 4155
Age : 918
Date d'inscription : 27/11/2008

MessageSujet: Re: Les membres entre-eux   Jeu 14 Mar 2019 - 11:09

David, il faut vraiment arrêter de bedo de la moquette c'est très mauvais pour ta santé hehe . Je t'ai déjà dit que ce type de discours était pour COLOLULLYste; si tu lui enlèves le pain de la bouche, il ne sera pas content Mr.Red
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://lyriqueinfo.blogspot.fr/
Benedictus
Mélomane chevronné
Benedictus

Nombre de messages : 7567
Age : 44
Localisation : De retour dans le neuf-quatre...
Date d'inscription : 02/03/2014

MessageSujet: Re: Les membres entre-eux   Jeu 14 Mar 2019 - 19:58

DavidLeMarrec a écrit:
les philosophes (totalement incultes en musique, à l'exception de Rousseau qui n'en était pas moins dans l'erreur hehe ), prenaient le bouffe italien pour la forme ultime d'art total.
scratch C'est seulement Rousseau qui avait un goût de chiotte.
Voltaire a écrit:
Lully, méprisé par les Musiciens ignorans d'Italie, & admiré par les plus habiles
Diderot a écrit:
L'opéra d'Armide est le chef-d'oeuvre de Lulli, et le monologue d'Armide est le chef-d'oeuvre de cet Opéra... Il s'agit d'opposer Lulli à Terradellas, Lulli, le grand Lulli, et cela dans l'endroit où son rival même, le jaloux Rameau l'a trouvé sublime
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cololi
chaste Col
Cololi

Nombre de messages : 30644
Age : 38
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 10/04/2009

MessageSujet: Re: Les membres entre-eux   Jeu 14 Mar 2019 - 21:05

DavidLeMarrec a écrit:
Ah, mais la musique de Rameau n'est pas inintéressante ; c'est juste ce qu'il en fait qui est misérable. Quant à ta caution du théâtre lyrique, le gars qui écrit un opéra sur « oui il me parle parfois » et « je vais dire quelque chose à quelqu'un », faut-il vraiment en parler ?

Tu ne comprends pas bien … Que veut dire cela ?
Rameau n'emploie jamais la musique à cet usage !

_________________
Laissons les jolies femmes aux hommes sans imagination - Proust (Albertine disparue)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://discopathe-anonyme.fr/
Ravélavélo
Mélomane chevronné
Ravélavélo

Nombre de messages : 5169
Localisation : Pays des Bleuets
Date d'inscription : 28/09/2015

MessageSujet: Re: Les membres entre-eux   Jeu 14 Mar 2019 - 21:53

Benedictus a écrit:
DavidLeMarrec a écrit:
les philosophes (totalement incultes en musique, à l'exception de Rousseau qui n'en était pas moins dans l'erreur hehe ), prenaient le bouffe italien pour la forme ultime d'art total.
scratch C'est seulement Rousseau qui avait un goût de chiotte.
Voltaire a écrit:
Lully, méprisé par les Musiciens ignorans d'Italie, & admiré par les plus habiles
Diderot a écrit:
L'opéra d'Armide est le chef-d'oeuvre de Lulli, et le monologue d'Armide est le chef-d'oeuvre de cet Opéra... Il s'agit d'opposer Lulli à Terradellas, Lulli, le grand Lulli, et cela dans l'endroit où son rival même, le jaloux Rameau l'a trouvé sublime

Il a mis le feu aux poudres en tout cas.
Plus jeune il a été marqué par son séjour en Italie, a entendu les jeunes musiciennes orphelines de La Pietà...
Je vais relire la biographie de Rousseau (en deux tomes) par Raymond Trousson qui y consacre un chapitre entier.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Adalbéron
Mélomaniaque
Adalbéron

Nombre de messages : 947
Age : 1000
Localisation : Rue de la Grande Truanderie
Date d'inscription : 21/08/2015

MessageSujet: Re: Les membres entre-eux   Ven 15 Mar 2019 - 0:46

DavidLeMarrec a écrit:
Adalbéron a écrit:
sans accident expressif, sans prendre en compte les potentialités expressives de la voix chantée (cette vague déclamation continue entrecoupée de fades et éternelles ritournelles...).

Pour qualifier quelqu'un qui est le maître du mètre variable, c'est un peu fort. hehe (« Enfin il est en ma puissance »)

Mais on a le droit d'aimer davantage les rengaines du type « Paix favorable », c'est vrai que de ce sont de jolies mélodies sans texte, ça facilite l'approche pour les mélomanes aux compétences limitées. kiss

« Pour résumer en peu de mots mon sentiment sur le célèbre monologue, je dis que si on l'envisage comme du chant, on n'y trouve ni mesure, ni caractère, ni mélodie : si l'on veut que ce soit du récitatif, on n'y trouve ni naturel ni expression ; quelque nom qu'on veuille lui donner, on le trouve rempli de sons filés, de trilles et autres ornements du chant bien plus ridicules encore dans une pareille situation qu'ils ne le sont communément dans la musique française. La modulation en est régulière, mais puérile par cela même, scolastique, sans énergie, sans affection sensible. L'accompagnement s'y borne à la basse-continue, dans une situation où toutes les puissances de la musique doivent être déployées; et cette basse est plutôt celle qu'on ferait mettre à un écolier sous sa leçon de musique, que l'accompagnement d'une vive scène d'opéra, dont l'harmonie doit être choisie et appliquée avec un discernement exquis pour rendre la déclamation plus sensible et l'expression plus vive. En un mot si l'on s'avisait d'exécuter la musique de cette scène sans y joindre les paroles, sans crier ni gesticuler, il ne serait pas possible d'y rien démêler d'analogue à la situation qu'elle veut peindre et aux sentiments qu'elle veut exprimer, et tout cela ne paraîtrait qu'une ennuyeuse suite de sons modulée au hasard et seulement pour la faire durer.
Cependant ce monologue a toujours fait, et je ne doute pas qu'il ne fît encore un grand effet au théâtre, parce que les vers en sont admirables et la situation vive et intéressante. Mais sans les bras et le jeu de l'actrice, je suis persuadé que personne n'en pourrait souffrir le récitatif, et qu'une pareille musique a grand besoin du secours des yeux pour être supportables aux oreilles. » (Rousseau, Lettre sur la musique française)

BIM
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://pezzocapriccioso.wordpress.com
Ravélavélo
Mélomane chevronné
Ravélavélo

Nombre de messages : 5169
Localisation : Pays des Bleuets
Date d'inscription : 28/09/2015

MessageSujet: Re: Les membres entre-eux   Ven 15 Mar 2019 - 0:52

Il y a encore des mots beaucoup plus durs...
@ Adalbéron: Merci pour l'extrait ! mains
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 86793
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Les membres entre-eux   Ven 15 Mar 2019 - 1:12

Benedictus a écrit:
DavidLeMarrec a écrit:
les philosophes (totalement incultes en musique, à l'exception de Rousseau qui n'en était pas moins dans l'erreur hehe ), prenaient le bouffe italien pour la forme ultime d'art total.
scratch C'est seulement Rousseau qui avait un goût de chiotte.
Voltaire a écrit:
Lully, méprisé par les Musiciens ignorans d'Italie, & admiré par les plus habiles
Diderot a écrit:
L'opéra d'Armide est le chef-d'oeuvre de Lulli, et le monologue d'Armide est le chef-d'oeuvre de cet Opéra... Il s'agit d'opposer Lulli à Terradellas, Lulli, le grand Lulli, et cela dans l'endroit où son rival même, le jaloux Rameau l'a trouvé sublime

Diderot, et les Encyclopédistes en général, étaient pour la plupart du coin honni de la Reine. Qu'ils aient dit du bien de LULLY n'enlève rien à leur positionnement du mauvais côté de l'Histoire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 86793
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Les membres entre-eux   Ven 15 Mar 2019 - 1:22

Adalbéron a écrit:
L'accompagnement s'y borne à la basse-continue, dans une situation où toutes les puissances de la musique doivent être déployées; et cette basse est plutôt celle qu'on ferait mettre à un écolier sous sa leçon de musique,

Il fallait quand même une inculture complète de la musique du XVIIe siècle pour écrire ça… Il est facile de comparer qu'on ne trouve cette basse nulle part ailleurs.
Mais forcément, en l'entendant au XVIIIe, dans les versions réaménagées type Dauvergne, l'écart entre l'orchestre très habillé des refontes et les récitatifs qui subsistent paraît incongru (débauche de moyens pour les ariettes, et soudain un récitatif sec pour le monologue). Moi je trouve au contraire que cette mise à nu est bouleversante, après le grand ballet choral de l'enchantement paisible de Renaud.


Citation :
Cependant ce monologue a toujours fait, et je ne doute pas qu'il ne fît encore un grand effet au théâtre, parce que les vers en sont admirables et la situation vive et intéressante. Mais sans les bras et le jeu de l'actrice, je suis persuadé que personne n'en pourrait souffrir le récitatif, et qu'une pareille musique a grand besoin du secours des yeux pour être supportables aux oreilles. » (Rousseau, Lettre sur la musique française)

Je crois qu'on est nombreux ici à l'avoir découvert au disque. Donc pas très convaincant, quoi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Benedictus
Mélomane chevronné
Benedictus

Nombre de messages : 7567
Age : 44
Localisation : De retour dans le neuf-quatre...
Date d'inscription : 02/03/2014

MessageSujet: Re: Les membres entre-eux   Ven 15 Mar 2019 - 1:41

DavidLeMarrec a écrit:
Diderot, et les Encyclopédistes en général, étaient pour la plupart du coin honni de la Reine. Qu'ils aient dit du bien de LULLY n'enlève rien à leur positionnement du mauvais côté de l'Histoire.
scratch Tu as des références précises à ce sujet pour Diderot? Parce que, de tout ce que j'ai lu de lui, c'est en gros deux idées-force qu'on peut résumer ainsi: 1. opposer Italiens et Français ne rime à rien, le cahier des charges du seria et de la tragédie lyrique sont très différents, mais personnellement j'aime mieux la tragédie lyrique; 2. Rameau ou Lully, les deux sont grands mais pas selon les mêmes critères, mais personnellement j'aime mieux Rameau. Et il s'est assez soigneusement tenu à l'écart de la Querelle.

Quant à Voltaire, je ne suis pas sûr qu'il ait même vraiment su de quoi il retournait: ses goûts esthétiques me semblent avoir été assez passéistes, vraiment ceux de la génération d'avant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 86793
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Les membres entre-eux   Sam 16 Mar 2019 - 1:48

Non, je n'ai pas de références particulières, c'est au fil de mes lectures. Je me suis davantage intéressé à la période 1670-1730 d'une part, 1770-1810 d'autre part, j'ai lu peu de choses pointues sur la période intermédiaire qui m'intéresse beaucoup moins, à part quelques généralités dans des ouvrages qui traitaient d'autre chose, et des fragments de Diderot lui-même.
Il est donc possible que je fasse erreur. Il m'en restait l'impression que, comme ses collègues, il n'y connaissait rien, encore moins qu'en peinture, mais je me trompe peut-être.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Ravélavélo
Mélomane chevronné
Ravélavélo

Nombre de messages : 5169
Localisation : Pays des Bleuets
Date d'inscription : 28/09/2015

MessageSujet: Re: Les membres entre-eux   Dim 17 Mar 2019 - 14:53

J'écoute avec grand bonheur un extrait d'Omphale de Destouches chanté par nul autre que David LeMarrec qui s'accompagne lui-même au piano.


http://operacritiques.free.fr/css/index.php?2011/05/21/1725-la-rouee-omphale-destouches-la-motte
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 86793
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Les membres entre-eux   Dim 17 Mar 2019 - 16:39

Oh, je n'ai pas réécouté ça depuis lors (huit ans !). Je n'ose pas trop le faire, je ne suis pas sûr de tolérer ce que j'entendrais. hehe

Mais mon intention était bonne, et c'est gentil d'y prêter attention. Embarassed
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Ravélavélo
Mélomane chevronné
Ravélavélo

Nombre de messages : 5169
Localisation : Pays des Bleuets
Date d'inscription : 28/09/2015

MessageSujet: Re: Les membres entre-eux   Dim 17 Mar 2019 - 21:39

DavidLeMarrec a écrit:
Oh, je n'ai pas réécouté ça depuis lors (huit ans !). Je n'ose pas trop le faire, je ne suis pas sûr de tolérer ce que j'entendrais. hehe

Mais mon intention était bonne, et c'est gentil d'y prêter attention. Embarassed

C'est par hasard, une simple recherche pour écouter cette oeuvre et voir ce qui en découle.
Omphale est cité dans le livre de Trousson sur Rousseau, en particulier dans le chapitre 'La Guerre des Musiques'.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ovni231
Mélomane chevronné
ovni231

Nombre de messages : 12598
Age : 24
Localisation : Karl Marx est un ailurophile ukraïnien d'obédience léniniste
Date d'inscription : 05/01/2011

MessageSujet: Re: Les membres entre-eux   Mar 19 Mar 2019 - 1:09

Ravélavélo a écrit:
J'écoute avec grand bonheur un extrait d'Omphale de Destouches chanté par nul autre que David LeMarrec qui s'accompagne lui-même au piano.


http://operacritiques.free.fr/css/index.php?2011/05/21/1725-la-rouee-omphale-destouches-la-motte

Oh mon Dieu, mais c'est immense ! Shocked Surprised

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ravélavélo
Mélomane chevronné
Ravélavélo

Nombre de messages : 5169
Localisation : Pays des Bleuets
Date d'inscription : 28/09/2015

MessageSujet: Re: Les membres entre-eux   Mar 19 Mar 2019 - 2:03

ovni231 a écrit:
Ravélavélo a écrit:
J'écoute avec grand bonheur un extrait d'Omphale de Destouches chanté par nul autre que David LeMarrec qui s'accompagne lui-même au piano.


http://operacritiques.free.fr/css/index.php?2011/05/21/1725-la-rouee-omphale-destouches-la-motte

Oh mon Dieu, mais c'est immense !  Shocked  Surprised

Spoiler:
 

J'apprécie le côté 'document' d'un tel enregistrement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Les membres entre-eux   

Revenir en haut Aller en bas
 
Les membres entre-eux
Revenir en haut 
Page 5 sur 5Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5
 Sujets similaires
-
» Les membres entre-eux
» Petits suicides entre amis. Arto Paasolina.
» Quel est le point commun entre Neil Young et Rod Stewart?
» L'Associated Press dévoile des échanges entre AEG et Murray
» MIXAGE : S'entre-aider / Apprendre / Partager

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Autour de la musique classique :: Divers :: Le forum-
Sauter vers: