Autour de la musique classique

Le but de ce forum est d'être un espace dédié principalement à la musique classique sous toutes ses périodes, mais aussi ouvert à d'autres genres.
 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez
 

 Alexandre Scriabine (1872-1915)

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3 ... 7 ... 14  Suivant
AuteurMessage
Xavier
Père fondateur
Xavier

Nombre de messages : 84062
Age : 38
Date d'inscription : 08/06/2005

Alexandre Scriabine (1872-1915) Empty
MessageSujet: Alexandre Scriabine (1872-1915)   Alexandre Scriabine (1872-1915) EmptyMar 25 Juil 2006 - 23:36

Ou Alexander Scriabin, c'est au choix. Smile

Apparemment, une petite présentation s'impose.

Je parlerai peu de l'homme, plus de la musique, évidemment il y a des choses à lire sur le personnage, que ce soit ses notes et écrits, ou bien l'ouvrage de Manfred Kelkel.

Dans sa jeunesse il est très influencé par Chopin (également Liszt), il compose des Etudes, Mazurkas, Préludes...
Né un an avant Rachmaninov, il est également un pianiste virtuose, ses premières oeuvres sont d'une esthétique assez proche (bien que d'un pianisme moins massif et un poil moins virtuose) mais alors que Rachmaninov conservera à peu près le même style jusqu'à la fin de sa vie (il est mort beaucoup plus tard que Scriabine, en 1943), le style de Scriabine va se transformer progressivement mais de façon spectaculaire vers une musique visionnaire dont la modernité rivalise avec celle de Schoenberg à la même époque.

On définit d'ordinaire 3 périodes:
-1ère période post-chopinienne, jusqu'à l'opus 29.
-2è période, le langage devient de plus en plus chromatique avec l'influence de Wagner et plus particulièrement de Tristan. (4è sonate opus 30, 3è symphonie opus 43)
-j'ajoute ici une période intermédiaire entre l'opus 53 (5è sonate) et l'opus 59, où la tonalité est sérieusement mise à mal, où le style de Scriabine devient de plus en plus personnel, où il crée son style harmonique propre.
-3è période à partir de Prométhée, (opus 60) où l'atonalité scriabinienne se différencie de celle de Schoenberg par son harmonie séduisante faite d'échelles de quartes et du futur mode 2 de Messiaen.

Scriabine est un maître de la petite forme, il a composé quantités de miniatures pour piano (préludes, poèmes, etc...), qui sont des concentrés de poésie, et surtout son domaine d'expérimentation.
Mais dans chaque période, Scriabine alterne miniatures et grandes formes.
Ces grandes formes ce sont les 10 sonates qui couvrent ses 3 périodes (les 5 dernières sont dans la 3è période) et les grandes fresques symphoniques, 2 symphonies pour la 1ère période, la 3è symphonie opus 43 pendant la 2è période, et les 2 poèmes symphoniques (Poème de l'extase et Prométhée) pour la 3è période.

Il est intéressant de découvrir le compositeur en suivant la chronologie, sachant que les 2 premières périodes sont moins personnelles et que la 3è n'est quasiment constituée que de chefs d'oeuvre.

Les oeuvres indispensables sont donc les sonates 5 à 10, le Poème de l'extase et Prométhée, poème du feu, pour piano, choeur et orchestre.
D'ailleurs dans la dernière période (déjà à partir de la 5è sonate), les oeuvres d'envergure ont adopté la grande forme en un mouvement, héritée de Liszt et de sa sonate.
Mais il faut également piocher dans les miniatures, notamment les études opus 8 et 42 pour la période post-romantique, le Poème-nocturne opus 61, les Poèmes opus 71, Danses opus 73, Vers la flamme opus 72, pour la dernière période.

La 1ère symphonie utilisent dans son dernier mouvement solistes et choeur, Prométhée également un choeur, sinon rien d'autre dans sa production que des oeuvres pour piano et quelques grandes pages symphoniques.

Il faut également jeter une oreille à l'Acte préalable reconstitué par Nemtin, cette oeuvre inachevée qui poursuit encore plus loin l'esthétique de Prométhée.
Il voulait une oeuvre gigantesque, pour piano, orgue, soprano, choeur et orchestre; il avait pour l'occasion acheté un terrain en Inde où l'humanité entière devait se réunir pour assister à son oeuvre.
Poursuivant (de façon totalement givrée) l'idée d'art total de Wagner, il rêvait de séances réunissant musique, chant, danse, parfums et attouchements entre les participants... Laughing
Je vous passe la suite sur sa philosophie fumeuse et néanmoins amusante.
Il n'empêche, c'était un compositeur de génie, et quand on voit le chemin qu'il prenait avec ses dernières oeuvres et cet Acte préalable, on ne peut que regretter qu'il soit mort si tôt. (43 ans)

On peut aussi remarquer que, s'il ne cessait de proclamer sa joie et son optimisme, sa musique fait souvent ressortir l'inverse.
On ne peut pas ne pas ressentir l'ambiance satanique qui ressort des sonates 6, 7 et 9 ou encore des flammes sombres opus 73, etc...

Pour la discographie, se reporter aux topics suivants:

http://classik.forumactif.com/viewtopic.forum?t=171&highlight=scriabine
http://classik.forumactif.com/viewtopic.forum?t=126&highlight=scriabine


Dernière édition par Xavier le Mar 12 Mai 2009 - 0:00, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 88071
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Alexandre Scriabine (1872-1915) Empty
MessageSujet: Re: Alexandre Scriabine (1872-1915)   Alexandre Scriabine (1872-1915) EmptyMer 26 Juil 2006 - 2:38

Merci pour cette mise au point synthétique. Smile
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Ouf1er
Mélomaniaque
Ouf1er

Nombre de messages : 853
Localisation : Lyon
Date d'inscription : 01/09/2005

Alexandre Scriabine (1872-1915) Empty
MessageSujet: Re: Alexandre Scriabine (1872-1915)   Alexandre Scriabine (1872-1915) EmptyMer 26 Juil 2006 - 8:54

Xavier a écrit:

Poursuivant (de façon totalement givrée) l'idée d'art total de Wagner, il rêvait de séances réunissant musique, chant, danse, parfums et attouchements entre les participants... Laughing

(Pollution sans intérêt)


Dernière édition par Ouf1er le Dim 18 Avr 2010 - 12:59, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
sofro
Tonton
sofro

Nombre de messages : 2268
Localisation : LYON
Date d'inscription : 19/09/2005

Alexandre Scriabine (1872-1915) Empty
MessageSujet: Re: Alexandre Scriabine (1872-1915)   Alexandre Scriabine (1872-1915) EmptyMer 26 Juil 2006 - 10:34

Ouf1er a écrit:
Xavier a écrit:

Poursuivant (de façon totalement givrée) l'idée d'art total de Wagner, il rêvait de séances réunissant musique, chant, danse, parfums et attouchements entre les participants... Laughing

Eh, on pourrait peut-être monter au fin fond de l'Inde un Festival Scriabine, avec séances d'attouchements entre les participants... Je vois ca d'ici : l'anti-Bayreyth, en somme... Laughing
Mais oui! dans le forum, on a tout à fait de quoi réunir les bonnes personnes pour réaliser un telle idée: David qui est un remarquable créateur d'entreprises, Xavier pour le versant "Scriabine" du projet et Poulet pour le versant "attouchements entre participants".

Qui a un terrain en Inde ici Question
Revenir en haut Aller en bas
ouannier
Mélomane chevronné


Nombre de messages : 5150
Date d'inscription : 21/07/2005

Alexandre Scriabine (1872-1915) Empty
MessageSujet: Re: Alexandre Scriabine (1872-1915)   Alexandre Scriabine (1872-1915) EmptyMer 26 Juil 2006 - 11:26

Je ne comprends pas que tu mettes le poème de l'extase dans la troisième pèriode. Je suis d'accord pour dire que cette musique est une vraie réussite, mais il y a encore tout de l'influence wagnérienne et on est encore loin de la musique expérimentale et mystique du poème du feu non ? Pour moi, le poème de l'extase a toute sa place dans la deuxième pèriode qu'il illustre parfaitement alors qu'il fait un peu tâche dans la troisième.
Revenir en haut Aller en bas
Xavier
Père fondateur
Xavier

Nombre de messages : 84062
Age : 38
Date d'inscription : 08/06/2005

Alexandre Scriabine (1872-1915) Empty
MessageSujet: Re: Alexandre Scriabine (1872-1915)   Alexandre Scriabine (1872-1915) EmptyMer 26 Juil 2006 - 11:58

ouannier a écrit:
Je ne comprends pas que tu mettes le poème de l'extase dans la troisième pèriode. Je suis d'accord pour dire que cette musique est une vraie réussite, mais il y a encore tout de l'influence wagnérienne et on est encore loin de la musique expérimentale et mystique du poème du feu non ? Pour moi, le poème de l'extase a toute sa place dans la deuxième pèriode qu'il illustre parfaitement alors qu'il fait un peu tâche dans la troisième.

Xavier a écrit:

On définit d'ordinaire 3 périodes:
-1ère période post-chopinienne, jusqu'à l'opus 29.
-2è période, le langage devient de plus en plus chromatique avec l'influence de Wagner et plus particulièrement de Tristan. (4è sonate opus 30, 3è symphonie opus 43)
-j'ajoute ici une période intermédiaire entre l'opus 53 (5è sonate) et l'opus 59, où la tonalité est sérieusement mise à mal, où le style de Scriabine devient de plus en plus personnel, où il crée son style harmonique propre.
-3è période à partir de Prométhée, (opus 60) où l'atonalité scriabinienne se différencie de celle de Schoenberg par son harmonie séduisante faite d'échelles de quarte et du futur mode 2 de Messiaen.

Je considère que le Poème de l'extase (opus 54) est dans cette période intermédiaire, parce qu'on est dans une esthétique qui va déjà nettement plus loin que la 3è symphonie par exemple.
C'est le problème avec Scriabine, il évolue tellement vite qu'il faut créer une nouvelle période tous les 3 ans!
Revenir en haut Aller en bas
Sun Valley
Mélomane averti
Sun Valley

Nombre de messages : 360
Age : 27
Localisation : Je suis partout.
Date d'inscription : 20/07/2006

Alexandre Scriabine (1872-1915) Empty
MessageSujet: Re: Alexandre Scriabine (1872-1915)   Alexandre Scriabine (1872-1915) EmptyMer 26 Juil 2006 - 12:05

Le problème, c'est que malgré cette excellente présentation de Scriabine, il manque l'essentiel: sa musique.
Je n'ai jamais eu l'occasion de l'écouter (peut-être suis-je la seule sur ce forum) car personne dans ma famille n'écoute de musique classique.
Serait-il donc possible de mettre quelques extraits de ses morceaux les plus représentatifs de son oeuvre?
Revenir en haut Aller en bas
ouannier
Mélomane chevronné


Nombre de messages : 5150
Date d'inscription : 21/07/2005

Alexandre Scriabine (1872-1915) Empty
MessageSujet: Re: Alexandre Scriabine (1872-1915)   Alexandre Scriabine (1872-1915) EmptyMer 26 Juil 2006 - 12:05

Ah d'accord, je n'avais pas compris, je ne savais plus quel est l'opus de cette oeuvre. Toujours est-il que son style harmonique propre est encore absent de ce poème de l'extase. On est encore loin des accords de quartes accord mystique et tout le reste. En fait c'est la première fois que j'entend parler d'ne pèriode intermédiaire chez Scriabin.
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 88071
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Alexandre Scriabine (1872-1915) Empty
MessageSujet: Re: Alexandre Scriabine (1872-1915)   Alexandre Scriabine (1872-1915) EmptyMer 26 Juil 2006 - 12:09

Sun Valley a écrit:
Le problème, c'est que malgré cette excellente présentation de Scriabine, il manque l'essentiel: sa musique.
Je n'ai jamais eu l'occasion de l'écouter (peut-être suis-je la seule sur ce forum) car personne dans ma famille n'écoute de musique classique.
Serait-il donc possible de mettre quelques extraits de ses morceaux les plus représentatifs de son oeuvre?
Je ne veux pas m'avancer, mais pour des raisons légales, je doute que Xavier puisse autoriser la fourniture de musique ici.
En revanche, puisque tu es partout, tu peux en emprunter dans une médiathèque.
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Xavier
Père fondateur
Xavier

Nombre de messages : 84062
Age : 38
Date d'inscription : 08/06/2005

Alexandre Scriabine (1872-1915) Empty
MessageSujet: Re: Alexandre Scriabine (1872-1915)   Alexandre Scriabine (1872-1915) EmptyMer 26 Juil 2006 - 12:11

ouannier a écrit:
Ah d'accord, je n'avais pas compris, je ne savais plus quel est l'opus de cette oeuvre. Toujours est-il que son style harmonique propre est encore absent de ce poème de l'extase.
On est encore loin des accords de quartes accord mystique et tout le reste.


Et pourtant non! On en est tout près, il y a certains accords qui explosent la tonalité, et qui annoncent la suite!
Bien sûr, tout de suite après, Scriabine nous ramène vers des choses plus "normales", mais si tu y regardes de près, tu verras ces choses-là... (si tu as la partition je peux t'indiquer des mesures)
Idem pour la sonate n°5 opus 53, il est impossible de mettre ça dans la même période que les études opus 42.
Pour moi cette période c'est le début du vrai Scriabine, même si ce n'est pas encore celui de Prométhée et des dernières sonates.

ouannier a écrit:
En fait c'est la première fois que j'entend parler d'ne pèriode intermédiaire chez Scriabin.

C'est ma touche personnelle quoi! Laughing
Mais je ne vois pas comment on peut mettre cette période (opus 53 à 59, d'ailleurs il faudrait peut-être englober l'opus 52) avec celle qui précède ou celle qui suit.
Revenir en haut Aller en bas
ouannier
Mélomane chevronné


Nombre de messages : 5150
Date d'inscription : 21/07/2005

Alexandre Scriabine (1872-1915) Empty
MessageSujet: Re: Alexandre Scriabine (1872-1915)   Alexandre Scriabine (1872-1915) EmptyMer 26 Juil 2006 - 12:24

Xavier a écrit:
mais si tu y regardes de près, tu verras ces choses-là... (si tu as la partition je peux t'indiquer des mesures)

Bah je veux bien je l'ai justement la partition chez Eulenburg et j'ai numéroté les mesures de ma main. 600 mesures je crois. La haine quand je me suis rendu compte que j'avais tout décalé à partir de la mesure 200. Laughing
Revenir en haut Aller en bas
Xavier
Père fondateur
Xavier

Nombre de messages : 84062
Age : 38
Date d'inscription : 08/06/2005

Alexandre Scriabine (1872-1915) Empty
MessageSujet: Re: Alexandre Scriabine (1872-1915)   Alexandre Scriabine (1872-1915) EmptyMer 26 Juil 2006 - 12:40

ouannier a écrit:
Xavier a écrit:
mais si tu y regardes de près, tu verras ces choses-là... (si tu as la partition je peux t'indiquer des mesures)

Bah je veux bien je l'ai justement la partition chez Eulenburg et j'ai numéroté les mesures de ma main. 600 mesures je crois. La haine quand je me suis rendu compte que j'avais tout décalé à partir de la mesure 200. Laughing

Bon alors par exemple tu prends l'Allegro non troppo qui commence mesure 95; regarde (et écoute) l'accord sur la mesure 99, qui revient aussi sur la mesure 100, et note le rapport de triton entre les 2 harmonies de la mesure...
Ensuite le dessein même de la mélodie dans ce passage à la trompette: sol#, la si mi, alors qu'on est sur une dominante de sol majeur les notes sol# si et mi sont presque intégrés à l'harmonie, si tu les rajoutes au reste on obtient presque l'accord de Prométhée ré fa# do sol# si mi, à part la disposition c'est la même chose, même si l'accord n'est pas encore considéré comme tel (ici c'est sixte ajoutée, neuvième ajoutée, etc...), il est déjà en germe ici!
Revenir en haut Aller en bas
Xavier
Père fondateur
Xavier

Nombre de messages : 84062
Age : 38
Date d'inscription : 08/06/2005

Alexandre Scriabine (1872-1915) Empty
MessageSujet: Re: Alexandre Scriabine (1872-1915)   Alexandre Scriabine (1872-1915) EmptyMer 26 Juil 2006 - 12:43

On pourrait regarder toute la partition comme ça, il y a sans arrêt des dominantes avec notes ajoutées qui s'enchaînent par rapport de triton... ça n'est pas Wagner quand même ça!
En fait toute l'harmonie de la 3è période est pratiquement contenue ici. (même si elle n'est pas encore exploitée de la même façon)
Revenir en haut Aller en bas
Xavier
Père fondateur
Xavier

Nombre de messages : 84062
Age : 38
Date d'inscription : 08/06/2005

Alexandre Scriabine (1872-1915) Empty
MessageSujet: Re: Alexandre Scriabine (1872-1915)   Alexandre Scriabine (1872-1915) EmptyMer 26 Juil 2006 - 12:53

Ensuite tu prends 2 mesures après le chiffre 13, et tu notes ces enchaînements de dominante par triton, avec montée d'un ton toutes les deux mesures, c'est typique du dernier Scriabine, puis le climax au chiffre 14, regarde l'accord, mi bémol la aux cordes graves fa# do fa# aux trombones puis sol bémol do bémol mi bémol, on est en plein dans le mode 2!
Revenir en haut Aller en bas
ouannier
Mélomane chevronné


Nombre de messages : 5150
Date d'inscription : 21/07/2005

Alexandre Scriabine (1872-1915) Empty
MessageSujet: Re: Alexandre Scriabine (1872-1915)   Alexandre Scriabine (1872-1915) EmptyMer 26 Juil 2006 - 13:53

Oui, je vois, effectivement. Et puis il y a aussi le fameux thème des créations apparues à la mesure 71 qui est une quasi série dodécaphonique. Non pas que ce soit très scriabinien mais pour du 1908 c'est pas mal quand même.
Revenir en haut Aller en bas
Xavier
Père fondateur
Xavier

Nombre de messages : 84062
Age : 38
Date d'inscription : 08/06/2005

Alexandre Scriabine (1872-1915) Empty
MessageSujet: Re: Alexandre Scriabine (1872-1915)   Alexandre Scriabine (1872-1915) EmptyMer 26 Juil 2006 - 13:55

ouannier a écrit:
pour du 1908 c'est pas mal quand même.

Composé entre 1904 et 1907. Wink
Revenir en haut Aller en bas
ouannier
Mélomane chevronné


Nombre de messages : 5150
Date d'inscription : 21/07/2005

Alexandre Scriabine (1872-1915) Empty
MessageSujet: Re: Alexandre Scriabine (1872-1915)   Alexandre Scriabine (1872-1915) EmptyMer 26 Juil 2006 - 13:58

Oui mais créé en 1908 non ?


Dernière édition par le Mer 26 Juil 2006 - 14:12, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Xavier
Père fondateur
Xavier

Nombre de messages : 84062
Age : 38
Date d'inscription : 08/06/2005

Alexandre Scriabine (1872-1915) Empty
MessageSujet: Re: Alexandre Scriabine (1872-1915)   Alexandre Scriabine (1872-1915) EmptyMer 26 Juil 2006 - 14:00

ouannier a écrit:
Oui mai créé en 1908 non ?

Oui mais pour juger de la position historique d'une oeuvre il faut juger la date de composition. Il y a des oeuvres qui sont créees 50 ans plus tard...
Revenir en haut Aller en bas
ouannier
Mélomane chevronné


Nombre de messages : 5150
Date d'inscription : 21/07/2005

Alexandre Scriabine (1872-1915) Empty
MessageSujet: Re: Alexandre Scriabine (1872-1915)   Alexandre Scriabine (1872-1915) EmptyMer 26 Juil 2006 - 14:14

Je suis d'accord. En revanche pour juger de l'impact d'une oeuvre il faut prendre en compte sa date de création. De même si l'on souhaite prouver l'antécédant d'une trouvaille par exemple d'une oeuvre par rapport à une autre.
Revenir en haut Aller en bas
Xavier
Père fondateur
Xavier

Nombre de messages : 84062
Age : 38
Date d'inscription : 08/06/2005

Alexandre Scriabine (1872-1915) Empty
MessageSujet: Re: Alexandre Scriabine (1872-1915)   Alexandre Scriabine (1872-1915) EmptyMer 26 Juil 2006 - 14:18

Pour résumer, d'après moi il y a bien 4 périodes.
On range ça en 3 périodes en général parce qu'on aime bien mettre 3 périodes par compositeur...

Mais ici il y en a bien 4, je n'aurais même pas dû mettre "période intermédiaire" mais bien 3è et 4è période.

Quand on regarde le détail, on se rend compte que les choses ne sont pas si simples, chez tous les compositeurs il y a des oeuvres qui font exception, soit qui font un retour en arrière, soit qui annoncent la période suivante.
Chez Scriabine, les études opus 42 sont quasiment (mais pas tout à fait) de la même esthétique que les études opus 8, et en tout cas moins avancées harmoniquement que la 4è sonate opus 30.
Revenir en haut Aller en bas
sofro
Tonton
sofro

Nombre de messages : 2268
Localisation : LYON
Date d'inscription : 19/09/2005

Alexandre Scriabine (1872-1915) Empty
MessageSujet: Re: Alexandre Scriabine (1872-1915)   Alexandre Scriabine (1872-1915) EmptyMer 26 Juil 2006 - 21:13

C'est une esquisse de Scriabine: le temple où devait être célébré le Mystère, demi-sphère trempant dans l'eau et s'y reflétant. Il y a 12 portes, des piliers et une couronne d'étoiles au sommet. (C'est joli, non?)

Alexandre Scriabine (1872-1915) Templeai5

Quant à la philosophie, elle est tout aussi obscure. Au hasard:
Le matériau de l'univers-l'amour et le rêve.
Le dernier instant est absolue différenciation et absolue unité-l'extase. L'histoire est l'élan vers la différenciation absolue et l'absolue unité, c'est-à-dire l'élan vers l'absolue originalité et l'absolue simplicité.


(En tout cas le discours du Scriabine-philosophe, ce n'est pas l'absolue simplicité!)

Il faut mettre David sur le coup, c'est notre seule chance...


Dernière édition par le Jeu 27 Juil 2006 - 9:40, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Xavier
Père fondateur
Xavier

Nombre de messages : 84062
Age : 38
Date d'inscription : 08/06/2005

Alexandre Scriabine (1872-1915) Empty
MessageSujet: Re: Alexandre Scriabine (1872-1915)   Alexandre Scriabine (1872-1915) EmptyMer 26 Juil 2006 - 21:15

Tu oublies le fameux "Je suis Dieu!"
Revenir en haut Aller en bas
sofro
Tonton
sofro

Nombre de messages : 2268
Localisation : LYON
Date d'inscription : 19/09/2005

Alexandre Scriabine (1872-1915) Empty
MessageSujet: Re: Alexandre Scriabine (1872-1915)   Alexandre Scriabine (1872-1915) EmptyMer 26 Juil 2006 - 21:32

Allez une autre:

Par la sensation que j'éprouve à chaque minute, je gouverne l'univers.

Le monde est trop étroit pour moi, les couleurs sont ternes.

On sent bien la modestie du gars!
Revenir en haut Aller en bas
Xavier
Père fondateur
Xavier

Nombre de messages : 84062
Age : 38
Date d'inscription : 08/06/2005

Alexandre Scriabine (1872-1915) Empty
MessageSujet: Re: Alexandre Scriabine (1872-1915)   Alexandre Scriabine (1872-1915) EmptyMer 26 Juil 2006 - 21:35

sofro a écrit:
Allez une autre:

Par la sensation que j'éprouve à chaque minute, je gouverne l'univers.

On sent bien la modestie du gars!

C'est pas tellement de la prétention chez lui, plutôt de la mégalomanie, enfin quelque chose d'irrationnel...

Par exemple la phrase que tu as citée ne veut pas dire "je suis le plus fort, je contrôle tout", mais plutôt "par la joie que j'éprouve, j'ai la sensation de planer sur le monde" ou quelque chose comme ça.
Revenir en haut Aller en bas
-
Mélomane chevronné


Nombre de messages : 9357
Date d'inscription : 10/03/2006

Alexandre Scriabine (1872-1915) Empty
MessageSujet: Re: Alexandre Scriabine (1872-1915)   Alexandre Scriabine (1872-1915) EmptyMer 26 Juil 2006 - 21:35

sofro a écrit:
Allez une autre:

Par la sensation que j'éprouve à chaque minute, je gouverne l'univers.

On sent bien la modestie du gars!
C'est quasi du Sartre
Revenir en haut Aller en bas
Xavier
Père fondateur
Xavier

Nombre de messages : 84062
Age : 38
Date d'inscription : 08/06/2005

Alexandre Scriabine (1872-1915) Empty
MessageSujet: Re: Alexandre Scriabine (1872-1915)   Alexandre Scriabine (1872-1915) EmptyJeu 27 Juil 2006 - 1:50

Un truc que j'ai oublié de préciser dans ma présentation, c'est que c'est à ma connaissance le seul compositeur russe de renom qui n'ait pas écrit une musique un tant soit peu slave.
Nulle trace de folklore ou de nationalisme chez lui, au contraire il aspirait (et ça va dans le sens de sa philosophie) à une musique universelle.
D'ailleurs il a beaucoup voyagé, a longtemps vécu en Suisse et en France (voir les nombreuses indications écrites en français sur ses partitions, du style "étrange, ailé", "avec une inquiétante douceur", etc...), et sa musique n'est pas plus russe que française ou allemande. (cf l'influence de Wagner et celle de Debussy)
Revenir en haut Aller en bas
antrav
Papa pingouin
antrav

Nombre de messages : 37304
Date d'inscription : 08/12/2005

Alexandre Scriabine (1872-1915) Empty
MessageSujet: Re: Alexandre Scriabine (1872-1915)   Alexandre Scriabine (1872-1915) EmptyJeu 27 Juil 2006 - 8:54

Et dans ta présentation, Xavier, tu sembles donc passer sous silence un évident déséquilibre mental, d'après ce que je lis ci-dessus.
Revenir en haut Aller en bas
Xavier
Père fondateur
Xavier

Nombre de messages : 84062
Age : 38
Date d'inscription : 08/06/2005

Alexandre Scriabine (1872-1915) Empty
MessageSujet: Re: Alexandre Scriabine (1872-1915)   Alexandre Scriabine (1872-1915) EmptyJeu 27 Juil 2006 - 12:46

Oui oui, parce que je préfère parler de la musique. Laughing

Cependant, je pense qu'à sa façon il était équilibré, enfin il avait son équilibre, je crois que ce n'était pas le genre à se suicider par exemple.
Revenir en haut Aller en bas
Coelacanthe
Bernard Pivot
Coelacanthe

Nombre de messages : 2533
Age : 36
Localisation : Vernon (27) - Bientôt Paris
Date d'inscription : 13/02/2006

Alexandre Scriabine (1872-1915) Empty
MessageSujet: Re: Alexandre Scriabine (1872-1915)   Alexandre Scriabine (1872-1915) EmptyJeu 27 Juil 2006 - 14:25

Xavier a écrit:
Cependant, je pense qu'à sa façon il était équilibré, enfin il avait son équilibre, je crois que ce n'était pas le genre à se suicider par exemple.
Et bah quoi? jocolor
Revenir en haut Aller en bas
sofro
Tonton
sofro

Nombre de messages : 2268
Localisation : LYON
Date d'inscription : 19/09/2005

Alexandre Scriabine (1872-1915) Empty
MessageSujet: Re: Alexandre Scriabine (1872-1915)   Alexandre Scriabine (1872-1915) EmptyJeu 27 Juil 2006 - 14:34

Xavier a écrit:
Oui oui, parce que je préfère parler de la musique. Laughing

Cependant, je pense qu'à sa façon il était équilibré, enfin il avait son équilibre, je crois que ce n'était pas le genre à se suicider par exemple.
A 20 ans, une paralysie de la main droite, qui aurait pu le faire sombrer dans l'abattement et le désespoir, a menacé de mettre fin à sa carrière de concertiste.
Au médecin qui lui affirmait qu'il était impossible de réparer cette main, Scriabine a répliqué: "si, c'est possible!". Et après des efforts nombreux, il est arrivé à retrouver l'usage de ses doigts.
Persuadé que tout l'univers était en lui, Scriabine était un être doté d'une nature volontariste, confiant dans ses forces intérieures et persuadé que rien ne pouvait entraver son élan créateur investi de la mission de donner l'extase au monde.
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 88071
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Alexandre Scriabine (1872-1915) Empty
MessageSujet: Re: Alexandre Scriabine (1872-1915)   Alexandre Scriabine (1872-1915) EmptyJeu 27 Juil 2006 - 14:48

sofro a écrit:
Xavier a écrit:
Oui oui, parce que je préfère parler de la musique. Laughing

Cependant, je pense qu'à sa façon il était équilibré, enfin il avait son équilibre, je crois que ce n'était pas le genre à se suicider par exemple.
A 20 ans, une paralysie de la main droite, qui aurait pu le faire sombrer dans l'abattement et le désespoir, a menacé de mettre fin à sa carrière de concertiste.
Au médecin qui lui affirmait qu'il était impossible de réparer cette main, Scriabine a répliqué: "si, c'est possible!". Et après des efforts nombreux, il est arrivé à retrouver l'usage de ses doigts.
Persuadé que tout l'univers était en lui, Scriabine était un être doté d'une nature volontariste, confiant dans ses forces intérieures et persuadé que rien ne pouvait entraver son élan créateur investi de la mission de donner l'extase au monde.
Eh bien il donne de l'extase à Xavier, qui est presque un monde à lui tout seul, on va dire. Mr. Green
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Xavier
Père fondateur
Xavier

Nombre de messages : 84062
Age : 38
Date d'inscription : 08/06/2005

Alexandre Scriabine (1872-1915) Empty
MessageSujet: Re: Alexandre Scriabine (1872-1915)   Alexandre Scriabine (1872-1915) EmptyLun 14 Aoû 2006 - 2:33

DavidLeMarrec a écrit:
Xavier, qui est presque un monde à lui tout seul, on va dire. Mr. Green

C'est-à-dire? Embarassed

Connaissez-vous les oeuvres de son fils Julian Scriabine?

Mort très très jeune, mais on a quelques préludes de lui, il aurait été un digne successeurs de son père, en reprenant l'esthétique de sa dernière période, âgé de seulement 15 ans.
Revenir en haut Aller en bas
Pauken
Mélomaniaque
Pauken

Nombre de messages : 1865
Age : 32
Date d'inscription : 21/04/2006

Alexandre Scriabine (1872-1915) Empty
MessageSujet: Re: Alexandre Scriabine (1872-1915)   Alexandre Scriabine (1872-1915) EmptyLun 14 Aoû 2006 - 12:43

En effet j'ai entendu 3 petites pièces pour piano , qui datent de ses 10-11 ans ... tout simplement hallucinant , et quand on regarde ses photos on dirait déjà un grand malade complètement en avance :face: !
Revenir en haut Aller en bas
Tutur
Mélomane averti
Tutur

Nombre de messages : 245
Age : 27
Localisation : Somewhere
Date d'inscription : 26/07/2006

Alexandre Scriabine (1872-1915) Empty
MessageSujet: Les Etudes de Scriabine   Alexandre Scriabine (1872-1915) EmptyVen 15 Sep 2006 - 22:47

Les meilleurs études de Scriabine sont les 12 études Op 8 et 1 mais après les autres partent dans tous les sens mais je les aime bien aussi
Revenir en haut Aller en bas
Tutur
Mélomane averti
Tutur

Nombre de messages : 245
Age : 27
Localisation : Somewhere
Date d'inscription : 26/07/2006

Alexandre Scriabine (1872-1915) Empty
MessageSujet: Re: Alexandre Scriabine (1872-1915)   Alexandre Scriabine (1872-1915) EmptyVen 15 Sep 2006 - 22:50

Et aussi l'Opus 42 , je l'ai oublié
Revenir en haut Aller en bas
Xavier
Père fondateur
Xavier

Nombre de messages : 84062
Age : 38
Date d'inscription : 08/06/2005

Alexandre Scriabine (1872-1915) Empty
MessageSujet: Re: Alexandre Scriabine (1872-1915)   Alexandre Scriabine (1872-1915) EmptyVen 6 Oct 2006 - 1:52

Tutur a écrit:
Les meilleurs études de Scriabine sont les 12 études Op 8 et 1 mais après les autres partent dans tous les sens mais je les aime bien aussi

L'opus 2 n°1 est un tube absolu, une belle réussite d'ailleurs pour un jeune compositeur de 15 ans.
Par contre je ne vois pas pourquoi ça s'appelle étude... Prélude aurait très bien convenu.

Les cycles opus 8 et 42 sont tous deux assez post-chopiniens, même si l'opus 42 est censé appartenir à la 2è période, à une ou deux exceptions près on est dans la même esthétique.

A ne pas manquer: les très chouette études opus 65!
Pour les neuvièmes (tout le monde ne peut pas la jouer celle-là), pour les septièmes et pour les quintes.

Et puis il reste 2-3 pièces intitulées études qui font partie d'ensembles.


Dernière édition par le Lun 23 Avr 2007 - 18:54, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
MayRetz
Mélomane du dimanche
MayRetz

Nombre de messages : 54
Localisation : Fontaine au Roi
Date d'inscription : 30/03/2006

Alexandre Scriabine (1872-1915) Empty
MessageSujet: Re: Alexandre Scriabine (1872-1915)   Alexandre Scriabine (1872-1915) EmptySam 7 Oct 2006 - 22:49

Mon tube scriabinien à moi, c'est l'étude 2, opus 12. A fond les ballons.

Edit : c'est un impromptu, pas une étude. Enfin bon, aussi loin que je sois concerné, prélude, impromptu, étude, ballade, nocturne, etc., pour moi c'est franchement kif-kif.
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 88071
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Alexandre Scriabine (1872-1915) Empty
MessageSujet: Re: Alexandre Scriabine (1872-1915)   Alexandre Scriabine (1872-1915) EmptyDim 8 Oct 2006 - 13:37

MayRetz a écrit:
aussi loin que je sois concerné,
:face:

Citation :
prélude, impromptu, étude, ballade, nocturne, etc., pour moi c'est franchement kif-kif.
affraid


Oui, c'est tout ce que j'avais à dire.
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Poulet
Don Juan piqué aux hormones
Poulet

Nombre de messages : 5899
Age : 33
Localisation : France
Date d'inscription : 05/08/2005

Alexandre Scriabine (1872-1915) Empty
MessageSujet: Re: Alexandre Scriabine (1872-1915)   Alexandre Scriabine (1872-1915) EmptyMar 21 Nov 2006 - 13:49

peut-on dire qu'il est romantique ce gugus?
Revenir en haut Aller en bas
http://www.hexachords.com
Xavier
Père fondateur
Xavier

Nombre de messages : 84062
Age : 38
Date d'inscription : 08/06/2005

Alexandre Scriabine (1872-1915) Empty
MessageSujet: Re: Alexandre Scriabine (1872-1915)   Alexandre Scriabine (1872-1915) EmptyMar 21 Nov 2006 - 13:50

Dans sa 1ère période, oui carrément, dans sa 2è il est post-romantique, dans sa 3è c'est clairement autre chose...
Revenir en haut Aller en bas
Xavier
Père fondateur
Xavier

Nombre de messages : 84062
Age : 38
Date d'inscription : 08/06/2005

Alexandre Scriabine (1872-1915) Empty
MessageSujet: Re: Alexandre Scriabine (1872-1915)   Alexandre Scriabine (1872-1915) EmptySam 9 Déc 2006 - 23:24

sud273 a écrit:
il faudrait retourner glisser un mot de la théorie des couleurs dans les dernières oeuvres de Scriabine. Vous qui avez la chance d'avoir sous les yeux la partition de Prométhée, le critique qui présente l'Acte Préparatoire sur pmon vieux vinyl prétend qu'il y a déjà une partition chromatique attachée à la partition du Poème du feu et déjà des projections colorées prévues pour son exécution. Qu'en est-il?

Oui, il y a une portée prévue pour un clavier de lumières.
Autrement dit, un clavier dont chaque touche actionne une lumière, qui est censée s'accorder avec les harmonies de l'oeuvre.
Je crois qu'il y a eu ultérieurement des tentatives de réaliser ce clavier de lumières.
Revenir en haut Aller en bas
ouannier
Mélomane chevronné


Nombre de messages : 5150
Date d'inscription : 21/07/2005

Alexandre Scriabine (1872-1915) Empty
MessageSujet: Re: Alexandre Scriabine (1872-1915)   Alexandre Scriabine (1872-1915) EmptyDim 10 Déc 2006 - 0:30

Je connais quelqu'un qui prépare un travail sur le "Piano occulaire". J'ai rien compris encore pour l'instant mais en gros Scriabin n'a rien inventé, ça se faisait déjà au XVIII° siècle (à de nombreux claviers je crois). IL y a forcément des divergences mais lesquelles ? Je l'ignore.
Revenir en haut Aller en bas
Xavier
Père fondateur
Xavier

Nombre de messages : 84062
Age : 38
Date d'inscription : 08/06/2005

Alexandre Scriabine (1872-1915) Empty
MessageSujet: Re: Alexandre Scriabine (1872-1915)   Alexandre Scriabine (1872-1915) EmptyDim 10 Déc 2006 - 2:30

ouannier a écrit:
ça se faisait déjà au XVIII° siècle

J'aimerais en savoir plus; jamais entendu parler.
Revenir en haut Aller en bas
ouannier
Mélomane chevronné


Nombre de messages : 5150
Date d'inscription : 21/07/2005

Alexandre Scriabine (1872-1915) Empty
MessageSujet: Re: Alexandre Scriabine (1872-1915)   Alexandre Scriabine (1872-1915) EmptyDim 10 Déc 2006 - 2:50

Oui moi aussi. Smile Je trouve ça un peu bizarre. J'espère en apprendre plus quand je recroiserai la personne (dans deux semaines:roll: ). Il faut bien sûr s'attendre à ce que j'ai raconté n'importe quoi, comme d'habitude...
Revenir en haut Aller en bas
Bezout
Mélomane chevronné
Bezout

Nombre de messages : 3493
Date d'inscription : 08/06/2005

Alexandre Scriabine (1872-1915) Empty
MessageSujet: Re: Alexandre Scriabine (1872-1915)   Alexandre Scriabine (1872-1915) EmptyDim 10 Déc 2006 - 12:35

Le clavecin occulaire

http://perso.orange.fr/papiers.universitaires/musico15.htm


Historiques de la synesthesie


http://rhythmiclight.com/archives/timeline.html

http://www.thereminvox.com/article/articleview/33/1/5/

http://www.awn.com/mag/issue2.1/articles/moritz2.1.html


L'orgue de Rimmington


http://www.strandarchive.co.uk/history/colourmusic1.htm




Un site simple mais qui contient quelque erreurs (en francais)


http://tecfa.unige.ch/tecfa/teaching/UVLibre/9900/bin19/welcome.htm



Une page un peu plus philosophique sur la synesthesie (tres interessant !)


http://prometheus.kai.ru/sinestes_e.htm



Thomas Wilfred

http://www.gis.net/~scatt/clavilux/clavilux.html


Et j'ai perdu mes liens concernant Scriabine ou bien Walt Disney, tant pis Rolling Eyes
Revenir en haut Aller en bas
ouannier
Mélomane chevronné


Nombre de messages : 5150
Date d'inscription : 21/07/2005

Alexandre Scriabine (1872-1915) Empty
MessageSujet: Re: Alexandre Scriabine (1872-1915)   Alexandre Scriabine (1872-1915) EmptyDim 10 Déc 2006 - 13:33

Bon bah voilà ... scratch Que dire de plus...
Merci ! Smile
Revenir en haut Aller en bas
Tutur
Mélomane averti
Tutur

Nombre de messages : 245
Age : 27
Localisation : Somewhere
Date d'inscription : 26/07/2006

Alexandre Scriabine (1872-1915) Empty
MessageSujet: Re: Alexandre Scriabine (1872-1915)   Alexandre Scriabine (1872-1915) EmptyDim 10 Déc 2006 - 22:22

Pourquoi vous aimez Scriabine ?
voila la question qu'il faut se poser
POURQUOI ?
Revenir en haut Aller en bas
Morloch
Lou ravi
Morloch

Nombre de messages : 9912
Date d'inscription : 14/10/2006

Alexandre Scriabine (1872-1915) Empty
MessageSujet: Re: Alexandre Scriabine (1872-1915)   Alexandre Scriabine (1872-1915) EmptyDim 10 Déc 2006 - 23:23

Arthur a écrit:
Pourquoi vous aimez Scriabine ?
voila la question qu'il faut se poser
POURQUOI ?

François Chaplin ne l'a jamais joué ?
Revenir en haut Aller en bas
http://nhofszandz.blogspot.com/
ouannier
Mélomane chevronné


Nombre de messages : 5150
Date d'inscription : 21/07/2005

Alexandre Scriabine (1872-1915) Empty
MessageSujet: Re: Alexandre Scriabine (1872-1915)   Alexandre Scriabine (1872-1915) EmptyDim 10 Déc 2006 - 23:55

Arthur a écrit:
Pourquoi vous aimez Scriabine ?
voila la question qu'il faut se poser
POURQUOI ?

Pourquoi ? Tu n'aimes pas sa musique toi ?
Revenir en haut Aller en bas
Tutur
Mélomane averti
Tutur

Nombre de messages : 245
Age : 27
Localisation : Somewhere
Date d'inscription : 26/07/2006

Alexandre Scriabine (1872-1915) Empty
MessageSujet: Re: Alexandre Scriabine (1872-1915)   Alexandre Scriabine (1872-1915) EmptyLun 11 Déc 2006 - 16:18

Ah si j'adore et François Chaplin à enregistré l'intégrales des mazurkas de scriabine
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Alexandre Scriabine (1872-1915) Empty
MessageSujet: Re: Alexandre Scriabine (1872-1915)   Alexandre Scriabine (1872-1915) Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Alexandre Scriabine (1872-1915)
Revenir en haut 
Page 1 sur 14Aller à la page : 1, 2, 3 ... 7 ... 14  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Autour de la musique classique :: Musique classique :: Général-
Sauter vers: