Autour de la musique classique

Le but de ce forum est d'être un espace dédié principalement à la musique classique sous toutes ses périodes, mais aussi ouvert à d'autres genres.
 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez
 

 Radio France - Dvořák Ravel Strauss - Măcelaru 9/07/19

Aller en bas 
AuteurMessage
Xavier
Père fondateur
Xavier

Nombre de messages : 84062
Age : 38
Date d'inscription : 08/06/2005

Radio France - Dvořák Ravel Strauss - Măcelaru 9/07/19 Empty
MessageSujet: Radio France - Dvořák Ravel Strauss - Măcelaru 9/07/19   Radio France - Dvořák Ravel Strauss - Măcelaru 9/07/19 EmptyJeu 20 Juin 2019 - 3:42

mickt a écrit:

Autre concert rajouté le 9 juillet : l'ONF dirigé par Cristian Măcelaru : suite du Chevalier à la rose de Strauss, Valse de Ravel, 9ème symphonie de Dvořák.

https://www.maisondelaradio.fr/evenement/concert-symphonique/symphonie-du-nouveau-monde-dvorak

Les deux concerts supplémentaires vont peut-être être annoncés ensemble. Parce que là on ne voit pas trop d'où sort et à quoi sert celui du National.

Xavier a écrit:
Apparemment il n'y a déjà plus de places en catégories 3, 4 et 5...

DavidLeMarrec a écrit:
Xavier a écrit:
Apparemment il n'y a déjà plus de places en catégories 3, 4 et 5...

L'essentiel de la salle (et des recettes) est dans les 1 et 2, non ? Il faut voir si tout se vend au bout du compte. (Et ce ne sera probablement pas rentable quand même, mais au moins ce sera rempli !)

Finalement il reste bien des places dans toutes les catégories… (l'inverse était vraiment surprenant)

Je vais en profiter pour remplir ma fin de saison, en plus je n'ai jamais entendu le Dvořák en concert.
Revenir en haut Aller en bas
Actéon
Mélomane averti
Actéon

Nombre de messages : 262
Date d'inscription : 14/11/2014

Radio France - Dvořák Ravel Strauss - Măcelaru 9/07/19 Empty
MessageSujet: Re: Radio France - Dvořák Ravel Strauss - Măcelaru 9/07/19   Radio France - Dvořák Ravel Strauss - Măcelaru 9/07/19 EmptyMar 9 Juil 2019 - 23:17

J'en sors, pas totalement convaincu par ce programme étrange, joué dans l'ordre Ravel Strauss Dvořák. Une Valse qui manquait un peu de folie chez les cordes, une Suite du Chevalier pas assez lyrique à mon goût (mais c'est toute la partition qui semble foutraque pour qui connait l'opéra) et une Symphonie du Nouveau Monde réussie qui a sauvé la soirée. Accueil assez tiède du public en première partie, beaucoup plus chaleureux pour Dvořák.
Revenir en haut Aller en bas
Xavier
Père fondateur
Xavier

Nombre de messages : 84062
Age : 38
Date d'inscription : 08/06/2005

Radio France - Dvořák Ravel Strauss - Măcelaru 9/07/19 Empty
MessageSujet: Re: Radio France - Dvořák Ravel Strauss - Măcelaru 9/07/19   Radio France - Dvořák Ravel Strauss - Măcelaru 9/07/19 EmptyMer 10 Juil 2019 - 0:53

J'ai battu tous les records aujourd'hui: 2h15 pour aller à Radio France depuis ma banlieue!
Je ne pouvais pas deviner que la ligne 6 serait fermée après Trocadéro…
Pas de métro ouvert à proximité donc, et ils ne jugent pas utile de le mettre dans le mail "Préparez votre venue au concert", par contre ils y parlent des places de parking… Neutral
Ca me paraissait loin à pied (et je ne voyais pas comment faire), donc j'ai pris leur bus de substitution mais ledit bus n'a pas marqué l'arrêt à Passy… youpi.
Bref, j'ai raté toute la première partie mais apparemment je n'ai rien raté d'essentiel. (au total donc presque 4 heures de transport aller/retour pour 45 minutes de musique…)
En tout cas j'ai trouvé la 9 de Dvořák vraiment très bien, très pêchue, et l'orchestre a parfaitement répondu pratiquement tout du long.
Salle très bien remplie, beau succès pour ce jeune chef.
Revenir en haut Aller en bas
Benedictus
Mélomane chevronné
Benedictus

Nombre de messages : 9069
Age : 44
Localisation : De retour dans le neuf-quatre...
Date d'inscription : 02/03/2014

Radio France - Dvořák Ravel Strauss - Măcelaru 9/07/19 Empty
MessageSujet: Re: Radio France - Dvořák Ravel Strauss - Măcelaru 9/07/19   Radio France - Dvořák Ravel Strauss - Măcelaru 9/07/19 EmptyMer 10 Juil 2019 - 1:06

Xavier a écrit:
Je ne pouvais pas deviner que la ligne 6 serait fermée après Trocadéro…
C'était la journée! Je l'ai prise cet après-midi un peu avant 15h, elle était fermée entre Place d'Italie et Raspail, la reprise était prévue à 17h.

(Grand prix du macabre involontaire, d'ailleurs, aux annonces vocales de la ligne 6 en gare de Nation: «Nous vous informons que la ligne 6 est entièrement interrompue entre Place d'Italie et Raspail, suite à un accident grave de voyageur», et tout de suite après: «Une équipe de nettoyage est demandée de toute urgence à la stations Glacière.»)
Revenir en haut Aller en bas
Xavier
Père fondateur
Xavier

Nombre de messages : 84062
Age : 38
Date d'inscription : 08/06/2005

Radio France - Dvořák Ravel Strauss - Măcelaru 9/07/19 Empty
MessageSujet: Re: Radio France - Dvořák Ravel Strauss - Măcelaru 9/07/19   Radio France - Dvořák Ravel Strauss - Măcelaru 9/07/19 EmptyMer 10 Juil 2019 - 1:12

Sauf que pour mon cas, c'était une fermeture pour travaux depuis le 1er juillet, donc prévue, mais à moins d'aller vérifier au préalable sur le site de la RATP, je ne pouvais pas savoir…
Sans parler de l'arrêt de presque 10 minutes à Kléber, sans aucune annonce là…


(ah oui c'est violent! Confused )
Revenir en haut Aller en bas
andika
Mélomane averti
andika

Nombre de messages : 470
Age : 29
Localisation : France
Date d'inscription : 13/06/2017

Radio France - Dvořák Ravel Strauss - Măcelaru 9/07/19 Empty
MessageSujet: Re: Radio France - Dvořák Ravel Strauss - Măcelaru 9/07/19   Radio France - Dvořák Ravel Strauss - Măcelaru 9/07/19 EmptyVen 19 Juil 2019 - 10:51

La Valse de Ravel, qui porte le surnom de poème chorégraphique, est issue d'une commande de Diaghilev pour les ballets russes. On connait ce nom parce qu'il avait également commandé de la musique à Stravinsky pour ces mêmes ballets. Toutefois, en ce début des années 1920, lorsque Ravel fit entendre son travail à Diaghilev, ce dernier dit qu'il n'était pas possible de danser dessus. Chacun se fera juge de cela, en revanche, il est tout à fait possible d'écouter ces pages orchestrales absolument grandioses. Orchestre richement doté d'ailleurs avec une petite harmonie bien fournie, renforcée par le picolo, le cor anglais et la clarinette basse. Des percussions à foison et deux harpes. Et malgré ce très large effectif, tout commence dans un murmure. La pulsation est présente mais reste sous-jacente. On ressent le rythme de la valse sans pour autant que cela ne devienne obsessionnel. La mélodie se déploie, le chef construisant ses phrases avec précision. La progression de l'ensemble est naturelle tant et si bien que lorsque les dynamiques vont vers plus d'intensité, l'effet n'en est aucunement diminué, bien au contraire. L'exemple de la coda le montre. De nombreux passages jubilatoires mettant en avant certains instrument sont également à souligner, notamment les timbale, la clarinette basse, le cor anglais et le picolo. Ravel avait dédié cette valse à une certaine Misa Sert, c'est qu'il devait beaucoup l’apprécier ! Une œuvre à écouter absolument en concert !

La Suite issue du Chevalier à la rose de Strauss est une des nombreuses suites qui existe de cet opéra. Cette version de 1946 est la plus riche et la plus donnée. On y sent tout le lyrisme de l'opéra avec ses épisodes les plus emblématiques, avec un romantisme exacerbé. Du pathos, de la sobriété mais aussi un gros son obtenu par le chef qui n'est pas forcément dans les habitudes de l'ONF. Une tendance indiquant que la rencontre entre Macelaru et le National se passe plutôt bien.

Après l'entracte, une des symphonies les plus célèbre du répertoire. Même une personne ne s'intéressant pas à la musique classique connaît forcément des thèmes de la Symphonie n°9 de Dvořák ! Sans doute la raison pour laquelle l'auditorium était aussi bien rempli pour ce concert estival. C'est quatre mouvements d'un maelstrom musical ininterrompu où chacun a ses thèmes marquant. Dvořák la compose en 1893, à New-York. Il s'était donné pour mission avec sa musique de donner une identité musicale aux États-Unis, très jeune pays en recherche culturelle constante. Du terreau local, fait de spiritual et de rythmes indiens, mais aussi en s'inspirant de sa Bohême natale, Dvořák va livrer un résultat saisissant qui, s'il ne dépeint pas forcément le Nouveau monde, le représente aujourd'hui aux yeux de tous. La vision du chef Cristian Măcelaru était intéressante à découvrir. Lui aussi originaire de l'Europe de l'Est. Lui aussi parti faire de la musique aux États-Unis, cette partition a donc des affinités avec son histoire personnelle. Le début du premier mouvement noté Adagio – Allegro molto est très doux. Puis dès que la partie allegro arrive, alerte et bondissant. Tempo très allant tout en ne négligeant pas l'équilibre des plans sonores. L'interprétation du chef est intense et subtile et il parvient à obtenir des couleurs slaves de l'Orchestre national de France. Ce côté Bohême est irrésistible, surtout dans le second thème. Saluons ici le pupitre de cuivre qui tient un rôle fondamental dans cette partition et qui y fait merveille. Sans transition, le deuxième mouvement, noté Largo, commence avec les cuivres et les bois. Ce fameux thème au cor anglais apparait, il figure si bien si bien ce nouveau monde, ces contrées vierges, ces terres lointaines qu'on découvre. Le voyage vers l'infinie découverte. Ici, on sent toute l'élégance française dans les bois de l'ONF. Les silences sont habités et c'est le temps d'une intense réflexion sur ce monde plein de possibilités qui s'ouvrait aux yeux du compositeur. En revanche, lorsque le thème revient aux cordes, le côté Bohême fait aussi son retour. Pour ne plus nous quitter dans le troisième mouvement, Scherzo : Molto vivace ! Une fois de plus, l'inspiration de ce mouvement fait un crochet par la 9ème de Beehtoven. Quelle richesse, quelle intensité. Les coups de timbales frappent l'oreille, le tempo allant est plein de nervosité. Le côté âpre aux cordes qui gratte abondamment (ah ces coups d'archet ciselés) occasionne une immense tension. Il se passe tellement de choses musicalement à chaque pupitres ! Grand moment de plaisir avant le final connu de tous, plein de démesure. En effet, comment ne pas entrer en transe devant cet Allegro con fuoco ? Mais quand on est chef, il faut garder aussi le contrôle. Et c'est ce que parvient à faire Cristian Măcelaru notamment avec un phrasé ciselé et très sec. Par exemple dans ce thème célèbre joué aux cuivres. Cette sécheresse frappe tant le legato est utilisé avec parcimonie. La gestique enthousiaste du chef, constamment au maximum de son intensité permet à l'édifice de ne jamais tomber. Il en ressort un ensemble cohérent, précis et surtout très séduisant. Excellent concert en plein été à Paris, qui a su trouver son public et qui de surcroît, était pour la bonne cause !
Revenir en haut Aller en bas
http://andika.fr/
andika
Mélomane averti
andika

Nombre de messages : 470
Age : 29
Localisation : France
Date d'inscription : 13/06/2017

Radio France - Dvořák Ravel Strauss - Măcelaru 9/07/19 Empty
MessageSujet: Re: Radio France - Dvořák Ravel Strauss - Măcelaru 9/07/19   Radio France - Dvořák Ravel Strauss - Măcelaru 9/07/19 EmptyMar 17 Sep 2019 - 15:33

Le concert a été diffusé, il est encore disponible sur le site de France Musique. https://www.francemusique.fr/emissions/le-concert-du-soir/le-concert-de-20h-du-jeudi-05-septembre-2019-75643
Revenir en haut Aller en bas
http://andika.fr/
andika
Mélomane averti
andika

Nombre de messages : 470
Age : 29
Localisation : France
Date d'inscription : 13/06/2017

Radio France - Dvořák Ravel Strauss - Măcelaru 9/07/19 Empty
MessageSujet: Re: Radio France - Dvořák Ravel Strauss - Măcelaru 9/07/19   Radio France - Dvořák Ravel Strauss - Măcelaru 9/07/19 EmptyMar 12 Nov 2019 - 10:15

Et bien, c'est le nouveau directeur musical de l'ONF, et ce fameux concert hors saison était en réalité un examen d'entrée !

https://www.lefigaro.fr/musique/nomination-surprise-de-cristian-macelaru-a-l-orchestre-national-de-france-20191111
Revenir en haut Aller en bas
http://andika.fr/
Contenu sponsorisé




Radio France - Dvořák Ravel Strauss - Măcelaru 9/07/19 Empty
MessageSujet: Re: Radio France - Dvořák Ravel Strauss - Măcelaru 9/07/19   Radio France - Dvořák Ravel Strauss - Măcelaru 9/07/19 Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Radio France - Dvořák Ravel Strauss - Măcelaru 9/07/19
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Autour de la musique classique :: Musique classique :: Concerts-
Sauter vers: