Autour de la musique classique

Le but de ce forum est d'être un espace dédié principalement à la musique classique sous toutes ses périodes, mais aussi ouvert à d'autres genres.
 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
-43%
Le deal à ne pas rater :
SanDisk Extreme 64 Go Carte microSDXC + adaptateur SD
13.68 € 23.99 €
Voir le deal

 

 Nikolaï Roslavets et les futuristes russes

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5
AuteurMessage
Cello
Chtchello
Cello

Nombre de messages : 5726
Date d'inscription : 03/01/2007

Nikolaï Roslavets et les futuristes russes - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Nikolaï Roslavets et les futuristes russes   Nikolaï Roslavets et les futuristes russes - Page 5 EmptyJeu 20 Avr 2017 - 16:27

Voilà, j'ai refait le tour des sonates de Mossolov et ai complètement revu mon opinion à leur sujet. Quelles merveilles.

C'est la deuxième qui s'impose comme la plus marquante du lot pour le moment et ce dès les premières notes: ces effets de clochettes en ostinato aigu sur lesquels viennent se déployer de menaçantes lignes graves... formidable. J'avoue avoir un peu souri quand lucien la décrivait comme "presque plus beethovénienne" mais en fait, ce n'est pas mal vu : ce côté qui en impose et puis cette ambition formelle plus vaste. C'est quelque chose qu'on retrouve dans la cinquième d'ailleurs et ce n'est pas un hasard si cette dernière est celle qui m'a le plus enthousiasmé, juste derrière la deuxième. En tout cas je les mets dorénavant au corpus de mes œuvres pour piano favorites.

J'ai bien aimé les sonates de Protopopov aussi, même s'il y a quelque chose de plus prévisible dans son langage, sans doute ce qui était décrit comme une application systématique de la théorie. C'est pas mal non plus hein, surtout les pages finales des deux premières sonates mais nettement moins visionnaire et personnel. Presque sage à la limite (dans cet univers sonore très particulier, j'en conviens).
Revenir en haut Aller en bas
m.gruber
Mélomane averti


Nombre de messages : 275
Date d'inscription : 30/04/2015

Nikolaï Roslavets et les futuristes russes - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Nikolaï Roslavets et les futuristes russes   Nikolaï Roslavets et les futuristes russes - Page 5 EmptyLun 3 Juil 2017 - 22:16

Un disque récent à connaître : http://melody.su/catalog/classic/36124/

On y trouve :
- Prokofiev : Etudes op.2
- Popov : Grande suite pour piano op.6
- Chostakovitch : Sonate pour piano n°1 op.12
- Rebikov : De l'autre côté op.47
- Feinberg : Sonate pour piano op.13

Et c'est défendu par un pianiste qui a les moyens adéquats pour ce répertoire.
Revenir en haut Aller en bas
lulu
Mélomane chevronné
lulu

Nombre de messages : 18084
Date d'inscription : 25/11/2012

Nikolaï Roslavets et les futuristes russes - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Nikolaï Roslavets et les futuristes russes   Nikolaï Roslavets et les futuristes russes - Page 5 EmptyLun 3 Juil 2017 - 23:29

ah, enfin la Grande suite de Popov, merci pour l’information !
Revenir en haut Aller en bas
Benedictus
Mélomane chevronné
Benedictus

Nombre de messages : 12456
Age : 46
Date d'inscription : 02/03/2014

Nikolaï Roslavets et les futuristes russes - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Nikolaï Roslavets et les futuristes russes   Nikolaï Roslavets et les futuristes russes - Page 5 EmptyDim 4 Mar 2018 - 1:18

Cette semaine:

Nikolaï Roslavets et les futuristes russes - Page 5 Soviet10
PROTOPOPOV: Sonate nº2. MOSSOLOV: 2 Noctures, op. 15. 3 Pièces, op. 23a. 2 Danses, op. 23b. LOURIÉ: 2 Poèmes, op. 8. Formes en l’air. Synthèses. ROSLAVETS: 5 Préludes
Steffen Schleiermacher (piano)
Berlin, V.1994
hatArt


Découverte d’à peu près toutes ces œuvres. Toujours beaucoup de mal à m’orienter dans ces œuvres tellement elles sont audiblement peu structurées et d’une harmonie fuyante (je préfère vraiment les Sonates de Mossolov où on peut davantage se raccrocher à quelque chose, qu’il s’agisse de forme ou de langage.)

Dans ce programme, la Sonate de Protopopov est d’assez loin ce que j’ai préféré, même si elle n’est pas d’un abord facile. Ça ne ressemble à pas grand-chose de connu (même la référence scriabinienne semble lointaine - à la limite, à certaines chose d’Oustvolskaïa, mais qui sont beaucoup plus tardives.) L’impression est celle d’une musique très «terrienne», avec une forte présence de basses, l’harmonie est non-tonale et semble toujours fouailler dans des intervales bizarres, par accumulation d’agrégats et d’arpèges, avec des effets assez puissants de dilatation et de contraction des dynamiques et du rythme. C’est assez impressionnant et fascinant.

Dans l’absolu, j’aurais sans doute préféré les Mossolov et les Roslavets, mais avec la sonorité vraiment dure et le jeu très droit de Schleiermacher, ils sonnent de manière assez ingrate (alors que j’avais adoré les Nocturnes de Mossolov par Henck et les Préludes de Roslavets par Hamelin.)

Pas accroché du tout à Lourié: d’après la notice, les Poèmes seraient crypto-dodécaphoniques, les Synthèses proto-sérielles et les Formes en l’air expérimenteraient des correspondances entre effets visuels et effets sonores de la partition; ça ne ressort pas vraiment à l’écoute: ça sonne surtout bizarrement français, comme une espèce de post-debussysme très raréfié.
Revenir en haut Aller en bas
Benedictus
Mélomane chevronné
Benedictus

Nombre de messages : 12456
Age : 46
Date d'inscription : 02/03/2014

Nikolaï Roslavets et les futuristes russes - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Nikolaï Roslavets et les futuristes russes   Nikolaï Roslavets et les futuristes russes - Page 5 EmptyDim 11 Mar 2018 - 12:13

En Playlist, Benedictus a écrit:
Nikolaï Roslavets et les futuristes russes - Page 5 Anthol11
Anthologie de la musique pour piano des compositeurs russes et soviétiques, vol. 3: ZADERATSKI: Sonate nº2. PROTOPOPOV: Sonate nº3, op. 6.¹ ROSLAVETS: 5 Préludes. 2 Poèmes. FEINBERG: Sonate nº5, op. 10.²
Fedor Amirov (piano)¹; Yuri Favorin (piano)²
2012
Melodiya

Des découvertes: 2ᵉ Sonate de Zaderatski: une œuvre séduisante, toujours à bifurquer entre les esthétiques du premier XXᵉ; 3ᵉ Sonate de Protopopov: langage très personnel mais œuvre monolithique, comme close sur elle-même; 5ᵉ Sonate de Feinberg: épatant! du scriabinisme harmoniquement élargi et une mobilité rythmique incroyable.
Une redécouverte: Préludes et Poèmes de Roslavets - l’interprétation de Favorin est tout simplement magnifique!
La meilleure anthologie de piano futuriste russe écoutée jusqu’à présent.
Revenir en haut Aller en bas
Benedictus
Mélomane chevronné
Benedictus

Nombre de messages : 12456
Age : 46
Date d'inscription : 02/03/2014

Nikolaï Roslavets et les futuristes russes - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Nikolaï Roslavets et les futuristes russes   Nikolaï Roslavets et les futuristes russes - Page 5 EmptyDim 18 Mar 2018 - 0:53

Nikolaï Roslavets et les futuristes russes - Page 5 Popov_10
POPOV: Symphonie nº1, op. 7. Symphonie de chambre (Septuor), op. 2¹
Alexander Titov / Orchestre Symphonique de l’Académie d’État de Saint Petersbourg; solistes: Natalia Danilia (flûte), Oleg Tchastikov (clarinette), Andrei Simonov (basson), Mikhail Druzhinin (trompette), Natalia Malkova (violon), Julia Molchanova (violoncelle), Lyudmila Khoteeva (contrebasse)¹
St Petersbourg, X.2009
Northern Flowers


Deux œuvres déja écoutées, et appréciées, mais dans des versions d’époque soviétique (pour l’op. 2: Lazarev / Ensemble de chambre du Bolchoï, Melodiya, 1986; pour l’op. 7: Provatorov / Symphonique de Moscou, Olympia, 1989.)

Pour le Septuor, ce qu’on perd en typicité «russe» des timbre (les cordes sonnent beaucoup plus évanescentes et nimbées, les vents sont beaucoup moins nasillards), on le gagne en souplesse du phrasé et en nuances dynamiques: du coup, l’œuvre semble beaucoup moins univoque et la variété de l’écriture harmonique ressort davantage; en plus de ce qui rappelle, en plus sinueux et complexe, le premier Chostakovitch, on a parfois le sentiment de bifurquer du côté d’un univers sonore tantôt plus «français» (post-debussyste), tantôt plus «viennois» (disons décadent à la Schreker-Zemlinsky.) Un enchantement.

Je n’ai pas un souvenir assez précis de la version Provatorov de la 1ᵉ Symphonie pour vraiment pouvoir comparer (si ce n’est que celle-ci était dans mon souvenir captée de façon plus opaque) - mais c’est vraiment une œuvre assez exaltante: le langage est très «soviétique», mais avec un élan assez frontal et une générosité mélodique bien supérieurs à ce que faisait Chostakovitch à la même époque.
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 91485
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Nikolaï Roslavets et les futuristes russes - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Nikolaï Roslavets et les futuristes russes   Nikolaï Roslavets et les futuristes russes - Page 5 EmptyMar 20 Mar 2018 - 12:41

Oui, c'est vraiment du Chostakovitch, en mieux (et antérieur à ses symphonies majeures, non ?). Plus de discours, de matière, moins cette aération un peu blanche, moins cette tentation néo-cabossée…

Après, c'est extrêmement soviétique, oui (il y a d'ailleurs un fil sur la musique soviétique où on a abondamment parlé de cette symphonie, véritable engouement à une époque du forum, il serait peut-être plus judicieux d'en parler là-bas).
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
greg skywalker
Mélomaniaque
greg skywalker

Nombre de messages : 1013
Date d'inscription : 06/08/2010

Nikolaï Roslavets et les futuristes russes - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Nikolaï Roslavets et les futuristes russes   Nikolaï Roslavets et les futuristes russes - Page 5 EmptyVen 30 Mar 2018 - 14:12

lulu a écrit:


La première, ce sont les véritables futuristes, dont il ne nous reste pas grand chose. Citons au moins l’opéra cubo-futuriste Victoire sur le soleil (1913), dont la musique fut écrite par Mikhail Matyushin (1861–1934). On peut rattacher à ce premier ensemble Arseny Avraamov (1886–1944), dont on connait bien la Symphonie des sirènes (1922), et dans une certaine mesure Arthur Lourié (1892–1966), qui signe la partie musicale du manifeste. Marinetti visite Saint-Pétersbourg en 1910 et en 1913, et il est amusant de voir comment le futurisme russe se définit à la fois en accord et en opposition avec le futurisme italien (on imagine aisément pourquoi).

Suite à une discussion sur "Carré noir sur fond blanc" de Kazimir Malevich , la lecture de https://fr.wikipedia.org/wiki/Suprématisme a la découverte de cet opéra futuriste  : Victoire sur le soleil (1913)   ....
dixit wiki : "Cette œuvre chantait le triomphe de l'Homme sur la nature ainsi que sa supériorité obtenue par la machine. Malevitch était le scénographe : pour l'acte I, il décide d'utiliser un immense carré bicolore comme toile de fond."
Pour les curieux , sur youtube , on peut visualiser la représentation de Basel 2015 (1 heure de musique). c'est trèèèèèès spécial  hehe
Revenir en haut Aller en bas
Benedictus
Mélomane chevronné
Benedictus

Nombre de messages : 12456
Age : 46
Date d'inscription : 02/03/2014

Nikolaï Roslavets et les futuristes russes - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Nikolaï Roslavets et les futuristes russes   Nikolaï Roslavets et les futuristes russes - Page 5 EmptyMar 11 Sep 2018 - 22:59

Nikolaï Roslavets et les futuristes russes - Page 5 Roslav10
ROSLAVETS: Sonates pour piano nº1 et nº2.
Olga Andryushchenko (piano)
Moscou, 2016
Grand Piano


Des œuvres qui me laissent assez perplexe. La 1 ressemble beaucoup à du Scriabine, mais avec beaucoup plus de discontinuités, des textures qui semblent s’éparpiller et de brusques voltes-faces dans les climats; dans la 2, c’est au fond la même chose mais le discours m’y a paru un peu plus structuré, en dépit d’une harmonie qui y semble souvent plus instable.

Pour ce qui est de l’interprétation, ça m’a paru très réussi pour le rendu des strates, mais j’ai eu l’impression parfois de légères baisses de tension (peut-être) - mais je manque de points de comparaison dans ce répertoire.
Revenir en haut Aller en bas
Benedictus
Mélomane chevronné
Benedictus

Nombre de messages : 12456
Age : 46
Date d'inscription : 02/03/2014

Nikolaï Roslavets et les futuristes russes - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Nikolaï Roslavets et les futuristes russes   Nikolaï Roslavets et les futuristes russes - Page 5 EmptyVen 8 Nov 2019 - 22:22

Nikolaï Roslavets et les futuristes russes - Page 5 Mossol10
MOSSOLOV: 2 Nocturnes, op. 15. 3 Petites Pièces, op. 23a. Sonates pour piano nº2 en si mineur, op. 4 «De vieux cahiers» et nº5 en ré mineur, op. 12
Olga Andryushchenko (piano)
Moscou, II.2015
Grand Piano


C’est assez curieux: objectivement, et sur tous les paramètres, le jeu d’Olga Andryushchenko est très sensiblement supérieur à celui de Henck, avec lequel j’avais découvert ces œuvres (sauf les 3 Petites Pièces que j’entendais pour la première fois); et cependant, je crois préférer l’enregistrement pourtant beaucoup plus terne de Henck.

En fait, je crois que l’enregistrement de Henck, probablement du fait de limitations techniques (moindre virtuosité digitale du pianiste, prise de son ouatée à la ECM), peut-être aussi par choix de l’interprète, avait tendance à amoindrir les contrastes de rythmes et de dynamique, et surtout à réduire drastiquement le spectre des couleurs (assez uniment grises et sombres): ce qu’on entendait était donc essentiellement des strates compactes aux contours un peu ombrés qui se distinguaient par leurs textures et leurs pulsation, avec des courants internes labyrinthiques et assez indécidables.

Avec Olga Andryushchenko, c’est quasiment une autre musique: servie pour une prise de son très proche mais très détaillée, on y entend certes des textures encore plus distinctives que chez Henck (avec d’incroyables variétés d’attaques et de résonances) et les ramifications intérieures y apparaissent beaucoup plus nettement, et dans toute leur complexité, mais surtout, tout ce Henck occultait se trouve ici complètement exalté: les contrastes rythmiques et dynamiques se déploient sur un empan assez considérable (tantôt avec des traits de virtuosité assez impressionnants qui évoquent vraiment la filiation scriabinienne de cette musique, tantôt avec des effets «motoriques» puissants qui inscrivent plus nettement ces œuvres dans l’avant-gardisme soviétique) et surtout un miroitement coloriste prodigieux (comme une sorte de kaléïdoscope de timbres.)

Mais, bizarrement (ou pas, parce que finalement, ça rejoint un peu mes impressions mitigées sur Mariotte), je m’aperçois qu’en fait, le Mossolov «étouffé» et quasi spectralisant de Henk me parlait beaucoup plus directement que l’explosion de rythmes et de couleurs d’Olga Andryushchenko (qui pourtant, je le répète, rend mieux justice à l’écriture de Mossolov dans toute sa richesse et donne à entendre un pianisme absolument prodigieux.)

Revenir en haut Aller en bas
Benedictus
Mélomane chevronné
Benedictus

Nombre de messages : 12456
Age : 46
Date d'inscription : 02/03/2014

Nikolaï Roslavets et les futuristes russes - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Nikolaï Roslavets et les futuristes russes   Nikolaï Roslavets et les futuristes russes - Page 5 EmptyMer 20 Nov 2019 - 23:40

Dans le fil «PIANO: vos dix interprétations pour l’île déserte», DavidLeMarrec a écrit:
Feinberg – Sonates 7 à 12 – Christophe Sirodeau & Nikolaos Samaltanos (BIS, 2204)
Scriabine nouveau, Feinberg s'enfonce dans un langage dont la logique romantique repousse les limites des cadres de tonalité et de forme. Très riche et profusif, particulièrement passionnant dans les 3, 7 et 12, des univers entiers à parcourir au milieu des abîmes suggérés par une virtuosité totalement intégrée au langage. La limpidité de Sirodeau (mélodies très timbrées, élan palpable malgré la pédale généreuse) fait merveille.

Nikolaï Roslavets et les futuristes russes - Page 5 Feinbe10
FEINBERG: Sonates pour piano nº7, op. 21 (1924-28)¹ et nº12, op. 48 (1962)²
Christophe Sirodeau (piano)
Paris, III.1999¹, III.2002²
BIS


Je ne connaissais que la 5ᵉ (par Favorin, dans l’anthologie Melodiya du piano soviétique) et je l’aimais déjà beaucoup: du scriabine encore élargi harmoniquement, et avec une incroyable mobilité rythmique.

La 7ᵉ est peut-être encore plus singulière - le langage est peut-être encore plus avancé (disons du côté de Scriabine prolongé par Roslavets) - et passionnante. L’harmonie en est aussi insaisissable que luxuriante, l’écriture très virtuose et pourtant jamais gratuite (on sent que les traits de virtuosité ne sont qu’un moyen: leur accumulation produit des effets de textures et leurs fulgurances exalte les figures rythmiques); mais ce qui fascine surtout c’est la qualité d’intégration formelle de cette musique: tout ce que je viens de dire s’inscrit dans des structures beaucoup plus fermes que chez Roslavets ou Mossolov (polarisées par les rythmes et les textures) et s’organise vraiment de façon articulée (la progression du Larghetto a quelque chose de magique.) Et je partage tout à fait ce que dit David sur les qualités du jeu de Sirodeau. Très, très belle découverte.

J’ai peut-être été moins enthousiasmé par la 12ᵉ, qui semble marquer une involution: on revient ici à quelque chose de beaucoup plus «français 1900», et à des atmosphères beaucoup plus lumineuses et sereines: les mouvement extrêmes font penser à Debussy (en à la fois plus articulé, et plus dense harmoniquement) et le mouvement central à... Satie (mais en plus riche et plus évolutif.) C’est tout de même très beau.
Revenir en haut Aller en bas
lulu
Mélomane chevronné
lulu

Nombre de messages : 18084
Date d'inscription : 25/11/2012

Nikolaï Roslavets et les futuristes russes - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Nikolaï Roslavets et les futuristes russes   Nikolaï Roslavets et les futuristes russes - Page 5 EmptyJeu 21 Nov 2019 - 12:26

N’oublie pas la 6 (Favorin l’a enregistrée si tu veux*, sinon Sirodeau volume 1), qui, plus encore peut-être que les 5 et 7, est le point culminant de cette esthétique post-scriabinienne (avec sans doute toujours un pied dans le post-romantisme à la Miaskovski – d’ailleurs je trouve que Feinberg fait tout à fait le pont entre Scriabine et Miaskovski), avant le tournant plus ou moins néoclassique des sonates suivantes (tournant qu’on remarque aussi dans les sonates de Miaskovski d’ailleurs, à sa façon bien sûr qui n’est pas celle très particulière du second Feinberg).

* En plus sur le même disque y a la suite de Popov, la première sonate de Mitia et une œuvre de Rebikov, compositeur beaucoup moins touffu que les autres « futuristes », mais souvent cité pour son utilisation précoce de la gamme par ton.
Revenir en haut Aller en bas
Benedictus
Mélomane chevronné
Benedictus

Nombre de messages : 12456
Age : 46
Date d'inscription : 02/03/2014

Nikolaï Roslavets et les futuristes russes - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Nikolaï Roslavets et les futuristes russes   Nikolaï Roslavets et les futuristes russes - Page 5 EmptyJeu 21 Nov 2019 - 17:45

lulu a écrit:
cette esthétique post-scriabinienne (avec sans doute toujours un pied dans le post-romantisme à la Miaskovski – d’ailleurs je trouve que Feinberg fait tout à fait le pont entre Scriabine et Miaskovski), avant le tournant plus ou moins néoclassique des sonates suivantes (tournant qu’on remarque aussi dans les sonates de Miaskovski d’ailleurs, à sa façon bien sûr qui n’est pas celle très particulière du second Feinberg).
Je connais mal les sonates de Miaskovski (à part la 3 par Richter) donc je parlerai plutôt à partir de ses quatuors et de ses symphonies - mais je trouve que le point commun entre Feinberg et lui, c'est plutôt la fermeté et la lisibilité de la forme (ce qui n'est pas du tout scriabinien), et puis cette impression d'une musique organique et pleine.

lulu a écrit:
N’oublie pas la 6 (Favorin l’a enregistrée si tu veux* (...)

* En plus sur le même disque y a la suite de Popov, la première sonate de Mitia et une œuvre de Rebikov, compositeur beaucoup moins touffu que les autres « futuristes », mais souvent cité pour son utilisation précoce de la gamme par ton.
Merci - je viens de me décider à commander le disque de Favorin! Depuis Barraqué-Woodward et Stockhausen-Tudor, je te fais une confiance aveugle en matière de piano. (D'ailleurs, tu as des recommandations pour les sonates de Miaskovski?)
Revenir en haut Aller en bas
lulu
Mélomane chevronné
lulu

Nombre de messages : 18084
Date d'inscription : 25/11/2012

Nikolaï Roslavets et les futuristes russes - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Nikolaï Roslavets et les futuristes russes   Nikolaï Roslavets et les futuristes russes - Page 5 EmptyJeu 21 Nov 2019 - 20:24

Benedictus a écrit:
Merci - je viens de me décider à commander le disque de Favorin! Depuis Barraqué-Woodward et Stockhausen-Tudor, je te fais une confiance aveugle en matière de piano.

Fichtre, quelle responsabilité, mes paroles ont donc des conséquences matérielles ? hehe

Benedictus a écrit:
(D'ailleurs, tu as des recommandations pour les sonates de Miaskovski?)

Pas vraiment, sinon que les sonates 2 à 4 sont à écouter, même si un peu « lourdes ».
Revenir en haut Aller en bas
Benedictus
Mélomane chevronné
Benedictus

Nombre de messages : 12456
Age : 46
Date d'inscription : 02/03/2014

Nikolaï Roslavets et les futuristes russes - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Nikolaï Roslavets et les futuristes russes   Nikolaï Roslavets et les futuristes russes - Page 5 EmptyJeu 21 Nov 2019 - 20:30

lulu a écrit:
Fichtre, quelle responsabilité, mes paroles ont donc des conséquences matérielles ? hehe
Oui, enfin, ça reste raisonnable.

Benedictus a écrit:
même si un peu « lourdes ».
Je pense que ça rejoint un peu ce que je voulais dire en parlant de musique «organique et pleine.»
Revenir en haut Aller en bas
Mefistofele
Mélomaniaque
Mefistofele

Nombre de messages : 1056
Localisation : Under a grey, rifted sky
Date d'inscription : 17/11/2019

Nikolaï Roslavets et les futuristes russes - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Nikolaï Roslavets et les futuristes russes   Nikolaï Roslavets et les futuristes russes - Page 5 EmptyJeu 21 Nov 2019 - 22:16

lulu a écrit:
N’oublie pas la 6 (Favorin l’a enregistrée si tu veux*, sinon Sirodeau volume 1), qui, plus encore peut-être que les 5 et 7, est le point culminant de cette esthétique post-scriabinienne (avec sans doute toujours un pied dans le post-romantisme à la Miaskovski – d’ailleurs je trouve que Feinberg fait tout à fait le pont entre Scriabine et Miaskovski), avant le tournant plus ou moins néoclassique des sonates suivantes (tournant qu’on remarque aussi dans les sonates de Miaskovski d’ailleurs, à sa façon bien sûr qui n’est pas celle très particulière du second Feinberg).

* En plus sur le même disque y a la suite de Popov, la première sonate de Mitia et une œuvre de Rebikov, compositeur beaucoup moins touffu que les autres « futuristes », mais souvent cité pour son utilisation précoce de la gamme par ton.

Ce disque est à tomber et va de surprise en surprise. La suite de Popov a été un choc, et c'est son seul enregistrement commercial, je crois ?
Revenir en haut Aller en bas
lulu
Mélomane chevronné
lulu

Nombre de messages : 18084
Date d'inscription : 25/11/2012

Nikolaï Roslavets et les futuristes russes - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Nikolaï Roslavets et les futuristes russes   Nikolaï Roslavets et les futuristes russes - Page 5 EmptyJeu 21 Nov 2019 - 22:45

à ma connaissance oui.
après je suis pas certaine que ce genre de néo-Bach motorique soit vraiment la tasse de thé de Benedictus.
Revenir en haut Aller en bas
Mefistofele
Mélomaniaque
Mefistofele

Nombre de messages : 1056
Localisation : Under a grey, rifted sky
Date d'inscription : 17/11/2019

Nikolaï Roslavets et les futuristes russes - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Nikolaï Roslavets et les futuristes russes   Nikolaï Roslavets et les futuristes russes - Page 5 EmptyJeu 21 Nov 2019 - 22:47

Certes, surtout si la recommandation d'origine est la sonate de Feinberg. Embarassed
(Mais ça, le Prokofiev et le Feinberg, j'en redemande tous les jours en ce qui me concerne.)


Dernière édition par Mefistofele le Ven 22 Nov 2019 - 1:06, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Benedictus
Mélomane chevronné
Benedictus

Nombre de messages : 12456
Age : 46
Date d'inscription : 02/03/2014

Nikolaï Roslavets et les futuristes russes - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Nikolaï Roslavets et les futuristes russes   Nikolaï Roslavets et les futuristes russes - Page 5 EmptyJeu 21 Nov 2019 - 22:54

Pourquoi, cette Grande Suite est si différente du langage du Septuor ou de la 1ᵉ Symphonie?
Revenir en haut Aller en bas
Mefistofele
Mélomaniaque
Mefistofele

Nombre de messages : 1056
Localisation : Under a grey, rifted sky
Date d'inscription : 17/11/2019

Nikolaï Roslavets et les futuristes russes - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Nikolaï Roslavets et les futuristes russes   Nikolaï Roslavets et les futuristes russes - Page 5 EmptyJeu 21 Nov 2019 - 23:10

Ça ne sourie pas beaucoup (contrairement au septuor) et c'est très motorique. Pour le coup, je trouve le couplage avec l'opus 2 de Prokofiev tout à fait pertinent.
Revenir en haut Aller en bas
Анастасия231
Mélomane chevronné
Анастасия231

Nombre de messages : 12983
Age : 27
Localisation : Karl Marx est un ailurophile ukraïnien d'obédience léniniste
Date d'inscription : 05/01/2011

Nikolaï Roslavets et les futuristes russes - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Nikolaï Roslavets et les futuristes russes   Nikolaï Roslavets et les futuristes russes - Page 5 EmptyVen 22 Nov 2019 - 0:42

D'ailleurs, Mitia a cité la première pièce de cette Grande Suite dans le premier mouvement de sa 10e symphonie...
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 91485
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Nikolaï Roslavets et les futuristes russes - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Nikolaï Roslavets et les futuristes russes   Nikolaï Roslavets et les futuristes russes - Page 5 EmptyVen 22 Nov 2019 - 17:44

Benedictus a écrit:
Pourquoi, cette Grande Suite est si différente du langage du Septuor ou de la 1ᵉ Symphonie?

Oui, c'est plus grinçant / néo / formel. Pas le Popov que j'aime le plus, clairement, même si c'est beau et bien écrit.
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Benedictus
Mélomane chevronné
Benedictus

Nombre de messages : 12456
Age : 46
Date d'inscription : 02/03/2014

Nikolaï Roslavets et les futuristes russes - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Nikolaï Roslavets et les futuristes russes   Nikolaï Roslavets et les futuristes russes - Page 5 EmptyDim 24 Nov 2019 - 22:20

Nikolaï Roslavets et les futuristes russes - Page 5 Favori10
PROKOFIEV: Quatre Études, op. 2. POPOV: Grande Suite pour piano, op. 6. CHOSTAKOVITCH: Sonate pour piano nº1, op. 12. REBIKOV: Au-delà, sept pièces pour piano, op. 47. FEINBERG: Sonate pour piano nº6, op. 13
Yury Favorin (piano)

2016
Melodiya


Disque magnifique!

D’abord pour l’intérêt du répertoire: entre les raretés voire les inédits (la 6ᵉ Sonate de Feinberg, la Grande Suite de Popov, le cycle de Rebikov), et les œuvres plus connues (Prokofiev, Chostakovitch - et encore: la 1ᵉ Sonate de Chostakovitch est très rarement enregistrée) auxquelles elles sont confrontées avec beaucoup de pertinence, c’est vraiment un programme singulier et très intelligemment construit.


Pour ma part, j’ai absolument adoré la Sonate de Feinberg; si je reste toujours un peu à l’extérieur de Prokofiev, la Sonate de Chostakovitch m’a scotché (à défaut de me séduire); si en effet, la Grande Suite de Popov, avec son côté «retour à Bach années 20» très marqué n’est pas forcément ma tasse de thé, l’œuvre m’a paru tout de même assez remarquable par son ampleur et plus singulière que je ne le pensais a priori en termes de langage (et le Lied est quand même très, très beau); Rebikov assez étonnant, et pas dénué d’un certain charme un peu frêle (ça sonne très français début XXᵉ, un peu minimaliste: on pense à un Satie revu par le futurisme russe: plus motorique et harmoniquement plus retors - un peu comme la 12ᵉ de Feinberg.)

Ensuite, ce disque vaut pour la qualité de l’interprétation. Favorin est tout simplement bluffant - de virtuosité technique pure (la franchise et la précision de la frappe dans les passages hyper-véloces laisse pantois!), mais aussi quelle plénitude, quelle richesse sonore! La variété de attaques et des touchers (ces textures, ces couleurs!), l’ampleur maîtrisée de l’ambitus des dynamiques et des résonance, la tenue des phrasés, tout cela est absolument confondant... En terme de «pianisme», ce gars-là est sans problème du niveau d’un Volodos ou d’un Lugansky (et mille coudées au-dessus de Trifonov - pour en rester à des Russes en activité)

Si on ajoute à cela son profil de défricheur de répertoires rares et complexes, et de défricheur intelligent (j’ai parlé de l’intelligence du programme, mais il faut encore souligner sa capacité à différencier son jeu selon les attentes esthétiques de chaque œuvre): vive Yury Favorin!
Revenir en haut Aller en bas
Mefistofele
Mélomaniaque
Mefistofele

Nombre de messages : 1056
Localisation : Under a grey, rifted sky
Date d'inscription : 17/11/2019

Nikolaï Roslavets et les futuristes russes - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Nikolaï Roslavets et les futuristes russes   Nikolaï Roslavets et les futuristes russes - Page 5 EmptyLun 25 Nov 2019 - 20:15

Quelle heureuse nouvelle bis!!!
Revenir en haut Aller en bas
Iskender
Mélomaniaque
Iskender

Nombre de messages : 1596
Age : 53
Localisation : Bretagne
Date d'inscription : 11/08/2009

Nikolaï Roslavets et les futuristes russes - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Nikolaï Roslavets et les futuristes russes   Nikolaï Roslavets et les futuristes russes - Page 5 EmptyLun 9 Nov 2020 - 20:27

Question Ne connaissant que les 5 préludes, je voudrais aller plus avant dans la musique pour piano de Roslavets. Une version est-elle plus recommandable entre celle d'Olga Andryushchenko et celle d'Irina Emeliantseva chez Neon ? (Si on ne tient pas compte des albums mêlant plusieurs compositeurs ce sont les deux versions proposées sur Spotify).
Revenir en haut Aller en bas
http://www.myspace.com/etiennetabourier
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 91485
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Nikolaï Roslavets et les futuristes russes - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Nikolaï Roslavets et les futuristes russes   Nikolaï Roslavets et les futuristes russes - Page 5 EmptyLun 9 Nov 2020 - 21:24

Je n'ai pas écouté le disque Neos. Celui d'Andryushchenko chez Grand Piano, mais je n'en ai plus de souvenir précis. Nettement moins poétique dans les Préludes que Lazareva (le disque Chandos couplé avec la musique avec violoncelle), mais je me méfierais des captations sèches de Neos.

Bref, je ne peux pas trop t'aider à part jeter une oreille sur les Préludes… (ou écouter Lazareva, qui change vraiment l'aspect de ces pièces avec une directionnalité, une tension qui n'y sont pas si évidentes à la lecture !)
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Xavier
Père fondateur
Xavier

Nombre de messages : 86631
Age : 39
Date d'inscription : 08/06/2005

Nikolaï Roslavets et les futuristes russes - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Nikolaï Roslavets et les futuristes russes   Nikolaï Roslavets et les futuristes russes - Page 5 EmptyLun 9 Nov 2020 - 22:09

Il y a aussi Hamelin, mais je ne saurais trop dire quelle version est la meilleure... Je n'ai pas entendu de mauvais enregistrements de ces pièces.
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 91485
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Nikolaï Roslavets et les futuristes russes - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Nikolaï Roslavets et les futuristes russes   Nikolaï Roslavets et les futuristes russes - Page 5 EmptyLun 9 Nov 2020 - 22:12

Hamelin, c'est chouette oui, mais Iskender ne le trouvera pas en flux, c'était chez Hyperion non ?

(Pour ma part, il y a une véritable différence entre les versions, qui mettent l'accent vers la discontinuité énigmatique, telle que c'est écrit, ou vers une logique plus discursive, qui me reste imperceptible à la lecture, mais qui est beaucoup plus stimulante à l'écoute, je trouve. Donc ça a vraiment son importance, j'aurais bien voulu aider Iskender.)
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Xavier
Père fondateur
Xavier

Nombre de messages : 86631
Age : 39
Date d'inscription : 08/06/2005

Nikolaï Roslavets et les futuristes russes - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Nikolaï Roslavets et les futuristes russes   Nikolaï Roslavets et les futuristes russes - Page 5 EmptyLun 9 Nov 2020 - 22:21

Oui chez Hyperion.

Oui il y a surement des différences, mais il faudrait que je réécoute et que je compare...

EDIT: en fait je crois que je n'ai pas écouté Andryushchenko, j'ai confondu avec ses enregistrements Mossolov.
Revenir en haut Aller en bas
Iskender
Mélomaniaque
Iskender

Nombre de messages : 1596
Age : 53
Localisation : Bretagne
Date d'inscription : 11/08/2009

Nikolaï Roslavets et les futuristes russes - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Nikolaï Roslavets et les futuristes russes   Nikolaï Roslavets et les futuristes russes - Page 5 EmptyMar 10 Nov 2020 - 13:53

Merci beaucoup pour vos réponses  Cool . Je navigue entre les deux versions , et ai comparé les deux versions pour les cinq préludes et le magnifique Prélude de 1915. La version d'Emeliantseva m'apparait comme étant plus séduisante au premier abord, ça me parle plus émotionnellement; du reste la captation du piano est plus proche. Mais je rejoins complètement Benedictus qui nous disait il y a deux ans (plus haut dans la page) qu'Andryushchenko faisait plus ressortir les différentes strates de cette écriture qui peut occuper jusqu'à quatre portées (Sonate n°1). À ce titre la comparaison des deux dans le Prélude dont je parlais est intéressante.
Enfin je suis retombé sur une chronique du disque d'Andryushchenko où il est dit qu'Hamelin est moins engagé émotionnellement mais beaucoup mieux armé techniquement pour affronter les défis de ces partitions où il n'a pas besoin de ménager ses tempi. Disque en effet - comme le disait David - absent de l'offre en streaming comme l'immense majorité du catalogue Hyperion.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.myspace.com/etiennetabourier
gluckhand
Mélomane chevronné
gluckhand

Nombre de messages : 2441
Localisation : Amiens
Date d'inscription : 15/07/2013

Nikolaï Roslavets et les futuristes russes - Page 5 Empty
MessageSujet: Les 24 préludes et fugues pour piano de Vsevolod Zaderatsky   Nikolaï Roslavets et les futuristes russes - Page 5 EmptyJeu 21 Jan 2021 - 13:29

IL y a longtemps déjà, que j'aurais voulu parler de cette oeuvre magnifique,redécouverte ces dernières années et la place ,qu'a mon avis elle prend déjà et va prendre dans les années à venir.J'ai beaucoup écouté cette oeuvre, d'autant plus ,que les deux versions disponibles, sont vraiment totalement opposées, dans leur vision ,ce qui indique,encore plus ,la richesse de ces Préludes.Bon comme souvent, pour un nouveau post,je ne  pense pas être sincèrement,de taille pour parler d'une oeuvre de cette envergure, bien qu'elle m'ait séduite de suite. Oui pas le niveau, au point de vue, musique, histoire ou école, bref un manque de bagage musical, qui me fait défaut et qui est très contraignant, me poussant à répèter sans cesse, des banalités (c'est beau,c'est prenant, émouvant etcc) .Oui je suis lucide à mes défauts, mais moi je donne une direction, (je dis, allez donc voir par là) ,je ne cherche à épater personne, même si on va me reprocher de toujours parler de gens pas connus,comme d'habitude.
Le problème, c'est que comme personne n'en parle, ou je dois attendre une nouvelle vie, ou en parler mal moi-même?
Bon c'est fait, j'ai choisi de parler mal de Zaderatsky, mais d'en parler, peut être aussi qu'il est connu de certains?
PS / j'ai vu par contre,que j'avais fait une connerie en mettant la photo d'un coffret qui ne correspondait pas à l'oeuvre, moi je veux parler des 24 préludes et fugues par Nemtsov,comme je n'ai , que le coffret Hanssler de 5 CD, j'ai cherché en vitesse,une photo à mettre dessous et si les 24 préludes sont estimables, ce dont je veux parler ci ,ce sont ces superbes Préludes et fugues de 1937.C'est pour ça qu'en général, j'aime bien travailler tranquillement la nuit, pour éviter les bêtises de ce genre .


Nikolaï Roslavets et les futuristes russes - Page 5 Zadera10


Dernière édition par gluckhand le Jeu 21 Jan 2021 - 16:57, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Xavier
Père fondateur
Xavier

Nombre de messages : 86631
Age : 39
Date d'inscription : 08/06/2005

Nikolaï Roslavets et les futuristes russes - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Nikolaï Roslavets et les futuristes russes   Nikolaï Roslavets et les futuristes russes - Page 5 EmptyJeu 21 Jan 2021 - 13:46

Si si, on en a parlé, mais pas en discographie évidemment.

Je fusionne.
Revenir en haut Aller en bas
gluckhand
Mélomane chevronné
gluckhand

Nombre de messages : 2441
Localisation : Amiens
Date d'inscription : 15/07/2013

Nikolaï Roslavets et les futuristes russes - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Nikolaï Roslavets et les futuristes russes   Nikolaï Roslavets et les futuristes russes - Page 5 EmptyJeu 21 Jan 2021 - 14:13

Dommage Xavier, ce sujet méritait à lui tout seul un post comme le CB T de Bach, en plus ça n'a rien à voir avec les futuristes russes, bon c'est toi qui commande.
Revenir en haut Aller en bas
Golisande
Mélomane chevronné
Golisande

Nombre de messages : 5862
Age : 46
Localisation : jeudi
Date d'inscription : 03/03/2011

Nikolaï Roslavets et les futuristes russes - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Nikolaï Roslavets et les futuristes russes   Nikolaï Roslavets et les futuristes russes - Page 5 EmptyJeu 21 Jan 2021 - 14:13

Gluckhand, nous sommes nombreux ici à essayer de causer d'œuvres peu ou pas connues, avec des vocabulaires plus ou moins étendus et des (absences de) "compétences" variées, et personnellement il m'arrive de passer un temps énorme à tâcher (parfois vainement) de trouver les images ou les formulations adéquates — ce qui me décourage parfois d'écrire, tant il est plus facile de se laisser aller à des sensations que de chercher à les décrire.

Mais du coup, plutôt que de consacrer un paragraphe à expliquer pourquoi selon toi tu n'es pas capable de parler de cette œuvre, pourquoi ne pas essayer d'en parler quand même (je veux dire vraiment, parce que là tu n'as rien dit) ? Very Happy  Personne ne t'en voudrait si ce n'est pas du Proust, mais en revanche on en saurait un peu plus sur l'œuvre en question que simplement « Gluckhand aime ça ».
Revenir en haut Aller en bas
gluckhand
Mélomane chevronné
gluckhand

Nombre de messages : 2441
Localisation : Amiens
Date d'inscription : 15/07/2013

Nikolaï Roslavets et les futuristes russes - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Nikolaï Roslavets et les futuristes russes   Nikolaï Roslavets et les futuristes russes - Page 5 EmptyJeu 21 Jan 2021 - 14:17

Je n'ai rien dit justement parce que je ne voulais pas que ce soit étouffoir, ce n'était qu'un premier post, pas du tout , le seul, simplement une petite présentation, mais bon, maintenant j'ai plus envie d'en parler Smile
Mon Liliana Poli, aussi est en construction,comme le Tatiana, c'est une question de temps et de patience .
j'aime raconter, comment une oeuvre est arrivée  dans notre vie, ce qu'on a ressenti, en l'écoutant,les différentes versions,etcc, bref ce qui fait, qu'on aime tous la musique et pas seulement le côté technique et constructif de l'oeuvre.
Pour moi, ça prouve simplement, qu'on ne sait pas toujours voir certaines  grandes oeuvres ,celles qui chamboulent à leur façon,par leur arrivée, le cours des choses,et établissent un nouvel ordre,ou un ordre du moins différent de celui d'avant.Tant pis, si c'est prétentieux et qu'on va encore sûrement m' incendier,mais comme je dis toujours ce que je pense.
En plus ça n'a rien à voir avec les nouveaux futuristes, quand on sait comment l'oeuvre a été écrite, mais bon,c'est comme ça.


Dernière édition par gluckhand le Jeu 21 Jan 2021 - 15:03, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Golisande
Mélomane chevronné
Golisande

Nombre de messages : 5862
Age : 46
Localisation : jeudi
Date d'inscription : 03/03/2011

Nikolaï Roslavets et les futuristes russes - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Nikolaï Roslavets et les futuristes russes   Nikolaï Roslavets et les futuristes russes - Page 5 EmptyJeu 21 Jan 2021 - 14:43

Ce n'est pas seulement une question de technique et de construction : ce que je trouve le plus utile et passionnant, ce sont les "descriptions subjectives" qui relient les émotions éprouvées par l'auditeur et l'évocation (pas forcément technique) du contenu objectif des œuvres (je ne sais pas si je suis très clair Neutral )...
Revenir en haut Aller en bas
gluckhand
Mélomane chevronné
gluckhand

Nombre de messages : 2441
Localisation : Amiens
Date d'inscription : 15/07/2013

Nikolaï Roslavets et les futuristes russes - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Nikolaï Roslavets et les futuristes russes   Nikolaï Roslavets et les futuristes russes - Page 5 EmptyJeu 21 Jan 2021 - 14:53

Tant pis, c'est dommage, on passe à autre chose. Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Golisande
Mélomane chevronné
Golisande

Nombre de messages : 5862
Age : 46
Localisation : jeudi
Date d'inscription : 03/03/2011

Nikolaï Roslavets et les futuristes russes - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Nikolaï Roslavets et les futuristes russes   Nikolaï Roslavets et les futuristes russes - Page 5 EmptyJeu 21 Jan 2021 - 15:22

scratch (Comme quoi, tu n'es pas seul à rencontrer des difficultés pour t'exprimer à l'écrit...)
Revenir en haut Aller en bas
Xavier
Père fondateur
Xavier

Nombre de messages : 86631
Age : 39
Date d'inscription : 08/06/2005

Nikolaï Roslavets et les futuristes russes - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Nikolaï Roslavets et les futuristes russes   Nikolaï Roslavets et les futuristes russes - Page 5 EmptyJeu 21 Jan 2021 - 15:32

gluckhand a écrit:
Dommage Xavier, ce sujet méritait à lui tout seul un post comme le CB T de Bach

Je ne dis pas le contraire!
Je ne suis pas là pour juger quel compositeur mérite un sujet ou pas.

Mais:

- ça n'avait pas sa place en discographie (on ne va pas comparer les versions des oeuvres de Zaderatsky, il doit y en avoir une ou deux maximum des rares oeuvres enregistrées)
- tu as dit "personne n'en parle", mais j'ai fusionné avec le sujet où on en a déjà parlé, c'était ça le but, parce que je pense que tu n'aurais pas pensé à regarder ici
- si tu avais ouvert un sujet en rubrique générale pour présenter ce compositeur (d'ailleurs ça a été fait dans la page précédente), en ouvrant quelques perspectives sur son style et ses oeuvres, ça aurait été tout à fait bienvenu, là comme c'était plus "léger", j'ai jugé plus adéquat de fusionner avec le sujet où Zaderatsky a déjà été évoqué plusieurs fois
- tu dis que ça n'a rien à voir avec les futuristes russes, mais il se trouve que dans les disques il est souvent couplé avec Feinberg, Roslavets, Protopopov... c'est pour ça que ces compositeurs sont souvent associés aussi dans ce sujet, après ce n'est peut-être pas judicieux, mais je ne vais pas rediviser tout par compositeur, c'est infaisable, par contre si quelqu'un veut ouvrir un sujet séparé, je ne l'empêcherai pas, bien sûr.
Revenir en haut Aller en bas
gluckhand
Mélomane chevronné
gluckhand

Nombre de messages : 2441
Localisation : Amiens
Date d'inscription : 15/07/2013

Nikolaï Roslavets et les futuristes russes - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Nikolaï Roslavets et les futuristes russes   Nikolaï Roslavets et les futuristes russes - Page 5 EmptyJeu 21 Jan 2021 - 15:51

Les compositeurs qu'on redécouvre,comme Zaderetzsky ne peuvent pas jaillir comme ça, d'un coup,avec une floppée d'enregistrements.Leur oeuvre est en découverte , elle est en construction permanente et à mon avis ,ça devrait continuer, car c'est un plat de résistance parfait ,pour un bon pianiste.Si je n'ai pas fait de post général, c'est que je pense que c'est surtout sur les 24 préludes, qu'il faut s'appesantir, les nouveaux futuristes devient un fourre-tout pas possible. Quand je dis personne n'en parle, je veux dire aucun,n'a tenté un post complet sur lui ,ou l'on peut se retrouver,et c'est une oeuvre ,désolé de toujours me répèter qui demande ,une certaine cohabitation,qu'il faut la fréquenter souvent ,pour en saisir toutes les richesses, et je dis ça avec modestie.Et pour finir, au contraire, c'est dommage ,en tant que créateur  de ce site ,que tu ne veuilles pas " juger quel compositeur mérite un sujet ou pas."
Depuis que je suis sur ce site, j'ai vu pas mal d'avis évoluer ,sur certaines oeuvres, bon c'est le but enrichissant du site,aussi, enfin pour finir, tout ça c'est bien dommage,mais ça ne manquera à personne .
Wustin n'a lui aussi que deux CD , dans le commerce, est-ce pour ça, qu'il n'en faut pas parler? Smile
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 91485
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Nikolaï Roslavets et les futuristes russes - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Nikolaï Roslavets et les futuristes russes   Nikolaï Roslavets et les futuristes russes - Page 5 EmptyJeu 21 Jan 2021 - 19:22

La Deuxième Sonate de Zaderatski fait partie des plus belles œuvres pour piano que j'aie entendues (assez proche de l'univers de la Première de Protopopov, par exemple). bounce
Je n'avais pas vu qu'il existait des Préludes. Je vais tenter ça rapidement !
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
gluckhand
Mélomane chevronné
gluckhand

Nombre de messages : 2441
Localisation : Amiens
Date d'inscription : 15/07/2013

Nikolaï Roslavets et les futuristes russes - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Nikolaï Roslavets et les futuristes russes   Nikolaï Roslavets et les futuristes russes - Page 5 EmptyJeu 21 Jan 2021 - 19:55

Il existe des Préludes tout court et aussi des Préludes et fugues ,comme Bach en a fait un sommet.J'étais tellement dans mon trip, que je n'avais pas remarqué ,que j'avais mis la photo du premier ,alors que moi ,je pensais surtout aux préludes et fugues,comme j'ai le coffret de 5 CD, avec en effet les 3 sonates pour piano, les 24 préludes et les 24 préludes et fugues, avec quelques oeuvres en plus par Jascha Nemtsov.
Revenir en haut Aller en bas
lulu
Mélomane chevronné
lulu

Nombre de messages : 18084
Date d'inscription : 25/11/2012

Nikolaï Roslavets et les futuristes russes - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Nikolaï Roslavets et les futuristes russes   Nikolaï Roslavets et les futuristes russes - Page 5 EmptyJeu 21 Jan 2021 - 21:40

DavidLeMarrec a écrit:
La Deuxième Sonate de Zaderatski fait partie des plus belles œuvres pour piano que j'aie entendues (assez proche de l'univers de la Première de Protopopov, par exemple). bounce
Je n'avais pas vu qu'il existait des Préludes. Je vais tenter ça rapidement !

Parce qu’à l’époque de la « mode » Zaderatsky&co sur le forum, les deux cycles de Préludes et de Préludes et fugues étaient mal connus, on n’en trouvait que quelques-uns isolés, et difficilement. Mais depuis Nemtsov les a joués, enregistrés et le tout a été réuni dans le coffret dont a parlé Gluckhand, coffret qui permet aussi d’écouter non pas une mais trois sonates (la dernière étant une plus tardive sonate en fa mineur). Notons que les Préludes et fugues de Zaderatsky sont antérieurs aux cycles de Hindemith et Chostakovitch.
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 91485
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Nikolaï Roslavets et les futuristes russes - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Nikolaï Roslavets et les futuristes russes   Nikolaï Roslavets et les futuristes russes - Page 5 EmptyJeu 21 Jan 2021 - 22:33

Merci.

Cela dit, l'explication est autre : j'ai découvert Zaderatski assez récemment, il y a quelque chose comme deux ans, pas au moment de la grande hype futuriste en ces lieux.

C'était tout simplement en couplage alors que je devais me faire une intégrale Protopopov, quelque chose comme ça.

Et je crois que sur les sites de flux il n'y avait pas beaucoup d'autre choix (ou alors je n'ai pas eu le temps de fouiller à ce moment-là).

C'est une excellente nouvelle qu'il y ait tout ça de disponible !
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
lulu
Mélomane chevronné
lulu

Nombre de messages : 18084
Date d'inscription : 25/11/2012

Nikolaï Roslavets et les futuristes russes - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Nikolaï Roslavets et les futuristes russes   Nikolaï Roslavets et les futuristes russes - Page 5 EmptyJeu 21 Jan 2021 - 23:57

Au fait j’ai oublié de signaler qu’il existe un autre enregistrement complet des Préludes et fugues, chez Melodiya, par six jeunes pianistes moscovites : Lukas Geniušas, Andrey Gugnin, Nikita Mndoyants, Ksenia Bashmet, Yuri Favorin et Andrei Yaroshinsky.
Revenir en haut Aller en bas
gluckhand
Mélomane chevronné
gluckhand

Nombre de messages : 2441
Localisation : Amiens
Date d'inscription : 15/07/2013

Nikolaï Roslavets et les futuristes russes - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Nikolaï Roslavets et les futuristes russes   Nikolaï Roslavets et les futuristes russes - Page 5 EmptyVen 22 Jan 2021 - 9:55

La figure de Vladimir Rebikov, (1866-1920)meriterait plus que Zaderatsky,de figurer  sur ce post,si l'on se base sur son titre ,
Nikolaï Roslavets et les futuristes russes

D'après Wikipèdia

« Rebikov était déjà une figure oubliée au moment de sa mort à l'âge de 54 ans. Il était amer et désabusé, convaincu, à tort, que les compositeurs tels que Debussy, Scriabine et Stravinsky avaient dû leur notoriété au vol de ses idées. Ironiquement, Rebikov est plus connu pour des œuvres mineures dans des genres de salon. Son rôle d'important et précoce instigateur des techniques du xxe siècle mérite d'être plus largement reconnu. »
— Uncle Dave Lewis, in All Music Guide

Pour en savoir plus

https://fr.wikipedia.org/wiki/Vladimir_Rebikov

Nikolaï Roslavets et les futuristes russes - Page 5 Rebiko10

Pour en écouter des extraits.
https://asheludyakov.com/rebikov-records


Dernière édition par gluckhand le Ven 22 Jan 2021 - 11:20, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
gluckhand
Mélomane chevronné
gluckhand

Nombre de messages : 2441
Localisation : Amiens
Date d'inscription : 15/07/2013

Nikolaï Roslavets et les futuristes russes - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Nikolaï Roslavets et les futuristes russes   Nikolaï Roslavets et les futuristes russes - Page 5 EmptyVen 22 Jan 2021 - 11:07

lulu a écrit:
Au fait j’ai oublié de signaler qu’il existe un autre enregistrement complet des Préludes et fugues, chez Melodiya, par six jeunes pianistes moscovites : Lukas Geniušas, Andrey Gugnin, Nikita Mndoyants, Ksenia Bashmet, Yuri Favorin et Andrei Yaroshinsky.
Cet enregistrement en plus est totalement ,différent de la vision ,disons plutôt intimiste et fouillée de Nemtsov, mais le plus curieux, c'est que ça va très bien ,aux deux façons d'envisager ces préludes et fugues , la seconde ,plus volontaire et systèmique ,plus vision d'ensemble , a beaucoup d'intèrêt aussi.Comme quoi, le piano réservera toujours des surprises.
Revenir en haut Aller en bas
gluckhand
Mélomane chevronné
gluckhand

Nombre de messages : 2441
Localisation : Amiens
Date d'inscription : 15/07/2013

Nikolaï Roslavets et les futuristes russes - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Nikolaï Roslavets et les futuristes russes   Nikolaï Roslavets et les futuristes russes - Page 5 EmptyVen 22 Jan 2021 - 11:31

Je viens de jeter une oreille à ça sur YT
Vladimir Rebikov - Blanche-Neige, op.39, presque 1H30 de piano, c'est vrai que c'est assez impressionnant .
Ecouté l'oeuvre dans sa totalité, ce cycle est vraiment remarquable, je me demande pourquoi, on est passé à côté de ça.Pour moi,l'histoire de la musique, est toujours,en perpètuelle mutation.Par contre, j'ai pas réussi à saisir le pianiste.Apparemment c'est celui qui a posté la vidéo, qui en est l'interprete Gamma 1734,je le réécoute encore en ce moment, c'est vraiment original,plein de surprises, pour l'époque (avant 1920 )et même pour maintenant.

https://www.youtube.com/watch?v=htARakxsGGg
Revenir en haut Aller en bas
gluckhand
Mélomane chevronné
gluckhand

Nombre de messages : 2441
Localisation : Amiens
Date d'inscription : 15/07/2013

Nikolaï Roslavets et les futuristes russes - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Nikolaï Roslavets et les futuristes russes   Nikolaï Roslavets et les futuristes russes - Page 5 EmptyMar 26 Jan 2021 - 21:17

Alexei Stanchinsky (1888-1914). Destin assez tragique  de ce compositeur ,et court, puisqu'il est mort à 26 ans ,se noyant dans une rivière.Il a laissé plusieurs sonates qui ont été enregistrées, et qu'on peut trouver sur YT. Il était paraît il ,connu et admiré ,pour ses compositions par Prokofiev, Medtner et Feinberg.

https://fr.wikipedia.org/wiki/Alexe%C3%AF_Stantchinski

Ses deux sonates pour piano ,méritent encore le détour, ainsi que plusieurs autres oeuvres.

https://www.youtube.com/watch?v=zMsNHjPdLsw

https://www.youtube.com/watch?v=XAmAfCmxoZI
Revenir en haut Aller en bas
gluckhand
Mélomane chevronné
gluckhand

Nombre de messages : 2441
Localisation : Amiens
Date d'inscription : 15/07/2013

Nikolaï Roslavets et les futuristes russes - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Nikolaï Roslavets et les futuristes russes   Nikolaï Roslavets et les futuristes russes - Page 5 EmptyMer 27 Jan 2021 - 13:48

Très beau cycle de Vladimir Rebikov - Snow White, Op.39 pour piano. Il dure près d'une heure ,trente, mais plus je l'écoute et plus je le trouve remarquable .Merci à Gamma 1734, de l'avoir enregistré et mis, à la disposition,du grand public.En écoutant cette oeuvre, il faut réviser ou du moins faire évoluer, l'importance de ce compositeur,Vladimir Rebikov (1866-1920) envers ses contemporains.Il y a de superbes trouvailles dans ce cycle .Je ne sais si on ne peut que simplement,les comparer aux Pièces lyriques de Grieg, par exemple ou aller plus loin,je ne suis pas assez connaisseur,mais c'est quelque chose d'important ,il me semble pour l'époque.
Je me suis aussi posé la question du mot cycle, est-ce qu'il correspondait vraiment à l'oeuvre et pas plutôt suite, qui lui correspondrait plus je pense, mais il me semble ,que mon ami Wikipédia répond par l'affirmative " cycle de pièces .... complètes individuellement, mais conçues pour être interprétées dans une séquence " donc me voilà un peu rassuré quoique...... Cool
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Nikolaï Roslavets et les futuristes russes - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Nikolaï Roslavets et les futuristes russes   Nikolaï Roslavets et les futuristes russes - Page 5 Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Nikolaï Roslavets et les futuristes russes
Revenir en haut 
Page 5 sur 5Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Autour de la musique classique :: Musique classique :: Général-
Sauter vers: