Autour de la musique classique

Le but de ce forum est d'être un espace dédié principalement à la musique classique sous toutes ses périodes, mais aussi ouvert à d'autres genres.
 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Le deal à ne pas rater :
Promo Nike : -25% pour 2 articles achetés
Voir le deal

 

 Albert ROUSSEL ( 1869 - 1937 )

Aller en bas 
+52
TragicSymph
Iskender
nigelkeay
Benedictus
shushu
starluc
olivier le normand
Mélomaniac
Cololi
Tontonjimi
Lysandre
Анастасия231
Rav–phaël
CTI
benvenuto
Zeno
kegue
arnaud bellemontagne
Cello
Percy Bysshe
Ophanin
Christophe
Wolferl
Mehdi Okr
Théo taschimor
franchom
Resigned
Utnapištim
WoO
Passage
arsen6203
FLORENT SCHMITT
bouddha
frere elustaphe
jerome
Tus
Bertrand67
Rubato
PJF
Tiberias
joachim
felyrops
DavidLeMarrec
antrav
kougelhof 1er
Hermès
Tutur
Kia
Xavier
ouannier
Kermit
jolan
56 participants
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7
AuteurMessage
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec


Nombre de messages : 95317
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Albert ROUSSEL ( 1869 - 1937 ) - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Albert ROUSSEL ( 1869 - 1937 )   Albert ROUSSEL ( 1869 - 1937 ) - Page 7 EmptyDim 3 Mar 2019 - 14:44

Intégrale EMI-Erato, possiblement. Intégrale de l'œuvre, on en est loin.
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
TragicSymph
Mélomane chevronné
TragicSymph


Nombre de messages : 2153
Age : 31
Date d'inscription : 23/12/2010

Albert ROUSSEL ( 1869 - 1937 ) - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Albert ROUSSEL ( 1869 - 1937 )   Albert ROUSSEL ( 1869 - 1937 ) - Page 7 EmptyDim 3 Mar 2019 - 15:11

Merci à vous deux pour vos réponses. J'imagine que l'on a les œuvres les plus importantes du moins.

Ça m'a donné envie d'écouter avant d'acheter alors tout à l'heure, petit passage par le Festin de l'Araignée. Et bien j'ai trouvé que c'était une bien belle oeuvre, extrêmement bucolique avec de beaux effets d'orchestration à la française.
La musique m'a plus évoqué Dukas que Debussy ou Ravel mais c'est avant tout une vraie personnalité qui est apparue à mes oreilles.
Le début nous emmène déjà ailleurs, j'avais vraiment l'impression d'être dans un rêve. Le finale nous ramène doucement vers le réveil et la réalité. Très belle scène de fin d'ailleurs.

Très belle entrée en matière, je continue par où ? 3ième Symphonie ? Bacchus ?
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec


Nombre de messages : 95317
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Albert ROUSSEL ( 1869 - 1937 ) - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Albert ROUSSEL ( 1869 - 1937 )   Albert ROUSSEL ( 1869 - 1937 ) - Page 7 EmptyDim 3 Mar 2019 - 15:43

Le Festin est un chef-d'œuvre absolu.

Pour poursuivre, je me contente de te citer quelques œuvres chouchoutes (je ne sais pas si elles sont dans le coffret et elles ne sont pas forcément les plus aimées) : Pour une fête de printemps, Énéas, Évocations, Symphonie n°2, Sonates violon-piano (la 2 en particulier).
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Rav–phaël
Mélomane chevronné
Rav–phaël


Nombre de messages : 6516
Age : 29
Localisation : Nice/Paris
Date d'inscription : 17/07/2011

Albert ROUSSEL ( 1869 - 1937 ) - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Albert ROUSSEL ( 1869 - 1937 )   Albert ROUSSEL ( 1869 - 1937 ) - Page 7 EmptyDim 3 Mar 2019 - 16:31

TragicSymph a écrit:

La musique m'a plus évoqué Dukas que Debussy ou Ravel mais c'est avant tout une vraie personnalité qui est apparue à mes oreilles.


C'est que Roussel a été, en son temps, comme Debussy et avec Ravel, un des sommets de la modernité musicale française. Il doit sans doute représenter le troisième pôle principal, négligé. Ceci pour dire qu'il me semble normal que tu n'y retrouves pas Debussy ou Ravel. Il est Roussel, l'autre. L'élève de d'Indy auquel il doit beaucoup. Le fils "spirituel" (mais alors tout à fait comme Ravel) de Debussy, certes, mais Albert Roussel avant tout.

Ajoute à la liste de David la belle Sérénade pour flûte, violon, alto, violoncelle et harpe I love you . Intéresse toi, peut–être, à son "tube" le ballet Bacchus et Ariane. Et puis, le grand chef d'oeuvre, la Troisième Symphonie !!! Rien que son tonitruant Ier mouvement, et tu ne t'en sortiras plus jamais  I love you . Oeuvre de la maturité faisant partie de la liste des commandes de Koussevitzky pour l'Orchestre de Boston.
Revenir en haut Aller en bas
TragicSymph
Mélomane chevronné
TragicSymph


Nombre de messages : 2153
Age : 31
Date d'inscription : 23/12/2010

Albert ROUSSEL ( 1869 - 1937 ) - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Albert ROUSSEL ( 1869 - 1937 )   Albert ROUSSEL ( 1869 - 1937 ) - Page 7 EmptyDim 3 Mar 2019 - 20:54

J'ai écouté Pour une Fête de printemps, quelle oeuvre !
Les harmonies déployées ici sont vraiment très sensuelles et surtout très belles. J'ai beaucoup aimé les évolutions rythmiques sur cette tonalité quelque peu instable. J'ai déjà noté de superbes mélodies particulièrement enivrantes, notamment aux cordes aiguës et aux bois.

Cette pièce m'a aussi tout l'air d'être un chef-d'oeuvre. Je sens que je vais passer de longues heures à la découverte de Roussel dans les prochains temps. J'irai écouter tout bientôt la fameuse 3ième Symphonie !

Merci pour les conseils et, au passage, content de revenir un peu parmi vous ! bounce
Revenir en haut Aller en bas
Roupoil
Mélomaniaque
Roupoil


Nombre de messages : 1584
Age : 41
Localisation : Pessac
Date d'inscription : 22/04/2017

Albert ROUSSEL ( 1869 - 1937 ) - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Albert ROUSSEL ( 1869 - 1937 )   Albert ROUSSEL ( 1869 - 1937 ) - Page 7 EmptyDim 3 Mar 2019 - 20:57

Tu tombes bien, je viens de me refaire une série Roussel ces derniers jours. Des avis bien entendu très subjectifs :

- puisque tu as aimé le Festin de l'Araignée, il faut évidemment écouter aussi l'autre grand ballet de Roussel, Bacchus et Ariane. Je suis moins intéressé par Aeneas, contrairement à David.

- comme je l'ai signalé en playlist, j'ai été très séduit par les Evocations op.15, musique chatoyante et séduisante, même si le long dernier volet (avec chanteurs) m'a moins convaincu (je crois aussi que les chanteurs de l'interprétation que j'ai entendu n'y étaient pas pour rien hehe ). En musique orchestrale, la Suite en Fa est une très belle oeuvre (et c'est court), niveau symphonies je n'ai réécouté récemment que la Troisième, qui est en effet un incontournable roussélien (comme Rav-phaël, je ne peux que te conseiller de brancher le premier mouvement, ça ne laisse pas indifférent !).

- si tu veux aussi du chant, l'opéra Padmavati est franchement sympa, le côté orientalisant colle bien au style de Roussel (et bien sûr il est à son aise quand ça danse, ce qui est assez fréquent dans cette oeuvre). J'ai écouté aussi le Psaume 80, intéressant mais quine m'a pas profondément marqué.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.normalesup.org/~glafon/
Eusèbe
Mélomaniaque
Eusèbe


Nombre de messages : 1562
Age : 46
Localisation : Paris/ Lille
Date d'inscription : 23/09/2014

Albert ROUSSEL ( 1869 - 1937 ) - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Albert ROUSSEL ( 1869 - 1937 )   Albert ROUSSEL ( 1869 - 1937 ) - Page 7 EmptyLun 4 Mar 2019 - 10:22

La quatuor op. 45, d'approche plus austère, est aussi un des chefs d'oeuvres du quatuor français.
Revenir en haut Aller en bas
TragicSymph
Mélomane chevronné
TragicSymph


Nombre de messages : 2153
Age : 31
Date d'inscription : 23/12/2010

Albert ROUSSEL ( 1869 - 1937 ) - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Albert ROUSSEL ( 1869 - 1937 )   Albert ROUSSEL ( 1869 - 1937 ) - Page 7 EmptyVen 8 Mar 2019 - 13:36

Géniale cette 3ième Symphonie !  sunny

Dès le début du premier mouvement, ça décoiffe, avec ce motif de 5 notes qui évoque un peu la Suite Scythe de l'ami Prokofiev.
On reste dans une belle énergie mécanique tout le long du mouvement, c'est extrêmement prenant en tout cas.
Le deuxième mouvement est celui qui m'a le plus plu à la première écoute. Diamétralement opposé à ce que l'on vient d’entendre, Roussel nous propose un magnifique tissu symphonique qui fait la part belle aux cordes avec leurs thèmes lyriques et émouvants. La dernière note au violon, c'est le coup de grâce, incroyable !
Le troisième mouvement, humoristique à souhait est d'un bel effet et s'enchaîne vraiment bien avec le Finale, qui démontre un beau travail rythmique ainsi que sur les couleurs orchestrales.

Vraiment une oeuvre entraînante, bouillonante et qui foisonne d'idées. Un compositeur auquel je vais sérieusement m’intéresser !
Revenir en haut Aller en bas
TragicSymph
Mélomane chevronné
TragicSymph


Nombre de messages : 2153
Age : 31
Date d'inscription : 23/12/2010

Albert ROUSSEL ( 1869 - 1937 ) - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Albert ROUSSEL ( 1869 - 1937 )   Albert ROUSSEL ( 1869 - 1937 ) - Page 7 EmptyVen 8 Mar 2019 - 21:03

Je continue donc mes découvertes avec la Suite en Fa...

Derrière ce titre somme toute très peu accrocheur, se cache une musique réellement extraordinaire. Le prélude, rythmique et incisif nous entraîne dans un univers haut en couleurs. Quelle imagination rythmique il avait ce garçon !
La sarabande propose aussi de somptueux moments, du calme méditatif du début au tutti incroyable du milieu (quelle orchestration !), on est tout simplement transportés.
La gigue, quant à elle, est le mouvement qui m'a le plus impressionné. Elle transpire la joie, certains thèmes à la trompette sont vraiment mémorables. Et quelle coda !

Un bijou de la musique française, assurément ! Merci pour vos conseils !

sunny
Revenir en haut Aller en bas
Mélomaniac
Mélomane chevronné
Mélomaniac


Nombre de messages : 28855
Date d'inscription : 21/09/2012

Albert ROUSSEL ( 1869 - 1937 ) - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Albert ROUSSEL ( 1869 - 1937 )   Albert ROUSSEL ( 1869 - 1937 ) - Page 7 EmptySam 16 Mar 2019 - 1:16

Mélomaniac, in playlist, a écrit:

Albert Roussel (1869-1937) :

Quatuor en ré majeur, Op. 45

Alfred Loewenguth, violon
Maurice Fuéri, violon
Roger Roche, alto
Pierre Basseux, violoncelle

(Decca US, octobre 1950)


Smile Cette captation munichoise s'avère un peu abrasive, ne cherche pas à séduire, mais elle taraude tous les pores de l'Adagio,
et ancre les climats dans une rugosité qui confine à l'étrange dans les allegros.
Une lecture sans concession, volontiers cabossée, qui exalte les frictions harmoniques et la vigueur belliqueuse du langage roussélien.


Albert ROUSSEL ( 1869 - 1937 ) - Page 7 Rousse12
Revenir en haut Aller en bas
Benedictus
Mélomane chevronné
Benedictus


Nombre de messages : 14857
Age : 48
Date d'inscription : 02/03/2014

Albert ROUSSEL ( 1869 - 1937 ) - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Albert ROUSSEL ( 1869 - 1937 )   Albert ROUSSEL ( 1869 - 1937 ) - Page 7 EmptyMer 15 Mai 2019 - 0:21

Réécoute, toujours dans le même émerveillement de ces deux chefs-d’œuvres absolus (je les tiens réellement pour deux des plus hauts accomplissements de toute la musique française dans les genres du quatuor et de la symphonie):

Albert ROUSSEL ( 1869 - 1937 ) - Page 7 Rousse10

Quatuor à cordes en ré majeur, op. 45
Quatuor Via Nova: Jean Mouillière, Hervé Le Floch (violons), Gérard Caussé (alto), René Benedetti (violoncelle)
Paris, 1970
Erato

J’ai l’impression d’aimer ce quatuor toujours un peu plus à chaque réécoute. C’est anguleux de forme et âpre de textures, zébré par endroits de belles finesses (comme des réminiscences Grand Siècle stylisées.) Pas une œuvre qui se livre facilement, mais d’une grande richesse (ces frottements harmoniques, ces torsions rythmiques!)

Symphonie nº2 en si bémol majeur, op. 23
Jean Martinon / Orchestre National de l’O.R.T.F.
Paris, XII.1969
Erato

Décidément une œuvre magistrale et d’une grande singularité. De magnifiques coloris, infiniment séduisants mais très francs, presque crus, une magnifique poussée d’ensemble (ce premier mouvement où la tension ne relâche jamais!) - et puis déjà ces harmonies abruptes qui dessinent comme des contre-courants secrets sous les chatoiements... Lecture vraiment idéale de Martinon qui exalte intensément toutes les facettes de cette œuvre belle et complexe.
Revenir en haut Aller en bas
Eusèbe
Mélomaniaque
Eusèbe


Nombre de messages : 1562
Age : 46
Localisation : Paris/ Lille
Date d'inscription : 23/09/2014

Albert ROUSSEL ( 1869 - 1937 ) - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Albert ROUSSEL ( 1869 - 1937 )   Albert ROUSSEL ( 1869 - 1937 ) - Page 7 EmptyMer 15 Mai 2019 - 14:42

Farpaitement d'accord!
Revenir en haut Aller en bas
Prosopopus
Mélomaniaque
Prosopopus


Nombre de messages : 755
Age : 39
Localisation : Paris
Date d'inscription : 21/11/2017

Albert ROUSSEL ( 1869 - 1937 ) - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Albert ROUSSEL ( 1869 - 1937 )   Albert ROUSSEL ( 1869 - 1937 ) - Page 7 EmptyLun 27 Mai 2019 - 15:52

Pareil !

Les quatre symphonies de Roussel forment vraiment un gros morceau orchestral de la musique française avec moi aussi une préférence pour cette deuxième (talonnée par l'exténuante troisième).

Et du coup que vaut ce coffret Roussel ?
Outre son prix évidemment.
Revenir en haut Aller en bas
Benedictus
Mélomane chevronné
Benedictus


Nombre de messages : 14857
Age : 48
Date d'inscription : 02/03/2014

Albert ROUSSEL ( 1869 - 1937 ) - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Albert ROUSSEL ( 1869 - 1937 )   Albert ROUSSEL ( 1869 - 1937 ) - Page 7 EmptyMar 28 Mai 2019 - 0:31

Ça, c'est un peu à chacun de voir en fonction de ce qu'il a déjà et de ce qu'il voudrait acquérir. Pour ma part, entre ce qu'il m'a coûté (surtout en tarif réduit nouveauté), ce qu'il m'a rapporté (en me permettant de revendre des disques que j'avais déjà) et ce que m'auraient coûté certains CD que je recherchais et qui sont repris ici (à savoir l'intégrale des mélodies EMI avec Colette Alliot-Lugaz et Mady Mesplé, le Psaume LXXX dans sa version française par Baudo et le disque Erato Musifrance de musique de chambre par Frédérique Cambreling, Patrick Gallois et le Trio à cordes de Paris), je considère que j'ai fait un bon investissement.

Cela dit, comme toujours dans ce genre de coffret, rien de franchement inédit - mais je crois qu'au moins quatre enregistrements de premier choix trouvent ici leur premier pressage numérique: à savoir l'anthologie pianistique de Jean Doyen (Suite op. 14, Sonatine op. 16, L'accueil des Muses, Prélude et fugue op. 46, et 3 Pièces op. 49), le Concert op. 34 par Dervaux / Colonne, la Suite en fa majeur op. 33 par Munch / Lamoureux et la Petite Suite op. 39 par Martinon / ORTF.

Globalement, outre tout ce que j'ai déjà mentionné, beaucoup de versions ultra-connues mais de tout premier plan:
- le Quatuor par les Via Nova;
- les ballets (Le Festin de l'araignée, Bacchus et Ariane, Aeneas) et la 2ᵉ Symphonie par Martinon / ORTF;
- la 3ᵉ et la 4ᵉ Symphonies par Munch / Lamoureux;
- la Sinfonietta op. 52 par Cluytens / Conservatoire.

Par ailleurs, des enregistrements déjà bien connus, qui sont souvent bien mais pas forcément ultimes:
- le Concerto pour piano et le Concertino pour violoncelle et orchestre par Jacquillat / OdP avec Danielle Laval et Albert Tétard (très bien, mais Tharaud et Queyras avec Stern / EOP chez Naxos sont plus galbés et plus aérés) et Pour une fête de printemps par les mêmes (bien aussi, très typé, mais Denève / Royal Scottish chez Naïve et surtout Tortelier / BBC Philharmonic chez Chandos sont plus détaillés);
- la version Plasson de Padmâvatî, seule intégrale studio, je crois bien: très recommandable, même si on peut trouver à redire (un petit peu) sur le français de Marylin Horne et la direction de Plasson, et (beaucoup) sur la captation et la bouillie chorale;
- la 1ᵉ Symphonie par Dutoit / ONF (pas mal mais là, pour le coup, je préfère nettement Denève / Royal Scottish.)

Quelques versions assez dispensables:
- les Évocations par Plasson (captation opaque, «grandes voix» lyriques et chœur inintelligible - très, très nettement surclassé par Tortelier / BBC) et son complément d'origine, Résurrection (mais là aussi, Denève / Royal Scottish me semble préférable);
- de vieux coucous pour Le Bardit des Francs (Tzipine / Conservatoire) et la Fantaisie pour un sacre païen (Paillard) pour lesquels on a de toute façon l'excellent disque Tovey / Luxembourg chez Timpani (avec Aeneas et la version originale anglaise du Psaume.)

Légère frustration pour les Sonates pour violon et piano - on a ici que la 2ᵉ, dans un enregistrement assez ancien (1959), par deux musiciens que je ne connais pas (Pierre Doukan et Thérèse Cochet - peut-être très bien, cela dit, je n'ai pas encore écouté.)

Au total, quand même, ce coffret Erato constitue un très bon fond de départ pour une discothèque roussélienne, mais bien sûr à compléter par d'autres enregistrements.

À noter aussi que certains témoignages orchestraux très connus de l'ancien catalogue EMI, écartés de ce coffret (Festin et Bacchus par Prêtre / ONF, 2ᵉ Symphonie par Dervaux / Colonne, 3ᵉ et 4ᵉ par Cluytens / Conservatoire) sont rassemblés dans ce double CD, apparemment repris au catalogue Warner (je suis en train de les réécouter - et, à rebours de ce que je craignais, ils restent très, très valables, je vais tâcher d'en toucher un mot):
Albert ROUSSEL ( 1869 - 1937 ) - Page 7 Rousse11


Dernière édition par Benedictus le Mar 28 Mai 2019 - 17:50, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Xavier
Père fondateur
Xavier


Nombre de messages : 89488
Age : 41
Date d'inscription : 08/06/2005

Albert ROUSSEL ( 1869 - 1937 ) - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Albert ROUSSEL ( 1869 - 1937 )   Albert ROUSSEL ( 1869 - 1937 ) - Page 7 EmptyMar 28 Mai 2019 - 0:40

Est-ce que les textes des œuvres chantées sont compris dans le livret?
Revenir en haut Aller en bas
Benedictus
Mélomane chevronné
Benedictus


Nombre de messages : 14857
Age : 48
Date d'inscription : 02/03/2014

Albert ROUSSEL ( 1869 - 1937 ) - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Albert ROUSSEL ( 1869 - 1937 )   Albert ROUSSEL ( 1869 - 1937 ) - Page 7 EmptyMar 28 Mai 2019 - 0:50

Non, livret minimal. (Mais les textes, je les ai par ailleurs.)
Revenir en haut Aller en bas
Xavier
Père fondateur
Xavier


Nombre de messages : 89488
Age : 41
Date d'inscription : 08/06/2005

Albert ROUSSEL ( 1869 - 1937 ) - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Albert ROUSSEL ( 1869 - 1937 )   Albert ROUSSEL ( 1869 - 1937 ) - Page 7 EmptyMar 28 Mai 2019 - 0:54

Ah, dommage, dans certains coffrets de ce type comme le Ravel de chez Decca, ils mettent les textes.
Revenir en haut Aller en bas
Prosopopus
Mélomaniaque
Prosopopus


Nombre de messages : 755
Age : 39
Localisation : Paris
Date d'inscription : 21/11/2017

Albert ROUSSEL ( 1869 - 1937 ) - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Albert ROUSSEL ( 1869 - 1937 )   Albert ROUSSEL ( 1869 - 1937 ) - Page 7 EmptyMar 28 Mai 2019 - 1:45

Merci pour ce retour hyper détaillé Benedictus !
Revenir en haut Aller en bas
frgirard
Mélomane averti



Nombre de messages : 222
Localisation : Haut Var
Date d'inscription : 18/03/2007

Albert ROUSSEL ( 1869 - 1937 ) - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Albert ROUSSEL ( 1869 - 1937 )   Albert ROUSSEL ( 1869 - 1937 ) - Page 7 EmptyMar 28 Mai 2019 - 12:32

Prosopopus a écrit:


Et du coup que vaut ce coffret Roussel ?

une sortie discographique majeur de l'année et d'une qualité musicale remarquable (pléonasme). Seul le bardit est à mettre au rayon des blagues.
Revenir en haut Aller en bas
Benedictus
Mélomane chevronné
Benedictus


Nombre de messages : 14857
Age : 48
Date d'inscription : 02/03/2014

Albert ROUSSEL ( 1869 - 1937 ) - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Albert ROUSSEL ( 1869 - 1937 )   Albert ROUSSEL ( 1869 - 1937 ) - Page 7 EmptyMar 28 Mai 2019 - 18:16

Prosopopus a écrit:
Merci pour ce retour hyper détaillé Benedictus !
De rien!
Revenir en haut Aller en bas
Xavier
Père fondateur
Xavier


Nombre de messages : 89488
Age : 41
Date d'inscription : 08/06/2005

Albert ROUSSEL ( 1869 - 1937 ) - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Albert ROUSSEL ( 1869 - 1937 )   Albert ROUSSEL ( 1869 - 1937 ) - Page 7 EmptyJeu 30 Mai 2019 - 1:45

Benedictus a écrit:

Quatuor à cordes en ré majeur, op. 45
Quatuor Via Nova: Jean Mouillière, Hervé Le Floch (violons), Gérard Caussé (alto), René Benedetti (violoncelle)
Paris, 1970
Erato

J’ai l’impression d’aimer ce quatuor toujours un peu plus à chaque réécoute. C’est anguleux de forme et âpre de textures, zébré par endroits de belles finesses (comme des réminiscences Grand Siècle stylisées.) Pas une œuvre qui se livre facilement, mais d’une grande richesse (ces frottements harmoniques, ces torsions rythmiques!)

Première écoute pour ma part, et assez conquis par les deux premiers mouvements, moins par les deux suivants, où je retrouve le Roussel bavard que je n'aime pas trop.
Et quelle belle version!
Revenir en haut Aller en bas
WoO
Surintendant
WoO


Nombre de messages : 14302
Date d'inscription : 14/04/2007

Albert ROUSSEL ( 1869 - 1937 ) - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Albert ROUSSEL ( 1869 - 1937 )   Albert ROUSSEL ( 1869 - 1937 ) - Page 7 EmptyMar 15 Fév 2022 - 13:57

Albert ROUSSEL ( 1869 - 1937 ) - Page 7 Captur11

Ce disque paraîtra le 11 mars.
Pas de livret mais celui-ci sera disponible en ligne ici : http://www.naxos.com/libretti/660479.pdf
Donc nul besoin d'acheter le disque si on peut avoir accès à une plateforme de streaming.

Je n'avais pas vu les représentations à l'Athénée mais on peut en voir quelques extraits sur YouTube (sur la page de Marie Perbost par exemple). La musique me semble presque trop riche pour une œuvre aussi légère (trois nièces intéressées qui doivent absolument avoir un enfant pour pouvoir toucher le pactole d'une tante décédée) mais pourquoi pas.
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec


Nombre de messages : 95317
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Albert ROUSSEL ( 1869 - 1937 ) - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Albert ROUSSEL ( 1869 - 1937 )   Albert ROUSSEL ( 1869 - 1937 ) - Page 7 EmptyMar 15 Fév 2022 - 17:01

Oui, c'est un objet intermédiaire assez étrange, effectivement un peu sophistiqué (mais moins que le Roussel habituel). Les réprésentations étaient hautement réjouissantes, je suis ravi de bénéficier du CD, d'autant que l'œuvre n'était pas documentée (enfin si, mais pas par des disques récents et / ou disponibles).
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Contenu sponsorisé





Albert ROUSSEL ( 1869 - 1937 ) - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Albert ROUSSEL ( 1869 - 1937 )   Albert ROUSSEL ( 1869 - 1937 ) - Page 7 Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Albert ROUSSEL ( 1869 - 1937 )
Revenir en haut 
Page 7 sur 7Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7
 Sujets similaires
-
» A la radio (à venir et réécoutes)
» Hector Berlioz (1803-1869)
» Aleksandr Dargomyzhsky (1813 - 1869)
» Abel Decaux (1869-1943)
» Carl Loewe (1796-1869) , le faiseur de ballades

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Autour de la musique classique :: Musique classique :: Général-
Sauter vers: