Autour de la musique classique

Le but de ce forum est d'être un espace dédié principalement à la musique classique sous toutes ses périodes, mais aussi ouvert à d'autres genres.
 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Le deal à ne pas rater :
Nike : Promotions Sur Les Chaussures, jusqu’à 64%
Voir le deal

 

 l'Histoire ET la Musique

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Guillaume
lapineau huguenot
Guillaume

Nombre de messages : 17530
Age : 26
Localisation : Paris
Date d'inscription : 27/06/2006

l'Histoire ET la Musique Empty
MessageSujet: l'Histoire ET la Musique   l'Histoire ET la Musique EmptyVen 13 Avr 2007 - 16:37

Un sujet essentiel , trés peu abordé ici : celui de la relation de l'Histoire avec la musique. Que seraient les musiciens versaillais sans Louis XIV ? Et inversement , connaitrait on encore Esterhazy sans Haydn ?
Pensons également à ces musiciens déportés , tels que Erwin Schulhoff.

La question est : Les évènements et personnages qui ont fait l'Histoire ont ils pu influencer des compositeurs (voire méme des interprètes) dans leur création ? Essayez de citer un maximum d'exemples.

Une autre question : Connaissez vous des oeuvres célèbrant une victoire , un personnage , un fait ?

Encore une autre question : Connaissez vous des rois qui ont écrit / joué de la musique ?
Revenir en haut Aller en bas
Guillaume
lapineau huguenot
Guillaume

Nombre de messages : 17530
Age : 26
Localisation : Paris
Date d'inscription : 27/06/2006

l'Histoire ET la Musique Empty
MessageSujet: Re: l'Histoire ET la Musique   l'Histoire ET la Musique EmptyVen 13 Avr 2007 - 16:52

Hypothèse lancée par les Massin dans "Wolfgang Amadeus Mozart" :

A l'occasion du voyage de couronnement en 1790 à Francfort , Mozart aurait été en contact avec des français et aurait appris la nouvelle de la Révolution Française. Ce serait l'electrochoc qui aurait permis à Mozart d'avoir cette nouvelle vague créatrice (Concerto K.595 , Flute Enchantée , Clemenza di Tito , Ave Verum...etc) car l'année 1790 avait été un vrai désert...
Revenir en haut Aller en bas
Jorge
Caliméro baroqueux
Jorge

Nombre de messages : 6307
Age : 31
Localisation : Strossburi
Date d'inscription : 20/10/2005

l'Histoire ET la Musique Empty
MessageSujet: Re: l'Histoire ET la Musique   l'Histoire ET la Musique EmptyVen 13 Avr 2007 - 17:05

Pour un fan de Bach, la dernière question fait gentillement rire...
Revenir en haut Aller en bas
Guillaume
lapineau huguenot
Guillaume

Nombre de messages : 17530
Age : 26
Localisation : Paris
Date d'inscription : 27/06/2006

l'Histoire ET la Musique Empty
MessageSujet: Re: l'Histoire ET la Musique   l'Histoire ET la Musique EmptyVen 13 Avr 2007 - 17:07

Devrais je préciser : En dehors de Fréderic II (1712-1786)...Mr. Green
Revenir en haut Aller en bas
Jorge
Caliméro baroqueux
Jorge

Nombre de messages : 6307
Age : 31
Localisation : Strossburi
Date d'inscription : 20/10/2005

l'Histoire ET la Musique Empty
MessageSujet: Re: l'Histoire ET la Musique   l'Histoire ET la Musique EmptyVen 13 Avr 2007 - 17:09

Tu vois quand tu veux! Wink
Revenir en haut Aller en bas
Kermit
Mélomaniaque
Kermit

Nombre de messages : 1371
Age : 31
Localisation : Près de Paris
Date d'inscription : 08/09/2005

l'Histoire ET la Musique Empty
MessageSujet: Re: l'Histoire ET la Musique   l'Histoire ET la Musique EmptyVen 13 Avr 2007 - 17:28

L'assassinat du duc de Guise de Saint Saëns?
Enfin c'est une musique de film mais sur un fait historique.
Revenir en haut Aller en bas
Picrotal
Parano lunatique
Picrotal

Nombre de messages : 12616
Age : 44
Localisation : Grenoble
Date d'inscription : 03/04/2007

l'Histoire ET la Musique Empty
MessageSujet: Re: l'Histoire ET la Musique   l'Histoire ET la Musique EmptyVen 13 Avr 2007 - 17:33

On pourrait parler de l'influence du « bonapartisme » sur certaines compositions de Beethoven, d'abord quand il admirait le personnage, ensuite quand il a (heureusement) compris qu'il n'était qu'un ignoble dictateur de plus.

On pourrait parler des liens très forts qui unissaient Louis II de Bavière (grande figure du « souverain romantique ») et Richard Wagner.

On pourrait parler de la très forte imprégnation politique des oeuvres de Ravel, que cela soit sa Valse (une métaphore de l'Europe d'avant et pendant la Grande Guerre) ou encore son Concerto pour main gauche...
Revenir en haut Aller en bas
http://nevertrust.over-blog.com
Xavier
Père fondateur
Xavier

Nombre de messages : 85158
Age : 38
Date d'inscription : 08/06/2005

l'Histoire ET la Musique Empty
MessageSujet: Re: l'Histoire ET la Musique   l'Histoire ET la Musique EmptyVen 13 Avr 2007 - 18:33

Picrotal a écrit:

On pourrait parler des liens très forts qui unissaient Louis II de Bavière (grande figure du « souverain romantique ») et Richard Wagner.

Oui, sans Louis II, qui sait ce que nous aurions de Wagner aujourd'hui.
Il l'a protégé et a joué un rôle de mécène primordial.
Une chance pour la musique que ce soit ce type qui ait été roi à ce moment-là.

Concernant leur "grande amitié" je suis assez réservé, je pense qu'il s'agit surtout d'une grande admiration de la part de Louis II; Wagner l'appréciait parce que Louis II l'admirait et lui permettait de monter ses oeuvres, mais je doute que ça aille beaucoup plus loin. On connaît l'opportunisme et l'égocentrisme de Wagner.
Revenir en haut Aller en bas
Picrotal
Parano lunatique
Picrotal

Nombre de messages : 12616
Age : 44
Localisation : Grenoble
Date d'inscription : 03/04/2007

l'Histoire ET la Musique Empty
MessageSujet: Re: l'Histoire ET la Musique   l'Histoire ET la Musique EmptyVen 13 Avr 2007 - 18:40

Xavier a écrit:
Concernant leur "grande amitié" je suis assez réservé, je pense qu'il s'agit surtout d'une grande admiration de la part de Louis II; Wagner l'appréciait parce que Louis II l'admirait et lui permettait de monter ses oeuvres, mais je doute que ça aille beaucoup plus loin. On connaît l'opportunisme et l'égocentrisme de Wagner.

Oui, tu as raison. A vrai dire je n'ai pas parlé de « grande amitié », mais même le fait d'évoquer des « liens très forts » est plus ou moins erroné car ces liens n'étaient pas nécessairement réciproques. L'amour que Louis II de bavière, monarque sensible et chétif, vouait à Wagner était immense. Il avait vécu une véritable « révélation romantique » à travers sa musique... Wagner quant à lui était en effet assez mesuré vis-à-vis de Louis II qu'il ne voyait, je pense, que comme un mécène assez allumé... Sans parler de mépris, il est évident que Louis II appréciait bien plus Wagner que Wagner n'appréciait Louis II... Mais en effet, sans ce monarque romantique, on se demande vraiment ce que notre ami Richard serait devenu... Rolling Eyes
Revenir en haut Aller en bas
http://nevertrust.over-blog.com
joachim
Mélomaniaque
joachim

Nombre de messages : 1230
Age : 74
Localisation : Nord (avesnois/thiérache)
Date d'inscription : 02/03/2006

l'Histoire ET la Musique Empty
MessageSujet: Re: l'Histoire ET la Musique   l'Histoire ET la Musique EmptySam 14 Avr 2007 - 11:41

Concernant les rois compositeurs : en dehors de Frédéric le Grand Wink
il faut citer Louis XIII, Henri VIII et parmi les Princes : Louis-Ferdinand de Prusse, l'archiduc Rodolphe d'Autriche, Pavel Estherazy.
Revenir en haut Aller en bas
enie
Mélomane averti
enie

Nombre de messages : 280
Age : 29
Localisation : (¯`•.,¸¸.•~*¯`•.,¸¸.~~•
Date d'inscription : 05/01/2007

l'Histoire ET la Musique Empty
MessageSujet: Re: l'Histoire ET la Musique   l'Histoire ET la Musique EmptySam 14 Avr 2007 - 18:20

la prise de varsovie (en 1830 je crois) a inspiré Chopin pour son étude révolutionnaire.
Revenir en haut Aller en bas
Ophanin
Fer galant
Ophanin

Nombre de messages : 4576
Age : 32
Date d'inscription : 13/12/2008

l'Histoire ET la Musique Empty
MessageSujet: Re: l'Histoire ET la Musique   l'Histoire ET la Musique EmptySam 13 Déc 2008 - 22:19

On pourrait aussi parler de la Muette de Portici (Auber) qui a provoquée la révolution belge.

Concernant les monarques qui ont joués de la musique, on pourrait en citer énormément. La maîtrise au moins amatrice de la musique fait partie de l'éducation des aristocrates notamment. (la bourgeoisie prenant modèle)

On sait que Louis XIV a fait de la guitare, j'ai lu qu'il jouait aussi un peu de clavicorde.

Après pour les compositeurs on peut rajouter : le régent Philippe d'Orléans, il a composé un opéra me semble-t-il. (des extraits sont joués au début du détestable film "Que la fête commence")

Mais c'est difficile de définir ce sujet. Il y a souvent un lien entre histoire et art en tant qu'objet culturel avant tout. La censure peut-elle être évoquée ici ? Elle est révélatrice du contexte des œuvres en général et des compositions en particulier.


Dernière édition par Ophanin le Sam 13 Déc 2008 - 22:26, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
https://www.dailymotion.com/video/x2l4jo_lucky-channel-01_fun
Pison Futé
patate power
Pison Futé

Nombre de messages : 27496
Age : 29
Localisation : CAEN, la meilleure ville de toute la Normandie.
Date d'inscription : 23/03/2008

l'Histoire ET la Musique Empty
MessageSujet: Re: l'Histoire ET la Musique   l'Histoire ET la Musique EmptySam 13 Déc 2008 - 22:21

Le risorgemento et Verdi !
Revenir en haut Aller en bas
felyrops
Mélomaniaque


Nombre de messages : 1855
Date d'inscription : 20/12/2006

l'Histoire ET la Musique Empty
MessageSujet: Re: l'Histoire ET la Musique   l'Histoire ET la Musique EmptyDim 14 Déc 2008 - 0:15

Ophanin a écrit:
On pourrait aussi parler de la Muette de Portici (Auber) qui a provoquée la révolution belge.
Là je ne suis pas d'accord, la province belge connaissait déjà la Muette de Portici depuis 1828 (j'ai une impression bruxelloise de 1828). Dès la domination hollandaise de 1815, plus personne n'était d'accord ici de devoir écrire Luik pour Liège, Bergen pour Mons, Doornik pour Tournai ou Namen pour Namur, et pourquoi pas Brussel pour Bruxelles (alors que cette ville était néerlandophone).
La révolution brabançonne contre Guillaume 1er des Pays-Bas, mal vu dans son propre pays, était préméditée longtemps avant la "Muette de Portici".
Revenir en haut Aller en bas
Octavian
Glasse les fraises
Octavian

Nombre de messages : 7333
Age : 36
Localisation : Près du Vieux Port
Date d'inscription : 07/05/2008

l'Histoire ET la Musique Empty
MessageSujet: Re: l'Histoire ET la Musique   l'Histoire ET la Musique EmptyDim 14 Déc 2008 - 1:50

felyrops a écrit:
Ophanin a écrit:
On pourrait aussi parler de la Muette de Portici (Auber) qui a provoquée la révolution belge.
Là je ne suis pas d'accord, la province belge connaissait déjà la Muette de Portici depuis 1828 (j'ai une impression bruxelloise de 1828). Dès la domination hollandaise de 1815, plus personne n'était d'accord ici de devoir écrire Luik pour Liège, Bergen pour Mons, Doornik pour Tournai ou Namen pour Namur, et pourquoi pas Brussel pour Bruxelles (alors que cette ville était néerlandophone).
La révolution brabançonne contre Guillaume 1er des Pays-Bas, mal vu dans son propre pays, était préméditée longtemps avant la "Muette de Portici".
Quel est le rapport, contesté ou pas, entre cet opéra et ladite révolution svp? Quelques infos pour un non-belge absolument pas au courant...
Revenir en haut Aller en bas
benny
Mélomane du dimanche
benny

Nombre de messages : 72
Date d'inscription : 14/11/2008

l'Histoire ET la Musique Empty
MessageSujet: Re: l'Histoire ET la Musique   l'Histoire ET la Musique EmptyDim 14 Déc 2008 - 3:17

Les oeuvres de musique classique inspirées par la guerre sont très nombreuses, surtout au cours du 20e siècle, et il s'agit rarement de célébrer une victoire. Je vous épargne une autre "liste" que j'ai compilée voilà plus d'un an. Mais je vous assure que l'on y compte plusieurs centaines compositions.
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 89398
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

l'Histoire ET la Musique Empty
MessageSujet: Re: l'Histoire ET la Musique   l'Histoire ET la Musique EmptyDim 14 Déc 2008 - 10:38

Octavian a écrit:
felyrops a écrit:
Ophanin a écrit:
On pourrait aussi parler de la Muette de Portici (Auber) qui a provoquée la révolution belge.
Là je ne suis pas d'accord, la province belge connaissait déjà la Muette de Portici depuis 1828 (j'ai une impression bruxelloise de 1828). Dès la domination hollandaise de 1815, plus personne n'était d'accord ici de devoir écrire Luik pour Liège, Bergen pour Mons, Doornik pour Tournai ou Namen pour Namur, et pourquoi pas Brussel pour Bruxelles (alors que cette ville était néerlandophone).
La révolution brabançonne contre Guillaume 1er des Pays-Bas, mal vu dans son propre pays, était préméditée longtemps avant la "Muette de Portici".
Quel est le rapport, contesté ou pas, entre cet opéra et ladite révolution svp? Quelques infos pour un non-belge absolument pas au courant...
L'oeuvre (la plus sérieuse mais de loin pas la meilleure d'Auber) parle d'un soulèvement populaire mené par le pêcheur Masaniello. C'est à l'occasion d'une représentation de la Muette à Bruxelles qu'exaltés par les airs patriotiques, les Belges ont débuté leur sédition.
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
christophe21
Mélomaniaque
christophe21

Nombre de messages : 715
Date d'inscription : 20/05/2008

l'Histoire ET la Musique Empty
MessageSujet: Re: l'Histoire ET la Musique   l'Histoire ET la Musique EmptyDim 14 Déc 2008 - 11:46

pour une musique célébrant une victoire, on peut citer Beethoven avec la victoire de Wellington et l'ouverture solennelle de Tchaikowsky.

pour célébrer un personnage, il y a le Requiem à la mémoire de Louis XVI de Cherubini.
Revenir en haut Aller en bas
Octavian
Glasse les fraises
Octavian

Nombre de messages : 7333
Age : 36
Localisation : Près du Vieux Port
Date d'inscription : 07/05/2008

l'Histoire ET la Musique Empty
MessageSujet: Re: l'Histoire ET la Musique   l'Histoire ET la Musique EmptyDim 14 Déc 2008 - 13:02

Merci David thumright
Revenir en haut Aller en bas
Passage
De passage pour longtemps
Passage

Nombre de messages : 2134
Localisation : Paris
Date d'inscription : 06/07/2007

l'Histoire ET la Musique Empty
MessageSujet: Re: l'Histoire ET la Musique   l'Histoire ET la Musique EmptyDim 14 Déc 2008 - 17:42

La question de départ serait plutôt à reformuler en "musique et pouvoir politique", puisque c'est bien de cela qu'il s'agit. La musique est toujours liée au politique, puisque c'est le pouvoir politique qui construit les opéras et, jusqu'à que certains trublions ne se mettent en tête d'être indépendants (Mozart), paie les musiciens, quand ce n'est pas l'Eglise, autre pouvoir politique. Mais tout ça est connu de tous. Les œuvres de type "officiel" sont innombrables - moins aujourd'hui.
Parmi les plus récentes, la septième symphonie de Chostakovitch est un cas intéressant: créée par des musiciens qui avaient posé leurs fusils au pied de leur chaise, envoyée aux Etats-Unis par microfilms via l'Iran et les services secrets britanniques, on dit que ses multiples diffusions radio (en grandes ondes, on pouvait la capter d'un continent à l'autre) ont notablement contribué à l'alliance entre les Etats-Unis et l'URSS.
Revenir en haut Aller en bas
benny
Mélomane du dimanche
benny

Nombre de messages : 72
Date d'inscription : 14/11/2008

l'Histoire ET la Musique Empty
MessageSujet: Re: l'Histoire ET la Musique   l'Histoire ET la Musique EmptyDim 14 Déc 2008 - 23:17

DePassage a écrit:
La question de départ serait plutôt à reformuler en "musique et pouvoir politique", puisque c'est bien de cela qu'il s'agit. La musique est toujours liée au politique, puisque c'est le pouvoir politique qui construit les opéras et, jusqu'à que certains trublions ne se mettent en tête d'être indépendants (Mozart), paie les musiciens, quand ce n'est pas l'Eglise, autre pouvoir politique. Mais tout ça est connu de tous. Les œuvres de type "officiel" sont innombrables - moins aujourd'hui.
Parmi les plus récentes, la septième symphonie de Chostakovitch est un cas intéressant: créée par des musiciens qui avaient posé leurs fusils au pied de leur chaise, envoyée aux Etats-Unis par microfilms via l'Iran et les services secrets britanniques, on dit que ses multiples diffusions radio (en grandes ondes, on pouvait la capter d'un continent à l'autre) ont notablement contribué à l'alliance entre les Etats-Unis et l'URSS.

Alors que Bartok, le Hongrois, qui s'était réfugié aux Etats-Unis est à ce point rejeté dans les salles de concert qu'il doit plaider, déjà gravement malade, pour un emploi! C'est peut-etre pourquoi celui-ci placera-t-il un commentaire peu élogieux sur la symphonie de Shostakovich dans son Concerto pour orchestre.

En passant, les chefs d'orchestre aux Etats-Unis, dont Toscanini, se livrèrent une bataille farouche pour produire la première américaine de la symphonie "Leningrad".
Revenir en haut Aller en bas
Passage
De passage pour longtemps
Passage

Nombre de messages : 2134
Localisation : Paris
Date d'inscription : 06/07/2007

l'Histoire ET la Musique Empty
MessageSujet: Re: l'Histoire ET la Musique   l'Histoire ET la Musique EmptyLun 15 Déc 2008 - 0:05

benny a écrit:


Alors que Bartok, le Hongrois, qui s'était réfugié aux Etats-Unis est à ce point rejeté dans les salles de concert qu'il doit plaider, déjà gravement malade, pour un emploi! C'est peut-etre pourquoi celui-ci placera-t-il un commentaire peu élogieux sur la symphonie de Shostakovich dans son Concerto pour orchestre.
Difficile de savoir s'il s'agit d'un clin d'œil, ou d'une mise en boîte qui témoignerait du peu de goût de Bartok pour cette symphonie ou pour Chostakovitch en général.
benny a écrit:

En passant, les chefs d'orchestre aux Etats-Unis, dont Toscanini, se livrèrent une bataille farouche pour produire la première américaine de la symphonie "Leningrad".
C'était en effet le gros succès de la saison 1942-1943, je ne sais pas combien de chefs l'ont dirigée mais sans doute beaucoup. Il reste que les radiodiffusions ont eu un impact symbolique fort dans le monde libre.
Revenir en haut Aller en bas
Alain92
Mélomane averti
Alain92

Nombre de messages : 354
Localisation : montrouge
Date d'inscription : 12/06/2010

l'Histoire ET la Musique Empty
MessageSujet: Re: l'Histoire ET la Musique   l'Histoire ET la Musique EmptyDim 4 Juil 2010 - 18:46

Le nombre d'opéras consacrés à un roi, un héros historique, un évènement, un personnage de la bible ou de la mythologie, sont de l'ordre de plusieurs centaines. Peut-être pas loin de mille? Il doit y en avoir plus de 30 ou 40 rien que pour Haendel!
Revenir en haut Aller en bas
http://www.operanapolitain.com
Ophanin
Fer galant
Ophanin

Nombre de messages : 4576
Age : 32
Date d'inscription : 13/12/2008

l'Histoire ET la Musique Empty
MessageSujet: Re: l'Histoire ET la Musique   l'Histoire ET la Musique EmptyDim 4 Juil 2010 - 20:07

Alain92 a écrit:
Le nombre d'opéras consacrés à un roi, un héros historique, un évènement, un personnage de la bible ou de la mythologie, sont de l'ordre de plusieurs centaines. Peut-être pas loin de mille? Il doit y en avoir plus de 30 ou 40 rien que pour Haendel!

Petit hs : L'histoire ne s'arrête pas aux rois et aux rennes ! Surprised

Edit : bigre, quelle coquille exemplaire !


Dernière édition par Ophanin le Dim 4 Juil 2010 - 20:49, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
https://www.dailymotion.com/video/x2l4jo_lucky-channel-01_fun
Pison Futé
patate power
Pison Futé

Nombre de messages : 27496
Age : 29
Localisation : CAEN, la meilleure ville de toute la Normandie.
Date d'inscription : 23/03/2008

l'Histoire ET la Musique Empty
MessageSujet: Re: l'Histoire ET la Musique   l'Histoire ET la Musique EmptyDim 4 Juil 2010 - 20:45

Ophanin a écrit:
Alain92 a écrit:
Le nombre d'opéras consacrés à un roi, un héros historique, un évènement, un personnage de la bible ou de la mythologie, sont de l'ordre de plusieurs centaines. Peut-être pas loin de mille? Il doit y en avoir plus de 30 ou 40 rien que pour Haendel!

Petit hs : L'histoire ne s'arrête pas aux rois et aux rennes ! Surprised

Ah, il y a un opéra sur Rodolphe, le renne au nez rouge ?
Revenir en haut Aller en bas
Cololi
chaste Col
Cololi

Nombre de messages : 31489
Age : 39
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 10/04/2009

l'Histoire ET la Musique Empty
MessageSujet: Re: l'Histoire ET la Musique   l'Histoire ET la Musique EmptyDim 4 Juil 2010 - 20:49

Elvira a écrit:
Ophanin a écrit:
Alain92 a écrit:
Le nombre d'opéras consacrés à un roi, un héros historique, un évènement, un personnage de la bible ou de la mythologie, sont de l'ordre de plusieurs centaines. Peut-être pas loin de mille? Il doit y en avoir plus de 30 ou 40 rien que pour Haendel!

Petit hs : L'histoire ne s'arrête pas aux rois et aux rennes ! Surprised

Ah, il y a un opéra sur Rodolphe, le renne au nez rouge ?

Même que l'histoire se déroule à Noël l'Histoire ET la Musique Icon_biggrin

_________________
Laissons les jolies femmes aux hommes sans imagination - Proust (Albertine disparue)
Revenir en haut Aller en bas
http://discopathe-anonyme.fr/
Alain92
Mélomane averti
Alain92

Nombre de messages : 354
Localisation : montrouge
Date d'inscription : 12/06/2010

l'Histoire ET la Musique Empty
MessageSujet: Re: l'Histoire ET la Musique   l'Histoire ET la Musique EmptyDim 4 Juil 2010 - 21:00

Guillaume a écrit:
Encore une autre question : Connaissez vous des rois qui ont écrit / joué de la musique ?
Là aussi il y en a des tonnes, à commencer par le roi David qui jouait de la harpe.
Certaines familles étaient douées pour la musique comme les Habsbourg, presque tous musiciens, passionnés de musique et compositeurs, sauf Marie -Thérèse. La musique leur doit beaucoup.
C'est eux qui ont fait de Vienne la capitale de la musique: Haydn, Mozart, Beethoven, Schubert, Brahms, Malher, y résidaient, Vienne devançant même Naples pour l'opéra à la fin du 18è siècle.
Nos Bourbons, à part Louis XIII et Louis XIV, n'étaient pas très musiciens. Ils avaient d'autres talents.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.operanapolitain.com
Pison Futé
patate power
Pison Futé

Nombre de messages : 27496
Age : 29
Localisation : CAEN, la meilleure ville de toute la Normandie.
Date d'inscription : 23/03/2008

l'Histoire ET la Musique Empty
MessageSujet: Re: l'Histoire ET la Musique   l'Histoire ET la Musique EmptyDim 4 Juil 2010 - 21:07

l'Histoire ET la Musique Livre-marie_antoinette

Mr. Green

(merci David)
Revenir en haut Aller en bas
Cololi
chaste Col
Cololi

Nombre de messages : 31489
Age : 39
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 10/04/2009

l'Histoire ET la Musique Empty
MessageSujet: Re: l'Histoire ET la Musique   l'Histoire ET la Musique EmptyDim 4 Juil 2010 - 21:21

Alain92 a écrit:
Guillaume a écrit:
Encore une autre question : Connaissez vous des rois qui ont écrit / joué de la musique ?
Là aussi il y en a des tonnes, à commencer par le roi David qui jouait de la harpe.

Fallait surtout pas dire ça l'Histoire ET la Musique Icon_surprised

_________________
Laissons les jolies femmes aux hommes sans imagination - Proust (Albertine disparue)
Revenir en haut Aller en bas
http://discopathe-anonyme.fr/
Octavian
Glasse les fraises
Octavian

Nombre de messages : 7333
Age : 36
Localisation : Près du Vieux Port
Date d'inscription : 07/05/2008

l'Histoire ET la Musique Empty
MessageSujet: Re: l'Histoire ET la Musique   l'Histoire ET la Musique EmptyDim 4 Juil 2010 - 22:04

@ Elvira : thumleft thumleft hehe
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 89398
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

l'Histoire ET la Musique Empty
MessageSujet: Re: l'Histoire ET la Musique   l'Histoire ET la Musique EmptyLun 5 Juil 2010 - 0:52

Cololi a écrit:
Elvira a écrit:
Ophanin a écrit:
Alain92 a écrit:
Le nombre d'opéras consacrés à un roi, un héros historique, un évènement, un personnage de la bible ou de la mythologie, sont de l'ordre de plusieurs centaines. Peut-être pas loin de mille? Il doit y en avoir plus de 30 ou 40 rien que pour Haendel!

Petit hs : L'histoire ne s'arrête pas aux rois et aux rennes ! Surprised

Ah, il y a un opéra sur Rodolphe, le renne au nez rouge ?

Même que l'histoire se déroule à Noël l'Histoire ET la Musique Icon_biggrin
Il y a bien un noël et des patins à glace dans Vanessa ! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Alain92
Mélomane averti
Alain92

Nombre de messages : 354
Localisation : montrouge
Date d'inscription : 12/06/2010

l'Histoire ET la Musique Empty
MessageSujet: Re: l'Histoire ET la Musique   l'Histoire ET la Musique EmptyLun 5 Juil 2010 - 14:46

Ophanin a écrit:
Petit hs : L'histoire ne s'arrête pas aux rois et aux rennes ! Surprised !
d'autant qu'il existe un opéra d' après un conte de 1756 "le roi cerf", il re servo.
Dans le roi Arthus de Chausson, le roi porte ... des cornes. Il pardonne ! Dans ce genre du roi cornu, il y a dans la belle hélène, non pas le roi barbu qui s'avance, mais un autre roi, Ménélas roi de Sparte, qui lui ne pardonne pas.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.operanapolitain.com
Pison Futé
patate power
Pison Futé

Nombre de messages : 27496
Age : 29
Localisation : CAEN, la meilleure ville de toute la Normandie.
Date d'inscription : 23/03/2008

l'Histoire ET la Musique Empty
MessageSujet: Re: l'Histoire ET la Musique   l'Histoire ET la Musique EmptyLun 5 Juil 2010 - 14:48

A ce rythme-là, on peut parler de tous les cocus historiques... et dieu sait si dans l'opéra, il y en a beaucoup.
Revenir en haut Aller en bas
Mehdi Okr
Mélomaniaque


Nombre de messages : 1703
Date d'inscription : 04/02/2009

l'Histoire ET la Musique Empty
MessageSujet: Re: l'Histoire ET la Musique   l'Histoire ET la Musique EmptyLun 5 Juil 2010 - 18:40

Alain92 a écrit:
il existe un opéra d' après un conte de 1756 "le roi cerf", il re servo.

Il Re cervo, sinon c'est plutôt le roi serf.
Revenir en haut Aller en bas
Alain92
Mélomane averti
Alain92

Nombre de messages : 354
Localisation : montrouge
Date d'inscription : 12/06/2010

l'Histoire ET la Musique Empty
MessageSujet: Re: l'Histoire ET la Musique   l'Histoire ET la Musique EmptyLun 5 Juil 2010 - 19:11

Lapsus calami.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.operanapolitain.com
Carlito
Néophyte
Carlito

Nombre de messages : 19
Age : 39
Localisation : Paris
Date d'inscription : 22/03/2010

l'Histoire ET la Musique Empty
MessageSujet: Re: l'Histoire ET la Musique   l'Histoire ET la Musique EmptyJeu 8 Juil 2010 - 18:31

on pourrait egalement citer toutes les oeuvres fin 18eme ayant pour theme le folklore turc
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 89398
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

l'Histoire ET la Musique Empty
MessageSujet: Re: l'Histoire ET la Musique   l'Histoire ET la Musique EmptyJeu 8 Juil 2010 - 18:50

Et également Paillasse de Leoncavallo qui servait à calmer les amérindiens au coeur du Brésil. On t'a déjà raconté l'histoire ?
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
FLAVI
Néophyte


Nombre de messages : 4
Date d'inscription : 02/09/2009

l'Histoire ET la Musique Empty
MessageSujet: Musique classique et faits historiques   l'Histoire ET la Musique EmptyVen 20 Aoû 2010 - 12:08

SALUT à tous

Pourriez-vous svp me donner une liste d'oeuvres de musique classique qui évoquent un fait historique (en précisant quoi svp) ou qui ont été écrit suite à un fait marquant de l'histoire ou en lien avec une situation géographique ? Merci a+ FLAVI. Question mains
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 89398
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

l'Histoire ET la Musique Empty
MessageSujet: Re: l'Histoire ET la Musique   l'Histoire ET la Musique EmptyVen 20 Aoû 2010 - 12:49

FLAVI a écrit:
SALUT à tous

Pourriez-vous svp me donner une liste d'oeuvres de musique classique qui évoquent un fait historique (en précisant quoi svp) ou qui ont été écrit suite à un fait marquant de l'histoire ou en lien avec une situation géographique ? Merci a+ FLAVI. Question mains
Il y en a énormément. Par ordre chronologique de composition, quelques-uns :

Monteverdi - L'Incoronazione di Poppea => Règne de Néron : Suicide de Sénèque, répudiation d'Octavie, épousailles avec Poppée
LULLY - Tous ses prologues de tragédie font allusion à la situation politique (paix ou guerre) dans les années 1670.
Haendel - Giulio Cesare => Assassinat de Pompée par Ptolémée
Vivaldi - Motezuma => Conquête du Mexique par Cortès
Dittersdorf - Symphonie "Prise de la Bastille"
Rossini - Guillaume Tell => Naissance de la Suisse
Meyerbeer - Les Huguenots => Massacre de la Saint-Barthélémy
Meyerbeer - Le Prophète => Gouvernement des Anabaptistes à Münster
Tchaïkovsky - Ouverture 1812 => Retraite de Russie
Prokofiev - Guerre & Paix => Invasion de la Russie par Napoléon
Honegger - Jeanne d'Arc au Bûcher
Milhaud - Christophe Colomb
Rihm - Die Eroberung von Mexico => La Conquête du Mexique (attention, le disque du commerce ne contient pas le livret, qu'il faut acheter séparément et en allemand seul)


J'ai mis pas mal d'opéra parce que c'est le plus évident, mais il y a des tas de poèmes symphoniques qu'on doit pouvoir citer en continuant de chercher...
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Cornélius
Mélomaniaque
Cornélius

Nombre de messages : 924
Date d'inscription : 03/08/2010

l'Histoire ET la Musique Empty
MessageSujet: Re: l'Histoire ET la Musique   l'Histoire ET la Musique EmptyVen 20 Aoû 2010 - 13:32

emmanuel a écrit:
benny a écrit:


Alors que Bartok, le Hongrois, qui s'était réfugié aux Etats-Unis est à ce point rejeté dans les salles de concert qu'il doit plaider, déjà gravement malade, pour un emploi! C'est peut-etre pourquoi celui-ci placera-t-il un commentaire peu élogieux sur la symphonie de Shostakovich dans son Concerto pour orchestre.
Difficile de savoir s'il s'agit d'un clin d'œil, ou d'une mise en boîte qui témoignerait du peu de goût de Bartok pour cette symphonie ou pour Chostakovitch en général.

Je crois que l'explication est plus simple: le thème cité dans le quatrième mouvement du concerto pour orchestre (et qui ressemble beaucoup aussi à un des airs à succès de "la Veuve joyeuse" de Lehar), figure tout simplement l'arrivée des nazis avec leurs grosses bottes et leurs rires gras, piétinant la culture locale des pays conquis (figurée par le thème mélodieux aux altos avec sourdine).
Revenir en haut Aller en bas
Cornélius
Mélomaniaque
Cornélius

Nombre de messages : 924
Date d'inscription : 03/08/2010

l'Histoire ET la Musique Empty
MessageSujet: Re: l'Histoire ET la Musique   l'Histoire ET la Musique EmptyVen 20 Aoû 2010 - 13:37

DavidLeMarrec a écrit:
Et également Paillasse de Leoncavallo qui servait à calmer les amérindiens au coeur du Brésil. On t'a déjà raconté l'histoire ?


Non! Moi, on ne me l'a pas racontée.
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 89398
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

l'Histoire ET la Musique Empty
MessageSujet: Re: l'Histoire ET la Musique   l'Histoire ET la Musique EmptyVen 20 Aoû 2010 - 13:40

C'était juste une allusion à l'avatar de mon interlocuteur, rien de profondément historique ni généralisable. Smile
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Cornélius
Mélomaniaque
Cornélius

Nombre de messages : 924
Date d'inscription : 03/08/2010

l'Histoire ET la Musique Empty
MessageSujet: Re: l'Histoire ET la Musique   l'Histoire ET la Musique EmptyVen 20 Aoû 2010 - 13:42

Guillaume a écrit:
Encore une autre question : Connaissez vous des rois qui ont écrit / joué de la musique ?

Il y avait un roi tellement peu brillant qu'on l'avait surnommé "Le Rex terne"

Pour aider son peuple à s'équiper en matériel informatique, il avait enregistré des disques, comme ça tous ceux qui achetaient un de ses disques avaient un disque du rex terne. pété de rire
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 89398
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

l'Histoire ET la Musique Empty
MessageSujet: Re: l'Histoire ET la Musique   l'Histoire ET la Musique EmptyVen 20 Aoû 2010 - 13:54

Surprised
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 89398
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

l'Histoire ET la Musique Empty
MessageSujet: Re: l'Histoire ET la Musique   l'Histoire ET la Musique EmptyVen 20 Aoû 2010 - 14:00

@ Flavi

Pour compléter ma première réponse, en géographie aussi tu as des tas de paysages :
Borodine - Dans les steppes d'Asie Centrale
Smetana - Vltava (fleuve tchèque)
D'Indy - Symphonie Italienne (avec une ville pour chaque mouvement)
R. Strauss - Symphonie Alpestre
Copland - Appalachian Spring
Grofé - Grand Canyon Suite
Messiaen - Des Canyons au Etoiles

Etc.


Mais je crois que la liste que je t'ai fournie en histoire et en géo est loin de répondre à la question qui t'est posée : il s'agit plutôt de voir comment les particularisme historiques et locaux agissent sur la constitution de styles, je pense. Là, on est vraiment dans une réponse très premier degré, si tu exploites ce que je te fournis.
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
ouatisZemusic
Mélomane averti
ouatisZemusic

Nombre de messages : 247
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 11/08/2010

l'Histoire ET la Musique Empty
MessageSujet: Re: l'Histoire ET la Musique   l'Histoire ET la Musique EmptySam 21 Aoû 2010 - 0:06

Je fais suite à la question posée par Flavi (bien qu'avec un léger décalage par rapport aux termes exacts de sa question), ainsi qu'à l'apport de DavidLeMarrec.
Citation :
Mais je crois que la liste que je t'ai fournie en histoire et en géo est loin de répondre à la question qui t'est posée : il s'agit plutôt de voir comment les particularisme historiques et locaux agissent sur la constitution de styles, je pense. Là, on est vraiment dans une réponse très premier degré, si tu exploites ce que je te fournis.


Je me permets d'ajouter, dans la gamme des jeux d'influences de fond sur l'histoire musicale, un exemple éminent qui me vient à l'esprit. La Révolution Française frappa les esprits non seulement des français, mais dans toute l'Europe de son temps. Elle répandit dans les populations une forme de pensée tournée vers l'individualisme, marquée d'un sentiment d'auto-responsabilité et d'un désir de réalisation personnelle. Tout individu devenait alors un être potentiellement important, ou du moins s'autorisait-il à en rêver.

D'autre part, il ne faut pas croire que les innovations qui transforment peu à peu la façon de vivre d'une civilisation viennent du hasard de quelques inventeurs et artistes dont l'histoire s'empresse de profiter et de retenir le nom. En réalité, c'est l'évolution générale qui commande et qui fait un appel très sélectif aux innovations en opportunité à chacun de ses stades de développement. Ceux dont la proposition est synchrone sont élus, tandis que les proposants inadéquats, décalés ou trop en avance sont condamnés au silence. C'est tout simplement un processus de "sélection darwinienne". Ce ne sont pas les artistes ou les inventeurs qui commandent à la galopade du progrès ; c'est l'évolution de la société d'ensemble qui le fait, et c'est à cette échelle que se trament dans l'ombre les jeux d'influences de l'histoire sur nos styles et façons de vivre.

Les musiciens qui furent ainsi favorisés par l'évolution sociale européenne à partir de la Révolution Française, furent ceux qui pouvaient participer à la préparation et au développement du romantisme musical (ainsi que de ses équivalents dans les autres domaines). l'Histoire ET la Musique Icon_rolleyes

à bientôt
Revenir en haut Aller en bas
Mariefran
Mélomane nécrophile
Mariefran

Nombre de messages : 14257
Age : 58
Localisation : Lille
Date d'inscription : 25/02/2008

l'Histoire ET la Musique Empty
MessageSujet: Re: l'Histoire ET la Musique   l'Histoire ET la Musique EmptyMer 13 Oct 2010 - 16:01

URGENT Je recherche pour mon cours de demain un extrait musical composé à partir de la guerre de 14. J'avais pensé au Trio de Ravel mais est-ce qu'il n'y aurait pas un truc plus caractéristique ? C'est une séquence sur "Les écrivains témoins de la Grande Guerre". Dans l'heure consacrée à "Histoire des arts", je passerai "Tu n'en reviendras pas" (Aragon / Ferré), "Si je mourais là-bas…" (Apollinaire / Ferrat) et "La chanson de Craonne" (Marc Ogeret). Si vous avez des idées… Merci !
Revenir en haut Aller en bas
Michel Desrousseaux
Mélomaniaque


Nombre de messages : 1142
Date d'inscription : 31/08/2010

l'Histoire ET la Musique Empty
MessageSujet: Re: l'Histoire ET la Musique   l'Histoire ET la Musique EmptyMer 13 Oct 2010 - 16:26

Mariefran a écrit:
URGENT Je recherche pour mon cours de demain un extrait musical composé à partir de la guerre de 14. J'avais pensé au Trio de Ravel mais est-ce qu'il n'y aurait pas un truc plus caractéristique ? C'est une séquence sur "Les écrivains témoins de la Grande Guerre". Dans l'heure consacrée à "Histoire des arts", je passerai "Tu n'en reviendras pas" (Aragon / Ferré), "Si je mourais là-bas…" (Apollinaire / Ferrat) et "La chanson de Craonne" (Marc Ogeret). Si vous avez des idées… Merci !

Debussy : le Noël des enfants qui n'ont plus de maison.

Sinon, tu peux aussi passer l'Horizon chimérique de Fauré, car les paroles sont d'un écrivain mort au front au début de la grande guerre, mais le rapport est moins direct puisque l'inspiration n'est pas la guerre elle-même.


Dernière édition par Michel Desrousseaux le Mer 13 Oct 2010 - 16:29, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 89398
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

l'Histoire ET la Musique Empty
MessageSujet: Re: l'Histoire ET la Musique   l'Histoire ET la Musique EmptyMer 13 Oct 2010 - 16:29

Mariefran a écrit:
URGENT Je recherche pour mon cours de demain un extrait musical composé à partir de la guerre de 14. J'avais pensé au Trio de Ravel mais est-ce qu'il n'y aurait pas un truc plus caractéristique ? C'est une séquence sur "Les écrivains témoins de la Grande Guerre". Dans l'heure consacrée à "Histoire des arts", je passerai "Tu n'en reviendras pas" (Aragon / Ferré), "Si je mourais là-bas…" (Apollinaire / Ferrat) et "La chanson de Craonne" (Marc Ogeret). Si vous avez des idées… Merci !
Vierne, le Quintette, qui est un tombeau de son fils Jacques mort à la guerre en 17, juste après être parti. Et c'est ultra-dépressif.

    J'édifie, en ex-voto, un quintette de vastes proportions dans lequel circulera largement le souffle de ma tendresse et la tragique destinée de mon enfant. Je mènerai cette oeuvre à bout avec une énergie aussi farouche et furieuse que ma douleur est terrible, et je ferai quelque chose de puissant, de grandiose et de fort, qui remuera au fond du coeur des pères les fibres les plus profondes de l'amour d'un fils mort... Moi, le dernier de mon nom, je l'enterrerai dans un rugissement de tonnerre et non dans un bêlement plaintif de mouton résigné et béat.
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Mariefran
Mélomane nécrophile
Mariefran

Nombre de messages : 14257
Age : 58
Localisation : Lille
Date d'inscription : 25/02/2008

l'Histoire ET la Musique Empty
MessageSujet: Re: l'Histoire ET la Musique   l'Histoire ET la Musique EmptyMer 13 Oct 2010 - 16:47

Merci kiss
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




l'Histoire ET la Musique Empty
MessageSujet: Re: l'Histoire ET la Musique   l'Histoire ET la Musique Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
l'Histoire ET la Musique
Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Autour de la musique classique :: Musique classique :: Général-
Sauter vers: