Autour de la musique classique

Le but de ce forum est d'être un espace dédié principalement à la musique classique sous toutes ses périodes, mais aussi ouvert à d'autres genres.
 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Le Deal du moment : -42%
SanDisk Carte Mémoire MicroSDHC Ultra 128 Go + ...
Voir le deal
17.99 €

 

 Franz Krommer (1759-1831)

Aller en bas 
AuteurMessage
Stadler
Clarinomaniaque
Stadler

Nombre de messages : 8501
Age : 50
Localisation : Gembloux (Belgique)
Date d'inscription : 27/11/2006

Franz Krommer (1759-1831) Empty
MessageSujet: Franz Krommer (1759-1831)   Franz Krommer (1759-1831) EmptyDim 6 Mai 2007 - 17:13

Comme promis, voici un sujet consacré à Krommer :

Franz Krommer (1759-1831) Kromme11 Franz Krommer (1759-1831) Kromme10

Frantisek Vincenc Kramar, mieux connu sous le nom de Franz Krommer, est incontestablement un de mes compositeurs préférés de cette période (avec une affection toute particulière pour ses oeuvres pour clarinette, instrument que j'adore, vous le savez sans doute déjà).

Franz Krommer est né à Kamenice u Trebice, en Moravie le 27 novembre 1759 (c'est le même jour que mon fils Mr. Green ).

De 1773 à 1776, Franz Krommer étudie le violon et l'orgue auprès de son oncle, Antonin Kramar, à Turan (près de Brno); en 1777, il est organiste.

En 1785, il part pour Vienne et un an plus tard entre comme violoniste dans l'orchestre du Duc de Styrum à Simontornya (Hongrie occidentale). En 1790, il est nommé maître de chapelle à la cathédrale de Pécs (toujours en Hongrie occidentale), puis deux ou trois ans plus tard passe au service du Prince Grassalkovich de Gyarak.

En 1795, Krommer revient à Vienne, et en 1798, il est maître de chapelle à la cour du Duc Ignaz Fuchs.

En 1808, sa demande d'admission comme violoniste de la Hofkapelle est rejetée, mais autour de 1810, il obtiet le poste de chambellan de l'Empereur et accompagne Franz Ier dans ses voyages à Paris, Milan, Vérone, Padoue et Venise.

Trois ans plus tard, il succède à son compatriote, Leopold Kozeluch, comme directeur de la musique de chambre et compositeur à la cour des Habsbourg. Il occupera ce poste jusqu'à sa mort, à Vienne, le 8 janvier 1831 "non pas d'une maladie mortelle, mais à cause des remèdes mortels de son médecin". Les sources s'accordent à parler de cette négligence et de cette ignorance du médecin.

De nombreux compositeurs tchèques vivaient à Vienne au début du XVIIIème siècle. Krommer figurait parmi les plus célèbres et les plus influents. L'étendue de sa réputation a du être considérable car ses compositions ont été éditées, ré-éditées et arrangées par des éditeurs allemand, français, italien, danois et même américain, et qu'il a été membre honoraire de plusieurs institutions musicales importantes, à Vienne, Innsbruck, Paris, Milan, Venise et Llubljana.

Krommer aura été à la charnière des époques classique et romantique.

Son oeuvre : (+/- 300)

- au moins neuf symphonies (5 symphonies ont été éditées par la maison Jean/Johann André entre 1798 et 1820 - la n° 6 de 1823 et la n° 9 de 1830 n'existent que sous forme manuscrite - les n° 7 et n° 8 ont disparu Crying or Very sad ) - Pour l'anecdote, l'introduction lente et imposante du premier mouvement de sa symphonie n° 2, op. 40 rappelle celle de Don Giovanni de Mozart Wink );
- des concertos : pour instruments à vent surtout, dont :
. - ceux pour hautbois, op. 37 et 52;
. - celui pour flûte, op. 30;
. - le concertino pour flûte et hautbois, op. 65;
. - le concertino pour flûte, hautbois, violon, 2 altos, contrebasse et 2 cors, op. 39;
- une grande quantité de partitions de musique de chambre pour instruments à cordes et à vent, dont :
. - plus de 70 quatuors à cordes;
. - des quintettes avec flute op. 66, 92 et 104;
. - un quatuor avec basson op 46 n° 1 et 2;
. - des quatuors et quintettes pour hautbois et cordes;
. - des sextuors, octuors pour vents;
- quelques messes et autres oeuvres religieuses;
- quelques pièces pour piano.

Son oeuvre pour clarinette :

- Le Concerto pour clarinette et orchestre en Mi bémol majeur op. 36
- Le Concerto pour clarinette et orchestre en Mi mineur op. 86
- Le Concerto pour 2 clarinettes et orchestre en Mi bémol majeur, op. 35
- Le Concerto pour 2 clarinettes et orchestre en Mi bémol majeur, op. 91
- La Symphonie concertante pour flûte, clarinette, violon et orchestre en Mi bémol majeur, op. 70
- La Symphonie concertante pour flûte, clarinette, violon et orchestre, op. 80
- Le Quintette pour clarinette et cordes en Si bémol majeur, op. 95
- Les 6 Quatuors pour clarinette et cordes (op. 21, n° 1 en Mi bémol majeur; op. 21, n° 2 en Si bémol majeur; op. 69 en Mi bémol majeur; op. 82 en Ré majeur; op. 83 en Si bémol majeur et op. posthume en Si bémol majeur
- les Octuors pour instruments à vent (pour clarinettes, hautbois, cors, bassons (et contrebasson)) (3 octuors de l'op. 45 (en Si bémol majeur, en Mi bémol majeur et à nouveau en Si bémol majeur) ; octuor en Fa majeur, op. 57; octuor op. 67; octuor op. 69; octuor en Mi bémol majeur, op. 71; octuor op. 73; octuor en Do majeur, op. 76; octuor op. 77; octuor en Si bémol majeur, op. 78 et octuor op. 79).
- Treize pièces pour deux clarinettes et alto, op. 47.

Ma discographie de Krommer (par ordre d'acquisition) :

Le Concerto pour clarinette op. 36 :

Franz Krommer (1759-1831) 21F992X2SSL._AA130_

Ce CD comporte le Concerto pour clarinette de Mozart et le Concerto op. 36 de Krommer.

Voici ce que j'en disais sur le site de Ron :
Citation :
Je vous donne mon humble avis sur le concerto pour clarinette en mi bémol majeur opus 36 de Krommer.

La version écoutée est celle de Sharon KAM à la clarinette accompagnée du "Württembergisches Kammerorchester Heilbronn" sous la direction de Jörg FAERBER, parue chez TELDEC Classics.

Le premier mouvement (10'28") est un allegro dynamique. La partition de la clarinette est enlevée, puis "tournoyante" avant de devenir plus aérienne. Quelques passages de l'aigu vers le grave peuvent sembler un peu abrupts à la première écoute.

Le deuxième mouvement (4'55") est un adagio. L'orchestre solennel répond au jeu retenu de la clarinette. On dirait une longue plainte lancinante. Magnifique.

Le troisième mouvement (5'18") est un allegro moderato. C'est le mouvement le plus enjoué. Dommage que, par moments, l'orchestre n'arrive pas à la même sensation de légèreté que la clarinette.

En résumé, une oeuvre très agréable à écouter qui supporte bien la comparaison avec LE Concerto de WAM sur le même CD.


Les Symphonies n° 2, op. 40 et n° 4, op. 102 :

Franz Krommer (1759-1831) 61EE8XG22RL._AA240_

Les Concerti pour deux clarinettes et orchestre op. 35 et 91
et
Les Octuors pour instruments à vent


Franz Krommer (1759-1831) 31X7S5WV5AL._AA180_

Il s'agit de deux CDs de 1988 pour l'un et de 1991 pour l'autre vendus ensemble dans un boitier qui a pour seul mérite de nous montrer Sabine Meyer avec une coiffure plus acceptable que sur les livrets des deux CDs Laughing Wink

Plus sérieusement : les deux Concertos pour deux clarinettes sont de véritables bijoux. Ces deux clarinettes qui dialoguent soutenues par l'orchestre donnent un effet splendide. Personnellement, ce sont mes oeuvres préférées !!! I love you I love you I love you

Les Concertos sont accompagnés par deux oeuvres de Rossini (Variations pour clarinette et petit orchestre et Introduction, thème et variations pour clarinette et orchestre.

L'autre CD reprend quatre octuors (pour clarinettes, hautbois, cors, bassons (et contrebasson) : octuor en Do majeur, op. 76; octuor en Mi bémol majeur, op. 71; octuor en Fa majeur, op. 57 et octuor en Si bémol majeur, op. 78.

Les Quatuors pour clarinette, violon, alto et violoncelle :

Franz Krommer (1759-1831) B000001RUU.01._AA130_SCMZZZZZZZ_

Ce double CD reprend les 6 quatuors (op.post. en Si b majeur, op. 21, n° 1 en Mi b majeur, op. 21, n° 2 en Si b majeur, op. 82 en Ré majeur, op. 83 en Si b majeur et op. 69 en Mi b majeur), avec Dieter Klöcker à la clarinette et Andreas Krecher, violon, Christiane Hörr, alto et Martin Menking, violoncelle.

Dans la même veine que les précédents : de pures merveilles avec un jeu très équilibré entre la clarinette et les cordes.

CDs en commande (l'impatience est perceptible Mr. Green ) :

Quatuor et quintette pour hautbois :

Franz Krommer (1759-1831) 5125K15MP4L._AA240_

Ce CD reprend le quartuor n° 3 pour hautbois et les quintettes n° 1 et 2 pour hautbois.

Symphonie n° 1 et Concertino op. 70

Par hasard, je suis tombé sur un enregistrement de la symphonie n° 1, op. 12 ET de la symphonie concertante ou concertino pour flûte, clarinette, violon et orchestre en Mi bémol majeur, op. 70 :
Franz Krommer (1759-1831) Nesl0003-2

Je me suis empressé de le commander Mr. Green Wink

Voilà, j'espère que vous aurez ainsi des pistes pour apprendre à mieux connaître ce compositeur qui vaut franchement le détour pour les amateurs de la période classique - début romantique cheers


Dernière édition par le Mer 16 Mai 2007 - 15:17, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://clarinette-classique.forumactif.fr/index.htm
Rubato
Mélomane chevronné
Rubato

Nombre de messages : 11203
Date d'inscription : 21/01/2007

Franz Krommer (1759-1831) Empty
MessageSujet: Re: Franz Krommer (1759-1831)   Franz Krommer (1759-1831) EmptyDim 6 Mai 2007 - 18:06

Merci steph pour la présentation de ce compositeur que je ne connaissais pas.
Tiens tiens...beaucoup de compositions pour la clarinette!! Wink
Revenir en haut Aller en bas
joachim
Mélomaniaque
joachim

Nombre de messages : 1231
Age : 74
Localisation : Nord (avesnois/thiérache)
Date d'inscription : 02/03/2006

Franz Krommer (1759-1831) Empty
MessageSujet: Re: Franz Krommer (1759-1831)   Franz Krommer (1759-1831) EmptyDim 6 Mai 2007 - 18:21

Steph, tu sais qu'avec moi tu "prêches un convaincu", avec Krommer. Wink

Ce qu'on connaît de lui jusqu'à présent n'est, selon l'expression, que la partie émergée de l'iceberg. En plus des oeuvres que tu as citées, et rien qu'en musique de chambre, il y a près de 100 quatuors à cordes, complètement inconnus, des quintettes et quatuors avec flûte, avec basson, hautbois. Sans compter de multiples oeuvres pour instruments à vent (en dehors des partitas) : trios, quintettes et sextuors..

A quand aussi une intégrale des symphonies conservées ?
Revenir en haut Aller en bas
Nando
Mélomane averti


Nombre de messages : 388
Date d'inscription : 19/03/2007

Franz Krommer (1759-1831) Empty
MessageSujet: Re: Franz Krommer (1759-1831)   Franz Krommer (1759-1831) EmptyDim 6 Mai 2007 - 18:58

J'ai les concertos op 35, 36 et 91 par Kalman Berkes et le Nicolaus Esterhazy sinfonia..chez Naxos....tu connais?
Revenir en haut Aller en bas
joachim
Mélomaniaque
joachim

Nombre de messages : 1231
Age : 74
Localisation : Nord (avesnois/thiérache)
Date d'inscription : 02/03/2006

Franz Krommer (1759-1831) Empty
MessageSujet: Re: Franz Krommer (1759-1831)   Franz Krommer (1759-1831) EmptyDim 6 Mai 2007 - 19:58

Nando a écrit:
J'ai les concertos op 35, 36 et 91 par Kalman Berkes et le Nicolaus Esterhazy sinfonia..chez Naxos....tu connais?


Oui, je connais d'autant plus que je possède le CD ! Un bon enregistrement Naxos. Toujours chez Naxos, je possède aussi les partitas pour instruments à vent et les concertos pour hautbois. Et celui des symphonies chez Chandos.

Et je prevois les quatuors pour clarinette et cordes, que j'ai entendus à la radio (et dont j'ai enregistré certains sur cassette). Ils sont super ! demande à Steph !
Revenir en haut Aller en bas
antrav
Papa pingouin
antrav

Nombre de messages : 37304
Date d'inscription : 08/12/2005

Franz Krommer (1759-1831) Empty
MessageSujet: Re: Franz Krommer (1759-1831)   Franz Krommer (1759-1831) EmptyDim 6 Mai 2007 - 22:43

Merci pour ce travail, stéphane.
Tu es convaincant. Very Happy

On va aller écouter ce Krommer... et ne pas trop le sarcler au Jeu.
Revenir en haut Aller en bas
Stadler
Clarinomaniaque
Stadler

Nombre de messages : 8501
Age : 50
Localisation : Gembloux (Belgique)
Date d'inscription : 27/11/2006

Franz Krommer (1759-1831) Empty
MessageSujet: Re: Franz Krommer (1759-1831)   Franz Krommer (1759-1831) EmptySam 12 Mai 2007 - 20:22

steph-libouton a écrit:
CDs en commande (l'impatience est perceptible Mr. Green ) :

Quatuor et quintette pour hautbois :

Franz Krommer (1759-1831) 5125K15MP4L._AA240_

Ce CD reprend le quartuor n° 3 pour hautbois et les quintettes n° 1 et 2 pour hautbois.

Ma commande a, à nouveau, été annulée. CD indisponible Crying or Very sad Crying or Very sad Crying or Very sad
Revenir en haut Aller en bas
http://clarinette-classique.forumactif.fr/index.htm
Stadler
Clarinomaniaque
Stadler

Nombre de messages : 8501
Age : 50
Localisation : Gembloux (Belgique)
Date d'inscription : 27/11/2006

Franz Krommer (1759-1831) Empty
MessageSujet: Re: Franz Krommer (1759-1831)   Franz Krommer (1759-1831) EmptyMar 22 Mai 2007 - 13:26

steph-libouton a écrit:
Symphonie n° 1 et Concertino op. 70

Par hasard, je suis tombé sur un enregistrement de la symphonie n° 1, op. 12 ET de la symphonie concertante ou concertino pour flûte, clarinette, violon et orchestre en Mi bémol majeur, op. 70 :
Franz Krommer (1759-1831) Nesl0003-2

Je me suis empressé de le commander Mr. Green Wink

Ça y est. Je l'ai reçu vendredi passé.

Très intéressant :

Le Concertino en Mi bémol majeur, op. 70 présente trois instruments solistes (flûte, clarinette et violon; assez une prédominance du violon) accompagnés de seconds violons, altos, violoncelles, contrebasses et deux cors.

Cinq mouvements sans les tutti traditionnels.

Ce Concertino est tout à fait magnifique.

Petit détail : Jan Budín que l'on entend est un clarinettiste aveugle !

La Symphonie n° 1 en Fa mejeur, op. 12 est une réelle surprise tant elle est différente des symphonies 2 et 4 déjà connues.

Elle comporte 4 mouvements.

Le premier mouvement peut être mis en parallèle avec le premier mouvement de la Symphonie "Haffner" de Mozart.

Avec la même instrumentation que la symphonie "Jupiter" de Mozart, l'orchestration de Krommer est plus frugale, moins sophistiquée (comme la Symphonie n° 1 de Beethoven).

A conseiller vivement pour les amoureux de Krommer... et pour les autres thumleft Wink
Revenir en haut Aller en bas
http://clarinette-classique.forumactif.fr/index.htm
Invité
Invité



Franz Krommer (1759-1831) Empty
MessageSujet: Re: Franz Krommer (1759-1831)   Franz Krommer (1759-1831) EmptyJeu 24 Mai 2007 - 14:19

Cette première symphonie de Krommer dure près de 30 mn durée assez inhabituelle pour des œuvres pré-beethovéniennes. Son introduction lente (il semble que le modèle des dernières symphonies de Haydn , ou de 37 de Mozart-Michel Haydn, préside à la plupart des symphonies de Krommer) est saisissante par la juxtaposition des modes majeurs et mineurs qui créent une tension dramatique semblable à celle du « chaos » de La Création. Evidemment l’orchestre semble grêle ; peut-être la formation de l’enregistrement est elle assez pauvre en cordes, et pêche par des tempi un peu lent et le refus d’une accentuation plus romantique. Le développement haydnien lui aussi sur trois notes finales du thème est très bien mené, entraînant les bois dans des acrobaties concertantes, et même le cor sollicité vers la fin de la reprise dans un registre particulièrement haut : après ce long mouvement de neuf minutes, le reste de la symphonie parait se tourner vers des modèles plus classiques qui font penser à Dittersdorf. La romance parait assez banale et un peu poussive, mais la surprise est toujours au coin du bois, avec ici la section centrale, d’une originalité surprenante, comme le menuet (déjà plus un scherzo) et son joli ländler central. Le finale fait feu de tous bois, utilisant le fugato, des ponctuations beethoveniennes aux cuivres, mais aussi un sens du développement tout personnel et des mélodies presques rossiniennes confiés aux bois. Un certain piquant harmonique s’y mèle, évoquant autant la musique tchèque que la danse des clowns du songe d’une nuit d’été. On aimerait tenter l’expérience avec un orchestre plus fourni et un peu plus virtuose.

Excellente chose en toute cas, cette symphonie m’a permis de me rendre compte que j’avais le disque de Bamert où figure les 2 et 4. Par comparaison, autant la deuxième est beethovénienne, autant la précédente annonce plutôt les symphonies de Weber. La 2ème symphonie vaut largement les 8 de Ries, c’est même plus enlevé, on comparerait volontiers cela avec Czerny quoique le sens de l’orchestration aille moins vers le brillant, et curieusement on croirait même à certains moment comme chez Vanhall y discerner déjà des éléments de la rhétorique de Brahms.

Le concertino op 70, moins ambitieux est probablement plus intéressant encore : à mi-chemin entre la musique de chambre et la sérénade, il fait, par la volubilité des solistes, clarinette et violon surtout, penser irrésistiblement au quintette à vents ou au kegelstadt trio de Mozart, avec un semblable mélange de jovialité et d’accès soudains de nostalgie. Krommer parvient à créer une atmosphère de symphonie de chambre, héritée du concerto grosso qu’on retrouve bien peu à l’ère classique ou les concerti pour plusieurs instruments ressemblent souvent à des duos ou des trios encombrés par un orchestre qui joue autre chose tout seul de son côté. La mélodie du premier mouvement est longue et délicieuse, on croirait vraiment un air d’opéra : je ne vois pas que Krommer ait donné dans ce genre là malheureusement.
Le menuet a des battements de valse et d’horloge : les trois solistes se relaient dans le trio, complétant les bribes de phrases confiées en alternance aux uns et aux autres, ce qui amène un balancement tout particulier. L’adagio oppose le violon et les vents : ici l’émotion resterait plus supercielle, n’étaient les curieuses transitions et leurs appogiatures mineures qui soulignent le mélange inopiné de frivolité et de solennité. Le 4ème mouvement alla pollaca semble conclure le concerto de violon intercalaire, dans une forme de danse slave : on se dit que Dvorak a trouvé un ancêtre. Le finale parvient à éviter à la fois la pompe et la virtuosité, on est de nouveau à l’opéra, proche d’une ouverture de Mozart, dans une farandole champêtre qui enjambe le ruisseau.
C’est le moment, en plein air pendant les nuits d’été, ça devrait être 35 minutes de bonheur.
Revenir en haut Aller en bas
Stadler
Clarinomaniaque
Stadler

Nombre de messages : 8501
Age : 50
Localisation : Gembloux (Belgique)
Date d'inscription : 27/11/2006

Franz Krommer (1759-1831) Empty
MessageSujet: Re: Franz Krommer (1759-1831)   Franz Krommer (1759-1831) EmptyJeu 24 Mai 2007 - 14:40

Quelle analyse salut

Merci pour ta contribution. Tu défends mieux Krommer que je ne pourrais le faire. Wink
Revenir en haut Aller en bas
http://clarinette-classique.forumactif.fr/index.htm
joachim
Mélomaniaque
joachim

Nombre de messages : 1231
Age : 74
Localisation : Nord (avesnois/thiérache)
Date d'inscription : 02/03/2006

Franz Krommer (1759-1831) Empty
MessageSujet: Re: Franz Krommer (1759-1831)   Franz Krommer (1759-1831) EmptyJeu 24 Mai 2007 - 21:10

Je viens aussi de découvrir ces deux oeuvres, et je partage entièrement l'avis de Sud. Effectivement l'orchestre est peut-être un peu faible, il faudrait l'écouter dans une version Bamert par exemple.

Mais je préfère la deuxième symphonie.

Concernant le concertino, je me demande s'il n'en existe pas une version dite "Symphonie concertante" avec un orchestre plus fourni, car je l'avais déjà entendu sous cette forme (avec le même opus).
Revenir en haut Aller en bas
Xavier
Père fondateur
Xavier

Nombre de messages : 85630
Age : 39
Date d'inscription : 08/06/2005

Franz Krommer (1759-1831) Empty
MessageSujet: Re: Franz Krommer (1759-1831)   Franz Krommer (1759-1831) EmptyJeu 24 Mai 2007 - 22:21

Je n'ai pas pu aller au bout de la 1ère symphonie, j'ai trouvé ça un peu... neuneu disons.
Enfin... simple quoi. Laughing
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 90118
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Franz Krommer (1759-1831) Empty
MessageSujet: Re: Franz Krommer (1759-1831)   Franz Krommer (1759-1831) EmptyJeu 24 Mai 2007 - 22:23

Pas plus que du Mozart... Mais déjà que tu trouves Beethoven trop simple pour toi... siffle
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Xavier
Père fondateur
Xavier

Nombre de messages : 85630
Age : 39
Date d'inscription : 08/06/2005

Franz Krommer (1759-1831) Empty
MessageSujet: Re: Franz Krommer (1759-1831)   Franz Krommer (1759-1831) EmptyJeu 24 Mai 2007 - 22:25

DavidLeMarrec a écrit:
Pas plus que du Mozart... Mais déjà que tu trouves Beethoven trop simple pour toi... siffle

Oh non pas du tout! Enfin ça dépend des oeuvres.

Et Mozart c'est simple mais passionnant.

Là j'ai trouvé ça vraiment niais, une caricature de mauvais compositeur de cette époque...

Je n'aurai plus de scrupules à le descendre au jeu des compositeurs maintenant. Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 90118
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Franz Krommer (1759-1831) Empty
MessageSujet: Re: Franz Krommer (1759-1831)   Franz Krommer (1759-1831) EmptyJeu 24 Mai 2007 - 22:27

Niais, ce n'est vraiment pas ce que je dirais. Tu as écouté ses oeuvres avec clarinette, qui ont un peu de cette mélancolie mozartienne ?
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Xavier
Père fondateur
Xavier

Nombre de messages : 85630
Age : 39
Date d'inscription : 08/06/2005

Franz Krommer (1759-1831) Empty
MessageSujet: Re: Franz Krommer (1759-1831)   Franz Krommer (1759-1831) EmptyJeu 24 Mai 2007 - 22:31

Je crois en avoir entendu mais il y a longtemps.

Bon j'essaierai au moins le Concertino qui est sur le même disque.
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 90118
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Franz Krommer (1759-1831) Empty
MessageSujet: Re: Franz Krommer (1759-1831)   Franz Krommer (1759-1831) EmptyVen 25 Mai 2007 - 1:26

Le Premier Acte de Fidelio étant fini, j'ai mis du Krommer (Concertino Op.70, pour faire comme tout le monde). Je dois dire que je suis assez déçu par rapport au double concerto pour clarinette. Ca me fait penser, dans un autre genre, à la suite de concert Op.28 de Taneïev : décoratif mais inoffensif.

La Symphonie n°1 que vous avez également commentée, dispose de quelques moments de grâce, notamment dans les alanguissements originaux du rondo final, qui est vraiment réussi.


Franz Krommer (1759-1831) Nesl0003-2
En plus, sur ce disque-ci, ce n'est pas très délicat, et souvent faux. Si moi j'y prête attention, c'est que ça s'entend.

En effet, globalement, ça renforce plutôt les mozartolâtres et les classicophobes dans leurs exclusivités respectives, mais quelques pièces ou mouvements méritent le détour.
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 90118
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Franz Krommer (1759-1831) Empty
MessageSujet: Re: Franz Krommer (1759-1831)   Franz Krommer (1759-1831) EmptyVen 25 Mai 2007 - 1:28

Je crois que Sud décrit bien l'hésitation entre académisme et personnalité de cette symphonie, avec des surprises notables.

La comparaison avec Czerny me séduit, bien sûr. Même si je pense que le Czerny de la Première ou du Nonette est de meilleure qualité - mais aussi moins inventif.
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
antrav
Papa pingouin
antrav

Nombre de messages : 37304
Date d'inscription : 08/12/2005

Franz Krommer (1759-1831) Empty
MessageSujet: Re: Franz Krommer (1759-1831)   Franz Krommer (1759-1831) EmptyVen 25 Mai 2007 - 1:41

C'est certes pas d'une inventivité fabuleuse, mais c'est galant, coloré et bien agréable pour accompagner ma dégustation de chocolat (finalement le Nestlé est englouti).
Revenir en haut Aller en bas
joachim
Mélomaniaque
joachim

Nombre de messages : 1231
Age : 74
Localisation : Nord (avesnois/thiérache)
Date d'inscription : 02/03/2006

Franz Krommer (1759-1831) Empty
MessageSujet: Re: Franz Krommer (1759-1831)   Franz Krommer (1759-1831) EmptyVen 25 Mai 2007 - 9:36

DavidLeMarrec a écrit:
Je crois que Sud décrit bien l'hésitation entre académisme et personnalité de cette symphonie, avec des surprises notables.

La comparaison avec Czerny me séduit, bien sûr. Même si je pense que le Czerny de la Première ou du Nonette est de meilleure qualité - mais aussi moins inventif.

Mais tu as eu l'occasion découter le CD de Bamert avec les symphonies 2 et 4 ? Je trouve la deuxième particulièrement intéressante, et d'ailleurs plus proche de Czerny et même de Beethoven que la première qui elle, fait plutôt penser à Haydn en moins bien.
Revenir en haut Aller en bas
Morloch
Lou ravi
Morloch

Nombre de messages : 9912
Date d'inscription : 14/10/2006

Franz Krommer (1759-1831) Empty
MessageSujet: Re: Franz Krommer (1759-1831)   Franz Krommer (1759-1831) EmptyMer 13 Juin 2007 - 16:57

Franz Krommer (1759-1831) Philidor01

Je découvre les oeuvres pour ensembles à vent, des formations de 6 à 8 instrumentistes qui correspondaient en réalité à l'effectif des vents d'un orchestre de cette époque. Haydn et Mozart ont écrit plusieurs pièces pour cette formation (pour Mozart plusieurs réussites comme la Gran Partita K 361 ou le sextuor K 375).

Il y a quelque chose de séduisant dans ces pièces, qui doit être le résultat d'une connaissance parfaite de l'écriture pour chacun des instruments à vents de la formation (hautbois, clarinette, cor, basson) et renforcés ponctuellement par des cordes ( contrebasses, mais aussi alto).

On a un sentiment de brillance et d'humour né du dialogue très vif entre les instruments, c'est de la belle musique de chambre classique. Très classique dans son écriture et sa construction, mais y a un toujours un souci de renouvellement de la musique, de la surprise qui permet de rester concentré sur la musique.

Je pense que les mouvements lents sont aussi beau, basés sur l'émotion mais toujours écrits avec subtilité et même, sisi !je vous jure !, avec des modulations.

Des pages plaisantes, et qui doivent être très agréables à jouer pour les groupes d'instrumentistes tous mis en valeur individuellement - à condition d'être un peu virtuose tout de même.

Dans les disques que j'ai entendu, un que je vous déconseille : celui intitulé " Bohemian Winds" chez Glossa, par l'ensemble Nachtmusique. Soporifique, comme si tout le monde était sous tranxène.

Au contraire, j'ai été très enthousiasmé par l'enregistrement de l'Ensemble Philidor chez Calliope, avec la partitas op. 73, op. 57 et op. 79. (qui se présente fièrement comme une première mondiale ! Est ce que ce genre d'arguments provoque une ruée délirante chez les acheteurs de classiques tous avides de nouveaux Krommer, ou bien ça inquiète les méfiants ? Mr.Red En plus la réédition dans la collection "Très Indépendants " , tsss Krommer a été compositeur officiel de la Cour de Vienne tout de même, le réduire à un aventurier underground, quelle déchéance)


Un engagement jubilatoire des instrumentistes, et des cors naturels justes et alertes !

Franz Krommer (1759-1831) 31FKR0MTG6L._AA240_
Revenir en haut Aller en bas
http://nhofszandz.blogspot.com/
Invité
Invité



Franz Krommer (1759-1831) Empty
MessageSujet: Re: Franz Krommer (1759-1831)   Franz Krommer (1759-1831) EmptyMer 13 Juin 2007 - 18:00

une chose est certaine, la pochette ne fera pas vendre à elle toute seule!

Il me semble qu'il y a un regain d'intérêt pour ces symphonies à vents qui sont les ancêtres des quintettes à vents et des symphonies d'ensemble d'harmonie. Il y a eux de très nombreux enregistrements des 3 grandes sérénades de Mozart et ces dernières années, et on dirait que c'est tout un genre qui surgit du passé, entraînant derrière lui un intérêt accru pour le genre plus ou moins maçonnique du divertimento en trio.
Revenir en haut Aller en bas
Stadler
Clarinomaniaque
Stadler

Nombre de messages : 8501
Age : 50
Localisation : Gembloux (Belgique)
Date d'inscription : 27/11/2006

Franz Krommer (1759-1831) Empty
MessageSujet: Re: Franz Krommer (1759-1831)   Franz Krommer (1759-1831) EmptySam 1 Déc 2007 - 21:23

Puisque
Revenir en haut Aller en bas
http://clarinette-classique.forumactif.fr/index.htm
Stadler
Clarinomaniaque
Stadler

Nombre de messages : 8501
Age : 50
Localisation : Gembloux (Belgique)
Date d'inscription : 27/11/2006

Franz Krommer (1759-1831) Empty
MessageSujet: Re: Franz Krommer (1759-1831)   Franz Krommer (1759-1831) EmptySam 1 Déc 2007 - 21:24

j'ai
Revenir en haut Aller en bas
http://clarinette-classique.forumactif.fr/index.htm
Stadler
Clarinomaniaque
Stadler

Nombre de messages : 8501
Age : 50
Localisation : Gembloux (Belgique)
Date d'inscription : 27/11/2006

Franz Krommer (1759-1831) Empty
MessageSujet: Re: Franz Krommer (1759-1831)   Franz Krommer (1759-1831) EmptySam 1 Déc 2007 - 21:24

cru
Revenir en haut Aller en bas
http://clarinette-classique.forumactif.fr/index.htm
Stadler
Clarinomaniaque
Stadler

Nombre de messages : 8501
Age : 50
Localisation : Gembloux (Belgique)
Date d'inscription : 27/11/2006

Franz Krommer (1759-1831) Empty
MessageSujet: Re: Franz Krommer (1759-1831)   Franz Krommer (1759-1831) EmptySam 1 Déc 2007 - 21:24

comprendre
Revenir en haut Aller en bas
http://clarinette-classique.forumactif.fr/index.htm
Stadler
Clarinomaniaque
Stadler

Nombre de messages : 8501
Age : 50
Localisation : Gembloux (Belgique)
Date d'inscription : 27/11/2006

Franz Krommer (1759-1831) Empty
MessageSujet: Re: Franz Krommer (1759-1831)   Franz Krommer (1759-1831) EmptySam 1 Déc 2007 - 21:25

que
Revenir en haut Aller en bas
http://clarinette-classique.forumactif.fr/index.htm
Stadler
Clarinomaniaque
Stadler

Nombre de messages : 8501
Age : 50
Localisation : Gembloux (Belgique)
Date d'inscription : 27/11/2006

Franz Krommer (1759-1831) Empty
MessageSujet: Re: Franz Krommer (1759-1831)   Franz Krommer (1759-1831) EmptySam 1 Déc 2007 - 21:26

... la valeur d'un compositeur dépendait du nombre de pages qui lui sont consacrées, j'étais prêt à faire du flood sur Krommer mais il mérite mieux que cela Mr. Green Wink
Revenir en haut Aller en bas
http://clarinette-classique.forumactif.fr/index.htm
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 90118
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Franz Krommer (1759-1831) Empty
MessageSujet: Re: Franz Krommer (1759-1831)   Franz Krommer (1759-1831) EmptySam 1 Déc 2007 - 21:30

Krommer a deux pages, et Busoni même pas un sujet... Tu ne trouves pas que ça suffit ? hehe
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Xavier
Père fondateur
Xavier

Nombre de messages : 85630
Age : 39
Date d'inscription : 08/06/2005

Franz Krommer (1759-1831) Empty
MessageSujet: Re: Franz Krommer (1759-1831)   Franz Krommer (1759-1831) EmptySam 1 Déc 2007 - 21:33

DavidLeMarrec a écrit:
Krommer a deux pages, et Busoni même pas un sujet... Tu ne trouves pas que ça suffit ? hehe

Oui, franchement. Mr. Green
Revenir en haut Aller en bas
Stadler
Clarinomaniaque
Stadler

Nombre de messages : 8501
Age : 50
Localisation : Gembloux (Belgique)
Date d'inscription : 27/11/2006

Franz Krommer (1759-1831) Empty
MessageSujet: Re: Franz Krommer (1759-1831)   Franz Krommer (1759-1831) EmptySam 1 Déc 2007 - 21:39

Mais je serais ravi qu'il y ait un sujet relatif à Busoni car je ne le connais pas et souhaite combler cette lacune mains
Revenir en haut Aller en bas
http://clarinette-classique.forumactif.fr/index.htm
Stadler
Clarinomaniaque
Stadler

Nombre de messages : 8501
Age : 50
Localisation : Gembloux (Belgique)
Date d'inscription : 27/11/2006

Franz Krommer (1759-1831) Empty
MessageSujet: Re: Franz Krommer (1759-1831)   Franz Krommer (1759-1831) EmptyDim 2 Déc 2007 - 16:57

Pourquoi ne parlez-vous pas de cela sur le fil Busoni ? hehe hehe hehe hehe
Revenir en haut Aller en bas
http://clarinette-classique.forumactif.fr/index.htm
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 90118
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Franz Krommer (1759-1831) Empty
MessageSujet: Re: Franz Krommer (1759-1831)   Franz Krommer (1759-1831) EmptyDim 2 Déc 2007 - 17:00

steph-libouton a écrit:
Pourquoi ne parlez-vous pas de cela sur le fil Busoni ? hehe hehe hehe hehe
Ca va, Steph ? scratch
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Stadler
Clarinomaniaque
Stadler

Nombre de messages : 8501
Age : 50
Localisation : Gembloux (Belgique)
Date d'inscription : 27/11/2006

Franz Krommer (1759-1831) Empty
MessageSujet: Re: Franz Krommer (1759-1831)   Franz Krommer (1759-1831) EmptyDim 2 Déc 2007 - 17:02

DavidLeMarrec a écrit:
steph-libouton a écrit:
Pourquoi ne parlez-vous pas de cela sur le fil Busoni ? hehe hehe hehe hehe
Ca va, Steph ? scratch

Ben voilà, du coup, cela ne ressemble plus à rien hehe hehe hehe

C'est la deuxième fois qu'on me fait le coup Rolling Eyes hehe Mr. Green Wink
Revenir en haut Aller en bas
http://clarinette-classique.forumactif.fr/index.htm
antrav
Papa pingouin
antrav

Nombre de messages : 37304
Date d'inscription : 08/12/2005

Franz Krommer (1759-1831) Empty
MessageSujet: Re: Franz Krommer (1759-1831)   Franz Krommer (1759-1831) EmptyMar 29 Jan 2008 - 13:14

Devant la médisance générale, Krommer et les siens abandonnèrent la musique pour se consacrer aux métiers du bâtiment. Neutral

Franz Krommer (1759-1831) Img_4510
Revenir en haut Aller en bas
Stadler
Clarinomaniaque
Stadler

Nombre de messages : 8501
Age : 50
Localisation : Gembloux (Belgique)
Date d'inscription : 27/11/2006

Franz Krommer (1759-1831) Empty
MessageSujet: Re: Franz Krommer (1759-1831)   Franz Krommer (1759-1831) EmptyMar 29 Jan 2008 - 13:56

Je les aurais plutôt vu tenir une mercerie.

En effet, Krommer peut se traduire par Mercier Wink
Revenir en haut Aller en bas
http://clarinette-classique.forumactif.fr/index.htm
Stadler
Clarinomaniaque
Stadler

Nombre de messages : 8501
Age : 50
Localisation : Gembloux (Belgique)
Date d'inscription : 27/11/2006

Franz Krommer (1759-1831) Empty
MessageSujet: Re: Franz Krommer (1759-1831)   Franz Krommer (1759-1831) EmptyDim 14 Sep 2008 - 19:52

@Holliger : J'ai lu dans le sujet consacré à Kalliwoda que tu faisais allusion à Krommer.

J'en profite pour relancer ce fil.

Que penses-tu des oeuvres de Krommer pour hautbois ?
Revenir en haut Aller en bas
http://clarinette-classique.forumactif.fr/index.htm
HOLLIGER
Mélomane chevronné
HOLLIGER

Nombre de messages : 2374
Date d'inscription : 13/09/2008

Franz Krommer (1759-1831) Empty
MessageSujet: Re: Franz Krommer (1759-1831)   Franz Krommer (1759-1831) EmptyDim 14 Sep 2008 - 20:49

Stadler a écrit:
@Holliger : J'ai lu dans le sujet consacré à Kalliwoda que tu faisais allusion à Krommer.

J'en profite pour relancer ce fil.

Que penses-tu des oeuvres de Krommer pour hautbois ?

Salut Stéphane ! (bien reçu le mp)
les concertos de Krommer pour hautbois ; il y en a un sur le disque Goritzki que je citais ; c'est un disque que j'ai beaucoup écouté il y a quelques années avec une sonorité de velours ;
je vais le réécouter ; mais dans mon souvenir ce concerto est superbe ;, c'est l'opus 37 ; en voici la référence :
http://www.amazon.fr/OboeConcertos-from-Bohemia/dp/B000027FP2/ref=sr_1_3?ie=UTF8&s=music&qid=1221418025&sr=1-3

Holliger a enregistré l'autre concerto plus le double concerto avec flute, il faut que je le réécoute aussi ;
http://www.amazon.fr/Concerto-fl%C3%BBte-op-30-hautbois-Concertino/dp/B000027FWZ/ref=sr_1_2?ie=UTF8&s=music&qid=1221418112&sr=1-2

ou (le meme pour moins cher) http://www.amazon.fr/Concerto-fl%C3%BBte-op-30-hautbois-Concertino/dp/B000027FWZ/ref=sr_1_2?ie=UTF8&s=music&qid=1221418112&sr=1-2

Holliger, c'est la réfèrence en matière de hautbois.
Cordialement
Revenir en haut Aller en bas
Stadler
Clarinomaniaque
Stadler

Nombre de messages : 8501
Age : 50
Localisation : Gembloux (Belgique)
Date d'inscription : 27/11/2006

Franz Krommer (1759-1831) Empty
MessageSujet: Re: Franz Krommer (1759-1831)   Franz Krommer (1759-1831) EmptyDim 14 Sep 2008 - 20:58

Merci Wink

Connais-tu ses Quatuor et Quintettes pour hautbois et cordes ?

Le Quatuor n° 3 et les Quintettes n° 1 et 2 sont sur ce CD :
Franz Krommer (1759-1831) 51bpTnsok3L._SS300_ Arrow Amazon

De petits bijoux I love you
Revenir en haut Aller en bas
http://clarinette-classique.forumactif.fr/index.htm
HOLLIGER
Mélomane chevronné
HOLLIGER

Nombre de messages : 2374
Date d'inscription : 13/09/2008

Franz Krommer (1759-1831) Empty
MessageSujet: Re: Franz Krommer (1759-1831)   Franz Krommer (1759-1831) EmptyDim 14 Sep 2008 - 21:08

merci!
non je ne les connais pas, je vais y jeter un oeil Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
joachim
Mélomaniaque
joachim

Nombre de messages : 1231
Age : 74
Localisation : Nord (avesnois/thiérache)
Date d'inscription : 02/03/2006

Franz Krommer (1759-1831) Empty
MessageSujet: Re: Franz Krommer (1759-1831)   Franz Krommer (1759-1831) EmptyLun 13 Oct 2008 - 10:51

J'ai découvert il y a quelques jours son Grand Trio-Divertissement pour trio à cordes en fa majeur opus 96, une oeuvre en 6 mouvements de 40 minutes, et j'avoue avoir été un peu déçu, car connaissant assez bien Krommer je m'attendais à mieux. Des thèmes sans relief, des menuets tristounets...

Il est vrai que je ne peux pas m'empêcher de le comparer au Divertimento de Mozart pour la même formation (K 563) : c'est le jour et la nuit.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Franz Krommer (1759-1831) Empty
MessageSujet: Re: Franz Krommer (1759-1831)   Franz Krommer (1759-1831) Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Franz Krommer (1759-1831)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Autour de la musique classique :: Musique classique :: Général-
Sauter vers: