Autour de la musique classique

Le but de ce forum est d'être un espace dédié principalement à la musique classique sous toutes ses périodes, mais aussi ouvert à d'autres genres.
 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Le Deal du moment : -20%
20% de réduction sur IROBOT Aspirateur ROOMBA ...
Voir le deal
199.99 €

 

 Luciano Berio

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Poulet
Don Juan piqué aux hormones
Poulet

Nombre de messages : 5899
Age : 34
Localisation : France
Date d'inscription : 05/08/2005

Luciano Berio Empty
MessageSujet: Luciano Berio   Luciano Berio EmptyMer 10 Oct 2007 - 23:07

Luciano Berio (24 octobre 1925 à Oneglia - 27 mai 2003 à Rome) compositeur italien réputé pour ses travaux expérimentaux et son travail de pionnier dans la musique électroacoustique.

Luciano Berio Berio

BIOGRAPHIE:


Son père et son grand-père étaient des organistes qui lui apprirent le piano. De 1946 à 1951, il étudia au conservatoire Giuseppe Verdi de Milan chez Giulio Cesare Paribeni (contrepoint) et Giorgio Federico Ghedini (composition). C'est à cette époque qu'il découvre les compositeurs modernes : les viennois, Bartok, Stravinski, Hindemith ou Milhaud.

Blessé à la main, il ne peut continuer ses études de piano et gagne sa vie comme accompagnateur de classes de chant. Il fit ainsi la connaissance de la soprano américaine Cathy Berberian qu'il épousa en 1950. Ils restèrent mariés jusqu'en 1964.

En 1951, il se rendit aux États-Unis à Tanglewood pour étudier chez Luigi Dallapiccola qui poussa son intérêt vers les principes du sérialisme. Il participa aux Ferienkurse für Neue Musik à Darmstadt où il fit la connaissance de Pierre Boulez, Karlheinz Stockhausen, György Ligeti et Mauricio Kagel. Il commença à s’intéresser à la musique électronique et fonda en 1954 à Milan le « Studio di Fonologia Musicale » avec Bruno Maderna. Il y invita de nombreux compositeurs comme Henri Pousseur et John Cage. Entre autre, il devint éditeur d’une revue consacrée à la musique expérimentale, les « Incontri Musicali ».

En 1960, il retourna à Tanglewood et, à l'invitation de Darius Milhaud en 1962, il devint professeur au Mill's College à Oakland, Californie. À partir de 1965, il enseigna à l'Université de Harvard et à la Juilliard School of Music où il fonda l’« Ensemble Juilliard » qui se consacre à la musique contemporaine (New York, 1967). En 1966, il gagne le « Prix Italia » pour son œuvre « Laborintus II ». En 1968 sera présentée au public son œuvre la plus marquante, la « Sinfonia ».

En 1972, il retourna en Italie pour s'installer à Rome. De 1974 à 1980, il fut directeur du département d’acoustique de l’IRCAM à Paris. À Florence, il fonda, en 1987, le Tempo Reale, un centre de même orientation que l'IRCAM.

De 1994 à 2000, il fut compositeur en résidence à Harvard. Il y composa jusqu’à la fin de sa vie. Il meurt le 27 mai 2003.


Oeuvre:


Berio a composé des oeuvres dramatiques, des oeuvres pour orchestre, des oeuvres vocales, de la musique instrumentale et de chambre et enfin de la musique pour bande. On compte une cinquantaine d'oeuvres.

Source : Wikipédia


Dernière édition par le Mer 10 Oct 2007 - 23:12, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://www.hexachords.com
Poulet
Don Juan piqué aux hormones
Poulet

Nombre de messages : 5899
Age : 34
Localisation : France
Date d'inscription : 05/08/2005

Luciano Berio Empty
MessageSujet: Re: Luciano Berio   Luciano Berio EmptyMer 10 Oct 2007 - 23:12

Je connais encore peu ce compositeur et j'ai écouté seulement une dizaine de choses de lui.

Je recommande vivement les 2 cds suivants :

Luciano Berio 317B01Z3ZBL._AA240_

absolument magnifique, l'alto de Kashkashian est époustouflant, j'ai adoré cette oeuvre.

Luciano Berio 41P9PNFWP2L._AA240_

qui contient ses célèbres "Folk Songs" et la Sinfonia.

Il y a des choses que je n'ai pas du tout aimées comme Laborintus II (après une minute, je me suis dit "Oh My God is that music?")
Revenir en haut Aller en bas
http://www.hexachords.com
antrav
Papa pingouin
antrav

Nombre de messages : 37304
Date d'inscription : 08/12/2005

Luciano Berio Empty
MessageSujet: Re: Luciano Berio   Luciano Berio EmptyMer 10 Oct 2007 - 23:16

En deux mots tu pourrais un peu donner des indications sur ces oeuvres (Sinfonia par exemple peut mériter un commentaire à mon avis) et ton premier CD on ne voit pas ce que c'est ni de quoi il s'agit. Wink
Revenir en haut Aller en bas
Poulet
Don Juan piqué aux hormones
Poulet

Nombre de messages : 5899
Age : 34
Localisation : France
Date d'inscription : 05/08/2005

Luciano Berio Empty
MessageSujet: Re: Luciano Berio   Luciano Berio EmptyMer 10 Oct 2007 - 23:22

Sinfonia, composée en 1968-69, est écrite pour un grand orchestre, avec, en plus, sur le devant, 8 voix amplifiées. C'est une partition en cinq mouvements. Paraît il que le Scherzo de la 2ème de Mahler sert de réceptacle à de nombreux passages de Sinfonia. "Le thème de l'eau et l'image de la mort inspirent une grande partie de l'oeuvre".

Je trouve cela très angoissant!

Quant au premier cd, il s'agit de Voci pour alto et orchestre, et de Naturale pour alto et percussion only (et voix) Wink

Voci est vraiment splendide! On comprend en écoutant la puissance de l'alto dans le répertoire contemporain !!
Revenir en haut Aller en bas
http://www.hexachords.com
Xavier
Père fondateur
Xavier

Nombre de messages : 85124
Age : 38
Date d'inscription : 08/06/2005

Luciano Berio Empty
MessageSujet: Re: Luciano Berio   Luciano Berio EmptyMer 10 Oct 2007 - 23:50

Je connais mal Berio... mais encore une fois Poulet, dis-nous quelque chose pour nous donner envie!
La biographie je m'en tape personnellement.

Edit: ah oui la Sinfonia... je m'en souviens même plus tiens...
Revenir en haut Aller en bas
joachim
Mélomaniaque
joachim

Nombre de messages : 1230
Age : 74
Localisation : Nord (avesnois/thiérache)
Date d'inscription : 02/03/2006

Luciano Berio Empty
MessageSujet: Re: Luciano Berio   Luciano Berio EmptyJeu 11 Oct 2007 - 20:35

Celui là, il n'a pas composé grand chose que j'apprécie... Evil or Very Mad

Peut-être le Opus number Zoo parce que c'est marrant Wink

Sinon, les 14 Sequenza, quelle horreur (bien entendu je parle pour moi et seulement pour moi) Rolling Eyes
Revenir en haut Aller en bas
Morloch
Lou ravi
Morloch

Nombre de messages : 9912
Date d'inscription : 14/10/2006

Luciano Berio Empty
MessageSujet: Re: Luciano Berio   Luciano Berio EmptyJeu 11 Oct 2007 - 20:50

Ah si, les Sequenza c'est magnifique, une impression de lyrisme absolu dans de la musique atonale - enfin c'est ce que je ressens.
Revenir en haut Aller en bas
http://nhofszandz.blogspot.com/
Poulet
Don Juan piqué aux hormones
Poulet

Nombre de messages : 5899
Age : 34
Localisation : France
Date d'inscription : 05/08/2005

Luciano Berio Empty
MessageSujet: Re: Luciano Berio   Luciano Berio EmptyJeu 11 Oct 2007 - 20:52

joachim a écrit:
Celui là, il n'a pas composé grand chose que j'apprécie... Evil or Very Mad

Peut-être le Opus number Zoo parce que c'est marrant Wink

Sinon, les 14 Sequenza, quelle horreur (bien entendu je parle pour moi et seulement pour moi) Rolling Eyes

Tu as écouté les folk songs? Wink C'est presque tout le temps tonal et charmant !
Revenir en haut Aller en bas
http://www.hexachords.com
joachim
Mélomaniaque
joachim

Nombre de messages : 1230
Age : 74
Localisation : Nord (avesnois/thiérache)
Date d'inscription : 02/03/2006

Luciano Berio Empty
MessageSujet: Re: Luciano Berio   Luciano Berio EmptyJeu 11 Oct 2007 - 21:04

Poulet a écrit:

Tu as écouté les folk songs? Wink C'est presque tout le temps tonal et charmant !

Non, je ne connais pas Embarassed

J'ai entendu plusieurs oeuvres, que je trouve quand même un peu moins "moches" que les Sequenzas : Nones, Requies, le concerto pour 2 pianos,, Lineas, le concertino pour clavecin, violon, harpe, celesta et cordes (c'est ce que j'aime le mieux chez lui), et comme oeuvres chantées, Cries of London et Agnus.
Je reconnais que ce n'est peut-être pas suffisant pour apprécier ou détester ce compositeur.
Revenir en haut Aller en bas
Poulet
Don Juan piqué aux hormones
Poulet

Nombre de messages : 5899
Age : 34
Localisation : France
Date d'inscription : 05/08/2005

Luciano Berio Empty
MessageSujet: Re: Luciano Berio   Luciano Berio EmptyJeu 11 Oct 2007 - 21:20

Ecoute les Folk SOngs je suis presque sûr que tu vas beaucoup apprécier Wink
Revenir en haut Aller en bas
http://www.hexachords.com
Stanlea
Mélomane chevronné
Stanlea

Nombre de messages : 5374
Age : 62
Localisation : Fly me to the moon
Date d'inscription : 22/02/2008

Luciano Berio Empty
MessageSujet: Re: Luciano Berio   Luciano Berio EmptyMar 17 Juin 2008 - 22:33

J'entame un cycle Berio, je commence pas les Sequenza que je connaissais déjà en grande partie.

Les Sequenza, ce sont des soli qui explorent les possibilités sonores de différents instruments, de la voix.

1 Flûte
2 Harpe
3 Voix (très connu)
4 Piano
5 Trombone
6 Alto
7 Hautbois
8 Violon
9 Clarinette
10 Trompette
11 Guitare
12 Basson
13 Accordéon

Il y a effectivement un travail de recherche à la fois sur les articulations, les timbres, les sons annexes (bruits mécaniques), la technique de jeu. Ce n'est pas purement formel, même si ces pièces ont eu une énorme influence non seulement sur la musique contemporaine, mais sur des formes d'art plus ou moins populaires (danse, pop, jazz).
Pour ma part, je les trouve très intéressantes et parfois très belles.
Revenir en haut Aller en bas
antrav
Papa pingouin
antrav

Nombre de messages : 37304
Date d'inscription : 08/12/2005

Luciano Berio Empty
MessageSujet: Re: Luciano Berio   Luciano Berio EmptyMar 17 Juin 2008 - 23:56

Je suis tout à fait d'accord, et Berio introduit ou réintroduit la liberté que les interprètes ont perdu depuis le XVIII° siècle. La partition laisse pas mal de choix au musicien ou à la chanteuse pour interpréter la partition. Il suffit pour cela d'écouter les différentes interprétations de Sequenza III (très très connue). Mr. Green
Revenir en haut Aller en bas
Cello
Chtchello
Cello

Nombre de messages : 5726
Date d'inscription : 03/01/2007

Luciano Berio Empty
MessageSujet: Re: Luciano Berio   Luciano Berio EmptyMer 18 Juin 2008 - 9:32

Il y a aussi Sequenza XIV pour violoncelle. C'est une de ses dernières oeuvres, elle date de 2002.
Revenir en haut Aller en bas
antrav
Papa pingouin
antrav

Nombre de messages : 37304
Date d'inscription : 08/12/2005

Luciano Berio Empty
MessageSujet: Re: Luciano Berio   Luciano Berio EmptyMer 18 Juin 2008 - 10:19

Connais pas, elle est belle ?
Revenir en haut Aller en bas
Cello
Chtchello
Cello

Nombre de messages : 5726
Date d'inscription : 03/01/2007

Luciano Berio Empty
MessageSujet: Re: Luciano Berio   Luciano Berio EmptyMer 18 Juin 2008 - 13:43

Connais pas non plus, c'était juste pour faire complet siffle j'aime pas qu'on oublie le violoncelle.

Mais j'ai bien aimé Les Mots Sont Allés, qui est aussi pour violoncelle seul donc, il y a une chance que Sequenza XIV soit bien aussi...
Revenir en haut Aller en bas
Stanlea
Mélomane chevronné
Stanlea

Nombre de messages : 5374
Age : 62
Localisation : Fly me to the moon
Date d'inscription : 22/02/2008

Luciano Berio Empty
MessageSujet: Re: Luciano Berio   Luciano Berio EmptyMer 18 Juin 2008 - 13:50

Disons que mon CD s'arrête à la XIII... donc la XIV, ça sera pour plus tard. Le violonselle, c'est chouette sinon.
Revenir en haut Aller en bas
Octavian
Glasse les fraises
Octavian

Nombre de messages : 7333
Age : 36
Localisation : Près du Vieux Port
Date d'inscription : 07/05/2008

Luciano Berio Empty
MessageSujet: Re: Luciano Berio   Luciano Berio EmptyMer 18 Juin 2008 - 20:18

Stanlea a écrit:
Pour ma part, je les trouve très intéressantes et parfois très belles.
ça, c'est cruel comme notation Mr. Green


La seule œuvre que je connaisse de Bério est Laborintus 2, qui existe dans un enregistrement dirigé par le compositeur lui-même (chez Harmonia Mundi):

Luciano Berio 31HESNM63BL

La structure générale me semble être --ou au minimum s'inspirer très fortement de-- celle de l'oratorio: deux parties, présence d'un récitant, solistes (ici deux sopranos et une contralto), chœur et orchestre. L'œuvre répond à une commande de l'ORTF pour le 700e anniversaire de la mort de Dante. Le livret, signé Edoardo Sanguineti (qui officie lui aussi sur cet enregistrement, en tant que récitant) "combine" des passages de la Vie Nouvelle, du Banquet et de la Divine Comédie, ainsi que des extraits de la Bible et des écrits de T.S. Eliot, Ezra Pound, Sanguineti lui-même, etc. Malheureusement ledit livret n'est pas fourni en même temps que le disque, ce qui est non seulement fort dommage étant donné l'imbrication du texte et de la structure musicale, mais rend l'œuvre très difficile à "suivre" pour l'auditeur. Musicalement, Berio expérimente tous azimuts, et lorsque l'on n'a pas accès au support "unificateur" du livret, il donne un peu l'impression d'aller dans tous les sens, passant en un instant de l'avant-garde la plus stricte à des moments d'inspirations plus traditionnelle ou populaire. La conséquence logique de cette hétérogénéité formelle est qu'il y a des passages où l'on (/ j') "accroche" plus ou moins qu'à d'autres. C'est, dans l'ensemble, une œuvre exigeante, pour ne pas dire éprouvante (j'avoue que je n'écouterais pas ça toutes les semaines...), mais très riche et stimulante.

Si quelqu'un veut bien se dévouer pour parler un peu plus de Sinfonia comme cela avait été proposé auparavant, je pourrais me laisser tenter par un élargissement de mon répertoire...
Revenir en haut Aller en bas
Pison Futé
patate power
Pison Futé

Nombre de messages : 27496
Age : 29
Localisation : CAEN, la meilleure ville de toute la Normandie.
Date d'inscription : 23/03/2008

Luciano Berio Empty
MessageSujet: Re: Luciano Berio   Luciano Berio EmptyMer 18 Juin 2008 - 21:27

Et n'oublions pas la fin de Turandot.


(oui, je me répète je sais)
C'est une façon comme une autre d'ajouter une pierre à l'édifice.
Revenir en haut Aller en bas
Xavier
Père fondateur
Xavier

Nombre de messages : 85124
Age : 38
Date d'inscription : 08/06/2005

Luciano Berio Empty
MessageSujet: Re: Luciano Berio   Luciano Berio EmptyMer 18 Juin 2008 - 21:29

Et son arrangement pourri pour quintette des sonates pour clarinette de Brahms.
A mourir de rire.
Revenir en haut Aller en bas
Pison Futé
patate power
Pison Futé

Nombre de messages : 27496
Age : 29
Localisation : CAEN, la meilleure ville de toute la Normandie.
Date d'inscription : 23/03/2008

Luciano Berio Empty
MessageSujet: Re: Luciano Berio   Luciano Berio EmptyMer 18 Juin 2008 - 21:31

Xavier a écrit:
Et son arrangement pourri pour quintette des sonates pour clarinette de Brahms.
A mourir de rire.

D'ailleurs, je me demande si il existe des réécritures dignes de ce nom ?? Parce que franchement la fin de Turandot, ce n'est franchement pas dans l'atmosphère de l'opéra, très chinois. Là, on a un truc lascif, lent, lourd, massif, ennuyeux...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



Luciano Berio Empty
MessageSujet: Re: Luciano Berio   Luciano Berio EmptyMer 18 Juin 2008 - 21:31

c'est qu'il a bien respecté l'esprit de l'original alors?
Revenir en haut Aller en bas
Pison Futé
patate power
Pison Futé

Nombre de messages : 27496
Age : 29
Localisation : CAEN, la meilleure ville de toute la Normandie.
Date d'inscription : 23/03/2008

Luciano Berio Empty
MessageSujet: Re: Luciano Berio   Luciano Berio EmptyMer 18 Juin 2008 - 21:33

sud273 a écrit:
c'est qu'il a bien respecté l'esprit de l'original alors?

Rhooo non ! Laughing
Revenir en haut Aller en bas
Xavier
Père fondateur
Xavier

Nombre de messages : 85124
Age : 38
Date d'inscription : 08/06/2005

Luciano Berio Empty
MessageSujet: Re: Luciano Berio   Luciano Berio EmptyMer 18 Juin 2008 - 21:38

sud273 a écrit:
c'est qu'il a bien respecté l'esprit de l'original alors?

Non il a même rajouté des introductions ignobles.
Revenir en haut Aller en bas
Tus
Gentil corniste


Nombre de messages : 15293
Date d'inscription : 31/01/2007

Luciano Berio Empty
MessageSujet: Re: Luciano Berio   Luciano Berio EmptyMer 18 Juin 2008 - 21:40

Stanlea a écrit:
J'entame un cycle Berio, je commence pas les Sequenza que je connaissais déjà en grande partie.

Les Sequenza, ce sont des soli qui explorent les possibilités sonores de différents instruments, de la voix.

1 Flûte
2 Harpe
3 Voix (très connu)
4 Piano
5 Trombone
6 Alto
7 Hautbois
8 Violon
9 Clarinette
10 Trompette
11 Guitare
12 Basson
13 Accordéon

Il y a effectivement un travail de recherche à la fois sur les articulations, les timbres, les sons annexes (bruits mécaniques), la technique de jeu. Ce n'est pas purement formel, même si ces pièces ont eu une énorme influence non seulement sur la musique contemporaine, mais sur des formes d'art plus ou moins populaires (danse, pop, jazz).
Pour ma part, je les trouve très intéressantes et parfois très belles.

Rien pour le cor Evil or Very Mad
Revenir en haut Aller en bas
Pison Futé
patate power
Pison Futé

Nombre de messages : 27496
Age : 29
Localisation : CAEN, la meilleure ville de toute la Normandie.
Date d'inscription : 23/03/2008

Luciano Berio Empty
MessageSujet: Re: Luciano Berio   Luciano Berio EmptyMer 18 Juin 2008 - 21:41

Xavier a écrit:
sud273 a écrit:
c'est qu'il a bien respecté l'esprit de l'original alors?

Non il a même rajouté des introductions ignobles.

C'est clair ! Alfano I est vraiment plus écoutable et de surcroît, assez dans l'esprit de l'opéra.
Revenir en haut Aller en bas
Xavier
Père fondateur
Xavier

Nombre de messages : 85124
Age : 38
Date d'inscription : 08/06/2005

Luciano Berio Empty
MessageSujet: Re: Luciano Berio   Luciano Berio EmptyMer 18 Juin 2008 - 21:42

Mais là je parlais de Brahms.
Revenir en haut Aller en bas
Pison Futé
patate power
Pison Futé

Nombre de messages : 27496
Age : 29
Localisation : CAEN, la meilleure ville de toute la Normandie.
Date d'inscription : 23/03/2008

Luciano Berio Empty
MessageSujet: Re: Luciano Berio   Luciano Berio EmptyMer 18 Juin 2008 - 21:43

Xavier a écrit:
Mais là je parlais de Brahms.
Mais sud parlait de puccini ou alors il y a eu chassé croisé ? Smile

edit : ah oui, il y a du avoir chassé croisé, autant pour moi. Mr. Green (bon, ce ne sera qu'une bêtise de plus. Bah...)
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



Luciano Berio Empty
MessageSujet: Re: Luciano Berio   Luciano Berio EmptyMer 18 Juin 2008 - 21:47

ah oui, juste une mauvaise plaisanterie: en fait les sonates pour clarinettes de Brahms sont peut-être ce que je préfère dans Brahms... et je ne connais pas les versions de Berio...
En revanche je connais son final de Turandot, et c'est une des choses que je préfère chez Bério (même si ça n'a plus grand rapport avec le reste, mais je trouve le "décrochage" stylistique assez réussi pour son caractère d'étrangeté.
Revenir en haut Aller en bas
Pison Futé
patate power
Pison Futé

Nombre de messages : 27496
Age : 29
Localisation : CAEN, la meilleure ville de toute la Normandie.
Date d'inscription : 23/03/2008

Luciano Berio Empty
MessageSujet: Re: Luciano Berio   Luciano Berio EmptyMer 18 Juin 2008 - 21:48

Je ne sais pas mais moi ça me gêne ce décrochage...

Quand on change, tant qu'à faire, autant tout changer. Neutral
Revenir en haut Aller en bas
Stanlea
Mélomane chevronné
Stanlea

Nombre de messages : 5374
Age : 62
Localisation : Fly me to the moon
Date d'inscription : 22/02/2008

Luciano Berio Empty
MessageSujet: Re: Luciano Berio   Luciano Berio EmptyMer 18 Juin 2008 - 22:09

Xavier a écrit:
Et son arrangement pourri pour quintette des sonates pour clarinette de Brahms.
A mourir de rire.

Ridicule ou fait exprès ?
Revenir en haut Aller en bas
Xavier
Père fondateur
Xavier

Nombre de messages : 85124
Age : 38
Date d'inscription : 08/06/2005

Luciano Berio Empty
MessageSujet: Re: Luciano Berio   Luciano Berio EmptyMer 18 Juin 2008 - 22:15

C'est juste incroyablement mauvais.
Revenir en haut Aller en bas
Marsu
Mélomane du dimanche
Marsu

Nombre de messages : 66
Date d'inscription : 01/05/2008

Luciano Berio Empty
MessageSujet: Re: Luciano Berio   Luciano Berio EmptyVen 20 Juin 2008 - 23:38

Au sujet des séquences, celle pour clarinette a été transposée pour sax alto, et celle pour hautbois pour sax soprano. bounce
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ambroise-charron.com
Booboup
Mélomaniaque
Booboup

Nombre de messages : 1036
Age : 30
Localisation : Rouen
Date d'inscription : 09/05/2008

Luciano Berio Empty
MessageSujet: Re: Luciano Berio   Luciano Berio EmptyDim 22 Juin 2008 - 10:31

Xavier a écrit:
C'est juste incroyablement mauvais.

Humph, je ne savais pas qu'il avait fait ça, en vérité jusqu'ici je ne connais que la Sinfonia que j'adore, la plupart des sequenza (je n'ai jamais entendu les arrangements pour saxophones ni la 14ème...) et les folks song qui me plaisent beaucoup (j'écouterais en boucle l'Azerbaijan love song I love you ), ah il faut que je découvre d'autres choses de lui je crois, pour pouvoir me faire une idée plus précise!
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 89319
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Luciano Berio Empty
MessageSujet: Re: Luciano Berio   Luciano Berio EmptyDim 22 Juin 2008 - 11:13

J'avais beaucoup aimé la fin de Turandot, mais j'avais détesté Rendering, son arrangement indigent de la Dixième de Schubert, très mal orchestré. Il avait aussi orchestré de la musique de chambre de Brahms, et c'était un peu indigeste.

Parmi les réorchestrateurs, je préfèrede très loin Henze, ce n'est pas toujours génial, mais ses Wesendonck sont très réussis, et son Retour d'Ulysse vraiment intéressant.
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
joachim
Mélomaniaque
joachim

Nombre de messages : 1230
Age : 74
Localisation : Nord (avesnois/thiérache)
Date d'inscription : 02/03/2006

Luciano Berio Empty
MessageSujet: Re: Luciano Berio   Luciano Berio EmptyDim 22 Juin 2008 - 12:33

En relisant ce topic sur Berio, je me rends compte que j'ai oublié de répondre à Poulet concernant les folk songs, ce recueil de 11 chants populaires de régions différentes du monde, de l'Azerbaidjan à la Sardaigne et à l'Auvergne ou l'Arménie. Ils sont écrits pour mezzo soprano et 7 instruments.
Pour moi, c'est ce que Berio a écrit de meilleur, mais en fait est ce vraiment de Berio ?
Depuis, j'ai entendu aussi sa Sinfonia pour 8 voix et orchestre, pour mon goût c'est pas terrible Rolling Eyes

On parlait aussi de ses arrangements : il a également orchestré 8 des romances de Verdi (ces mélodies si peu connues de Verdi). à mon avis, c'est fort bien réalisé.
Revenir en haut Aller en bas
Pison Futé
patate power
Pison Futé

Nombre de messages : 27496
Age : 29
Localisation : CAEN, la meilleure ville de toute la Normandie.
Date d'inscription : 23/03/2008

Luciano Berio Empty
MessageSujet: Re: Luciano Berio   Luciano Berio EmptyDim 22 Juin 2008 - 13:23

Citation :
J'avais beaucoup aimé la fin de Turandot, mais j'avais détesté Rendering, son arrangement indigent de la Dixième de Schubert, très mal orchestré. Il avait aussi orchestré de la musique de chambre de Brahms, et c'était un peu indigeste.

BOn, je vais réécouter cette fin... parc contre, la question que je me posais : où peut-on trouver le livret ?
Revenir en haut Aller en bas
Pison Futé
patate power
Pison Futé

Nombre de messages : 27496
Age : 29
Localisation : CAEN, la meilleure ville de toute la Normandie.
Date d'inscription : 23/03/2008

Luciano Berio Empty
MessageSujet: Re: Luciano Berio   Luciano Berio EmptySam 28 Juin 2008 - 15:15

Je viens de réécouter cette fin. La fin de Turandot par Berio.

Vraiment, je suis encore très mitigée. Dès les premières notes, la musique entre dans une torpeur qui apparait nulle part ailleurs dans l'oeuvre. La musique est peut-être massive et lourde par moment chez Puccini, là c'est bétonneux. Evidemment, il y a la reprise de la fin d'Alfano II, ce n'est plus une fanfare que l'on a à la fin, mais c'est plus calme (vu qu'on était dans une torpeur dès le départ...), c'est à la limite ce qui me plait dans cette fin : la sobriété. A part ça, le reste ne me convient pas. Cela coupe musicalement de manière trop importante avec le restant de l'oeuvre.
On critique aussi l'aspet psychologique de la fin d'Alfano, mais on coupe (trop) souvent "Les premiers pleurs" qui me semble être important, pour une meilleure compréhension. Pas si ras les pâquerettes que ça.

D'ailleurs, en parlant de compréhension, quelqu'un pourrait me dire ce qui se dit dans cette fin (Berio) ? Je pense que ce serait pour une meilleure appréciation de celle-ci.
Revenir en haut Aller en bas
Cello
Chtchello
Cello

Nombre de messages : 5726
Date d'inscription : 03/01/2007

Luciano Berio Empty
MessageSujet: Re: Luciano Berio   Luciano Berio EmptyJeu 18 Déc 2008 - 15:45

Le deuxième mouvement de sa Sinfonia intitulé "O King"est passé à la radio il y a quelques jours. Ca m'a immédiatement captivé: une sorte de masse vocale de laquelle émerge progressivement le nom "King", le tout ponctué de brusques interjections de cuivres. C'est très beau. J'ai songé au Lux Aeterna de Ligeti mais en plus contemplatif, moins angoissé.

Par contre, les extraits des autres mouvements sur lesquels je me suis précipité tout de suite après (merci youtube) ont nettement refroidi mon enthousiasme. Tout l'aspect éthéré du deuxième mouvement laisse la place à une désagréable cacophonie de voix. Ca en devient même un peu ridicule à la longue.


Dernière édition par Cello le Mer 13 Juin 2012 - 12:40, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 89319
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Luciano Berio Empty
MessageSujet: Re: Luciano Berio   Luciano Berio EmptyJeu 18 Déc 2008 - 17:09

On s'y fait, quand même. Je crois que c'est surtout jouissif si on repère les références.
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Cello
Chtchello
Cello

Nombre de messages : 5726
Date d'inscription : 03/01/2007

Luciano Berio Empty
MessageSujet: Re: Luciano Berio   Luciano Berio EmptyVen 19 Déc 2008 - 13:48

J'imagine mais comme il en a beaucoup que je ne connais que de nom ou superficiellement, cela me passe un peu au-dessus.

Et puis même, je crois que ça me ferait rire 5 minutes et puis basta. Il y a moyen de faire ce genre de collage d'une manière qui sonne moins foutoir. Mais c'est peut-être précisément ça le but du jeu. J'avoue que ça ne me passionne guère.
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 89319
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Luciano Berio Empty
MessageSujet: Re: Luciano Berio   Luciano Berio EmptyDim 21 Déc 2008 - 10:32

C'était ce que je pensais aussi au début, et je prends beaucoup de plaisir à écouter ça, c'est à la fois très nourrissant et très divertissant.

Mais il est vrai que j'ai toujours eu une grosse faiblesse pour les CDs Chant du Monde (un CD sur chaque canal mono) qui me permettaient d'écouter en une heure la Vestale de Spontini en mode polytonal. Embarassed
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Cello
Chtchello
Cello

Nombre de messages : 5726
Date d'inscription : 03/01/2007

Luciano Berio Empty
MessageSujet: Re: Luciano Berio   Luciano Berio EmptyMer 27 Mai 2009 - 9:55

Cello a écrit:

Mais j'ai bien aimé Les Mots Sont Allés, qui est aussi pour violoncelle seul donc, il y a une chance que Sequenza XIV soit bien aussi...

Oui, je confirme, c'est pas mal. Une oeuvre très courte (3 minutes) écrite sur le thème S - A - C - H - E - R en hommage au chef et mécène suisse pour ses 70 ans.

La pièce s'ouvre sur des notes détachées et nerveuses. Le discours se densifie, accélère avant de marquer une pause et laisser la place à un final presque chantant.
Revenir en haut Aller en bas
Jules Biron
Noctambule
Jules Biron

Nombre de messages : 12378
Age : 28
Date d'inscription : 23/02/2007

Luciano Berio Empty
MessageSujet: Re: Luciano Berio   Luciano Berio EmptyMar 19 Jan 2010 - 20:19

En cours d'histoire de la musique on a évoqué très rapidement le traîtement de la voix à travers les époques (Janequin, et Bério principalement)
Et j'ai donc découvert cette Sequenza III (je ne connaissais que la IXb pour saxophone) pour voix, j'ai trouvé ça absolument fantastique, vital, ça m'a laissé une impression physique forte (et je n'ai pas été le seul)

C'était vraiment singulier comme impression et je n'ose même pas la réécouter ce soir pour voir ce que ça fait... Like a Star @ heaven

En tout cas c'est magnifique.
Revenir en haut Aller en bas
antrav
Papa pingouin
antrav

Nombre de messages : 37304
Date d'inscription : 08/12/2005

Luciano Berio Empty
MessageSujet: Re: Luciano Berio   Luciano Berio EmptyMar 19 Jan 2010 - 22:58

Tu as entendu quelle version ? Par Berberian ? Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Jules Biron
Noctambule
Jules Biron

Nombre de messages : 12378
Age : 28
Date d'inscription : 23/02/2007

Luciano Berio Empty
MessageSujet: Re: Luciano Berio   Luciano Berio EmptyMer 20 Jan 2010 - 11:49

Non, celle du cd de l'ensemble intercontemporain par Luisa Castellani, géniale Smile
Revenir en haut Aller en bas
Percy Bysshe
Mélomane chevronné
Percy Bysshe

Nombre de messages : 9940
Date d'inscription : 06/04/2009

Luciano Berio Empty
MessageSujet: Re: Luciano Berio   Luciano Berio EmptyMer 20 Jan 2010 - 12:36

Era a écrit:
Non, celle du cd de l'ensemble intercontemporain par Luisa Castellani, géniale Smile

C'est la version que j'ai écoutée hier soir, en suivant ton commentaire sur l'oeuvre. J'ai beaucoup aimé moins aussi, très surpris aussi. C'est génial! Luciano Berio Icon_biggrin
Revenir en haut Aller en bas
antrav
Papa pingouin
antrav

Nombre de messages : 37304
Date d'inscription : 08/12/2005

Luciano Berio Empty
MessageSujet: Re: Luciano Berio   Luciano Berio EmptyMer 20 Jan 2010 - 12:42

Je viens d'écouter cette version aussi, bien maîtrisée mais je pense quand même qu'il faut écouter le grain de folie qu'y insuffle Berberian.
Revenir en haut Aller en bas
Jules Biron
Noctambule
Jules Biron

Nombre de messages : 12378
Age : 28
Date d'inscription : 23/02/2007

Luciano Berio Empty
MessageSujet: Re: Luciano Berio   Luciano Berio EmptyMer 20 Jan 2010 - 13:33

Ah, je trouve que la folie est bien là Idea

En écoutant ça j'ai eu une drôle d'association d'idée : quelques scènes de la Cantatrice Chauve qui me sont venues à l'esprit Smile
Revenir en haut Aller en bas
antrav
Papa pingouin
antrav

Nombre de messages : 37304
Date d'inscription : 08/12/2005

Luciano Berio Empty
MessageSujet: Re: Luciano Berio   Luciano Berio EmptyMer 20 Jan 2010 - 13:41

Era a écrit:
Ah, je trouve que la folie est bien là Idea

Non, c'est assez gentil avec Castellani. Mr. Green

Mais je ne retrouve plus ma version Berberian pour laquelle cette Sequenza avait été écrite.

Assez d'accord pour la Cantatrice chauve. C'est absurde.
Il y a quelque chose dans l'esprit des Aventures de Ligeti peut-être.
Revenir en haut Aller en bas
hammerklavier
Mélomaniaque
hammerklavier

Nombre de messages : 589
Date d'inscription : 30/01/2007

Luciano Berio Empty
MessageSujet: Re: Luciano Berio   Luciano Berio EmptyMer 20 Jan 2010 - 13:57

Octavian a écrit:
Stanlea a écrit:
Pour ma part, je les trouve très intéressantes et parfois très belles.
ça, c'est cruel comme notation Mr. Green


La seule œuvre que je connaisse de Bério est Laborintus 2, qui existe dans un enregistrement dirigé par le compositeur lui-même (chez Harmonia Mundi):

Luciano Berio 31HESNM63BL
[...] mais rend l'œuvre très difficile à "suivre" pour l'auditeur. Musicalement, Berio expérimente tous azimuts, et lorsque l'on n'a pas accès au support "unificateur" du livret, il donne un peu l'impression d'aller dans tous les sens, passant en un instant de l'avant-garde la plus stricte à des moments d'inspirations plus traditionnelle ou populaire. La conséquence logique de cette hétérogénéité formelle est qu'il y a des passages où l'on (/ j') "accroche" plus ou moins qu'à d'autres. C'est, dans l'ensemble, une œuvre exigeante, pour ne pas dire éprouvante (j'avoue que je n'écouterais pas ça toutes les semaines...), mais très riche et stimulante.

Si quelqu'un veut bien se dévouer pour parler un peu plus de Sinfonia comme cela avait été proposé auparavant, je pourrais me laisser tenter par un élargissement de mon répertoire...

C'est marrant, autant y'a des oeuvres qui sont qualifier parfois de pas trop exigentes et que j'ai du mal a suivre (encore l'autre fois avec la nuit transfigurée de Schoenberg) j'ai eu du mal a suivre l'intégralité de la pièce. Autant laborintus II, le seul CD et la seul œuvre de berio que je connaisse, j'ai aimé tout de suite et sans me poser de question. le deuxième mouvement qui commence en freeJazz et se termine dans un délire sciencefictionesque ou la musique semble se decomposer.

ce passage m'a toujours fait l'effet de cette expérience de physique ou l'on constate les frange sombre et lumineuse de la diffraction de la lumière d'un laser.

en tout cas j'ai bien aimé et vais continuer la lecture du post pour connaitre ses autres oeuvres.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Luciano Berio Empty
MessageSujet: Re: Luciano Berio   Luciano Berio Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Luciano Berio
Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Autour de la musique classique :: Musique classique :: Général-
Sauter vers: