Autour de la musique classique

Le but de ce forum est d'être un espace dédié principalement à la musique classique sous toutes ses périodes, mais aussi ouvert à d'autres genres.
 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Le deal à ne pas rater :
[CDAV] LG TV LED 65″ (165cm) – 65NANO756 – 4K UHD, Smart TV
564 €
Voir le deal

 

 Défense et illustration du pianisme de Brendel

Aller en bas 
+31
gluckhand
Pipus
Kubelissime
Ravélavélo
Stolzing
Mariefran
Jaky
Diablotin
lulu
Mélomaniac
fomalhaut
CavalierBleu
shushu
charles
Zeno
pacifique
Hippolyte
oleo
adriaticoboy
Wagneropathe
aurele
Jules Biron
sofro
Jorge
Morloch
atomlegend
DavidLeMarrec
Dr. Strangelove
Xavier
Sauron le Dispensateur
MickeyZeVrai
35 participants
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
AuteurMessage
Xavier
Père fondateur
Xavier


Nombre de messages : 88714
Age : 40
Date d'inscription : 08/06/2005

Défense et illustration du pianisme de Brendel - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Défense et illustration du pianisme de Brendel   Défense et illustration du pianisme de Brendel - Page 3 EmptyMar 09 Fév 2021, 00:11

Je pense que tout dépend comment c'est joué, et comment c'est écouté...
Je comprends qu'on se lasse des redites.
Si on aime l'oeuvre et qu'on est dans le bon état d'esprit, ça passe sans doute très bien.
Revenir en haut Aller en bas
fomalhaut
Mélomaniaque
fomalhaut


Nombre de messages : 1418
Age : 77
Localisation : Levallois-Perret
Date d'inscription : 23/04/2006

Défense et illustration du pianisme de Brendel - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Défense et illustration du pianisme de Brendel   Défense et illustration du pianisme de Brendel - Page 3 EmptyMar 09 Fév 2021, 09:11

Et bien, Quels que soient les arguments de Brendel (et d'autres) en faveur d'un "rétrécissement" de la musique de Schbert,, je ressens cette musique comme Stolzing et Bruno Luong.

fomalhaut

PS.
Question subsidiaire :
A lire Brendel, ne peut-on pas avoir l'impression qu'il n'apprécie pas les "mesures transitoires" du 1er mouvement de la Sonate D.960 qui amène la reprise et que cela le conduit à ne pas effectuer la reprise. Si ces mesures transitoires exaspèrent tant Brendel, pourquoi ne les "oublie-t-il" pas et n'effectue-t-il pas  directement la reprise. ?
Revenir en haut Aller en bas
Megistocera
Mélomane du dimanche
Megistocera


Nombre de messages : 95
Date d'inscription : 23/05/2020

Défense et illustration du pianisme de Brendel - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Défense et illustration du pianisme de Brendel   Défense et illustration du pianisme de Brendel - Page 3 EmptyMar 02 Nov 2021, 11:11

Avec Brendel comme un des interprètes majeurs des étonnantes Variations Diabelli opus 120 de Beethoven et la chance incommensurable de la sélection et publication d'un magnifique live de 2001 au Royal Albert Hall je trouve finalement que la vie vaut la peine d'être vécue Very Happy
Non, sans blague, ça vaut vraiment la peine quand on est un aficionado des Diabelli.
(nb : il a deux versions studio et deux versions live à son actif)

Défense et illustration du pianisme de Brendel - Page 3 0002894758322_600
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





Défense et illustration du pianisme de Brendel - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Défense et illustration du pianisme de Brendel   Défense et illustration du pianisme de Brendel - Page 3 Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Défense et illustration du pianisme de Brendel
Revenir en haut 
Page 3 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
 Sujets similaires
-
» Vous cherchez le titre d'une oeuvre? Ca se passe ici! (3)
» Sur le chant wagnérien...
» Présentation des membres

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Autour de la musique classique :: Musique classique :: Discographie :: Interprètes (discographie)-
Sauter vers: