Autour de la musique classique

Le but de ce forum est d'être un espace dédié principalement à la musique classique sous toutes ses périodes, mais aussi ouvert à d'autres genres.
 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Le deal à ne pas rater :
NIKE : -20% supplémentaires sur les articles déjà en promo ...
Voir le deal

 

 Gounod - Faust

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... 11, 12, 13
AuteurMessage
fomalhaut
Mélomaniaque
fomalhaut

Nombre de messages : 1282
Age : 76
Localisation : Levallois-Perret
Date d'inscription : 23/04/2006

Gounod - Faust - Page 13 Empty
MessageSujet: Re: Gounod - Faust   Gounod - Faust - Page 13 EmptyLun 2 Sep 2019 - 18:41

DavidLeMarrec a écrit:
C'est un nouvel éclairage, et les interprètes sont splendides, mais effectivement ce sont des différences à la marge, globalement la partition reste la même et il manque de très beaux récitatifs. C'est surtout l'adieu des apprentis, au début, qui est vraiment différent et étonnant (mais ce n'est pas non plus le plus beau numéro de toute l'œuvre, on peut vivre sans).

Donc vraiment à entendre si on est intéressé par le Faust de Gounod (ou qu'on cherche une belle exécution francophone récente). Si on veut une révélation majeure, non, pas la peine.

J'ai toujours, effectivement, été beaucoup intéressé par le Faust de Gounod et pris grand plaisir à l'entendre malgré ses cotés académiques voire pompiers.
Parti des intégrales traditionnelles dirigées par André Cluytens, j'ai vagabondé ensuite entre les enregistrements commerciaux (Bonynge, Büsser, Plasson, Prêtre, Rizzi, Rivoli) et les "Live" (Baudo, Ethuin, Monteux, Morel et quelques autres).
Ces dernières années, je cherchais essentiellement des pages supprimées ou oubliées et rêvais, de temps à autre, de me faire "mon" Faust...Avec un ordinateur, on peut faire pas mal de choses !
Bon, je mets ce nouvel enregistrement sur ma liste...

fomalhaut
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Polyeucte
Mélomane chevronné
Polyeucte

Nombre de messages : 20499
Age : 38
Date d'inscription : 03/07/2009

Gounod - Faust - Page 13 Empty
MessageSujet: Re: Gounod - Faust   Gounod - Faust - Page 13 EmptyJeu 25 Mar 2021 - 13:16

Deux écoutes "bizarres" de Faust récemment :
Gounod - Faust - Page 13 51duTMNEB7L.__AC_SX300_SY300_QL70_ML2_
(Colin Davis avec Te Kanawa, Araiza et Nestrenko)

Gounod - Faust - Page 13 61hN5kw7XQL
(Lombard avec Caballé, Aragall et Plishka)

On va commencer par Lombard... seulement des extraits car je n'ai pas trouvé l'intégrale.
Et bon, je vais me contenter des extraits. Direction de Lombard totalement lente et amorphe... Plishka et Aragall bien mais sans plus... et Caballé...
Comment un chef français peut-être accepter que la soprano ne chante même pas les mots??? Dans le final dès que ça monte un peu et qu'il faut donner de la voix, il n'y a plus que des consonnes... le "Anges pures, Anges radieux" se transforme en "AAAAAEEEEEEUUUUU AAAAEEEEAAAAIIIIIEEEEE". Et on dira que l'ensemble de la prestation reste vraiment en dessous de ce qu'on peut espérer. Dans l'air des bijoux, on a vraiment la Castafiore qui chante.
Bref, une intégrale à fuir...

Pour Colin Davis, c'est vraiment différent. L'orchestre est beau et bien conduit, la partition complète... et les chanteurs savent ce qu'ils chantent avec un vrai souci de diction.
Te Kanawa reste un peu transparente et atteint ses limites dans les aigus (finalement, Gens s'en tire de la même manière presque!), Araiza est un peu trop mature à mon goût mais plutôt chouette... mais Nesterenko fait du grand guignol pour pas grand chose. La voix est immense et impressionnante, mais quelle goût ignoble...

Du coup, je pense que j'ai fait le tour des versions studio de Faust.
Et même si Plasson reste impressionnant de tenue, il n'est pas le seul à mon sens à devoir être écouté.
Il faut oublier le studio de Prêtre avec Domingo hors de propos, Freni bien prudente et Ghiaurov dans un mauvais jour (lui préférer du direct comme à La Scala en 77 avec Kraus à la place de Domingo!), mais on a quand même Rizzi (théâtre, grandes voix, partition complète), Bonynge pour la démonstration de Sutherland (Corelli est plus difficile avec son côté ténor caricatural et Ghiaurov très en voix mais un peu trop dans la caricature)... et puis la version ancienne avec de Busser avec Vezzani et Journet (ce dernier un peu terne, mais la carrière est sur la fin).
Pour Cluytens, c'est aussi à écouter, même si je trouve que ça manque un peu de vie... et surtout il y a Christoff qui me gâche tout.

Bref, pour moi, le combat se résume entre Rizzi et Plasson.
Plasson est parfaitement parfait mais avec des voix qui ne me donnent pas le frisson. Studer un peu trop claire et coquette, Van Dam à qui il manque un peu de ténèbres... Mais une partition respectée d'un bout à l'autre, diction parfaite, appendices passionnants...
Rizzi est moins parfait niveau texte et diction. Mais quelques mélodrames absents de chez Plasson et un diable tout bonnement parfait en Ramey.

Donc impossible de choisir, mais dans les deux cas c'est splendide!
Gounod - Faust - Page 13 81FSFIRiBEL._SL500_Gounod - Faust - Page 13 51FUHrYyDhL

_________________
Les Carnets d'Erik, le retour!
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 91133
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Gounod - Faust - Page 13 Empty
MessageSujet: Re: Gounod - Faust   Gounod - Faust - Page 13 EmptyJeu 25 Mar 2021 - 21:51

Ah, moi j'ai beaucoup aimé les textures de Lombard et le rayonnement d'Aragall.

Caballé, oui, on dirait vraiment qu'elle vise Bianca Castafiore plutôt que Marguerite, et moi non plus je n'ai jamais compris comment on pouvait laisser passer ça, mais bon, on me souffle qu'il y en a qui aiment passionnément Freni ou Sutherland dans ce rôle, alors tout est permis de ce point de vue. Mr. Green
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
fomalhaut
Mélomaniaque
fomalhaut

Nombre de messages : 1282
Age : 76
Localisation : Levallois-Perret
Date d'inscription : 23/04/2006

Gounod - Faust - Page 13 Empty
MessageSujet: Re: Gounod - Faust   Gounod - Faust - Page 13 EmptyJeu 25 Mar 2021 - 22:33

Il est bien difficile de s'en sortir de tous ces Faust !

Celui que je trouve le plus réussi est un "live" donné le 18 décembre 1959 au Metropolitan Opera de New York sous la direction de notre compatriote Jean Morel, avec Jussi Bjoerling, Elisabeth Söderström, Cesare Siepi et Robert Merrill. Ce live a d'abord été édité en microsillon par le label "privé" Robin Hood Dell puis en Cd par Myto (2MCD906.33).
Malheureusement, c'est une version très traditionnelle, beaucoup de pages enregistrées ces dernières années en sont absentes, comme il était d'usage à l'époque.

Parmi les enregistrements récents ou plutôt relativement récents, j'apprécie les versions Plasson, Prëtre et Rizzi, malgré leurs défauts car elles sont, dans l'ensemble, assez complètes et reviennent à l'état primitif de l'Acte V, c'est à dire Air à boire de Faust et pas de ballet, le ballet est donné en appendice.

Référence a été faite au "live" de Prêtre à Milan, en mars 1977 (Myto 3MCD985198) avec Kraus, Freni, Ghiaurov et Cappuccilli. Il existe un autre "live" dirigé par Georges Prêtre qui vaut la peine d'être cherché, à Chicago, en septembre 1979, avec les mêmes Kraus, Freni, Ghiaurov (et Richard Stilwell).

fomalhaut
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Polyeucte
Mélomane chevronné
Polyeucte

Nombre de messages : 20499
Age : 38
Date d'inscription : 03/07/2009

Gounod - Faust - Page 13 Empty
MessageSujet: Re: Gounod - Faust   Gounod - Faust - Page 13 EmptyVen 26 Mar 2021 - 9:33

fomalhaut a écrit:
Il est bien difficile de s'en sortir de tous ces Faust !

Celui que je trouve le plus réussi est un "live" donné le 18 décembre 1959 au Metropolitan Opera de New York sous la direction de notre compatriote Jean Morel, avec Jussi Bjoerling, Elisabeth Söderström, Cesare Siepi et Robert Merrill. Ce live a d'abord été édité en microsillon par le label "privé" Robin Hood Dell puis en Cd par Myto (2MCD906.33).
Malheureusement, c'est une version très traditionnelle, beaucoup de pages enregistrées ces dernières années en sont absentes, comme il était d'usage à l'époque.

ça dépend, il y a des enregistrements comme Beecham qui sont plus complets que cette version du MET.

Citation :
Référence a été faite au "live" de Prêtre à Milan, en mars 1977 (Myto 3MCD985198) avec Kraus, Freni, Ghiaurov et Cappuccilli. Il existe un autre "live" dirigé par Georges Prêtre qui vaut la peine d'être cherché, à Chicago, en septembre 1979, avec les mêmes Kraus, Freni, Ghiaurov (et Richard Stilwell).fomalhaut

Oui, mais je crois qu'il est pas mal coupé ce LIVE de Chicago. Par contre, à Tokyo en 73 (si je ne m'abuse...), il y a une vidéo avec Kraus, Scotto et Ghiaurov qui est complète (avec ballet) et une mise en scène assez moche en vidéo. Mais musicalement c'est très très bien (Ethuin à la baguette)


Ah et sinon dans la série "faisons complet", il y a aussi la version Rivoli :
Gounod - Faust - Page 13 1143-3
Simoneau est royal en Faust, Alarie replonge du côté des Marguerite de la création (Miolan Carvalho : soprano à roulade) et Rehfus tient sa partie. Le souci est que Rivoli dirige ça très très très très très lentement. Par moments ça passe bien, mais à d'autres c'est un peu sinistre.

_________________
Les Carnets d'Erik, le retour!
Revenir en haut Aller en bas
Otello
Mélomane chevronné
Otello

Nombre de messages : 7172
Age : 55
Date d'inscription : 20/05/2010

Gounod - Faust - Page 13 Empty
MessageSujet: Re: Gounod - Faust   Gounod - Faust - Page 13 EmptyVen 26 Mar 2021 - 10:17

Concernant la version Lombard, je trouve qu'il y a ci-dessus beaucoup trop de sévérité, sévérité accrue par une écoute d'extraits quand l'intégrale mérite beaucoup mieux que ça ! Intégrale qui se trouve assez facilement quand on cherche bien ...  Wink
La direction est splendide, la prise de son réussie et le cast est tout de même de belle eau : Plishka, de sa belle voix réussit un Méphisto équilibré, Aragall donne un Faust jeune, ardent mais très stylé de chant et Caballé ne peut déplaire qu'à ses contempteurs mais dans l'absolu, le timbre est magnifique, la voix rayonne, la technique huilée lui permet de franchir les écueils du rôle. Le côté Castafiore n'apparait pas vocalement. Madame Alarié, avec son timbre vieillot et clairet dans l'intégrale Rivoli (dont la direction est à s'ouvrir les veines !), l'est, elle, sensiblement davantage ...
Si vraiment je devais adresser un reproche à Caballé, c'est que sa Marguerite fait un peu trop aristocratique, aspect qui sera amplifié par Kiri Te Kanawa dans la version Davis. Il y a quelque chose d'un peu guindé dans ces Marguerite ...
C'est pourquoi je préfère de très loin celles de Sutherland, d'une somptuosité vocale inégalée (c'est presque trop luxueux ...) mais d'une très grande franchise interprétative, de Studer (peut-être la meilleure synthèse de ce qu'exige le rôle) et de Gasdia (que je trouve émouvante mais il lui manque un petit quelque chose vocalement parlant ...)
De toute façon Faust pour moi c'est Bonynge, Lombard, Plasson et Rizzi !
Et ça n'est certainement pas la version studio de Prêtre, mal dirigée (c'est brouillon, bruyant, d'une lisibilité instrumentale aléatoire), mal enregistrée (dans de la ouate réverbérée ! Ingénieur du son : 05/20) et vocalement décevante : Freni "hurle" un rôle où en live elle a su être si délicieuse, Domingo se croit dans Cavalleria rusticana et Ghiaurov, visiblement en méforme, est grisâtre de timbre (elle est loin la splendeur des moyens vocaux qu'il déployait chez Bonynge !) sans avoir beaucoup fait évoluer sa conception du personnage.
Revenir en haut Aller en bas
Polyeucte
Mélomane chevronné
Polyeucte

Nombre de messages : 20499
Age : 38
Date d'inscription : 03/07/2009

Gounod - Faust - Page 13 Empty
MessageSujet: Re: Gounod - Faust   Gounod - Faust - Page 13 EmptyVen 26 Mar 2021 - 10:41

Otello a écrit:
Concernant la version Lombard, je trouve qu'il y a ci-dessus beaucoup trop de sévérité, sévérité accrue par une écoute d'extraits quand l'intégrale mérite beaucoup mieux que ça ! Intégrale qui se trouve assez facilement quand on cherche bien ...  Wink
J'ai cherché sur Qobuz par exemple... après, je n'ai pas non plus retourné la terre entière...

Citation :
La direction est splendide, la prise de son réussie et le cast est tout de même de belle eau : Plishka, de sa belle voix réussit un Méphisto équilibré, Aragall donne un Faust jeune, ardent mais très stylé de chant et Caballé ne peut déplaire qu'à ses contempteurs mais dans l'absolu, le timbre est magnifique, la voix rayonne, la technique huilée lui permet de franchir les écueils du rôle. Le côté Castafiore n'apparait pas vocalement. Madame Alarié, avec son timbre vieillot et clairet dans l'intégrale Rivoli (dont la direction est à s'ouvrir les veines !), l'est, elle, sensiblement davantage ...
Si vraiment je devais adresser un reproche à Caballé, c'est que sa Marguerite fait un peu trop aristocratique, aspect qui sera amplifié par Kiri Te Kanawa dans la version Davis. Il y a quelque chose d'un peu guindé dans ces Marguerite ...

Alors oui, Plishka est pas mal... et Aragal ça convient.
Mais Caballé, désolé, mais l'air des bijoux est assez démonstratif de ce que l'on peut attendre d'une Castafiore : du chant luxueux oui, mais aucune attention au texte, un côté coquette de 60 ans... et puis surtout le texte qui est totalement absent!! Il y a des passages que j'ai écouté où clairement elle enlève des lettres pour être plus sonore et plus plastiquement belle! On ne peut pas faire ça! Qu'elle chante la vocalise de Rachmaninov mais pas un texte d'opéra.
Alors oui, le timbre est beau, la voix rayonne, la technique est là... mais le style est totalement ailleurs, l'implication dans le personnage est absente et le texte un vrai fantôme.

Pour Alarié, oui, le timbre est vieillot et un peu clairet... et la direction vraiment très très lente. Mais le type de voix d'Alarié se rapporte plus je pense à ce qui se faisait à l'époque de la création par Miolan. Ce n'est pas forcément ce que je préfère, mais il faut avouer que le style est parfait, le texte immédiat... c'est admirablement chanté d'un bout à l'autre! Et puis il y a Simoneau qui est sans doute l'un des plus beaux Faust jamais entendus!

Citation :
C'est pourquoi je préfère de très loin celles de Sutherland, d'une somptuosité vocale inégalée (c'est presque trop luxueux ...) mais d'une très grande franchise interprétative, de Studer (peut-être la meilleure synthèse de ce qu'exige le rôle) et de Gasdia (que je trouve émouvante mais il lui manque un petit quelque chose vocalement parlant ...)
De toute façon Faust pour moi c'est Bonynge, Lombard, Plasson et Rizzi !
Ah mais Sutherland oui, elle est impressionnante!

Citation :
Et ça n'est certainement pas la version studio de Prêtre, mal dirigée (c'est brouillon, bruyant, d'une lisibilité instrumentale aléatoire), mal enregistrée (dans de la ouate réverbérée ! Ingénieur du son : 05/20) et vocalement décevante : Freni "hurle" un rôle où en live elle a su être si délicieuse, Domingo se croit dans Cavalleria rusticana et Ghiaurov, visiblement en méforme, est grisâtre de timbre (elle est loin la splendeur des moyens vocaux qu'il déployait chez Bonynge !) sans avoir beaucoup fait évoluer sa conception du personnage.

Je n'irai pas jusque là pour Freni (je ne l'ai vraiment jamais entendu hurler un rôle!) mais en effet, Freni et Ghiaurov sont en dessous de ce qu'ils avaient pu faire avant en direct. Et Domingo n'a rien à faire ici.

_________________
Les Carnets d'Erik, le retour!
Revenir en haut Aller en bas
Polyeucte
Mélomane chevronné
Polyeucte

Nombre de messages : 20499
Age : 38
Date d'inscription : 03/07/2009

Gounod - Faust - Page 13 Empty
MessageSujet: Re: Gounod - Faust   Gounod - Faust - Page 13 EmptyVen 26 Mar 2021 - 10:45

Je suis dans la version Rizzi... c'est dingue tous les petits ajouts partout. La dernière scène par exemple est beaucoup plus développée que dans les autres versions, même chez Plasson!
Il faut que je compare avec Rousset pour voir si ça correspond!

_________________
Les Carnets d'Erik, le retour!
Revenir en haut Aller en bas
Francesco
Mélomane chevronné


Nombre de messages : 3694
Localisation : Paris
Date d'inscription : 20/05/2010

Gounod - Faust - Page 13 Empty
MessageSujet: Re: Gounod - Faust   Gounod - Faust - Page 13 EmptyVen 26 Mar 2021 - 12:57

Au milieu de la page 12, j'avais détaillé mon écoute de la version Lombard, en intégrale. J'avais découvert cette version en extraits, pas aimé du tout et ressenti les choses totalement autrement à l'écoute complète. Particulièrement en ce qui concerne Caballé, effectivement trop lourde et gloussante presque dans, par exemple, l'air des bijoux, mais à d'autres moments vraiment magnifique (Il ne revient pas est très beau, par exemple). En me relisant, je note que d'après moi, elle "joue" beaucoup et "articule" également. Je ne m'en rappelle pas en détails, mais j'étais vraiment très attentif, je pense que je devais m'appuyer sérieusement sur ce que j'entendais et donc que les ratages du trio final ne se retrouvent pas partout ailleurs.

J'écoute Rizzi et Bonynge, sans surprise donc, au quotidien, mais Lombard est une alternative raisonnable pour moi. Je ne suis pas très sensible à l'école franco-française et je n'ai pas beaucoup de souvenirs de la version Plasson. En revanche, j'avais adoré (pas entendu depuis un siècle) la version Prêtre, moi et j'écoutais en boucle la prison et le trio ... j'avais été très déçu d'apprendre moi qui n'ai pas d'oreilles que Los Angeles chantait faux dans ce trio Mr. Green
Revenir en haut Aller en bas
fomalhaut
Mélomaniaque
fomalhaut

Nombre de messages : 1282
Age : 76
Localisation : Levallois-Perret
Date d'inscription : 23/04/2006

Gounod - Faust - Page 13 Empty
MessageSujet: Re: Gounod - Faust   Gounod - Faust - Page 13 EmptyDim 28 Mar 2021 - 20:06

Polyeucte a écrit:
fomalhaut a écrit:
Il est bien difficile de s'en sortir de tous ces Faust !

Celui que je trouve le plus réussi est un "live" donné le 18 décembre 1959 au Metropolitan Opera de New York sous la direction de notre compatriote Jean Morel, avec Jussi Bjoerling, Elisabeth Söderström, Cesare Siepi et Robert Merrill. Ce live a d'abord été édité en microsillon par le label "privé" Robin Hood Dell puis en Cd par Myto (2MCD906.33).
Malheureusement, c'est une version très traditionnelle, beaucoup de pages enregistrées ces dernières années en sont absentes, comme il était d'usage à l'époque.

ça dépend, il y a des enregistrements comme Beecham qui sont plus complets que cette version du MET.

Le Faust de Beecham est un enregistrement de studio. Après la dernière guerre (et peut-être même avant), les théâtre donnaient le plus souvent Faust dans la configuration de l'Opéra de Paris, telle qu'illustrée par les deux enregistrements d'André Cluytens, c'est à dire que le premier tableau de l'Acte IV (Marguerite au rouet) était coupé. D'autres théâtres, tel le Met supprimaient également le ballet de l'Acte V voire la totalité du 1er tableau de l'acte V (La nuit de Walpurgis)..."Lives" de Pierre Monteux et de Jean Morel.


Citation :
Référence a été faite au "live" de Prêtre à Milan, en mars 1977 (Myto 3MCD985198) avec Kraus, Freni, Ghiaurov et Cappuccilli. Il existe un autre "live" dirigé par Georges Prêtre qui vaut la peine d'être cherché, à Chicago, en septembre 1979, avec les mêmes Kraus, Freni, Ghiaurov (et Richard Stilwell).fomalhaut

Oui, mais je crois qu'il est pas mal coupé ce LIVE de Chicago. Par contre, à Tokyo en 73 (si je ne m'abuse...), il y a une vidéo avec Kraus, Scotto et Ghiaurov qui est complète (avec ballet) et une mise en scène assez moche en vidéo. Mais musicalement c'est très très bien (Ethuin à la baguette)

Pour autant qu il m'en souvienne, Prêtre à Chicago dirigeait effectivement la version standard US, tout comme Monteux et Morel au Met. L'interprétation était remarquable et la mise en scène fidèle à l'oeuvre et à l'époque, assez agréable à regarder.
Quant au "Live" dirigé par Paul Ethuin à Tokyo, la video est abominable, elle n'a pas supporté les ans... La "performance" est effectivement assez complète, le 1er tabldeau de  l'acte IV est rétabli mais, si mes souvenirs sont exacts, Renata Scotto ne chante pas l'air de Marguerite. De plus, Le ballet ne figure pas dans la VHS initialement proposée par Legato Classics. L'enregistrement a été publié par Le Monde dans sa série le Monde de l'Opéra en 2007.
Il me semble, par ailleurs, que le 1er tableau de l'acte IV de l'enregistrement Rivoli, s'il est rétabli, ne l'est pas intégralement.



fomalhaut
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Polyeucte
Mélomane chevronné
Polyeucte

Nombre de messages : 20499
Age : 38
Date d'inscription : 03/07/2009

Gounod - Faust - Page 13 Empty
MessageSujet: Re: Gounod - Faust   Gounod - Faust - Page 13 EmptyLun 29 Mar 2021 - 10:56

fomalhaut a écrit:
Quant au "Live" dirigé par Paul Ethuin à Tokyo, la video est abominable, elle n'a pas supporté les ans... La "performance" est effectivement assez complète, le 1er tabldeau de  l'acte IV est rétabli mais, si mes souvenirs sont exacts, Renata Scotto ne chante pas l'air de Marguerite. De plus, Le ballet ne figure pas dans la VHS initialement proposée par Legato Classics. L'enregistrement a été publié par Le Monde dans sa série le Monde de l'Opéra en 2007.

Dans le DVD, le ballet est bien présent et complet.
Pour ce qui est de l'air du rouet, en effet il est coupé.

Après, pour la qualité de la vidéo, c'est en effet sombre et pas très agréable, mais tout à fait regardable. Et de toute façon, je ne trouve pas vraiment de Faust en DVD regardable ET écoutable dans ce qui existe.
Il faut encore que je regarde la version assez récente mise en scène par Poda... ça pourrait être chouette même si Abdrazakov est moyen en Méphisto en général...

Citation :
Il me semble, par ailleurs, que le 1er tableau de l'acte IV de l'enregistrement Rivoli, s'il est rétabli, ne l'est pas intégralement.

Oui, il manque en effet l'air de Marguerite et celui de Siebel pour cette scène.

_________________
Les Carnets d'Erik, le retour!
Revenir en haut Aller en bas
fomalhaut
Mélomaniaque
fomalhaut

Nombre de messages : 1282
Age : 76
Localisation : Levallois-Perret
Date d'inscription : 23/04/2006

Gounod - Faust - Page 13 Empty
MessageSujet: Re: Gounod - Faust   Gounod - Faust - Page 13 EmptyLun 29 Mar 2021 - 13:15

La VHS du Faust de Tokyo m'avait dégoûté de la video et je n'ai pas ensuite acheté le DVD.
Ceci écrit, les version Ethuin et Rivoli ne sont donc pas complète comme on aurait pu le souhaiter : Rétablir le 1er Tableau de l'Acte IV mais y supprimer un des airs ou les deux me semble regrettable, pour ne pas dire plus.

Un Faust écoutable et regardable ? C'est le cas, me semble-t-il, du double DVD EMI Classics qui propose la production de Covent-Garden enregistrée le 19 juin 2004 (Pappano/Alagna/Gheorghiu/Terfel).

fomalhaut
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Polyeucte
Mélomane chevronné
Polyeucte

Nombre de messages : 20499
Age : 38
Date d'inscription : 03/07/2009

Gounod - Faust - Page 13 Empty
MessageSujet: Re: Gounod - Faust   Gounod - Faust - Page 13 EmptyLun 29 Mar 2021 - 13:52

fomalhaut a écrit:
Un Faust écoutable et regardable ? C'est le cas, me semble-t-il, du double DVD EMI Classics qui propose la production de Covent-Garden enregistrée le 19 juin 2004 (Pappano/Alagna/Gheorghiu/Terfel).

Je n'avais globalement pas aimé la production (assez vulgaire et fête foraine...) et surtout Terfel est pour moi totalement inécoutable dans ce rôle. il éructe plus qu'il ne chante, construit un personnage ignoble et encore une fois, le style est infecte! à côté Ghiaurov chez Bonynge ou même Christoff chez Cluytens sont distingués et délicats!
Du coup, impossible pour moi d'ériger cette version en model à cause déjà du Méphisto indigne.

_________________
Les Carnets d'Erik, le retour!
Revenir en haut Aller en bas
Mefistofele
Mélomaniaque
Mefistofele

Nombre de messages : 1019
Localisation : Under a grey, rifted sky
Date d'inscription : 17/11/2019

Gounod - Faust - Page 13 Empty
MessageSujet: Re: Gounod - Faust   Gounod - Faust - Page 13 EmptyLun 29 Mar 2021 - 22:39

Oserai-je suggérer la récente version Covent Garden qui vient de sortir ? Côté distribution, nous avons Michael Fabiano (Faust), Erwin Schrott (Mephistopheles), Irina Lungu (Marguerite), et Stéphane Degout (Valentin) ? Tout ce beau monde est fort en voix et se régale avec la pièce (Schrott en particulier). Si les voix ne sont pas au niveau des meilleurs enregistrements (j'ai des attentes particulières pour Mephisto, pas complètement satisfaites ici), ils ne déméritaient pas, et la mise en scène de McVicar, avec échos de Delacroix, Degas et Folies Bergères (ah, le ballet, incomplet de mémoire, mais sacré moment !), entre autres, étaient délicieuse.

Après, mon avis, vaut ce qu'il vaut, j'adore Cluytens (et Christoff), et je précise que je n'ai pas vu le DVD (ou Blu-Ray) mais ai assisté au spectacle en 2019, qui avait enthousiasmé ma cavalière et moi. Mais cela mérite au moins un coup d'œil et d'oreille ?
Revenir en haut Aller en bas
WoO
Surintendant
WoO

Nombre de messages : 14159
Date d'inscription : 14/04/2007

Gounod - Faust - Page 13 Empty
MessageSujet: Re: Gounod - Faust   Gounod - Faust - Page 13 EmptyLun 29 Mar 2021 - 23:12

Il s’agit de la même mise en scène que le DVD de 2004 mais avec une autre équipe ?
Revenir en haut Aller en bas
Mefistofele
Mélomaniaque
Mefistofele

Nombre de messages : 1019
Localisation : Under a grey, rifted sky
Date d'inscription : 17/11/2019

Gounod - Faust - Page 13 Empty
MessageSujet: Re: Gounod - Faust   Gounod - Faust - Page 13 EmptyLun 29 Mar 2021 - 23:36

Je viens de vérifier les passages-clés, c'est le cas, en effet.
Donc Polyeucte ne va pas aimer, ayant trouvé cela vulgaire (j'ai envie de dire, c'est le but avoué, le Paris d'Offenbach avec les couloirs de l'opéra façon Bois de Boulogne "mythique" où ce sont les tentures plutôt que les buissons qui donnent l'heure), mais casting vocal qui aura peut-être l'heur de vous plaire ?
Je ne suis pas glottophile pour un sou et serais bien en peine de vous donner des indications, autre que Degout dans son rôle était parfait, mais je suis déjà vendu à sa cause. Vos retours sur le plateau (théorie et pratique) m'intéressent au plus haut point, que je réalise le chemin que j'ai à parcourir dans l'appréciation vocale des artistes.
Revenir en haut Aller en bas
WoO
Surintendant
WoO

Nombre de messages : 14159
Date d'inscription : 14/04/2007

Gounod - Faust - Page 13 Empty
MessageSujet: Re: Gounod - Faust   Gounod - Faust - Page 13 EmptyMar 30 Mar 2021 - 10:18

Je ne sais pas s'il existe beaucoup d'autres exemples d'une même production filmée avec un cast entièrement différent à plusieurs années de distance ! En tous cas c'est intéressant. J'ai regardé des extraits sur Youtube et ça me plaît beaucoup (j'avais adoré le Giulio Cesare par le même McVicar, également une transposition faite de manière intelligente) plus de théâtre et moins d'effets spéciaux que ce qu'on a pu voir récemment (Tobias Kratzer)
Revenir en haut Aller en bas
Polyeucte
Mélomane chevronné
Polyeucte

Nombre de messages : 20499
Age : 38
Date d'inscription : 03/07/2009

Gounod - Faust - Page 13 Empty
MessageSujet: Re: Gounod - Faust   Gounod - Faust - Page 13 EmptyMar 30 Mar 2021 - 10:57

Mefistofele a écrit:
Je viens de vérifier les passages-clés, c'est le cas, en effet.
Donc Polyeucte ne va pas aimer, ayant trouvé cela vulgaire (j'ai envie de dire, c'est le but avoué, le Paris d'Offenbach avec les couloirs de l'opéra façon Bois de Boulogne "mythique" où ce sont les tentures plutôt que les buissons qui donnent l'heure), mais casting vocal qui aura peut-être l'heur de vous plaire ?
Je ne suis pas glottophile pour un sou et serais bien en peine de vous donner des indications, autre que Degout dans son rôle était parfait, mais je suis déjà vendu à sa cause. Vos retours sur le plateau (théorie et pratique) m'intéressent au plus haut point, que je réalise le chemin que j'ai à parcourir dans l'appréciation vocale des artistes.

Désolé, mais cette mise en scène n'arrive pas à me convaincre... car justement pour moi le Faust de Gounod n'a rien à voir avec le Paris d'Offenbach... Le Théâtre Lyrique était beaucoup plus "sérieux".
Du coup, j'ai beaucoup de mal à m'y retrouver dans cette mise en scène. La présence de Terfel n'aidant d'ailleurs pas du tout.
Il faudrait que j'essaye avec Schrott que j'aime parfois, mais là je crains que la mise en scène et l'exemple de Terfel ne le pousse dans ses mauvais côtés!

_________________
Les Carnets d'Erik, le retour!
Revenir en haut Aller en bas
WoO
Surintendant
WoO

Nombre de messages : 14159
Date d'inscription : 14/04/2007

Gounod - Faust - Page 13 Empty
MessageSujet: Re: Gounod - Faust   Gounod - Faust - Page 13 EmptyMar 30 Mar 2021 - 15:56

Il m'a semblé lire que son objectif était de replacer l'œuvre dans le contexte où celle-ci avait vu le jour. Sauf que pas de chance le Moulin Rouge ouvre en 1889 (soit une génération après la première de Faust en 1859) donc c'est largement anachronique. Mais je vois plus ça comme une vision de la France fantasmée par les britanniques et ça ne me dérange pas plus que ça. J'ai vraiment envie de regarder le DVD pour me faire une idée.
Revenir en haut Aller en bas
fomalhaut
Mélomaniaque
fomalhaut

Nombre de messages : 1282
Age : 76
Localisation : Levallois-Perret
Date d'inscription : 23/04/2006

Gounod - Faust - Page 13 Empty
MessageSujet: Re: Gounod - Faust   Gounod - Faust - Page 13 EmptyMar 30 Mar 2021 - 16:43

Ce Faust de Covent-Garden m'avait plu auditivement et visuellement.
Ma seule réserve porte sur l'absence de 1er tableau de l'acte IV, Marguerite au rouet, tableau que je trouve très beau et que les productions ne devraient plus ignorer au XXIème siècle.
Ni la mise en scène ni Terfel ne plaisent à Polyeucte, il a tout à fait raison de l'exprimer et nous ne le convaincrons pas !

fomalhaut
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Mefistofele
Mélomaniaque
Mefistofele

Nombre de messages : 1019
Localisation : Under a grey, rifted sky
Date d'inscription : 17/11/2019

Gounod - Faust - Page 13 Empty
MessageSujet: Re: Gounod - Faust   Gounod - Faust - Page 13 EmptyMar 30 Mar 2021 - 19:06

WoO a écrit:
Il m'a semblé lire que son objectif était de replacer l'œuvre dans le contexte où celle-ci avait vu le jour. Sauf que pas de chance le Moulin Rouge ouvre en 1889 (soit une génération après la première de Faust en 1859) donc c'est largement anachronique. Mais je vois plus ça comme une vision de la France fantasmée par les britanniques et ça ne me dérange pas plus que ça. J'ai vraiment envie de regarder le DVD pour me faire une idée.

Ayant assisté à l'avant-scène, le responsable s'en était expliqué, si ma mémoire est bonne. Version fantasmée et décalages architecturaux, mais les cintres montrent que certains lieux sont en cours de construction. Les anachronismes sont conscients et plus ou moins excusés.

J'avoue avoir adoré l'acte I façon Moulin Rouge (traitement effrant du "petit personnel" en miroir des paillettes), et le IV avec le renversement du balcon de Roméo et Juliette, ou le Moulin Rouge après minuit et la revue pour adultes de Méphisto !

Marguerite au rouet, je n'ai pas souvenir que l'on y ait droit. Il a dû y avoir quelques autres coupures (le ballet est écourté) mais je ne saurais en dire en plus à moins de retrouver mon livret (ce que je peux faire si cela intéressait un lecteur).
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Gounod - Faust - Page 13 Empty
MessageSujet: Re: Gounod - Faust   Gounod - Faust - Page 13 Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Gounod - Faust
Revenir en haut 
Page 13 sur 13Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... 11, 12, 13

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Autour de la musique classique :: Musique classique :: Discographie :: Oeuvres (discographie)-
Sauter vers: