Autour de la musique classique

Le but de ce forum est d'être un espace dédié principalement à la musique classique sous toutes ses périodes, mais aussi ouvert à d'autres genres.
 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Le Deal du moment : -37%
Couette 2 places (220×240) – Polyester ...
Voir le deal
29 €

 

 Erwin Schrott: l'etoile montante

Aller en bas 
+19
Xavier
Martine
Cololi
bAlexb
pianofortiste
Ino
Cornélius
calbo
Mehdi Okr
DavidLeMarrec
Wolferl
Polyeucte
aurele
Crapio
Pison Futé
Morloch
WoO
atomlegend
Bertrand67
23 participants
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Bertrand67
Malheur, Gustave !
Bertrand67


Nombre de messages : 3135
Age : 39
Localisation : Paris
Date d'inscription : 28/08/2006

Erwin Schrott: l'etoile montante Empty
MessageSujet: Erwin Schrott: l'etoile montante   Erwin Schrott: l'etoile montante EmptyJeu 7 Aoû 2008 - 13:05

"Mr Netrebko" se lance enfin au disque.

Erwin Schrott: l'etoile montante 51BUFTG6F4L._SL500_AA240_

j'ai la vague impression que l'on va beaucoup en entendre parler
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Erwin Schrott: l'etoile montante Empty
MessageSujet: Re: Erwin Schrott: l'etoile montante   Erwin Schrott: l'etoile montante EmptyJeu 7 Aoû 2008 - 13:38

Bertrand67 a écrit:

on va beaucoup en entendre parler
pas dans ce premier message en tout cas!..
et faute de présentation plus consistante, je doute qu'on s'intéresse (cette tête de bellâtre vitellin ne m'inspire rien de bon)
Revenir en haut Aller en bas
atomlegend
Roi de la bourde
atomlegend


Nombre de messages : 9166
Age : 55
Localisation : bourgogne
Date d'inscription : 27/11/2007

Erwin Schrott: l'etoile montante Empty
MessageSujet: Re: Erwin Schrott: l'etoile montante   Erwin Schrott: l'etoile montante EmptyJeu 7 Aoû 2008 - 13:40

Ca reste ne effet très vague. Juste une impréssion Wink
Revenir en haut Aller en bas
Bertrand67
Malheur, Gustave !
Bertrand67


Nombre de messages : 3135
Age : 39
Localisation : Paris
Date d'inscription : 28/08/2006

Erwin Schrott: l'etoile montante Empty
MessageSujet: Re: Erwin Schrott: l'etoile montante   Erwin Schrott: l'etoile montante EmptyJeu 7 Aoû 2008 - 14:02

comme il faut tout servir sur un plateau voici le programme de l'album

Wolfgang Amadeus Mozart (1756-1791)
Don Giovanni
"Madamina"
"Deh vieni alla finestra"
"Fin che han del vino"
Les Noces de Figaro
"Se vuol ballare"
"Tutto e disposto Aprite"
"Non più andrai"

Giuseppe Verdi (1813-1901)
Don Carlos
"Elle ne m'aime pas"
Macbeth
"Studia il passo... come dal ciel precipita"
I Vespri Siciliani
"Et toi Palerme"

Hector Berlioz (1803-1869)
La Damnation de Faust
"Voici les roses"

Charles Gounod (1818-1893)
Faust
"Vous qui faites l'endormie"

Giacomo Meyerbeer (1791-1864)
Robert le Diable
"Voici donc les débris"


Erwin Schrott, baryton
Orquesta de la Comunitat Valenciana
Direction Riccardo Frizza


voilà ce que j'ai pu en trouver sur classiquenews

Erwin Schrott,
nouvelle icône lyrique?

Une basse qui barytone avec un magnétisme dramatique et coloré comme peu autour de lui... une diction amusée, hédoniste, sanguine et palpitante offrant une incarnation nerveuse chez Mozart (Figaro, Les noces), mais aussi cette gravité sombre du timbre qui lui permet de jouer sur les registres du chant viril Don Giovanni, Méphistophélès... : l'art vocal de l'uruguyen Erwin Schrott (36 ans en 2008, né à Montevideo en 1972) se taille une part majeure parmi les jeunes tempéraments de la scène lyrique actuelle.


Acteur-chanteur

Le chanteur est déjà un acteur aguerri. Sur les 8 personnages abordés dans son premier disque chez Decca, de Mozart, Verdi et Gounod à Meyerbeer et Berlioz, l'interprète a incarné sur scène... 5 rôles. Pas si mal, pour un talent récent de plus en plus indiscutable... Avant de chanter, le jeune homme lava des voitures et aida ses parents dans le restaurant familial, à l'époque où l'Uruguay traversait l'une de ses crises économiques les plus difficiles. Du métier de chanteur et de l'opéra en général, le baryton-basse avoue avoir tout appris de la pianiste et metteuse en scène, Emilia Rosa, aujourd'hui décédée. Quittant l'amérique du Sud, le jeune interprète rejoint l'Italie pour parfaire son apprentissage vocal: Leo Nucci lui prodigue de précieux conseils. A Montevideo, Erwin Schrott se distingue à 22 ans, en 1994, dans le rôle de Roucher, d'Andrea Chénier, un rôle qui lui offre une première incarnation ample et dramatique. Suivant le conseil de Mirella Freni, le jeune artiste sait préserver son talent en choisissant des rôles expressifs "confortables", au risque mesuré: Colline (La Bohème), Masetto (Don Giovanni), Timur (Turandot), Ramfis (Aïda), ... un apprentissage de longue haleine, à l'implication progressive et constante qui lui permet de fouiller son approche psychologique des caractères sans porter atteinte à son timbre.


Leporello et Don Giovanni

En 1998, le baryton (26 ans) remporte le premier prix du Concours Operalia de Placido Domingo. L'ascension ne tarde comme l'exposition dans des rôles plus audacieux: Pharaon (Moïse et Pharaon de Rossini) sous la baguette de Muti, surtout Leporello et Don Giovanni (chanté pour la premièr fois en 2004 à Whashington), comme Figaro, font de lui un mozartien à la sanguinité extravertie, non dénué d'une exigence linguistique. Il ne s'agit pas de déployer une palette vocale riche et ample, il faut aussi incarner les états émotionnels de la musique. Un défi que le chanteur souhaite relever avec assiduité. Ainsi, trouvant son Figaro de 2006, un rien trop "volcanique", l'interprète veille à ciseler davantage la vérité de son approche scénique et vocale.

Aujourd'hui, l'artiste recherche à raffiner davantage chacun des rôles qu'il a abordés sur scène: Narbal (Les Troyens de Berlioz), Macbeth (Verdi), Onéguine (Tchaïkovski), comme il recherche à élargir sa palette émotionnelle grâce à de nouveaux rôles, dont quelques Belliniens: Rodolfo (La Sonnambula), Giorgio (I Puritani)...

A l'été 2008, Erwin Schrott chante Leporello à Salzbourg (dans la mise en scène de Claus Guth sous la direction de Bertrand de Billy), avant d'aborder Don Giovanni au Metropolitan de New York, Escamillo (Carmen) à la Scala sous la baguette de Barenboim, et Figaro, dans Les Noces de Figaro, à Vienne, la capitale autrichienne où, il y a quelques années, il désespérait de ne jamais trouver d'engagement après avoir échoué au Concours Hans Gabor Belvedere. A force de ténacité, l'artiste a su démontré son immense talent... un talent qui pourrait devenir art majeur s'il travaille encore sa diction et la finesse de ses rôles. Promis à une belle carrière, Erwin Schrott, compagnon à la ville de la soprano autrichienne et russe, Anna Netrebko, nous offrira un prochain accomplissement en chantant avec sa compagne. En attendant ce duo miraculeux, le baryton pourrait bien devenir la nouvelle icône lyrique des années à venir.



et Telerama ne tarit pas d'eloges a son sujet

Le baryton-basse Erwin Schrott est né à Montevideo, comme jadis Isidore Ducasse, comte de Lautréamont. Il y adu Maldoror dans le chant ravageur de cette basse de 35 ans, à qui Placido Domingo offrait, il y a six ans, son premier Don Giovanni - un rôle mozartien sur mesure pour ce séducteur insolent, de look comme de timbre. Erwin Schrott n'est pas seulement un lion superbe et généreux : c'est aussi un animal blessé et douloureux, dans la sombre plainte du roi Philippe II, dans le Don Carlos de Verdi, qu'il exhale dans la langue originale - le français ! Royal, Erwin Schrott l'est encore en refusant, pour ce premier récital, un orchestre domestiqué, soumis à un chef aux ordres. L'Italien Riccardo Frizza et le fringant ensemble de la communauté de Valence sont d'impérieux partenaires, qui bataillent à armes égales. Los Angeles, Londres, Washington, comme Naples et Milan, sont tombés sous le charme du nouvel enfant terrible de la scène lyrique. Paris devrait bientôt succomber...


Gilles Macassar

Telerama n° 3055 - 02 août 2008
Revenir en haut Aller en bas
atomlegend
Roi de la bourde
atomlegend


Nombre de messages : 9166
Age : 55
Localisation : bourgogne
Date d'inscription : 27/11/2007

Erwin Schrott: l'etoile montante Empty
MessageSujet: Re: Erwin Schrott: l'etoile montante   Erwin Schrott: l'etoile montante EmptyJeu 7 Aoû 2008 - 14:05

Bertrand67 a écrit:

et Telerama ne tarit pas d'eloges a son sujet


Merci mains
Ok pour télérama mais toi ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Erwin Schrott: l'etoile montante Empty
MessageSujet: Re: Erwin Schrott: l'etoile montante   Erwin Schrott: l'etoile montante EmptyJeu 7 Aoû 2008 - 14:07

voilà, le résultat ne se fait pas attendre, ça fait tout de suite plus envie...
Revenir en haut Aller en bas
Bertrand67
Malheur, Gustave !
Bertrand67


Nombre de messages : 3135
Age : 39
Localisation : Paris
Date d'inscription : 28/08/2006

Erwin Schrott: l'etoile montante Empty
MessageSujet: Re: Erwin Schrott: l'etoile montante   Erwin Schrott: l'etoile montante EmptyJeu 7 Aoû 2008 - 14:09

j'en ai entendu des Don Giovanni, des dizaines et des dizaines. Mais celui-là est tellement sulfureux, il degage une sorte de parfum d'interdit. C'est je crois un Don Giovanni de notre temps. Cruel, pervers, dangereux et très très joueur. Ca ne fera pas l'unanimité mais j'aime ca. Son Leporello est beaucoup plus reflechi, je crois qu'il a bien senti la vraie dimension du role. Son physique doit beaucoup jouer mais je crois qu'il ne faut pas s'arreter a son apparence. Il a du talent c'est certain. Et avec l'age il peut faire des merveilles. J'espere qu'il aura la chance de tomber sur de grands chefs pour ses prochaines productions.
Revenir en haut Aller en bas
Bertrand67
Malheur, Gustave !
Bertrand67


Nombre de messages : 3135
Age : 39
Localisation : Paris
Date d'inscription : 28/08/2006

Erwin Schrott: l'etoile montante Empty
MessageSujet: Re: Erwin Schrott: l'etoile montante   Erwin Schrott: l'etoile montante EmptyJeu 7 Aoû 2008 - 14:11

vous pouvez entendre quelques extraits sur Amazon et puis ci-dessous (video de promo officielle)

lien
Revenir en haut Aller en bas
Bertrand67
Malheur, Gustave !
Bertrand67


Nombre de messages : 3135
Age : 39
Localisation : Paris
Date d'inscription : 28/08/2006

Erwin Schrott: l'etoile montante Empty
MessageSujet: Re: Erwin Schrott: l'etoile montante   Erwin Schrott: l'etoile montante EmptyJeu 7 Aoû 2008 - 14:13

je regrette tout le battage et la promo dont il beneficie, c'est too much au niveau du coté "play boy". Mais il faut croire que c'est la tendance actuelle.
Revenir en haut Aller en bas
WoO
Surintendant
WoO


Nombre de messages : 14300
Date d'inscription : 14/04/2007

Erwin Schrott: l'etoile montante Empty
MessageSujet: Re: Erwin Schrott: l'etoile montante   Erwin Schrott: l'etoile montante EmptyJeu 7 Aoû 2008 - 14:19

Bertrand67 a écrit:
je regrette tout le battage et la promo dont il beneficie, c'est too much au niveau du coté "play boy".

C'est le moins qu'on puisse dire hehe
Revenir en haut Aller en bas
Bertrand67
Malheur, Gustave !
Bertrand67


Nombre de messages : 3135
Age : 39
Localisation : Paris
Date d'inscription : 28/08/2006

Erwin Schrott: l'etoile montante Empty
MessageSujet: Re: Erwin Schrott: l'etoile montante   Erwin Schrott: l'etoile montante EmptyJeu 7 Aoû 2008 - 14:22

Je suis bien d'accord c'est trop et le pire est a venir apres sa grossesse, tu verras que Netrebko et lui nous referrons le coup de Alagna/Ghorghiu pale Helas mille fois hélas !
Revenir en haut Aller en bas
Morloch
Lou ravi
Morloch


Nombre de messages : 9912
Date d'inscription : 14/10/2006

Erwin Schrott: l'etoile montante Empty
MessageSujet: Re: Erwin Schrott: l'etoile montante   Erwin Schrott: l'etoile montante EmptyJeu 7 Aoû 2008 - 14:42

bah ça c'est pas grave si les prestations sont bonnes. Perso je m'en fous et si ça fait vendre tant mieux pour eux.
Revenir en haut Aller en bas
http://nhofszandz.blogspot.com/
Pison Futé
patate power
Pison Futé


Nombre de messages : 27496
Age : 31
Localisation : CAEN, la meilleure ville de toute la Normandie.
Date d'inscription : 23/03/2008

Erwin Schrott: l'etoile montante Empty
MessageSujet: Re: Erwin Schrott: l'etoile montante   Erwin Schrott: l'etoile montante EmptyJeu 7 Aoû 2008 - 14:44

Du peu que j'ai pu entendre pour le moment, je n'ai pas trouvé ce chanteur si exceptionnel... mais j'attends de l'entendre dans un opéra en entier, pas une suite d'airs dans un récital.


Par contre, qu'est-ce qu'il est beau gosse...
Revenir en haut Aller en bas
Crapio
Mélomane chevronné
Crapio


Nombre de messages : 7577
Age : 34
Localisation : Lille
Date d'inscription : 30/04/2007

Erwin Schrott: l'etoile montante Empty
MessageSujet: Re: Erwin Schrott: l'etoile montante   Erwin Schrott: l'etoile montante EmptyJeu 7 Aoû 2008 - 14:45

Elvira a écrit:

Par contre, qu'est-ce qu'il est beau gosse...
Tu as regardé Youtube ??
Mwé...
Revenir en haut Aller en bas
Pison Futé
patate power
Pison Futé


Nombre de messages : 27496
Age : 31
Localisation : CAEN, la meilleure ville de toute la Normandie.
Date d'inscription : 23/03/2008

Erwin Schrott: l'etoile montante Empty
MessageSujet: Re: Erwin Schrott: l'etoile montante   Erwin Schrott: l'etoile montante EmptyJeu 7 Aoû 2008 - 14:45

Crapio a écrit:
Elvira a écrit:

Par contre, qu'est-ce qu'il est beau gosse...
Tu as regardé Youtube ??
Mwé...

Oui, et donc ?
Revenir en haut Aller en bas
Crapio
Mélomane chevronné
Crapio


Nombre de messages : 7577
Age : 34
Localisation : Lille
Date d'inscription : 30/04/2007

Erwin Schrott: l'etoile montante Empty
MessageSujet: Re: Erwin Schrott: l'etoile montante   Erwin Schrott: l'etoile montante EmptyJeu 7 Aoû 2008 - 14:47

Juste pour savoir si tu te fiais seulement à cette photo c'est tout.
Mais bon ce sont tes goûts Mr. Green Je trouve qu'il y en a des mieux dans le trombi perso (page 2)... mais sa voix est superbe et il semble avoir un très bon jeu aussi.
Revenir en haut Aller en bas
Pison Futé
patate power
Pison Futé


Nombre de messages : 27496
Age : 31
Localisation : CAEN, la meilleure ville de toute la Normandie.
Date d'inscription : 23/03/2008

Erwin Schrott: l'etoile montante Empty
MessageSujet: Re: Erwin Schrott: l'etoile montante   Erwin Schrott: l'etoile montante EmptyJeu 7 Aoû 2008 - 14:48

Crapio a écrit:
Juste pour savoir si tu te fiais seulement à cette photo c'est tout.
Mais bon ce sont tes goûts Mr. Green Je trouve qu'il y en a des mieux dans le trombi perso... mais sa voix est superbe et il semble avoir un très bon jeu aussi.

Non, mais j'ai vu certaines photos sur google, et... I love you I love you
Revenir en haut Aller en bas
WoO
Surintendant
WoO


Nombre de messages : 14300
Date d'inscription : 14/04/2007

Erwin Schrott: l'etoile montante Empty
MessageSujet: Re: Erwin Schrott: l'etoile montante   Erwin Schrott: l'etoile montante EmptyJeu 7 Aoû 2008 - 14:49

Mais le pire est à venir après sa grossesse Shit
Revenir en haut Aller en bas
Crapio
Mélomane chevronné
Crapio


Nombre de messages : 7577
Age : 34
Localisation : Lille
Date d'inscription : 30/04/2007

Erwin Schrott: l'etoile montante Empty
MessageSujet: Re: Erwin Schrott: l'etoile montante   Erwin Schrott: l'etoile montante EmptyJeu 7 Aoû 2008 - 14:50

hehe
Je crois que xavier et vartan sont partis pour plusieurs jours... les pauvres...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Erwin Schrott: l'etoile montante Empty
MessageSujet: Re: Erwin Schrott: l'etoile montante   Erwin Schrott: l'etoile montante EmptyJeu 7 Aoû 2008 - 15:09

trombi page 2 study
ah j'avais omis ça dans mes fiches... donc C comme Cherubino
Revenir en haut Aller en bas
Pison Futé
patate power
Pison Futé


Nombre de messages : 27496
Age : 31
Localisation : CAEN, la meilleure ville de toute la Normandie.
Date d'inscription : 23/03/2008

Erwin Schrott: l'etoile montante Empty
MessageSujet: Re: Erwin Schrott: l'etoile montante   Erwin Schrott: l'etoile montante EmptyJeu 7 Aoû 2008 - 15:17

WoO a écrit:
Mais le pire est à venir après sa grossesse Shit

ON parle de Schrott hein... Pas de Netrebko geek
Revenir en haut Aller en bas
Crapio
Mélomane chevronné
Crapio


Nombre de messages : 7577
Age : 34
Localisation : Lille
Date d'inscription : 30/04/2007

Erwin Schrott: l'etoile montante Empty
MessageSujet: Re: Erwin Schrott: l'etoile montante   Erwin Schrott: l'etoile montante EmptyJeu 7 Aoû 2008 - 15:28

sud273 a écrit:
ah j'avais omis ça dans mes fiches... donc C comme Cherubino
Laughing
Revenir en haut Aller en bas
aurele
Mélomane chevronné
aurele


Nombre de messages : 23495
Age : 31
Date d'inscription : 12/10/2008

Erwin Schrott: l'etoile montante Empty
MessageSujet: Re: Erwin Schrott: l'etoile montante   Erwin Schrott: l'etoile montante EmptyDim 29 Aoû 2010 - 0:47

tiré du topic sur Eugène Onéguine :

DavidLeMarrec a écrit:
Polyeucte a écrit:
Je connais pas assez Schrott pour ça... mais c'est clairement un rôle de baryton, ça c'est sûr!
Schrott chante Figaro chez Mozart, Leporello et Don Giovanni, Escamillo, Pagano dans les Lombardi, Méphisto chez Gounod et chez Berlioz... j'ai hésité à dire basse élevée, mais c'est quasiment ça (même si chanter une basse verdienne est une bizarrerie).
Mais d'un autre côté il va quand même jusqu'à chanter le Comte Almaviva...

Je connais ce chanteur dans aucun rôle intégral. J'ai seulement son disque solo chez DECCA. Je trouve la voix belle mais ce n'est pas un chanteur qui met des nuances dans son chant. Par ailleurs, il est beaucoup moins médiatisé que son épouse. Il paraît que c'est un bon Figaro. Son Escamillo est catastrophique en revanche à ma connaissance. Je n'avais ni vu, ni entendu la soirée d'ouverture de la Scala de décembre 2009.
Revenir en haut Aller en bas
Polyeucte
Mélomane chevronné
Polyeucte


Nombre de messages : 20716
Age : 39
Date d'inscription : 03/07/2009

Erwin Schrott: l'etoile montante Empty
MessageSujet: Re: Erwin Schrott: l'etoile montante   Erwin Schrott: l'etoile montante EmptyDim 29 Aoû 2010 - 0:52

aurele a écrit:
Je trouve la voix belle mais ce n'est pas un chanteur qui met des nuances dans son chant.

Je la trouve grassayante en fait... sans vraie beauté...

Citation :
Par ailleurs, il est beaucoup moins médiatisé que son épouse.
Et pour cause... elle est très médiatisée, mais il y a quelque chose. Lui, de ce que j'ai un peu écouté, je n'y trouve ni une belle voix, ni une intelligence musicale énorme...

Citation :
Son Escamillo est catastrophique en revanche à ma connaissance. Je n'avais ni vu, ni entendu la soirée d'ouverture de la Scala de décembre 2009.
Son air était une catastrophe (totalement en décalage tout le temps), mais ensuite, c'était très bien... un rien macho, bien dans le personnage quoi et avec l'arrogance vocale nécessaire.

_________________
Les Carnets d'Erik, le retour!
Revenir en haut Aller en bas
Wolferl
Lapinophobe
Wolferl


Nombre de messages : 13311
Age : 32
Localisation : Paris
Date d'inscription : 27/06/2006

Erwin Schrott: l'etoile montante Empty
MessageSujet: Re: Erwin Schrott: l'etoile montante   Erwin Schrott: l'etoile montante EmptyDim 29 Aoû 2010 - 0:55

Je savais même pas qu'il était avec Netrebko. Shocked en effet, Tiago a un petit air de famille

Sinon, c'est un excellent Figaro (chez Pappano), très nuancé justement, et bon acteur avec ça. Ses récitatifs sont toujours habités et remarquablement dits.
Revenir en haut Aller en bas
aurele
Mélomane chevronné
aurele


Nombre de messages : 23495
Age : 31
Date d'inscription : 12/10/2008

Erwin Schrott: l'etoile montante Empty
MessageSujet: Re: Erwin Schrott: l'etoile montante   Erwin Schrott: l'etoile montante EmptyDim 29 Aoû 2010 - 1:04

Bertrand67 a écrit:
Aujourd'hui, l'artiste recherche à raffiner davantage chacun des rôles qu'il a abordés sur scène: Narbal (Les Troyens de Berlioz), Macbeth (Verdi), Onéguine (Tchaïkovski), comme il recherche à élargir sa palette émotionnelle grâce à de nouveaux rôles, dont quelques Belliniens: Rodolfo (La Sonnambula), Giorgio (I Puritani)...

Certaines personnes se demandaient s'il avait chanté le rôle. Ils ont leur réponse.
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec


Nombre de messages : 95081
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Erwin Schrott: l'etoile montante Empty
MessageSujet: Re: Erwin Schrott: l'etoile montante   Erwin Schrott: l'etoile montante EmptyDim 29 Aoû 2010 - 1:06

Oui, l'air d'Escamillo était catastrophique (le français, le style Crying or Very sad ), mais il me semble bien qu'il l'a chanté à la scène depuis, que j'en ai vu des morceaux et que c'était mieux (ou je suis en plein délire ?).

Moins médiatisé, certes, mais en Amérique, c'est quasiment une rock-star, quand même...

C'est normal que tu ne t'en sois pas aperçu très vite, Wolferl : Netrebko ne le nomme jamais, en fait - elle parle de son mari, il apparaît éventuellement au détour d'une vidéo, mais elle ne dit pas son nom. C'est assez habile en termes de communication, peut-être pour se protéger un peu, mais surtout pour l'avenir, si jamais leur couple rencontrait des difficultés... On pourrait toujours recycler ses vieux entretiens en n'y voyant que du feu. Smile

Pour le récital Decca, j'avais trouvé ça assez gris comme voix, pas très incarné effectivement. Une technique un peu opaque, un timbre pas pleinement épanoui, faute peut-être d'un placement suffisamment "sur le souffle".

En revanche, je lui ai quand même accordé toute mon admiration en le voyant dans les Noces de McVicar où non seulement c'est impeccablement chanté, mais en plus merveilleusement joué et dit, comme le signale Wolferl.

Pour le reste que j'ai pu fréquenter, je suis plus mitigé, c'est très correct mais pas électrisant.
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
aurele
Mélomane chevronné
aurele


Nombre de messages : 23495
Age : 31
Date d'inscription : 12/10/2008

Erwin Schrott: l'etoile montante Empty
MessageSujet: Re: Erwin Schrott: l'etoile montante   Erwin Schrott: l'etoile montante EmptyDim 29 Aoû 2010 - 1:20

http://anna-netrebko.blogspot.com/2010/05/anna-netrebko-will-open-2011-2012.html

Il fera l'ouverture de la saison 2011-2012 dans le rôle de Don Giovanni. Son épouse sera Donna Anna. Ils ont déjà chanté ces deux rôles ensemble. Ce sera dans une mise en scène de Robert Carsen et sous la direction de Daniel Barenboim.
Revenir en haut Aller en bas
Mehdi Okr
Mélomaniaque



Nombre de messages : 1703
Date d'inscription : 04/02/2009

Erwin Schrott: l'etoile montante Empty
MessageSujet: Re: Erwin Schrott: l'etoile montante   Erwin Schrott: l'etoile montante EmptyDim 29 Aoû 2010 - 8:42

DavidLeMarrec a écrit:
Netrebko ne le nomme jamais, en fait - elle parle de son mari, il apparaît éventuellement au détour d'une vidéo, mais elle ne dit pas son nom. C'est assez habile en termes de communication, peut-être pour se protéger un peu, mais surtout pour l'avenir, si jamais leur couple rencontrait des difficultés... On pourrait toujours recycler ses vieux entretiens en n'y voyant que du feu. Smile

Tiens, il y a une autre chanteuse qui fait ça, en parlant de son mari, "chouchou".
Revenir en haut Aller en bas
calbo
Pertusienne
calbo


Nombre de messages : 28126
Age : 51
Localisation : Pictavia
Date d'inscription : 29/08/2006

Erwin Schrott: l'etoile montante Empty
MessageSujet: Re: Erwin Schrott: l'etoile montante   Erwin Schrott: l'etoile montante EmptyDim 29 Aoû 2010 - 12:59

[quote="Polyeucte"]

Citation :
Son Escamillo est catastrophique en revanche à ma connaissance. Je n'avais ni vu, ni entendu la soirée d'ouverture de la Scala de décembre 2009.

C'est ps une apparence Aurèle; en fait j'ai rarement vu un Escamillo aussi médiocre. Dans cette calamiteuse Carmen Scaligère la seule à être pire que Mr Netrebko c'est Domata en Mickaéla.
Revenir en haut Aller en bas
Cornélius
Mélomaniaque
Cornélius


Nombre de messages : 924
Date d'inscription : 03/08/2010

Erwin Schrott: l'etoile montante Empty
MessageSujet: Re: Erwin Schrott: l'etoile montante   Erwin Schrott: l'etoile montante EmptyDim 29 Aoû 2010 - 13:09

Son Escamillo n'était même pas en place sur le plan des rythmes et du solfège.
Avoir la voix ne suffit pas.
Revenir en haut Aller en bas
calbo
Pertusienne
calbo


Nombre de messages : 28126
Age : 51
Localisation : Pictavia
Date d'inscription : 29/08/2006

Erwin Schrott: l'etoile montante Empty
MessageSujet: Re: Erwin Schrott: l'etoile montante   Erwin Schrott: l'etoile montante EmptyDim 29 Aoû 2010 - 18:23

Cornélius a écrit:
Son Escamillo n'était même pas en place sur le plan des rythmes et du solfège.
Avoir la voix ne suffit pas.

Donc très médiocre comme je le disais. Lissner a sous la main un vivier d'artistes ahurissant et il sort une Carmen dans l'ensemble calamiteuse qui ne reposait que sur Kaufman Shit
Revenir en haut Aller en bas
Cornélius
Mélomaniaque
Cornélius


Nombre de messages : 924
Date d'inscription : 03/08/2010

Erwin Schrott: l'etoile montante Empty
MessageSujet: Re: Erwin Schrott: l'etoile montante   Erwin Schrott: l'etoile montante EmptyDim 29 Aoû 2010 - 18:33

Non, pas seulement: Sa jeune Carmen inconnue (Raschvilachevilschivilschvilii? ou un nom comme ça,...) était vraiment très bien.

Mais c'est vrai qu'à l'opéra-Comique, avec Gardiner, tout fonctionnait beaucoup mieux.
Revenir en haut Aller en bas
calbo
Pertusienne
calbo


Nombre de messages : 28126
Age : 51
Localisation : Pictavia
Date d'inscription : 29/08/2006

Erwin Schrott: l'etoile montante Empty
MessageSujet: Re: Erwin Schrott: l'etoile montante   Erwin Schrott: l'etoile montante EmptyDim 29 Aoû 2010 - 18:38

Cornélius a écrit:
Non, pas seulement: Sa jeune Carmen inconnue (Raschvilachevilschivilschvilii? ou un nom comme ça,...) était vraiment très bien.

Mais c'est vrai qu'à l'opéra-Comique, avec Gardiner, tout fonctionnait beaucoup mieux.

Certes mais c'était une prise de rôle et même si vocalement il n'y a pas de reproches à lui faire, il y a encore beaucoup à faire pour toute la partie scénique; je persiste à penser que pour une ouverture de saison à la scala une mezzo plus expérimentée eût été mieux adéquate.
Revenir en haut Aller en bas
Cornélius
Mélomaniaque
Cornélius


Nombre de messages : 924
Date d'inscription : 03/08/2010

Erwin Schrott: l'etoile montante Empty
MessageSujet: Re: Erwin Schrott: l'etoile montante   Erwin Schrott: l'etoile montante EmptyDim 29 Aoû 2010 - 20:06

Ça faisait plaisir de voir qu'on donnait la chance de sa vie à une inconnue douée.

Je me souviens de la sensation de griserie collective de découvrir un talent rare avant tout le monde quand j'avais vu Carrreras sur scène à l'époque où il était encore presque totalement inconnu (il n'avait enregistré que le Thais avec Moffo). Il avait fait un triomphe indescriptible.
Revenir en haut Aller en bas
calbo
Pertusienne
calbo


Nombre de messages : 28126
Age : 51
Localisation : Pictavia
Date d'inscription : 29/08/2006

Erwin Schrott: l'etoile montante Empty
MessageSujet: Re: Erwin Schrott: l'etoile montante   Erwin Schrott: l'etoile montante EmptyDim 29 Aoû 2010 - 20:20

Cornélius a écrit:
Ça faisait plaisir de voir qu'on donnait la chance de sa vie à une inconnue douée.

Je me souviens de la sensation de griserie collective de découvrir un talent rare avant tout le monde quand j'avais vu Carrreras sur scène à l'époque où il était encore presque totalement inconnu (il n'avait enregistré que le Thais avec Moffo). Il avait fait un triomphe indescriptible.

Ah mais je ne dis surtout pas le contraire mais dans ces circonstances là c'était pas l'idéal quand même Confused ; à part Kaufman c'était la cata et Schrott tirait un peu plus la production vers le bas Shit . Peut-être aurait il mieux valu la faire débuter dans ce rôle plus tard dans la saison
Revenir en haut Aller en bas
aurele
Mélomane chevronné
aurele


Nombre de messages : 23495
Age : 31
Date d'inscription : 12/10/2008

Erwin Schrott: l'etoile montante Empty
MessageSujet: Re: Erwin Schrott: l'etoile montante   Erwin Schrott: l'etoile montante EmptyDim 20 Fév 2011 - 1:08

Il chante en ce moment le rôle du Comte Almaviva au Wiener Staatsoper. C'est une prise de rôle à ma connaissance. Ce n'est pas le premier à chanter à la fois Figaro et le Comte. Connaissant son Figaro assez extraordinaire, j'ai des doutes sur sa réussite dans le rôle du Comte. La première c'est-à-dire la représentation du 16 juillet a été diffusée sur Ö1. J'écouterai cela à l'occasion puisque je peux me procurer la captation. Voici les détails :
Chef : Franz Welser-Möst
Conte d'Almaviva : Erwin Schrott
Contessa d'Almaviva : Dorothea Röschmann
Susanna : Sylvia Schwartz
Figaro : Luca Pisaroni
Cherubino : Anna Bonitatibus
Marcellina : Donna Ellen
Basilio : Benjamin Bruns
Don Curzio : Benedikt Kobel
Bartolo : Sorin Coliban
Antonio : Marcus Pelz
Barbarina : Daniela Fally

Je connais déjà 3 des interprètes dans leur rôle respectif : Röschmann, Pisaroni et Bonitatibus.

Pour rappel, Schrott reprendra le rôle du Comte à Vienne en 2013 et la Contessa sera Anna Netrebko. Ils aimeraient faire cela à Baden-Baden avant.

Revenir en haut Aller en bas
Ino
Mélomaniaque
Ino


Nombre de messages : 1268
Age : 37
Localisation : Paris
Date d'inscription : 09/10/2010

Erwin Schrott: l'etoile montante Empty
MessageSujet: Re: Erwin Schrott: l'etoile montante   Erwin Schrott: l'etoile montante EmptyDim 20 Fév 2011 - 2:19

aurele a écrit:
Ils aimeraient faire cela à Baden-Baden avant.

Cela ne nous regarde absolument pas. tutut
Revenir en haut Aller en bas
pianofortiste
Mélomane averti



Nombre de messages : 225
Age : 62
Localisation : TOULON
Date d'inscription : 15/07/2006

Erwin Schrott: l'etoile montante Empty
MessageSujet: Re: Erwin Schrott: l'etoile montante   Erwin Schrott: l'etoile montante EmptyDim 20 Fév 2011 - 9:08

J'ai récemment vu le film du Don Giovanni mis en scène par Claus Güth.
Erwin Schrott y compose une Leporello junkie et tourmenté tout à fait étonnant.
C'est un grand artiste quand il est bien encadré et dirigé; c'est peut-être là son problème...
Revenir en haut Aller en bas
http://accordsenscene.free.fr
Polyeucte
Mélomane chevronné
Polyeucte


Nombre de messages : 20716
Age : 39
Date d'inscription : 03/07/2009

Erwin Schrott: l'etoile montante Empty
MessageSujet: Re: Erwin Schrott: l'etoile montante   Erwin Schrott: l'etoile montante EmptyVen 23 Sep 2011 - 14:07

Je viens de ré-écouter son récital DECCA (airs d'opéras) et au final, c'est pas si mal que ça quand même! Je me demandais bien ce que ça pouvait donner maintenant, parce qu'il y a quand même un certain nombre de trucs où je l'ai entendu et je le trouvais pas si moyen que dans mon souvenir.
ça reste un peu gras par moments, mais sinon, c'est plutôt soigné dans les intentions et le timbre est quand même chouette! Bien dirigé, ça peut devenir super intéressant je pense!

_________________
Les Carnets d'Erik, le retour!
Revenir en haut Aller en bas
bAlexb
Mélomane chevronné
bAlexb


Nombre de messages : 8514
Age : 41
Localisation : Rhône-Alpes
Date d'inscription : 18/10/2010

Erwin Schrott: l'etoile montante Empty
MessageSujet: Re: Erwin Schrott: l'etoile montante   Erwin Schrott: l'etoile montante EmptyVen 23 Sep 2011 - 14:47

DavidLeMarrec a écrit:
Polyeucte a écrit:
Je connais pas assez Schrott pour ça... mais c'est clairement un rôle de baryton, ça c'est sûr!
Schrott chante Figaro chez Mozart, Leporello et Don Giovanni, Escamillo, Pagano dans les Lombardi, Méphisto chez Gounod et chez Berlioz... j'ai hésité à dire basse élevée, mais c'est quasiment ça (même si chanter une basse verdienne est une bizarrerie).
Mais d'un autre côté il va quand même jusqu'à chanter le Comte Almaviva...

Profil quand même multiple. Moi je l'ai entendu en live dans Banco et j'ai, entre autres, un enregistrement dans Colline de la Bohême. Il a chanté Pagano, effectivement et tous les rôles précités ; mais il aborde également des partitions traditionnellement dévolues à des barytons. Moi aussi j'hésite dans la classification (s'il en faut absolument une, d'ailleurs) : basse-baryton ou baryton-basse ?
Revenir en haut Aller en bas
Cololi
chaste Col
Cololi


Nombre de messages : 32477
Age : 41
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 10/04/2009

Erwin Schrott: l'etoile montante Empty
MessageSujet: Re: Erwin Schrott: l'etoile montante   Erwin Schrott: l'etoile montante EmptyVen 23 Sep 2011 - 14:51

bAlexb a écrit:
DavidLeMarrec a écrit:
Polyeucte a écrit:
Je connais pas assez Schrott pour ça... mais c'est clairement un rôle de baryton, ça c'est sûr!
Schrott chante Figaro chez Mozart, Leporello et Don Giovanni, Escamillo, Pagano dans les Lombardi, Méphisto chez Gounod et chez Berlioz... j'ai hésité à dire basse élevée, mais c'est quasiment ça (même si chanter une basse verdienne est une bizarrerie).
Mais d'un autre côté il va quand même jusqu'à chanter le Comte Almaviva...

Profil quand même multiple. Moi je l'ai entendu en live dans Banco et j'ai, entre autres, un enregistrement dans Colline de la Bohême. Il a chanté Pagano, effectivement et tous les rôles précités ; mais il aborde également des partitions traditionnellement dévolues à des barytons. Moi aussi j'hésite dans la classification (s'il en faut absolument une, d'ailleurs) : basse-baryton ou baryton-basse ?

bass-baritone c'est anglais ... mais c'est totalement équivalent à notre baryton-basse.
Regarde Morris ... il a chanté des rôles qui sont vraiment pour baryton (Iago / Amonasro) ... et de vrais rôles de basse (Fiesco, Philippe 2) - et évidemment tous les rôles de baryton-wagnérien car ce sont des rôles pour baryton-basse.

_________________
Car l'impuissance aime refléter son néant dans la souffrance d'autrui - Georges Bernanos (Sous le Soleil de Satan)
Revenir en haut Aller en bas
http://discopathe-anonyme.fr/
bAlexb
Mélomane chevronné
bAlexb


Nombre de messages : 8514
Age : 41
Localisation : Rhône-Alpes
Date d'inscription : 18/10/2010

Erwin Schrott: l'etoile montante Empty
MessageSujet: Re: Erwin Schrott: l'etoile montante   Erwin Schrott: l'etoile montante EmptyVen 23 Sep 2011 - 14:56

Cololi a écrit:
bAlexb a écrit:
DavidLeMarrec a écrit:
Polyeucte a écrit:
Je connais pas assez Schrott pour ça... mais c'est clairement un rôle de baryton, ça c'est sûr!
Schrott chante Figaro chez Mozart, Leporello et Don Giovanni, Escamillo, Pagano dans les Lombardi, Méphisto chez Gounod et chez Berlioz... j'ai hésité à dire basse élevée, mais c'est quasiment ça (même si chanter une basse verdienne est une bizarrerie).
Mais d'un autre côté il va quand même jusqu'à chanter le Comte Almaviva...

Profil quand même multiple. Moi je l'ai entendu en live dans Banco et j'ai, entre autres, un enregistrement dans Colline de la Bohême. Il a chanté Pagano, effectivement et tous les rôles précités ; mais il aborde également des partitions traditionnellement dévolues à des barytons. Moi aussi j'hésite dans la classification (s'il en faut absolument une, d'ailleurs) : basse-baryton ou baryton-basse ?

bass-baritone c'est anglais ... mais c'est totalement équivalent à notre baryton-basse.
Regarde Morris ... il a chanté des rôles qui sont vraiment pour baryton (Iago / Amonasro) ... et de vrais rôles de basse (Fiesco, Philippe 2) - et évidemment tous les rôles de baryton-wagnérien car ce sont des rôles pour baryton-basse.

Bien sûr mais, dans mon esprit, le baryton-basse n'a pas, parfaitement, la même substance que la basse-baryton ; la première des deux tessitures, dans chaque cas, l'emportant sur l'autre (soit par l'étendue dans le premier cas, soit par la couleur générale, dans le second).
Revenir en haut Aller en bas
Polyeucte
Mélomane chevronné
Polyeucte


Nombre de messages : 20716
Age : 39
Date d'inscription : 03/07/2009

Erwin Schrott: l'etoile montante Empty
MessageSujet: Re: Erwin Schrott: l'etoile montante   Erwin Schrott: l'etoile montante EmptyVen 23 Sep 2011 - 14:57

Cololi a écrit:
bass-baritone c'est anglais ... mais c'est totalement équivalent à notre baryton-basse.
Regarde Morris ... il a chanté des rôles qui sont vraiment pour baryton (Iago / Amonasro) ... et de vrais rôles de basse (Fiesco, Philippe 2) - et évidemment tous les rôles de baryton-wagnérien car ce sont des rôles pour baryton-basse.

Oui, Morris a chanté les rôles de baryton en criaillant dans les aigus (son Iago est hyper tendu et me met super mal à l'aise) et des rôles de basse alors que sa voix est en chute libre sans en avoir le grave et la rondeur Surprised

Schrott chante des rôles un peu aigus, mais pas non plus du baryton verdi. Il reste dans des tessitures un peu bâtardes chez Mozart où se sont de toutes façons illustrées à la fois des grandes basses et des grands barytons.
Idem pour Escamillo ou les Méphistos.

_________________
Les Carnets d'Erik, le retour!
Revenir en haut Aller en bas
Cololi
chaste Col
Cololi


Nombre de messages : 32477
Age : 41
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 10/04/2009

Erwin Schrott: l'etoile montante Empty
MessageSujet: Re: Erwin Schrott: l'etoile montante   Erwin Schrott: l'etoile montante EmptyVen 23 Sep 2011 - 14:58

bAlexb a écrit:
Cololi a écrit:
bAlexb a écrit:
DavidLeMarrec a écrit:
Polyeucte a écrit:
Je connais pas assez Schrott pour ça... mais c'est clairement un rôle de baryton, ça c'est sûr!
Schrott chante Figaro chez Mozart, Leporello et Don Giovanni, Escamillo, Pagano dans les Lombardi, Méphisto chez Gounod et chez Berlioz... j'ai hésité à dire basse élevée, mais c'est quasiment ça (même si chanter une basse verdienne est une bizarrerie).
Mais d'un autre côté il va quand même jusqu'à chanter le Comte Almaviva...

Profil quand même multiple. Moi je l'ai entendu en live dans Banco et j'ai, entre autres, un enregistrement dans Colline de la Bohême. Il a chanté Pagano, effectivement et tous les rôles précités ; mais il aborde également des partitions traditionnellement dévolues à des barytons. Moi aussi j'hésite dans la classification (s'il en faut absolument une, d'ailleurs) : basse-baryton ou baryton-basse ?

bass-baritone c'est anglais ... mais c'est totalement équivalent à notre baryton-basse.
Regarde Morris ... il a chanté des rôles qui sont vraiment pour baryton (Iago / Amonasro) ... et de vrais rôles de basse (Fiesco, Philippe 2) - et évidemment tous les rôles de baryton-wagnérien car ce sont des rôles pour baryton-basse.

Bien sûr mais, dans mon esprit, le baryton-basse n'a pas, parfaitement, la même substance que la basse-baryton ; la première des deux tessitures, dans chaque cas, l'emportant sur l'autre (soit par l'étendue dans le premier cas, soit par la couleur générale, dans le second).

Mais c'est une nomenclature que je n'ai jamais vu nulle part. Mr. Green T'es sur que ça existe Mr. Green

Tu mettrai qui dans ces 2 catégories ?

_________________
Car l'impuissance aime refléter son néant dans la souffrance d'autrui - Georges Bernanos (Sous le Soleil de Satan)
Revenir en haut Aller en bas
http://discopathe-anonyme.fr/
bAlexb
Mélomane chevronné
bAlexb


Nombre de messages : 8514
Age : 41
Localisation : Rhône-Alpes
Date d'inscription : 18/10/2010

Erwin Schrott: l'etoile montante Empty
MessageSujet: Re: Erwin Schrott: l'etoile montante   Erwin Schrott: l'etoile montante EmptyVen 23 Sep 2011 - 15:01

Cololi a écrit:
Mais c'est une nomenclature que je n'ai jamais vu nulle part. Mr. Green T'es sur que ça existe Mr. Green

Pour moi ça existe, oui Wink ! Toute classification portant en soi une part d'arbitraire...

Parce que "glottophile" c'est pas un néologisme atroce, peut-être silent ?
Revenir en haut Aller en bas
Cololi
chaste Col
Cololi


Nombre de messages : 32477
Age : 41
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 10/04/2009

Erwin Schrott: l'etoile montante Empty
MessageSujet: Re: Erwin Schrott: l'etoile montante   Erwin Schrott: l'etoile montante EmptyVen 23 Sep 2011 - 15:03

bAlexb a écrit:
Cololi a écrit:
Mais c'est une nomenclature que je n'ai jamais vu nulle part. Mr. Green T'es sur que ça existe Mr. Green

Pour moi ça existe, oui Wink ! Toute classification portant en soi une part d'arbitraire...

Parce que "glottophile" c'est pas un néologisme atroce, peut-être silent ?

Glottophilie c'est un lemarrecisme Mr.Red

Mais la question reste : tu mets qui dans ces 2 catégories ?

_________________
Car l'impuissance aime refléter son néant dans la souffrance d'autrui - Georges Bernanos (Sous le Soleil de Satan)
Revenir en haut Aller en bas
http://discopathe-anonyme.fr/
bAlexb
Mélomane chevronné
bAlexb


Nombre de messages : 8514
Age : 41
Localisation : Rhône-Alpes
Date d'inscription : 18/10/2010

Erwin Schrott: l'etoile montante Empty
MessageSujet: Re: Erwin Schrott: l'etoile montante   Erwin Schrott: l'etoile montante EmptyVen 23 Sep 2011 - 15:09

Cololi a écrit:
bAlexb a écrit:
Cololi a écrit:
Mais c'est une nomenclature que je n'ai jamais vu nulle part. Mr. Green T'es sur que ça existe Mr. Green

Pour moi ça existe, oui Wink ! Toute classification portant en soi une part d'arbitraire...

Parce que "glottophile" c'est pas un néologisme atroce, peut-être silent ?

Glottophilie c'est un lemarrecisme Mr.Red

Mais la question reste : tu mets qui dans ces 2 catégories ?

Je ne sais pas, Bacquier dans le baryton-basse et Van Dam dans la basse-baryton, par exemple ; versant "sérieux". Mais là, comme ça, au débotté. Le cas de Schrott montrant, d'évidence, la limite de ce genre de raisonnement puisque la voix, avec l'adaptabilité qu'on a décrite ici, varie profondément d'un rôle à l'autre (affaire de colorations, naturellement ; pas d'ambitus).

Le baryton-basse pouvant, comme tu l'as dit, idéalement trouver son point d'accomplissement dans Wagner alors que la basse-baryton pourrait s'illustrer particulièrement dans tout un répertoire buffa du dernier XVIIIe et du premier XIXe (Enzo Dara, pourquoi pas ; Bruno De Simone, aujourd'hui).

Le raisonnement, comme toute démarche visant à une classification quelconque, restant fragile, par nature Wink !
Revenir en haut Aller en bas
Martine
Mélomaniaque
Martine


Nombre de messages : 916
Date d'inscription : 06/09/2010

Erwin Schrott: l'etoile montante Empty
MessageSujet: Re: Erwin Schrott: l'etoile montante   Erwin Schrott: l'etoile montante EmptyVen 23 Sep 2011 - 15:16

Un conseil : évites son Méphisto !!!
Revenir en haut Aller en bas
bAlexb
Mélomane chevronné
bAlexb


Nombre de messages : 8514
Age : 41
Localisation : Rhône-Alpes
Date d'inscription : 18/10/2010

Erwin Schrott: l'etoile montante Empty
MessageSujet: Re: Erwin Schrott: l'etoile montante   Erwin Schrott: l'etoile montante EmptyVen 23 Sep 2011 - 15:20

Martine a écrit:
Un conseil : évites son Méphisto !!!

Lequel (enfin, je veux Berlioz ou Gounod) ?
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





Erwin Schrott: l'etoile montante Empty
MessageSujet: Re: Erwin Schrott: l'etoile montante   Erwin Schrott: l'etoile montante Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Erwin Schrott: l'etoile montante
Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Erwin Schulhoff

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Autour de la musique classique :: Musique classique :: Discographie :: Interprètes (discographie)-
Sauter vers: