Autour de la musique classique

Le but de ce forum est d'être un espace dédié principalement à la musique classique sous toutes ses périodes, mais aussi ouvert à d'autres genres.
 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Le Deal du moment : -57%
Pyrex Classic Broc – Mesureur en verre avec ...
Voir le deal
8.49 €

 

 Stravinsky - Le Sacre du printemps

Aller en bas 
+115
Roquefort
Bricetol
Ravélavélo
Benedictus
clemensnonpapa
Anaxagore
Rav–phaël
Bruno Luong
luisa miller
Adalbéron
Diablotin
lulu
Sinbad
Pipus
vagne
Over The Rainbow
Suilebis
Pierre75013
milia
calbo
sebby
hugo75
Mariefran
yannig
F. W. Furter
Golisande
Swarm
néthou
gilles78
karajan
Montfort
A
ScareDe2
Siruo
Nestor
808
Mélomaniac
bAlexb
eleanore-clo
Horatio
shushu
Airain
Анастасия231
oleo
Pelléas
Cornélius
Parsifal
Walther
LeKap
aurele
Francoistit
jpwol
Siegmund
Zeno
S.D.
Nounou
arnaud bellemontagne
marc.d
vieille cire
adriaticoboy
Passage
*Nico
Cololi
Utnapištim
vonhirsch
aurel
nmalleus
boby
Dave
Octavian
poisson
Cello
olivier le normand
al.jk
Papageno
Freia
Rafsan
Julien
Crapio
WoO
Jules Biron
Tus
Morloch
Raul
supernova
fgero
Bertrand67
Luc Brewaeys
Sauron le Dispensateur
antrav
Guigui
vinteix
Kia
dchaussende
pianofortiste
Reidid
DavidLeMarrec
ju_13
Shadoko
sofro
Pauken
Pierre Boulez
Coelacanthe
gaston
César-Alexandre
Billy Budd
leo
ouannier
Achille
Alex
Bezout
Capri
S
Xavier
Schwark
119 participants
Aller à la page : Précédent  1 ... 10 ... 16, 17, 18  Suivant

Votre version préférée?
Markevitch
Stravinsky - Le Sacre du printemps - Page 17 Vote_lcap7%Stravinsky - Le Sacre du printemps - Page 17 Vote_rcap
 7% [ 7 ]
Boulez 1
Stravinsky - Le Sacre du printemps - Page 17 Vote_lcap17%Stravinsky - Le Sacre du printemps - Page 17 Vote_rcap
 17% [ 17 ]
Boulez 2
Stravinsky - Le Sacre du printemps - Page 17 Vote_lcap12%Stravinsky - Le Sacre du printemps - Page 17 Vote_rcap
 12% [ 12 ]
Dorati Détroit
Stravinsky - Le Sacre du printemps - Page 17 Vote_lcap9%Stravinsky - Le Sacre du printemps - Page 17 Vote_rcap
 9% [ 9 ]
Salonen 1
Stravinsky - Le Sacre du printemps - Page 17 Vote_lcap8%Stravinsky - Le Sacre du printemps - Page 17 Vote_rcap
 8% [ 8 ]
Salonen 2
Stravinsky - Le Sacre du printemps - Page 17 Vote_lcap10%Stravinsky - Le Sacre du printemps - Page 17 Vote_rcap
 10% [ 10 ]
Tilson-Thomas
Stravinsky - Le Sacre du printemps - Page 17 Vote_lcap6%Stravinsky - Le Sacre du printemps - Page 17 Vote_rcap
 6% [ 6 ]
Karajan
Stravinsky - Le Sacre du printemps - Page 17 Vote_lcap10%Stravinsky - Le Sacre du printemps - Page 17 Vote_rcap
 10% [ 10 ]
Ansermet
Stravinsky - Le Sacre du printemps - Page 17 Vote_lcap1%Stravinsky - Le Sacre du printemps - Page 17 Vote_rcap
 1% [ 1 ]
Abbado
Stravinsky - Le Sacre du printemps - Page 17 Vote_lcap5%Stravinsky - Le Sacre du printemps - Page 17 Vote_rcap
 5% [ 5 ]
Ancerl
Stravinsky - Le Sacre du printemps - Page 17 Vote_lcap8%Stravinsky - Le Sacre du printemps - Page 17 Vote_rcap
 8% [ 8 ]
Muti
Stravinsky - Le Sacre du printemps - Page 17 Vote_lcap3%Stravinsky - Le Sacre du printemps - Page 17 Vote_rcap
 3% [ 3 ]
Ozawa
Stravinsky - Le Sacre du printemps - Page 17 Vote_lcap7%Stravinsky - Le Sacre du printemps - Page 17 Vote_rcap
 7% [ 7 ]
Total des votes : 103
 

AuteurMessage
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 91955
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Stravinsky - Le Sacre du printemps - Page 17 Empty
MessageSujet: Re: Stravinsky - Le Sacre du printemps   Stravinsky - Le Sacre du printemps - Page 17 EmptySam 1 Juil 2017 - 23:36

Je visais effectivement la SWR, où il a donné ses plus belles lectures. I love you
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Xavier
Père fondateur
Xavier

Nombre de messages : 86936
Age : 40
Date d'inscription : 08/06/2005

Stravinsky - Le Sacre du printemps - Page 17 Empty
MessageSujet: Re: Stravinsky - Le Sacre du printemps   Stravinsky - Le Sacre du printemps - Page 17 EmptyDim 5 Nov 2017 - 23:28

Juste un mot sur la récente version de Vasily Petrenko, que je viens de découvrir.

Stravinsky - Le Sacre du printemps - Page 17 81q8FabbX5L._SL400_

Après les superbes Chostakovitch de V.Petrenko avec son orchestre de Liverpool, chez Naxos, je me suis dit que leur Sacre pouvait être bien.

Et bien c'est plus que ça!

C'est vraiment une excellente version, très contrastée (début de la 2è partie très lent, mais très clair, pas du tout brumeux), avec un orchestre qui répond présent de façon exceptionnelle, quelques phrasés qui semblent assez inédits (légers soufflés de cordes sans vibrato dans les rondes printanières, les violons qui glissent de façon extrêmement mystérieuse dans les trémolos de l'avant-dernière séquence de l'oeuvre, la danse rituelle des ancêtres, avec un crescendo-descrescendo du plus bel effet), au final une version très punchy et vraiment convaincante de bout en bout, qui en plus apporte de nouvelles choses par moments.
Je vous la recommande vivement!
Revenir en haut Aller en bas
Anaxagore
Mélomane chevronné
Anaxagore

Nombre de messages : 2631
Age : 56
Date d'inscription : 06/01/2012

Stravinsky - Le Sacre du printemps - Page 17 Empty
MessageSujet: Re: Stravinsky - Le Sacre du printemps   Stravinsky - Le Sacre du printemps - Page 17 EmptyLun 6 Nov 2017 - 1:27

Xavier a écrit:

Je vous la recommande vivement!

J'ai beaucoup aimé les Chosta de Petrenko. Je commande ça sur le champ Very Happy  ...
Revenir en haut Aller en bas
Anaxagore
Mélomane chevronné
Anaxagore

Nombre de messages : 2631
Age : 56
Date d'inscription : 06/01/2012

Stravinsky - Le Sacre du printemps - Page 17 Empty
MessageSujet: Re: Stravinsky - Le Sacre du printemps   Stravinsky - Le Sacre du printemps - Page 17 EmptyVen 24 Nov 2017 - 22:29

Stravinsky - Le Sacre du printemps - Page 17 81q8FabbX5L._SL400_

Stravinsky: Le Sacre du printemps (Royal Liverpool Philharmonic Orchestra, Vasily Petrenko).

Voilà un nouvel enregistrement enthousiasmant qui vaut vraiment le détour Very Happy  ! Je rejoins totalement Xavier dans les éloges. Petrenko aborde le Sacre avec un engagement qu’on entend rarement en studio. L’orchestre de Liverpool n’est certes pas celui de Chicago mais il mérite ici tous les éloges. La précision de la direction et la discipline des musiciens forcent le respect. Les timbres sont idéalement acides pour cette oeuvre et les percussions remarquablement mises en valeur. Les textures, assez allégées, sont parfaitement transparentes. Petrenko essaye des équilibres instrumentaux et des accentuations originaux qui jettent un jour nouveau sur divers numéros de la partition (je pense par exemple aux Rondes de printemps). Les tempi sont plutôt très rapides, mais pas uniformes. Le chef russe ménage en effet beaucoup de contrastes et gère l’agogique avec une maîtrise qui m’avait déjà frappé dans son intégrale Chostakovich. Et puis, surtout, il insuffle à l’ensemble une sauvagerie étonnante (la Glorification de l’élue, la Danse sacrale) qui prend à la gorge du début à la fin. Je suis vraiment enthousiaste. Il faudra certes que je la réécoute pour confirmer mon impression, mais cette nouvelle version du Sacre va d’emblée rejoindre les meilleures au sommet de mon panthéon personnel. Mon seul petite regret concerne la prise de son qui manque peut-être un peu de chair mais ça n'arrive pas à diminuer mon enthousiasme Very Happy .
Revenir en haut Aller en bas
Octavian
Glasse les fraises
Octavian

Nombre de messages : 7333
Age : 37
Localisation : Près du Vieux Port
Date d'inscription : 07/05/2008

Stravinsky - Le Sacre du printemps - Page 17 Empty
MessageSujet: Re: Stravinsky - Le Sacre du printemps   Stravinsky - Le Sacre du printemps - Page 17 EmptyVen 1 Déc 2017 - 14:05

Stravinsky - Le Sacre du printemps - Page 17 61rINZAe7vL._SS500

J'ai récemment découvert la version dirigée par Karel Ančerl en 63, arrivée assez haut dans les suffrages lors de la récente "écoute comparée" organisée par Mélomaniac (4e au tableau de classement général). Version que certains — au premier rang desquels Anaxagore apparemment — tiennent encore pour une version de référence, peut-être même LA version de référence, près de 55 ans après son enregistrement. Eh bien vous me voyez désolé de le dire, mais je n'en suis pas, messieurs. Ouille ouille ouille !

D'abord, parce qu'il faut bien commencer par là : j'avais beau avoir été prévenu de la "verdeur des timbres", tout cela est d'une aigreur parfaitement redoutable. Ça m'évoque moins un "sacre du printemps" que des petits bouleaux rachitiques ! Bon, je blague, je blague, et méchamment, d'accord, mais le problème, c'est qu'au-delà de ce caractère assez déplaisant du son en lui-même, je ne trouve pas grand chose auquel me raccrocher. Je relis les commentaires laissés par les laudateurs de cet enregistrement et je me demande si on a écouté le même. En tout cas, les bienheureux, ils semblent y entendre des choses qui m'ont totalement échappé... comme tout le reste, apparemment : peu de mystère dans ce Sacre, guère d'allant, certainement pas de luxuriance, et certes une certaine violence (sèche, forcément), mais il me semble qu'on peut trouver plus marquant ailleurs.

En revanche sur le disque de l'édition "collection gold" représenté ci-dessus, c'est couplé avec une version de Pétrouchka enregistrée l'année précédente, et qui, elle, pour le coup, me semble nettement plus valoir le détour ! (Mais c'est un autre sujet.)
Revenir en haut Aller en bas
Xavier
Père fondateur
Xavier

Nombre de messages : 86936
Age : 40
Date d'inscription : 08/06/2005

Stravinsky - Le Sacre du printemps - Page 17 Empty
MessageSujet: Re: Stravinsky - Le Sacre du printemps   Stravinsky - Le Sacre du printemps - Page 17 EmptyVen 1 Déc 2017 - 14:13

Oui mais l'édition Gold elle est vraiment toute pourrie.
Crois-moi, je ne suis pas hyper axé là-dessus, mais ici ça change vraiment tout.
C'est tout étouffé, tout naze.
Revenir en haut Aller en bas
arnaud bellemontagne
Gourou-leader
arnaud bellemontagne

Nombre de messages : 21772
Date d'inscription : 22/01/2010

Stravinsky - Le Sacre du printemps - Page 17 Empty
MessageSujet: Re: Stravinsky - Le Sacre du printemps   Stravinsky - Le Sacre du printemps - Page 17 EmptyVen 1 Déc 2017 - 14:16

Exactement ce que j'allais dire. Ces rééditions hyper-filtrées de Supraphon sont une calamité, tant le spectre sonore est raboté.

Ancerl est donc acquitté au bénéfice du doute. Mr. Green
Revenir en haut Aller en bas
Octavian
Glasse les fraises
Octavian

Nombre de messages : 7333
Age : 37
Localisation : Près du Vieux Port
Date d'inscription : 07/05/2008

Stravinsky - Le Sacre du printemps - Page 17 Empty
MessageSujet: Re: Stravinsky - Le Sacre du printemps   Stravinsky - Le Sacre du printemps - Page 17 EmptyVen 1 Déc 2017 - 14:30

Si vous le dites... Je retenterai peut-être à une autre occasion alors.
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 91955
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Stravinsky - Le Sacre du printemps - Page 17 Empty
MessageSujet: Re: Stravinsky - Le Sacre du printemps   Stravinsky - Le Sacre du printemps - Page 17 EmptyVen 1 Déc 2017 - 16:17

Je confirme : la réédition Gold, et tout le monde te le dira, est un saccage immonde, ça change vraiment tout.

(Pour le reste, ce n'est pas la version que j'adore le plus non plus, très typé et assez discontinu, mais le côté rachitique, c'est vraiment le filtrage nullissime.)
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Mélomaniac
Mélomane chevronné
Mélomaniac

Nombre de messages : 28681
Date d'inscription : 21/09/2012

Stravinsky - Le Sacre du printemps - Page 17 Empty
MessageSujet: Re: Stravinsky - Le Sacre du printemps   Stravinsky - Le Sacre du printemps - Page 17 EmptyDim 31 Déc 2017 - 17:25


bounce Parution d'un nouvel enregistrement de Chailly avec l'Orchestre du Festival de Lucerne !


Stravinsky - Le Sacre du printemps - Page 17 Stravi25

Revenir en haut Aller en bas
clemensnonpapa
Mélomane averti
clemensnonpapa

Nombre de messages : 179
Date d'inscription : 10/11/2012

Stravinsky - Le Sacre du printemps - Page 17 Empty
MessageSujet: Re: Stravinsky - Le Sacre du printemps   Stravinsky - Le Sacre du printemps - Page 17 EmptyLun 1 Jan 2018 - 20:28

Mélomaniac a écrit:

bounce Parution d'un nouvel enregistrement de Chailly avec l'Orchestre du Festival de Lucerne !


Stravinsky - Le Sacre du printemps - Page 17 Stravi25


Eh bien, quelle surprise !

Et c'est quoi, ce chant funèbre ?

Edit : désolé, je n'avais pas vu le sujet général...


Dernière édition par clemensnonpapa le Mar 2 Jan 2018 - 16:41, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Xavier
Père fondateur
Xavier

Nombre de messages : 86936
Age : 40
Date d'inscription : 08/06/2005

Stravinsky - Le Sacre du printemps - Page 17 Empty
MessageSujet: Re: Stravinsky - Le Sacre du printemps   Stravinsky - Le Sacre du printemps - Page 17 EmptyLun 1 Jan 2018 - 21:14

Voir sujet général Stravinsky.
Revenir en haut Aller en bas
*Nico
Mélomane chevronné
*Nico

Nombre de messages : 3601
Date d'inscription : 10/10/2007

Stravinsky - Le Sacre du printemps - Page 17 Empty
MessageSujet: Re: Stravinsky - Le Sacre du printemps   Stravinsky - Le Sacre du printemps - Page 17 EmptyLun 22 Jan 2018 - 11:36

Une chose le plaisir de découvrir par ce disque le beau Chant Funèbre, mais je retiens surtout un très très beau Sacre !
Une version assez lente qui prend le temps de nous faire profiter de ces superbe tuilages. Et avec des musiciens pareil, ça n'est pas de refus. Une version plus aérienne que tellurique, qui baigne souvent dans une atmosphère lunaire et vénéneuse. Ca n'est pas dénué de tension et de force pour autant. Rarement la scantion des cuivres dans la danse sacrale aura été aussi inquiétante. C'est une version atmosphérique et virtuose vraiment suprenante. J'ai adoré personnellement.
Revenir en haut Aller en bas
Anaxagore
Mélomane chevronné
Anaxagore

Nombre de messages : 2631
Age : 56
Date d'inscription : 06/01/2012

Stravinsky - Le Sacre du printemps - Page 17 Empty
MessageSujet: Re: Stravinsky - Le Sacre du printemps   Stravinsky - Le Sacre du printemps - Page 17 EmptyLun 22 Jan 2018 - 14:34

Mais arrêtez un peu ... ; vous allez finir par me donner envie d'acheter ce CD alors que mon compte est à sec Mr.Red  ...
Revenir en haut Aller en bas
Bruno Luong
Mélomaniaque


Nombre de messages : 1331
Date d'inscription : 07/08/2012

Stravinsky - Le Sacre du printemps - Page 17 Empty
MessageSujet: Re: Stravinsky - Le Sacre du printemps   Stravinsky - Le Sacre du printemps - Page 17 EmptyLun 22 Jan 2018 - 17:24

Si ca peut t'aider : j'ai écouté la bande de concert et l'enregistrement Decca en streaming, et je décide de ne pas acheter le CD.
Revenir en haut Aller en bas
Benedictus
Mélomane chevronné
Benedictus

Nombre de messages : 12860
Age : 46
Date d'inscription : 02/03/2014

Stravinsky - Le Sacre du printemps - Page 17 Empty
MessageSujet: Re: Stravinsky - Le Sacre du printemps   Stravinsky - Le Sacre du printemps - Page 17 EmptyDim 29 Avr 2018 - 15:47

Stravinsky - Le Sacre du printemps - Page 17 Stravi10
Le Sacre du printemps (version pour 2 pianos)
Marc-André Hamelin, Leif Ove Andsnes (pianos)
Berlin, IV.2017
Hyperion


Très exactement ce à quoi l’on pouvait s’attendre en voyant le noms des deux pianistes: cette versions pour deux pianos du Sacre ne cherche pas la violence hystérico-incantatoire (pour autant, elle n’est jamais indolente), mais pour ce qui est de mettre en évidence dans son détail le fonctionnement des articulations et des strates, de déployer des textures et des couleurs pianistiques extraordinairement riches et nuancées, c’est tout simplement idéal.

(Tout au plus aurais-je préféré une acoustique un peu plus sèche, mais bon, c’est le studio Teldex, quoi...)
Revenir en haut Aller en bas
Xavier
Père fondateur
Xavier

Nombre de messages : 86936
Age : 40
Date d'inscription : 08/06/2005

Stravinsky - Le Sacre du printemps - Page 17 Empty
MessageSujet: Re: Stravinsky - Le Sacre du printemps   Stravinsky - Le Sacre du printemps - Page 17 EmptyDim 7 Oct 2018 - 0:03

Leibowitz et le London Festival Orchestra.

J'avais lu trop rapidement et cru que c'était le LSO.
Bon, non, c'est clairement pas le LSO...

L'introduction est vraiment mauvaise, déjà pas en place, même dans les passages les plus évidents.

Ensuite il y a beaucoup d'imperfections, chez tous les pupitres, et la lecture de Leibowitz n'apporte vraiment pas grand chose.
C'est anonyme, assez mou (et lent, plus de 36 minutes, c'est un record je crois), et vraiment pas très bien joué.
Il faut au moins écouter la catastrophique Danse sacrale (et je pèse mes mots) pour se rendre de la médiocrité de l'ensemble (entre autres, le timbalier est complètement à l'ouest, les cordes sont même décalées entre elles, jamais entendu ça!) mais aussi pour se rappeler (on l'a presque oublié aujourd'hui) à quel point cette musique est difficile à jouer.
Une des plus mauvaises versions que je connaisse, peut-être même bien la pire, c'est vraiment une cata.
Revenir en haut Aller en bas
mabuse
Mélomaniaque
mabuse

Nombre de messages : 1434
Date d'inscription : 15/11/2016

Stravinsky - Le Sacre du printemps - Page 17 Empty
MessageSujet: Re: Stravinsky - Le Sacre du printemps   Stravinsky - Le Sacre du printemps - Page 17 EmptyMar 16 Oct 2018 - 15:23

Xavier a écrit:
Leibowitz et le London Festival Orchestra.
J'avais lu trop rapidement et cru que c'était le LSO.
Bon, non, c'est clairement pas le LSO...

Quelques-uns sur le forum expliqueraient ça mieux que moi, mais à l'époque pour certains projets d'enregistrements "parallèles", il était usuel de monter des orchestres en recrutant des musiciens parmi les grandes phalanges (londoniennes en l'occurrence), voire même d'engager un grand orchestre, qui pour des raisons contractuelles, changeait de nom pour l'occasion. Derrière des dénominations bizarroïdes comme "London Festival Orchestra", "New Symphony Orchestra of London", "International Symphony Orchestra" … on retrouve donc bien des orchestres, ou tout du moins des musiciens, de premier plan.
Pour le Sacre, René Leibowitz dirigeait bien le LSO.

Citation :
L'introduction est vraiment mauvaise, déjà pas en place, même dans les passages les plus évidents.
Ensuite il y a beaucoup d'imperfections, chez tous les pupitres, et la lecture de Leibowitz n'apporte vraiment pas grand chose.
C'est anonyme, assez mou (et lent, plus de 36 minutes, c'est un record je crois), et vraiment pas très bien joué.
Il faut au moins écouter la catastrophique Danse sacrale (et je pèse mes mots) pour se rendre de la médiocrité de l'ensemble (entre autres, le timbalier est complètement à l'ouest, les cordes sont même décalées entre elles, jamais entendu ça!) mais aussi pour se rappeler (on l'a presque oublié aujourd'hui) à quel point cette musique est difficile à jouer.
Une des plus mauvaises versions que je connaisse, peut-être même bien la pire, c'est vraiment une cata.

Ce genre de critique virulente est assez récurrent de ta part Xavier. J'imagine que tu dois avoir une oreille absolue, et que les moindres approximations te sont particulièrement pénibles.
Mais sinon quand on cherche des approximations, on en trouve toujours aussi.

Je veux signaler qu'à l'époque (en 1960), la pratique consistant à monter les "meilleures" prises des enregistrements jusqu'à obtenir un résultat "parfait" n'était pas du tout répandue. Les chefs et les musiciens répugnaient encore à enregistrer mille fois tel passage pour obtenir cette "perfection". Ils faisaient 2 ou 3 prises et c'était fini.
Pour ma part c'est justement ce qui me plaît dans ces anciens enregistrements : une certaine spontanéité, voire même une humanité que j'opposerais à tant d'interprétations désincarnées qui me donnent l'impression d'être jouées par des robots. Il faut se rendre compte que plus tard il deviendra une habitude de faire des dizaines de raccords pour les enregistrements de disques (les ragots parlent de 400 pour le concerto de Beethoven par Isaac Stern avec Bernstein à New York : un point de montage toutes les 6 secondes !) Alors aujourd'hui avec les nouvelles technologies numériques, je laisse imaginer …
Je ne cautionne pas pour autant toute forme de laisser-aller ou d'excès … Je plaide juste pour un petit peu de modération.

C'est anonyme, assez mou et lent, dis-tu.
La virulence de ton propos démontre pourtant bien qu'il s'agit d'une version quelque peu singulière …
On y entend des contrastes dynamiques quand même très marqués, et une pulsation nette. Ça réveille !
J'ai fait un petit comparatif des minutages de différentes interprétations du Sacre que j'avais sous la main :
Spoiler:
 
Si tu avais vraiment pris la peine d'écouter la version de Leibowitz, tu aurais remarqué que les différences de tempi ne sont quand même pas flagrantes.
Deux exceptions concernent les « Rondes Printanières » et l'introduction de la deuxième partie qui sont quelque peu plus longues qu'avec certains autres. Mais ici les options debussystes de Leibowitz me semblent très convainquantes. De plus elles permettent de donner une lecture de l'ensemble de l'oeuvre moins univoque, en ménageant mieux les effets de progression, de tension et de détente.
En comparant les interprétations je trouve les autres un peu trop monotones. Karel Ancerl en particulier paraît trop précipité tout le long. (Mais "comparaison n'est pas raison", et c'est aussi une version que j'aime beaucoup)


Si je prends le temps de dire tout ça, c'est que j'apprécie beaucoup tout le travail de Leibowitz, que ce soit comme chef, comme compositeur ou comme théoricien. Et que le dénigrement d'icelui commence à m'exaspérer. Pierre Boulez, très rancunier, et pour des raisons qui au fond m'échappent, n'aura eu de cesse jusqu'à la fin de sa vie de dire du mal de lui. Et les bouleziens bas-du-fronts auront bien suivi le mouvement.
Il est quand même étonnant de lire toutes les contre-vérités à son sujet. J'avais d'ailleurs pensé ouvrir un fil sur lui, mais j'avoue que c'est difficile. La tâche est plutôt ingrate.

Pour ceux que ça intéresse, je recommande le coffret Scribendum "The Art of Leibowitz". L'intégrale Beethoven est une référence. Le Sacre de Printemps vraiment très bien.
→ https://www.ledisquaire.com/accueil/15822-rene-leibowitz-1913-1972-lart-de-leibowitz-5060028045105.html


Dernière édition par docteur mabuse le Ven 23 Nov 2018 - 18:40, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 91955
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Stravinsky - Le Sacre du printemps - Page 17 Empty
MessageSujet: Re: Stravinsky - Le Sacre du printemps   Stravinsky - Le Sacre du printemps - Page 17 EmptyMar 16 Oct 2018 - 16:09

Il y a plein d'admirateurs de Leibowitz (enfin, plutôt du chef que du théoricien, en ce qui me concerne) sur ce forum ; par ailleurs, sous-entendre que Xavier serait un sous-marin du boulézisme triomphant, voilà qui est furieusement amusant pour qui a lu ce forum sur la longue durée ! hehe

Pour le reste, je n'ai pas écouté l'enregistrement, et ce que tu dis dessus est très intéressant (comme d'habitude). En revanche, la cabale Leibowitz est vraiment dans ton esprit !
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
bAlexb
Mélomane chevronné
bAlexb

Nombre de messages : 8514
Age : 40
Localisation : Rhône-Alpes
Date d'inscription : 18/10/2010

Stravinsky - Le Sacre du printemps - Page 17 Empty
MessageSujet: Re: Stravinsky - Le Sacre du printemps   Stravinsky - Le Sacre du printemps - Page 17 EmptyMar 16 Oct 2018 - 16:11

DavidLeMarrec a écrit:
Il y a plein d'admirateurs de Leibowitz (enfin, plutôt du chef que du théoricien, en ce qui me concerne) sur ce forum

+1 ; et dans mon cas, plus comme chef que comme théoricien.
Revenir en haut Aller en bas
mabuse
Mélomaniaque
mabuse

Nombre de messages : 1434
Date d'inscription : 15/11/2016

Stravinsky - Le Sacre du printemps - Page 17 Empty
MessageSujet: Re: Stravinsky - Le Sacre du printemps   Stravinsky - Le Sacre du printemps - Page 17 EmptyMar 16 Oct 2018 - 16:36

DavidLeMarrec a écrit:
sous-entendre que Xavier serait un sous-marin du boulézisme triomphant, voilà qui est furieusement amusant pour qui a lu ce forum sur la longue durée ! hehe

J'ai hésité à préciser que la remarque sur les bouleziens ne concernait pas Xavier. Cela m'a semblé tellement évident que ça m'a paru superflu de l'indiquer.

Et puis je ne vais quand même pas jusqu'à parler de cabale ! Heureusement qu'il n'y en a qui l'apprécie aussi.
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 91955
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Stravinsky - Le Sacre du printemps - Page 17 Empty
MessageSujet: Re: Stravinsky - Le Sacre du printemps   Stravinsky - Le Sacre du printemps - Page 17 EmptyMar 16 Oct 2018 - 17:17

Disons que tu avais l'air mécontent qu'il y ait un climat anti-Leibowitz ici, alors que j'ai le sentiment que c'est plutôt le contraire. (Même ailleurs, je ne crois pas qu'il soit si mal vu…)
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Xavier
Père fondateur
Xavier

Nombre de messages : 86936
Age : 40
Date d'inscription : 08/06/2005

Stravinsky - Le Sacre du printemps - Page 17 Empty
MessageSujet: Re: Stravinsky - Le Sacre du printemps   Stravinsky - Le Sacre du printemps - Page 17 EmptyMar 16 Oct 2018 - 23:06

docteur mabuse a écrit:

La virulence de ton propos démontre pourtant bien qu'il s'agit d'une version quelque peu singulière …

Oui, c'est singulièrement mauvais.
J'ai pris la peine d'en parler parce que des versions mauvaises à éviter, j'en vois assez peu, et celle-ci en est une à mon avis.
Après, ça peut aussi donner envie de l'entendre par curiosité, pourquoi pas.

Citation :
Si tu avais vraiment pris la peine d'écouter la version de Leibowitz, tu aurais remarqué que les différences de tempi ne sont quand même pas flagrantes.

J'aurais pris le temps de répondre plus longuement à ton message si tu ne partais pas du principe que je suis de mauvaise foi, sous prétexte que je ne suis pas de ton avis.
Je n'ai aucune raison de m'amuser à critiquer a priori une version que je n'aurais pas vraiment écoutée; je n'ai aucun intérêt à dénigrer tel chef ou tel orchestre.
D'ailleurs, je pense souvent du bien de ce que fait Leibowitz en tant que chef d'orchestre.
Pas ici.
Je critique un enregistrement, pas Leibowitz de façon générale.
Si on commence à répondre de cette façon à tout participant qui critique un enregistrement qu'on apprécie…
Il n'y a pas de contre-vérités dans mon message, juste des impressions subjectives ainsi que quelques éléments plus objectifs:
-c'est lent, oui, plus de 36 minutes, c'est la version la plus lente que je connaisse (tu compares avec des versions qui ne sont pas dans les plus rapides en plus, si tu compares avec Dorati Minneapolis ou Ozawa tu vas voir si les différences de tempi ne sont pas flagrantes!), ensuite la sensation de lenteur et de mollesse, ça c'est autre chose, et chacun peut le ressentir à sa façon
-la mise en place est mauvaise, voire très mauvaise, là je ne vais pas m'amuser à tout détailler, tu peux me faire passer pour un pinailleur, mais tout mélomane qui connaît un peu l'œuvre l'entendra tout de suite
Ensuite ça n'empêche pas d'apprécier pour d'autres raisons, mais la médiocrité de la mise en place qui se remarque rapidement est très objective, ce n'est ni une contre-vérité ni un délire pinailleur de ma part.

Je répondrai simplement sur l'argument du nombre de prises: il y a un paquet de versions de la même époque qui sont meilleures et plus en place que celle-ci, malgré de légères imperfections; en fait, toutes celles que j'ai écoutées.
Revenir en haut Aller en bas
Xavier
Père fondateur
Xavier

Nombre de messages : 86936
Age : 40
Date d'inscription : 08/06/2005

Stravinsky - Le Sacre du printemps - Page 17 Empty
MessageSujet: Re: Stravinsky - Le Sacre du printemps   Stravinsky - Le Sacre du printemps - Page 17 EmptyMar 16 Oct 2018 - 23:38

Entre parenthèses, je n'ai pas les mêmes timings que toi sur mes disques…

34'32 pour Boulez Sony, 33'37 pour Roth...
Revenir en haut Aller en bas
mabuse
Mélomaniaque
mabuse

Nombre de messages : 1434
Date d'inscription : 15/11/2016

Stravinsky - Le Sacre du printemps - Page 17 Empty
MessageSujet: Re: Stravinsky - Le Sacre du printemps   Stravinsky - Le Sacre du printemps - Page 17 EmptyMer 24 Oct 2018 - 16:02

J'ai vérifié les minutages indiqués dans mon tableau :

- Les Siècles / François-Xavier Roth / Musicales Actes Sud 2014 → Pas d'erreur

- Cleveland Orchestra / Pierre Boulez / CBS 1970 → J'avais omis 20 secondes sur "L'action rituelle des ancêtres" … C'est corrigé.

J'en ai profité pour rajouter Dorati / Detroit (je n'ai pas trouvé les minutages avec Minneapolis) et Ozawa / Boston.
J'enlève aussi les durées totales car mon idée est bien de comparer les durées section par section, pas dans leurs globalités.

Ceci fait, et après avoir lu la réponse de Xavier, je maintiens l'ensemble de mon propos.

Libre à chacun de se faire son opinion.
Revenir en haut Aller en bas
Xavier
Père fondateur
Xavier

Nombre de messages : 86936
Age : 40
Date d'inscription : 08/06/2005

Stravinsky - Le Sacre du printemps - Page 17 Empty
MessageSujet: Re: Stravinsky - Le Sacre du printemps   Stravinsky - Le Sacre du printemps - Page 17 EmptyJeu 25 Oct 2018 - 2:49

docteur mabuse a écrit:
J'ai vérifié les minutages indiqués dans mon tableau :

- Les Siècles / François-Xavier Roth / Musicales Actes Sud 2014 → Pas d'erreur

3'24 pour la première piste, ça ne fait pas 184 secondes.

Même chose pour les Augures printaniers de Boulez, 3'18 ça ne fait pas 178.
Je me demande si ça n'aurait pas été plus clair (et plus juste) en mettant le timing en minutes.  Smile

docteur mabuse a écrit:
J'enlève aussi les durées totales car mon idée est bien de comparer les durées section par section, pas dans leurs globalités.

Dommage, ça permettait de bien montrer que Leibowitz est la version la plus lente de tous les temps. Mr.Red

Et si les différences de durées ne sont pas si énormes que ça par rapport à beaucoup de bonnes versions connues, dont Roth, cela ne met que davantage en évidence le côté mou et laborieux de cette version.
Revenir en haut Aller en bas
Ravélavélo
Mélomane chevronné
Ravélavélo

Nombre de messages : 6429
Localisation : Pays des Bleuets
Date d'inscription : 28/09/2015

Stravinsky - Le Sacre du printemps - Page 17 Empty
MessageSujet: Re: Stravinsky - Le Sacre du printemps   Stravinsky - Le Sacre du printemps - Page 17 EmptyJeu 25 Oct 2018 - 15:37

Je possède la version Leibowitz / London Festival Orchestra (1960) du Sacre dans un gros coffret du Selection Reader's Digest.

Le son est plutôt aigrelet et l'enregistrement mono.
Jusque là, ça peut passer pas si mal en étant indulgent sur la qualité d'enregistrement.
Il y a un endroit cependant où  une coupure assez radicale est perceptible et suffisante pour gâcher le plaisir de l'auditeur.
L'endroit en question se situe à la toute fin de la première partie: La Terre fertile à 17'15.
Je ne sais trop si la coupure à 17'14 est voulue par le chef (je ne crois pas) ou si c'est une erreur de montage pour faire la jonction avec la partie suivante (ce qui m'apparaît le plus probable mais c'est loupé...
Il faut lire enfin les commentaires en bas de la vidéo: celui-ci va dans le même sens que celui de Xavier: orchestral execution is scrappy


/watch?v=ubCrgjdWcxA
Revenir en haut Aller en bas
mabuse
Mélomaniaque
mabuse

Nombre de messages : 1434
Date d'inscription : 15/11/2016

Stravinsky - Le Sacre du printemps - Page 17 Empty
MessageSujet: Re: Stravinsky - Le Sacre du printemps   Stravinsky - Le Sacre du printemps - Page 17 EmptyMer 31 Oct 2018 - 16:29

Ravélavélo a écrit:
Le son est plutôt aigrelet et l'enregistrement mono.

Tu as des long-jeux Ravélavélo ?
Sur mon CD Scribendum l'enregistrement est en stéréo. Et au contraire je trouverais que ça sonne un poil trop démonstratif. Au casque le résultat est très impressionnant.
Charles Gerhardt est annoncé comme "producer".
Le "recording engineer" étant Kenneth E. Wilkinson, fameux pour son travail chez Decca. Il n'était vraiment pas réputé pour ses prises de son "aigrelettes". Mélomaniac en tresse d'ailleurs souvent les louanges, c'est dire !
Il n'y a pas non plus de faute de montage entre les deux parties.


J'ai été chercher ce qu'on disait ailleurs :

Dans le Diapason n°653, Chrisophe Huss, sans donner de précison, est réservé concernant l'interprétation par Leibowitz. Il qualifie néanmoins l'enregistrement de "carrément spectaculaire" ...

Dans le Classica n°188, plus globalement au sujet du coffret Scribendum, on parle de "stéréo de bonne facture". On ajoute : "En compagnie de Leibowitz, il n'y a aucun risque de s'abandonner à de larges élans lyriques. L'absence de concession, la parfaite efficacité sont la signature d'un musicien intransigeant. Ces interprétations semblent, pour la plupart, étonnamment modernes."

Sur Amazon, j'ai aussi trouvé un commentaire :
Par NMN le discophage TOP 500 COMMENTATEURS le 11 juin 2008
★★★★★ /5
« Le Sacre de Leibowitz est, on pouvait s'y attendre, un outsider de choc. Propice à toutes les interprétations possibles, cette partition à mon avis la plus importante du XXè siècle ne manque pas de très grandes références toutes aussi incontournables que différentes : Markevitch, Monteux, Boulez, Stravinsky, Ancerl... Tour à tour violentes, dansantes, analytiques, chambristes, dramatiques, urgentes ou expressionnistes, j'en connais peu qui prennent le chemin du chant, jamais criard, sans précipitations, sans urgence, ménageant les tempi, prenant le temps de respirer, retenant les percussions (« rondes printanières »), frôlant le chambrisme (introduction du « sacrifice ») mais sachant garder quand il faut la puissance (« évocation des ancêtres »). Un sacre posé, aux bords légèrement arrondis. » […] « Prise de son audiophile tout à fait remarquable. »


Je ne m'explique pas très bien nos différences d'appréciation. Mais au moins on ne pourra pas dire que c'est une interprétation consensuelle. Tant mieux.
Revenir en haut Aller en bas
Mélomaniac
Mélomane chevronné
Mélomaniac

Nombre de messages : 28681
Date d'inscription : 21/09/2012

Stravinsky - Le Sacre du printemps - Page 17 Empty
MessageSujet: Re: Stravinsky - Le Sacre du printemps   Stravinsky - Le Sacre du printemps - Page 17 EmptyVen 25 Jan 2019 - 23:19

Mélomaniac, in playlist, a écrit:

Igor Stravinsky (1882-1971) :

Le Sacre du Printemps, ballet deux parties
L'Oiseau de Feu, -suite (1919)

= Andrés Orozco-Estrada, Orchestre symphonique de la Radio de Francfort


(Pentatone, juin-août 2015)

Surprised Découverte.
Bof.
Voilà deux ballets que je connais par cœur, le chef n'offre pas grand-chose pour m'intéresser ou renouveler le point de vue.
Bien organisé, l'orchestre joue propre : un bon disque, sans plus.
L'avantage du sacd n'est pas flagrant dans le Sacre, au contraire l'image parait un peu tassée.
En revanche l'Oiseau capté en août montre une prise de son plus aérée et dynamique.


Stravinsky - Le Sacre du printemps - Page 17 Stravi11
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 91955
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Stravinsky - Le Sacre du printemps - Page 17 Empty
MessageSujet: Re: Stravinsky - Le Sacre du printemps   Stravinsky - Le Sacre du printemps - Page 17 EmptySam 26 Jan 2019 - 0:09

C'est pourtant un excellent orchestre et un très bon chef, mais sans doute rien là d'assez personnel pour convaincre dans une telle discographie (surtout égalisé par les ingénieux de PentaTone), je suppose (pas écouté).

Je voulais seulement défendre leur honneur : de très très bons musiciens.
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Bricetol
Mélomane du dimanche
Bricetol

Nombre de messages : 57
Age : 22
Localisation : France
Date d'inscription : 01/05/2014

Stravinsky - Le Sacre du printemps - Page 17 Empty
MessageSujet: Re: Stravinsky - Le Sacre du printemps   Stravinsky - Le Sacre du printemps - Page 17 EmptyMar 4 Juin 2019 - 3:37

Je viens d'écouter la version d'Ormandy et elle est extrêmement curieuse et je crois que personne n'a mentionné ce fait là.
Je m'explique.

Je retourne dans une période Sacre où je retrouve mes habituels Muti/Philadelphie, Haitink/Berlin, Karajan II, Salonen, Dorati/Minneapolis, etc. et j'ai découvert donc la merveilleuse version d'Ozawa/Chicago.

M'attardant sur la danse sacrale, j'écoute la version d'Ormandy et je suis assez stupéfait du rendu sonore. Un mélange entre la version originale du Sacre et la version révisée de 1947. Écoutez donc les percussions qui ont des parties tout à fait différentes, les cuivres qui ont des interventions supplémentaires, des cordes soli parfois ; bref assez étrange.
Je crois que Roth avait parlé, lors de la sortie de son CD, de la réappropriation du Sacre par certains chefs (Ansermet, Monteux et je crois qu'il a mentionné Ormandy mais je n'en suis pas sûr du tout), réappropriation qui a poussé justement Stravinski à corriger les bizarreries de sa partition originale pour en faire celle de 1947. Néanmoins, l'enregistrement d'Ormandy est postérieur à la révision donc je ne sais pas quoi en penser.

Je vais approfondir l'écoute intégrale de cette version.
Revenir en haut Aller en bas
Roquefort
Mélomane averti
Roquefort

Nombre de messages : 104
Age : 31
Localisation : Lyon
Date d'inscription : 07/08/2015

Stravinsky - Le Sacre du printemps - Page 17 Empty
MessageSujet: Re: Stravinsky - Le Sacre du printemps   Stravinsky - Le Sacre du printemps - Page 17 EmptyMar 4 Juin 2019 - 9:39

Je ne me souviens pas avoir déjà écouté cet enregistrement du Sacre, mais sur la page Wikipédia de l'oeuvre on peut effectivement lire ceci :

Citation :
Ernest Ansermet était un proche ami du compositeur, il collabora avec lui, à la préparation et aux corrections de la partition originale de 1913 en vue de sa première impression de 1922 et sa réimpression de 1929, il avait aussi réalisé une copie manuscrite et corrigée du matériel d'orchestre de 1913.
Revenir en haut Aller en bas
Bricetol
Mélomane du dimanche
Bricetol

Nombre de messages : 57
Age : 22
Localisation : France
Date d'inscription : 01/05/2014

Stravinsky - Le Sacre du printemps - Page 17 Empty
MessageSujet: Re: Stravinsky - Le Sacre du printemps   Stravinsky - Le Sacre du printemps - Page 17 EmptyDim 6 Oct 2019 - 1:22

Avez-vous entendu — peut-être même en avez-vous parlé... Embarassed — la version de Jonathan Nott ? Je parle de sa version avec l'Orchestre Symphonique de Bamberg : il a je crois trois versions à son actif : Tokyo, Suisse Romande et Bamberg et je crois que cette dernière (qui date de 2007) est la plus réussie des trois. La captation du son est tout bonnement géniale, j'ai jamais entendu aussi précisément l'harmonie des cordes dans la Danse Sacrale, on entend chaque voix de la polyphonie distinctement ! Très belle version au demeurant. Qu'en avez-vous pensé ?

Stravinsky - Le Sacre du printemps - Page 17 51N-COm7v6L
Revenir en haut Aller en bas
Ravélavélo
Mélomane chevronné
Ravélavélo

Nombre de messages : 6429
Localisation : Pays des Bleuets
Date d'inscription : 28/09/2015

Stravinsky - Le Sacre du printemps - Page 17 Empty
MessageSujet: Re: Stravinsky - Le Sacre du printemps   Stravinsky - Le Sacre du printemps - Page 17 EmptyLun 7 Oct 2019 - 20:06

docteur mabuse a écrit:
Ravélavélo a écrit:
Le son est plutôt aigrelet et l'enregistrement mono.

Tu as des long-jeux Ravélavélo ?

Sur mon CD Scribendum l'enregistrement est en stéréo. Et au contraire je trouverais que ça sonne un poil trop démonstratif. Au casque le résultat est très impressionnant.
Charles Gerhardt est annoncé comme "producer".
Le "recording engineer" étant Kenneth E. Wilkinson, fameux pour son travail chez Decca. Il n'était vraiment pas réputé pour ses prises de son "aigrelettes". Mélomaniac en tresse d'ailleurs souvent les louanges, c'est dire !
Il n'y a pas non plus de faute de montage entre les deux parties.


J'ai été chercher ce qu'on disait ailleurs :

Dans le Diapason n°653, Chrisophe Huss, sans donner de précison, est réservé concernant l'interprétation par Leibowitz. Il qualifie néanmoins l'enregistrement de "carrément spectaculaire" ...

Dans le Classica n°188, plus globalement au sujet du coffret Scribendum, on parle de "stéréo de bonne facture". On ajoute : "En compagnie de Leibowitz, il n'y a aucun risque de s'abandonner à de larges élans lyriques. L'absence de concession, la parfaite efficacité sont la signature d'un musicien intransigeant. Ces interprétations semblent, pour la plupart, étonnamment modernes."

Sur Amazon, j'ai aussi trouvé un commentaire :
Par NMN le discophage TOP 500 COMMENTATEURS le 11 juin 2008
★★★★★ /5
« Le Sacre de Leibowitz est, on pouvait s'y attendre, un outsider de choc. Propice à toutes les interprétations possibles, cette partition à mon avis la plus importante du XXè siècle ne manque pas de très grandes références toutes aussi incontournables que différentes : Markevitch, Monteux, Boulez, Stravinsky, Ancerl... Tour à tour violentes, dansantes, analytiques, chambristes, dramatiques, urgentes ou expressionnistes, j'en connais peu qui prennent le chemin du chant, jamais criard, sans précipitations, sans urgence, ménageant les tempi, prenant le temps de respirer, retenant les percussions (« rondes printanières »), frôlant le chambrisme (introduction du « sacrifice ») mais sachant garder quand il faut la puissance (« évocation des ancêtres »). Un sacre posé, aux bords légèrement arrondis. » […] « Prise de son audiophile tout à fait remarquable. »


Je ne m'explique pas très bien nos différences d'appréciation. Mais au moins on ne pourra pas dire que c'est une interprétation consensuelle. Tant mieux.

Oui j'ai des longs-jeux, quelques centaines. Smile
Pas grand-chose de Stravinsky cependant: idem en CD, même pas Le Sacre en CD.
Leibowitz reste une curiosité, je ne l'écoute pas souvent, dans les symphonies de Beethoven il laisse une marque assez personnelle et encore appréciée par plusieurs. Je songe à me procurer une ou deux versions en CD et je vais relire le fil de L'Écoute comparée consacrée au Sacre.
https://classik.forumactif.com/t8466-ecoute-comparee-le-sacre-du-printemps-de-stravinsky?highlight=sacre
geek
Revenir en haut Aller en bas
mabuse
Mélomaniaque
mabuse

Nombre de messages : 1434
Date d'inscription : 15/11/2016

Stravinsky - Le Sacre du printemps - Page 17 Empty
MessageSujet: Re: Stravinsky - Le Sacre du printemps   Stravinsky - Le Sacre du printemps - Page 17 EmptyLun 7 Oct 2019 - 21:44

Il y a l'embarras du choix dans la discographie du Sacre, Ravélavélo.
Regarde déjà parmi tes chefs et orchestres favoris.
Revenir en haut Aller en bas
Ravélavélo
Mélomane chevronné
Ravélavélo

Nombre de messages : 6429
Localisation : Pays des Bleuets
Date d'inscription : 28/09/2015

Stravinsky - Le Sacre du printemps - Page 17 Empty
MessageSujet: Re: Stravinsky - Le Sacre du printemps   Stravinsky - Le Sacre du printemps - Page 17 EmptyMar 8 Oct 2019 - 17:16

docteur mabuse a écrit:
Il y a l'embarras du choix dans la discographie du Sacre, Ravélavélo.
Regarde déjà parmi tes chefs et orchestres favoris.

J'ai opté pour ces deux versions:

Stravinsky - Le Sacre du printemps - Page 17 41yjk310

Stravinsky - Le Sacre du printemps - Page 17 Strav-11

Smile
Revenir en haut Aller en bas
Mélomaniac
Mélomane chevronné
Mélomaniac

Nombre de messages : 28681
Date d'inscription : 21/09/2012

Stravinsky - Le Sacre du printemps - Page 17 Empty
MessageSujet: Re: Stravinsky - Le Sacre du printemps   Stravinsky - Le Sacre du printemps - Page 17 EmptyVen 12 Fév 2021 - 22:58

Mélomaniac, in playlist, a écrit:

Igor Stravinsky (1882-1971) :

Le Sacre du Printemps

= Michael Tilson Thomas, Orchestre symphonique de Boston

(DG, janvier 1972)

Smile Ma toute première version du Sacre, que j'avais achetée en vinyle.
Écoutée ce soir en SACD (réédition Pentatone).
La salle du Boston Symphony Hall, certes réputée pour sa clarté, apparaît d'une vastitude inaccoutumée,
qui tend à se noyer dans la réverbération, et à fondre les timbres dans un magma qui manque parfois de précision,
mais offre aussi une grandiose spatialisation. Le jeune chef américain abuse parfois des contrastes de tempo entre les sections
mais sa maîtrise d'une partition aussi touffue, tant dans ses alliages que dans sa complexité rythmique,
force l'admiration par sa maîtrise voire sa virtuosité.


Stravinsky - Le Sacre du printemps - Page 17 Stravi25
Revenir en haut Aller en bas
Mefistofele
Mélomaniaque
Mefistofele

Nombre de messages : 1106
Localisation : Under a grey, rifted sky
Date d'inscription : 17/11/2019

Stravinsky - Le Sacre du printemps - Page 17 Empty
MessageSujet: Re: Stravinsky - Le Sacre du printemps   Stravinsky - Le Sacre du printemps - Page 17 EmptyLun 14 Juin 2021 - 18:08

Stravinsky - Le Sacre du printemps - Page 17 Cover29

Cure de Stravinsky, et donc découverte de la version Muti.

Dans le genre grand spectacle, c'est absolument extra ! La tension ne se relâche jamais, les couleurs brillent, mille détails orchestraux happent l'auditeur. La danse des cités rivales est menée à un train d'enfer, entre les percussions et les cuivres qui brâment, les cordes qui vibrent si vite et en profondeur (j'imagine les pupitres haletants), et la procession du sage qui suit, les trombones (?) qui donnent un effet d'écho menaçant...La danse de la terre et la danse sacrale sont du même tonneau, à faire tomber les murs !

Mais les moments plus retenus ne dépareillent pas ! L'ouverture quasi-silencieuse du rituel des ancêtres et ses cordes frémissantes, à peine perceptibles... Le cercle mystérieux des adolescentes procède des mêmes qualité, à la fois timide et inquiétant, jusqu'à l'apocalypse sonnée par les percussions qui fait la transition avec la glorification de l'élue, et les tubas (?) qui suivent, terrifiants.
C'est vraiment une immense version, sauvage et colorée, près de Levine dans ce genre d'approche.

Stravinsky - Le Sacre du printemps - Page 17 Sacre_10

Dans une optique beaucoup plus fruste, j'ai repassé Suitner, et j'en raffole absolument. Beaucoup plus limité techniquement (enregistrement et maîtrise orchestrale, les vents craquent et l'effet d'écho est parfois étrange), le plaisir reste intact. Quelque chose de beaucoup plus détaché : jeu des instruments, strates, les interventions dans les augures ou l'explosion à la fin des rondes de printemps sont de ce fait symptomatiques. Cet effet est renforcé par des tempi plus lents (le thème de Pétrouchka égrenné à la fin des rondes). Quelque chose de solennel qui ne débouche jamais sur une libération ou forme d'exultation. L'impression que le cérémoniel doit primer, même si les participants sont ivres et ouvrent des yeux hallucinés. Une forme de méchanceté hébétée absolument terrifiante, là où Dorati laisse éclater la violence de façon paroxystique, avec un rythme absolument frénétique.
La procession du sage et l'introduction du Sacrifice sont un grand moment de noirceur, on sent respectivement l'arrivée d'un personnage important (et probablement méchant et/ou fou), et un moment de répit peut-être pis encore que les atroces solennités qui ont procédé (le motif descendant aux clarinettes et les cordes (?), on dirait des ondes, qui participent à l'effet d'étrangeté du moment).

Muti et Levine, c'est une explosion de couleur. Dorati, du rouge (la rage, le sang). Suitner est noir. Lecteur, arme-toi de ton nuancier pour écouter le Sacre !
Revenir en haut Aller en bas
Horatio
Mélomane chevronné
Horatio

Nombre de messages : 4115
Age : 26
Localisation : Très loin de la plage !
Date d'inscription : 04/07/2011

Stravinsky - Le Sacre du printemps - Page 17 Empty
MessageSujet: Re: Stravinsky - Le Sacre du printemps   Stravinsky - Le Sacre du printemps - Page 17 EmptyMar 15 Juin 2021 - 0:12

Mefistofele a écrit:
Stravinsky - Le Sacre du printemps - Page 17 Sacre_10

Dans une optique beaucoup plus fruste, j'ai repassé Suitner, et j'en raffole absolument. Beaucoup plus limité techniquement (enregistrement et maîtrise orchestrale, les vents craquent et l'effet d'écho est parfois étrange), le plaisir reste intact. Quelque chose de beaucoup plus détaché : jeu des instruments, strates, les interventions dans les augures ou l'explosion à la fin des rondes de printemps sont de ce fait symptomatiques. Cet effet est renforcé par des tempi plus lents (le thème de Pétrouchka égrenné à la fin des rondes). Quelque chose de solennel qui ne débouche jamais sur une libération ou forme d'exultation. L'impression que le cérémoniel doit primer, même si les participants sont ivres et ouvrent des yeux hallucinés. Une forme de méchanceté hébétée absolument terrifiante, là où Dorati laisse éclater la violence de façon paroxystique, avec un rythme absolument frénétique.
La procession du sage et l'introduction du Sacrifice sont un grand moment de noirceur, on sent respectivement l'arrivée d'un personnage important (et probablement méchant et/ou fou), et un moment de répit peut-être pis encore que les atroces solennités qui ont procédé (le motif descendant aux clarinettes et les cordes (?), on dirait des ondes, qui participent à l'effet d'étrangeté du moment).

Oh oui Very Happy

Suitner nous met en attente d'un climax qui ne vient jamais, de déferlements toujours reportés. Hypnotique et sadique. Ce Sacre halluciné épuise sur le plan psychologique. Et dans cette optique, les timbres frustres de l'orchestre sont fabuleux.

La Suite scythe sur le même disque vaut aussi le détour. Il s'y opère la même inversion que dans le Sacre : la brutalité physique devient cruauté. La meilleure Danse des Esprits que je connaisse.
Revenir en haut Aller en bas
gazbunap
Néophyte


Nombre de messages : 15
Date d'inscription : 25/02/2019

Stravinsky - Le Sacre du printemps - Page 17 Empty
MessageSujet: boulez   Stravinsky - Le Sacre du printemps - Page 17 EmptyMar 15 Juin 2021 - 9:03

et Boulez I, ORTF, on dit quoi?
Revenir en haut Aller en bas
Xavier
Père fondateur
Xavier

Nombre de messages : 86936
Age : 40
Date d'inscription : 08/06/2005

Stravinsky - Le Sacre du printemps - Page 17 Empty
MessageSujet: Re: Stravinsky - Le Sacre du printemps   Stravinsky - Le Sacre du printemps - Page 17 EmptyMar 15 Juin 2021 - 13:13

Ma version Boulez préférée, plus sauvage que les deux suivantes.
Revenir en haut Aller en bas
Mefistofele
Mélomaniaque
Mefistofele

Nombre de messages : 1106
Localisation : Under a grey, rifted sky
Date d'inscription : 17/11/2019

Stravinsky - Le Sacre du printemps - Page 17 Empty
MessageSujet: Re: Stravinsky - Le Sacre du printemps   Stravinsky - Le Sacre du printemps - Page 17 EmptyMar 15 Juin 2021 - 22:00

4 versions et un (mas)sacre aujourd'hui ! Very Happy

Stravinsky - Le Sacre du printemps - Page 17 Bernst10
Bernstein/New York Philarmonia

Un de mes classiques (avec Dorati/Minneapolis et Suitner/Dresde), couleur rouille, de sang séché. Spectaculaire et méchant, les effets sont appuyés pour un maximum d'effroi, avec ce qu'il faut de sauvagerie. "Beau temps pour un meurtre."

Stravinsky - Le Sacre du printemps - Page 17 Monteu10
Monteux/San Francisco

Le vénérable enregistrement de 1945 (repiquage du box RCA). Certes, le son date, mais l'émotion est là. Des contrastes magnifiés dans les tempi, une maîtrise orchestrale limite (oh, le basson en ouverture !) qui accentue la raucité de la direction, quelque chose de malveillant, renforcé par la prise de son. Objectivement, c'est laid, les limitations techniques défigurent et recolorent la partition (les cuivres dans les rondes, prises sur un tempo assez vif !), mais que cela fonctionne tellement bien en contexte !

Stravinsky - Le Sacre du printemps - Page 17 Ormand10
Ormandy/Philarmonia Orchestra

Quelque chose dans l'idée de Monteux, les surprises de battue en moins : une prise de son plutôt sale, un sadisme patent. Quelque chose de filmique ? L'Évocation des ancêtres et L'action rituelle sont ceux que je connais, avec une balance instrumentale très différente, qui renverserait les pupitres, choisissant notamment une prééminence du basson. Autre exemple, plus précis, l'action à partir de 1:25, on entend les cuivres en balancier et les cordes frénétiques au premier plan au lieu du motif descendant, bien présent. Ou la fin de la danse sacrale qui met en avant certains vents, notamment les flûtes : les percussions et les autres pupitres sont en retrait, et donnent autre chose à entendre tout en gardant la même recette, uniquement en changeant la perspective et sans pervertir le dosage. Je trouve cela assez fascinant.

Stravinsky - Le Sacre du printemps - Page 17 Box11
Dudamel/Simón Bolívar Symphony Orchestra

Assez mitigé : beau et bien tourné, très bien capté, avec une spatialisation exemplaire qui permet d'entendre circuler les motifs, pensai-je, mais pas très original. Et arrive la seconde partie qui m'a complètement cueilli, notamment à partie de L'évocation des ancêtres. Je n'ai jamais entendu le sacre ainsi. Est-ce une version différente que je n'ai pas dans l'oreille (1947, il me semble avoir lu) ? Hâte d'y revenir pour voir si la surprise passée, j'y trouve de quoi me nourrir. Pour une découverte, vraiment emballé.

Stravinsky - Le Sacre du printemps - Page 17 Teodor10
Currentzis/MusicAeterna

Currentzis fait toujours différement de tout le monde. Et donc, il prend l'œuvre du bout de la baguette, creuse le moins possible, lie et lisse au-delà du raisonnable, rend les choses aussi aimables qu'il le peut. Le Requiem de Mozart par Marriner, II c'est la mort en collants. Le sacre par Currentzis, c'est le rituel au salon de thé. Pour ma part, le résultat est risible, mais on ne lui reprochera pas de copier sur ses camarades.

À l'avenir, si je comprends bien, il serait bon de tenter Petrenko/Liverpool, Boulez/ORTF et Ancerl/Philarmonique Tchèque (édition originale) ?


Dernière édition par Mefistofele le Mar 15 Juin 2021 - 22:09, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Anaxagore
Mélomane chevronné
Anaxagore

Nombre de messages : 2631
Age : 56
Date d'inscription : 06/01/2012

Stravinsky - Le Sacre du printemps - Page 17 Empty
MessageSujet: Re: Stravinsky - Le Sacre du printemps   Stravinsky - Le Sacre du printemps - Page 17 EmptyMar 15 Juin 2021 - 22:06

Ne pas oublier la remarquable version Chailly à Cleveland, arrivée en tête de l'écoute comparée d'il ya quelques années Smile .
Revenir en haut Aller en bas
gazbunap
Néophyte


Nombre de messages : 15
Date d'inscription : 25/02/2019

Stravinsky - Le Sacre du printemps - Page 17 Empty
MessageSujet: une fois ne suffit pas   Stravinsky - Le Sacre du printemps - Page 17 EmptyMar 15 Juin 2021 - 22:22

Très belle version stéréo de Horenstein chez Pristine, à partir de la prise stéréo 1957 chez Vox exploitée récemment
Revenir en haut Aller en bas
Mefistofele
Mélomaniaque
Mefistofele

Nombre de messages : 1106
Localisation : Under a grey, rifted sky
Date d'inscription : 17/11/2019

Stravinsky - Le Sacre du printemps - Page 17 Empty
MessageSujet: Re: Stravinsky - Le Sacre du printemps   Stravinsky - Le Sacre du printemps - Page 17 EmptyMar 15 Juin 2021 - 22:55

Il me semblait que c'était Ozawa qui avait remporté l'écoute ?

Et donc, Chailly, très, très bien, mais. Avec ce chef, les attentes sont comblées : direction qui ne lâche rien, variations de nuances plutôt que contrastes de tempo, sens de la couleur stupéfiant. Du coup, si le Sacrifice est dantesque, avec une prise de son qui accentue quantité de beaux détails, la première partie manque de mordant, du moins de parti pris très clair. Au final, une version superlative que je prends plaisir à écouter et qui ferait sûrement les délices d'un néophyte (confort, finition) mais qui me laisse plutôt froid.
Je me rends compte que ma préférence va à des versions possiblement moins léchées mais avec un supplément d'engagement, du grand spectacle, de la hargne plutôt que de l'hédonisme. Monteux 1945 et son yo-yo est caricatural, mais cela me parle plus en vérité. Et si je ne voulais pas finir l'écoute pantelant, j'opterais pour le technicolor de Levine ou Muti.*

Horenstein ? Je ne connais pas du tout ce chef. Plutôt quelle obédience ?

*Je dois cumuler les perversions du goût de Benedictus et Mélo en même temps.
Revenir en haut Aller en bas
Benedictus
Mélomane chevronné
Benedictus

Nombre de messages : 12860
Age : 46
Date d'inscription : 02/03/2014

Stravinsky - Le Sacre du printemps - Page 17 Empty
MessageSujet: Re: Stravinsky - Le Sacre du printemps   Stravinsky - Le Sacre du printemps - Page 17 EmptyMar 15 Juin 2021 - 23:48

Mefistofele a écrit:
*Je dois cumuler les perversions du goût de Benedictus et Mélo en même temps.
hehe Je confirme: Monteux / San Francisco est une de mes versions-chouchoutes - à égalité avec Rudolf Albert / Cento Soli (probablement mon orchestre préféré: un fabuleux orchestre de cacheton français des années 50, hallucinant d'acidité, de débraillé et d'engagement! Si tu n'as pas entendu leur 9ᵉ de Schubert avec Argenta, précipite-toi dessus, c'est vraiment à connaître.)
Revenir en haut Aller en bas
Anaxagore
Mélomane chevronné
Anaxagore

Nombre de messages : 2631
Age : 56
Date d'inscription : 06/01/2012

Stravinsky - Le Sacre du printemps - Page 17 Empty
MessageSujet: Re: Stravinsky - Le Sacre du printemps   Stravinsky - Le Sacre du printemps - Page 17 EmptyMer 16 Juin 2021 - 6:41

Mefistofele a écrit:
Il me semblait que c'était Ozawa qui avait remporté l'écoute ?

Au temps pour moi, c'était Ozawa en effet. C'est moi qui avais préféré Chailly.

Mefistofele a écrit:
Je me rends compte que ma préférence va à des versions possiblement moins léchées mais avec un supplément d'engagement, du grand spectacle, de la hargne plutôt que de l'hédonisme.

Dans le genre, j'aime également beaucoup Svetlanov. Et je m'en voudrais de ne pas reciter ma bien aimée version Ancerl (éviter l'édition Gold à tout prix). J'apprécie beaucoup Muti et Suitner aussi.
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 91955
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Stravinsky - Le Sacre du printemps - Page 17 Empty
MessageSujet: Re: Stravinsky - Le Sacre du printemps   Stravinsky - Le Sacre du printemps - Page 17 EmptyMer 16 Juin 2021 - 12:15

Il faut donc citer ses versions chouchoutes pour occuper Mefisto ? Mr. Green

Vous en avez déjà nommé pas mal, notamment Doráti-LSO, Monteux, Bernstein-NYP

Celles que j'aime le plus, moi, c'est Bernstein-LSO (j'aime beaucoup le traitement très « verbal » des différents épisodes), le lumineux Jansons-Oslo, contre toute attente Karajan et Muti-Philly (transfigurés ici), et pour la vérité du grain de la prise de son, Darlington-Duisburg (grand orchestre pour ne rien gâcher !).
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Ravélavélo
Mélomane chevronné
Ravélavélo

Nombre de messages : 6429
Localisation : Pays des Bleuets
Date d'inscription : 28/09/2015

Stravinsky - Le Sacre du printemps - Page 17 Empty
MessageSujet: Re: Stravinsky - Le Sacre du printemps   Stravinsky - Le Sacre du printemps - Page 17 EmptyMer 16 Juin 2021 - 14:23

gazbunap a écrit:
et Boulez I, ORTF, on dit quoi?

C'est super, j'aime beaucoup malgré le fait que l'enregistrement soit mono, il existe aussi en version stéréo, je l'ai sur disque 33 tours, quelle belle trouvaille, c'est très énergique.
Version audacieuse avec bonne force de frappe percussive.
Prise sonore un peu sèche qui ne m'indispose aucunement, c'est joué plutôt rapide:
L'Adoration de la terre: 15'29
Le Sacrifice: 16'50
A titre comparatif, sa version DG (1992):
L'Adoration de la terre: 15'55
Le Sacrifice: 17'27

Stravinsky - Le Sacre du printemps - Page 17 R-522610

Stravinsky - Le Sacre du printemps - Page 17 Stravi10
Revenir en haut Aller en bas
Mefistofele
Mélomaniaque
Mefistofele

Nombre de messages : 1106
Localisation : Under a grey, rifted sky
Date d'inscription : 17/11/2019

Stravinsky - Le Sacre du printemps - Page 17 Empty
MessageSujet: Re: Stravinsky - Le Sacre du printemps   Stravinsky - Le Sacre du printemps - Page 17 EmptyJeu 17 Juin 2021 - 0:15

DavidLeMarrec a écrit:
Il faut donc citer ses versions chouchoutes pour occuper Mefisto ? Mr. Green

C'est un peu ça, alors que j'ai des centaines de nouveautés à découvrir. Mais bon. Je ferai un dernier tour Svetlanov, PierrOrTf, Ancerl et on dira que j'ai bien travaillé ? (Ou alors, que je suis soit de bonne composition, soit très influençable).

Aujourd'hui, donc, seulement 4 versions car j'ai écouté beaucoup d'autres choses. Ne croyez pas que j'ai abandonné les raretés !

Stravinsky - Le Sacre du printemps - Page 17 Folder12
Petrenko/Liverpool

Incroyable de clarté et de virtuosité orchestrale, les cités rivales et la procession du sage sont marquants dans les détails qu'ils laissent entendre... Et c'est tout en ce qui me concerne. Très bien fait mais pas de théâtralité. Un très beau sacre, trop neutre.

Stravinsky - Le Sacre du printemps - Page 17 Cover32
Darlington/Duisenberg

Comme promis, prise de son assez incroyable, énormément de détails et de sonorités, renforcées par une direction pointilliste : pupitres très détachés, micro-silences pour préparer les entrées. Le parti-pris est globalement celui de la lenteur, avec toute une deuxième partie vraiment déliée et qui privilégie le beau son (par ce "subterfuge" des suspensions) au détriment du drame. Idéal pour savourer les couleurs, mais j'avoue m'être autrement ennuyé.

Stravinsky - Le Sacre du printemps - Page 17 Kara_j10
Karajan/Berlin 1977

Car j'ai découvert qu'il existait deux enregistrements (l'autre est de 1963, même orchestre et aussi chez DG), j'espère avoir pioché le plus intéressant. Assez difficile d'y poser les bons mots : maîtrisé mais pas corseté ; par exemple, l'explosion finale est vive mais pas spontanée, toujours sous contrôle. Également, image sonore massive sans être opaque ; tout est très fondu et assez épais (cordes) sans empêcher le surgissement des détails lorsque les vents interviennent. Le contraire de Darlington qui enchaîne les micro-évènements, ici tout coule d'une même lave (un peu tiède) avec quelques étincelles. Impressionnant mais ni spectaculaire ni effrayant.

Stravinsky - Le Sacre du printemps - Page 17 Box12
Albert/Cento Soli

Ma version préférée du jour malgré la prise de son caverneuse ? Sonorités assez incroyables des vents,  : le basson-saxo à la fin de l'introduction, le klaxon (?) qui ouvre le jeu du rapt, la clarinette basse qui sous-tend les rondes, les bois dans le cortège  ; spectre globalement aéré : ni massif comme Karajan, ni translucide comme Darlington, un très bon entre-deux ; sens aigu de la narration : pas de fantaisies discutables comme Monteux, pas de retenue comme Karajan, vraiment beaucoup de drame et d'engagement.


Dernière édition par Mefistofele le Jeu 17 Juin 2021 - 9:33, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Stravinsky - Le Sacre du printemps - Page 17 Empty
MessageSujet: Re: Stravinsky - Le Sacre du printemps   Stravinsky - Le Sacre du printemps - Page 17 Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Stravinsky - Le Sacre du printemps
Revenir en haut 
Page 17 sur 18Aller à la page : Précédent  1 ... 10 ... 16, 17, 18  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Autour de la musique classique :: Musique classique :: Discographie :: Oeuvres (discographie)-
Sauter vers: