Autour de la musique classique

Le but de ce forum est d'être un espace dédié principalement à la musique classique sous toutes ses périodes, mais aussi ouvert à d'autres genres.
 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Le Deal du moment :
ETB Pokémon Fable Nébuleuse : où ...
Voir le deal

 

 Verdi-Falstaff

Aller en bas 
+22
Jaky
Rwandrall
arnaud bellemontagne
Mélomaniac
Fuligo
hugo75
A
Montfort
bAlexb
Francesco
Richard
ojoj
sofro
Octavian
Guillaume
nugava
Cololi
andrino
Polyeucte
calbo
DavidLeMarrec
aurele
26 participants
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
calbo
Pertusienne
calbo


Nombre de messages : 28126
Age : 53
Localisation : Pictavia
Date d'inscription : 29/08/2006

Verdi-Falstaff - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Verdi-Falstaff   Verdi-Falstaff - Page 2 EmptyDim 21 Nov 2010 - 9:52

DavidLeMarrec a écrit:
Je la trouve remarquable, mais j'adore Diadkova quoi qu'elle fasse. Embarassed

Tiens c'est plus M.D Shocked ? Mais c'est très bien ça, tu évolues dans le bon sens Very Happy .
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec


Nombre de messages : 97639
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Verdi-Falstaff - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Verdi-Falstaff   Verdi-Falstaff - Page 2 EmptyDim 21 Nov 2010 - 11:02

L'un n'empêche pas l'autre. Je n'ai jamais été inconditionnel de Delunsch cela dit : il y a des choses que je trouve moins réussies chez elle (ok, il y a juste les mélodies qui sont peu adaptées à sa voix, tout le reste est génialissime mains ).
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
aurele
Mélomane chevronné
aurele


Nombre de messages : 23541
Age : 33
Date d'inscription : 12/10/2008

Verdi-Falstaff - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Verdi-Falstaff   Verdi-Falstaff - Page 2 EmptyLun 13 Déc 2010 - 16:48

Nouveau DVD de Falstaff à paraître, live de l'Opéra Royal de Wallonie à Liège de 2009 : http://www.dynamic.it/scheda_pro.php?pid=342#

Raimondi est Falstaff.
Revenir en haut Aller en bas
Guillaume
lapineau huguenot
Guillaume


Nombre de messages : 17530
Age : 30
Localisation : Paris
Date d'inscription : 27/06/2006

Verdi-Falstaff - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Verdi-Falstaff   Verdi-Falstaff - Page 2 EmptyLun 13 Déc 2010 - 17:43

Je crois justement qu'il n'y avait pas encore de version avec Raimondi, tant mieux, un portrait raimondien de plus ! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
aurele
Mélomane chevronné
aurele


Nombre de messages : 23541
Age : 33
Date d'inscription : 12/10/2008

Verdi-Falstaff - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Verdi-Falstaff   Verdi-Falstaff - Page 2 EmptyLun 13 Déc 2010 - 17:46

Guillaume a écrit:
Je crois justement qu'il n'y avait pas encore de version avec Raimondi, tant mieux, un portrait raimondien de plus ! Very Happy

Tu te trompes. Il existe déjà un témoignage en DVD :

Verdi-Falstaff - Page 2 DVWWOPFALF

Il s'agit d'un live au Teatro Comunale di Firenze datant de 2006.
Revenir en haut Aller en bas
bAlexb
Mélomane chevronné
bAlexb


Nombre de messages : 8514
Age : 43
Localisation : Rhône-Alpes
Date d'inscription : 18/10/2010

Verdi-Falstaff - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Verdi-Falstaff   Verdi-Falstaff - Page 2 EmptyVen 11 Mai 2012 - 15:19

sofro a écrit:
Verdi-Falstaff - Page 2 41ANYV5PRFL._SL500_AA240_

La version de référence de ce génial opéra de Verdi où la musique est dans chaque mot, c'est vraiment celle-là à mon avis, historique: Toscanini 1950 avec Nelli, Valdengo, Guerrera, Scott... c'est conduit d'une main de fer (les répétitions ont été houleuses, d'ailleurs, des enregistrements sont commercialisés et en témoignent), ambiance très sèche, sans flottement, des voix parfois ingrates, un style implacable, énergique et sans grâce, qui convient parfaitement à cet opéra. Ca avance d'une façon redoutable...

Que les autres versions font pâle à côté !



Et pour une fois qu'on a un chef de cette époque qui arrive à tenir à la fois orchestre et chanteurs...

Très sèche, oui ; trop. La métrique pour elle-même ; manque quelque sel, un peu d'esprit, peut-être. Toscanini me paraît (même dans un son incomparablement moins bon) beaucoup plus à son affaire en live à Salzburg : http://www.amazon.com/Verdi-Falstaff-Giuseppe/dp/B00067ZNJ0 (Stabile, Borgioli ; rien moins  drunken ). Stabile, tardif certes, et usé (un timbre asséché mais coupant comme une pointe de diamant) est, sinon, à entendre ici : http://www.amazon.com/Falstaff-Verdi/dp/B004UBB3DS/ref=sr_1_6?s=music&ie=UTF8&qid=1336741924&sr=1-6. Sabata mène... le Sabbat, justement. Valletti est d'une suavité sans égale, tout en lumière concentrée/diaprée, Tebaldi joue une improbable fofolle qui lui va comme un gant et Elmo et Noni sont, à leur manière, d'une "illustrativité" roborative flirtant àavec l'esprit pur !

On ne dit pas assez, je trouve, que l'oeuvre a été fabuleusement bien servie au disque (officiel, ou non), aussi bien dans des "exotismes" bruissants (Rossi, en allemand avec Fischer-Dieskau, Lipp, Schärtel, etc. d'une mise en place diabolique) que dans des versions "autorisées".

Alors, oui, Karajan (et par deux fois ; avec les couleurs incroyables d'un automne tout en replis d'humanité dans la version DGG, au moins pour Taddei et Ludwig) ; oui Solti (pourquoi pas plus en vidéo, d'ailleurs, pour Bacquier, alors que Evans déclasse pour moi, son premier studio, malgré un plateau féminin frisant l'absolu).

Je cherche l'intérêt d'Abbado (malgré Vienne et Pieczonka, autant de fruits sonores juteux) ; alors que je saisis mieux (c'est un peu le cousin naturel de Karajan II) Giulini dans ses affres, dans cette espèce de grisaille même dont il pare les abords de sa Tamise sonore (et Bruson, superbe !).

Bombe sonore, théâtre décomplexé, Bernstein reste une version de chevet : Fischer-Dieskau, Panerai, Ligabue et Resnik sur-vocaux, torrentueux ont accroché, un jour, mon oreille et ne l'ont jamais totalement relachée (ces embardées furieuses, cette faconde, cet esprit) ! Fischer-Dieskau restant, après tout (mais devant tous !) mon Falstaff d'élection, avec Taddei (je regrette que la production réunissant Raimondi, Pola, Dessi, Pace, etc. que j'ai entendue à Nice, n'ait pas été captée : éruptive, jouissive !). L'entendre, même à son crépuscule, sous la férule aveuglante d'objectivité de Sawallisch dans le monologue du I et la fugue finale : http://www.amazon.com/Verdi-Falstaff-Giuseppe/dp/B00067ZNJ0 (ou avec Fassbaender pour un duo succulent d'humour/humeur et de faux-semblants : http://www.amazon.com/Dietrich-Fischer-Dieskau-Opera-Scenes-1965-1976/dp/B00004WK7M/ref=sr_1_4?s=music&ie=UTF8&qid=1336741849&sr=1-4).

Taddei, justement, a laissé plusieurs versions, jusqu'au fouaillement karajanesque. Toutes sont à connaître, à mon avis. En vidéo : http://www.amazon.com/Verdi-Falstaff-Carteri-Barbieri-Serafin/dp/B000B5IOHU/ref=sr_1_1?s=music&ie=UTF8&qid=1336741924&sr=1-1 (voyez les dames) ou en audio seul : http://www.amazon.com/Verdi-Falstaff-Giuseppe/dp/B000A2UCFQ/ref=sr_1_3?s=music&ie=UTF8&qid=1336741924&sr=1-3 (Pagliughi, un pur délice en Reine des Fées), http://www.amazon.com/Falstaff-Verdi/dp/B004UBB3DS/ref=sr_1_6?s=music&ie=UTF8&qid=1336741924&sr=1-6. Avec, toujours cet italien sonore, cette couleur/coloration incroyable, cette ligne accidentée de mots !


Dernière édition par bAlexb le Lun 8 Juil 2013 - 18:57, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Cololi
chaste Col
Cololi


Nombre de messages : 33046
Age : 43
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 10/04/2009

Verdi-Falstaff - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Verdi-Falstaff   Verdi-Falstaff - Page 2 EmptyVen 11 Mai 2012 - 15:47

J'ai écouté Abbado récemment. Je le conseille, pour le plateau assez exceptionnel (Terfel en 1° lieu ... qui campe un Falstaff bien plus subtil et bien chantant que je n'aurai imaginé).

_________________
Car l'impuissance aime refléter son néant dans la souffrance d'autrui - Georges Bernanos (Sous le Soleil de Satan)
Revenir en haut Aller en bas
http://discopathe-anonyme.fr/
bAlexb
Mélomane chevronné
bAlexb


Nombre de messages : 8514
Age : 43
Localisation : Rhône-Alpes
Date d'inscription : 18/10/2010

Verdi-Falstaff - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Verdi-Falstaff   Verdi-Falstaff - Page 2 EmptyVen 11 Mai 2012 - 16:46

Cololi a écrit:
J'ai écouté Abbado récemment. Je le conseille, pour le plateau assez exceptionnel (Terfel en 1° lieu ... qui campe un Falstaff bien plus subtil et bien chantant que je n'aurai imaginé).

Le chef est ce qu'il est : un prodigieux alchimiste des combinaisons de timbres (ce qui a bien du prix, ici), tout en demi-teintes. Tout en coudoyant les marges sépias de Karajan II et Giulini (la qualité chambriste, en plus), il ne dispose pas, à mon goût, d'un plateau à la hauteur (à la différence de sa Flûte, par exemple). J'ai l'impression d'un produit terriblement fabriqué juxtaposant des individualités ou bien intéressantes (jusque dans leur exotisme, cf. Diadkova), ou bien brassant l'air (Terfel, à côté duquel je suis complètement passé). Je garde Pieczonka, je le répète ; et Röschmann par éclairs (au IV, magique et pailletée, plus que dans les autres actes, en fait).
Revenir en haut Aller en bas
Cololi
chaste Col
Cololi


Nombre de messages : 33046
Age : 43
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 10/04/2009

Verdi-Falstaff - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Verdi-Falstaff   Verdi-Falstaff - Page 2 EmptyVen 11 Mai 2012 - 17:18

Ah donc tu trouves que Terfel passe à côté du rôle ?
Bizarre, moi j'ai trouvé qu'il arrivait à trouver un équilibre (entre sa nature à faire trop vulgaire et un excés de subtilité qui ne sied pas au personnage).

_________________
Car l'impuissance aime refléter son néant dans la souffrance d'autrui - Georges Bernanos (Sous le Soleil de Satan)
Revenir en haut Aller en bas
http://discopathe-anonyme.fr/
bAlexb
Mélomane chevronné
bAlexb


Nombre de messages : 8514
Age : 43
Localisation : Rhône-Alpes
Date d'inscription : 18/10/2010

Verdi-Falstaff - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Verdi-Falstaff   Verdi-Falstaff - Page 2 EmptyVen 11 Mai 2012 - 17:35

Cololi a écrit:
Ah donc tu trouves que Terfel passe à côté du rôle ?
Bizarre, moi j'ai trouvé qu'il arrivait à trouver un équilibre (entre sa nature à faire trop vulgaire et un excés de subtilité qui ne sied pas au personnage).

Non, je dis que moi je suis passé à côté de Terfel Wink !
Comme souvent, je le trouve redondant et/ou graillonnant. Vulgaire, tu as trouvé le mot, mais pas seulement ; littéral, peut-être ce qui, pour moi, est rédhibitoire face à la luxueuse galerie de portraits qu'offre la discographie.
Revenir en haut Aller en bas
Cololi
chaste Col
Cololi


Nombre de messages : 33046
Age : 43
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 10/04/2009

Verdi-Falstaff - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Verdi-Falstaff   Verdi-Falstaff - Page 2 EmptyVen 11 Mai 2012 - 17:43

bAlexb a écrit:
Cololi a écrit:
Ah donc tu trouves que Terfel passe à côté du rôle ?
Bizarre, moi j'ai trouvé qu'il arrivait à trouver un équilibre (entre sa nature à faire trop vulgaire et un excés de subtilité qui ne sied pas au personnage).

Non, je dis que moi je suis passé à côté de Terfel Wink !
Comme souvent, je le trouve redondant et/ou graillonnant. Vulgaire, tu as trouvé le mot, mais pas seulement ; littéral, peut-être ce qui, pour moi, est rédhibitoire face à la luxueuse galerie de portraits qu'offre la discographie.

Graillonant c'est plutôt ce qu'on pourrait lui reprocher aujourd'hui. Hors cet enregistrement date déjà de pas mal d'années. Et justement j'ai été très étonné, dans le bon sens du terme.
C'est pas aussi subtil que Maestri, mais enfin c'est déjà excellent.
C'est aussi pour ça que je l'aime en Leporello et pas en Don Giovanni ! Pourtant il peut se transformer en très bon comédien quand il veut ... c'est pas toujours le cas c'est vrai.

_________________
Car l'impuissance aime refléter son néant dans la souffrance d'autrui - Georges Bernanos (Sous le Soleil de Satan)
Revenir en haut Aller en bas
http://discopathe-anonyme.fr/
bAlexb
Mélomane chevronné
bAlexb


Nombre de messages : 8514
Age : 43
Localisation : Rhône-Alpes
Date d'inscription : 18/10/2010

Verdi-Falstaff - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Verdi-Falstaff   Verdi-Falstaff - Page 2 EmptyVen 11 Mai 2012 - 17:52

Cololi a écrit:
bAlexb a écrit:
Cololi a écrit:
Ah donc tu trouves que Terfel passe à côté du rôle ?
Bizarre, moi j'ai trouvé qu'il arrivait à trouver un équilibre (entre sa nature à faire trop vulgaire et un excés de subtilité qui ne sied pas au personnage).

Non, je dis que moi je suis passé à côté de Terfel Wink !
Comme souvent, je le trouve redondant et/ou graillonnant. Vulgaire, tu as trouvé le mot, mais pas seulement ; littéral, peut-être ce qui, pour moi, est rédhibitoire face à la luxueuse galerie de portraits qu'offre la discographie.

Graillonant c'est plutôt ce qu'on pourrait lui reprocher aujourd'hui. Hors cet enregistrement date déjà de pas mal d'années. Et justement j'ai été très étonné, dans le bon sens du terme.
C'est pas aussi subtil que Maestri, mais enfin c'est déjà excellent.
C'est aussi pour ça que je l'aime en Leporello et pas en Don Giovanni ! Pourtant il peut se transformer en très bon comédien quand il veut ... c'est pas toujours le cas c'est vrai.

Moi, je trouve qu'il fait larsen au milieu des équilibres subtils/fragiles tendus par Abbado (plus ici, d'ailleurs, que dans le Don Gio' de DGG).
Revenir en haut Aller en bas
Cololi
chaste Col
Cololi


Nombre de messages : 33046
Age : 43
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 10/04/2009

Verdi-Falstaff - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Verdi-Falstaff   Verdi-Falstaff - Page 2 EmptyVen 11 Mai 2012 - 17:56

A présent je n'ai pas ta connaissance discographique soyons clair, je ne connais que 2 versions.

Connais tu le DVD Muti ? avec Maestri / Frontali / Fritoli / Antonacci / Mula / Florez

_________________
Car l'impuissance aime refléter son néant dans la souffrance d'autrui - Georges Bernanos (Sous le Soleil de Satan)
Revenir en haut Aller en bas
http://discopathe-anonyme.fr/
bAlexb
Mélomane chevronné
bAlexb


Nombre de messages : 8514
Age : 43
Localisation : Rhône-Alpes
Date d'inscription : 18/10/2010

Verdi-Falstaff - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Verdi-Falstaff   Verdi-Falstaff - Page 2 EmptyVen 11 Mai 2012 - 18:53

Cololi a écrit:
A présent je n'ai pas ta connaissance discographique soyons clair, je ne connais que 2 versions.

Connais tu le DVD Muti ? avec Maestri / Frontali / Fritoli / Antonacci / Mula / Florez

Oui ; et j'adore la grâce un peu désuète et la séduction immédiate du propos musical (Florez/Mula, superbe d'amollissement, Frittoli à l'exact diapasion de l'oeuvre comme Dessi, ou Tebaldi) ; mais j'avoue aimer aussi, beaucoup Muti en audio seul (Pons chez Sony, malgré une prise de son un peu plate/mâte).
Revenir en haut Aller en bas
Cololi
chaste Col
Cololi


Nombre de messages : 33046
Age : 43
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 10/04/2009

Verdi-Falstaff - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Verdi-Falstaff   Verdi-Falstaff - Page 2 EmptyVen 11 Mai 2012 - 19:02

bAlexb a écrit:
Cololi a écrit:
A présent je n'ai pas ta connaissance discographique soyons clair, je ne connais que 2 versions.

Connais tu le DVD Muti ? avec Maestri / Frontali / Fritoli / Antonacci / Mula / Florez

Oui ; et j'adore la grâce un peu désuète et la séduction immédiate du propos musical (Florez/Mula, superbe d'amollissement, Frittoli à l'exact diapasion de l'oeuvre comme Dessi, ou Tebaldi) ; mais j'avoue aimer aussi, beaucoup Muti en audio seul (Pons chez Sony, malgré une prise de son un peu plate/mâte).

Et Maestri ne le trouve tu pas magistral ?
C'est avec qui la version audio de Muti ?

_________________
Car l'impuissance aime refléter son néant dans la souffrance d'autrui - Georges Bernanos (Sous le Soleil de Satan)
Revenir en haut Aller en bas
http://discopathe-anonyme.fr/
bAlexb
Mélomane chevronné
bAlexb


Nombre de messages : 8514
Age : 43
Localisation : Rhône-Alpes
Date d'inscription : 18/10/2010

Verdi-Falstaff - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Verdi-Falstaff   Verdi-Falstaff - Page 2 EmptyVen 11 Mai 2012 - 19:07

Cololi a écrit:
bAlexb a écrit:
Cololi a écrit:
A présent je n'ai pas ta connaissance discographique soyons clair, je ne connais que 2 versions.

Connais tu le DVD Muti ? avec Maestri / Frontali / Fritoli / Antonacci / Mula / Florez

Oui ; et j'adore la grâce un peu désuète et la séduction immédiate du propos musical (Florez/Mula, superbe d'amollissement, Frittoli à l'exact diapasion de l'oeuvre comme Dessi, ou Tebaldi) ; mais j'avoue aimer aussi, beaucoup Muti en audio seul (Pons chez Sony, malgré une prise de son un peu plate/mâte).

Et Maestri ne le trouve tu pas magistral ?
C'est avec qui la version audio de Muti ?

Muti 1 : http://www.amazon.com/Verdi-Falstaff-OFlynne-Ziegler-Frontali/dp/B0000029KW (assez exceptionnel Ford de Frontali, mordant ; Dessi/Manca Di Nissa en grandes manipulatrices, ; Vargas en benêt solaire, etc.).
Maestri : belle présence, voix assez magistrale mais, en même temps, quelque chose de trop rond à mon goût (ça manque d'angles, d'aspérités, cf. "L'Onore" très posé/chanté). Mais je pinaille, j'en suis conscient Wink ...
Revenir en haut Aller en bas
Cololi
chaste Col
Cololi


Nombre de messages : 33046
Age : 43
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 10/04/2009

Verdi-Falstaff - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Verdi-Falstaff   Verdi-Falstaff - Page 2 EmptyVen 11 Mai 2012 - 20:03

bAlexb a écrit:
Cololi a écrit:
bAlexb a écrit:
Cololi a écrit:
A présent je n'ai pas ta connaissance discographique soyons clair, je ne connais que 2 versions.

Connais tu le DVD Muti ? avec Maestri / Frontali / Fritoli / Antonacci / Mula / Florez

Oui ; et j'adore la grâce un peu désuète et la séduction immédiate du propos musical (Florez/Mula, superbe d'amollissement, Frittoli à l'exact diapasion de l'oeuvre comme Dessi, ou Tebaldi) ; mais j'avoue aimer aussi, beaucoup Muti en audio seul (Pons chez Sony, malgré une prise de son un peu plate/mâte).

Et Maestri ne le trouve tu pas magistral ?
C'est avec qui la version audio de Muti ?

Muti 1 : http://www.amazon.com/Verdi-Falstaff-OFlynne-Ziegler-Frontali/dp/B0000029KW (assez exceptionnel Ford de Frontali, mordant ; Dessi/Manca Di Nissa en grandes manipulatrices, ; Vargas en benêt solaire, etc.).
Maestri : belle présence, voix assez magistrale mais, en même temps, quelque chose de trop rond à mon goût (ça manque d'angles, d'aspérités, cf. "L'Onore" très posé/chanté). Mais je pinaille, j'en suis conscient Wink ...

Ah mais voilà pourquoi cette version n'a pas attiré mon oeil : Pons ! Certes je le connais surtout en fin de carrière, mais franchement en voyant Pons en Falstaff ça me coupe l'envie d'acheter ^^. Et je doute que Vargas puisse avoir la beauté diaphane de la voix de Florez pour ce rôle là.
Je vais complèter le propos justement en parlant de Maestri : oui tu as tout à fait raison, c'est rond, mais dans le meilleur sens du terme. Très posé effectivement, la voix jamais brutalisée. Et bien je trouve ça tellement sublime que je ne peux même pas imaginer écouter un Falstaff plus brutal ou rocailleux.
Et c'est ce qui m'avait agréablement surpris chez Terfel (mais faut dire que l'enregistrement remonte).

Je suis épaté par la capacité de Maestri à faire toutes les notes avec une apparente facilité, sans jamais hurler dans l'aigu, sans jamais engorger dans le grave, et sachant faire la transition avec la voix de tête de belle façon. Et son incarnation me semble d'une intelligence prodigieuse.

_________________
Car l'impuissance aime refléter son néant dans la souffrance d'autrui - Georges Bernanos (Sous le Soleil de Satan)
Revenir en haut Aller en bas
http://discopathe-anonyme.fr/
Montfort
Mélomane chevronné



Nombre de messages : 4155
Age : 75
Localisation : Paris 16
Date d'inscription : 11/05/2010

Verdi-Falstaff - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Verdi-Falstaff   Verdi-Falstaff - Page 2 EmptyJeu 28 Fév 2013 - 9:44



Je possède deux versions qui dominent très largement la discographie : Toscanini avec Valdengo et Bernstein avec D F D.

Que vaut la version Abbado avec Terfel ??

Montfort
Revenir en haut Aller en bas
Cololi
chaste Col
Cololi


Nombre de messages : 33046
Age : 43
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 10/04/2009

Verdi-Falstaff - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Verdi-Falstaff   Verdi-Falstaff - Page 2 EmptyJeu 28 Fév 2013 - 10:00

Pour Abbado/Terfel nous en avons pas mal parlé dans ce fil.

En gros David et moi on aime beaucoup, et bAlex si il aime le chef n'aime pas trop Terfel là dedans.

_________________
Car l'impuissance aime refléter son néant dans la souffrance d'autrui - Georges Bernanos (Sous le Soleil de Satan)
Revenir en haut Aller en bas
http://discopathe-anonyme.fr/
bAlexb
Mélomane chevronné
bAlexb


Nombre de messages : 8514
Age : 43
Localisation : Rhône-Alpes
Date d'inscription : 18/10/2010

Verdi-Falstaff - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Verdi-Falstaff   Verdi-Falstaff - Page 2 EmptyJeu 28 Fév 2013 - 10:03

Montfort a écrit:


Que vaut la version Abbado avec Terfel ??

Montfort

Voir les échanges avec Cololi un peu plus haut dans la page Wink .
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec


Nombre de messages : 97639
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Verdi-Falstaff - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Verdi-Falstaff   Verdi-Falstaff - Page 2 EmptyJeu 28 Fév 2013 - 20:50

Montfort a écrit:
Je possède deux versions qui dominent très largement la discographie : Toscanini avec Valdengo et Bernstein avec D F D.
Qui dominent sur quel critère ? scratch Je trouve Giulini / Bruson plus abouti que Bernstein / DFD, par exemple - les deux positions pouvant complètement se défendre d'ailleurs.

Citation :
Que vaut la version Abbado avec Terfel ??
Je la place très haut dans la discographie, elle mérite vraiment d'être entendue.

Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
A
Mélomane chevronné



Nombre de messages : 5473
Date d'inscription : 04/02/2013

Verdi-Falstaff - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Verdi-Falstaff   Verdi-Falstaff - Page 2 EmptyVen 1 Mar 2013 - 5:11

Falstaff est comme une montre suisse hors de prix: il ne souffre ni défaut, ni manque de synchronisme, pas un seul pet de travers. À ce titre, comme Carmen il peut laisser perpétuellement insatisfait.

Je cherche encore une version moderne qui a l'impétuosité explosive, le charme tendre et le comique de Solti-Evans (Decca). Les versions Karajan EMI et Bernstein Sony ont leur qualités, mais pas le chic de l'ensemble de Decca. Tous ceux qui ont suivi depuis, y compris Karajan et Solti redivivus ont oublié cette leçon. Giulini s'en rapproche énormément (aucun défaut), mais l'ampérage est un peu plus sage et ne produit pas autant de 'flammèches'.
Revenir en haut Aller en bas
Montfort
Mélomane chevronné



Nombre de messages : 4155
Age : 75
Localisation : Paris 16
Date d'inscription : 11/05/2010

Verdi-Falstaff - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Verdi-Falstaff   Verdi-Falstaff - Page 2 EmptyVen 1 Mar 2013 - 17:19

DavidLeMarrec a écrit:
Montfort a écrit:
Je possède deux versions qui dominent très largement la discographie : Toscanini avec Valdengo et Bernstein avec D F D.
Citation :
Qui dominent sur quel critère ? scratch
Je trouve Giulini / Bruson plus abouti que Bernstein / DFD, par exemple - les deux positions pouvant complètement se défendre d'ailleurs.

Citation :
Que vaut la version Abbado avec Terfel ??
Je la place très haut dans la discographie, elle mérite vraiment d'être entendue.


Sur à peu près tous les plans - surtout Bernstein : l'orchestre et le chef sont superlatifs, arrivant à insuffler une dynamique amha inégalée, tout en conservant la transparence et la finesse de cette partition si raffinée - ce que rate Solti - DFD est un conteur d'anthologie et le reste de la distribution est au diapason - c'est un faux studio, puisque ça a été enregistré dans la foulée d'une série de représentations au Staatsoper - ça se sent dans la cohésion de l'ensemble.
Toscanini, c'est aussi superbe, c'est un live, un concert radio enregistré - c'est un peu en dessous de Bernstein, l'orchestre de la RCA n'égale pas les Viennois, et puis il y a une Alice Ford, chantée par Herva Nelli, un peu acide. Mais ça reste une superbe version.
Giulini, c'est autre chose : sa conception de l'oeuvre - certains critiques ont parlé d'une interprétation "brechtienne" - c'est beau, mais c'est un peu désespéré - à part dans la discographie.

Je vais découvrir Abbado avec intérêt.

Montfort
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec


Nombre de messages : 97639
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Verdi-Falstaff - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Verdi-Falstaff   Verdi-Falstaff - Page 2 EmptySam 2 Mar 2013 - 11:21

Montfort a écrit:

Sur à peu près tous les plans - surtout Bernstein : l'orchestre et le chef sont superlatifs, arrivant à insuffler une dynamique amha inégalée, tout en conservant la transparence et la finesse de cette partition si raffinée - ce que rate Solti - DFD est un conteur d'anthologie et le reste de la distribution est au diapason - c'est un faux studio, puisque ça a été enregistré dans la foulée d'une série de représentations au Staatsoper - ça se sent dans la cohésion de l'ensemble.
Toscanini, c'est aussi superbe, c'est un live, un concert radio enregistré - c'est un peu en dessous de Bernstein, l'orchestre de la RCA n'égale pas les Viennois, et puis il y a une Alice Ford, chantée par Herva Nelli, un peu acide. Mais ça reste une superbe version.
Giulini, c'est autre chose : sa conception de l'oeuvre - certains critiques ont parlé d'une interprétation "brechtienne" - c'est beau, mais c'est un peu désespéré - à part dans la discographie.

Je vais découvrir Abbado avec intérêt.

Montfort
Merci pour ces précisions intéressantes. Smile

Plus jovial, il y a Giulini 55, d'une tension inégalée (et quel art hallucinant de la souplesse de mesure, ça ne s'entend pas, mais quand on ouvre la partition... le tempo change tout le temps !). Je crois pas qu'il y ait mieux au disque. Au DVD, il y a la production McVicar, d'une gouaille et d'une virtuosité comparables.
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
aurele
Mélomane chevronné
aurele


Nombre de messages : 23541
Age : 33
Date d'inscription : 12/10/2008

Verdi-Falstaff - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Verdi-Falstaff   Verdi-Falstaff - Page 2 EmptySam 2 Mar 2013 - 11:59

Je pense plutôt que tu veux parler de la production de Covent Garden de Graham Vick David. Tu confonds sans doute à cause de la production de Rigoletto de McVicar.
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec


Nombre de messages : 97639
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Verdi-Falstaff - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Verdi-Falstaff   Verdi-Falstaff - Page 2 EmptySam 2 Mar 2013 - 12:24

En effet ! Ce n'est pas la première fois que je l'attribue à McVicar, sans doute parce que je la trouve étonnamment fine et mobile pour du Vick. Surprised

Un bijou quoi qu'il en soit.
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
aurele
Mélomane chevronné
aurele


Nombre de messages : 23541
Age : 33
Date d'inscription : 12/10/2008

Verdi-Falstaff - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Verdi-Falstaff   Verdi-Falstaff - Page 2 EmptyLun 8 Juil 2013 - 14:52

Personne n'a parlé de la version de Gardiner. Est-ce que quelqu'un l'a écouté? Qu'en pensez vous?
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec


Nombre de messages : 97639
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Verdi-Falstaff - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Verdi-Falstaff   Verdi-Falstaff - Page 2 EmptyLun 8 Juil 2013 - 19:00

aurele a écrit:
Personne n'a parlé de la version de Gardiner. Est-ce que quelqu'un l'a écouté? Qu'en pensez vous?
Le chant ne s'accorde pas très bien avec la volonté de grâce affichée par le chef.

De toute façon, même orchestralement, j'avais trouvé ça un peu sec et tiède. Plutôt le Gardiner d'Agrippina ou du War Requiem que le Gardiner des Boréades ou d'Oberon.
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
calbo
Pertusienne
calbo


Nombre de messages : 28126
Age : 53
Localisation : Pictavia
Date d'inscription : 29/08/2006

Verdi-Falstaff - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Verdi-Falstaff   Verdi-Falstaff - Page 2 EmptyJeu 26 Sep 2013 - 11:12

Troisième et dernier opéra au programme du festival du bicentenaire avec le cast suivant :


Personaggi

Interpreti

Sir John Falstaff

RENATO BRUSON

PIERO TERRANOVA (19, 24, 26)

Ford, marito di Alice

VINCENZO TAORMINA

Fenton

LEONARDO CORTELLAZZI

SEHOON MOON (24)

Dott. Cajus

JIHAN SHIN

Bardolfo

MARCO VOLERI

Pistola

EVGENIY STANIMIROV

Mrs. Alice Ford

ALICE QUINTAVALLA

Nannetta, figlia d’Alice e Ford

LINDA JUNG

Mrs. Quickly

KLEOPATRA PAPATHEOLOGOU

Mrs. Meg Page

VALERIA TORNATORE

L'Oste della Giarrettiera

MARCO MERLINI


Maestro concertatore e direttore
SEBASTIANO ROLLI

Regia
RENATO BRUSON

Regista collaboratore
MARINA BIANCHI

Costumi
MASSIMO CARLOTTO

Luci
ANDREA BORELLI

Maestro del coro
MARTINO FAGGIANI


FILARMONICA DEL TEATRO REGIO DI PARMA

CORO DEL TEATRO REGIO DI PARMA


Allestimento del Teatro alla Scala di Milano
(Allestimento storico del Teatro Verdi di Busseto - 1913)

Progetto artistico in collaborazione con Accademia del Teatro alla Scala di Milano

A part Bruson, qui n'est prévu que pour les deux premières représentations, je ne connais aucun des chanteurs. C'est aussi Bruson qui est en charge de la mise en scène.

Durée annoncée : 2H30

acte 1 -----> 30mn
entracte 1 ----> 15mn
acte 2 ---------> 45mn
entracte 2 --------> 15mn
acte 3 -------------> 45mn
Revenir en haut Aller en bas
hugo75
Mélomane averti
hugo75


Nombre de messages : 470
Date d'inscription : 24/12/2012

Verdi-Falstaff - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Verdi-Falstaff   Verdi-Falstaff - Page 2 EmptyJeu 26 Sep 2013 - 11:51

Je fais peut être erreur mais tes trois derniers messages (sur Falstaff mais aussi sur Simon Boccanegra et les opéras de jeunesse de Verdi) n'ont pas vraiment leur place dans une rubrique "discographie". Peut être serait-ce judicieux de les déplacer en les postant dans la rubrique "concerts".
Revenir en haut Aller en bas
calbo
Pertusienne
calbo


Nombre de messages : 28126
Age : 53
Localisation : Pictavia
Date d'inscription : 29/08/2006

Verdi-Falstaff - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Verdi-Falstaff   Verdi-Falstaff - Page 2 EmptyJeu 26 Sep 2013 - 11:53

Ce n'est pas encore passé, mais rassure toi ça sera fait en temps et en heure Wink 
Revenir en haut Aller en bas
Fuligo
Déesse du scalpel
Fuligo


Nombre de messages : 3788
Age : 43
Localisation : Nothingness, SK Canada
Date d'inscription : 10/01/2006

Verdi-Falstaff - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Verdi-Falstaff   Verdi-Falstaff - Page 2 EmptyDim 3 Nov 2013 - 21:23

Du sujet La Scala:
DavidLeMarrec a écrit:
Fuligo a écrit:
Étant donnée la façon dont tu parles de cette Traviata, cela va être un peu un test pour moi: si ça me laisse indifférente je suppose qu'il n'y a plus rien a faire de ce cote la.
Surtout pas !
=> Damrau en Traviata, c'est un choix parmi d'autres, et pas forcément le plus séduisant à mon avis (je dis ça en aimant énormément Damrau, mais ce répertoire ne flatte pas ses qualités).
=> La Traviata est un des opéras les moins susceptibles de te plaire chez Verdi, car parmi les plus rudimentaires musicalement. Je crois que Falstaff pourrait tout à fait trouver grâce à tes oreilles (pas à cause de Sir John in Love), par exemple. Essaie plutôt le Bal Masqué (pas à cause d'Amelia al Ballo) que Traviata, pour une ultime tentative.

Après, il est très probable que Verdi ne corresponde de toute façon pas à ce qui t'intéresse en musique, et il n'y a pas d'objection à faire à ça.
C'est vrai que les opéras plus tardifs me plaisent plus, et je me rend compte que je n'en ai été en voir aucun. Il faut dire que je ne vais voir des Verdi que quand je n'ai rien d'autre sous la main. Je vais retenter Falstaff au disque. Tu me proposerais quoi comme version? J'ai vu que tu proposais Giulini / Bruson et Abbado / Terfel, laquelle correspondrait le mieux? Tu t'en doutes surement, j'aimerais quelque chose, sinon sobre, au moins qui n'en fasse pas trop.
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec


Nombre de messages : 97639
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Verdi-Falstaff - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Verdi-Falstaff   Verdi-Falstaff - Page 2 EmptyDim 3 Nov 2013 - 22:09

Giulini est sur le vif, c'est plus vivant. Abbado est plus léché, les voix sont plus belles.

Mais ce sont deux versions vraiment excellentes de toute façon.
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Mélomaniac
Mélomane chevronné
Mélomaniac


Nombre de messages : 28855
Date d'inscription : 21/09/2012

Verdi-Falstaff - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Verdi-Falstaff   Verdi-Falstaff - Page 2 EmptySam 13 Déc 2014 - 22:52

DavidLeMarrec, in playlist, a écrit:

Mélomaniac a écrit:

Giuseppe Verdi (1813-1901) :

Falstaff, opéra en trois actes

Falstaff : Giuseppe Valdengo
Alice Ford : Herva Nelli
Meg Page : Nan Merriman
Quickly : Cloë Elmo
Ford : Frank Guarrera
Nannetta : Teresa Stich-Randall
Fenton : Antonio Madasi
Dr Caius : Gabor Carelli
Bardolph : John Carmen Rossi
Pistol : Norman Scott

Choeurs Robert Shaw

Arturo Toscanini, Orchestre de la NBC

(RCA, avril 1950)

Very Happy Et zou, c'est parti pour découvrir le dernier opéra de Verdi.

Verdi-Falstaff - Page 2 Verdi_11

Un des très rares disques de Toscanini auxquels j'aime revenir : l'italien de Valdengo est un miracle permanent.


Ne connaissant pas trop l'italien, la prononciation ne me pose aucun grave problème dans Verdi. En tout cas la langue coule ici avec aisance.
Pour une initiation à l'oeuvre, je ne crois pas être mal tombé avec cette version matée de main de maître.
J'ai lu dans divers Guides que c'est un des meilleurs plateaux dont a profité Toscanini, par ailleurs souvent entouré de distributions assez anonymes dans ses enregistrements pour RCA.

Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec


Nombre de messages : 97639
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Verdi-Falstaff - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Verdi-Falstaff   Verdi-Falstaff - Page 2 EmptySam 13 Déc 2014 - 22:57

Herva Nelli n'est pas aimée des guides, mais sans être la meilleure de sa génération, c'est une excellente chanteuse quand même.

Non, il a eu de superbes plateaux, d'ailleurs souvent avec les mêmes (dont Valdengo)…

Valdengo, si tu veux, c'est un peu comme Thill ou Dens en français : l'élégance et le mordant suprêmes.

(Après, orchestralement, il y a bien sûr beaucoup mieux capté et plus aguerri techniquement – mais tu aimes la manière Toscanini, ce qui est un avantage sur moi pour apprécier cet enregistrement à sa juste valeur.)
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Mélomaniac
Mélomane chevronné
Mélomaniac


Nombre de messages : 28855
Date d'inscription : 21/09/2012

Verdi-Falstaff - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Verdi-Falstaff   Verdi-Falstaff - Page 2 EmptySam 13 Déc 2014 - 23:22

Il se dégage un véritable plaisir de faire vivre le théâtre, le plateau est vaillamment engagé, même si je n'ai noté aucun caractère de voix très individualisé.

Et puis c'est un live, ce qui ajoute un piment supplémentaire.

Mais je ne comprends pas quand tu dis qu'on peut trouver plus aguerri techniquement.

Même sans aimer Toscanini, tu irais jusqu'à dire que sa direction est relâchée ?!

Ca m'évoque plutôt le contraire, -juste dommage que la discipline de l'orchestre s'habille de couleurs très quelconques.
Mais connaissant assez bien les enregistrements symphoniques avec le NBCSO, ça ne m'a pas surpris.


Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec


Nombre de messages : 97639
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Verdi-Falstaff - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Verdi-Falstaff   Verdi-Falstaff - Page 2 EmptySam 13 Déc 2014 - 23:40

Oui, c'est un très bon enregistrement, pas de problème (mais je trouve les voix très typées au contraire, et en bien !).


Mélomaniac a écrit:
Mais je ne comprends pas quand tu dis qu'on peut trouver plus aguerri techniquement.

Même sans aimer Toscanini, tu irais jusqu'à dire que sa direction est relâchée ?!

Je parlais de l'orchestre : on a fait (beaucoup) plus virtuose aujourd'hui. Et comme tu le dis, c'est un peu gris.

Toscanini n'est pas en cause ici (sauf pour sa façon uniforme de refuser le moindre fondu, mais ce n'est pas un défaut, c'est juste un parti pris que je n'aime pas).
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
bAlexb
Mélomane chevronné
bAlexb


Nombre de messages : 8514
Age : 43
Localisation : Rhône-Alpes
Date d'inscription : 18/10/2010

Verdi-Falstaff - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Verdi-Falstaff   Verdi-Falstaff - Page 2 EmptyDim 14 Déc 2014 - 10:38

Toscanini Mad ?
Voir plus haut mon message du 11 mai-je-ne-sais-plus-de-quelle-année...
Revenir en haut Aller en bas
Mélomaniac
Mélomane chevronné
Mélomaniac


Nombre de messages : 28855
Date d'inscription : 21/09/2012

Verdi-Falstaff - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Verdi-Falstaff   Verdi-Falstaff - Page 2 EmptyDim 14 Déc 2014 - 13:29

Verdi-Falstaff - Page 2 2661413304 De toute façon, je possède déjà l'intégrale des enregistrements Toscanini / RCA,
que j'avais achetée pour le versant symphonique sans même prêter attention qu'il y avait aussi de l'opéra hehe

Ce serait dommage de ne pas écouter ces versions, fût-ce comme un pied à l'étrier, quitte à chercher ensuite des approches plus caractérisées.

Ceci dit, c'est mieux qu'une version d'attente : j'ai écouté Fidélio, La Traviata et hier Falstaff, je retrouve le style vif et sec que j'apprécie déjà depuis longtemps dans la manière du chef italien.

Très intéressant ton anthologie discographique du 11 mai thumleft

Vu tout le bien qu'on en dit partout, ma prochaine version de Falstaff sera certainement Bernstein.


Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec


Nombre de messages : 97639
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Verdi-Falstaff - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Verdi-Falstaff   Verdi-Falstaff - Page 2 EmptyDim 14 Déc 2014 - 13:53

bAlexb, ton propos n'est pas très clair. Pourquoi cette moue alors que tu as dit le plus grand bien de cet enregistrement ?


Mélomaniac a écrit:
Ce serait dommage de ne pas écouter ces versions, fût-ce comme un pied à l'étrier, quitte à chercher ensuite des approches plus caractérisées.

Plus caractérisées, ce sera difficile. Plus équilibrées, peut-être plus facilement.


Citation :
Ceci dit, c'est mieux qu'une version d'attente

Incontestablement.
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
arnaud bellemontagne
Gourou-leader
arnaud bellemontagne


Nombre de messages : 25350
Date d'inscription : 22/01/2010

Verdi-Falstaff - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Verdi-Falstaff   Verdi-Falstaff - Page 2 EmptyDim 14 Déc 2014 - 14:02

Mélomaniac a écrit:


Vu tout le bien qu'on en dit partout, ma prochaine version de Falstaff sera certainement Bernstein.



Elle est fabuleuse d'enthousiasme, de mordant et de tonus. afro

Fonce. cool-blue


Dernière édition par arnaud bellemontagne le Ven 6 Oct 2017 - 13:47, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
bAlexb
Mélomane chevronné
bAlexb


Nombre de messages : 8514
Age : 43
Localisation : Rhône-Alpes
Date d'inscription : 18/10/2010

Verdi-Falstaff - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Verdi-Falstaff   Verdi-Falstaff - Page 2 EmptyDim 14 Déc 2014 - 15:37

DavidLeMarrec a écrit:
bAlexb, ton propos n'est pas très clair. Pourquoi cette moue alors que tu as dit le plus grand bien de cet enregistrement ?

Quelques (sérieuses) réserves quand même, non ?

bAlexb a écrit:
Très sèche, oui ; trop. La métrique pour elle-même ; manque quelque sel, un peu d'esprit, peut-être. Toscanini me paraît (même dans un son incomparablement moins bon) beaucoup plus à son affaire en live à Salzburg : http://www.amazon.com/Verdi-Falstaff-Giuseppe/dp/B00067ZNJ0 (Stabile, Borgioli ; rien moins  drunken ).

Toscanini n'est nulle part/jamais, mon premier choix, ça je l'ai déjà écrit ; ni à l'orchestre, ni aux voix. Sauf par bribes (fantomatiques) à Salzburg dans les années 30, que ce soit pour la Flûte, Fidelio, pour les Maîtres et, donc, pour Falstaff (mais ce sont plus les voix, une certaine forme d'éloquence, que j'y cherche et que j'y rencontre fugacement, alors).
Il y a dans Falstaff une part d'épicurisme (oui : le dimanche, j'enfonce des portes ouvertes hehe ), de générosité des timbres et de leurs alliances, une part de saveur(s)/fumet, même épais (à l'orchestre ; et dans le cas de Toscanini, c'est encore plus vrai des voix) qui échappent, pour moi, à cette stricte métrique du chef ; me manquent et le sens d'une mécanique qui se dérègle d'autant mieux qu'elle est/devrait être parfaitement réglée (et pour le coup, elle l'est assurément ; mais encore faut-il savoir lâcher du mou à la lisière), et l'enflure théâtrale. Quant à la poésie des pages de Nanetta/Fenton (et surtout quand on a Stich-Randall Sad )...
Donc : pas pour moi Verdi-Falstaff - Page 2 2661413304 .
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec


Nombre de messages : 97639
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Verdi-Falstaff - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Verdi-Falstaff   Verdi-Falstaff - Page 2 EmptyDim 14 Déc 2014 - 16:42

Tout ça me paraît assez proche de mon ressenti — en plus de la prise de son qui ne rend tout de même pas du tout justice à l'orchestration de Verdi, et aussi le fait que je ne tiens vraiment pas à échanger Valdengo contre Stabile.

C'est vraiment un avis négatif, ce que tu as dit, qui justifie carrément une mine dégoûtée ? Moi je lis que tu aimes mais qu'il y a mieux. scratch
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
bAlexb
Mélomane chevronné
bAlexb


Nombre de messages : 8514
Age : 43
Localisation : Rhône-Alpes
Date d'inscription : 18/10/2010

Verdi-Falstaff - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Verdi-Falstaff   Verdi-Falstaff - Page 2 EmptyDim 14 Déc 2014 - 18:07

DavidLeMarrec a écrit:
Tout ça me paraît assez proche de mon ressenti — en plus de la prise de son qui ne rend tout de même pas du tout justice à l'orchestration de Verdi, et aussi le fait que je ne tiens vraiment pas à échanger Valdengo contre Stabile.

C'est vraiment un avis négatif, ce que tu as dit, qui justifie carrément une mine dégoûtée ?  Moi je lis que tu aimes mais qu'il y a mieux. scratch

C'est moins dégoûté qu'énervé, en fait ; peut-être à cause du potentiel et parce que je connais Salzburg.
(Mais je reconnais que je cherche une voie/voix proche d'une "épiphanie", en quelque sorte ; proche d'une manifestation divine, fût-elle "déviante", à l'image du sublime tableau de feuilles d'automne et de fleurs séchées épinglées par Karajan 2 !)
Revenir en haut Aller en bas
Rwandrall
Mélomane averti
Rwandrall


Nombre de messages : 336
Age : 30
Date d'inscription : 05/06/2014

Verdi-Falstaff - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Verdi-Falstaff   Verdi-Falstaff - Page 2 EmptySam 25 Avr 2015 - 23:22

Bonsoir, je m'intéresse à Falstaff depuis peu, vous connaitriez des bons interprètes ?

J'ai déjà écouté Raimondi, Gobbi, Terfel, Bruson, Van Dam et d'autres dont j'ai oublié le nom.
Revenir en haut Aller en bas
Cololi
chaste Col
Cololi


Nombre de messages : 33046
Age : 43
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 10/04/2009

Verdi-Falstaff - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Verdi-Falstaff   Verdi-Falstaff - Page 2 EmptySam 25 Avr 2015 - 23:28

Maestri Smile

watch?v=ieiHHhK_MX0

_________________
Car l'impuissance aime refléter son néant dans la souffrance d'autrui - Georges Bernanos (Sous le Soleil de Satan)
Revenir en haut Aller en bas
http://discopathe-anonyme.fr/
calbo
Pertusienne
calbo


Nombre de messages : 28126
Age : 53
Localisation : Pictavia
Date d'inscription : 29/08/2006

Verdi-Falstaff - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Verdi-Falstaff   Verdi-Falstaff - Page 2 EmptySam 25 Avr 2015 - 23:32

Il y a aussi Mimi Pertusi.
Revenir en haut Aller en bas
Rwandrall
Mélomane averti
Rwandrall


Nombre de messages : 336
Age : 30
Date d'inscription : 05/06/2014

Verdi-Falstaff - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Verdi-Falstaff   Verdi-Falstaff - Page 2 EmptySam 25 Avr 2015 - 23:37

Merci Cololi !

Pertusi a chanté Falstaff ? Je vais aller voir si y'a des extraits sur Youtube ^^
Revenir en haut Aller en bas
calbo
Pertusienne
calbo


Nombre de messages : 28126
Age : 53
Localisation : Pictavia
Date d'inscription : 29/08/2006

Verdi-Falstaff - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Verdi-Falstaff   Verdi-Falstaff - Page 2 EmptyDim 26 Avr 2015 - 0:04

Rwandrall a écrit:
Merci Cololi !

Pertusi a chanté Falstaff ? Je vais aller voir si y'a des extraits sur Youtube ^^

Et enregistré (avec un grammy award à la clé). Par contre pas d'extraits sur TonTube, hélas.

http://www.amazon.fr/Verdi-Falstaff-Giuseppe/dp/B000063DQI/ref=sr_1_1?s=music&ie=UTF8&qid=1429999395&sr=1-1&keywords=michele+pert
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec


Nombre de messages : 97639
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Verdi-Falstaff - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Verdi-Falstaff   Verdi-Falstaff - Page 2 EmptyDim 26 Avr 2015 - 0:41

Rwandrall a écrit:
Bonsoir, je m'intéresse à Falstaff depuis peu, vous connaitriez des bons interprètes ?

J'ai déjà écouté Raimondi, Gobbi, Terfel, Bruson, Van Dam et d'autres dont j'ai oublié le nom.

Effectivement, j'aurais proposé Bruson, Terfel, Maestri… mais il te manque quand même les deux meilleurs, Fischer-Dieskau et l'immense Giuseppe Valdengo.
Avec ça, tu auras couvert le meilleur.
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Contenu sponsorisé





Verdi-Falstaff - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Verdi-Falstaff   Verdi-Falstaff - Page 2 Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Verdi-Falstaff
Revenir en haut 
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» Verdi -Falstaff
» VERDI : Nabucco
» I lombardi (Verdi 1843)/Jérusalem (Verdi, 1847)
» Bastille - Falstaff - Luisi - Oct-Nov 2017
» Falstaff - Oren - Pitoiset - Mars 2013

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Autour de la musique classique :: Musique classique :: Discographie :: Oeuvres (discographie)-
Sauter vers: