Autour de la musique classique

Le but de ce forum est d'être un espace dédié principalement à la musique classique sous toutes ses périodes, mais aussi ouvert à d'autres genres.
 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Le Deal du moment : -62%
ABEIL – Lot de 2 Oreillers à ...
Voir le deal
14.54 €

 

 La vie musicale en Seine-Inférieure

Aller en bas 
+6
Xavier
Cleme
Hidraot
calbo
antrav
Barbajuan
10 participants
AuteurMessage
Barbajuan
Mélomaniaque
Barbajuan


Nombre de messages : 874
Date d'inscription : 20/01/2009

La vie musicale en Seine-Inférieure Empty
MessageSujet: La vie musicale en Seine-Inférieure   La vie musicale en Seine-Inférieure EmptyDim 13 Sep 2009 - 23:51

Me voilà donc rouennais depuis une semaine. L'occasion d'ouvrir un fil (qu'Arsen et Olivier le normand m'aideront je l'espère à animer) où causer programmation et impressions de concert. Si l'autre Olivier normand qui fréquente habituellement ces pages veut nous toucher quelques mots des concerts classiques organisés chez les prolos d'en face dans notre belle sous-préfecture, il est évidemment le bienvenu (ça m'intéresse aussi).

Voici les ouvrages scéniques (et leur distribution) proposés cette saison par l'opéra de Rouen :

Léo Delibes - Lakmé (11, 13, 15 octobre)

Direction : Roberto Fores Veses
Mise en scène : Richard Brunel

Lakmé : Amira Selim
Gérald : Jean-François Borras
Frédéric : Christophe Gay
Nilakantha : Patrice Berger
Mallika : Amaya Dominguez
Miss Bentson : Marie Gautrot
Miss Ellen : Maïlys de Villoutreys



Philip Glass - In the penal colony (18 novembre)

Direction : Philippe Forget
Mise en scène : Richard Brunel

Le visiteur : Michael Smallwood
L’officier : Stephen Owen
Les soldats : Gérald Robert-Tissot, Nicolas Henault
Le condamné : Mathieu Morin

Arsen, tu comptes y aller je présume ? Moi j'hésite, j'ai écouté un peu de Glass ces dernières semaines et ça m'a plus emballé que ce que je m'étais imaginé. Mais peut-être que pour une première (jamais mis les pieds à l'opéra de mon existence), je préfèrerais assurer le coup avec...



...Gioacchino Rossini - Le barbier de Séville (11, 13, 15, 17, 19, 21 décembre) cheers

Direction : Luciano Acocella
Mise en scène : Stephan Grögler

Le Comte Almaviva : Enea Scala
Rosine : Carine Sechaye
Figaro : Tassis Christoyannis
Le docteur Bartolo : Luciano di Pasquale
Don Basilio : Luigi de Donato
Berta : Marie-Paule Bonnemason
Fiorello : Arnaud Richard
Un officier : Alain Herriau



Wolfgang Amadeus Mozart - Les noces de Figaro (26 et 28 février, 2, 4, 6, 8 mars)

Direction : Oswald Sallaberger
Mise en scène : Stephan Grögler

Le Comte Almaviva : Riccardo Novaro
Figaro : Carlos Esquivel
Suzanne : Bénédicte Tauran
La Comtesse Almaviva : Guylaine Girard
Marceline : Sophie Pondjiclis
Le docteur Bartolo : Luciano Di Pasquale
Chérubin : Marie Lenormand / Marie Gautrot
Don Curzio / Don Basilio : Eric Salha
Antonio : Alain Herriau
Barberine : Violaine Le Chenadec



Claudio Monteverdi - Il combattimento di Tancredi e Clorinda / Marco Marazzoli - La fiera di Farfa (31 mars)

Par Vincent Dumestre et le Poème harmonique

Y a moyen que ça dépote, non ? Jamais entendu parler de Marazzoli, ceci dit.



Thierry Pécou - L'amour coupable (23, 25, 27 mars). Création mondiale, visiblement.

Direction : ?
Mise en scène : Stephan Grögler

La Comtesse Almaviva : Jacqueline Mayeur
Suzanne : Gaëlle Méchaly
Figaro : Matthieu Lécroart
La Comte : Vincent Billier
Léon Almaviva : Mathias Vidal
Béjart : Arnaud Marzoratti
Florestine : Marie-Bénédicte Souquet

Jamais entendu de Pécou (pas de fil dédié, d'ailleurs ? scratch ). Ça me tente bien, je crois.



Charles Gounod - Le médecin malgré lui (16, 18, 20 mai)

Direction : Pascal Verrot
Mise en scène : Sandrine Anglade

Sganarelle : Olivier Naveau
Martine : Marie-Paule Bonnemason
Léandre : Olivier Hernandez
Jacqueline : Joëlle Charlier
Lucinde : Sevan Manoukian
Géronte : Bertrand Bontoux
Lucas : Julien Picard
Valère : Sacha Michon
Monsieur Robert : Thierry Mettetal



Jacques Offenbach - L'île de Tulipatan (16 et 17 juin)

Direction : Samuel Jean
Mise en scène : Yann Dacosta

Cacatois XXII, Duc de Tulipatan : Baryténor
Romboïdal, son Grand Sénéchal : Ténor
Alexis, fils de Cacatois : Soprano
Théodorine, femme de Romboïdal : Mezzo-soprano
Hermosa, fille de Romboïdal et Théodorine : Ténor

C'est une sorte de rareté, non ? En tout cas ça sent la bonne grosse farce, je sens que je vais prendre une place.


Voilà, je ne connais aucun interprète, chef ou metteur en scène, donc si quelqu'un veut en dire un mot, je prends volontiers. Idem pour l'orchestre local et quelques oeuvres qui me sont inconnues.


Dernière édition par Pulcino le Lun 14 Sep 2009 - 0:27, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Barbajuan
Mélomaniaque
Barbajuan


Nombre de messages : 874
Date d'inscription : 20/01/2009

La vie musicale en Seine-Inférieure Empty
MessageSujet: Re: La vie musicale en Seine-Inférieure   La vie musicale en Seine-Inférieure EmptyDim 13 Sep 2009 - 23:59

Je trouve le programme de musique de chambre assez bien fichu, pas toujours d'une originalité folle, mais finalement assez éclectique, pas mal de choses qui m'attirent dans tout ça.

30 septembre :
Karol Szymanowski - Mythes, pour violon et piano
Zoltan Kodaly - Duo pour violon et violoncelle
Antonin Dvorak - Trio pour violon, violoncelle et piano n°4 «Dumky»

10 novembre :
Wolfgang Amadeus Mozart - Suite sur les Noces de Figaro
Christophe Patrix - Sérénade enfantine pour octuor à vents
Richard Strauss - Sérénade transcrite pour octuor à vents

15 novembre :
Philip Glass - Music in twelve parts (durée : 4h30, trois entractes compris)

10 décembre:
Joseph Haydn - Quatuors opus 9
Joseph Haydn - Trio pour flûte, violon et violoncelle
Joseph Haydn - Quatuor opus 76 (précisent pas lequel)

18 janvier:
Franz Schubert - La Jeune fille et la Mort
Felix Mendelssohn Bartholdy - Octuor à cordes

3 mars :
Benjamin Britten - Fantaisie pour hautbois et trio à cordes
Alban Berg - Quatre pièces pour clarinette et piano
Alexander von Zemlinsky - Trio pour clarinette, violoncelle et piano
Arnold Schoenberg - Ein Stelldichein (Un Rendez-vous) pour hautbois, clarinette, violon, vioncelle et piano
Je ne connais aucune de ces pièces, mais je pense que ça va être terrible I love you

4 mai :
Wolfgang Amadeus Mozart - Ouverture de la Flûte Enchantée pour 2 pianos 8 mains
Claude Debussy - Prélude à l'après-midi d'un faune pour 2 pianos 4 mains
Sergueï Rachmaninov - Danses Symphoniques pour 2 pianos 4 mains
Gioacchino Rossini - Ouverture de La Pie Voleuse pour piano 6 mains
Avec notamment Alexandre Tharaud et notre amie Racha Smile . Ce sera sans moi, je pense.

11 mai :
Robert Schumann - Sonate pour violon n°1
Robert Schumann - Märchenerzählungen pour clarinette, alto et piano
György Kurtag - Hommage à Schumann pour clarinette, alto et piano
Robert Schumann - Quintette avec piano
Ce quintette a rapidement tendance à me gonfler, mais le reste m'est inconnu et m'inspire plutôt confiance.

2 juin :
Eugène Ysaÿe - Sonate pour deux violons
Ernest Chausson - Concert pour piano, violon et quatuor à cordes
Slurp... Jamais entendu ce "Concert" mais j'en ai lu beaucoup de bien ici même, et j'aime beaucoup le peu de Chausson que je connais. Ça sent la belle découverte.

29 juin :
Jean Cras - Quintette pour violon, alto, violoncelle, harpe et flûte
Maurice Ravel - Trio pour violon, violoncelle et piano
Thierry Pécou - Pièce pour violoncelle et piano
Claude Debussy - Sonate pour flûte, alto et harpe
Deux tubes géniaux, deux pièces de compositeurs qui me sont inconnus mais avec lesquels je sens que je vais m'entendre, de la harpe, mais j'ai bien fait de déménager, moi cheers
Revenir en haut Aller en bas
antrav
Papa pingouin
antrav


Nombre de messages : 37304
Date d'inscription : 08/12/2005

La vie musicale en Seine-Inférieure Empty
MessageSujet: Re: La vie musicale en Seine-Inférieure   La vie musicale en Seine-Inférieure EmptyLun 14 Sep 2009 - 0:00

C'est drôlement audacieux comparé aux scies qu'on a au programme ici ! thumleft
Revenir en haut Aller en bas
calbo
Pertusienne
calbo


Nombre de messages : 28126
Age : 51
Localisation : Pictavia
Date d'inscription : 29/08/2006

La vie musicale en Seine-Inférieure Empty
MessageSujet: Re: La vie musicale en Seine-Inférieure   La vie musicale en Seine-Inférieure EmptyLun 14 Sep 2009 - 0:02

De tous les artistes cités, je ne connais que Bertrand Bontoux. Dans les années 1990 il chantait (je ne sais pas si c'est encore le cas actuellement) aux Arts Florissants. Dans mes souvenirs il lui arrivait de s'emmêler les pinceaux dans la partition quelle que soit l'oeuvre qu'il chantait. Petite précision, il est aveugle.
Revenir en haut Aller en bas
Barbajuan
Mélomaniaque
Barbajuan


Nombre de messages : 874
Date d'inscription : 20/01/2009

La vie musicale en Seine-Inférieure Empty
MessageSujet: Re: La vie musicale en Seine-Inférieure   La vie musicale en Seine-Inférieure EmptyLun 14 Sep 2009 - 0:11

natrav a écrit:
C'est drôlement audacieux comparé aux scies qu'on a au programme ici ! thumleft

Oui, c'est ce qui me semble aussi, je m'attendais à une programmation nettement plus "tubesque" pour une ville de cette dimension. Je crois qu'il y a moyen de se régaler cette année (enfin en espérant que les interprètes soient à la hauteur... si calbo n'en connaît qu'un seul, c'est que les chanteurs et teuses ne sont pas forcément des pointures hehe )

Par contre attendez de voir la suite du programme, y a du beau linge Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Hidraot
Mélomane chevronné
Hidraot


Nombre de messages : 12971
Localisation : Paris
Date d'inscription : 27/12/2008

La vie musicale en Seine-Inférieure Empty
MessageSujet: Re: La vie musicale en Seine-Inférieure   La vie musicale en Seine-Inférieure EmptyLun 14 Sep 2009 - 0:15

Tu me raconteras si tu vas voir Offenbach !!!
Revenir en haut Aller en bas
Cleme
Petit agniou
Cleme


Nombre de messages : 7229
Age : 29
Date d'inscription : 18/12/2008

La vie musicale en Seine-Inférieure Empty
MessageSujet: Re: La vie musicale en Seine-Inférieure   La vie musicale en Seine-Inférieure EmptyLun 14 Sep 2009 - 0:17

Pulcino a écrit:
natrav a écrit:
C'est drôlement audacieux comparé aux scies qu'on a au programme ici ! thumleft

Oui, c'est ce qui me semble aussi, je m'attendais à une programmation nettement plus "tubesque" pour une ville de cette dimension. Je crois qu'il y a moyen de se régaler cette année (enfin en espérant que les interprètes soient à la hauteur... si calbo n'en connaît qu'un seul, c'est que les chanteurs et teuses ne sont pas forcément des pointures hehe )

Par contre attendez de voir la suite du programme, y a du beau linge Very Happy

Il y a du Paul Agnew ?
Revenir en haut Aller en bas
Barbajuan
Mélomaniaque
Barbajuan


Nombre de messages : 874
Date d'inscription : 20/01/2009

La vie musicale en Seine-Inférieure Empty
MessageSujet: Re: La vie musicale en Seine-Inférieure   La vie musicale en Seine-Inférieure EmptyLun 14 Sep 2009 - 0:18

Le reste de la programmation instrumentale me laisse plus froid, mais vous risquez de me croiser à deux trois concerts Smile

17 septembre :
Thierry Pécou - Je marche dans le ciel, j’accompagne un oiseau
Joseph Haydn - Concerto pour violoncelle n°1
Felix Mendelssohn Bartholdy - Le Songe d’une nuit d’été (extraits)
Direction : Alain Altinoglu / Violoncelle : Anaël Rousseau

22 et 23 octobre :
Antonin Dvorak - Romance pour violon et orchestre
Luciano Berio - Corale (sur Sequenza VIII) pour violon et orchestre
Béla Bartók - Rhapsodie pour violon et orchestre n°2
Franz Schubert - Symphonie n°9 dite « La Grande »
Direction : Oswald Sallaberger / Violon : Jane Peters

6 et 7 novembre :
Wolfgang Amadeus Mozart - Concerto pour piano n°23
Aaron Jay Kernis - Musica Celestis
Joseph Haydn - Symphonie n°101 dite « L’Horloge »
Direction : Andrea Quinn / Piano : Alexandre Tharaud

19 novembre :
Erik Satie - Mercure, poses plastiques
Philip Glass - Symphonie n°3 pour orchestre à cordes (première française)
Erik Satie Cinéma, «Entracte symphonique du ballet "Relâche" pour le film de René Clair "Entracte"»
Philip Glass - Concerto pour quatuor de saxophones et orchestre
Direction : Johannes Debus / Quatuor Habanera

8 et 10 janvier :
Piotr Ilitch Tchaïkovski - Concerto pour violon
Alexander Radvilovich - Pièce symphonique
Piotr Ilitch Tchaïkovski - Concerto pour piano n°1
Direction : Dimitri Liss / Piano : Boris Berezovski / Violon : Dmitri Makhtin
Berezovski, c'est du lourd quand même, non ? Shocked M'enfin n'empêche que ce sera sans moi

13 janvier :
Wolfgang Amadeus Mozart - Der Schauspieldirektor (ouverture)
Georg Druschetzky - Concerto pour six timbales et orchestre
Régis Campo - Ouverture en Forme d'Étoiles
Wolfgang Amadeus Mozart - Symphonie n°31 dite « Paris »
Direction : Benjamin Lévy / Percussions : Philippe Bajard

29 et 30 janvier :
Olivier Messiaen - L’Ascension : Quatre méditations symphoniques
Hector Berlioz - Symphonie fantastique
Direction : Oswald Sallaberger
Tiens, pourquoi pas ?

7 mai :
Wolfgang Amadeus Mozart - Concerto pour clarinette
Robert Schumann - Symphonie n°2
Felix Mendelssohn Bartholdy - Les Hébrides
Direction : Jérémie Rhorer / Clarinette : Romain Guyot

10 juin :
Claude Debussy - Prélude à l’après-midi d’un faune
Gabriel Fauré - Fantaisie opus 111 pour piano et orchestre
Claude Debussy - Fantaisie pour piano et orchestre
Richard Wagner - Lohengrin (ouverture)
Claude Debussy - La Mer, triptyque symphonique
Direction : Oswald Sallaberger / Piano : David Greilsammer
Jamais entendu les deux fantaisies. Ça vaut le détour ?

24 juin :
Albert Roussel - Le Festin de l’araignée I love you I love you
Claude Debussy - Deux Danses pour harpe
Erik Satie - Gymnopédies
Gabriel Fauré - Masques et Bergamasques
Direction : Oswald Sallaberger
Revenir en haut Aller en bas
antrav
Papa pingouin
antrav


Nombre de messages : 37304
Date d'inscription : 08/12/2005

La vie musicale en Seine-Inférieure Empty
MessageSujet: Re: La vie musicale en Seine-Inférieure   La vie musicale en Seine-Inférieure EmptyLun 14 Sep 2009 - 0:20

Vive la France ! C'est très intéressant.
Revenir en haut Aller en bas
Xavier
Père fondateur
Xavier


Nombre de messages : 89473
Age : 41
Date d'inscription : 08/06/2005

La vie musicale en Seine-Inférieure Empty
MessageSujet: Re: La vie musicale en Seine-Inférieure   La vie musicale en Seine-Inférieure EmptyLun 14 Sep 2009 - 0:20

Pulcino a écrit:

10 juin :
Claude Debussy - Prélude à l’après-midi d’un faune
Gabriel Fauré - Fantaisie opus 111 pour piano et orchestre
Claude Debussy - Fantaisie pour piano et orchestre
Richard Wagner - Lohengrin (ouverture)
Claude Debussy - La Mer, triptyque symphonique
Direction : Oswald Sallaberger / Piano : David Greilsammer
Jamais entendu les deux fantaisies. Ça vaut le détour ?

Pas les meilleures oeuvres de leurs auteurs, mais tout de même, oui ça s'écoute avec plaisir.
Et le reste du programme est magnifique de toute façon.
Revenir en haut Aller en bas
Barbajuan
Mélomaniaque
Barbajuan


Nombre de messages : 874
Date d'inscription : 20/01/2009

La vie musicale en Seine-Inférieure Empty
MessageSujet: Re: La vie musicale en Seine-Inférieure   La vie musicale en Seine-Inférieure EmptyLun 14 Sep 2009 - 0:36

Xavier a écrit:
Pas les meilleures oeuvres de leurs auteurs, mais tout de même, oui ça s'écoute avec plaisir.
Et le reste du programme est magnifique de toute façon.

Ok merci Smile
Oui je pense que vais y aller à celui-là, enfin j'ai pas encore potassé les abonnements, les offres et tout le toutim, mais il y a quand même une ou deux soirées que je lui privilégie, j'espère que je ne devrai pas faire trop de sacrifices Confused

Pas beaucoup de récitals, finalement, ça manque un peu (mais il y a sans doute pas mal de trucs ailleurs, notamment dans les églises. L'organiste de Saint-Ouen connaît son petit succès, paraît-il)

12 novembre :
Philip Glass - Etudes (et autres oeuvres pour piano solo) cheers
Piano : Philip Glass cheers

8 décembre :
Joseph Haydn - Sailor’s Song, Fidelity
Robert Schumann - 4 adaptations de Robert Burns : Jemand, Die Hochländer-Witwe, Hochländisches Wiegenlied, Im Westen
Erich Wolfgang Korngold - 4 chansons de Shakespeare (Op 29 & 31)
William Denis Browne - Diaphenia, Epitaph on Salathiel Pavy, Arabia, To Gratiana dancing and singing
Ténor : James Oxley / Piano : Caroline Dowdle

4 février :
Domenico Scarlatti - Six sonates
Frédéric Chopin - Nocturne opus 9 n°2, Fantaisie opus 49, Nocturne opus posthume, Fantaisie-impromptu opus 66, Mazurka opus 17, Ballade n°1
Piano : Alexandre Tharaud

10 mars :
Robert Schumann - Dichterliebe
Henri Duparc - Chanson triste, Extase, Phidylé
Francesco Paolo Tosti - Chanson de l’adieu, A vucchella, Comme va ?, Marechiare
Giacomo Puccini - Sole e Amore
Baryton : Matthias Stier / Piano : Raffaella Iozzi

21 mai :
Johann Sebastian Bach - Dernière partie de la Clavierübung (oeuvre pour le clavier), opus BWV 669 à BWV 689
Orgue : Benjamin Alard
Revenir en haut Aller en bas
Barbajuan
Mélomaniaque
Barbajuan


Nombre de messages : 874
Date d'inscription : 20/01/2009

La vie musicale en Seine-Inférieure Empty
MessageSujet: Re: La vie musicale en Seine-Inférieure   La vie musicale en Seine-Inférieure EmptyLun 14 Sep 2009 - 1:02

Enfin, pour ce qui est de la programmation vocale :

27 et 29 septembre :
Joseph Haydn - La Création
Direction : Oswald Sallaberger / Soprano : Shigeko Hata / Ténor : John Bellemer / Basse : Paul Gay

16 octobre :
Johannes Brahms Drei Motetten, Fest- und Gedenksprüche
Anton Bruckner Motets pour choeur a capella
Philippe Manoury Trakl Gedichte, Inharmonies, Slova
Direction : Laurence Equilbey / Ensemble Accentus

2 décembre :
Félix Mendelssohn Bartholdy
Pièces sacrées pour choeur mixte et clavier
Hymne pour soprano solo, choeur mixte et clavier (Hör mein Bitten)
Trois motets pour voix de femmes et clavier
Deux chants sacrés pour choeur d'hommes a cappella
Psaume 43 pour choeur mixte a cappella
Geistliches Lied pour alto solo, choeur mixte et clavier
Direction : Daniel Bargier

23 décembre :
Zoltan Kodaly - Veni Emmanuel
Simone Ple - Germinavit Radix Jesse
Benjamin Britten - A Ceremony of Carols
Francis Poulenc - Motets pour un temps de Noël
Chants de Noël - Entre le boeuf et l’âne gris, Adeste fideles...
Direction : Gildas Pungier / Ensemble vocal et instrumental Mélisme(s) / Choeur d’enfants La Psalette de la Cathédrale de Tréguier

16 janvier :
Johann Sebastian Bach - Cantates BWV 194 et BWV 198
Direction : Masaaki Suzuki / Soprano : Dorothee Mields / Alto : Damien Guillon / Baryton : Dominik Wörner
Freiburger Barockorchester / Collegium Vocale Gent

12 février :
Claudio Monteverdi - Kyrie - Gloria, Credo, Sanctus - Benedictus - Agnus dei
Giovanni Pierluigi Palestrina - Gaude Barbara
Giaches De Wert - Clama ne cesses, Peccavi super numerum, Adesto dolori meo, Vox in Rama, O mors quam amara est, Magnificat VII, Quiescat vox tua, Beata Barbara
Direction : Philippe Herreweghe / Collegium Vocale Gent

5 mars :
Musiques de la Renaissance : Giovanni Pierluigi Palestrina, Vicenzo Galilei, Giulio Caccini, Cyprien de Rore, Joan Dalza…
Musique persane traditionnelle : Darâmad, Bayâte râjeh, Naghmé, Shékasté, Navâï, Golafchan…
Direction : Denis Raisin Dadre / Ensemble Doulce Mémoire

23 mars :
Piotr Illitch Tchaïkovski - Liturgie de Saint-Jean Chrysostome
Chants sacrés - Tchesnokov, Arkhangelsky, Cui
Chansons populaires - Chants des bateliers de la Volga, Siuita, Ô Vous mes champs adorés, Sur la montagne, sur la colline, Mer glorieuse, Sainte Baikal, Le long de la rivière, La légende des douze voleurs, Pourquoi devrais-je vivre et pleurer, Clochette, Promenade sur Piterskaya
Direction : Vladislav Tchernouchenko / Capella de Saint-Petersbourg

25 mars :
Leonard Bernstein - Chichester psalms pour choeur, 2 pianos, harpe et percussions
Igor Stravinski - Noces
Darius Milhaud - Suite Paris pour 4 pianos
Direction : Leonardo Gasparini / Solistes, choeur, pianistes et musiciens de la Guildhall School of Music de Londres

29 avril :
Chansons du temps de la Monarchie de Juillet
Baryton : Arnaud Marzorati / Piano : Daniel Isoir

30 avril :
Franz Schubert - Lieder orchestrés : Die Zauberharfe (Rosamunde), Romance, Auf dem Wasser zu singen, Im Haine, Coronach, Nachthelle, Der Gondelfahrer, Des Tages Weihe, Mirjams Siegesgesang, Gesang der Geister über den Wassern, Die Forelle
Direction : Laurence Equilbey / Mezzo-soprano : Renata Pokupic / Ténor : Robert Getchell / Orchestre de l’Opéra de Rouen / Accentus

25 mai :
Claudio Monteverdi - Missa in illo tempore, Sopra il motetto del Gomberti in illo tempore, Vespro della Beata Vergine
Direction musicale : Bruno Boterf / Ensemble vocal et instrumental Ludus Modalis

4 juin :
Claude Debussy - Les Angélus, Des pas sur la neige
Maurice Ravel - La flûte enchantée, L’indifférent, Pavane de la Belle au bois dormant, Le jardin féerique
Philippe Manoury - Fragments d'héraclite
Francis Poulenc - Un soir de neige, Figure Humaine
Direction : Laurence Equilbey / Accentus


Pas trop mon truc tout ça, à part peut-être les pièces pour Noël, éventuellement les polyphonies renaissantes avec Herreweghe, les musiques persanes interprétées par l'ensemble Doulce mémoire... La soirée du 4 juin avec Accentus, ma foi pourquoi pas, j'ai un peu peur de leurs transcriptions quand même. Ah et bien sûr les musiciens de la Guildhall School qui donnent les Noces, je ne peux pas rater ça. Et puis les chansons du XIXe par Marzorati, j'avais bien aimé son disque consacré à Béranger Smile Plein de trucs qui m'intéressent en fait Laughing
Revenir en haut Aller en bas
antrav
Papa pingouin
antrav


Nombre de messages : 37304
Date d'inscription : 08/12/2005

La vie musicale en Seine-Inférieure Empty
MessageSujet: Re: La vie musicale en Seine-Inférieure   La vie musicale en Seine-Inférieure EmptyLun 14 Sep 2009 - 1:13

Là encore c'est vachement éclectique. Au moins la moitié des concerts me tenteraient bien. Franchement c'est une superbe programmation.
Revenir en haut Aller en bas
Crapio
Mélomane chevronné
Crapio


Nombre de messages : 7577
Age : 34
Localisation : Lille
Date d'inscription : 30/04/2007

La vie musicale en Seine-Inférieure Empty
MessageSujet: Re: La vie musicale en Seine-Inférieure   La vie musicale en Seine-Inférieure EmptyLun 14 Sep 2009 - 1:16

Ah oui c'est super ces programmations Exclamation Shocked
Revenir en haut Aller en bas
arsen6203
Mélomaniaque
arsen6203


Nombre de messages : 945
Date d'inscription : 02/02/2007

La vie musicale en Seine-Inférieure Empty
MessageSujet: Re: La vie musicale en Seine-Inférieure   La vie musicale en Seine-Inférieure EmptyLun 14 Sep 2009 - 9:23

Pulcino a écrit:
natrav a écrit:
C'est drôlement audacieux comparé aux scies qu'on a au programme ici ! thumleft

Oui, c'est ce qui me semble aussi, je m'attendais à une programmation nettement plus "tubesque" pour une ville de cette dimension. Je crois qu'il y a moyen de se régaler cette année (enfin en espérant que les interprètes soient à la hauteur... si calbo n'en connaît qu'un seul, c'est que les chanteurs et teuses ne sont pas forcément des pointures hehe )

Par contre attendez de voir la suite du programme, y a du beau linge Very Happy

Et oui c'est très différent de ce qu'il y avait avant lorsque Lecanuet régnait sur une ville qu'il voulait la plus calme possible et destinée uniquement aux vieux. Son successeur François Gautier a eu le mérite de réveiller la ville et notamment de nommer les bonnes personnes au Théatre des Arts. Malheureusement il a plombé les réserves de la ville et son successeur Yvon Robert a tout fait pour détruire ce que Gautier avait fait par pur esprit de revanche. Il n'a pas complètement réussi et son action a eu pour conséquence de plomber encore plus la ville.
Ensuite nous avons eu Albertini qui est un clone de Lecanuet (la culture, le sport et les jeunes doivent être aux portes de la ville voir à l'extérieur). il n'est pas resté assez longtemps pour être néfaste et son inaction sur le théatre a eu pour conséquence une plus grande liberté pour le directeur (d'où la programmation actuelle).
Maintenant Robert est de nouveau au commande et je crains le pire (officiellement Fourneyron est le maire mais elle n'est qu'une femme de paille comme tu t'en rendra compte rapidement).
On parle quand même de Minkovsky pour le théatre mais je n'y crois pas trop...

Sinon je ne sais pas encore si je pourrais aller voir quelque chose cette année. Avec les enfants je ne peux pas trop prévoir longtemps à l'avance...
Revenir en haut Aller en bas
calbo
Pertusienne
calbo


Nombre de messages : 28126
Age : 51
Localisation : Pictavia
Date d'inscription : 29/08/2006

La vie musicale en Seine-Inférieure Empty
MessageSujet: Re: La vie musicale en Seine-Inférieure   La vie musicale en Seine-Inférieure EmptyLun 14 Sep 2009 - 9:55

Pulcino a écrit:


Oui, c'est ce qui me semble aussi, je m'attendais à une programmation nettement plus "tubesque" pour une ville de cette dimension. Je crois qu'il y a moyen de se régaler cette année (enfin en espérant que les interprètes soient à la hauteur... si calbo n'en connaît qu'un seul, c'est que les chanteurs et teuses ne sont pas forcément des pointures hehe )

Par contre attendez de voir la suite du programme, y a du beau linge Very Happy

Ne me fais pas dire ce que je n'ai pas dit; je ne parle que de ce que je connais, point barre Wink . Dans tes posts suivants, j'ai vu un concert avec le pianiste Alexandre Tharaud qui est me semble-t-il excellent, Xavier confirmera éventuellement.
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec


Nombre de messages : 95290
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

La vie musicale en Seine-Inférieure Empty
MessageSujet: Re: La vie musicale en Seine-Inférieure   La vie musicale en Seine-Inférieure EmptyMer 16 Sep 2009 - 19:07

Citation :
Voilà, je ne connais aucun interprète, chef ou metteur en scène, donc si quelqu'un veut en dire un mot, je prends volontiers.
Alors, vite fait :


Pulcino a écrit:
Léo Delibes - Lakmé (11, 13, 15 octobre)

Direction : Roberto Fores Veses
Mise en scène : Richard Brunel

Lakmé : Amira Selim
Gérald : Jean-François Borras
Frédéric : Christophe Gay
Nilakantha : Patrice Berger
Mallika : Amaya Dominguez
Miss Bentson : Marie Gautrot
Miss Ellen : Maïlys de Villoutreys
Ah tiens, Berger fait finalement carrière... dire que je l'ai entendu chanter dans une salle des fêtes. Smile


Citation :
Wolfgang Amadeus Mozart - Les noces de Figaro (26 et 28 février, 2, 4, 6, 8 mars)

Direction : Oswald Sallaberger
Mise en scène : Stephan Grögler

Le Comte Almaviva : Riccardo Novaro
Figaro : Carlos Esquivel
Suzanne : Bénédicte Tauran
La Comtesse Almaviva : Guylaine Girard
Marceline : Sophie Pondjiclis
Le docteur Bartolo : Luciano Di Pasquale
Chérubin : Marie Lenormand / Marie Gautrot
Don Curzio / Don Basilio : Eric Salha
Antonio : Alain Herriau
Barberine : Violaine Le Chenadec
Sallaberger est un violoniste qui joue du contemporain. J'aime pas forcément sa manière, mais c'est quelqu'un qui voit plus loin que la moyenne, donc.

Citation :
Claudio Monteverdi - Il combattimento di Tancredi e Clorinda / Marco Marazzoli - La fiera di Farfa (31 mars)

Par Vincent Dumestre et le Poème harmonique

Y a moyen que ça dépote, non ? Jamais entendu parler de Marazzoli, ceci dit.
C'est justement ressorti par Dumestre pour l'occasion. Ca passe également à l'Opéra-Comique, et je compte bien en être !


Citation :
Thierry Pécou - L'amour coupable (23, 25, 27 mars). Création mondiale, visiblement.

Direction : ?
Mise en scène : Stephan Grögler

La Comtesse Almaviva : Jacqueline Mayeur
Suzanne : Gaëlle Méchaly
Figaro : Matthieu Lécroart
La Comte : Vincent Billier
Léon Almaviva : Mathias Vidal
Béjart : Arnaud Marzoratti
Florestine : Marie-Bénédicte Souquet

Jamais entendu de Pécou (pas de fil dédié, d'ailleurs ? scratch ). Ça me tente bien, je crois.
C'est extrêmement coloré, vraiment ce qu'on peut appeler une musique généreuse. Un des contemporains les plus intéressants à mon avis, s'il ne fallait en retenir qu'une poignée, il en serait pour moi. On peut comparer ça à Florentz si tu as écouté, mais c'est beaucoup plus imaginatif, moins complaisant d'une certaine manière, et pas moins accessible.

Par ailleurs, distribution superlative qui laisse penser que c'est bien écrit pour la voix (petits formats) : Méchaly, Vidal, Lécroart ( cheers ), Marzoratti, tous des gens qui ont beaucoup chanté de baroque (mais aussi bien d'autres choses pour Vidal et Lécroart).


Citation :
Charles Gounod - Le médecin malgré lui (16, 18, 20 mai)

Direction : Pascal Verrot
Mise en scène : Sandrine Anglade

Sganarelle : Olivier Naveau
Martine : Marie-Paule Bonnemason
Léandre : Olivier Hernandez
Jacqueline : Joëlle Charlier
Lucinde : Sevan Manoukian
Géronte : Bertrand Bontoux
Lucas : Julien Picard
Valère : Sacha Michon
Monsieur Robert : Thierry Mettetal
C'est quelque chose de léger, mais le chef est excellent dans ce répertoire.



Citation :
Jacques Offenbach - L'île de Tulipatan (16 et 17 juin)

Direction : Samuel Jean
Mise en scène : Yann Dacosta

Cacatois XXII, Duc de Tulipatan : Baryténor
Romboïdal, son Grand Sénéchal : Ténor
Alexis, fils de Cacatois : Soprano
Théodorine, femme de Romboïdal : Mezzo-soprano
Hermosa, fille de Romboïdal et Théodorine : Ténor

C'est une sorte de rareté, non ? En tout cas ça sent la bonne grosse farce, je sens que je vais prendre une place.
C'est parmi les Offenbach alimentaires en un acte... Une chose est sûre, tu ne seras pas bousculé. Smile



Perso, c'est le Pécou qui me tente énormément bien sûr. Pour le reste, les Noces, c'est quand même une valeur sûre...
Et puis comme tu aimes Rossini, même s'il y a mieux que celui-ci, inutile de te priver pour une première soirée. Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Barbajuan
Mélomaniaque
Barbajuan


Nombre de messages : 874
Date d'inscription : 20/01/2009

La vie musicale en Seine-Inférieure Empty
MessageSujet: Re: La vie musicale en Seine-Inférieure   La vie musicale en Seine-Inférieure EmptyVen 25 Sep 2009 - 23:13

Merci pour ces précisions David, du coup j'ai laissé tombé L'île de Tulipatan pour me concentrer sur la "trilogie Beaumarchais" (d'autant que je ne connais pas du tout les Noces) Embarassed

N'ayant aucun concert de prévu avant la mi-décembre, je me console pour l'heure avec les récitals d'orgue donnés en l'abbatiale Saint-Ouen, sur ce majestueux Cavaillé-Coll de 1890 Smile

La vie musicale en Seine-Inférieure Rouenso21

Dimanche dernier, Michel (à la trompette) et Marie-Andrée Morisset s'y collaient. Concert gratuit, donc public pénible, qui rentre et qui sort n'importe quand, qui bavarde, qui laisse cavaler ses chiares au milieu de l'assistance.
Le concert s'ouvre avec une pièce de Demarest dont j'ai oublié le nom. L'orgue émettait une sorte de bouillie indistincte (peut-être l'instrument n'est-il pas trop adapté au répertoire baroque, je ne sais pas) au-dessus de laquelle la trompette couacait allègrement à chaque attaque. Agaçant.

Même sensation brouillone avec la deuxième oeuvre, une suite de Jacques Boyvin, compositeur que je ne connaissais pas et qui tenait l'orgue de la cathédrale de Rouen à la fin du XVIIe. Changement de registre dans le troisième mouvement de la pièce, qui permet de se délecter d'un contrepoint mignon tout plein Smile

Après une suite pour trompette de Lully particulièrement revigorante, nous avons eu droit à quelques pièces de Bach, que je n'ai pas trouvées moins soporifiques cette fois-ci qu'à l'ordinaire (le fameux machin gemouth I don't want that )

L'entracte passé, j'ai pu découvrir une ravissante petite fantaisie en fa mineur de Mozart, écrite à l'origine pour orgue mécanique. Il y avait aussi un Anadntino de César Franck, molasson mais avec de belles harmonies, une transcription saisissante du "Choral des épées" tiré du Faust de Gounod et deux pièces de Léon Boëllmann (jamais entendu parler) : une prière à Marie d'une mièvrerie confondante, et une Toccata qui envoyait du gros malgré son évidente pauvreté musicale.

Un peu de Lully pour le dessert cheers

Ce dimanche sera donnée une symphonie de Vierne (la deuxième, il me semble), je vais peut-être y faire un saut Smile
Revenir en haut Aller en bas
Mehdi Okr
Mélomaniaque



Nombre de messages : 1703
Date d'inscription : 04/02/2009

La vie musicale en Seine-Inférieure Empty
MessageSujet: Re: La vie musicale en Seine-Inférieure   La vie musicale en Seine-Inférieure EmptySam 26 Sep 2009 - 8:15

Pulcino a écrit:
j'ai laissé tombé L'île de Tulipatan pour me concentrer sur la "trilogie Beaumarchais"

L'Ile de Tulipatan n'est pas un chef d'oeuvre, mais quand c'est bien joué, on passe un très bon moment. Vingt ans après, je garde un excellent souvenir des représentations parisiennes que j'avais vues.

Pulcino a écrit:
N'ayant aucun concert de prévu avant la mi-décembre, je me console pour l'heure avec les récitals d'orgue donnés en l'abbatiale Saint-Ouen, sur ce majestueux Cavaillé-Coll de 1890 Smile

Ouais, magnifique instrument dans un lieu magnifique. Beaucoup de disques d'orgue y ont été enregsitrés.

Pulcino a écrit:
Dimanche dernier, Michel (à la trompette) et Marie-Andrée Morisset s'y collaient. Concert gratuit, donc public pénible, qui rentre et qui sort n'importe quand, qui bavarde, qui laisse cavaler ses chiares au milieu de l'assistance.

Ah, je ne suis pas le seul à trouver ça ! Il n'y a paraît-il qu'à Bordeaux que les enfants savent se tenir ! Cela dit, leur turbulence est moins gênante avec l'orgue, qui a de quoi se défendre et se faire entendre, que dans un concert de musique de chambre.

Pulcino a écrit:
Le concert s'ouvre avec une pièce de Demarest dont j'ai oublié le nom. L'orgue émettait une sorte de bouillie indistincte (peut-être l'instrument n'est-il pas trop adapté au répertoire baroque, je ne sais pas) au-dessus de laquelle la trompette couacait allègrement à chaque attaque. Agaçant.

Même sensation brouillone avec la deuxième oeuvre, une suite de Jacques Boyvin, compositeur que je ne connaissais pas et qui tenait l'orgue de la cathédrale de Rouen à la fin du XVIIe. Changement de registre dans le troisième mouvement de la pièce, qui permet de se délecter d'un contrepoint mignon tout plein Smile

Ils ont peut-être choisi des registrations inadéquates. Boyvin, c'est très chouette quand c'est bien joué, très classique bien sûr.


Pulcino a écrit:
Après une suite pour trompette de Lully particulièrement revigorante, nous avons eu droit à quelques pièces de Bach, que je n'ai pas trouvées moins soporifiques cette fois-ci qu'à l'ordinaire (le fameux machin gemouth I don't want that )

Vaut mieux entendre ça que d'être sourd, mais quand même, ça fait peine. Bach soporifique ! On ne peut pas argumenter contre ça !

Pulcino a écrit:
L'entracte passé, j'ai pu découvrir une ravissante petite fantaisie en fa mineur de Mozart, écrite à l'origine pour orgue mécanique.

Voilà pour le coup le genre d'oeuvre que je trouve soporifique. Ravissante ? Mignonnette, anodine, banale conviendrait mieux. Mozart n'a pas déployé son génie sur l'orgue.

Pulcino a écrit:
Il y avait aussi un Anadntino de César Franck, molasson mais avec de belles harmonies, une transcription saisissante du "Choral des épées" tiré du Faust de Gounod et deux pièces de Léon Boëllmann (jamais entendu parler) : une prière à Marie d'une mièvrerie confondante, et une Toccata qui envoyait du gros malgré son évidente pauvreté musicale.

Jamais entendu parler de Boëllmann ? Il y a donc beaucoup de travail à faire pour ton éducation organistique (un BT s'impose !). Ce pauvre organiste mort jeune figure au palmarès de toutes les anthologies de l'instrument, notamment pour sa Suite gothique dont sont tirées les deux morceaux que tu as entendus (prière à Notre-Dame et la fameuse Toccata). Mièvre ? Bien sûr, un peu. Il faut se replonger un peu dans cette seconde moitié du XIXe siècle pour apprécier.

Pulcino a écrit:
Ce dimanche sera donnée une symphonie de Vierne (la deuxième, il me semble), je vais peut-être y faire un saut Smile

Vierne, c'est magnifique, il fait le lien entre l'orgue symphonique romantique et une musique plus contemporaine.

Merci de nous avoir donné tes impressions.
Revenir en haut Aller en bas
Barbajuan
Mélomaniaque
Barbajuan


Nombre de messages : 874
Date d'inscription : 20/01/2009

La vie musicale en Seine-Inférieure Empty
MessageSujet: Re: La vie musicale en Seine-Inférieure   La vie musicale en Seine-Inférieure EmptySam 26 Sep 2009 - 14:35

machinade a écrit:
Bach soporifique ! On ne peut pas argumenter contre ça !

Laughing Non pour l'heure je trouve la musique religieuse de Bach (compositeur que j'aime énormément par ailleurs) d'un ennui insondable, pas encore eu le déclic quoi. Je promets de me soigner doucement.

machinade a écrit:
Jamais entendu parler de Boëllmann ? Il y a donc beaucoup de travail à faire pour ton éducation organistique (un BT s'impose !).

C'est un domaine que je connais très mal en effet, qui ne m'a jamais spécialement attiré jusqu'à récemment Smile En même temps je ne vais pour ainsi dire jamais au concert et j'imagine que la musique de ce répertoire se révèle (peut-être plus qu'une autre) en live et non au disque. D'ailleurs si tu maîtrises un peu le sujet, il y a des topics sur Langlais, Alain, Pierné... qui ne demandent qu'à être ouverts !

machinade a écrit:
Vierne, c'est magnifique, il fait le lien entre l'orgue symphonique romantique et une musique plus contemporaine.

Je ne connais que sa Troisième symphonie (la plus célèbre, j'imagine), qui sonne un poil trop romantique à mes oreilles, mais je compte bien m'y pencher un peu plus sérieusement.

A noter que demain, la Deuxième de Vierne sera suivie du dernier choral de César Franck Smile
Revenir en haut Aller en bas
arsen6203
Mélomaniaque
arsen6203


Nombre de messages : 945
Date d'inscription : 02/02/2007

La vie musicale en Seine-Inférieure Empty
MessageSujet: Re: La vie musicale en Seine-Inférieure   La vie musicale en Seine-Inférieure EmptyLun 28 Sep 2009 - 9:24

Pulcino a écrit:
N'ayant aucun concert de prévu avant la mi-décembre, je me console pour l'heure avec les récitals d'orgue donnés en l'abbatiale Saint-Ouen, sur ce majestueux Cavaillé-Coll de 1890 Smile

L'orgue émettait une sorte de bouillie indistincte (peut-être l'instrument n'est-il pas trop adapté au répertoire baroque, je ne sais pas) au-dessus de laquelle la trompette couacait allègrement à chaque attaque.

L'orgue de Saint-Ouen doit être le plus imposant et l'égliseabbatiale est la mieux au niveau son mais il faut être bien placé. Malheureusement je ne rappelle plus où - c'est un problème avec les piliers et la reverbération. Tu as la même chose à l'abbaye Saint-Martin de Boscherville qui est parfaite pour les œuvres chorales mais il ne faut pas être placé trop au centre et il faut que le choeur soit bien placé...
Au niveau orgue sur Rouen, tu as le petit de l'église Saint-Thomas de Canterbory qui est très bien pour le répertoire baroque et celui de l'église Saint-Eloi (que certains mécréants appelle le temple Saint-Eloi parce qu'il est prêté au Luthériens du coin*... ;-))
Tu as aussi l'orgue du CHU qui est très bien. La cathédrale est bien pour son carillon.
Il me semble que celui de Saint-Maclou a également été restauré...

*Je suis Luthérien par mon père et catholique romain par ma mère ce qui fait au final un bon athée qui s'amuse à blasphémer.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





La vie musicale en Seine-Inférieure Empty
MessageSujet: Re: La vie musicale en Seine-Inférieure   La vie musicale en Seine-Inférieure Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
La vie musicale en Seine-Inférieure
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La Seine musicale - 2017-2018
» La Seine Musicale – Saison 2022-2023
» [Seine Musicale] Cincinnati Symphony Orchestra, 08/09
» Seine Musicale - Insula - Bach St Jean - Equilbey 17-18/04
» [Seine Musicale] Farrenc, Beethoven – Debargue, Insula O.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Autour de la musique classique :: Musique classique :: Concerts-
Sauter vers: