Autour de la musique classique

Le but de ce forum est d'être un espace dédié principalement à la musique classique sous toutes ses périodes, mais aussi ouvert à d'autres genres.
 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
-56%
Le deal à ne pas rater :
PANDA Lit enfant cabane brut – Bois pin massif naturel – ...
99 € 225 €
Voir le deal

Partagez
 

 Hindemith - Musique pour Orchestre / Ensemble

Aller en bas 
AuteurMessage
Cello
Chtchello
Cello

Nombre de messages : 5726
Date d'inscription : 03/01/2007

Hindemith - Musique pour Orchestre / Ensemble Empty
MessageSujet: Hindemith - Musique pour Orchestre / Ensemble   Hindemith - Musique pour Orchestre / Ensemble EmptyMar 26 Jan 2010 - 9:58

Ce fil est le pendant de celui-ci, consacré à la musique de chambre:

https://classik.forumactif.com/discographie-f2/hindemith-musique-de-chambre-t3996.htm#493134

Kammermusik

Une de ses oeuvres-phares. C'est un peu difficile de décider s'il s'agit de musique de chambre ou orchestrale mais bon, je les mets ici.

Deux excellentes intégrales:

(Abbado)
Hindemith - Musique pour Orchestre / Ensemble 41gI79vwtrL
C'est avec ce disque que je suis tombé sous le charme acide de ces pièces. A noter que la Kleine Kammermusik n'est pas inclue mais qu'on a par contre une de ses oeuvres les plus connues, le concerto pour alto Der Schwanendreher.

(Chailly)
Hindemith - Musique pour Orchestre / Ensemble 41WR8X5PBFL
Souvent citée comme la référence mais je connais moins bien. Elle inclut la Kleine Kammermusik.

Il faut aussi citer les versions chez CPO mais là, les Kammermusik sont réparties sur différents CDs, groupées avec d'autres oeuvres selon des affinités plus ou moins évidentes.


Dernière édition par Cello le Mar 31 Jan 2012 - 15:02, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 88303
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Hindemith - Musique pour Orchestre / Ensemble Empty
MessageSujet: Re: Hindemith - Musique pour Orchestre / Ensemble   Hindemith - Musique pour Orchestre / Ensemble EmptyMar 26 Jan 2010 - 20:06

Ce sont des oeuvres pour petit ensemble, je les classe en musique de chambre (ce n'est pas de la musique pour orchestre à proprement parler, et même parmi les musiques pour ensemble, ce n'est pas pléthorique).

Et puis leur nom est quand même indicatif, non ? Smile

Effectivement, très bon souvenir entre autres d'Abbado / EMI.
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Invité
Invité



Hindemith - Musique pour Orchestre / Ensemble Empty
MessageSujet: Re: Hindemith - Musique pour Orchestre / Ensemble   Hindemith - Musique pour Orchestre / Ensemble EmptyMar 26 Jan 2010 - 21:49

A part Mathis le Peintre et les Métamorphoses symphoniques sur des Thèmes de Carl Maria von Weber l'oeuvre orchestrale de Hindemith qui me plaît le plus est la Musique de concert pour orchestre à cordes et cuivres, Op. 50. J'aime beaucoup son rythme et ses dissonances qui sonnent très "moderne".
Je suis un peu moins enthousiaste à l'égard de sa Kammermusik.
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 88303
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Hindemith - Musique pour Orchestre / Ensemble Empty
MessageSujet: Re: Hindemith - Musique pour Orchestre / Ensemble   Hindemith - Musique pour Orchestre / Ensemble EmptyMar 26 Jan 2010 - 21:57

J'aime énormément cet opus 50 moi aussi, c'est vraiment une musique personnelle et fascinante.
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Cello
Chtchello
Cello

Nombre de messages : 5726
Date d'inscription : 03/01/2007

Hindemith - Musique pour Orchestre / Ensemble Empty
MessageSujet: Re: Hindemith - Musique pour Orchestre / Ensemble   Hindemith - Musique pour Orchestre / Ensemble EmptyMer 27 Jan 2010 - 10:03

DavidLeMarrec a écrit:

Et puis leur nom est quand même indicatif, non ? Smile

Ce n'est pas si simple tutut .

Ce sont des oeuvres qui sont voulues comme un entre-deux, il me semble. De plus, il y a un chef d'orchestre et 6 des 7 pièces ont un caractère concertant affirmé, jusque dans le titre, donc pour moi ça penche du côté orchestral mais en effet ça se discute.

Cela dit, je constate que CPO groupe ces Kammermusik avec d'autres pièces pour orchestre (la 3 avec les concertos pour violoncelle par exemple), c'est donc qu'il sont dans la même logique que moi) siffle .


Dernière édition par Cello le Mer 27 Jan 2010 - 10:10, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 88303
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Hindemith - Musique pour Orchestre / Ensemble Empty
MessageSujet: Re: Hindemith - Musique pour Orchestre / Ensemble   Hindemith - Musique pour Orchestre / Ensemble EmptyMer 27 Jan 2010 - 10:10

C'est juste que la musique orchestrale se vend mieux que la musique de chambre. Mr. Green

Oui, tu as raison, c'est entre deux, c'est pourquoi je parlais de musique d'ensemble.
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Montfort
Mélomane chevronné


Nombre de messages : 4155
Age : 71
Localisation : Paris 16
Date d'inscription : 11/05/2010

Hindemith - Musique pour Orchestre / Ensemble Empty
MessageSujet: Re: Hindemith - Musique pour Orchestre / Ensemble   Hindemith - Musique pour Orchestre / Ensemble EmptyDim 5 Déc 2010 - 9:32


Quelles sont les versions recommandables de la symphonie Mathis le peintre ?

Montfort
Revenir en haut Aller en bas
Pelléas
Mélomaniaque


Nombre de messages : 1875
Date d'inscription : 02/08/2009

Hindemith - Musique pour Orchestre / Ensemble Empty
MessageSujet: Re: Hindemith - Musique pour Orchestre / Ensemble   Hindemith - Musique pour Orchestre / Ensemble EmptyDim 5 Déc 2010 - 9:45


On en a parlé rapidement dans le fil sur la représentation de l'ONP, j'ai la version Abbado, c'est très bien.

Wagneropathe a écrit:
Pelléas a écrit:
Ce qui est souvent enregistré pour Mathis der Mahler, c'est une suite symphonique tirée de trois passages de l'opéra (une histoire de triptyque si j'ai bien compris).

C'est une musique sombre, riche intéressante et parfaitement accessible, avec le chant en plus, je ne pense pas que les amateurs d'opéra puissent être déroutés par cette musique. Wink

C'est l'inverse, c'est l'opéra (créé en 1938 à Zurich) qui est tiré de la Symphonie (créée en 1934 à Berlin, sous la direction de Fürtwängler). En effet les correspondances entre la symphonie et l'opéra sont très profondes, et l'oeuvre n'est de toute façon pas très difficile à aborder. Concernant la symphonie, les interprétations de Salonen et d'Abbado sont admirables, chacune à leur manière : Salonen aiguise, on s'en doute, les aspects les plus modernes de la partition, Abbado, dans un style plus classique et plus rutilant, étant peut-être encore préférable pour une première écoute.
Revenir en haut Aller en bas
Montfort
Mélomane chevronné


Nombre de messages : 4155
Age : 71
Localisation : Paris 16
Date d'inscription : 11/05/2010

Hindemith - Musique pour Orchestre / Ensemble Empty
MessageSujet: Re: Hindemith - Musique pour Orchestre / Ensemble   Hindemith - Musique pour Orchestre / Ensemble EmptyDim 5 Déc 2010 - 10:17


Super, merci, je vais me procurer Abbado.

Montfort
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



Hindemith - Musique pour Orchestre / Ensemble Empty
MessageSujet: Re: Hindemith - Musique pour Orchestre / Ensemble   Hindemith - Musique pour Orchestre / Ensemble EmptyJeu 9 Déc 2010 - 10:57

Voici également un excellent enregistrement de Wolfgang Sawallisch à la tête du Philadelphia Orchestra. Salué par le Monde de la musique au moment de sa sortie. Un de mes meilleurs CD.

Contenu :
Mathis der Maler, symphony (from opera)
Metamorphosis of Themes by Carl Maria von Weber, for orchestra
Nobilissima visione, ballet suite for orchestra

Personnellement, je trouve cet enregistrement (légèrement) supérieur à celui d'Abbado.

Lien Amazon
Revenir en haut Aller en bas
Walther
Mélomane averti
Walther

Nombre de messages : 209
Date d'inscription : 09/09/2010

Hindemith - Musique pour Orchestre / Ensemble Empty
MessageSujet: Re: Hindemith - Musique pour Orchestre / Ensemble   Hindemith - Musique pour Orchestre / Ensemble EmptyJeu 9 Déc 2010 - 12:57

Montfort a écrit:

Quelles sont les versions recommandables de la symphonie Mathis le peintre ?

Montfort

Je ne peux que recommander la version de Karajan chez EMI, voici la référence sous laquelle on la trouve actuellement :
http://www.amazon.fr/Hindemith-Symphonie-Mathis-M%C3%A9tamorphoses-symphoniques/dp/B0018OAP4S/ref=sr_1_1?ie=UTF8&s=music&qid=1291895448&sr=1-1
qui comprend également des oeuvres de Hindemith par Sawallisch et la Sinfonia serena dirigée par le compositeur. Version très sombre, angoissée, et bien enregistrée même si elle date de 1959 !

Aux débuts du CD il y avait une autre édition du même enregistrement, encore trouvable en occase, avec une version hallucinante de la Musique pour cordes, percussion et célesta de Bartok. Mais le son était moins bon et il y avait plus de souffle...
Revenir en haut Aller en bas
HOLLIGER
Mélomane chevronné
HOLLIGER

Nombre de messages : 2374
Date d'inscription : 13/09/2008

Hindemith - Musique pour Orchestre / Ensemble Empty
MessageSujet: Re: Hindemith - Musique pour Orchestre / Ensemble   Hindemith - Musique pour Orchestre / Ensemble EmptyJeu 9 Déc 2010 - 13:10

Et ça vaut quoi ces coffrets CPO ? Il y a 3 volumes, qui connait ?
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 88303
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Hindemith - Musique pour Orchestre / Ensemble Empty
MessageSujet: Re: Hindemith - Musique pour Orchestre / Ensemble   Hindemith - Musique pour Orchestre / Ensemble EmptyJeu 9 Déc 2010 - 17:23

Sinon, le double CD Blomstedt, c'est vraiment parfait, entre l'exécution et la présence des principales oeuvres orchestrales...
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
HOLLIGER
Mélomane chevronné
HOLLIGER

Nombre de messages : 2374
Date d'inscription : 13/09/2008

Hindemith - Musique pour Orchestre / Ensemble Empty
MessageSujet: Re: Hindemith - Musique pour Orchestre / Ensemble   Hindemith - Musique pour Orchestre / Ensemble EmptyJeu 9 Déc 2010 - 20:51

DavidLeMarrec a écrit:
Sinon, le double CD Blomstedt, c'est vraiment parfait, entre l'exécution et la présence des principales oeuvres orchestrales...

Merci! Mais je n'ai pas l'impression qu'il y a l'opus 50 dont vous parliez.. ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



Hindemith - Musique pour Orchestre / Ensemble Empty
MessageSujet: Re: Hindemith - Musique pour Orchestre / Ensemble   Hindemith - Musique pour Orchestre / Ensemble EmptyDim 19 Aoû 2012 - 18:46

La version Abbado a été rééditée dans un couplage légèrement différent de celui montré au début de ce sujet :
Hindemith - Musique pour Orchestre / Ensemble 51uxGMtm3sL._SL500_AA300_


Tout est excellent, sauf la 2ème Kammermusik, le pianiste (Lars Vogt) gâche tout.


Heureusement, il existe de façon isolée une version de Richter avec les solistes du conservatoire de Moscou qui est superlative. Richter réussit à dompter magistralement la difficulté digitale de l'écriture pianistique d'Hindemith, là où tous les autres pianistes finissent toujours plus ou moins par faire de la bouillie, Richter garde toujours une qualité d'articulation impeccable, et c'est fort bien accentué. La volubilité de l'écriture d'Hindemith peut parfois paraître assommante, mais ici tout prend sens, les phrases ont un début et une fin, le contrepoint est clairement détaillé (tout est conduit avec beaucoup d'autorité ce qui permet d'avoir un vrai enchevêtrement de voix au lieu d'un magma indistinct). La direction de Nikolayevski est également acérée, précise

watch?v=DadaafafyZ4
Revenir en haut Aller en bas
Asinius Pollion
Mélomaniaque
Asinius Pollion

Nombre de messages : 953
Age : 24
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 03/01/2013

Hindemith - Musique pour Orchestre / Ensemble Empty
MessageSujet: Re: Hindemith - Musique pour Orchestre / Ensemble   Hindemith - Musique pour Orchestre / Ensemble EmptyJeu 10 Jan 2013 - 21:57

J'ai découvert Hindemith il y a 3 ans et c'était avec la Trauermusik pour Alto et Orchestre. On l'avait joué en concert à l'Académie Lyrique de Rochefort et ne l'ai jamais écouté en disque.
Quelqu'un pourrait me conseiller une version ?
Sinon j'ai découvert sa Kleine Kammermusik Op. 24 n°2 pour quintette à vent sur france musique et j'aimerai bien savoir comme pour la Trauermusik ce que vous me conseillez bounce .
Revenir en haut Aller en bas
Mélomaniac
Mélomane chevronné
Mélomaniac

Nombre de messages : 28203
Date d'inscription : 21/09/2012

Hindemith - Musique pour Orchestre / Ensemble Empty
MessageSujet: Re: Hindemith - Musique pour Orchestre / Ensemble   Hindemith - Musique pour Orchestre / Ensemble EmptyMar 14 Mai 2013 - 19:56

Surprised Tiens, Kondrachine avait enregistré les Métamorphoses Symphoniques pour Philips, vers 1960, avec sa Philharmonie de Moscou (je ne connais pas la date exacte) :

Hindemith - Musique pour Orchestre / Ensemble Hindem10
Revenir en haut Aller en bas
gluckhand
Mélomaniaque
gluckhand

Nombre de messages : 1722
Localisation : Amiens
Date d'inscription : 15/07/2013

Hindemith - Musique pour Orchestre / Ensemble Empty
MessageSujet: Re: Hindemith - Musique pour Orchestre / Ensemble   Hindemith - Musique pour Orchestre / Ensemble EmptyJeu 7 Nov 2013 - 17:43

Hindemith/ :Concerto pour piano /Hindemith aura t'il un jour la place qu'il mérite ? j'en doute et je doute que sa place soit très large au panthéon des grands compositeurs , pourtant il a beaucoup composé, énormément même , mais c'est comme ce concerto pour piano, c'est très bien fait et très agréable à écouter sans plus,pourtant Célibidache est à la baguette et Gerhard Puchelt au piano, ce ne sont pas n'importe qui ces bonshmmes , de grands musiciens , c'est même très bon et ça fait partie du coffret Brillant Célibidache, sur le même cd , une très belle version de la Sinfonia da requiem de Britten.Non si j'ai mis ce concerto en exergue c'est qu'on ne le voit pas souvent et qu'il ne manque pas d'intèrêt à l'écoute il est même assez sympa et mériterait sans doute d'être bien plus connu à mon avis?
Revenir en haut Aller en bas
LeKap
Mélomaniaque
LeKap

Nombre de messages : 1508
Age : 62
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 23/04/2010

Hindemith - Musique pour Orchestre / Ensemble Empty
MessageSujet: Re: Hindemith - Musique pour Orchestre / Ensemble   Hindemith - Musique pour Orchestre / Ensemble EmptyDim 5 Oct 2014 - 16:38

bonjour chers mélomanes


j'ai écouté cet aprem le cd de Yan Pascal Tortelier avec le BBC Phiharmonic de Sinhonia Serana et Symphony, "Die Harmonie der Welt"

Quelle magnifique équilibre entre rythme et couleurs de l'orchestration de Hindemith
Compositeur qu'on a parfois tendance à prendre un peu à la légère ...je pense malgré mon umble avis ( je suis même persuadé) que ce compositeur est un des grands du post-romantisme
Ces oeuvres citées ci-avant sont magnifiques et quelles couleurs orchestrales - vraiment châpeau
Revenir en haut Aller en bas
Walther
Mélomane averti
Walther

Nombre de messages : 209
Date d'inscription : 09/09/2010

Hindemith - Musique pour Orchestre / Ensemble Empty
MessageSujet: Re: Hindemith - Musique pour Orchestre / Ensemble   Hindemith - Musique pour Orchestre / Ensemble EmptyMer 8 Oct 2014 - 12:50

gluckhand a écrit:
Hindemith/ :Concerto pour piano /Hindemith aura t'il un jour la place qu'il mérite ? j'en doute et je doute que sa place soit très large au panthéon des grands compositeurs , pourtant il a beaucoup composé, énormément même , mais c'est comme ce concerto pour piano, c'est très bien fait et très agréable à écouter sans plus,pourtant Célibidache est à la baguette et Gerhard Puchelt au piano, ce ne sont pas n'importe qui ces bonshmmes , de grands musiciens , c'est même très bon et ça fait partie du coffret Brillant Célibidache, sur le même cd , une très belle version de la Sinfonia da requiem de Britten.Non si j'ai mis ce concerto en exergue c'est qu'on ne le voit pas souvent et qu'il ne manque pas d'intèrêt à l'écoute il est même assez sympa et mériterait sans doute d'être bien  plus connu à mon avis?

Ah oui, je n'avais jamais entendu parler de ce concerto, et cette version Celibidache a aussi été publiée par Urania apparemment : http://www.amazon.fr/Sergiu-Celibidache-Busoni-Hindemith-Prokofiev/dp/B000042GRD/ref=sr_1_1?s=music&ie=UTF8&qid=1412765105&sr=1-1&keywords=hindemith+piano+concerto+celibidache

Comme œuvre pour piano et orchestre je ne connaissais que Les Quatre Tempéraments, qui fait partie des enregistrements de Hindemith par lui-même chez DG (et il y a aussi eu un live chez Orfeo, avec au piano Clara Haskil, rien de moins).
Revenir en haut Aller en bas
Mélomaniac
Mélomane chevronné
Mélomaniac

Nombre de messages : 28203
Date d'inscription : 21/09/2012

Hindemith - Musique pour Orchestre / Ensemble Empty
MessageSujet: Re: Hindemith - Musique pour Orchestre / Ensemble   Hindemith - Musique pour Orchestre / Ensemble EmptyMer 16 Sep 2015 - 23:02

Smile Le programme que je viens d'écouter ci-dessous se trouve sur ce CD, un des indispensables de la discographie hindemithienne : http://www.amazon.fr/gp/product/B000025H7B

Mélomaniac, in playlist, a écrit:

Paul Hindemith (1895-1963) :

Symphonie « Mathis le peintre »

Concert d'anges - Mise au tombeau - La Tentation de Saint-Antoine

= Eugene Ormandy, Orchestre de Philadelphie


(Columbia, janvier 1962)

I love you Parmi la production symphonique du XX° siècle, ce triptyque reste parmi mes préférés.
Troisième et dernière fois qu'Ormandy enregistrait cette oeuvre avec sa phalange de Philadelphie.
Et l'on sent bien une intime familiarité avec les moindres rouages et pigments, que l'orchestre fignole avec sa virtuosité coutumière.
Dans les deux premiers volets, la fluidité et la légèreté des pinceaux est admirable.
Pour le Finale, on serait d'abord surpris par un certain manque de densité, mais l'on saisit peu à peu la conception intensément narrative défendue par le chef hongrois, qui évite le pompiérisme monolithique pour mieux nous livrer un tableau fourmillant de vie et riche en rebondissements.


Hindemith - Musique pour Orchestre / Ensemble Hindem10


Métamorphoses symphoniques sur des thèmes de Weber

= George Szell, Orchestre de Cleveland

(Columbia, octobre 1964)

I love you Encore une oeuvre-doudou, dont je me délecte depuis la plus tendre adolescence.
Et ici dans une lecture évidemment supervirtuose.
Très intéressant couplage avec les Variations de Walton (observez au passage la référence croisée sur le titre de la pochette), dans une interprétation qui règle la question.


Hindemith - Musique pour Orchestre / Ensemble Hindem11



Dernière édition par Mélomaniac le Mer 16 Sep 2015 - 23:18, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
lulu
Mélomane chevronné
lulu

Nombre de messages : 17412
Date d'inscription : 25/11/2012

Hindemith - Musique pour Orchestre / Ensemble Empty
MessageSujet: Re: Hindemith - Musique pour Orchestre / Ensemble   Hindemith - Musique pour Orchestre / Ensemble EmptyMer 16 Sep 2015 - 23:07

tu avoues une fois de plus que tu affiches des visuels différents de ceux des supports que tu écoutes réellement ? Mr. Green
Revenir en haut Aller en bas
bAlexb
Mélomane chevronné
bAlexb

Nombre de messages : 8514
Age : 39
Localisation : Rhône-Alpes
Date d'inscription : 18/10/2010

Hindemith - Musique pour Orchestre / Ensemble Empty
MessageSujet: Re: Hindemith - Musique pour Orchestre / Ensemble   Hindemith - Musique pour Orchestre / Ensemble EmptyMar 29 Nov 2016 - 10:30

Un double album mêlant des effectifs divers, incluant une récitation orchestrale (un mélodrame, semble-t-il ; je ne connais pas du tout l'oeuvre), paraît chez Haenssler sous la baguette de Fischer-Dieskau :

Hindemith - Musique pour Orchestre / Ensemble 71wDBSXKeXL._SX522_PJautoripRedesignedBadge,TopRight,0,-35_OU11__
Revenir en haut Aller en bas
Benedictus
Mélomane chevronné
Benedictus

Nombre de messages : 9544
Age : 45
Localisation : De retour dans le neuf-quatre...
Date d'inscription : 02/03/2014

Hindemith - Musique pour Orchestre / Ensemble Empty
MessageSujet: Re: Hindemith - Musique pour Orchestre / Ensemble   Hindemith - Musique pour Orchestre / Ensemble EmptyMar 31 Oct 2017 - 1:48

Hindemith - Musique pour Orchestre / Ensemble Hindem10
Musique de concert pour orchestre à cordes et cuivres, op. 50
William Steinberg / Boston Symphony Orchestra
Boston, Symphony Hall, X.1971
DG / Éloquence


Je serai probablement un peu seul sur ce coup-là - mais je trouve que c’est un vrai chef-d’œuvre. De l’extérieur, une œuvre au langage assez âpre et complexe, et d’apparence plutôt «formelle»; mais qui déploie des couleurs et des textures instrumentales assez inouïes et se trouve portée d’un bout à l’autre par une grande poussée irrésistible (pas du tout dans la veine lassante du Hindemith motorik.)

Entre les couleurs de Boston (magnifiées par une prise de son somptueuse) et la manière toujours animée et efficace de Steinberg, une interprétation idéale.


Dernière édition par Benedictus le Dim 22 Avr 2018 - 19:00, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Bruno Luong
Mélomaniaque


Nombre de messages : 1029
Date d'inscription : 07/08/2012

Hindemith - Musique pour Orchestre / Ensemble Empty
MessageSujet: Re: Hindemith - Musique pour Orchestre / Ensemble   Hindemith - Musique pour Orchestre / Ensemble EmptyMar 31 Oct 2017 - 7:50

Benedictus a écrit:

Je serai probablement un peu seul sur ce coup-là - mais je trouve que c’est un vrai chef-d’œuvre.

Ah non tu n'es pas seul je te rejoins. Je me souviens que Bernstein en pense beaucoup de bien aussi.
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Rav–phaël
Mélomane chevronné
Rav–phaël

Nombre de messages : 6516
Age : 26
Localisation : Nice/Paris
Date d'inscription : 17/07/2011

Hindemith - Musique pour Orchestre / Ensemble Empty
MessageSujet: Re: Hindemith - Musique pour Orchestre / Ensemble   Hindemith - Musique pour Orchestre / Ensemble EmptyMar 31 Oct 2017 - 9:13


Je vous rejoins aussi ! Comment nier tout le talent de Hindemith  Very Happy ,
son importance dans l'histoire de la musique (j'entendais encore hier
Dutilleux dans une interview en parler) ;

Je vous rejoins !! C'est une superbe oeuvre  mains .

Revenir en haut Aller en bas
Roupoil
Mélomaniaque
Roupoil

Nombre de messages : 611
Age : 38
Localisation : Pessac
Date d'inscription : 22/04/2017

Hindemith - Musique pour Orchestre / Ensemble Empty
MessageSujet: Re: Hindemith - Musique pour Orchestre / Ensemble   Hindemith - Musique pour Orchestre / Ensemble EmptyMar 31 Oct 2017 - 9:29

Et moi aussi ! Parmi les quelques oeuvres de Hindemith que j'ai explorées (à l'intérêt inégal), celle-ci est de loin ma préférée, c'est vraiment excellent en effet.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.normalesup.org/~glafon/
Benedictus
Mélomane chevronné
Benedictus

Nombre de messages : 9544
Age : 45
Localisation : De retour dans le neuf-quatre...
Date d'inscription : 02/03/2014

Hindemith - Musique pour Orchestre / Ensemble Empty
MessageSujet: Re: Hindemith - Musique pour Orchestre / Ensemble   Hindemith - Musique pour Orchestre / Ensemble EmptyMar 31 Oct 2017 - 19:40

Et aussi, en Playlist, DavidLeMarrec a écrit:
Pourquoi ?  C'est l'un des Hindemith les plus mélodiques, accessibles et séduisants – il n'y en a pas tant dans son catalogue !
J'aime beaucoup en tout cas : ce que j'écoute le plus de lui, avec ses œuvres pour clarinette (et bien sûr ses pochades).
Eh bien, je suis le premier ravi de tout cet enthousiasme!

Sinon, pour le corpus symphonique (où je n'ai que les enregistrements de Hindemith - bon chef, d'ailleurs, c'est structuré et assez allant), j'hésite un peu entre Kegel (Berlin, rééd. Brilliant) et Blomstedt (Decca); des recommandations?
Revenir en haut Aller en bas
Diablotin
Mélomaniaque
Diablotin

Nombre de messages : 1058
Age : 53
Localisation : Strasbourg
Date d'inscription : 25/03/2010

Hindemith - Musique pour Orchestre / Ensemble Empty
MessageSujet: Re: Hindemith - Musique pour Orchestre / Ensemble   Hindemith - Musique pour Orchestre / Ensemble EmptyMer 1 Nov 2017 - 9:29

Benedictus a écrit:
Sinon, pour le corpus symphonique (où je n'ai que les enregistrements de Hindemith - bon chef, d'ailleurs, c'est structuré et assez allant), j'hésite un peu entre Kegel (Berlin, rééd. Brilliant) et Blomstedt (Decca); des recommandations?
On trouve pour pas trop cher la belle anthologie Blomstedt chez Decca -3 CD, bien enregistrés (mieux que Kegel, ce qui n'est pas anodin pour ces oeuvres), avec les orchestres de San Francisco et le Gewandhaus Leipzig-. C'est très bien et tout-à-fait recommandable !
Revenir en haut Aller en bas
Benedictus
Mélomane chevronné
Benedictus

Nombre de messages : 9544
Age : 45
Localisation : De retour dans le neuf-quatre...
Date d'inscription : 02/03/2014

Hindemith - Musique pour Orchestre / Ensemble Empty
MessageSujet: Re: Hindemith - Musique pour Orchestre / Ensemble   Hindemith - Musique pour Orchestre / Ensemble EmptyMer 1 Nov 2017 - 10:37

Merci!Kegel est vraiment mal enregistré?
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 88303
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Hindemith - Musique pour Orchestre / Ensemble Empty
MessageSujet: Re: Hindemith - Musique pour Orchestre / Ensemble   Hindemith - Musique pour Orchestre / Ensemble EmptyMer 1 Nov 2017 - 11:27

Pas essayé Kegel, mais Blomstedt est effectivement épatant : le discours, les équilibres, la chaleur. Et très bien capté.

Ensuite, Kegel chez Berlin Classics, c'est en général un peu plus blanc côté timbres, mais très rarement décevant !
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Diablotin
Mélomaniaque
Diablotin

Nombre de messages : 1058
Age : 53
Localisation : Strasbourg
Date d'inscription : 25/03/2010

Hindemith - Musique pour Orchestre / Ensemble Empty
MessageSujet: Re: Hindemith - Musique pour Orchestre / Ensemble   Hindemith - Musique pour Orchestre / Ensemble EmptyMer 1 Nov 2017 - 18:00

Benedictus a écrit:
Merci!Kegel est vraiment mal enregistré?
Non, c'est convenable, comme enregistrement, mais Blomstedt est nettement mieux capté -et, en plus, vraiment épatant dans ces oeuvres-.
Revenir en haut Aller en bas
Benedictus
Mélomane chevronné
Benedictus

Nombre de messages : 9544
Age : 45
Localisation : De retour dans le neuf-quatre...
Date d'inscription : 02/03/2014

Hindemith - Musique pour Orchestre / Ensemble Empty
MessageSujet: Re: Hindemith - Musique pour Orchestre / Ensemble   Hindemith - Musique pour Orchestre / Ensemble EmptyMer 1 Nov 2017 - 18:07

Merci - donc va pour Blomstedt!
Revenir en haut Aller en bas
Mélomaniac
Mélomane chevronné
Mélomaniac

Nombre de messages : 28203
Date d'inscription : 21/09/2012

Hindemith - Musique pour Orchestre / Ensemble Empty
MessageSujet: Re: Hindemith - Musique pour Orchestre / Ensemble   Hindemith - Musique pour Orchestre / Ensemble EmptyVen 1 Fév 2019 - 0:23

Mélomaniac, in playlist, a écrit:

Paul Hindemith (1895-1963) :

Métamorphoses symphoniques sur des thèmes de C.M. von Weber
Symphonie
Mathis le Peintre


= Karl Anton Rickenbacher, Orchestre symphonique de Bamberg

(Virgin, janvier-février 1989)

Smile Trente ans déjà. Un enregistrement plutôt oublié.
Le chef suisse dirige avec finesse, dans une veine néoclassique sans sécheresse,
mais son interprétation manque globalement de puissance expressive, et l'orchestre de conviction.
Particulièrement dans les Métamorphoses, fort bien servies par la discographie, et qui apparaissent ici insuffisamment caractérisées.
Sans aller jusque réclamer la fantaisie d'un Bernstein avec l'Israël Philharmonic, des baguettes comme Abbado (DG) ou Blomstedt (Decca)
surent dans les mêmes années impulser un geste plus densément habité.
En tout cas, ciselée par les pupitres bavarois, la mise au tombeau de la symphonie trouve là une adéquate délicatesse de teintes, dans une ambiance diaphane.


Hindemith - Musique pour Orchestre / Ensemble Hindem11
Revenir en haut Aller en bas
Mélomaniac
Mélomane chevronné
Mélomaniac

Nombre de messages : 28203
Date d'inscription : 21/09/2012

Hindemith - Musique pour Orchestre / Ensemble Empty
MessageSujet: Re: Hindemith - Musique pour Orchestre / Ensemble   Hindemith - Musique pour Orchestre / Ensemble EmptyLun 3 Fév 2020 - 21:12

Mélomaniac, in playlist, a écrit:

Hindemith - Musique pour Orchestre / Ensemble Mzolom10
Catégorie orchestrale -rang 152°/250



Hindemith - Musique pour Orchestre / Ensemble Hindem14


Paul Hindemith (1895-1963) :

Symphonie Mathis der Maler

= Paul Hindemith, Orchestre philharmonique de Berlin

(DG, septembre-octobre 1955)

Smile Hindemith fait partie de ces compositeurs qui eurent la chance de se voir offrir par un grand label la possibilité de graver leur propre catalogue. La collaboration avec Deutsche Grammophon s'initia à l'été 1953 et prévoyait la production de trois œuvres par an, avec un orchestre de tout premier plan, où Hindemith jouait de l'alto en soliste depuis les années 1920. En tant qu'interprète, il prônait la sobriété, l'objectivité, la neutralité, l'effacement derrière la partition. En l'occurrence, cet enregistrement de la Symphonie a toujours été admiré pour sa lisibilité, sa fluidité, sa décantation au prix d'une certaine froideur, d'un détachement émotionnel. Du moins comparé à des alternatives flamboyantes et d'une largesse volontiers romantique comme ceux d'Eugene Ormandy (CBS), Leonard Bernstein (DG) ou Herbert von Karajan (Emi). Citons aussi les témoignages de Jascha Horenstein (Unicorn) et William Steinberg (DG), particulièrement brillants. Ainsi que Claudio Abbado (DG), Herbert Kegel (Eterna), et Herbert Blomstedt (Decca), somptueux mais un peu emphatique. J'aurais pu choisir une de ces versions précitées, mais la direction contrastante et éminemment graphique du compositeur à la baguette me semble la plus révélatrice du langage hindemithien et la plus intelligente quant au sens de ces panneaux, ici éclairés en couleurs crues, comme blanchies à chaux. Aussi une humilité, une simplicité du ton et du geste qui s'avèrent sans équivalent dans la discographie.
Cet opus date de 1934 et fut incorporé à l'opéra Mathis le Peintre (il ne s'agit donc pas d'une émanation ni d'une Suite puisque la symphonie précède l'œuvre lyrique). La première audition en fut livrée par Wilhelm Furtwängler, avec le même Berliner Philharmoniker que nous entendons ici vingt ans plus tard. Rappelons que ce triptyque s'inspire d'images peintes à la Renaissance par Matthias Grünewald (c1475-1528) et en particulier le Retable d'Issenheim. La musique l'illustre avec une remarquable acuité, son économie parle net et clair, s'ingéniant à une concision dont cette interprétation rend parfaitement compte.
Voici un descriptif de la structure et des évocations :

Le panneau central du retable se dédie à l'Annonciation de la nouvelle loi ; un Concert d'anges frotte des violes à la gloire de l'Immaculée Conception. Dans la pâle lueur des cors et clarinettes, les violons divisés esquissent successivement trois accords de sol majeur, entre lesquels hautbois puis flûtes s'étirent rêveusement par palier. Pianissimo, toujours engourdies dans cette large mesure à 9/4, les cordes serpentent au grave tandis que les trombones (0'35) entonnent la chanson médiévale « Es sungen drei Engel », en mode phrygien, reprise par les cors (1'02) puis avec ferveur par l'ensemble des cuivres (1'30), nimbés par le glockenspiel (un peu terne dans cet enregistrement). Le crescendo se double d'une progression tonale : fa, la, ut#, on passe du songe à la lumière, de la torpeur à la conscience. Bref un éveil qui a coûté de l'effort pour se soustraire à Morphée, et qui se rassoupit dans le râle des cors et trompettes diminuendo. Une scène empreinte de tendresse, comme la Vierge Marie penchée sur le berceau de l'Enfant. Les rôles du tout début s'échangent alors (2'03-2'32) : dans le ré bémol acquis lors de la resplendissante péroraison, altos, violons 1, violons 2 s'élèvent en trois séquences entrecoupées d'un soupir des bois. Selon la partition, cette introduction devrait durer 1'43 mais le maestro l'élonge ici nonchalamment, presque trente secondes de plus.
L'Exposition démarre alors (2'34) dans un vigoureux 2/2 : le thème n°1 s'affaire aux violons et flûte, entrecoupé d'un motif de trois accords des cuivres graves qui va plusieurs fois interposer un hiatus (2'51). Une clarinette s'échappe (3'11) et entraîne les autres bois solistes dans un espiègle intermède qui tente de relancer l'allure mais ces velléités débouchent sur l'onctueux thème n°2 (3'44) : aux violons, à la flûte (3'55), puis dans un contrepoint imitatif serré, jusqu'à un decrescendo. Le thème n°3 prend alors son essor (4'26) : sur un délicat tricotage des violons en croches, la flûte s'élance, tuilée par les relances des cordes graves (4'35). Magnifique écheveau, tout bruissant, tissé dans une subtile exaltation baignée de surnaturel, jusqu'à trois ultimes accords qui s'évanouissent jusqu'à un tintement du triangle. Une double-barre annonce une pause puis le Développement (5'11) brode sur le matériel thématique, toujours dans un travail fort pointu et imitatif, et débouche fugitivement sur un fortissimo. Vertigineux contraste, qui mouche les chandelles avec les trombones (6'18) ressuscitant le es sungen drei Engel, qu'on réentend aux cors, pendant que tout l'orchestre essaime le matériel thématique. Le mouvement s'élargit, un roulement de tambour annonce la réapparition en gloire de la chanson des trois anges (6'46) solennellement clamée par les cuivres. On observera que le clash de cymbale n'est ici pas pratiqué par le chef -dommage car ce marqueur participe à l'acmé. Les énergies se dissipent promptement ; hautbois (7'25), clarinette, puis flûte tentent de réanimer l'incise du thème n°1, laissant croire à une reprise, mais Hindemith bouleverse l'ordre de la Réexposition : c'est le volubile thème n°3 (7'47) que relance la flûte. On réentend le thème n°1 (8'16), puis le thème n°2 (8'32) nimbé du glockenspiel et salué par de rauques accords cuivrés, puis finalement le thème n°1 (8'44) fortissimo à l'aigu dans la radieuse tonique de sol majeur.

Comme il se doit pour une Déposition, la Grablegung se déploie lentement, sur une structure globale en arche : une musique funèbre de déclamation et de cantilène (selon les mots du compositeur) qui figurera comme intermède dans la dernière séquence de l'opéra. Violons et altos en sourdine amorcent une douloureuse procession césurée, laissant place aux sanglots. La flûte solo semble méditer sur le suaire (0'24) puis se fond dans le cortège des archets (0'38) qui encore plus blafards (0'56) sombrent dans l'introversion. D'impalpables pizzicati (1'40) escortent le second thème : un thrène au hautbois rejoint par la flûte (2'08) dans un étreignant chemin de croix, accablé de déréliction. Le premier thème reparaît aux cordes amplifiées des trombones (2'28) et enfle jusqu'au crescendo ponctué des cymbales (3'20). Au terme de ce parcours d'affliction vers le tombeau, qui cumule mysticisme et une bouleversante densité harmonique, la quinte à vide et le salvateur accord de fa dièse majeur ont laissé rayonner l'espoir de la rédemption. La clarinette émerge de l'extase (3'27), rejointe par la flûte et les cordes graves (3'47). Des soupirs des cordes se languissent sur une lumineuse pédale de la flûte et des violons (4'15) qu'un cor vient progressivement amuïr (4'30) avant deux calmes et chaleureux accords pianissimo (4'42).

La Tentation de Saint Antoine porte en exergue cette citation latine implorée par l'ermite : « Lorsque vous étiez là, mon bon Jésus, lorsque vous étiez là, pourquoi n’êtes-vous pas venu panser mes plaies ? » L'introduction se fomente crescendo dans une intrigante et sinueuse mélopée de cordes à l'unisson, lézard monstrueux qu'exorcisent deux fulgurants accords et une bourrasque des percussions (0'26). Réplique, encore plus torturée, mordue de trilles cruels (0'33-1'20), suivie de désinences plus inoffensives et decrescendo jusqu'au pianissimo. Jaillit alors le Sehr lebhaft, bondissant et passionné (1'45) : un galop infernal, crissant et rugissant, dont l'obduration achoppe sur trois murs d'accord assénés sur la grosse caisse (2'44), comme si le Saint opposait un crucifix à ces tentations diaboliques. Un second thème, peut-être celui du questionnement de la foi, s'active au hautbois (3'00) tandis que la cavalcade couve aux violons et violoncelles, ensuite attisée par la clarinette, le piccolo. La trépidation s'élargit pour laisser résonner le maléfice « nous vous tourmentons » (3'55) vociféré plusieurs fois : terrible imprécation en tutti, puis aux cors (4'10), au tuba, aux cuivres... Ces turbulences se résolvent dans un long trille suraigu des violons (4'57) qui débouche sur une section lente et expressive (5'05) dévolue aux cordes, et d'abord aux violoncelles qui s'arment de séduction pour assaillir Saint Antoine de leur charme, pour éprouver son impeccance par de térébrants trilles à vriller l'âme la plus endurcie, pour le faire basculer dans le péché. Les cordes se contorsionnent (7'16) dans des poses que la morale réprouve. Soudain, bas les masques (8'25) : se réamorcent aux cors les nous vous tourmentons qui montrent bien quels démons se cachaient derrière ces aguicheuses complaintes. Brève halte et les violons se joignent aux quolibets (9'15) où claquent les cymbales. Un frétillant passage (9'30) se veut moins noir, comme si les diables tenaient conciliabules pour changer leur tactique d'emprise. Les timbales roulent (10'18) et requinquent pernicieusement le caverneux thème du sehr lebhaft aux trombones sur un bariolage des violons (10'28). Ceux-ci embrayent un fugato (10'56) ténu qui se propage et où se mêle en valeur longue aux bois le cantique Lauda Sion Salvatorem (11'44) : combat rhétorique du bien et du mal, superposant un chromatisme sulfureux et échevelé avec la franchise bienveillante de la prière. Un triomphe d'envergure laisse finalement retentir un éblouissant Alléluia (12'27) brandi à toute force par les cuivres fervides, qui claironnent la victoire de la vertu.


Hindemith - Musique pour Orchestre / Ensemble Hindem13
Revenir en haut Aller en bas
Benedictus
Mélomane chevronné
Benedictus

Nombre de messages : 9544
Age : 45
Localisation : De retour dans le neuf-quatre...
Date d'inscription : 02/03/2014

Hindemith - Musique pour Orchestre / Ensemble Empty
MessageSujet: Re: Hindemith - Musique pour Orchestre / Ensemble   Hindemith - Musique pour Orchestre / Ensemble EmptyLun 3 Fév 2020 - 22:34

C'est très curieux: moi qui aime beaucoup la musique pour orchestre de Hindemith, je n'ai jamais été convaincu quand c'est lui qui dirige. Je trouve qu'il y a un côté trop égal, trop fluide, pas assez coloré: je préfère (et de loin) la plupart des versions que tu cites (en particulier Steinberg.)
Revenir en haut Aller en bas
Mélomaniac
Mélomane chevronné
Mélomaniac

Nombre de messages : 28203
Date d'inscription : 21/09/2012

Hindemith - Musique pour Orchestre / Ensemble Empty
MessageSujet: Re: Hindemith - Musique pour Orchestre / Ensemble   Hindemith - Musique pour Orchestre / Ensemble EmptyLun 3 Fév 2020 - 22:40

Benedictus a écrit:

Je trouve qu'il y a un côté trop égal, trop fluide, pas assez coloré: je préfère (et de loin) la plupart des versions que tu cites (en particulier Steinberg.)


Smile Certes, même si je n'ai pas associé de nuance péjorative, au contraire, à ces qualités de netteté, d'astringence et de fluidité.
Toutes les versions que j'ai citées sont recommandables si on préfère d'autres vertus. Steinberg, j'admire mais en trouvant ça aussi trop spectaculaire et brillant.
Bon, au moins pour cette fois on ne m'accusera pas de me gaver de colifichets audiophiles, bariolés et réfulgents.
Revenir en haut Aller en bas
Benedictus
Mélomane chevronné
Benedictus

Nombre de messages : 9544
Age : 45
Localisation : De retour dans le neuf-quatre...
Date d'inscription : 02/03/2014

Hindemith - Musique pour Orchestre / Ensemble Empty
MessageSujet: Re: Hindemith - Musique pour Orchestre / Ensemble   Hindemith - Musique pour Orchestre / Ensemble EmptyMar 4 Fév 2020 - 0:12

Oui, nous sommes un peu à front renversé, ici.
En fait, j'avais découvert avec ces enregistrements d'Hindemith - et ça a vraiment son intérêt pour découvrir (les structures sont assez claires, ça avance bien), mais à comparer ensuite avec d'autre, on a l'impression que Hindemith minimise son œuvre, cherche à en atténuer le potentiel expressif ou coloriste.

Sinon, puisque tu avais posté un détail du retable d'Issenheim dans ton post en Playlist...
Attention, jeu de mots idiot:
 
Revenir en haut Aller en bas
gluckhand
Mélomaniaque
gluckhand

Nombre de messages : 1722
Localisation : Amiens
Date d'inscription : 15/07/2013

Hindemith - Musique pour Orchestre / Ensemble Empty
MessageSujet: Re: Hindemith - Musique pour Orchestre / Ensemble   Hindemith - Musique pour Orchestre / Ensemble EmptyJeu 6 Fév 2020 - 10:17

Hindemith - Musique pour Orchestre / Ensemble Hindem10
Un disque ,pour moi remarquable ou le savoir-faire de Schmidt-Isserstedt avec son orchestre de Hambourg,fait la différence pour ces 3 suites,non sans pour autant,diminuer les autres enregistrements, j'aime beaucoup,ce qu'a fait ce chef ,même aussi,,dans le Sacre du printemps,il y a toujours un plus chez lui,alors qu'il est plus connu comme chef mozartien ou dirigeant Beethoven ou bien Brahms.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Hindemith - Musique pour Orchestre / Ensemble Empty
MessageSujet: Re: Hindemith - Musique pour Orchestre / Ensemble   Hindemith - Musique pour Orchestre / Ensemble Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Hindemith - Musique pour Orchestre / Ensemble
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Autour de la musique classique :: Musique classique :: Discographie :: Oeuvres (discographie)-
Sauter vers: