Autour de la musique classique

Le but de ce forum est d'être un espace dédié principalement à la musique classique sous toutes ses périodes, mais aussi ouvert à d'autres genres.
 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
-19%
Le deal à ne pas rater :
PC Portable Ultrabook – LENOVO IdeaPad 3 15ITL6 – 15,6” FHD – ...
349.99 € 429.99 €
Voir le deal

 

 Theodor Kirchner (1823-1903)

Aller en bas 
4 participants
AuteurMessage
Wolferl
Lapinophobe
Wolferl


Nombre de messages : 13311
Age : 32
Localisation : Paris
Date d'inscription : 27/06/2006

Theodor Kirchner (1823-1903) Empty
MessageSujet: Theodor Kirchner (1823-1903)   Theodor Kirchner (1823-1903) EmptyJeu 26 Aoû 2010 - 1:01

Theodor Kirchner (1823-1903) Kirchn10


Theodor Kirchner est né en 1823 et mort en 1903 en Allemagne. Il était pianiste, soliste et accompagnateur, c'est pourquoi l'essentiel de sa production est écrite pour son instrument (environ mille pièces) mais aussi quelques oeuvres de musique de chambre et des mélodies.
Très lié à Brahms, Robert et Clara Schumann, Mendelssohn, Liszt est bien d'autres, il leur dédie nombre de ses compositions - toujours saluées pour leur qualité - et transcrit pour piano ou petite formation instrumentales leurs propres oeuvres, comme le Requiem Allemand.

Sa musique, quelque part entre Schumann et Brahms, se révèle, si l'on se penche attentivement dessus, assez personnelle. Sans d'épanchements lyriques ou vocalité à la Chopin, elle brosse toujours des tableaux aux subtiles variations de couleurs, des atmosphères nocturnes délicates ou tourmentées, jamais facile ou racoleuse. Bien sûr, tout n'est pas d'égale inspiration et l'on trouve parmi les toutes premières oeuvres (sauf exceptions) des choses assez anecdotiques, de même qu'à la fin de sa vie où l'on sent qu'il tourne en rond. Mais au milieu de sa production existent de vrais petits bijoux.
Parmi les éléments singuliers de son style on peut noter parfois, sinon de vraies nouveautés harmoniques, des dissonances nombreuses et très dramatiques ainsi qu'un emploi assez fréquent des chromatismes. Bref, des frottements délicieux qui pimentent toujours un langage relativement simple.
Son pianisme est un peu massif mais en même temps évident, sans virtuosité manifeste ni textures textures instrumentales particulièrement nouvelles.


Les treize Préludes op. 9 sont sans doute, de ce que j'ai entendu jusqu'ici, une de ses meilleures pièce - la plus enregistrée aussi !
Ce sont les cinq préludes centraux qui retiennent le plus l'attention, pour leurs contrastes, leurs audaces, leur sel finement distillé dans des évocation fugaces. Ils m'évoquent souvent ces magnifiques dessins au fusain ou à l'encre de Victor Hugo.
Le septième prélude est véritablement superbe.

Parmi ses autres oeuvres qui valent le détour, je peux pour l'instant citer les quatre Ideale op. 33 notamment le IIIa et IIIb, ou bien les Nocturnes op. 87 , les Elégies op. 37 ou certaines Skizzen (Esquisses) op. 11.




Tout cela est trouvable sur ces trois CD, dont je recommande d'ailleurs de dernier, qui ne rassemble que des choses intéressantes, et interprétées de façon remarquables par Irene Barbuceanu.
Theodor Kirchner (1823-1903) 1108787%20 Theodor Kirchner (1823-1903) 51R0CBbhEYL._SL500_AA300_ Theodor Kirchner (1823-1903) 51RRHYPHTCL._SL500_


Et, bien entendu, de nombreuses partitions sont disponibles sur IMSLP, si jamais vous voulez y jeter un oeil... ou un doigt. Very Happy


Dernière édition par Wolferl le Dim 24 Oct 2010 - 23:59, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
franchom
Mélomane averti
franchom


Nombre de messages : 439
Age : 55
Localisation : valenciennes
Date d'inscription : 29/01/2008

Theodor Kirchner (1823-1903) Empty
MessageSujet: Re: Theodor Kirchner (1823-1903)   Theodor Kirchner (1823-1903) EmptyJeu 26 Aoû 2010 - 2:18

Merci pour cette présentation
Je ne connaissais pas ce compositeur
Je vais foncer sur les enregistrements proposés
Pour information quelques pièces de musique de chambre sont aussi disponibles en CD
Revenir en haut Aller en bas
Mehdi Okr
Mélomaniaque



Nombre de messages : 1703
Date d'inscription : 04/02/2009

Theodor Kirchner (1823-1903) Empty
MessageSujet: Re: Theodor Kirchner (1823-1903)   Theodor Kirchner (1823-1903) EmptyJeu 26 Aoû 2010 - 8:27

Wolferl a écrit:

Sa musique, quelque part entre Schumann et Brahms, se révèle, si l'on se penche attentivement dessus, assez personnelle. Sans d'épanchements lyriques ou vocalité à la Chopin, elle brosse toujours des tableaux aux subtiles variations de couleurs, des atmosphères nocturnes délicates ou tourmentées, jamais facile ou racoleuse. Bien sûr, tout n'est pas d'égale inspiration et l'on trouve parmi les toutes premières oeuvres (sauf exceptions) des choses assez anecdotiques, de même qu'à la fin de sa vie où l'on sent qu'il tourne en rond. Mais au milieu de sa production existent de vrais petits bijoux.
Parmi les éléments singuliers de son style on peut noter parfois, sinon de vraies nouveautés harmoniques, des dissonances nombreuses et très dramatiques ainsi qu'un emploi assez fréquent des chromatismes. Bref, des frottements délicieux qui pimentent toujours un langage relativement simple.
Son pianisme est un peu massif mais en même temps évident, sans virtuosité manifeste ni textures textures instrumentales particulièrement nouvelles.


Tout cela est trouvable sur ces trois CD, dont je recommande d'ailleurs de dernier, qui ne rassemble que des choses intéressantes, et interprétées de façon remarquables par Irene Barbuceanu.

Eh bien il faudra que j'essaie ce dernier disque, car les deux premiers ne m'ont pas trop convaincu.
J'ai pas mal déchiffré de Kirchner, avant qu'il ne devienne un peu à la mode et plus facilement disponible. Ta description de sa musique est remarquable d'exactitude. Mais si par la taille des morceaux, il se rapproche bien de Schumann, par le style souvent teuton et tournant à vide, je le trouve plus proche du mauvais Brahms, ronflant et inutile. Avec, comme tu le dis, au milieu de sa production de vrais petits bijoux.
Revenir en haut Aller en bas
Wolferl
Lapinophobe
Wolferl


Nombre de messages : 13311
Age : 32
Localisation : Paris
Date d'inscription : 27/06/2006

Theodor Kirchner (1823-1903) Empty
MessageSujet: Re: Theodor Kirchner (1823-1903)   Theodor Kirchner (1823-1903) EmptyJeu 26 Aoû 2010 - 10:32

Tiens, le disque de Merlet ne t'avait pas plu ? C'est aussi le premier que j'ai écouté et j'ai senti assez rapidement qu'il y avait quelque chose à fouiller là dedans... Peut être que ça mérite la réécoute, parce qu'il y a notamment ces fameux Préludes, et de manière plus pragmatique, parce qu'il me semble que c'est un des disques les plus faciles à trouver ! Les autres sont vraiment à dénicher...

J'en profite pour répondre à franchom : oui, on trouve facilement sur Musicme ou Deezer des disques de sa musique de chambre, mais pour le peu que j'ai écouté ça m'a paru très très loin en terme de qualité des pièces pour piano que je cite, entre autres.
Revenir en haut Aller en bas
Mehdi Okr
Mélomaniaque



Nombre de messages : 1703
Date d'inscription : 04/02/2009

Theodor Kirchner (1823-1903) Empty
MessageSujet: Re: Theodor Kirchner (1823-1903)   Theodor Kirchner (1823-1903) EmptyJeu 26 Aoû 2010 - 11:26

Wolferl a écrit:
Tiens, le disque de Merlet ne t'avait pas plu ? C'est aussi le premier que j'ai écouté et j'ai senti assez rapidement qu'il y avait quelque chose à fouiller là dedans... Peut être que ça mérite la réécoute, parce qu'il y a notamment ces fameux Préludes, et de manière plus pragmatique, parce qu'il me semble que c'est un des disques les plus faciles à trouver !

Oui, je l'avais acheté il y a quelques années. Il ne m'avait pas emballé effectivement, malgré le bien que je pense souvent de Dominique Merlet. C'est vrai que ça fait un bail que je ne l'ai pas réécouté. Je retenterai.
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec


Nombre de messages : 95050
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Theodor Kirchner (1823-1903) Empty
MessageSujet: Re: Theodor Kirchner (1823-1903)   Theodor Kirchner (1823-1903) EmptyJeu 26 Aoû 2010 - 18:17

Je me suis aperçu depuis notre denrière discussion que j'avais assimilé le souvenir des (très beaux... mais très différents) Quatuors de Leon Kirchner, son travail pour le piano main gauche aussi (pour Fleischer), à celui de Theodor. Je vais donc me renseigner un peu avant de réagir et de dire n'importe quoi. Mr. Green
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Contenu sponsorisé





Theodor Kirchner (1823-1903) Empty
MessageSujet: Re: Theodor Kirchner (1823-1903)   Theodor Kirchner (1823-1903) Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Theodor Kirchner (1823-1903)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Sémiramide (Rossini, 1823)
» Daniel STEIBELT (1765-1823)
» Ernest REYER (1823-1909)
» Édouard-Victor-Antoine Lalo (1823-1892)
» Victorin de Joncières (1839-1903)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Autour de la musique classique :: Musique classique :: Général-
Sauter vers: