Autour de la musique classique

Le but de ce forum est d'être un espace dédié principalement à la musique classique sous toutes ses périodes, mais aussi ouvert à d'autres genres.
 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
-56%
Le deal à ne pas rater :
Figurines Funko POP TV SQUID GAME à 6,99€
6.99 € 15.99 €
Voir le deal

 

 Luigi Rossi (1597-1653)

Aller en bas 
5 participants
AuteurMessage
Percy Bysshe
Mélomane chevronné
Percy Bysshe


Nombre de messages : 9940
Date d'inscription : 06/04/2009

Luigi Rossi (1597-1653) Empty
MessageSujet: Luigi Rossi (1597-1653)   Luigi Rossi (1597-1653) EmptyJeu 20 Jan 2011 - 19:25

Son oeuvre principale est Orfeo, un grand opéra composé pour des représentations françaises. Dès le Prologue en effet, l'oeuvre est dédiée au tout jeune Luis XIV, qui a neuf ans à peine.

Cette oeuvre, qui remporta un très vif succès, est un véritable chef d'oeuvre. Rossi y développe une palette expressive extrêmement contrastée, sans manque de caractère. Pour une oeuvre baroque, on a des ingrédients qui sont étonnement variés et l'on ne ressent pas la moindre monotonie, en grande partie grâce à une grande inventivité.

Le poème, tel qu'est désigné le livret, est réussi, et joue parfaitement sur l'ambiguïté tragique et comique de son essence (Tragicomedia per musica). Ainsi, le poète, Buti, créé des personnages comme celui de la nourrice dans un unique but comique. D'autres jouent un rôle à la fois comique et tragique, comme Vénus et Junon, qui se crêpent le chignon à la 6ème scène de l'Acte III.
Au-delà de l'histoire que l'on connaît tous très bien, la narration des luttes d'intérêt divines, de rapports de force que changent les évènements, est formidablement dépeinte.
Une seule déception pour ce qui est de ce livret: l'escamotage de la scène où Orphée se retourne malheureusement pour voir Eurydice, plongeant définitivement cette dernière dans cette contrée que borde le Styx: c'est Charon qui nous raconte la scène. Dommage...
Sinon, j'ai noté quelques fulgurances, dans ce livret, comme par exemple à l'Acte I Scène 2:

  • EURYDICE
    Ô mon coeur, si jamais en excès
    J'ai versé en toi de la joie,
    Ce ne fut qu'un reflet de tes propres rayons.

... définition psychanalytique de l'amour! colors


ou encore à l'Acte III Scène 1:

  • ORPHEE
    Ah! Dites-moi où vous allez,
    Messagères de la douleur? [Il désigne des larmes]
    Si vous sortez de mes yeux,
    C'est dans mon coeur que vous naissez


... définition de la rétroaction faciale.


Au niveau musical, c'est tout simplement grandiose, comme je l'ai dit plus haut, extrêmement inspiré mélodiquement; des choeurs absolument magnifiques! Dans l'ensemble une écriture qui respire, et qui caractérise aussi fort bien (cf accompagnement de la Jalousie).
Ayant perdu sa femme au moment de l'écriture de l'oeuvre, on peut certainement y trouver l'origine de l'inspiration de Rossi pour les airs de lamentation qui suivent la mort d'Eurydice.
Enfin, je termine en évoquant le passage le plus audacieux de l'opéra: la Scène 4 du IIIème Acte, où l'ombre d'Eurydice poursuit un Aristée touché par la folie: en effet, selon moi, la musique qui exprime à ce moment là les tourments infligés au pauvre Aristée sont de la musique subjective: Momus et le Satyre ne l'entendent pas, en soi, et seul Aristée en est la cible.
Vous le savez, que cela une fulgurance moderne (bien avant Grétry et Mozart! Mr.Red ) ne m'intéresse pas franchement; en revanche, ce passage est très impressionnant et fascinant par son expressivité même.
Revenir en haut Aller en bas
Percy Bysshe
Mélomane chevronné
Percy Bysshe


Nombre de messages : 9940
Date d'inscription : 06/04/2009

Luigi Rossi (1597-1653) Empty
MessageSujet: Re: Luigi Rossi (1597-1653)   Luigi Rossi (1597-1653) EmptyJeu 20 Jan 2011 - 22:31

Mon enthousiasme n'a jamais de succès. Shit
Revenir en haut Aller en bas
Francesco
Mélomane chevronné



Nombre de messages : 3997
Localisation : Paris
Date d'inscription : 20/05/2010

Luigi Rossi (1597-1653) Empty
MessageSujet: Re: Luigi Rossi (1597-1653)   Luigi Rossi (1597-1653) EmptyJeu 20 Jan 2011 - 22:36

Si ça peut te rassurer depuis que tu en as parlé j'en ai écouté plusieurs extraits (trés séduisants, mais le problème c'est que je ne sais jamais quand j'écoute cette musique dans quelle mesure je ne suis pas surtout attaché à ce que ça évoque) et j'ai mis La belle piu bella dans mon panier amazon (à cause de la pochette).

Donc si ton enthousiasme est enthousiasmant en dépit des tes goûts discutables en matière de musique russe et d'avatars. Wink
Revenir en haut Aller en bas
Percy Bysshe
Mélomane chevronné
Percy Bysshe


Nombre de messages : 9940
Date d'inscription : 06/04/2009

Luigi Rossi (1597-1653) Empty
MessageSujet: Re: Luigi Rossi (1597-1653)   Luigi Rossi (1597-1653) EmptyJeu 20 Jan 2011 - 22:37

Francesco a écrit:
Si ça peut te rassurer depuis que tu en as parlé j'en ai écouté plusieurs extraits (trés séduisants, mais le problème c'est que je ne sais jamais quand j'écoute cette musique dans quelle mesure je ne suis pas surtout attaché à ce que ça évoque) et j'ai mis La belle piu bella dans mon panier amazon (à cause de la pochette).

Donc si ton enthousiasme est enthousiasmant en dépit des tes goûts discutables en matière de musique russe et d'avatars. Wink

Goûts discutables en matière de musique russe? scratch

Et si tu n'aimes pas le ballet, ne viens pas me parler de goût discutable. Like a Star @ heaven
Revenir en haut Aller en bas
Francesco
Mélomane chevronné



Nombre de messages : 3997
Localisation : Paris
Date d'inscription : 20/05/2010

Luigi Rossi (1597-1653) Empty
MessageSujet: Re: Luigi Rossi (1597-1653)   Luigi Rossi (1597-1653) EmptyJeu 20 Jan 2011 - 22:41

Ben oui tu aimes Tchaikovski et pas Minkus ... si c'est pas discutable ça. Et j'adore le ballet.

Mais ça n'a plus rien à voir avec Rossi et j'aimerais que quelqu'un nous parle plus longuement de La Bella più bella. Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec


Nombre de messages : 95050
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Luigi Rossi (1597-1653) Empty
MessageSujet: Re: Luigi Rossi (1597-1653)   Luigi Rossi (1597-1653) EmptyJeu 20 Jan 2011 - 22:42

C'est-à-dire que ça ne m'évoque rien, alors même que je crois l'avoir écouté. Mr. Green

Mais je tâcherai d'en dire un mot dès que je serai en mesure de le faire. hehe
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Percy Bysshe
Mélomane chevronné
Percy Bysshe


Nombre de messages : 9940
Date d'inscription : 06/04/2009

Luigi Rossi (1597-1653) Empty
MessageSujet: Re: Luigi Rossi (1597-1653)   Luigi Rossi (1597-1653) EmptyJeu 20 Jan 2011 - 22:44

Francesco a écrit:
Ben oui tu aimes Tchaikovski et pas Minkus ... si c'est pas discutable ça.

Je n'ai jamais dit ça... tu dois confondre avec quelqu'un d'autre!
Revenir en haut Aller en bas
Percy Bysshe
Mélomane chevronné
Percy Bysshe


Nombre de messages : 9940
Date d'inscription : 06/04/2009

Luigi Rossi (1597-1653) Empty
MessageSujet: Re: Luigi Rossi (1597-1653)   Luigi Rossi (1597-1653) EmptyJeu 20 Jan 2011 - 22:46

DavidLeMarrec a écrit:
C'est-à-dire que ça ne m'évoque rien, alors même que je crois l'avoir écouté. Mr. Green

Mais je tâcherai d'en dire un mot dès que je serai en mesure de le faire. hehe

On me pousse à lancer le topic pour m'abandonner lâchement une fois que c'est fait, c'est du propre.
Ohimè! Ohimè! Crying or Very sad
Revenir en haut Aller en bas
Francesco
Mélomane chevronné



Nombre de messages : 3997
Localisation : Paris
Date d'inscription : 20/05/2010

Luigi Rossi (1597-1653) Empty
MessageSujet: Re: Luigi Rossi (1597-1653)   Luigi Rossi (1597-1653) EmptyJeu 20 Jan 2011 - 22:48

Mais oui quel imbécile (moi, pas toi) ! Tu as très bon goût et tu avais un moment Gruberova en avatar ... je ne sais pas pourquoi j'étais persuadé de discuter avec Alexandre. Embarassed

Du coup je suis très serein quant à la qualité et à la séduction de la musique de Rossi Very Happy (dont on ne parle toujours pas ... mais que font les autres ?)
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec


Nombre de messages : 95050
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Luigi Rossi (1597-1653) Empty
MessageSujet: Re: Luigi Rossi (1597-1653)   Luigi Rossi (1597-1653) EmptyJeu 20 Jan 2011 - 22:48

Mais ce que tu dis est passionnant, ça sera l'occasion pour moi de m'imprégner plus proprement de l'oeuvre. Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Francesco
Mélomane chevronné



Nombre de messages : 3997
Localisation : Paris
Date d'inscription : 20/05/2010

Luigi Rossi (1597-1653) Empty
MessageSujet: Re: Luigi Rossi (1597-1653)   Luigi Rossi (1597-1653) EmptyJeu 20 Jan 2011 - 22:50

J'ai trouvé plusieurs allusions à "Rossi à la cour d'Anne d'Autriche". Est-ce que des journées à Versailles lui ont été consacrées ou quelque chose de cet ordre ?
Revenir en haut Aller en bas
Francesco
Mélomane chevronné



Nombre de messages : 3997
Localisation : Paris
Date d'inscription : 20/05/2010

Luigi Rossi (1597-1653) Empty
MessageSujet: Re: Luigi Rossi (1597-1653)   Luigi Rossi (1597-1653) EmptyJeu 20 Jan 2011 - 22:56

http://philidor.cmbv.fr/jlbweb/jlbWeb?html=cmbv/BurAff&path=/biblio/bur/00/69/69.pdf&ext=pdf
Revenir en haut Aller en bas
Francesco
Mélomane chevronné



Nombre de messages : 3997
Localisation : Paris
Date d'inscription : 20/05/2010

Luigi Rossi (1597-1653) Empty
MessageSujet: Re: Luigi Rossi (1597-1653)   Luigi Rossi (1597-1653) EmptyJeu 20 Jan 2011 - 23:06

C'est vrai que c'est d'une force mélodique assez impressionnante. Shocked Et pour le coup c'est vraiment immédiatement séduisant. Presque trop parfait pour sembler authentique. On dirait la musique baroque du début du XVIIème siècle telle qu'on la rêve dans les romans ou les films.
Revenir en haut Aller en bas
Percy Bysshe
Mélomane chevronné
Percy Bysshe


Nombre de messages : 9940
Date d'inscription : 06/04/2009

Luigi Rossi (1597-1653) Empty
MessageSujet: Re: Luigi Rossi (1597-1653)   Luigi Rossi (1597-1653) EmptyJeu 20 Jan 2011 - 23:11

Oui, il a un vrai charme mélodique assez atypique, avec des tournures sensuelles et une ornementation fine. Il y a bien ce côté immédiat chez moi aussi: Orfeo m'a d'emblée touché. Very Happy C'est très fin, léger (léger par opposition à lourd et touffu).
Même le Prologue, où le Choeur mime vocalement une bataille, et où les invectives sont balancées dans un savant fouillis, est très enthousiasmant. Very Happy

J'ai emprunté ce disque à la bibliothèque, j'en toucherai un mot:

Luigi Rossi (1597-1653) 51MLJYmQX9L._SL500_AA300_
Revenir en haut Aller en bas
Dadamax
Mélomane averti
Dadamax


Nombre de messages : 262
Age : 48
Localisation : Provence
Date d'inscription : 07/06/2013

Luigi Rossi (1597-1653) Empty
MessageSujet: Re: Luigi Rossi (1597-1653)   Luigi Rossi (1597-1653) EmptyMer 11 Sep 2013 - 15:23

On trouve sur youtube un concert qui lui est dédié dont la vidéo s'intitule :
La lyra d'Orfeo: Luigi Rossi à la cour d'Anne d'Autriche | Christina Pluhar
où son talent de compositeur m'a personnellement beaucoup ému.

Un disque excellent de cantates pour 3 chanteuses et continuo : http://www.amazon.fr/dp/B0002XNLW4/ref=dm_rogue_cd


En son temps compositeur italien parmi les plus réputés, Mazarin le fit venir en France, rien de moins que pour y introduire le goût de l'opéra. Le cardinal n'a, à cet effet autant politique qu'esthétique, jamais regardé à la dépense. Une anecdote pour restituer cet intérêt pourrait être qu'il a, semble-t-il, refusé d'accorder audience à un émissaire du pape à la raison qu'il supervisait les répétitions d'un opéra !

Luigi Rossi était surtout connu pour ses cantates. D'origine napolitaine et travaillant à Rome, il se serait inspiré de folklore napolitain par goût de la beauté plastique, mélodique. A l'époque où Monteverdi était encore une grande influence, il a cherché à « palier à l'ennui des récitatifs »!!! Les siens sont très beaux d'ailleurs... Il rejoint peut-être Francesco Cavalli en ce qu'il voulut que la musique ait une plus grande part pour structurer l’œuvre que précédemment, au regard du texte : « prima la musica » dira-t-on plus tard. J'adore le début XVIIème italien : il y a encore cet incroyable travail sur le récitatif, issu de la volonté de refonder le théâtre grec, où on va de surprise en surprise car est recherchée une fusion maximale entre les mots et la musique*, travail aboutissant au fameux « recitar-cantando », réciter-chanté, et qui justifie à mes yeux – et à d'autres - une comparaison entre Monteverdi et Wagner, oui. En même temps, il y a déjà les délices formels et sensuels de Vivaldi, voir des classiques...

Célèbre en Italie, ses airs furent imprimés en Angleterre, chantés en France par les plus fameux virtuoses. Là, il semble avoir été fasciné par les musiciens français et leur musique ; il en aurait même remis une ancienne au goût du jour :

« Les airs de Boisset, qui charmèrent autrefois si justement toute la cour, furent laissés bientôt pour des chansonnettes ; et il fallut que Luigi, le premier homme de l'univers en son art, les vint admirer d'Italie, pour nous faire repentir de cet abandonnement et leur redonner la réputation qu'une pure fantaisie leur avait ôtée. »
(St-Evremond, Observations sur le goût et le discernement des françois)

Le « premier homme de l'univers en son art » fut formé par le compositeur Jean De Macque, connaisseur en contrepoint...qui écrivit notamment pour le clavecin des études systématiques du chromatisme appelées « Dissonances et Retards », « Durezze e Ligature », ceci lors des années de son séjour près de Naples, à partir de 1685, chez les Gesualdo.



*par exemple les vocalises étaient employées uniquement sur des mots évoquants les passions ou les sentiments comme : tourment, affection, chant, voler, tomber, etc... -et jamais pour les autres comme par exemple : gloire, empire, beauté, père, directeur, cœur, déjà, ne, oui, pantalon...-
Revenir en haut Aller en bas
http://ouilnestpasquestiondepluton.unblog.fr/2017/04/21/le-musul
Polyeucte
Mélomane chevronné
Polyeucte


Nombre de messages : 20716
Age : 39
Date d'inscription : 03/07/2009

Luigi Rossi (1597-1653) Empty
MessageSujet: Re: Luigi Rossi (1597-1653)   Luigi Rossi (1597-1653) EmptyMer 19 Juil 2017 - 14:28

Parution annoncée du fameux Orfeo :

Luigi Rossi (1597-1653) L-Orfeo-Blu-ray

Sortie prévue à la FNAC le 25 août

Par contre très étrange de ne pas mettre le rôle titre sur la couverture... Confused

_________________
Les Carnets d'Erik, le retour!
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec


Nombre de messages : 95050
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Luigi Rossi (1597-1653) Empty
MessageSujet: Re: Luigi Rossi (1597-1653)   Luigi Rossi (1597-1653) EmptyMer 19 Juil 2017 - 15:01

Ben, Euridice est quand même le personnage-star de ce livret, et puis ses duos avec Aristée sont une véritable originalité à l'échelle de l'histoire du mythe.

(À cela, ajoutons à quel point Francesca Aspromonte est géniale. Very Happy )
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Polyeucte
Mélomane chevronné
Polyeucte


Nombre de messages : 20716
Age : 39
Date d'inscription : 03/07/2009

Luigi Rossi (1597-1653) Empty
MessageSujet: Re: Luigi Rossi (1597-1653)   Luigi Rossi (1597-1653) EmptyMer 19 Juil 2017 - 15:05

DavidLeMarrec a écrit:
Ben, Euridice est quand même le personnage-star de ce livret, et puis ses duos avec Aristée sont une véritable originalité à l'échelle de l'histoire du mythe.

(À cela, ajoutons à quel point Francesca Aspromonte est géniale. Very Happy )

Je suis tout à fait d'accord sur Euridice et l'importance d'Aristée à tous points de vues... mais je trouve ça étrange quand même...
On aurait pu trouver un moment entre Orphée et Eurydice...

_________________
Les Carnets d'Erik, le retour!
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec


Nombre de messages : 95050
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Luigi Rossi (1597-1653) Empty
MessageSujet: Re: Luigi Rossi (1597-1653)   Luigi Rossi (1597-1653) EmptyMer 19 Juil 2017 - 15:08

Qu'est-ce que ça peut faire ?

Ils publient ce monument, le reste on s'en moque, même si je ne suis pas sûr que l'énorme logo France 3 vende beaucoup de rêve aux acheteurs potentiels. Mr. Green
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Polyeucte
Mélomane chevronné
Polyeucte


Nombre de messages : 20716
Age : 39
Date d'inscription : 03/07/2009

Luigi Rossi (1597-1653) Empty
MessageSujet: Re: Luigi Rossi (1597-1653)   Luigi Rossi (1597-1653) EmptyMer 19 Juil 2017 - 15:22

DavidLeMarrec a écrit:
Qu'est-ce que ça peut faire ?  
Rien, je chipote... mais je trouve ça étrange comme couverture. Déformation professionnelle j'imagine! Mr.Red

Citation :
Ils publient ce monument, le reste on s'en moque, même si je ne suis pas sûr que l'énorme logo France 3 vende beaucoup de rêve aux acheteurs potentiels. Mr. Green

Ah mais bien sûr!! Je vais me jeter dessus dès sa sortie.
Pour le logo, faut bien avoir des sous pour faire une sortie DVD... Confused

_________________
Les Carnets d'Erik, le retour!
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec


Nombre de messages : 95050
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Luigi Rossi (1597-1653) Empty
MessageSujet: Re: Luigi Rossi (1597-1653)   Luigi Rossi (1597-1653) EmptyMer 19 Juil 2017 - 16:08

Polyeucte a écrit:
DavidLeMarrec a écrit:
Qu'est-ce que ça peut faire ?  
Rien, je chipote... mais je trouve ça étrange comme couverture. Déformation professionnelle j'imagine! Mr.Red

Tu es trop exigeant, tout le monde ne peut pas réussir le rebranding de Total comme tu l'as fait. kiss


Citation :
Ah mais bien sûr!! Je vais me jeter dessus dès sa sortie.
Pour le logo, faut bien avoir des sous pour faire une sortie DVD... Confused

Oui, je remarquais simplement que l'image est dévorée par les multiples logos…
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Polyeucte
Mélomane chevronné
Polyeucte


Nombre de messages : 20716
Age : 39
Date d'inscription : 03/07/2009

Luigi Rossi (1597-1653) Empty
MessageSujet: Re: Luigi Rossi (1597-1653)   Luigi Rossi (1597-1653) EmptyMer 19 Juil 2017 - 16:16

DavidLeMarrec a écrit:
Oui, je remarquais simplement que l'image est dévorée par les multiples logos…

Enfin surtout est totalement bouffé visuellement par cet ignoble triangle orange en haut à gauche qui déséquilibre tout.
Ils ont pas besoin de quelqu'un pour la DAO chez HM? Je veux bien être rémunéré en disques gratuits (bien sûr en pouvant aller piocher dans les archives et trucs qu'on ne trouve plus hein!)

_________________
Les Carnets d'Erik, le retour!
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





Luigi Rossi (1597-1653) Empty
MessageSujet: Re: Luigi Rossi (1597-1653)   Luigi Rossi (1597-1653) Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Luigi Rossi (1597-1653)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Luigi Dallapiccola
» Luigi Boccherini
» Johann PACHELBEL (1653-1706)
» Corelli, Arcangelo (1653-1713)
» Luigi Nono (1924-1990)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Autour de la musique classique :: Musique classique :: Général-
Sauter vers: