Autour de la musique classique

Le but de ce forum est d'être un espace dédié principalement à la musique classique sous toutes ses périodes, mais aussi ouvert à d'autres genres.
 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Le Deal du moment :
Code promo Cdiscount : 25€ de réduction ...
Voir le deal

 

 Luigi Boccherini

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
joachim
Mélomaniaque
joachim

Nombre de messages : 1230
Age : 74
Localisation : Nord (avesnois/thiérache)
Date d'inscription : 02/03/2006

Luigi Boccherini Empty
MessageSujet: Luigi Boccherini   Luigi Boccherini EmptyMar 28 Mar 2006 - 19:53

Luigi Boccherini est l'un des "grands" de la fin du 18ème, que l'on peut placer juste après Mozart et Haydn. Si ce dernier est considéré comme le père du quatuor à cordes, Boccherini est assurément le père du quintette à cordes.
Compositeur de plus de 600 oeuvres, parmi lesquelles 125 quintettes à cordes, 102 quatuors à cordes, une quantaine de quatuors pour diverses formations (avec piano, avec flûte ou hautbois, avec guitare...), 42 trios, 40 sonates ou duos, 12 sextuors, mais aussi 30 symphonies, 12 concertos pour violoncelle, des divertimentos, et aussi un superbe Stabat Mater et même un opéra, la Clementina.

112 des 125 quintettes sont composés avec 2 violoncelles, ce qui était rare à l'èpoque et même après, Schubert étant l'un des seuls à avois composé un quintette pour la même formation.

Qui sur ce forum, plutôt orienté vers le XXème ou la fin XIXème apprécie Boccherini ?
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 89399
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Luigi Boccherini Empty
MessageSujet: Re: Luigi Boccherini   Luigi Boccherini EmptyMar 28 Mar 2006 - 20:00

Moi. Very Happy

Avec modération, cependant. La musique de chambre avec piano n'est pas renversante.
En revanche, charmants quintettes, pour sûr ! Dans une moindre mesure, les concerti aussi sont intéressants.
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Jorge
Caliméro baroqueux
Jorge

Nombre de messages : 6307
Age : 31
Localisation : Strossburi
Date d'inscription : 20/10/2005

Luigi Boccherini Empty
MessageSujet: Re: Luigi Boccherini   Luigi Boccherini EmptyMar 28 Mar 2006 - 23:04

Stabat interessant.

Musique orchestrale également ainsi que musique de chambre.

Concerti decevants quels qu'ils soient.
Revenir en haut Aller en bas
Kermit
Mélomaniaque
Kermit

Nombre de messages : 1371
Age : 31
Localisation : Près de Paris
Date d'inscription : 08/09/2005

Luigi Boccherini Empty
MessageSujet: Re: Luigi Boccherini   Luigi Boccherini EmptyMer 29 Mar 2006 - 9:33

ça change du caractère ultra sentimental des romantiques Mr.Red
c'est sympas c'est un bon divertisssement!
Revenir en haut Aller en bas
General Custer
Mélomane averti


Nombre de messages : 264
Age : 119
Date d'inscription : 13/09/2005

Luigi Boccherini Empty
MessageSujet: Re: Luigi Boccherini   Luigi Boccherini EmptySam 1 Avr 2006 - 21:53

joachim a écrit:
Luigi Boccherini est l'un des "grands" de la fin du 18ème (...)
C'est vrai que lorqu'on évoque cette époque on n'y pense jamais, à lui. Ca évoque plutôt des noms à consonance germanique. Lorsqu'on cite des noms à consonance italienne, on pense aussitôt à l'époque baroque. Ce qui fait que Boccherini, on a l'impression qu'il n'est pas à sa place, alors on l'oublie. Je pense que Cherubini est dans le même cas, aussi.
Revenir en haut Aller en bas
joachim
Mélomaniaque
joachim

Nombre de messages : 1230
Age : 74
Localisation : Nord (avesnois/thiérache)
Date d'inscription : 02/03/2006

Luigi Boccherini Empty
MessageSujet: Re: Luigi Boccherini   Luigi Boccherini EmptyDim 2 Avr 2006 - 10:31

General Custer a écrit:
joachim a écrit:
Luigi Boccherini est l'un des "grands" de la fin du 18ème (...)
C'est vrai que lorqu'on évoque cette époque on n'y pense jamais, à lui. Ca évoque plutôt des noms à consonance germanique. Lorsqu'on cite des noms à consonance italienne, on pense aussitôt à l'époque baroque. Ce qui fait que Boccherini, on a l'impression qu'il n'est pas à sa place, alors on l'oublie. Je pense que Cherubini est dans le même cas, aussi.

Oui, et tous deux ont fait l'essentiel de leur carrière hors d' italie, Boccherini en Espagne et Cherubini en France (où il a "régnè" sur le Paris musical de la manière dictatoriale que l'on sait).

Concernant Boccherini, je viens de me repasser le CD Aliavox paru fin 2005 qui comprend le quintette du Fandango avec guitare et castagnettes, 2 symphonies et le quintette "la Ritirata di Madrid", le tout par Le concert des Nations dirigé par Jordi Savall.
Je vous le recommande !
Revenir en haut Aller en bas
joachim
Mélomaniaque
joachim

Nombre de messages : 1230
Age : 74
Localisation : Nord (avesnois/thiérache)
Date d'inscription : 02/03/2006

Luigi Boccherini Empty
MessageSujet: Re: Luigi Boccherini   Luigi Boccherini EmptyLun 28 Jan 2008 - 10:27

Retour à ce topic pour signaler que Brillant Classic a commencé une intégrale des Quintettes à cordes, par le quintette La Magnifica Comunita. Je viens de recevoir le volume V consacré à l'opus 20.

Après les opus 10, 11, 13 et 18, objets des quatre premiers volumes, celui ci confirme à tous points de vue à la fois la qualité de l'interprétation, de l'enregistrement et bien entendu des oeuvres.

Quintettes relativement peu connus - à l'exception du fameux menuet de l'op 11 n° 5 - à recommander à ceux qui recherchent du nouveau.
Revenir en haut Aller en bas
tria
Mélomane du dimanche


Nombre de messages : 53
Date d'inscription : 12/02/2008

Luigi Boccherini Empty
MessageSujet: Re: Luigi Boccherini   Luigi Boccherini EmptyMer 13 Fév 2008 - 19:41

il doit surtout sa celebriter a son quatuor a corde en E opus 13 numero 5 son menuet et mondialement reconnaissable.
Revenir en haut Aller en bas
jesus
Mélomane averti
jesus

Nombre de messages : 179
Age : 55
Localisation : Est
Date d'inscription : 19/01/2008

Luigi Boccherini Empty
MessageSujet: Re: Luigi Boccherini   Luigi Boccherini EmptyMer 13 Fév 2008 - 20:13

Je me suis souvent demandé pourquoi ce menuet, précisément, a une telle renommée, alors que Boccherini en a composé plus de 300 dans ses quintettes, quatuors, symphonies...Celui ci est pas mal, sans doute, mais comme on dit c'est l'arbre qui cache la forêt.

Joachim, je n'ai aucun des volumes de quintettes à cordes : lequel tu conseillerais en premier ?
Revenir en haut Aller en bas
joachim
Mélomaniaque
joachim

Nombre de messages : 1230
Age : 74
Localisation : Nord (avesnois/thiérache)
Date d'inscription : 02/03/2006

Luigi Boccherini Empty
MessageSujet: Re: Luigi Boccherini   Luigi Boccherini EmptyJeu 14 Fév 2008 - 17:08

jesus a écrit:


Joachim, je n'ai aucun des volumes de quintettes à cordes : lequel tu conseillerais en premier ?

De commencer par le commencement : le volume 1 qui reprend les 6 quintettes opus 10. Tu ne seras pas déçu Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
jesus
Mélomane averti
jesus

Nombre de messages : 179
Age : 55
Localisation : Est
Date d'inscription : 19/01/2008

Luigi Boccherini Empty
MessageSujet: Re: Luigi Boccherini   Luigi Boccherini EmptyJeu 14 Fév 2008 - 20:27

Merci, je vais suivre ton conseil. Je crois que je vais commander les volumes 1 et 2, car ce dernier contient l'opus 11, et donc le quintette avec le menuet célèbre.
Revenir en haut Aller en bas
bouddha
Mélomane averti
bouddha

Nombre de messages : 265
Age : 75
Localisation : Suisse
Date d'inscription : 20/03/2007

Luigi Boccherini Empty
MessageSujet: Re: Luigi Boccherini   Luigi Boccherini EmptySam 23 Fév 2008 - 12:00

Pour corroborer l'avis judicieux de Joachim, je dirais qu'il y a :

chez Brilliant Classics 5 volumes de 2 Cd des quintetts des Op. 10, 11, 13, 18, 20, l'intégrale des quintetts p. piano, 7 quintetts p. guitare, forts plaisants
chez Harmonia Mundi les quintetts avec contrebasse qui sont une curiosité,
chez Agora les quintetts de l'Op 56,
chez Capricio des quatuors,
chez Naxos, ses 12 concertos p. violoncelle
chez ARTS les concertis p. violoncelle 2, 3, 9, 10
chez Bongiovanni ses sonates p. flûte et harpe, un bijou

et il ne faudrait pas oublier ses symphonies chez (Capricio, avec la Alte Musik de Berlin chez[b] Harmonia Mundi...) et la Clementina zarzuela en 2 actes chez Nueva Era

Conclusion : c'est un compositeur que j'affectionne beaucoup et tout jeune j'ai même dansé sur son menuet avec mon école de danse classique !![b]
Revenir en haut Aller en bas
http://www.bouddha.ch/Hifi/hifi.htm
joachim
Mélomaniaque
joachim

Nombre de messages : 1230
Age : 74
Localisation : Nord (avesnois/thiérache)
Date d'inscription : 02/03/2006

Luigi Boccherini Empty
MessageSujet: Re: Luigi Boccherini   Luigi Boccherini EmptySam 23 Fév 2008 - 16:12

Outre les premiers volumes de l'Intégrale Brillant en cours, je possède l'intégrale Naxos des concertos pour violoncelle. Il est d'ailleurs regrettable qu'on ne connaisse que le 9ème en si bémol. Les autres vaillent la peine d'être écoutés.

J'ai aussi les quintettes avec contrebasse opus 39 de HM,

l'intégrale des quintettes avec guitare, ceux avec piano, ceux avec hautbois (op 55), les Sextuors à cordes, les symphonies opus 12 et quelques autres.

Egalement les quartettinos op 26 dans leur transcription pour clavecin (HM).

Je suis seulement quelques peu déçu par Boccherini, d'une part avec ses sonates pour violoncelle, et d'autre part avec son opéra La Clementina, je m'attendais à mieux.
Revenir en haut Aller en bas
HOLLIGER
Mélomane chevronné
HOLLIGER

Nombre de messages : 2374
Date d'inscription : 13/09/2008

Luigi Boccherini Empty
MessageSujet: Re: Luigi Boccherini   Luigi Boccherini EmptyDim 14 Sep 2008 - 19:01

jesus a écrit:
Je me suis souvent demandé pourquoi ce menuet, précisément, a une telle renommée, alors que Boccherini en a composé plus de 300 dans ses quintettes, quatuors, symphonies...Celui ci est pas mal, sans doute, mais comme on dit c'est l'arbre qui cache la forêt.

Joachim, je n'ai aucun des volumes de quintettes à cordes : lequel tu conseillerais en premier ?

Bonjour, je me le demande aussi ;
le 1er quintette pour guitare en ré mineur par exemple est une oeuvre extraordianaire et pourtant je n'en ai entendu parler nulle part...
Revenir en haut Aller en bas
Pison Futé
patate power
Pison Futé

Nombre de messages : 27496
Age : 29
Localisation : CAEN, la meilleure ville de toute la Normandie.
Date d'inscription : 23/03/2008

Luigi Boccherini Empty
MessageSujet: Re: Luigi Boccherini   Luigi Boccherini EmptyDim 14 Sep 2008 - 19:08

Pour ma part, sa zarzuela ne m'a absolument pas transcendé...
Revenir en haut Aller en bas
sofro
Tonton
sofro

Nombre de messages : 2268
Localisation : LYON
Date d'inscription : 19/09/2005

Luigi Boccherini Empty
MessageSujet: Re: Luigi Boccherini   Luigi Boccherini EmptyDim 14 Sep 2008 - 22:43

HOLLIGER a écrit:
le 1er quintette pour guitare en ré mineur par exemple est une oeuvre extraordianaire et pourtant je n'en ai entendu parler nulle part...
As-tu une référence pour cette oeuvre ?
Revenir en haut Aller en bas
HOLLIGER
Mélomane chevronné
HOLLIGER

Nombre de messages : 2374
Date d'inscription : 13/09/2008

Luigi Boccherini Empty
MessageSujet: Re: Luigi Boccherini   Luigi Boccherini EmptyDim 14 Sep 2008 - 23:02

sofro a écrit:
HOLLIGER a écrit:
le 1er quintette pour guitare en ré mineur par exemple est une oeuvre extraordianaire et pourtant je n'en ai entendu parler nulle part...
As-tu une référence pour cette oeuvre ?

oui il faut que je regarde je dois avoir 4 versions, une chez hm, une chez philips (romero) une dans le coffret cappriccio sur boccherini avec un quatuor bulgare.. ce n'est pas la plus belle, mais celle que je préfère car elle a quelque chose d'exaspéré, nerfs à vif, j'adore..
je donnerai des liens amazon un peu plus tard ;
c'est vraiment une oeuvre qui m'a scotché, très dramatique avec des thèmes envoutants, il n'y a pas que le premier mouvement à être magnifique.
A plus tard. Wink

ps : il y a une version avec pianoforte, on la trouve dans l'intégrale brilliant (4cd), mais le quintette perd un peu de sa saveur car le piano est en retrait
Revenir en haut Aller en bas
franchom
Mélomane averti
franchom

Nombre de messages : 436
Age : 53
Localisation : valenciennes
Date d'inscription : 29/01/2008

Luigi Boccherini Empty
MessageSujet: Re: Luigi Boccherini   Luigi Boccherini EmptyJeu 6 Aoû 2009 - 21:54

Et dire qu' Yves Gérard travaille toujours sur ce compositeur
Nous avons discuté à Prague ( Nous étions là à l' occasion d' Hélène de Saint Saens)
Il passait ses journées dans les bibliothèques à étudier des manuscrits

Tout ca pour dire
Vous savez le monsieur Boccherini avec G
ex les 6 Quintettes, op. 11 / [G 271-276] (1771)
Revenir en haut Aller en bas
doumne
Néophyte
doumne

Nombre de messages : 5
Age : 66
Localisation : camping de Melun
Date d'inscription : 20/04/2008

Luigi Boccherini Empty
MessageSujet: Re: Luigi Boccherini   Luigi Boccherini EmptyVen 7 Aoû 2009 - 11:25

joachim a écrit:


Qui sur ce forum, plutôt orienté vers le XXème ou la fin XIXème apprécie Boccherini ?

j' aime bien aussi les trios à cordes,agréables à jouer et bien écrits pour les cordes et les sonates pour violoncelle et piano, particulièrement celle en laM,je crois que c'est la 6° mais pas sur du n°
Revenir en haut Aller en bas
http://doumne.skyrock.com/
Hidraot
Mélomane chevronné
Hidraot

Nombre de messages : 12971
Localisation : Paris
Date d'inscription : 27/12/2008

Luigi Boccherini Empty
MessageSujet: Re: Luigi Boccherini   Luigi Boccherini EmptyLun 21 Déc 2009 - 19:08

Luigi Boccherini 41ff6va9njlsl500aa240

J'ai écouté le Stabat Mater de Boccherini dans sa version initiale de 1781 pour soprano et quintette à cordes (2 violons, un alto, 2 violoncelle) par Agnes Mellon et l'ensemble 415.
Ce Stabat Mater est très agréable à écouter, son instrumentation légère le rend assez intimiste. Mellon y est assez en forme.
Malgré cela je n'y retrouve pas l'atmosphère que je cherche dans la musique religieuse. Tout comme les messes de Mozart par exemple c'est plaisant mais pas très recueillant.


Dernière édition par Hidraot le Lun 21 Déc 2009 - 23:09, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Octavian
Glasse les fraises
Octavian

Nombre de messages : 7333
Age : 36
Localisation : Près du Vieux Port
Date d'inscription : 07/05/2008

Luigi Boccherini Empty
MessageSujet: Re: Luigi Boccherini   Luigi Boccherini EmptyLun 21 Déc 2009 - 22:09

Merci pour cette contribution. En revanche je ne suis pas bien sûr de comprendre ce que tu dis à la fin?...

Hidraot a écrit:
Malgré cela je n'y retrouve pas l'atmosphère que je cherche dans la musique religieuse. Tout comme les messes de Mozart par exemple c'est plaisant mais très recueillant.
scratch
Revenir en haut Aller en bas
Hidraot
Mélomane chevronné
Hidraot

Nombre de messages : 12971
Localisation : Paris
Date d'inscription : 27/12/2008

Luigi Boccherini Empty
MessageSujet: Re: Luigi Boccherini   Luigi Boccherini EmptyLun 21 Déc 2009 - 23:00

Et bien pour moi ça ressemble davantage à des airs d'opéra qu'à une oeuvre religieuse.
Tu en as pensé quoi toi ?
Revenir en haut Aller en bas
Octavian
Glasse les fraises
Octavian

Nombre de messages : 7333
Age : 36
Localisation : Près du Vieux Port
Date d'inscription : 07/05/2008

Luigi Boccherini Empty
MessageSujet: Re: Luigi Boccherini   Luigi Boccherini EmptyLun 21 Déc 2009 - 23:04

Ah mais moi rien, je ne connais pas cette œuvre, c'est pour ça que je te demandais d'en parler. Et parce que j'adore ses concertos pour violoncelle interprétés par Bylsma, mais c'est une autre histoire.

En fait dans ton précédent message tu voulais sans doute dire << plaisant mais pas très recueillant >> c'est ça? Je comprends mieux dans ce cas. Je crains que ça ne soit un "problème" assez fréquent dans les œuvres de l'époque...
Revenir en haut Aller en bas
Hidraot
Mélomane chevronné
Hidraot

Nombre de messages : 12971
Localisation : Paris
Date d'inscription : 27/12/2008

Luigi Boccherini Empty
MessageSujet: Re: Luigi Boccherini   Luigi Boccherini EmptyLun 21 Déc 2009 - 23:06

Ah oui effectivement il manque un mot hehe
Oui c'est très récurrent à cette époque, d'ailleurs je ne m'attendais pas à autre chose.
Revenir en haut Aller en bas
Jules Biron
Noctambule
Jules Biron

Nombre de messages : 12378
Age : 28
Date d'inscription : 23/02/2007

Luigi Boccherini Empty
MessageSujet: Re: Luigi Boccherini   Luigi Boccherini EmptyDim 31 Jan 2010 - 14:40

J'écoute pas mal de Boccherini en ce moment suite à un superbe concert, et c'est vraiment très bon, toujours plein d'esprit Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Percy Bysshe
Mélomane chevronné
Percy Bysshe

Nombre de messages : 9940
Date d'inscription : 06/04/2009

Luigi Boccherini Empty
MessageSujet: Re: Luigi Boccherini   Luigi Boccherini EmptyDim 31 Jan 2010 - 18:12

Era a écrit:
J'écoute pas mal de Boccherini en ce moment suite à un superbe concert, et c'est vraiment très bon, toujours plein d'esprit Very Happy

Oui, j'écoutais récemment les 6 symphonies Op.12, c'est tout à fait savoureux, plein de galanterie, avec peu d'effets, très distingué. Luigi Boccherini Icon_biggrin
Revenir en haut Aller en bas
Pison Futé
patate power
Pison Futé

Nombre de messages : 27496
Age : 29
Localisation : CAEN, la meilleure ville de toute la Normandie.
Date d'inscription : 23/03/2008

Luigi Boccherini Empty
MessageSujet: Re: Luigi Boccherini   Luigi Boccherini EmptyDim 31 Jan 2010 - 18:31

Ce n'est pas pour rien que les réalisateurs emploient sa musique pour faire "aristocrate" quand le film le nécessite. En tout cas, son quintette le plus connu fait merveille pour cela.
Revenir en haut Aller en bas
Percy Bysshe
Mélomane chevronné
Percy Bysshe

Nombre de messages : 9940
Date d'inscription : 06/04/2009

Luigi Boccherini Empty
MessageSujet: Re: Luigi Boccherini   Luigi Boccherini EmptyJeu 28 Oct 2010 - 23:12

Je me délecte des quatuors pour deux clavecins. drink

Je crois que c'est bien la première fois que je prends tant de plaisir en écoutant du clavecin. C'est génial! Very Happy
Pour information, les deux clavecinistes sont Christie et Rousset.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



Luigi Boccherini Empty
MessageSujet: Re: Luigi Boccherini   Luigi Boccherini EmptyJeu 28 Oct 2010 - 23:14

Percy Bysshe a écrit:
Je me délecte des quatuors pour deux clavecins. drink

Je crois que c'est bien la première fois que je prends tant de plaisir en écoutant du clavecin. C'est génial! Very Happy
Pour information, les deux clavecinistes sont Christie et Rousset.
C'est mon premier disque de clavecin. Sad
Comme toujours avec Boccherini ça m'a beaucoup amusé puis je m'en suis lassé.
Revenir en haut Aller en bas
Percy Bysshe
Mélomane chevronné
Percy Bysshe

Nombre de messages : 9940
Date d'inscription : 06/04/2009

Luigi Boccherini Empty
MessageSujet: Re: Luigi Boccherini   Luigi Boccherini EmptyJeu 28 Oct 2010 - 23:17

Il y a certaines choses qui sont assez inventives, notamment ces ornementations alambiquées. Very Happy
Enfin moi non plus, je n'écouterais pas du Boccherini massivement, mais c'est toujours un bien agréable moment finalement!
Revenir en haut Aller en bas
HOLLIGER
Mélomane chevronné
HOLLIGER

Nombre de messages : 2374
Date d'inscription : 13/09/2008

Luigi Boccherini Empty
MessageSujet: Re: Luigi Boccherini   Luigi Boccherini EmptyVen 29 Oct 2010 - 22:46

sofro a écrit:
HOLLIGER a écrit:
le 1er quintette pour guitare en ré mineur par exemple est une oeuvre extraordianaire et pourtant je n'en ai entendu parler nulle part...
As-tu une référence pour cette oeuvre ?

Je n'ai jamais donné de référence pour cette œuvre sublime, alors que je possède au moins 5 versions!
et bien ma préférée est improbable : Jumez à la guitare avec un improbable quatuor Dimov Bulgare..qui joue avec une expressivité romantique qui convient parfaitement à l'oeuvre ; certains trouveront ça pataud, sans rebond : je trouve cela parfait, idéal, ça me bouleverse!
Les mélodies de ce quintette sont d'une extrême beauté à mes oreilles.
Revenir en haut Aller en bas
Froberger
Mélomaniaque
Froberger

Nombre de messages : 863
Date d'inscription : 05/05/2010

Luigi Boccherini Empty
MessageSujet: Re: Luigi Boccherini   Luigi Boccherini EmptyVen 29 Oct 2010 - 23:33

Percy Bysshe a écrit:
Je me délecte des quatuors pour deux clavecins. drink

Je crois que c'est bien la première fois que je prends tant de plaisir en écoutant du clavecin. C'est génial! Very Happy
Pour information, les deux clavecinistes sont Christie et Rousset.
Et bien c'est curieux : comme ce fil est remonté, je l'ai lu depuis le début, en m'exaspérant que personne ne mentionne ce disque, puis tu l'as mentionné Smile En effet, pour moi c'est le plus beau disque de Boccherini (mais c'est sans doute parce que j'aime davantage la musique à deux clavecins que la musique de Boccherini). De toute façon Christie excelle particulièrement dans cet exercice, et il y a parfaitement bien formé Rousset...
Revenir en haut Aller en bas
HOLLIGER
Mélomane chevronné
HOLLIGER

Nombre de messages : 2374
Date d'inscription : 13/09/2008

Luigi Boccherini Empty
MessageSujet: Re: Luigi Boccherini   Luigi Boccherini EmptyVen 29 Oct 2010 - 23:36

Froberger a écrit:
Percy Bysshe a écrit:
Je me délecte des quatuors pour deux clavecins. drink

Je crois que c'est bien la première fois que je prends tant de plaisir en écoutant du clavecin. C'est génial! Very Happy
Pour information, les deux clavecinistes sont Christie et Rousset.
Et bien c'est curieux : comme ce fil est remonté, je l'ai lu depuis le début, en m'exaspérant que personne ne mentionne ce disque, puis tu l'as mentionné Smile En effet, pour moi c'est le plus beau disque de Boccherini (mais c'est sans doute parce que j'aime davantage la musique à deux clavecins que la musique de Boccherini). De toute façon Christie excelle particulièrement dans cet exercice, et il y a parfaitement bien formé Rousset...

Ce disque m'intrigue depuis longtemps : vous m'avez convaincu!
Revenir en haut Aller en bas
Percy Bysshe
Mélomane chevronné
Percy Bysshe

Nombre de messages : 9940
Date d'inscription : 06/04/2009

Luigi Boccherini Empty
MessageSujet: Re: Luigi Boccherini   Luigi Boccherini EmptyVen 29 Oct 2010 - 23:47

Froberger a écrit:
Percy Bysshe a écrit:
Je me délecte des quatuors pour deux clavecins. drink

Je crois que c'est bien la première fois que je prends tant de plaisir en écoutant du clavecin. C'est génial! Very Happy
Pour information, les deux clavecinistes sont Christie et Rousset.
Et bien c'est curieux : comme ce fil est remonté, je l'ai lu depuis le début, en m'exaspérant que personne ne mentionne ce disque, puis tu l'as mentionné Smile En effet, pour moi c'est le plus beau disque de Boccherini (mais c'est sans doute parce que j'aime davantage la musique à deux clavecins que la musique de Boccherini). De toute façon Christie excelle particulièrement dans cet exercice, et il y a parfaitement bien formé Rousset...

C'est ce qu'on appelle l'omniscience divine. Like a Star @ heaven

Il semblerait que Boccherini ne supporte pas très bien le disque... Parce que par exemple, j'ai eu l'occasion d'écouter un de ces quintettes en concert cet été, La volière G276, et c'était rudement bien. Surprised
Revenir en haut Aller en bas
HOLLIGER
Mélomane chevronné
HOLLIGER

Nombre de messages : 2374
Date d'inscription : 13/09/2008

Luigi Boccherini Empty
MessageSujet: Re: Luigi Boccherini   Luigi Boccherini EmptyDim 31 Oct 2010 - 0:10

HOLLIGER a écrit:
sofro a écrit:
HOLLIGER a écrit:
le 1er quintette pour guitare en ré mineur par exemple est une oeuvre extraordianaire et pourtant je n'en ai entendu parler nulle part...
As-tu une référence pour cette oeuvre ?

Je n'ai jamais donné de référence pour cette œuvre sublime, alors que je possède au moins 5 versions!
et bien ma préférée est improbable : Jumez à la guitare avec un improbable quatuor Dimov Bulgare..qui joue avec une expressivité romantique qui convient parfaitement à l'oeuvre ; certains trouveront ça pataud, sans rebond : je trouve cela parfait, idéal, ça me bouleverse!
Les mélodies de ce quintette sont d'une extrême beauté à mes oreilles.

Je précise que la prise de son est assez pourrie, mais qu'elle donne le charme d'une interprétation vieillote, démodée, mais émouvante..
Revenir en haut Aller en bas
Smorfioso
Mélomane du dimanche


Nombre de messages : 20
Date d'inscription : 07/12/2013

Luigi Boccherini Empty
MessageSujet: Re: Luigi Boccherini   Luigi Boccherini EmptySam 7 Déc 2013 - 17:09

Passionné par Boccherini et déplorant que plus d'une centaine de ses œuvres de musique de chambre n'ont jamais été enregistrées (dont, j'en suis sûr,une grande majorité de chefs d’œuvres) , j'ai commencé à le faire moi-même  et j'ai mis mes enregistrements en ligne à partir de 2001 sur Wikipedia :

http://en.wikipedia.org/wiki/Boccherini

Ces enregistrements ont été réalisés au violon (parties de premier et second violon) et au synthétiseur (parties d'alto et de violoncelle). Préparant actuellement un nouveau quintette et n'ayant aucun feedback sur Wikipedia, vos avis et vos critiques seraient très utiles pour moi car je ne suis ni violoniste professionnel ni ingénieur du son.
Merci d'avance
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 89399
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Luigi Boccherini Empty
MessageSujet: Re: Luigi Boccherini   Luigi Boccherini EmptySam 7 Déc 2013 - 17:26

Bienvenue Jacques !

Je m'apprêtais à t'écrire que le MIDI n'était jamais flatteur, mais en fait, à l'écoute, je voudrais te transmettre mes félicitations... Les timbres sont beaux (on n'entend pas trop le grain sythétique sous tes deux violons réels), c'est juste (quand même le grand défi pour un amateur), et pas mal phrasé, avec chaleur. Bien sûr, les attaques et tuilages ne sont pas aussi nets qu'avec cinq professionnels, mais c'est très, très bien. Et c'est un très beau travail de documentation, bravo ! thumleft

(J'ai écouté l'Opus 11 n°3.)

Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Cololi
chaste Col
Cololi

Nombre de messages : 31489
Age : 39
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 10/04/2009

Luigi Boccherini Empty
MessageSujet: Re: Luigi Boccherini   Luigi Boccherini EmptySam 7 Déc 2013 - 18:18

Ah oui bravo pour le travail Shocked 
Le résultat est bluffant Smile 

_________________
Laissons les jolies femmes aux hommes sans imagination - Proust (Albertine disparue)
Revenir en haut Aller en bas
http://discopathe-anonyme.fr/
Smorfioso
Mélomane du dimanche


Nombre de messages : 20
Date d'inscription : 07/12/2013

Luigi Boccherini Empty
MessageSujet: Re: Luigi Boccherini   Luigi Boccherini EmptySam 7 Déc 2013 - 22:05

Merci beaucoup pour vos réponses et vos compliments. Dès la première réponse, avec cette analyse si pertinente, je me suis rendu compte que j'étais dans le bon forum. Au bout de 12 années de désert, ça fait du bien d'arriver dans une oasis de musiciens avec des encouragements qui vont me booster !

Je précise tout de suite que mon intention n'était nullement de faire une sorte d'arrangement mais d'essayer, au contraire, de faire le plus authentique possible avec les possibilités relativement réduites du synthé. Au départ j'ai fait ça pour moi, bien sûr, mais je suis tombé sur de tels chefs d’œuvre que je trouvais cela impossible que personne ne les connaisse, d'où la mise en ligne sur Wikipedia.

Comme le dit le musicologue Christian Speck, Boccherini a été totalement occulté par le culte des héros de la musicologie allemande, ce qui fait qu'il paraît improbable qu'il regagne un jour la place qui lui revient dans l'Histoire de la Musique. Pour ses contemporains, c'était entre Mozart et Haydn. J'aurais tendance, quant à moi, à le placer entre Beethoven et Mozart, ce qui n'est pas rien. Je suis bien conscient qu'il faut un certain courage et beaucoup d'aplomb pour écrire ce genre de choses dans un forum de ce niveau mais, fort de ma connaissance étendue et profonde de sa musique, je suis prêt à donner les raisons de mon jugement à ceux qui me prendraient pour un illuminé.

P.S. : Un point pour toi, DavidLeMarrec : je me suis fait piéger, j'ai regardé ton profil!
Revenir en haut Aller en bas
Philippe VLB
Mélomaniaque
Philippe VLB

Nombre de messages : 809
Age : 54
Date d'inscription : 21/07/2012

Luigi Boccherini Empty
MessageSujet: Re: Luigi Boccherini   Luigi Boccherini EmptyDim 8 Déc 2013 - 18:25




Smorfioso a écrit:
Passionné par Boccherini et déplorant que plus d'une centaine de ses œuvres de musique de chambre n'ont jamais été enregistrées (dont, j'en suis sûr,une grande majorité de chefs d’œuvres) , j'ai commencé à le faire moi-même  et j'ai mis mes enregistrements en ligne à partir de 2001 sur Wikipedia :

http://en.wikipedia.org/wiki/Boccherini

Ces enregistrements ont été réalisés au violon (parties de premier et second violon) et au synthétiseur (parties d'alto et de violoncelle). Préparant actuellement un nouveau quintette et n'ayant aucun feedback sur Wikipedia, vos avis et vos critiques seraient très utiles pour moi car je ne suis ni violoniste professionnel ni ingénieur du son.
Merci d'avance




Comme le disent DavidLeMarrec et Cololi, ce travail effectué avec MIDI est totalement bluffant. Et tu es amateur ???? Félicitations !



Revenir en haut Aller en bas
Nestor
Mélomaniaque
Nestor

Nombre de messages : 1574
Date d'inscription : 05/10/2012

Luigi Boccherini Empty
MessageSujet: Re: Luigi Boccherini   Luigi Boccherini EmptyDim 8 Déc 2013 - 22:02

C'est vraiment très impressionnant comme travail et ça donne envie de découvrir un peu plus ce compositeur.

Merci beaucoup à toi en tout cas ! mains 
Revenir en haut Aller en bas
Smorfioso
Mélomane du dimanche


Nombre de messages : 20
Date d'inscription : 07/12/2013

Luigi Boccherini Empty
MessageSujet: Re: Luigi Boccherini   Luigi Boccherini EmptyLun 9 Déc 2013 - 11:56

Merci! N'en jetez plus Embarassed 

Philippe VLB a écrit:
Et tu es amateur ????

Ces 4 points d'interrogation semblent indiquer un doute! En fait, tu as à moitié raison : après mes études au Conservatoire de Bordeaux, j'ai décliné une offre pour rentrer à l'OPB. Je suis donc dans une position inconfortable et frustrante : ni amateur basique, ni professionnel. Mais, de toutes manières, j'ai commencé le violon beaucoup trop tard (11 ans).


Armand a écrit:
... et ça donne envie de découvrir un peu plus ce compositeur.

Difficile de me faire plus plaisir!
Revenir en haut Aller en bas
Nestor
Mélomaniaque
Nestor

Nombre de messages : 1574
Date d'inscription : 05/10/2012

Luigi Boccherini Empty
MessageSujet: Re: Luigi Boccherini   Luigi Boccherini EmptyLun 9 Déc 2013 - 14:31

Armand dans le fil playlist a écrit:

Boccherini : Quintette no 4 en ré majeur


Luigi Boccherini Bocche10

Je suis en train d'écouter cette oeuvre et j'aime bien l'usage de la guitare dedans. Est-ce que ses autres oeuvres pour formation de chambre sont dans le même esprit que celle-ci ?
Revenir en haut Aller en bas
Smorfioso
Mélomane du dimanche


Nombre de messages : 20
Date d'inscription : 07/12/2013

Luigi Boccherini Empty
MessageSujet: Re: Luigi Boccherini   Luigi Boccherini EmptyLun 9 Déc 2013 - 18:24

Armand a écrit:
Je suis en train d'écouter cette oeuvre et j'aime bien l'usage de la guitare dedans.
C'est très bien vu car Boccherini a réussi une intégration magistrale de la guitare dans un ensemble de cordes frottées, ce qui n'était nullement évident au départ. D'ailleurs sa palette sonore inouïe et son obsession constante pour le son (ce qui fait que les Français ont toujours été très sensibles à sa musique) anticipent, à mon avis, les expérimentations sonores du XXe siècle (imiter une guimbarde au violoncelle à cette époque, il faut quand même le faire!).


Armand a écrit:
Est-ce que ses autres oeuvres pour formation de chambre sont dans le même esprit que celle-ci ?

Très peu d'entre elles. Par contre, il sublime souvent le folklore espagnol dans ses oeuvres pour cordes frottées seules et ceci est encore très novateur. Il y a plus de variété de caractères dans sa musique que chez n'importe quel autre contemporain. Une seule énumération de quelques indications de mouvement te le montrera :

Allegro bizzaro (sic!), allegro risoluto, allegro brioso assai, allegro e con forza, allegro e con imperio, allegretto appassionato, allegretto variato, andante flebile, andantino lentarello, andantino con grazia, andantino patetico, andantino pausato, larghetto affetuoso, tempo di minuetto amoroso, minuetto militare,etc.

Tu peux déjà percevoir, à travers ces indications de mouvement, l'originalité de Boccherini qui semble, comme on l'a dit, n'avoir jamais écouté d'autres musiques que la sienne! Sa façon de composer est particulière :
une construction en mosaïque dont les motifs, souvent répétés, immédiatement ou à distance, créent  un subtil réseau de correspondances. Cette conception est à l’opposée du long développement téléologique beethovénien. Il faut bien se dire que si Boccherini n'a pas la place qui lui revient, c'est parce qu'il a été complètement occulté par le culte des héros de la musicologie allemande. Le réduire à son Menuet, c'est un peu comme si l'on ne connaissait de Mozart que La Petite Musique de Nuit. Or, il se situe à hauteur de Mozart ou Haydn. Il faut donc avoir le courage de ne pas suivre les moutons et de découvrir ce génie duquel on nous a si longtemps tenu à l'écart. Chacun a sa sensibilité propre. Moi, foncièrement musique de chambre, je suis bien servi avec ses centaines d’œuvres pour cette catégorie. Toi, tu verras. En tous cas si tu accroches, je pense que tu ne cesseras de l'écouter!
Pour te montrer que je ne suis pas le seul à penser comme ça, voici une des plus belles choses qu'on ait pu écrire sur lui, due au grand maître du violoncelle baroque Anner Bylsma :
"« Si Dieu voulait parler à l'homme en musique, il le ferait avec les œuvres de Haydn , mais s'il désirait Lui-même écouter de la musique, il choisirait Boccherini. ». (J.B. Cartier dans son anthologie L'Art du violon, 1798). Comment pouvoir jamais analyser le charme de la musique de Boccherini ou comprendre que l'on puisse écouter sans fin sa musique et en être si profondément ému?.........Il se pourrait fort bien que Boccherini soit, de tous les compositeurs, celui qui ait le mieux écrit pour instruments à cordes. Dans sa musique, la plus simple corde à vide, qu'elle doive être jouée avec l'archet ou pincée, devient un délice à exécuter.
Son sens incomparable de l'"accompagnement obligé" (toutes les voix étant presque toujours audibles et possédant un caractère propre) est une merveille et il convient de noter aussi son instinct inouï de la couleur sonore - la plupart du temps tout en douceur, comme le suggèrent les indications suave, dolce, amoroso et autres semblables."
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 89399
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Luigi Boccherini Empty
MessageSujet: Re: Luigi Boccherini   Luigi Boccherini EmptyLun 9 Déc 2013 - 21:12

Smorfioso a écrit:
Ces 4 points d'interrogation semblent indiquer un doute! En fait, tu as à moitié raison : après mes études au Conservatoire de Bordeaux, j'ai décliné une offre pour rentrer à l'OPB.
Bruxelles ? Bilbao ? Bâle ? Berlin ?

Ou l'ancien nom de Bordeaux ?


Ça explique quand même pourquoi c'est si bien : tu n'es pas un véritable amateur (au sens « qui joue de temps en temps le dimanche pour passer le temps »), plutôt un professionnel qui n'en a pas fait son métier. Mr. Green


Bien, j'ai pas mal de quintettes à découvrir. Tu en as de particulièremen intéressants ? Parce que j'en ai mangé pas mal par le passé, et je n'ai jamais été complètement renversé par sa musique de chambre, quel que soit l'effectif – c'est très agréable, mais rien qui ne m'interpelle profondément, contrairement à pas mal de ses contemporains moins célèbres.
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Smorfioso
Mélomane du dimanche


Nombre de messages : 20
Date d'inscription : 07/12/2013

Luigi Boccherini Empty
MessageSujet: Re: Luigi Boccherini   Luigi Boccherini EmptyMar 10 Déc 2013 - 12:47

Voici 5 Cds qui m'ont profondément marqué :

1*Boccherini, Quintetti d'archi, op.29  Sonate di Violoncello; Bylsma*Kuijken*van Dael*Stuurop*Smith (Sony SB2K 63190)
(opus essentiel, quelques mouvements anticipent le Romantisme, notamment Schubert; après l'avoir écouté, je savais qu'on avait affaire à un génie)

2*Boccherini, Quintets, Marlboro Music Festival 40th anniversary (Sony SMK 47298)
(Le Larghetto du quintette op. 28 n°2 représente, pour moi, un des sommets de toute la musique de chambre, que je place volontiers aux côtés des derniers quatuors de Beethoven et du mouvement lent du Quintette en do de Schubert : non seulement la musique est d’une beauté extraordinaire, mais on est en présence d’un tour de force compositionnel, une sorte de gageure ravélienne. Pendant tout le mouvement, Boccherini réduit la partie de second violon et d’alto à la seule note la! Ceci donne lieu, on s’en doute, à de sauvages dissonances , exacerbant, de la sorte, l’importance historique de l’oeuvre, qui met ainsi dans l’ombre le célèbre prélude pour piano Gouttes de pluie. Chopin, cet autre inestimable génie mélodique, écrira effectivement, 60 ans plus tard, un prèlude basé sur le même principe d’une note répétée de manière obstinée . On sait qu’il admirait Boccherini : s’est-il souvenu de ce quintette?).
A écouter impérativement dans cette version!


3*Boccherini, Streichquintette; Petersen Quartett (Capricio 10 452)
(du très grand Boccherini servi par des interprètes hors pair et une prise de son exceptionnelle)

4*Quintetto Boccherini, Boccherini Quintets, Vol.1 (Testament SBT 1243)
(Le Grave de l'opus 31 n°1 est un mouvement d'une extrême désolation, funèbre et poignant avec des accents beethovéniens. A rapprocher des passages lugubres du mouvement lent du 12ème quatuor de Beethoven.).
La encore, un sommet de la musique de chambre et à écouter impérativement dans cette interprétation.

5*Luigi Boccherini, Flute Quintets; Rampal*R. Pasquier*B. Pasquier*Pidoux*Sternat (Sony SK 62679)
(opus extraordinaire, primé, si je me souviens bien, aux Victoires de la Musique.)

BONUS TRACK :

Voilà ce qu'écrivait Boccherini à 18 ans (premier opus de quatuors) :

Liens retirés (non libres de droits)
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 89399
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Luigi Boccherini Empty
MessageSujet: Re: Luigi Boccherini   Luigi Boccherini EmptyMer 11 Déc 2013 - 11:54

Merci. Ce ne sont pas les version que j'ai essayées. Pas trop tenté par les versions les plus anciennes, je suis chatouilleux sur le style en musique de chambre (et Bylsma gratte trop pour moi). Mais je suis curieux des Petersen, que j'adore dans le répertoire décadent et que je n'attendais pas ici, même si leurs Mozart sont très bons.

J'essaierai au moins celui-ci (peut-être Marlboro aussi) et je reviendrai en parler.
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Smorfioso
Mélomane du dimanche


Nombre de messages : 20
Date d'inscription : 07/12/2013

Luigi Boccherini Empty
MessageSujet: Re: Luigi Boccherini   Luigi Boccherini EmptyMer 11 Déc 2013 - 16:14

DavidLeMarrec a écrit:
Pas trop tenté par les versions les plus anciennes, je suis chatouilleux sur le style en musique de chambre (et Bylsma gratte trop pour moi)

Je ne vois pas très bien ce que tu veux dire. Qu'appelles tu "les versions les plus anciennes"? Et sont-ce les baroqueux qui te posent problème?
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 89399
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Luigi Boccherini Empty
MessageSujet: Re: Luigi Boccherini   Luigi Boccherini EmptyMer 11 Déc 2013 - 16:51

Non, plutôt les équipes Marlboro / Prades : c'est souvent très intense, et je les apprécie grandement chez les romantiques, mais pour de la musique classique, j'aime un grain plus pur, une structure plus lisible (donc plutôt des gens qui ont entendu les recherches sur instruments d'époque, même s'ils ne les imitent pas).
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Smorfioso
Mélomane du dimanche


Nombre de messages : 20
Date d'inscription : 07/12/2013

Luigi Boccherini Empty
MessageSujet: Re: Luigi Boccherini   Luigi Boccherini EmptyMer 11 Déc 2013 - 18:45

Je n'ai jamais vu les choses sous un tel angle. Le manque de lisibilité me dérange quand il est trop flagrant, comme c'est le cas pour La Magnifica Comunità, enregistré dans une église, ce qui, pour moi, est un non sens pour la musique de chambre. Quant aux instruments d'époque, je ne vois pas en quoi leur étude peut rendre une structure plus lisible. Concernant Boccherini, on n'a pas toujours le choix. Les instruments d'époque ce n'est pas trop mon truc mais ce préjugé ne m'empêche pas d'apprécier énormément les interprétations de Bylsma ou de Biondi. Pour moi, l'interprétation prime sur la lisibilité ou même la qualité sonore.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Luigi Boccherini Empty
MessageSujet: Re: Luigi Boccherini   Luigi Boccherini Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Luigi Boccherini
Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Autour de la musique classique :: Musique classique :: Général-
Sauter vers: