Autour de la musique classique

Le but de ce forum est d'être un espace dédié principalement à la musique classique sous toutes ses périodes, mais aussi ouvert à d'autres genres.
 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
-35%
Le deal à ne pas rater :
Pack LEGO Super Mario – La forteresse de la Plante Piranha
32.48 € 49.99 €
Voir le deal

 

 Luigi Cherubini ( 1760-1842 )

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 89559
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Luigi Cherubini ( 1760-1842 ) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Luigi Cherubini ( 1760-1842 )   Luigi Cherubini ( 1760-1842 ) - Page 2 EmptyLun 17 Aoû 2009 - 6:39

Ca rejoins ce que je disais : il faudrait peut-être lui redonner sa chance dans des mains décentes.

Cela dit, le Cherubini dramatique ne me paraît pas ce qu'il y a de plus urgent à remonter.
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Octavian
Glasse les fraises
Octavian

Nombre de messages : 7333
Age : 36
Localisation : Près du Vieux Port
Date d'inscription : 06/05/2008

Luigi Cherubini ( 1760-1842 ) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Luigi Cherubini ( 1760-1842 )   Luigi Cherubini ( 1760-1842 ) - Page 2 EmptyMer 8 Sep 2010 - 8:46

Quelqu'un connaît son opéra Les Abencérages, d'après Chateaubriand ?

Un seul enregistrement disponible apparemment, sous la baguette de Peter Maag :

Luigi Cherubini ( 1760-1842 ) - Page 2 51k60nc7d-L


Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 89559
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Luigi Cherubini ( 1760-1842 ) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Luigi Cherubini ( 1760-1842 )   Luigi Cherubini ( 1760-1842 ) - Page 2 EmptyMer 8 Sep 2010 - 9:17

Je n'ai écouté (et il ne m'a jamais laissé la moindre impression hehe ) que son air de ténor qui grâce à quelques récitals a conservé une petite célébrité... Mais malgré la présence de Rinaldi, Mars et Dupouy je ne suis pas très optimiste sur le style, ce doit être un peu pesant old school.

De toute façon, Cherubini à l'opéra... J'attends toujours de trouver quelque chose qui me touche vraiment. C'est bien joli, mais c'est une sorte de post-Monsigny sans sa fraîche naïveté.

J'essaierai quand même Lodoïska en principe, mais je n'attends pas de miracle.
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Francesco
Mélomane chevronné


Nombre de messages : 3576
Localisation : Paris
Date d'inscription : 20/05/2010

Luigi Cherubini ( 1760-1842 ) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Luigi Cherubini ( 1760-1842 )   Luigi Cherubini ( 1760-1842 ) - Page 2 EmptyMer 8 Sep 2010 - 9:40

Bon sachant que je vénère Médéa et que Lodoïska m'a fait périr d'ennui ... il y a peut être une chance que ça te plaise ! hehe

Les Abencérages je connais une version avec Cerquetti : c'est typiquement "neo-classique" si l'on veut, très cherubino-spontinien (mais j'ai toujours trouvé que Spontini avait une veine mélodique plus évidente) donc sans surprise. J'aime bien. Mais ça ne me fait pas le même effet que Médée(a).
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 89559
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Luigi Cherubini ( 1760-1842 ) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Luigi Cherubini ( 1760-1842 )   Luigi Cherubini ( 1760-1842 ) - Page 2 EmptyMer 8 Sep 2010 - 10:05

Ah oui, c'est vrai qu'il existe un disque Muti... à peu près introuvable. hehe J'ai la partition en revanche, donc j'y jetterai peut-être un oeil avant d'acheter mon billet, même si dans ce genre d'ouvrage, c'est vraiment l'interprétation qui fait la différence.

Francesco a écrit:
Bon sachant que je vénère Médéa et que Lodoïska m'a fait périr d'ennui ... il y a peut être une chance que ça te plaise ! hehe
Ca dépend pourquoi Lodoïska t'a ennuyé. D'ailleurs Octavian a bien dû écouter ça, une faublaserie, il ne peut pas la manquer...


Citation :
Les Abencérages je connais une version avec Cerquetti : c'est typiquement "neo-classique" si l'on veut, très cherubino-spontinien (mais j'ai toujours trouvé que Spontini avait une veine mélodique plus évidente) donc sans surprise. J'aime bien. Mais ça ne me fait pas le même effet que Médée(a).
Je suis rassuré de découvrir que les Abencérages sont chérubiniens. Mr. Green
Bien, merci, ça confirme ce que je crains : du hiératisme un peu fade. Médée est assez différent de ça, certes, mais ça m'ennuie vraiment, en fait - les récitatifs de la version italienne sont ultramauvais, mais même dans la VO, ça ne me passionne pas du tout. Mais peut-être qu'avec une interprétation un peu plus nerveuse que Fournillier... J'avais une Plowright, je crois, que j'aimais bien, mais niveau style de direction d'orchestre, on était plutôt dans le pire que dans le mieux par rapport à Fournillier.
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Francesco
Mélomane chevronné


Nombre de messages : 3576
Localisation : Paris
Date d'inscription : 20/05/2010

Luigi Cherubini ( 1760-1842 ) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Luigi Cherubini ( 1760-1842 )   Luigi Cherubini ( 1760-1842 ) - Page 2 EmptyMer 8 Sep 2010 - 10:13

Lodoïska est plus concis, plus sobre, moins développé, moins drapé si tu vois ce que je veux dire. Du coup, sérieusement, je pense que tu pourrais y trouver de l'intérêt. Ecoute moi ça m'a fait à peu près l'effet d'Andromaque, CQFD !

Sinon oui les Abencérages sont complètement dans la mouvance de ce qu'on associe habituellement au compositeur, c'est pour ça que je doute que ça t'enchante. Bon ok la formulation n'était pas très habile Mr. Green

En fait Médée je ne connais pratiquement que la version italienne (à part les extraits avec Gorr et effectivement la version Plowright qui n'est pas officielle), mais j'arrive très bien à digérer les récitatifs. Pour le coup c'est vraiment une musique à propos de laquelle je ne me pose pas de question, tellement ça "marche" bien pour moi, depuis l'ouverture (j'adore ce genre de chose violente et répétitive) jusqu'au final qui me fait un effet comparable à celui d'Armide. Ah et puis tout bêtement aussi j'aime énormément les lignes des airs de Glauce et de Neride.

Mais on ne peut pas tout apprécier non plus évidemment !

Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 89559
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Luigi Cherubini ( 1760-1842 ) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Luigi Cherubini ( 1760-1842 )   Luigi Cherubini ( 1760-1842 ) - Page 2 EmptyMer 8 Sep 2010 - 10:28

Francesco a écrit:
Lodoïska est plus concis, plus sobre, moins développé, moins drapé si tu vois ce que je veux dire. Du coup, sérieusement, je pense que tu pourrais y trouver de l'intérêt. Ecoute moi ça m'a fait à peu près l'effet d'Andromaque, CQFD !
Je doute quand même que ce puisse être du même tonnel, mais effectivement ça fait plus envie. De toute façon, la distribution me tente assez (comme ce ne doit pas être trop aigu pour le rôle-titre, Manfrino devrait nous régaler).

Citation :
Sinon oui les Abencérages sont complètement dans la mouvance de ce qu'on associe habituellement au compositeur, c'est pour ça que je doute que ça t'enchante. Bon ok la formulation n'était pas très habile Mr. Green
Peut-être pas très habile, mais très claire. Mr. Green

Citation :
mais j'arrive très bien à digérer les récitatifs.
Et apparemment tu n'es pas seul. Moi ça me pose plusieurs problèmes (outre qu'ils sont sans intérêt Mr. Green ), à commencer par l'équilibre formel. On entend le même robinet d'eau tiède tout le temps, alors que cette musique simple est censée alterner avec des dialogues parlés, et dans cette perspective ça peut fonctionner.
Et jouer ça comme du Wagner (parce que généralement, en plus, c'est tempo larghissimo) en plus... Confused

Citation :
à celui d'Armide.
Quelle Armide ? Parce que la mienne n'est pas forcément la tienne. hehe


Citation :
Ah et puis tout bêtement aussi j'aime énormément les lignes des airs de Glauce et de Neride.
Ah. Neutral

Citation :
Mais on ne peut pas tout apprécier non plus évidemment !
Evidemment, mais cela dit je ne peux pas dire que je déteste du tout. Ca me laisse assez froid, disons, alors que d'autres oeuvres dans le même genre et de la même période me plaisent vraiment beaucoup. Mon genre, c'est plutôt Joseph de Méhul, par exemple.
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Francesco
Mélomane chevronné


Nombre de messages : 3576
Localisation : Paris
Date d'inscription : 20/05/2010

Luigi Cherubini ( 1760-1842 ) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Luigi Cherubini ( 1760-1842 )   Luigi Cherubini ( 1760-1842 ) - Page 2 EmptyMer 8 Sep 2010 - 11:09

Non je sais que tu apprécies tout à fait beaucoup de compositeurs du temps, donc je sais que ce n'est pas un rejet du courant "néo-classique" (pour être schématique.) D'ailleurs tu en écoutes d'autres bien moins évidents à mes oreilles (Mehul précisément ça ne me semble pas "si" simple si j'en reste à ce que je connais, Joseph et Stratonice et pareil pour le Grétry d'Andromaque). Je pensais vraiment à l'oeuvre dans sa singularité à la fois thématique et mélodique en écrivant cela.

Pour Armide j'ai Gluck en tête et je sais ce que tu vas dire Mr. Green (mais c'était un piège, tu savais très bien à quoi je faisais allusion hehe )

Lodoïska je parlais de la version Muti avec Devia l'impavide, Lombardo, Moser etc ... écoute lointaine d'ailleurs.
Revenir en haut Aller en bas
Octavian
Glasse les fraises
Octavian

Nombre de messages : 7333
Age : 36
Localisation : Près du Vieux Port
Date d'inscription : 06/05/2008

Luigi Cherubini ( 1760-1842 ) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Luigi Cherubini ( 1760-1842 )   Luigi Cherubini ( 1760-1842 ) - Page 2 EmptyMer 3 Nov 2010 - 23:01

Je mets ça là en guise de "post-it" Wink je reviendrai plus en détail sur la chose dès que j'en aurai le temps :

Hippolyte, dans le fil Playlist, a écrit:
Octavian a écrit:
Cherubini : Lodoïska (Rohrer -TCE)

(c'est largement mieux que la version Muti !! bounce)

Malheureusement ça reste du Cherubini. Mr.Red

Edit : Embarassed j'ai pas pu me retenir...
Octavian a écrit:
Alors, premièrement, je dirai : Méchant ! Et deuxièmement : Certes, mais du plutôt bon ! On ne confond peut-être pas ça avec du Mozart, mais c'est très chouette. Surtout quand c'est interprété comme ça - parce que dans mon souvenir, Muti (malheureusement le seul enregistrement disponible publié), c'est tout mou, tout opaque, et chanté en cosaque. Mr.Red Ici c'est tout l'inverse. Smile
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 89559
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Luigi Cherubini ( 1760-1842 ) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Luigi Cherubini ( 1760-1842 )   Luigi Cherubini ( 1760-1842 ) - Page 2 EmptyJeu 4 Nov 2010 - 16:38

On attend la suite avec impatience, Octavian ! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 89559
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Luigi Cherubini ( 1760-1842 ) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Luigi Cherubini ( 1760-1842 )   Luigi Cherubini ( 1760-1842 ) - Page 2 EmptyJeu 4 Nov 2010 - 16:41

Hippolyte a écrit:
Octavian a écrit:
Cherubini : Lodoïska (Rohrer -TCE)

(c'est largement mieux que la version Muti !! bounce)

Malheureusement ça reste du Cherubini. Mr.Red

Edit : Embarassed j'ai pas pu me retenir...
Il y a beaucoup de choses médiocres dans Cherubini (à commencer par la célèbre Médée), mais Lodoïska est vraiment une oeuvre très moderne, très impressionnante de ce point de vue (ça préfigure Beethoven, carrément).
Après, c'est pas totalement émouvant non plus, ça reste du Cherubini. Mr. Green
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Michel Desrousseaux
Mélomaniaque


Nombre de messages : 1142
Date d'inscription : 31/08/2010

Luigi Cherubini ( 1760-1842 ) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Luigi Cherubini ( 1760-1842 )   Luigi Cherubini ( 1760-1842 ) - Page 2 EmptyJeu 4 Nov 2010 - 18:09

DavidLeMarrec a écrit:

Après, c'est pas totalement émouvant non plus, ça reste du Cherubini.

Certaines œuvres de musique religieuse de Cherubini ne sont-elles pas très émouvantes ?
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 89559
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Luigi Cherubini ( 1760-1842 ) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Luigi Cherubini ( 1760-1842 )   Luigi Cherubini ( 1760-1842 ) - Page 2 EmptyJeu 4 Nov 2010 - 18:11

Très juste, je suis particulièrement friand de ses deux Requiem. Mais c'était une façon de reprendre malicieusement les mots d'Hippolyte. C'est très moderne, mais en même temps ça n'émeut pas comme Andromaque ou Joseph en Egype, par exemple.

Et c'est un paradoxe typiquement cherubinien, d'écrire de bonnes choses qui portent peu. Surprised
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
T-A-M de Glédel
Mélomaniaque
T-A-M de Glédel

Nombre de messages : 1512
Age : 33
Localisation : Vincennes
Date d'inscription : 11/08/2007

Luigi Cherubini ( 1760-1842 ) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Luigi Cherubini ( 1760-1842 )   Luigi Cherubini ( 1760-1842 ) - Page 2 EmptyVen 5 Nov 2010 - 23:41

DavidLeMarrec a écrit:
Hippolyte a écrit:
Octavian a écrit:
Cherubini : Lodoïska (Rohrer -TCE)

(c'est largement mieux que la version Muti !! bounce)

Malheureusement ça reste du Cherubini. Mr.Red

Edit : Embarassed j'ai pas pu me retenir...
Il y a beaucoup de choses médiocres dans Cherubini (à commencer par la célèbre Médée), mais Lodoïska est vraiment une œuvre très moderne, très impressionnante de ce point de vue (ça préfigure Beethoven, carrément).
Après, c'est pas totalement émouvant non plus, ça reste du Cherubini. Mr. Green

En même temps, le projet privilégie la didactique à l'émotion, à mon avis!! Un peu comme tout ce qu'a produit l'esprit des Lumières au théâtre.
Évidemment, le livret est tellement bancal que pour une fois qu'on s'attend à une morale à la fin, elle ne vient jamais...

Revenir en haut Aller en bas
Polyeucte
Mélomane chevronné
Polyeucte

Nombre de messages : 20350
Age : 37
Date d'inscription : 03/07/2009

Luigi Cherubini ( 1760-1842 ) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Luigi Cherubini ( 1760-1842 )   Luigi Cherubini ( 1760-1842 ) - Page 2 EmptyMar 1 Fév 2011 - 23:42

Luigi Cherubini ( 1760-1842 ) - Page 2 3254873110176

Chanteurs Rôles Acteurs
Michèle Command Médée Francine Bergé
Jacques Noël Jason Claude Giraud
Jean-Philippe Courtis Créon Jacques Dacqmine
Lucile Vignon Néris Emmanuelle Cordoliani
Inva Mula Dircée Barbara Kelsch

Ensemble Orchestral Harmonia Nova, dirigé par Michel Swierczewski
Mise en scène de Pierre Jourdan

Enregistré en Octobre 1996 au Théâtre Impérial de Compiègne.



Je voulais parler de ce DVD, qui me semble vraiment nécessaire toute approche de Médée... parce qu'en plus d'être en français, la production propose l'intégralité des dialogues parlés, déclamés par des acteurs (et quels acteurs!). Le principe de la mise en scène est de réussir à remplacer discrètement le personnage chanteur par le personnage acteur quand il le faut et inversement.
Et au final, on a un ouvrage bicéphale, mais totalement passionnant!

Et une très bonne exécution. Une petite réserve sur Command pour sa prononciation et sa réserve au début d'autant plus que Francine Bergé est vraiment impressionnante en Médée!

Désolé pour ce petit HS dans un sujet général... Embarassed

_________________
Les Carnets d'Erik, le retour!
Revenir en haut Aller en bas
lamy
Mélomane du dimanche
lamy

Nombre de messages : 33
Date d'inscription : 27/07/2010

Luigi Cherubini ( 1760-1842 ) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Luigi Cherubini ( 1760-1842 )   Luigi Cherubini ( 1760-1842 ) - Page 2 EmptySam 12 Nov 2011 - 8:41

Je viens de découvrir le Kyrie de la Missa Solemnis de Cherubini et je me le repasse en boucle. Une merveille !
Revenir en haut Aller en bas
Octavian
Glasse les fraises
Octavian

Nombre de messages : 7333
Age : 36
Localisation : Près du Vieux Port
Date d'inscription : 06/05/2008

Luigi Cherubini ( 1760-1842 ) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Luigi Cherubini ( 1760-1842 )   Luigi Cherubini ( 1760-1842 ) - Page 2 EmptySam 12 Nov 2011 - 10:39

De quelle missa solemnis s'agit-il ? Il me semble que Cherubini en a composé quatre ou cinq. Smile

La seule que je connaisse est celle en mi majeur de 1818. Le Kyrie en est en effet magnifique... et la suite est tout à fait recommandable aussi. Ainsi, pour le coup, que l'interprétation de Muti qui a également l'avantage de se trouver régulièrement pour une demi-bouchée de pain dans les bacs à solde des Virgin, Fnac...

Luigi Cherubini ( 1760-1842 ) - Page 2 51y8MjZYSvL._SL500_AA300_

...sans parler du coffret qui réunit les 7 CD de musique religieuse du compositeur enregistrés par Muti pour une vingtaine d'euros (voire moins en passant par Internet) : un de ses jours je sens que je vais sauter le pas, même si ça m'embête d'avoir un "doublon". Enfin bref.

Avec tout ça je me rends compte que j'ai complètement oublié de vous parler de Lodoïska comme je l'avais annoncé. Il va falloir que je me programme une réécoute. Smile Mais en attendant je crois que je vais céder à l'envie de me réécouter cette Missa solemnis. bounce
Revenir en haut Aller en bas
lamy
Mélomane du dimanche
lamy

Nombre de messages : 33
Date d'inscription : 27/07/2010

Luigi Cherubini ( 1760-1842 ) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Luigi Cherubini ( 1760-1842 )   Luigi Cherubini ( 1760-1842 ) - Page 2 EmptySam 12 Nov 2011 - 18:05

Effectivement , c'est celle en mi majeur dirigée par Muti. Plus facile de l'écouter ici:

Pas de liens vers des enregistrements non libres de droits, merci!
Revenir en haut Aller en bas
Notale
Mélomane du dimanche
Notale

Nombre de messages : 25
Age : 68
Localisation : Pays de la Loire
Date d'inscription : 27/04/2015

Luigi Cherubini ( 1760-1842 ) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Luigi Cherubini ( 1760-1842 )   Luigi Cherubini ( 1760-1842 ) - Page 2 EmptyJeu 18 Juin 2015 - 10:13

N'étant pas amateur d'opéra, je ne me suis pas aventuré sur ce terrain.
Par contre j'apprécie beaucoup les deux messes de couronnement et le requiem et do majeur (je ne connais pas ses autres compositions religieuses), qui comportent une adéquation remarquable entre la musique et le texte, sans outrance (contrairement au tonitruant Requiem de Verdi par exemple).
Je viens d'écouter sa symphonie sur Youtube, œuvre agréable et sans surprise pour les amateurs de musique préromantisme.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Luigi Cherubini ( 1760-1842 ) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Luigi Cherubini ( 1760-1842 )   Luigi Cherubini ( 1760-1842 ) - Page 2 Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Luigi Cherubini ( 1760-1842 )
Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Autour de la musique classique :: Musique classique :: Général-
Sauter vers: