Autour de la musique classique

Le but de ce forum est d'être un espace dédié principalement à la musique classique sous toutes ses périodes, mais aussi ouvert à d'autres genres.
 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez
 

 Samuil Feinberg (1890-1962)

Aller en bas 
AuteurMessage
jerome
Fugueur intempéré
jerome

Nombre de messages : 8868
Date d'inscription : 10/03/2008

Samuil Feinberg (1890-1962) Empty
MessageSujet: Samuil Feinberg (1890-1962)   Samuil Feinberg (1890-1962) EmptyDim 21 Aoû 2011 - 17:34

A propos des sonates pour piano:

Xavier a écrit:
jerome a écrit:
Vite, la 3 ! Very Happy bounce
Ah, elle est encore meilleure?
C'est celle qui m'a marqué, en tout cas, et je la réécoute souvent.
Revenir en haut Aller en bas
Xavier
Père fondateur
Xavier

Nombre de messages : 84210
Age : 38
Date d'inscription : 08/06/2005

Samuil Feinberg (1890-1962) Empty
MessageSujet: Re: Samuil Feinberg (1890-1962)   Samuil Feinberg (1890-1962) EmptyDim 21 Aoû 2011 - 17:36

Pas la 6è?
C'est la seule que je connaissais jusqu'à présent, et je trouve qu'elle est vraiment superbe.
Revenir en haut Aller en bas
jerome
Fugueur intempéré
jerome

Nombre de messages : 8868
Date d'inscription : 10/03/2008

Samuil Feinberg (1890-1962) Empty
MessageSujet: Re: Samuil Feinberg (1890-1962)   Samuil Feinberg (1890-1962) EmptyDim 21 Aoû 2011 - 17:37

Tu me fais presque douter, parce qu'en écrivant mon 1er post rapidos j'avais interverti avec la 6.
Eh bien, écoute, je me remets la 6, mets-toi la 3, et on en sortira moins bêtes tous les deux ! hehe
Revenir en haut Aller en bas
ysov
Mélomane chevronné
ysov

Nombre de messages : 2287
Age : 57
Localisation : Canada
Date d'inscription : 15/02/2011

Samuil Feinberg (1890-1962) Empty
MessageSujet: Re: Samuil Feinberg (1890-1962)   Samuil Feinberg (1890-1962) EmptyDim 21 Aoû 2011 - 17:38

La 6e est un chef d'oeuvre et n'a plus rien à voir avec une quelconque réminiscence scriabinienne, alors que les premières, surtout jusqu'à la 4e en contiennent beaucoup.
Revenir en haut Aller en bas
jerome
Fugueur intempéré
jerome

Nombre de messages : 8868
Date d'inscription : 10/03/2008

Samuil Feinberg (1890-1962) Empty
MessageSujet: Re: Samuil Feinberg (1890-1962)   Samuil Feinberg (1890-1962) EmptyDim 21 Aoû 2011 - 17:39

Je ne trouve pas qu'il y ait beaucoup de Scriabine dans la 3... plutôt du Rachma et du Brahms. (on n'avait pas déjà eu cette discussion il y a quelques temps ?)


Dernière édition par jerome le Dim 21 Aoû 2011 - 17:40, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
ysov
Mélomane chevronné
ysov

Nombre de messages : 2287
Age : 57
Localisation : Canada
Date d'inscription : 15/02/2011

Samuil Feinberg (1890-1962) Empty
MessageSujet: Re: Samuil Feinberg (1890-1962)   Samuil Feinberg (1890-1962) EmptyDim 21 Aoû 2011 - 17:46

jerome a écrit:
Je ne trouve pas qu'il y ait beaucoup de Scriabine dans la 3... plutôt du Rachma et du Brahms. (on n'avait pas déjà eu cette discussion il y a quelques temps ?)

Et pourtant, des spécialistes l'affirment... Le dernier mouvement de la 3e évoque quelques-peu la dernière étude op.8 et d'autres passages évoquent le premier mouvement de la 2e sonate... la partie fuguée est par contre totalement germanique de langage.
Revenir en haut Aller en bas
Xavier
Père fondateur
Xavier

Nombre de messages : 84210
Age : 38
Date d'inscription : 08/06/2005

Samuil Feinberg (1890-1962) Empty
MessageSujet: Re: Samuil Feinberg (1890-1962)   Samuil Feinberg (1890-1962) EmptyDim 21 Aoû 2011 - 17:51

jerome a écrit:
Je ne trouve pas qu'il y ait beaucoup de Scriabine dans la 3... plutôt du Rachma et du Brahms. (on n'avait pas déjà eu cette discussion il y a quelques temps ?)

Il est bizarre ton Brahms quand même. Mr.Red

Je suis justement en train d'écouter cette 3è sonate.
Revenir en haut Aller en bas
Xavier
Père fondateur
Xavier

Nombre de messages : 84210
Age : 38
Date d'inscription : 08/06/2005

Samuil Feinberg (1890-1962) Empty
MessageSujet: Samuil Feinberg (1890-1962)   Samuil Feinberg (1890-1962) EmptyDim 21 Aoû 2011 - 17:52

J'entends bien l'influence de Scriabine, même si le résultat est différent.
Mais dans l'harmonie, c'est pas très éloigné (je suis dans le 2è mouvement) du Scriabine de la 1ère et de la 2è période.
Revenir en haut Aller en bas
Xavier
Père fondateur
Xavier

Nombre de messages : 84210
Age : 38
Date d'inscription : 08/06/2005

Samuil Feinberg (1890-1962) Empty
MessageSujet: Re: Samuil Feinberg (1890-1962)   Samuil Feinberg (1890-1962) EmptyDim 21 Aoû 2011 - 18:10

Pour ceux qui ne connaissent pas, il s'agit de ces disques-ci:

Samuil Feinberg (1890-1962) 51faMSjGl%2BL._SL500_AA300_
Samuil Feinberg (1890-1962) 419TWRX7DGL._SL500_AA300_

C'est sur prestoclassical qu'on trouve le prix le plus abordable.

Il existe aussi un disque enregistré par Sirodeau avec seulement la 6è sonate et les 3 préludes opus 15, couplés avec des pièces géniales de Scriabine, Roslavets et Lourié, mais je ne sais pas si ce disque se trouve encore. (CD intitulé XXth century russian piano music, chez Arkadia)


Dernière édition par Xavier le Dim 21 Aoû 2011 - 18:26, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Xavier
Père fondateur
Xavier

Nombre de messages : 84210
Age : 38
Date d'inscription : 08/06/2005

Samuil Feinberg (1890-1962) Empty
MessageSujet: Re: Samuil Feinberg (1890-1962)   Samuil Feinberg (1890-1962) EmptyDim 21 Aoû 2011 - 18:14

Si la 3è sonate fait penser au Scriabine de la période intermédiaire (on pense aussi un peu au Szymanowski de la 2è sonate pour ce mélange d'influences scriabiniennes et germaniques), la 4è, postérieure de 2 ans (1918) s'inspire plus de sa dernière période, mais c'est un univers encore différent. C'est assez barge comme musique!
Revenir en haut Aller en bas
Xavier
Père fondateur
Xavier

Nombre de messages : 84210
Age : 38
Date d'inscription : 08/06/2005

Samuil Feinberg (1890-1962) Empty
MessageSujet: Re: Samuil Feinberg (1890-1962)   Samuil Feinberg (1890-1962) EmptyDim 21 Aoû 2011 - 18:26

5è sonate

Là on sent que Feinberg, encore 2 ans plus tard, a vraiment trouvé son langage. (je reconnais un peu ce qu'on entend dans la 6è)
La thématique est de plus en plus difficile à suivre, l'écriture est toujours très touffue et virtuose, mais on ne décroche pas une seconde, et Feinberg trouve des climats assez inouïs.
Revenir en haut Aller en bas
jerome
Fugueur intempéré
jerome

Nombre de messages : 8868
Date d'inscription : 10/03/2008

Samuil Feinberg (1890-1962) Empty
MessageSujet: Re: Samuil Feinberg (1890-1962)   Samuil Feinberg (1890-1962) EmptyDim 21 Aoû 2011 - 18:35

Xavier a écrit:
jerome a écrit:
Je ne trouve pas qu'il y ait beaucoup de Scriabine dans la 3... plutôt du Rachma et du Brahms. (on n'avait pas déjà eu cette discussion il y a quelques temps ?)
Il est bizarre ton Brahms quand même. Mr.Red
J'assume. elephant

Xavier a écrit:
Il existe aussi un disque enregistré par Sirodeau avec seulement la 6è sonate et les 3 préludes opus 15, couplés avec des pièces géniales de Scriabine, Roslavets et Lourié, mais je ne sais pas si ce disque se trouve encore. (CD intitulé XXth century russian piano music, chez Arkadia)
Ah mais oui ! Tu fais bien de me le rappeler, j'ai justement acheté ce disque il y a peu (excellent programme, mais prise de son un peu désagréable à mes oreilles) - je n'avais pas fait le lien avec le Sirodeau de l'intégrale des sonates.
Revenir en haut Aller en bas
Xavier
Père fondateur
Xavier

Nombre de messages : 84210
Age : 38
Date d'inscription : 08/06/2005

Samuil Feinberg (1890-1962) Empty
MessageSujet: Re: Samuil Feinberg (1890-1962)   Samuil Feinberg (1890-1962) EmptyDim 21 Aoû 2011 - 18:39

En même temps, des pianistes qui s'appellent Sirodeau et qui enregistrent du Feinberg, il ne doit pas y en avoir 50. Mr.Red

Maintenant, ça serait bien que le reste de sa production soit enregistré aussi, les préludes opus 15 déjà sont superbes.
Sinon, j'ai entendu le 3è concerto pour piano et n'en ai pas retenu grand chose, j'avais trouvé ça assez bavard et pas palpitant.
Revenir en haut Aller en bas
jerome
Fugueur intempéré
jerome

Nombre de messages : 8868
Date d'inscription : 10/03/2008

Samuil Feinberg (1890-1962) Empty
MessageSujet: Re: Samuil Feinberg (1890-1962)   Samuil Feinberg (1890-1962) EmptyDim 21 Aoû 2011 - 18:43

Xavier a écrit:
En même temps, des pianistes qui s'appellent Sirodeau et qui enregistrent du Feinberg, il ne doit pas y en avoir 50. Mr.Red
Oui mais je n'avais pas trop fait gaffe au nom du pianiste de l'intégrale.

Idem, pour le concerto, j'en ai écouté un (je ne sais plus lequel) qui m'a bien cassé les pieds. Feinberg était un très grand virtuose, si j'ai bien compris ; dans certaines oeuvres c'est peut-être plus le pianiste qui parle que le compositeur ?
Revenir en haut Aller en bas
Mariefran
Mélomane nécrophile
Mariefran

Nombre de messages : 14254
Age : 58
Localisation : Lille
Date d'inscription : 25/02/2008

Samuil Feinberg (1890-1962) Empty
MessageSujet: Re: Samuil Feinberg (1890-1962)   Samuil Feinberg (1890-1962) EmptyDim 21 Aoû 2011 - 19:09

Il a laissé un bel opus 110 enregistré à la fin de sa vie. Sinon, il y a un CD Melodiya où il interprète lui-même ses œuvres :

Samuil Feinberg (1890-1962) Feinbe10
Revenir en haut Aller en bas
Xavier
Père fondateur
Xavier

Nombre de messages : 84210
Age : 38
Date d'inscription : 08/06/2005

Samuil Feinberg (1890-1962) Empty
MessageSujet: Re: Samuil Feinberg (1890-1962)   Samuil Feinberg (1890-1962) EmptyDim 21 Aoû 2011 - 19:15

Après, pour le trouver, j'imagine que c'est pas coton... (edit: apparemment j'ai dit une bêtise, ça se trouve sans problèmes)
Tu as écouté ces oeuvres Mariefran?
Je m'étonnais justement de ne pas trouver des enregistrements où il joue ses oeuvres, il semble plus connu comme pianiste, il aurait pu en profiter un peu plus!

Il y a aussi les préludes opus 8 qu'on trouve dans le disque de Jenny Lin.
Et un disque Sirodeau/Segerstam avec le 1er concerto et d'autres pièces pour piano seul. (je ne sais pas lesquelles)
Egalement une sonate pour violon et piano par Then-Bergh et Schäfer. (avec des oeuvres de Krein, connais pas...)
Revenir en haut Aller en bas
Mariefran
Mélomane nécrophile
Mariefran

Nombre de messages : 14254
Age : 58
Localisation : Lille
Date d'inscription : 25/02/2008

Samuil Feinberg (1890-1962) Empty
MessageSujet: Re: Samuil Feinberg (1890-1962)   Samuil Feinberg (1890-1962) EmptyDim 21 Aoû 2011 - 19:40

Xavier a écrit:
Tu as écouté ces oeuvres Mariefran?

Je n'en ai aucun souvenir mais je tâche d'écouter ça ce soir Embarassed

Citation :
Et un disque Sirodeau/Segerstam avec le 1er concerto et d'autres pièces pour piano seul. (je ne sais pas lesquelles)

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
ysov
Mélomane chevronné
ysov

Nombre de messages : 2287
Age : 57
Localisation : Canada
Date d'inscription : 15/02/2011

Samuil Feinberg (1890-1962) Empty
MessageSujet: Re: Samuil Feinberg (1890-1962)   Samuil Feinberg (1890-1962) EmptyDim 21 Aoû 2011 - 19:48

Il y a ce très bel enregistrement toujours de Sirodeau contenant le 1er concerto, des préludes et un album pour la jeunesse.

Samuil Feinberg (1890-1962) M51800r8xu4 Vous pouvez en écouter des extraits --- ICI sur All Music
Revenir en haut Aller en bas
Mariefran
Mélomane nécrophile
Mariefran

Nombre de messages : 14254
Age : 58
Localisation : Lille
Date d'inscription : 25/02/2008

Samuil Feinberg (1890-1962) Empty
MessageSujet: Re: Samuil Feinberg (1890-1962)   Samuil Feinberg (1890-1962) EmptyDim 21 Aoû 2011 - 19:54

C'est le CD dont parlait Xavier.
Revenir en haut Aller en bas
ysov
Mélomane chevronné
ysov

Nombre de messages : 2287
Age : 57
Localisation : Canada
Date d'inscription : 15/02/2011

Samuil Feinberg (1890-1962) Empty
MessageSujet: Re: Samuil Feinberg (1890-1962)   Samuil Feinberg (1890-1962) EmptyDim 21 Aoû 2011 - 19:56

De plus un autre cd fort apprécié est celui du pianiste Victor Bunin, avec le 3e concerto, les préludes op.8 et la 6e sonate.

Samuil Feinberg (1890-1962) Feinberg-org18
Revenir en haut Aller en bas
ysov
Mélomane chevronné
ysov

Nombre de messages : 2287
Age : 57
Localisation : Canada
Date d'inscription : 15/02/2011

Samuil Feinberg (1890-1962) Empty
MessageSujet: Re: Samuil Feinberg (1890-1962)   Samuil Feinberg (1890-1962) EmptyDim 21 Aoû 2011 - 19:58

Mariefran a écrit:
C'est le CD dont parlait Xavier.

Je crois pas car Xavier parla du 3e concerto comme quoi cette oeuvre lève peu, alors que je parle du premier concerto contenu dans le disque Sirodeau.

Finalement tu as raison, il l'a mentionné un peu plus haut. Wink
Revenir en haut Aller en bas
Xavier
Père fondateur
Xavier

Nombre de messages : 84210
Age : 38
Date d'inscription : 08/06/2005

Samuil Feinberg (1890-1962) Empty
MessageSujet: Re: Samuil Feinberg (1890-1962)   Samuil Feinberg (1890-1962) EmptyMar 23 Aoû 2011 - 23:52

J'ai écouté le 1er concerto, il y a de belles choses, dans ce langage toujours complexe et tarabiscoté, mais je trouve que le 3è mouvement traîne un peu trop en longueur et a ce côté un peu trop pianistique qui peut gêner dans les concertos.
Revenir en haut Aller en bas
Xavier
Père fondateur
Xavier

Nombre de messages : 84210
Age : 38
Date d'inscription : 08/06/2005

Samuil Feinberg (1890-1962) Empty
MessageSujet: Re: Samuil Feinberg (1890-1962)   Samuil Feinberg (1890-1962) EmptyDim 26 Fév 2012 - 1:17

Sonate n°7

Feinberg reprend la structure classique en trois mouvements, et le mouvement lent est particulièrement beau, évoquant peut-être encore plus Roslavets que Scriabine.
Revenir en haut Aller en bas
Xavier
Père fondateur
Xavier

Nombre de messages : 84210
Age : 38
Date d'inscription : 08/06/2005

Samuil Feinberg (1890-1962) Empty
MessageSujet: Re: Samuil Feinberg (1890-1962)   Samuil Feinberg (1890-1962) EmptyDim 26 Fév 2012 - 2:09

C'est encore le mouvement lent qui attire mon attention dans la Sonate n°8, le langage est toujours aussi trouble, mais il y a ici des couleurs françaises assez nettes je trouve. (entre Debussy et Koechlin)
Mais les mouvements vifs sont toujours aussi complexes et chaotiques. (j'imagine le boulot pour déchiffrer ça!)
Le modèle est le même que pour la sonate précédente, puisque le 3è mouvement s'enchaîne directement au 2è. (d'ailleurs ces deux sonates sont liées par un même numéro d'opus, chose étonnante puisqu'il y a 10 ans entre le début de la composition de la 7è et l'achèvement de la 8è)
Revenir en haut Aller en bas
Xavier
Père fondateur
Xavier

Nombre de messages : 84210
Age : 38
Date d'inscription : 08/06/2005

Samuil Feinberg (1890-1962) Empty
MessageSujet: Re: Samuil Feinberg (1890-1962)   Samuil Feinberg (1890-1962) EmptyDim 26 Fév 2012 - 2:57

Les 4 dernières sonates me paraissent nettement moins marquantes et inspirées, même si la 12è, plus apaisée, que j'ai préféré aux précédentes, fait un peu penser au dernier Prokofiev, en moins mélodique toutefois.

C'est très nettement les sonates 6, 7 et 8 qui se dégagent pour moi, et après avoir parcouru la notice des disques je constate que Sirodeau arrive exactement à la même conclusion que moi.

Les 5 premières montrent l'évolution de son langage vers son apogée avec les 3 sonates suivantes.

Dans les 4 dernières il parle d'une simplification du langage, de plus en plus diatonique (comme le dernier Prokofiev, exactement à la même époque), mais personnellement je trouve que ça reste extrêmement touffu et complexe, même si des pôles se dégagent peut-être plus nettement que dans les sonates des années 20.

Il faudrait que je réécoute les 5 premières. Smile
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 88214
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Samuil Feinberg (1890-1962) Empty
MessageSujet: Re: Samuil Feinberg (1890-1962)   Samuil Feinberg (1890-1962) EmptySam 24 Aoû 2013 - 15:11

Xavier a écrit:
Feinberg: Sonate pour piano n°7/Sirodeau

Very Happy Very Happy Very Happy Very Happy 

Le mouvement lent est simplement incroyable.
C'est vrai ! Very Happy

C'est celle qui m'a le plus séduit, je dois dire, et effectivement le mouvement lent (si on peut appeler ça un mouvement vu le déferlement de petites notes pendant les deux tiers du morceau hehe ) est admirable. Pourtant, c'est extrêmement virtuose (et je n'aime pas ça d'habitude), mais j'ai la sensation d'une virtuosité nécessaire, qui crée vraiment des textures, des moirures, et qui s'appuie sur des canevas rythmiques tangiques... Contrairement à l'immense majorité de la musique pour piano, très souvent virtuose pour faire piano, ou alors très touffue et assez impénétrable.

Vous n'avez pas beaucoup parlé des autres, à part les 3, 5 et 6. (J'aime beaucoup la 12 personnellement, avec son néo-Debussy plus sympa que du Debussy, et son Intermezzo néo-Satie mieux que du Satie Mr. Green )
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Xavier
Père fondateur
Xavier

Nombre de messages : 84210
Age : 38
Date d'inscription : 08/06/2005

Samuil Feinberg (1890-1962) Empty
MessageSujet: Re: Samuil Feinberg (1890-1962)   Samuil Feinberg (1890-1962) EmptyLun 3 Fév 2014 - 23:14

Sonate pour violon et piano n°2

Il y a de très jolies choses dans le 3è et le 4è mouvement, mais globalement on est dans un certain recul stylistique par rapport aux grandes sonates pour piano, et effectivement c'est l'opus 46, donc contemporain des deux dernières sonates, qui ne me paraissent pas de première importance.

EDIT: en fait le 5è mouvement a un ou deux passages assez savoureux aussi... finalement ce sont surtout les deux premiers (les moins développés) qui me paraissent un peu scolaires, le reste s'écoute avec intérêt malgré tout.  Smile 
Revenir en haut Aller en bas
lulu
Mélomane chevronné
lulu

Nombre de messages : 17341
Date d'inscription : 25/11/2012

Samuil Feinberg (1890-1962) Empty
MessageSujet: Re: Samuil Feinberg (1890-1962)   Samuil Feinberg (1890-1962) EmptyDim 2 Aoû 2015 - 0:59

chaque fois cela me frappe, je trouve que les sonates de Feinberg (au moins les six premières) sont très proches de Miaskovski à la même époque (sonates 2 et 3, peut-être 4), plus que de Scriabine, qui est dans un tout autre univers je trouve, même s’il y a évidemment des parentés harmoniques.
Revenir en haut Aller en bas
Xavier
Père fondateur
Xavier

Nombre de messages : 84210
Age : 38
Date d'inscription : 08/06/2005

Samuil Feinberg (1890-1962) Empty
MessageSujet: Re: Samuil Feinberg (1890-1962)   Samuil Feinberg (1890-1962) EmptyMer 25 Déc 2019 - 1:17

Ses mélodies ne sont surement pas ce qu'il y a de plus connu.

On trouve un disque chanté par la mezzo-soprano Riita-Maija Ahonen (22 mélodies) et la basse Sami Luttinen (5 mélodies), avec encore C.Sirodeau au piano.

Samuil Feinberg (1890-1962) 810nwbvJtgL._SS500_

J'en suis à la moitié, l'opus 28 en particulier (qui vient juste avant la 9è sonate opus 29) retient mon attention.
Les numéros 3, 5 et 7 sont pour moi des bijoux absolus, au niveau du meilleur Feinberg pour piano seul.
Comme pour Roslavets, on sent bien l'influence de Scriabine, mais aussi une personnalité unique, c'est autre chose que Scriabine.
Je trouve que c'est souvent plus facile à suivre que les sonates pour piano, car la partie piano, certes très complexe et très riche, entoure et enlace le chant, ce qui la rend moins imprévisible que son écriture pour piano seul, avec des formules et des figures plus continues, davantage de symétrie souvent dans la construction.

Les chanteurs sont corrects, sans plus, le piano de Sirodeau superlatif.
Je recommande!
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Samuil Feinberg (1890-1962) Empty
MessageSujet: Re: Samuil Feinberg (1890-1962)   Samuil Feinberg (1890-1962) Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Samuil Feinberg (1890-1962)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Autour de la musique classique :: Musique classique :: Général-
Sauter vers: