Autour de la musique classique

Le but de ce forum est d'être un espace dédié principalement à la musique classique sous toutes ses périodes, mais aussi ouvert à d'autres genres.
 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
-25%
Le deal à ne pas rater :
-25% Figurines Funko – Calendrier d’Avent Harry Potter 2022
18 € 24 €
Voir le deal

 

 Le cri en musique.

Aller en bas 
+7
benvenuto
DavidLeMarrec
Dave
Xavier
Polyeucte
Glocktahr
hammerklavier
11 participants
AuteurMessage
hammerklavier
Mélomaniaque
hammerklavier


Nombre de messages : 589
Date d'inscription : 30/01/2007

Le cri en musique. Empty
MessageSujet: Le cri en musique.   Le cri en musique. EmptyJeu 19 Jan 2012 - 16:11

Bonjour,

Il y a une question que je me pose actuellement. Je me demandais a l'heure actuelle si le cri ou hurlement (ou tout autre expression de terreur ou d'alerte emisent par la voie) était mis en scène dans la musique "savante/ecrite" et si oui dans quelle oeuvre ?

J'ai entenu parlé d'un opéra de Berg : je crois Woodzek (je ne sais pas l'orthographe) ou il y aurai un cri, mais je ne l'ai jamais ecouté. Est ce que cela s'est reproduit dans la musique comptemporaine; Est ce que cela a existé auparavant ?

Dans le Kyrie du requiem de ligeti, on peut s'en rapprocher je trouve... Le choeur m'a toujours fait cet effet d'une impression assez horrifique (un haaaaa de terreur) mais ça reste chanté, mesuré, retenue. Existe t-il des oeuvre ou le cri est hurlé, comme un cri de terreur, de folie ?
Revenir en haut Aller en bas
Glocktahr
Mélomane chevronné
Glocktahr


Nombre de messages : 4707
Date d'inscription : 22/03/2009

Le cri en musique. Empty
MessageSujet: Re: Le cri en musique.   Le cri en musique. EmptyJeu 19 Jan 2012 - 16:18

Au début du III de Parsifal (à moins que ce soit du II, d'un coup j'ai un doute).

Il me semble qu'il y en a un aussi dans Don Giovanni, mais c'est pas de la terreur, c'est une femme qui est choquée de s'etre fait peloter par surprise.
Revenir en haut Aller en bas
Polyeucte
Mélomane chevronné
Polyeucte


Nombre de messages : 20716
Age : 39
Date d'inscription : 03/07/2009

Le cri en musique. Empty
MessageSujet: Re: Le cri en musique.   Le cri en musique. EmptyJeu 19 Jan 2012 - 16:30

Oui, ça existe... Dans l'Or du Rhin par exemple, l'arrivée d'Alberich le méchant provoque un cri de terreur des nains travailleurs...

Et aussi, on a ces cris dans Lady Macbeth de Mzentsk... avec par exemple les cris finaux de Sonietka, cris chantés par une alto s'approchant du le registre de soprano... Cri d'angoisse et de terreur alors que Katarina est en train de noyer sa rivale...

_________________
Les Carnets d'Erik, le retour!
Revenir en haut Aller en bas
Xavier
Père fondateur
Xavier


Nombre de messages : 89360
Age : 41
Date d'inscription : 08/06/2005

Le cri en musique. Empty
MessageSujet: Re: Le cri en musique.   Le cri en musique. EmptyJeu 19 Jan 2012 - 16:30

Il y a surtout la mort de Clytemnestre dans Elektra. (la mort d'Egisth étant elle plus chantée)
Revenir en haut Aller en bas
Dave
Mélomane chevronné
Dave


Nombre de messages : 2659
Age : 32
Localisation : Toulouse
Date d'inscription : 17/04/2008

Le cri en musique. Empty
MessageSujet: Re: Le cri en musique.   Le cri en musique. EmptyJeu 19 Jan 2012 - 16:37

Dans le Barble-Bleue de Bartok, le cri de Judith lors de l'ouverture de la 4ème porte (je crois) est assez fantastique sunny
Revenir en haut Aller en bas
Xavier
Père fondateur
Xavier


Nombre de messages : 89360
Age : 41
Date d'inscription : 08/06/2005

Le cri en musique. Empty
MessageSujet: Re: Le cri en musique.   Le cri en musique. EmptyJeu 19 Jan 2012 - 16:44

Ceci dit c'est une vraie note écrite. (un contre-ut)

Dans Wozzeck oui, on est constamment entre le parlé et le chanté et il me semble bien qu'il y en a même plusieurs des cris...
Et puis il y a celui de Lulu, glaçant, quand elle se fait éventrer par Jack... pale
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec


Nombre de messages : 95081
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Le cri en musique. Empty
MessageSujet: Re: Le cri en musique.   Le cri en musique. EmptyJeu 19 Jan 2012 - 21:13

Il faut distinguer, je crois, entre quatre degrés de cris :

=> Le cri noté précisément sur la partition (durée, hauteur approximative).

=> Le cri indiqué sur le partition, laissé libre.

=> Le cri noté dans le livret mais pas explicitement sur la partition.

=> Le cri "logique" que les interprètes ajoutent à tel ou tel moment.

La première catégorie est clairement d'usage récent (vingtième, et assez tard dans le siècle), en revanche pour les deux derniers, on peut en trouver des exemples assez tôt.
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
benvenuto
Mélomaniaque
benvenuto


Nombre de messages : 1340
Date d'inscription : 11/07/2011

Le cri en musique. Empty
MessageSujet: Re: Le cri en musique.   Le cri en musique. EmptyJeu 19 Jan 2012 - 21:19

Il y a un bel exemple de la première catégorie au début du monologue de Didon au 5ème acte des Troyens: Berlioz raconte que ce cri de douleur, auquel il tenait particulièrement parce qu'il est mentionné explicitement dans l'Enéide, lui a posé de grands scrupules musicaux car il le voulait le plus viscéral possible sans pour autant être laid à l'oreille; le résultat est génial!!! (intervalle de triton enchâssé dans une introduction orchestrale torturée et convulsive)
Revenir en haut Aller en bas
Abnegor
Mélomaniaque
Abnegor


Nombre de messages : 1594
Age : 40
Localisation : Angers
Date d'inscription : 19/12/2009

Le cri en musique. Empty
MessageSujet: Re: Le cri en musique.   Le cri en musique. EmptyJeu 19 Jan 2012 - 21:28

<GuillaumeMode>Le Rysaneckschrei albino albino albino albino albino </GuillaumeMode>
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec


Nombre de messages : 95081
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Le cri en musique. Empty
MessageSujet: Re: Le cri en musique.   Le cri en musique. EmptyJeu 19 Jan 2012 - 21:34

Oui, quatrième groupe. Smile

benvenuto a écrit:
Il y a un bel exemple de la première catégorie au début du monologue de Didon au 5ème acte des Troyens: Berlioz raconte que ce cri de douleur, auquel il tenait particulièrement parce qu'il est mentionné explicitement dans l'Enéide, lui a posé de grands scrupules musicaux car il le voulait le plus viscéral possible sans pour autant être laid à l'oreille; le résultat est génial!!! (intervalle de triton enchâssé dans une introduction orchestrale torturée et convulsive)
Mais ce n'est pas un cri, c'est bien une note sur la partition.

Il faut arrêter de faire comme si Berlioz était aussi génial que Meyerbeer, ce n'est pas crédible ! tutut
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
oleo
Mélomane averti
oleo


Nombre de messages : 289
Date d'inscription : 30/12/2009

Le cri en musique. Empty
MessageSujet: Re: Le cri en musique.   Le cri en musique. EmptyJeu 19 Jan 2012 - 21:42

DavidLeMarrec a écrit:
Il faut distinguer, je crois, entre quatre degrés de cris :

=> Le cri noté précisément sur la partition (durée, hauteur approximative).

=> Le cri indiqué sur le partition, laissé libre.

=> Le cri noté dans le livret mais pas explicitement sur la partition.

=> Le cri "logique" que les interprètes ajoutent à tel ou tel moment.

hors catégorie, le cri mimé silencieux de katarina dans Lady Macbeth n'est-il pas le plus bouleversant de tous ?
Revenir en haut Aller en bas
benvenuto
Mélomaniaque
benvenuto


Nombre de messages : 1340
Date d'inscription : 11/07/2011

Le cri en musique. Empty
MessageSujet: Re: Le cri en musique.   Le cri en musique. EmptyJeu 19 Jan 2012 - 22:11

DavidLeMarrec a écrit:
Oui, quatrième groupe. Smile

benvenuto a écrit:
Il y a un bel exemple de la première catégorie au début du monologue de Didon au 5ème acte des Troyens: Berlioz raconte que ce cri de douleur, auquel il tenait particulièrement parce qu'il est mentionné explicitement dans l'Enéide, lui a posé de grands scrupules musicaux car il le voulait le plus viscéral possible sans pour autant être laid à l'oreille; le résultat est génial!!! (intervalle de triton enchâssé dans une introduction orchestrale torturée et convulsive)
Mais ce n'est pas un cri, c'est bien une note sur la partition.

Il faut arrêter de faire comme si Berlioz était aussi génial que Meyerbeer, ce n'est pas crédible ! tutut

J'avoue, en matière de cris d'horreur inarticulés, Meyerbeer est imbattable pour peu qu'il y ait des gens de bon goût dans le public... siffle
Revenir en haut Aller en bas
hammerklavier
Mélomaniaque
hammerklavier


Nombre de messages : 589
Date d'inscription : 30/01/2007

Le cri en musique. Empty
MessageSujet: Re: Le cri en musique.   Le cri en musique. EmptyVen 20 Jan 2012 - 17:15

Bon je m'etonnai de n'avoir jamais entendu de cri musicale. Mais bon j'aurai du me douter que c'etait du coté de l'opéra que cela avait des chances de se passer. C'est qu'hormis les 5/6 concert d'opéra auquel j'ai pu assister, je n'en ecoute jamais "a la maison".

mais je vais tenter de m'y mettre, je vais jutement recevoir le coffret strauss brillant classique (jai lu par ici que c'etais pas mal avec Kempe alors du coup hope !). et j'ai lu par ici aussi dans un fil sur "comment debuter l'opéra" que Strauss ça serait pas mal Et en plus je pourrai avoir l'occasion d'ecouter un CRI dans ELEKTRA parait il !

Revenir en haut Aller en bas
Xavier
Père fondateur
Xavier


Nombre de messages : 89360
Age : 41
Date d'inscription : 08/06/2005

Le cri en musique. Empty
MessageSujet: Re: Le cri en musique.   Le cri en musique. EmptyVen 20 Jan 2012 - 23:57

(et c'est une très bonne version d'Elektra dans ce coffret Smile )
Revenir en haut Aller en bas
Guillaume
lapineau huguenot
Guillaume


Nombre de messages : 17530
Age : 29
Localisation : Paris
Date d'inscription : 27/06/2006

Le cri en musique. Empty
MessageSujet: Re: Le cri en musique.   Le cri en musique. EmptySam 21 Jan 2012 - 0:08

benvenuto a écrit:
DavidLeMarrec a écrit:
Oui, quatrième groupe. Smile

benvenuto a écrit:
Il y a un bel exemple de la première catégorie au début du monologue de Didon au 5ème acte des Troyens: Berlioz raconte que ce cri de douleur, auquel il tenait particulièrement parce qu'il est mentionné explicitement dans l'Enéide, lui a posé de grands scrupules musicaux car il le voulait le plus viscéral possible sans pour autant être laid à l'oreille; le résultat est génial!!! (intervalle de triton enchâssé dans une introduction orchestrale torturée et convulsive)
Mais ce n'est pas un cri, c'est bien une note sur la partition.

Il faut arrêter de faire comme si Berlioz était aussi génial que Meyerbeer, ce n'est pas crédible ! Le cri en musique. 333952

J'avoue, en matière de cris d'horreur inarticulés, Meyerbeer est imbattable pour peu qu'il y ait des gens de bon goût dans le public... Le cri en musique. 954109

Ben tu n'en es pas un apparemment, puisque quatre pages sont remplies de ton analyse détaillée de l'oeuvre-phare du chantre du pompiérisme, dixit l'opinion commune.
D'ailleurs, pour moi Berlioz est parfois largement plus pompier que Meyerbeer (le début du III des Troyens : jamais Meyerbeer n'aurait écrit marche si grossière, il aurait mis plein de petites innovations, comme dans Bonheur de la table...etc.)
Mais nous sommes hors-sujet, et la cause est de toute manière entendue : David et moi avons raison, Meyerbeer est un grand compositeur lyrique, pilier du XIXe français et novateur très fin. Condamner entièrement son oeuvre sans l'avoir écouté, c'est de la bétise à l'état pur : mais cependant, condamner son oeuvre après l'avoir écouter mérite une page argumentée, de la même manière que nous ne cessons David et moi de noircir des pages pour le louer. Or, ton revirement n'est que récent, puisque tu soutenais encore sur le fil que Meyerbeer était intéresssant.

Mais nous sommes hors sujet. Le cri en musique. 234658
Revenir en haut Aller en bas
Parsifal
Mélomane chevronné
Parsifal


Nombre de messages : 6696
Age : 30
Date d'inscription : 06/01/2011

Le cri en musique. Empty
MessageSujet: Re: Le cri en musique.   Le cri en musique. EmptySam 21 Jan 2012 - 0:18

Guillaume a écrit:
benvenuto a écrit:
DavidLeMarrec a écrit:
Oui, quatrième groupe. Smile

benvenuto a écrit:
Il y a un bel exemple de la première catégorie au début du monologue de Didon au 5ème acte des Troyens: Berlioz raconte que ce cri de douleur, auquel il tenait particulièrement parce qu'il est mentionné explicitement dans l'Enéide, lui a posé de grands scrupules musicaux car il le voulait le plus viscéral possible sans pour autant être laid à l'oreille; le résultat est génial!!! (intervalle de triton enchâssé dans une introduction orchestrale torturée et convulsive)
Mais ce n'est pas un cri, c'est bien une note sur la partition.

Il faut arrêter de faire comme si Berlioz était aussi génial que Meyerbeer, ce n'est pas crédible ! Le cri en musique. 333952

J'avoue, en matière de cris d'horreur inarticulés, Meyerbeer est imbattable pour peu qu'il y ait des gens de bon goût dans le public... Le cri en musique. 954109

Ben tu n'en es pas un apparemment, puisque quatre pages sont remplies de ton analyse détaillée de l'oeuvre-phare du chantre du pompiérisme, dixit l'opinion commune.
D'ailleurs, pour moi Berlioz est parfois largement plus pompier que Meyerbeer (le début du III des Troyens : jamais Meyerbeer n'aurait écrit marche si grossière, il aurait mis plein de petites innovations, comme dans Bonheur de la table...etc.)
Mais nous sommes hors-sujet, et la cause est de toute manière entendue : David et moi avons raison, Meyerbeer est un grand compositeur lyrique, pilier du XIXe français et novateur très fin. Condamner entièrement son oeuvre sans l'avoir écouté, c'est de la bétise à l'état pur : mais cependant, condamner son oeuvre après l'avoir écouter mérite une page argumentée, de la même manière que nous ne cessons David et moi de noircir des pages pour le louer. Or, ton revirement n'est que récent, puisque tu soutenais encore sur le fil que Meyerbeer était intéresssant.

Et ça ne t'ai pas venu a l'idée que la remarque de Benvenuto n'étais peut être pas a prendre totalement au sérieux? siffle

(et puis bon la remarque de David dans son genre était tout aussi trollesque et non argumenté, et probablement assumés comme tel hehe )
Revenir en haut Aller en bas
benvenuto
Mélomaniaque
benvenuto


Nombre de messages : 1340
Date d'inscription : 11/07/2011

Le cri en musique. Empty
MessageSujet: Re: Le cri en musique.   Le cri en musique. EmptySam 21 Jan 2012 - 22:22

Guillaume a écrit:
benvenuto a écrit:
DavidLeMarrec a écrit:
Oui, quatrième groupe. Smile

benvenuto a écrit:
Il y a un bel exemple de la première catégorie au début du monologue de Didon au 5ème acte des Troyens: Berlioz raconte que ce cri de douleur, auquel il tenait particulièrement parce qu'il est mentionné explicitement dans l'Enéide, lui a posé de grands scrupules musicaux car il le voulait le plus viscéral possible sans pour autant être laid à l'oreille; le résultat est génial!!! (intervalle de triton enchâssé dans une introduction orchestrale torturée et convulsive)
Mais ce n'est pas un cri, c'est bien une note sur la partition.

Il faut arrêter de faire comme si Berlioz était aussi génial que Meyerbeer, ce n'est pas crédible ! Le cri en musique. 333952

J'avoue, en matière de cris d'horreur inarticulés, Meyerbeer est imbattable pour peu qu'il y ait des gens de bon goût dans le public... Le cri en musique. 954109

Ben tu n'en es pas un apparemment, puisque quatre pages sont remplies de ton analyse détaillée de l'oeuvre-phare du chantre du pompiérisme, dixit l'opinion commune.
D'ailleurs, pour moi Berlioz est parfois largement plus pompier que Meyerbeer (le début du III des Troyens : jamais Meyerbeer n'aurait écrit marche si grossière, il aurait mis plein de petites innovations, comme dans Bonheur de la table...etc.)
Mais nous sommes hors-sujet, et la cause est de toute manière entendue : David et moi avons raison, Meyerbeer est un grand compositeur lyrique, pilier du XIXe français et novateur très fin. Condamner entièrement son oeuvre sans l'avoir écouté, c'est de la bétise à l'état pur : mais cependant, condamner son oeuvre après l'avoir écouter mérite une page argumentée, de la même manière que nous ne cessons David et moi de noircir des pages pour le louer. Or, ton revirement n'est que récent, puisque tu soutenais encore sur le fil que Meyerbeer était intéresssant.

Mais nous sommes hors sujet. Le cri en musique. 234658

Euhhh...calmos, Guillaume, comme le dit Parsifal, c'était effectivement une boutade à l'adresse de David, pas des plus fines, j'en conviens, mais pas à prendre au sérieux quoi qu'il en soit!!!! Very Happy
Je n'ai pas foncièrement changé d'opinion en ce qui concerne Meyerbeer, il y a quelques jours je conseillais encore à Cololi, par mp, d'écouter le 4ème acte...néanmoins je n'ai jamais caché mes réserves! Je peux si tu le désires développer un peu plus par mp ou sur le fil idoine pour ne pas ajouter encore au HS...
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





Le cri en musique. Empty
MessageSujet: Re: Le cri en musique.   Le cri en musique. Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Le cri en musique.
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» César Franck - Musique pour orchestre et musique vocale
» Les premiers temps de la musique : la musique antique
» Musique pour enfants - Musique douce
» Musique savante <=> Musique populaire (4)
» Edgar Varèse (1883-1965)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Autour de la musique classique :: Musique classique :: Général-
Sauter vers: