Autour de la musique classique

Le but de ce forum est d'être un espace dédié principalement à la musique classique sous toutes ses périodes, mais aussi ouvert à d'autres genres.
 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

 

 Opéra de Marseille 2011-2012

Aller en bas 
2 participants
AuteurMessage
aurele
Mélomane chevronné
aurele


Nombre de messages : 23539
Age : 32
Date d'inscription : 12/10/2008

Opéra de Marseille 2011-2012 Empty
MessageSujet: Opéra de Marseille 2011-2012   Opéra de Marseille 2011-2012 EmptyLun 6 Fév 2012 - 3:49

Dossier très intéressant dans le numéro d'Opéra Magazine de février sur La Chartreuse de Parme de Sauguet. A part les éléments sur la production de l'Opéra de Marseille, je ne savais rien de l'oeuvre, notamment que Germaine Lubain a créé le rôle de Gina Conti et que Raoul Jobin a créé celui de Fabrice. Je n'ai jamais entendu la musique de Sauguet. L'opéra sera enregistré et retransmis sur France Musique, ce qui est intéressant à savoir. C'est d'après le dossier une oeuvre qui mérite d'être redécouverte, elle a été considérée comme le chef-d'oeuvre de celui-ci et comme son oeuvre la plus ambitieuse. Cette recréation suscite mon intérêt sachant que je lis en ce moment le roman de Stendhal. Désolé d'avoir ouvert ce topic juste pour cette raison mais je ne crois pas qu'il y en avait un sur la saison 2011-2012 de cet Opéra.
Revenir en haut Aller en bas
bAlexb
Mélomane chevronné
bAlexb


Nombre de messages : 8514
Age : 43
Localisation : Rhône-Alpes
Date d'inscription : 18/10/2010

Opéra de Marseille 2011-2012 Empty
MessageSujet: Re: Opéra de Marseille 2011-2012   Opéra de Marseille 2011-2012 EmptyMer 28 Mar 2012 - 9:01

Quelques impressions rapides sur le Comte Ory ; à comparer avec mon CR de l'éteignoir genevois : https://classik.forumactif.com/t5369-grand-theatre-geneve-2011-2012?highlight=geneve.

Une production (Bélier-Garcia) plutôt intelligente, assez visuelle (la terrasse en gazon du I, l'ensemble des costumes, magnifiques, etc. ; tout cela n'étant jamais prisonnier d'une reconstitution stérile, cf. la scène des nonnes façon dancefloor) ; un brin trop de gaudriole à mon sens, d'autant que le public, très bon enfant, y répond bruyamment. C'est dommage/dérangeant dans les suspensions de l'air de la Comtesse ou dans le duo Adèle/Comte (au II) ; Minkowski avait ouvert le débat, notamment lors de la Belle Hélène du Châtelet (le duo du rêve parasité par des applaudissements incongrus) et, personnellement, j'aimerais un peu plus de retenue dans l'assistance. Ne pas oublier, ici, que la farce épaisse, gauloise, ne cadre peut-être pas complètement avec l'esprit (je ne cherche pas la lettre, c'est acquis) d'une oeuvre créée à l'Académie royale de musique durant la Restauration !

Direction vive de Rizzi-Brignoli (je l'avais entendu dans Don Carlo, Traviata et Rigoletto et je ne l'attendais pas, a priori, ici ; c'était idiot). L'orchestre est bien travaillé dans la masse (belles cordes graves et instruments concertants, notamment dans la cabalette de l'air du Gouverneur) en dépit d'un piccolo insupportable. Surtout c'est une vraie direction de théâtre qui respire large, si nécessaire, et ne couvre jamais les chanteurs ; le délire organisé du finale du I est, par ailleurs, purement jouissif.

Sur le plateau, un seul (petit ; et encore, seulement, conjoncturel) bémol : Marc Laho, malade, n'a pas donné tout le brillant qu'on lui connait (suraigu, évidemment ; alors que le reste de la tessiture est d'un brillant/sonnant juteux). Mais la présence, la faconde, le français exemplaires et la connaissance absolue du rôle rattrappent tout. Malade aussi (il tousse en scène), le Gouverneur de Nicolas Courjal assure crânement sa partie avec un timbre royal, assis sur des graves herculéens, l'ensemble de la voix jouissant d'une résonnance incroyable, d'une projection titanesque. Rien à dire d'autre sur Jean-François Lapointe que ce que j'avais déjà écrit sur son Raimbaud genevois : "tout en hormones, à la projection de stentor".

Les trois dames sont superbes d'abattage. D'Oustrac fait un Isolier furieux, ludique, palpitant et d'un confort de tessiture évident (les aigus sont jetés d'utorité) ; avec une saveur, pour le coup très française, donnée aux récitatifs déclamés comme de la Tragédie Lyrique. Todorovitch avec des registres disjoints mais un alto sonnant avec volupté fait une Ragonde plus vraie que nature, érotissime (c'est peut-être aller loin de la part du metteur-en-scène mais ça fonctionne) ; et quelle sûreté, quelle précision dans les ensembles ! Massis, enfin, retrouve le rôle de la Comtesse, à son exacte mesure, où elle vit et joue (vraiment ; comme Janowitz fofolle en Fiordiligi) et prend manifestement autant de plaisir qu'elle en donne ; le port est superbe, la voix bien assise, sans aigreurs, déliée, projetée, avec des aigus (trop ? J'ai eu l'impression de retrouver son Olympia, à la fin de l'air). Bref très loin de la (relative) déception que j'avais ressentie avec sa Folleville de la Scala (et la comparaison n'est pas neutre puisque le rôle partage beaucoup de musique avec la Comtesse).

En somme, la production la plus immédiatement réjouissante (j'insiste sur l'adjectif) que j'ai entendue depuis le début de saison (ça talonne sec avec le Roméo de Marseille, encore, le Faust d'Avignon et le Tancredi de Berlin) !

Revenir en haut Aller en bas
aurele
Mélomane chevronné
aurele


Nombre de messages : 23539
Age : 32
Date d'inscription : 12/10/2008

Opéra de Marseille 2011-2012 Empty
MessageSujet: Re: Opéra de Marseille 2011-2012   Opéra de Marseille 2011-2012 EmptyMer 28 Mar 2012 - 17:21

Merci pour ce compte-rendu. J'ai vu la production du Met au cinéma et c'est par ce biais que j'ai découvert l'oeuvre. C'est un opéra très plaisant effectivement, très drôle.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





Opéra de Marseille 2011-2012 Empty
MessageSujet: Re: Opéra de Marseille 2011-2012   Opéra de Marseille 2011-2012 Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Opéra de Marseille 2011-2012
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Opera de Marseille 2012-2013
» Opéra de Marseille 2010 2011
» Le Cid - Opéra de Marseille - 17/26 juin 2011
» Washington National Opera et Los Angeles Opera (2011-2012)
» Opéra de Bordeaux 2011/2012

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Autour de la musique classique :: Musique classique :: Concerts-
Sauter vers: