Autour de la musique classique

Le but de ce forum est d'être un espace dédié principalement à la musique classique sous toutes ses périodes, mais aussi ouvert à d'autres genres.
 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Le Deal du moment : -42%
-42% Samsung TV QLED 4K 65″ 164 cm – ...
Voir le deal
699 €

 

 Opéra de Marseille 2010 2011

Aller en bas 
+12
Lambert
Pelléas
Wolferl
Otello
T-A-M de Glédel
Polyeucte
Froberger
Octavian
aurele
DavidLeMarrec
Cololi
calbo
16 participants
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
calbo
Pertusienne
calbo


Nombre de messages : 28126
Age : 52
Localisation : Pictavia
Date d'inscription : 29/08/2006

Opéra de Marseille 2010 2011 Empty
MessageSujet: Opéra de Marseille 2010 2011   Opéra de Marseille 2010 2011 EmptyJeu 13 Mai 2010 - 12:39

L'opéra de Marseille a annoncé sa saison 2010/2011 en début de semaine.
Entre autres il y aura le tandem vériste Cavalleria rusticana/I Pagliaci, Don Giovanni, La belle Hélène (avec la chérie à David e à Wolferl tongue ) et Le Cid avec Rototo. Plus de détails ci dessous :

http://www.marseille.fr/sitevdm/document?id=8098&id_attribute=48
Revenir en haut Aller en bas
Cololi
chaste Col
Cololi


Nombre de messages : 32949
Age : 43
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 10/04/2009

Opéra de Marseille 2010 2011 Empty
MessageSujet: Re: Opéra de Marseille 2010 2011   Opéra de Marseille 2010 2011 EmptyJeu 13 Mai 2010 - 12:48

Mais pouquoi diable on a jamais le droit à avoir de telles distributions à Bordeaux Opéra de Marseille 2010 2011 Icon_mad ?

Bon programme beaucoup trop italien à mon gout, mais quand on voit le programme qu'on se va se taper à bordeaux l'année prochaine ... Opéra de Marseille 2010 2011 Icon_cry

_________________
Car l'impuissance aime refléter son néant dans la souffrance d'autrui - Georges Bernanos (Sous le Soleil de Satan)
Revenir en haut Aller en bas
http://discopathe-anonyme.fr/
calbo
Pertusienne
calbo


Nombre de messages : 28126
Age : 52
Localisation : Pictavia
Date d'inscription : 29/08/2006

Opéra de Marseille 2010 2011 Empty
MessageSujet: Re: Opéra de Marseille 2010 2011   Opéra de Marseille 2010 2011 EmptyJeu 13 Mai 2010 - 12:54

Ben t'as plus qu'à tirer les oreilles au directeur de l'Opéra de Bordeaux et à lui montrer la programmation de Marseille hehe
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec


Nombre de messages : 97104
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Opéra de Marseille 2010 2011 Empty
MessageSujet: Re: Opéra de Marseille 2010 2011   Opéra de Marseille 2010 2011 EmptyJeu 13 Mai 2010 - 13:08

Question de sous... et de tradition. A Bordeaux, on se déplace pour le baroque ou l'opérette, à Marseille, on se déplace pour les voix.
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
calbo
Pertusienne
calbo


Nombre de messages : 28126
Age : 52
Localisation : Pictavia
Date d'inscription : 29/08/2006

Opéra de Marseille 2010 2011 Empty
MessageSujet: Re: Opéra de Marseille 2010 2011   Opéra de Marseille 2010 2011 EmptyJeu 13 Mai 2010 - 13:10

Donc tu n'as plus qu'à te déplacer à Marseille pour toutes les vacances de noël Mr. Green
Revenir en haut Aller en bas
Cololi
chaste Col
Cololi


Nombre de messages : 32949
Age : 43
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 10/04/2009

Opéra de Marseille 2010 2011 Empty
MessageSujet: Re: Opéra de Marseille 2010 2011   Opéra de Marseille 2010 2011 EmptyJeu 13 Mai 2010 - 13:11

DavidLeMarrec a écrit:
Question de sous... et de tradition. A Bordeaux, on se déplace pour le baroque ou l'opérette, à Marseille, on se déplace pour les voix.

Ca expliquerai bien des choses Opéra de Marseille 2010 2011 Icon_smile

_________________
Car l'impuissance aime refléter son néant dans la souffrance d'autrui - Georges Bernanos (Sous le Soleil de Satan)
Revenir en haut Aller en bas
http://discopathe-anonyme.fr/
aurele
Mélomane chevronné
aurele


Nombre de messages : 23539
Age : 32
Date d'inscription : 12/10/2008

Opéra de Marseille 2010 2011 Empty
MessageSujet: Re: Opéra de Marseille 2010 2011   Opéra de Marseille 2010 2011 EmptyJeu 13 Mai 2010 - 13:20

Borodina en Dalila : luxe pour les Marseillais. Viorica Cortez dans le rôle de Mamma Lucia, donné à de vieilles chanteuses : la chance encore une fois.
Monzon chante surtout en France et souvent à Marseille. Il n'y a donc rien d'étonnant. Il y a de vraies stars à Marseille effectivement.
Revenir en haut Aller en bas
Octavian
Glasse les fraises
Octavian


Nombre de messages : 7333
Age : 40
Localisation : Près du Vieux Port
Date d'inscription : 07/05/2008

Opéra de Marseille 2010 2011 Empty
MessageSujet: Re: Opéra de Marseille 2010 2011   Opéra de Marseille 2010 2011 EmptyJeu 13 Mai 2010 - 13:50

Programme intéressant en effet, merci Calbo ! J'en profiterai peut-être... si je suis dans la région l'an prochain... ce qui est en débat en ce moment.
Revenir en haut Aller en bas
Froberger
Mélomaniaque
Froberger


Nombre de messages : 863
Date d'inscription : 05/05/2010

Opéra de Marseille 2010 2011 Empty
MessageSujet: Re: Opéra de Marseille 2010 2011   Opéra de Marseille 2010 2011 EmptyJeu 13 Mai 2010 - 15:00

C'est amusant : je disais justement hier soir que je voulais découvrir Wozzeck mis en scène, et aujourd'hui, non seulement j'apprends que ça se donne à l'Opéra de Marseille, mais aussi que ça s'y donne précisément à un moment où je serai à Marseille de toute façon... hehe
Revenir en haut Aller en bas
Polyeucte
Mélomane chevronné
Polyeucte


Nombre de messages : 20753
Age : 41
Date d'inscription : 03/07/2009

Opéra de Marseille 2010 2011 Empty
MessageSujet: Re: Opéra de Marseille 2010 2011   Opéra de Marseille 2010 2011 EmptyJeu 13 Mai 2010 - 15:07

C'est pas juste! A Marseille, c'est Torsten Kerl qui accompagne Borodina dans Samson et Dalila... alors qu'à Paris, ce sera Heppner... Evil or Very Mad

Belle saison en tout cas!

_________________
Les Carnets d'Erik, le retour!
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec


Nombre de messages : 97104
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Opéra de Marseille 2010 2011 Empty
MessageSujet: Re: Opéra de Marseille 2010 2011   Opéra de Marseille 2010 2011 EmptyJeu 13 Mai 2010 - 15:14

Niveau qualité du français, c'est peut-être pas une catastrophe (enfin, sauf Borodina).
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
calbo
Pertusienne
calbo


Nombre de messages : 28126
Age : 52
Localisation : Pictavia
Date d'inscription : 29/08/2006

Opéra de Marseille 2010 2011 Empty
MessageSujet: Re: Opéra de Marseille 2010 2011   Opéra de Marseille 2010 2011 EmptyJeu 13 Mai 2010 - 15:38

Ben apparemment cette programation attire pas mal de monde de ce forum et c'est une bonne chose car chacun y trouve son compte. Je ne sais pas si j'irai à Marseille cette saison car j'attends aussi l'annonce de la programmation de l'Opéra de Limoges qui aura lieu le 2 Juin. Si j'y vais ca sera peut-être pour Samson ou pour le tandem Cavalleria/Pagliacci, je me déciderai de toute façon en Juin
Revenir en haut Aller en bas
Octavian
Glasse les fraises
Octavian


Nombre de messages : 7333
Age : 40
Localisation : Près du Vieux Port
Date d'inscription : 07/05/2008

Opéra de Marseille 2010 2011 Empty
MessageSujet: Re: Opéra de Marseille 2010 2011   Opéra de Marseille 2010 2011 EmptySam 5 Juin 2010 - 16:48

Comme il est à présent confirmé que nous serons à Marseille à partir de cet été,

Bon les tarifs de Marseille, ça fait quand même "ouch" silent ... surtout quand on débarque du monde merveilleux de l'Opéra de Lyon et de son tarif jeune...

Du coup je lance un appel à ceux qui ont l'habitude de fréquenter les lieux : que valent les places des différentes catégories ?... Par exemple, à l'orchestre en 3e catégorie : on y voit correctement ? Merci d'avance.

___

À noter qu'à Marseille, il y a un abonnement spécial pour les "mélomanes de catégorie 6" : en l'occurrence ceux qui sont près à payer 40 à 55€ de plus leur abonnement (selon les places) pour être sûrs de n'assister qu'aux premières ! hehe
Revenir en haut Aller en bas
T-A-M de Glédel
Mélomaniaque
T-A-M de Glédel


Nombre de messages : 1512
Age : 36
Localisation : Vincennes
Date d'inscription : 11/08/2007

Opéra de Marseille 2010 2011 Empty
MessageSujet: Re: Opéra de Marseille 2010 2011   Opéra de Marseille 2010 2011 EmptySam 5 Juin 2010 - 19:01

Octavian a écrit:

À noter qu'à Marseille, il y a un abonnement spécial pour les "mélomanes de catégorie 6" : en l'occurrence ceux qui sont près à payer 40 à 55€ de plus leur abonnement (selon les places) pour être sûrs de n'assister qu'aux premières ! hehe

Ou comment payer plus cher pour voir un orchestre en rodage... Excellent!
Revenir en haut Aller en bas
Otello
Mélomane chevronné
Otello


Nombre de messages : 7282
Age : 58
Date d'inscription : 20/05/2010

Opéra de Marseille 2010 2011 Empty
MessageSujet: Re: Opéra de Marseille 2010 2011   Opéra de Marseille 2010 2011 EmptySam 5 Juin 2010 - 19:01

Delunsch en Belle Hélène, ça c'est une idée qu'elle est bonne. Là bravo!
Revenir en haut Aller en bas
Wolferl
Lapinophobe
Wolferl


Nombre de messages : 13311
Age : 33
Localisation : Paris
Date d'inscription : 27/06/2006

Opéra de Marseille 2010 2011 Empty
MessageSujet: Re: Opéra de Marseille 2010 2011   Opéra de Marseille 2010 2011 EmptySam 5 Juin 2010 - 19:37

Octavian a écrit:
Du coup je lance un appel à ceux qui ont l'habitude de fréquenter les lieux : que valent les places des différentes catégories ?... Par exemple, à l'orchestre en 3e catégorie : on y voit correctement ? Merci d'avance.
Je ne connais pas la salle si bien que ça, mais du poulailler je me souviens que c'était déjà plus que correct. Peut être qu'il y a aussi des possibilités de se replacer, je n'en sais rien, en tout cas ça doit rarement être archi-plein. hehe
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec


Nombre de messages : 97104
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Opéra de Marseille 2010 2011 Empty
MessageSujet: Re: Opéra de Marseille 2010 2011   Opéra de Marseille 2010 2011 EmptySam 5 Juin 2010 - 20:43

Otello a écrit:
Delunsch en Belle Hélène, ça c'est une idée qu'elle est bonne. Là bravo!
C'est quoi ce coup de pied de l'âne ? hehe Il vaudrait mieux une chanteuse dotée d'une belle diction, non ?

Moi aussi je peux dire que Sutherland est parfaite en Marquise de Berkenfeld. rambo
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
aurele
Mélomane chevronné
aurele


Nombre de messages : 23539
Age : 32
Date d'inscription : 12/10/2008

Opéra de Marseille 2010 2011 Empty
MessageSujet: Re: Opéra de Marseille 2010 2011   Opéra de Marseille 2010 2011 EmptyDim 21 Nov 2010 - 12:25

Polyeucte a écrit:
C'est pas juste! A Marseille, c'est Torsten Kerl qui accompagne Borodina dans Samson et Dalila... alors qu'à Paris, ce sera Heppner... Evil or Very Mad

Belle saison en tout cas!

Voici une critique : http://www.forumopera.com/index.php?mact=News,cntnt01,detail,0&cntnt01articleid=2129&cntnt01origid=57&cntnt01lang=fr_FR&cntnt01returnid=54

Les commentaires sur odb-opera concernant Kerl sont plutôt négatifs.
Revenir en haut Aller en bas
Pelléas
Mélomaniaque



Nombre de messages : 1875
Date d'inscription : 02/08/2009

Opéra de Marseille 2010 2011 Empty
MessageSujet: Re: Opéra de Marseille 2010 2011   Opéra de Marseille 2010 2011 EmptyDim 21 Nov 2010 - 13:01

En plus donner Sanson et Dalila en version de concert!

Je suis surpris de voir ce qu'est devenu l'Opéra de Marseille, la 2ème commune de France mérite mieux, aucun site internet dédié à l'Opéra de Marseille, une programmation faible, un Wozzeck Ok, un Cid avec BUM et Alagna, histoire d'appâter le client, mais pas de nouvelle salle de concert, il faudrait que les Marseillais se réveillent un peu non?

Revenir en haut Aller en bas
Wolferl
Lapinophobe
Wolferl


Nombre de messages : 13311
Age : 33
Localisation : Paris
Date d'inscription : 27/06/2006

Opéra de Marseille 2010 2011 Empty
MessageSujet: Re: Opéra de Marseille 2010 2011   Opéra de Marseille 2010 2011 EmptyDim 21 Nov 2010 - 18:14

Ça fait déjà quelques années que l'Opéra de Marseille a commencé à se réveiller ! La saison n'est sans doute pas des plus attirantes, mais en terme de qualité et de variété on est bien au dessus du niveau d'il y a quatre-cinq ans (c'était le désert : deux tiers italiens/un tiers opérette). Il y a même de vraies raretés comme cette Salammbô de l'année dernière.

Pour la taille de la ville, c'est vrai que ça reste franchement limité, mais connaissant les goûts exécrables des marseillais il y a tout de même eu une évolution considérable ! Et puis, c'est vrai, ils ont une très mauvaise communication - on voit plus souvent dans la rue ou dans le métro des affiches de l'Opéra de Paris, je vous jure ! Et alors pour les concerts instrumentaux, je vous raconte pas... Rolling Eyes
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec


Nombre de messages : 97104
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Opéra de Marseille 2010 2011 Empty
MessageSujet: Re: Opéra de Marseille 2010 2011   Opéra de Marseille 2010 2011 EmptyDim 21 Nov 2010 - 18:22

Ca fait quand même plus que cinq ans qu'il y a chaque saison une oeuvre française rare : L'Héritière, Maria Golovine, L'Aiglon, Sanpiero Corso, Colombe, Marius & Fanny, Salammbô... Il y avait même eu Sigurd en 1991.

Renée Auphan, c'est la meilleure ! cheers


Dernière édition par DavidLeMarrec le Dim 21 Nov 2010 - 18:26, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Polyeucte
Mélomane chevronné
Polyeucte


Nombre de messages : 20753
Age : 41
Date d'inscription : 03/07/2009

Opéra de Marseille 2010 2011 Empty
MessageSujet: Re: Opéra de Marseille 2010 2011   Opéra de Marseille 2010 2011 EmptyDim 21 Nov 2010 - 18:25

Pelléas a écrit:
En plus donner Sanson et Dalila en version de concert!

Etant donné que Saint-Saëns, prévoyait à l'origine d'en faire un oratorio, pourquoi pas! Et puis ne boudons pas notre plaisir!


Et pour Kerl, malgré les commentaires négatifs, je crains encore plus Heppner...
Par contre, si on pouvait avoir Rouillon à Pleyel dwarf

_________________
Les Carnets d'Erik, le retour!
Revenir en haut Aller en bas
Wolferl
Lapinophobe
Wolferl


Nombre de messages : 13311
Age : 33
Localisation : Paris
Date d'inscription : 27/06/2006

Opéra de Marseille 2010 2011 Empty
MessageSujet: Re: Opéra de Marseille 2010 2011   Opéra de Marseille 2010 2011 EmptyMar 28 Déc 2010 - 15:34

Demain je vais voir Mimi ! cheers


(ce qu'elle chante, par contre...)
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec


Nombre de messages : 97104
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Opéra de Marseille 2010 2011 Empty
MessageSujet: Re: Opéra de Marseille 2010 2011   Opéra de Marseille 2010 2011 EmptyMar 28 Déc 2010 - 15:43

Oh, ça fait partie des rôles qu'elle doit encore pouvoir assumer. Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
aurele
Mélomane chevronné
aurele


Nombre de messages : 23539
Age : 32
Date d'inscription : 12/10/2008

Opéra de Marseille 2010 2011 Empty
MessageSujet: Re: Opéra de Marseille 2010 2011   Opéra de Marseille 2010 2011 EmptyMar 28 Déc 2010 - 15:50

http://www.forumopera.com/index.php?mact=News,cntnt01,detail,0&cntnt01articleid=2222&cntnt01origid=57&cntnt01lang=fr_FR&cntnt01returnid=54

D'après cette critique, Delunsch est excellente. En revanche, les commentaires la concernant sur odb sont moins bons.
Revenir en haut Aller en bas
Otello
Mélomane chevronné
Otello


Nombre de messages : 7282
Age : 58
Date d'inscription : 20/05/2010

Opéra de Marseille 2010 2011 Empty
MessageSujet: Re: Opéra de Marseille 2010 2011   Opéra de Marseille 2010 2011 EmptyMar 28 Déc 2010 - 19:42

aurele a écrit:
http://www.forumopera.com/index.php?mact=News,cntnt01,detail,0&cntnt01articleid=2222&cntnt01origid=57&cntnt01lang=fr_FR&cntnt01returnid=54
D'après cette critique, Delunsch est excellente.
et je suis certain que c'est vrai. Voilà un rôle pour elle où elle ne peut qu'exceller. cheers
Revenir en haut Aller en bas
Wolferl
Lapinophobe
Wolferl


Nombre de messages : 13311
Age : 33
Localisation : Paris
Date d'inscription : 27/06/2006

Opéra de Marseille 2010 2011 Empty
MessageSujet: Re: Opéra de Marseille 2010 2011   Opéra de Marseille 2010 2011 EmptyJeu 30 Déc 2010 - 22:47

Ah oui, c'était sympa !


Mimi a été annoncée gravement grippée ce soir là... Ce qui ne s'est pas trop entendu, c'était très bien, même si le rôle est un peu grave pour elle, c'était pas toujours extrêmement gracieux - peut être à cause de sa méforme ?
Il y avait surtout Barrard décidément superbe, qui se promenait gentiment dans Agamemnon, et Huchet en Ménélas. Je n'ai pas beaucoup aimé Alexander Swann, en revanche, qui chantait Pâris : très nasal, pas joli et pas très puissant. Il était souvent couvert et les aigus étaient tous émis en force, c'en était presque douloureux. Sinon c'était très correct.
Et puis la mise en scène kitsch/second degré de Savary était plutôt sympa, avec une direction d'acteurs soignée, qui ne laissait pas s'ennuyer un seul moment.

On sort d'un tel spectacle avec le sourire aux lèvres... et l'envie d'écouter de la musique. cat
Revenir en haut Aller en bas
Lambert
Mélomane averti
Lambert


Nombre de messages : 141
Date d'inscription : 27/08/2009

Opéra de Marseille 2010 2011 Empty
MessageSujet: Re: Opéra de Marseille 2010 2011   Opéra de Marseille 2010 2011 EmptyVen 14 Jan 2011 - 10:01

Je vais certainement avoir l'occasion d'assister à une représentation de Wozzeck, que pensent les connaisseurs de cette version? est-ce que ce sera bon??

Citation :
Direction musicale Lawrence Foster
Mise en scène Guy Joosten
Assistant à la mise en scène Wolfgang Gruber
Décors Christof Hetzer
Costumes Christof Hetzer
Lumières Manfred Voss

Marie Heidi Brunner
Margret Cécile Galois
Wozzeck Jochen Schmeckenbecher
Le Tambour-major Hugh Smith
Andres Thorsten Buettner
Le capitaine Gilles Ragon
Le médecin Frode Olsen
Premier ouvrier ­Till Fechner
Deuxième ouvrier Antoine Garcin
Un idiot Stuart Patterson­
Revenir en haut Aller en bas
Octavian
Glasse les fraises
Octavian


Nombre de messages : 7333
Age : 40
Localisation : Près du Vieux Port
Date d'inscription : 07/05/2008

Opéra de Marseille 2010 2011 Empty
MessageSujet: Re: Opéra de Marseille 2010 2011   Opéra de Marseille 2010 2011 EmptyVen 14 Jan 2011 - 10:32

Lawrence Foster est un très bon chef que j'ai déjà pu apprécier par ailleurs. Guy Joosten est un metteur en scène dont je n'ai pratiquement entendu que du bien ; cela dit, ce qu'on peut lire et voir de cette mise en scène de Wozzeck (déjà montée à Anvers, mais avec un cast différent) sur le site de La Libre Belgique me fait tout de même un peu peur malgré le ton élogieux :
Citation :
Dans les fourrés d’un terrain vague, sous un pont d’autoroute (peut-être inspiré du futur et controversé "Lange Wapper" d’Anvers ?), [...] une tente mobile, moitié guinguette, moitié tente de chantier, d’où surgissent, par vagues, des personnages improbables et bariolés, comme des pantins lancés en l’air, comme des ivrognes expulsés d’un saloon du Far West, comme des damnés arrachés à leurs derniers plaisirs. C’est là que s’entrechoquent les fantasmes de Wozzeck, ses désirs, ses douleurs, son amour. [...]

Il faudra évidemment subir le côté trash et fornicateur cher à Joosten, accepter les distorsions du livret - évacuation de tout le côté garnison au bénéfice d’une population "normale", banale et cruelle, modification de la dernière scène, altération de certains personnages (Andres) - mais ce n’est pas cher payé pour ce qu’on reçoit en retour. La force de Joosten est de travailler toujours à partir de la musique, c’est ce qui lui fait transformer le regard en écoute, alors que tant de metteurs en scène confisquent la musique au profit d’un visuel tapageur et stérile. Faire que, soudain, la partition si connue mais parfois opaque, devienne transparente, que chaque intervention de l’orchestre prenne sens, que l’ensemble - orchestre, voix, théâtre - vous attrape en plein cœur, c’est ce que Joosten réussit dans cette production, magistralement.
Pour ce qui est des interprètes principaux, je ne connais ni Jochen Schmeckenbecher (que j'ai dû entendre dans un petit rôle du Friedenstag de Strauss par Sinopoli, dont je ne garde pas de souvenir), ni Heidi Brunner. Mais on peut aller écouter cette dernière sur son site officiel, qui propose de l'entendre dans les Poèmes pour Mi de Messiaen, plusieurs airs de Mozart et un de Wagner ; je ne dirais pas que c'est une Révélation, mais elle a, je pense, de quoi faire une Marie tout à fait satisfaisante.
Revenir en haut Aller en bas
Lambert
Mélomane averti
Lambert


Nombre de messages : 141
Date d'inscription : 27/08/2009

Opéra de Marseille 2010 2011 Empty
MessageSujet: Re: Opéra de Marseille 2010 2011   Opéra de Marseille 2010 2011 EmptyVen 14 Jan 2011 - 10:51

Merci Octavian Very Happy

Citation :

Il faudra évidemment subir le côté trash et fornicateur cher à Joosten, accepter les distorsions du livret - évacuation de tout le côté garnison au bénéfice d’une population "normale", banale et cruelle, modification de la dernière scène, altération de certains personnages (Andres) -

Oui ce n'est pas très rassurant Confused et l'orchestre de la canebière ?
Revenir en haut Aller en bas
Octavian
Glasse les fraises
Octavian


Nombre de messages : 7333
Age : 40
Localisation : Près du Vieux Port
Date d'inscription : 07/05/2008

Opéra de Marseille 2010 2011 Empty
MessageSujet: Re: Opéra de Marseille 2010 2011   Opéra de Marseille 2010 2011 EmptyVen 14 Jan 2011 - 10:58

Ça je ne sais pas, je n'ai pas encore pu tester, mes bonnes résolutions pour la saison s'étant heurtées au triste mur de considérations financières. Neutral
Revenir en haut Aller en bas
Lambert
Mélomane averti
Lambert


Nombre de messages : 141
Date d'inscription : 27/08/2009

Opéra de Marseille 2010 2011 Empty
MessageSujet: Re: Opéra de Marseille 2010 2011   Opéra de Marseille 2010 2011 EmptyVen 14 Jan 2011 - 11:20

Mur que je vais transgresser pour une fois, d'ailleurs pour les places à 50 on peut voir dans de bonnes conditions?
Revenir en haut Aller en bas
bAlexb
Mélomane chevronné
bAlexb


Nombre de messages : 8514
Age : 43
Localisation : Rhône-Alpes
Date d'inscription : 18/10/2010

Opéra de Marseille 2010 2011 Empty
MessageSujet: Re: Opéra de Marseille 2010 2011   Opéra de Marseille 2010 2011 EmptyMer 2 Fév 2011 - 14:05

Est-ce bien l'endroit pour poster mes CR ? Je l'ignore ; mais je me positionne quand même ici !

Cav' Pag' dimanche après-midi.

Pour faire court, j'ai trouvé que la mise en scène d'Auvray fonctionnait bien. A la fois pour sa vision d'une Sicile très décantée, sombre, axée sur la dimension religieuse, etc. , mais également pour la couleur, la bigarrure, le mouvement qu'il met dans son Pagliacci, jubilatoire par bien des côtés ! J'insiste sur une direction d'acteurs très finement pensée, y compris dans sa manière d'intégrer la "tradition" ; et aussi dans la façon d'envisager des changements de distribution par rapport à la version télévisée d'Orange (voir Mamma Lucia statufiée à Orange, sèche, ascétique face au destin et, ici, rendue à une humanité pateline et solide jouant sur la stature naturelle, "l'ossature" de Cortez).

Belle direction de Carminati, fluide, jouant à l'infinie de la palette dynamique et de couleurs mise en place par les compositeurs. Dommage que l'orchestre laisse passer tant de pains (les cuivres dans l'ouverture de Pagliacci, les cloches dans Cavalleria, etc.). Choeurs à peine moyens du côté des dames (ça trémule chez les soprani) ; pas complètement abouti du côté de la fosse donc, et notamment du point de vue des ensembles.

Distribution intéressante. Théâtrale, engagée, frénétique même, parfois (Canio, évidemment) ; assumée, en tout cas, par rapport à la tradition. Amalguer est celui qui émerge de la manière la plus évidente ; par le ton, par le timbre, par la projection, par la nature (tout cela très proche d'un Guelfi) même si l'incarnation reste plutôt générique. Côté Cavalleria, on notera que Cortez impose une Lucia sonnante (bien sonnante, même), dans la veine d'une Varnay ; que Lombardo, avec son soleil brillant, son timbre légèrement rêche, droit, impose un Turridu fébrile, pas forcément séducteur mais prégnant et sans esbroufe ; qu'Uria-Monzon, enfin, est une figure attachante même si la voix est portée très au-delà de ses capacités naturelles. Je me pose même la question de savoir où l'instrument se situe, aujourd'hui, faute de graves sonnants (réécouter Souliotis, ici, par exemple) et à cause d'aigus certes présents mais pénibles ; mais j'avoue préférer les Santuzza soprani, pour l'acuité naturelle, la fraîcheur, etc. (hors Simionato, s'entend).

Côté Pagliacci, je rélève une Nedda (Nathalia Timchenko) sympathique mais avare de couleurs, de colorations, etc. (et sans trille pour son air) ; très en-dessous d'une Dessi, par exemple, qui reste, pour moi, l'une des toute belles Nedda fixée par le disque "récemment" (sans parler de Callas, Moffo, Moser, etc.). Très tendres Silvio et Beppe (Etienne Dupuis et Stanislas de Barbeyrac), déliés, ambigu de timbre pour le premier (ténor, baryton ?) et formidablement présent pour le second. La salle a croulé après le "Vesti la giubba" de Galouzine (ce qui était attendu) ; voix sublime (malgré des effets autrement appuyés que ceux d'un Del Monaco, par exemple), couleurs à se damner, projection et largeur herculéenne, il est le grand triomphateur de la soirée et, sans doute, des deux distributions.

Beaux plateaux pour deux belles productions, donc !
Revenir en haut Aller en bas
bAlexb
Mélomane chevronné
bAlexb


Nombre de messages : 8514
Age : 43
Localisation : Rhône-Alpes
Date d'inscription : 18/10/2010

Opéra de Marseille 2010 2011 Empty
MessageSujet: Re: Opéra de Marseille 2010 2011   Opéra de Marseille 2010 2011 EmptyMer 2 Fév 2011 - 14:19

Récital de Florez, à Marseille, lundi soir.

Salle archi-comble pour la première invitation du ténor péruvien in loco. Programme sympathique, à défaut d'être (sur le papier, au moins) totalement ambitieux ; peu de surprises en tout cas (la Clemenza, Soirées musicales de Rossini, Otello du même et son Qui tollis ; mélodies de zarzuellas en deuxième partie, "Questa o quella" et "Parmi veder le lagrime", air d'Un giorno di regno de Verdi pour finir). Du Florez courant, en somme.

Du Florez sûr de ses effets, aussi et sûr d'un accompagnement solide (Scalera). Du Florez d'une technicité ébouriffante (Otello et Qui tollis, surtout), avec l'émission qu'on lui connaît, une ligne d'une plasticité folle mais, aussi, un charme moins naturellement "frigide" ou calculé qu'on pouvait le craindre (les mélodies espagnoles sont à se damner, gorgées de sucs, juteuses, solaires). La projection est magnifique (plus solide, il me semble, par exemple, que dans l'Italiana à Garnier il y a quelques années), libre, naturelle.

Plutôt critiqué pour son Duca de Rigoletto, il chante ici, quasiment toute la musique "solo" du personnage avec un charme fébrile, une jeunesse incomparable, une flamme, une sentimentalité légère et une technique qui inscrit "Parmi veder", notamment, dans la droite ligne d'un bel canto que Verdi n'aurait pas totalement décanté (cf. Un giorno du regno, par exemple). Le résultat est parfaitement convaincant et emporte une adhésion spontanée du public (acquis d'avance, il est vrai Wink !) ; d'autant que l'accompagnement lui permet de ménager des nuances infinitésimale, des couleurs sublimes, des éclairages traités dans la masse même de la voix.

Surtout, les bis ont été l'occasion d'un quasi-second concert ! Rien moins que cinq rappels d'une foule en délire, hurlant, battant des mains et des pieds et à laquelle le ténor a répondu avec une bonne grâce à laquelle je ne me serais pas spontanément attendu. Uniquement des tubes, naturellement, pour ces "suppléments" (qui ne sont pas superflus, d'ailleurs) : "Ah lève-toi soleil", Il Barbiere, "Pour mon âme, quel destin", "La donna e mobile" et une mélodie italienne. Technique hallucinante, pure radiance du timbre, effets sensibles, jeux de manche, aussi ; sourire et bonne humeur, en tout cas, malgré le contrôle qui permet des suraigus assénés, une virtuosité qui l'apparence de la facilité, etc.

Concert généreux ; et c'est déjà énorme !
Revenir en haut Aller en bas
aurele
Mélomane chevronné
aurele


Nombre de messages : 23539
Age : 32
Date d'inscription : 12/10/2008

Opéra de Marseille 2010 2011 Empty
MessageSujet: Re: Opéra de Marseille 2010 2011   Opéra de Marseille 2010 2011 EmptyMer 2 Fév 2011 - 19:08

Merci pour ces deux compte-rendus Alex.
Revenir en haut Aller en bas
Wagneropathe
Mélomaniaque
Wagneropathe


Nombre de messages : 1476
Age : 33
Localisation : Paris
Date d'inscription : 01/06/2010

Opéra de Marseille 2010 2011 Empty
MessageSujet: Re: Opéra de Marseille 2010 2011   Opéra de Marseille 2010 2011 EmptyMer 2 Fév 2011 - 19:12

bAlexb a écrit:
La salle a croulé après le "Vesti la giubba" de Galouzine (ce qui était attendu) ; voix sublime (malgré des effets autrement appuyés que ceux d'un Del Monaco, par exemple), couleurs à se damner, projection et largeur herculéenne, il est le grand triomphateur de la soirée et, sans doute, des deux distributions.

Tiens, je ne savais même plus s'il chantait encore. Il y a encore 4 ou 5 ans on le voyait absolument partout.
Revenir en haut Aller en bas
bAlexb
Mélomane chevronné
bAlexb


Nombre de messages : 8514
Age : 43
Localisation : Rhône-Alpes
Date d'inscription : 18/10/2010

Opéra de Marseille 2010 2011 Empty
MessageSujet: Re: Opéra de Marseille 2010 2011   Opéra de Marseille 2010 2011 EmptyMer 2 Fév 2011 - 20:12

Wagneropathe a écrit:
bAlexb a écrit:
La salle a croulé après le "Vesti la giubba" de Galouzine (ce qui était attendu) ; voix sublime (malgré des effets autrement appuyés que ceux d'un Del Monaco, par exemple), couleurs à se damner, projection et largeur herculéenne, il est le grand triomphateur de la soirée et, sans doute, des deux distributions.

Tiens, je ne savais même plus s'il chantait encore. Il y a encore 4 ou 5 ans on le voyait absolument partout.

C'est exactement ce que je me suis dit, aussi. Et pourtant :

http://www.operabase.com/listart.cgi?lang=fr&name=galuzin&loose=E&acts=+Agenda+
Revenir en haut Aller en bas
christopher
Mélomane du dimanche



Nombre de messages : 53
Age : 37
Localisation : Aix en Provence
Date d'inscription : 20/01/2011

Opéra de Marseille 2010 2011 Empty
MessageSujet: Re: Opéra de Marseille 2010 2011   Opéra de Marseille 2010 2011 EmptyMer 2 Fév 2011 - 23:32

bAlexb a écrit:

Beaux plateaux pour deux belles productions, donc !

J'y étais aussi mais pour les représentations de vendredi soir (les premières je crois). Je suis d'accord avec à peu près tout ce que t'as dit, par contre j'ai trouvé la mise en scène de Cavalleria assez peu inspirée avec une simple photo d'un village au fond de la scène et au devant un Christ couché qui n'a servi strictement à rien (très bonne direction d'acteur en revanche). Uria-Monzon m'a paru un peu hors-sujet même si elle a de la présence, j'aurais préféré une soprano pour le rôle.
Pagliacci m'a plus emballé; direction dynamique, très bonne mise en scène, et Galouzine (la star de la soirée) en grande forme.
Un type à la sortie du théâtre a même dit "mieux qu'à Orange !"
Revenir en haut Aller en bas
bAlexb
Mélomane chevronné
bAlexb


Nombre de messages : 8514
Age : 43
Localisation : Rhône-Alpes
Date d'inscription : 18/10/2010

Opéra de Marseille 2010 2011 Empty
MessageSujet: Re: Opéra de Marseille 2010 2011   Opéra de Marseille 2010 2011 EmptyJeu 3 Fév 2011 - 8:52

[quote="christopher"]
bAlexb a écrit:
Un type à la sortie du théâtre a même dit "mieux qu'à Orange !"

Opéra de Marseille 2010 2011 934492
Revenir en haut Aller en bas
Polyeucte
Mélomane chevronné
Polyeucte


Nombre de messages : 20753
Age : 41
Date d'inscription : 03/07/2009

Opéra de Marseille 2010 2011 Empty
MessageSujet: Re: Opéra de Marseille 2010 2011   Opéra de Marseille 2010 2011 EmptyJeu 3 Fév 2011 - 9:51

bAlexb a écrit:
Wagneropathe a écrit:
bAlexb a écrit:
La salle a croulé après le "Vesti la giubba" de Galouzine (ce qui était attendu) ; voix sublime (malgré des effets autrement appuyés que ceux d'un Del Monaco, par exemple), couleurs à se damner, projection et largeur herculéenne, il est le grand triomphateur de la soirée et, sans doute, des deux distributions.

Tiens, je ne savais même plus s'il chantait encore. Il y a encore 4 ou 5 ans on le voyait absolument partout.

C'est exactement ce que je me suis dit, aussi. Et pourtant :

http://www.operabase.com/listart.cgi?lang=fr&name=galuzin&loose=E&acts=+Agenda+

Oui! Totalement d'accord avec tout... mais il est encore dans une forme pas possible! Il y a quelques années, il a chanté Cavaradossi à Bastille! Aux premières notes, j'ai eu très peur tellement le timbre est barytonant... je me suis dit qu'il n'arriverait jamais à sortir les aigus... mais non... tout était là, avec ce timbre sombre mais soyeux... un engagement total... C'était vraiment super ce qu'il avait fait ces soirées là! Very Happy

_________________
Les Carnets d'Erik, le retour!
Revenir en haut Aller en bas
Wagneropathe
Mélomaniaque
Wagneropathe


Nombre de messages : 1476
Age : 33
Localisation : Paris
Date d'inscription : 01/06/2010

Opéra de Marseille 2010 2011 Empty
MessageSujet: Re: Opéra de Marseille 2010 2011   Opéra de Marseille 2010 2011 EmptyVen 4 Fév 2011 - 11:25

Ah oui ! Je ne me souvenais plus de ces représentations, mais moi j'avais vu Haddock (carrément plus clair de timbre, en effet).
Revenir en haut Aller en bas
Polyeucte
Mélomane chevronné
Polyeucte


Nombre de messages : 20753
Age : 41
Date d'inscription : 03/07/2009

Opéra de Marseille 2010 2011 Empty
MessageSujet: Re: Opéra de Marseille 2010 2011   Opéra de Marseille 2010 2011 EmptyVen 4 Fév 2011 - 11:34

Wagneropathe a écrit:
Ah oui ! Je ne me souvenais plus de ces représentations, mais moi j'avais vu Haddock (carrément plus clair de timbre, en effet).

J'avais vu les deux distributions (deux fois chacune... Embarassed... Galouzine/Naglestad d'un côté et Samuel Ramey de l'autre... argh!!) et Galouzine m'avait fait une bien plus forte impression que Haddock! Ce dernier n'avait bizarrement pas la liberté dans l'aigu que pouvait montrer Galouzine... et j'ai un grand souvenir de ses "ailes de poulet" quand il chantait les "Vittoria!!"

_________________
Les Carnets d'Erik, le retour!
Revenir en haut Aller en bas
Wagneropathe
Mélomaniaque
Wagneropathe


Nombre de messages : 1476
Age : 33
Localisation : Paris
Date d'inscription : 01/06/2010

Opéra de Marseille 2010 2011 Empty
MessageSujet: Re: Opéra de Marseille 2010 2011   Opéra de Marseille 2010 2011 EmptyVen 4 Fév 2011 - 11:38

Polyeucte a écrit:
Wagneropathe a écrit:
Ah oui ! Je ne me souvenais plus de ces représentations, mais moi j'avais vu Haddock (carrément plus clair de timbre, en effet).

J'avais vu les deux distributions (deux fois chacune... Embarassed... Galouzine/Naglestad d'un côté et Samuel Ramey de l'autre... argh!!) et Galouzine m'avait fait une bien plus forte impression que Haddock! Ce dernier n'avait bizarrement pas la liberté dans l'aigu que pouvait montrer Galouzine... et j'ai un grand souvenir de ses "ailes de poulet" quand il chantait les "Vittoria!!"

LOL oui, un souvenir impérissable...

En fait je crois que Ramey n'avait chanté qu'une seule fois avec le duo Naglestad/Galouzine, à une date où je ne pouvais pas y aller, et comme par ailleurs je ne vivais pas à Paris et que ma grande priorité était de voir Ramey...
Revenir en haut Aller en bas
Polyeucte
Mélomane chevronné
Polyeucte


Nombre de messages : 20753
Age : 41
Date d'inscription : 03/07/2009

Opéra de Marseille 2010 2011 Empty
MessageSujet: Re: Opéra de Marseille 2010 2011   Opéra de Marseille 2010 2011 EmptyVen 4 Fév 2011 - 11:46

Wagneropathe a écrit:
En fait je crois que Ramey n'avait chanté qu'une seule fois avec le duo Naglestad/Galouzine, à une date où je ne pouvais pas y aller, et comme par ailleurs je ne vivais pas à Paris et que ma grande priorité était de voir Ramey...

Oui... un 13 je crois bien... et il y avait grève des transports et j'avais pas peu y aller! Crying or Very sad Crying or Very sad Crying or Very sad

_________________
Les Carnets d'Erik, le retour!
Revenir en haut Aller en bas
bAlexb
Mélomane chevronné
bAlexb


Nombre de messages : 8514
Age : 43
Localisation : Rhône-Alpes
Date d'inscription : 18/10/2010

Opéra de Marseille 2010 2011 Empty
MessageSujet: Re: Opéra de Marseille 2010 2011   Opéra de Marseille 2010 2011 EmptyDim 13 Fév 2011 - 9:38

bAlexb a écrit:
Est-ce bien l'endroit pour poster mes CR ? Je l'ignore ; mais je me positionne quand même ici !

Cav' Pag' dimanche après-midi.

Pour faire court, j'ai trouvé que la mise en scène d'Auvray fonctionnait bien. A la fois pour sa vision d'une Sicile très décantée, sombre, axée sur la dimension religieuse, etc. , mais également pour la couleur, la bigarrure, le mouvement qu'il met dans son Pagliacci, jubilatoire par bien des côtés ! J'insiste sur une direction d'acteurs très finement pensée, y compris dans sa manière d'intégrer la "tradition" ; et aussi dans la façon d'envisager des changements de distribution par rapport à la version télévisée d'Orange (voir Mamma Lucia statufiée à Orange, sèche, ascétique face au destin et, ici, rendue à une humanité pateline et solide jouant sur la stature naturelle, "l'ossature" de Cortez).

Belle direction de Carminati, fluide, jouant à l'infinie de la palette dynamique et de couleurs mise en place par les compositeurs. Dommage que l'orchestre laisse passer tant de pains (les cuivres dans l'ouverture de Pagliacci, les cloches dans Cavalleria, etc.). Choeurs à peine moyens du côté des dames (ça trémule chez les soprani) ; pas complètement abouti du côté de la fosse donc, et notamment du point de vue des ensembles.

Distribution intéressante. Théâtrale, engagée, frénétique même, parfois (Canio, évidemment) ; assumée, en tout cas, par rapport à la tradition. Amalguer est celui qui émerge de la manière la plus évidente ; par le ton, par le timbre, par la projection, par la nature (tout cela très proche d'un Guelfi) même si l'incarnation reste plutôt générique. Côté Cavalleria, on notera que Cortez impose une Lucia sonnante (bien sonnante, même), dans la veine d'une Varnay ; que Lombardo, avec son soleil brillant, son timbre légèrement rêche, droit, impose un Turridu fébrile, pas forcément séducteur mais prégnant et sans esbroufe ; qu'Uria-Monzon, enfin, est une figure attachante même si la voix est portée très au-delà de ses capacités naturelles. Je me pose même la question de savoir où l'instrument se situe, aujourd'hui, faute de graves sonnants (réécouter Souliotis, ici, par exemple) et à cause d'aigus certes présents mais pénibles ; mais j'avoue préférer les Santuzza soprani, pour l'acuité naturelle, la fraîcheur, etc. (hors Simionato, s'entend).

Côté Pagliacci, je rélève une Nedda (Nathalia Timchenko) sympathique mais avare de couleurs, de colorations, etc. (et sans trille pour son air) ; très en-dessous d'une Dessi, par exemple, qui reste, pour moi, l'une des toute belles Nedda fixée par le disque "récemment" (sans parler de Callas, Moffo, Moser, etc.). Très tendres Silvio et Beppe (Etienne Dupuis et Stanislas de Barbeyrac), déliés, ambigu de timbre pour le premier (ténor, baryton ?) et formidablement présent pour le second. La salle a croulé après le "Vesti la giubba" de Galouzine (ce qui était attendu) ; voix sublime (malgré des effets autrement appuyés que ceux d'un Del Monaco, par exemple), couleurs à se damner, projection et largeur herculéenne, il est le grand triomphateur de la soirée et, sans doute, des deux distributions.

Beaux plateaux pour deux belles productions, donc !

Une critique beaucoup plus officielle que la mienne des deux productions :

http://www.forumopera.com/index.php?mact=News,cntnt01,detail,0&cntnt01articleid=2320&cntnt01origid=57&cntnt01lang=fr_FR&cntnt01returnid=54
Revenir en haut Aller en bas
Octavian
Glasse les fraises
Octavian


Nombre de messages : 7333
Age : 40
Localisation : Près du Vieux Port
Date d'inscription : 07/05/2008

Opéra de Marseille 2010 2011 Empty
MessageSujet: Re: Opéra de Marseille 2010 2011   Opéra de Marseille 2010 2011 EmptyMer 16 Mar 2011 - 1:28

Je reviens d'une représentation de Wozzeck et je peux donc déclarer avec fierté : Mes amis, mes frères, ça y est, j'ai vu ma première mise en scène Reagitheater "en vrai", et j'y ai survécu.

C'est au moins ça que je retirerai de cette soirée...

Quel intérêt de déstructurer une œuvre aussi fortement structurée que Wozzeck, au point de rendre certains passages absolument inintelligibles si l'on ne connaît pas déjà le livret ? Neutral La critique de la Libre Belgique, que je citais page précédente, et qui tenait à différencier Joosten de "tant de metteurs en scène (qui) confisquent la musique au profit d’un visuel tapageur et stérile", etc., eh bien, c'est ce qui s'appelle de la fumisterie. Ou alors il faudra - vraiment longuement - m'expliquer comment rendre "transparente" une œuvre "parfois opaque" peut consister à troquer la représentation, dans la 2e scène, des deux soldats de corvée de bois, en une séquence où Andres, le visage écorché et pissant le sang (on ne saura pas pourquoi), après avoir évité les coups de sabre d'un ninja (!), passe le reste du temps à courir en ricanant, pantalon sur les chevilles, derrière une toxico. Tout n'est pas toujours exactement de cet acabit dans cette mise en scène, mais l'exemple est loin d'être isolé.

La transposition proposée (substituant à la garnison une sous-société plus ou moins clochardisée, dans laquelle "capitaine", "docteur" ou "tambour-major" ne seraient guère que des surnoms) ne marche pas du tout, en ce sens que jamais elle ne parvient à se substituer vraiment aux attendus du livret, elle reste à l'état manifeste de "parasitage". De façon générale, trop souvent, sauf à mobiliser ses souvenirs (pour qui en a), il est tout simplement impossible de rien à comprendre à la situation d'une scène, son contexte, son enchaînement par rapport aux autres. Le résultat de ce traitement est que l'émotion m'a semblé cruellement absente de ce spectacle, ne parvenant à naître que très tardivement (à partir de la scène du meurtre) alors qu'il y a peu d'opéras qui, normalement, me fassent autant d'effet que celui-ci.

Et en dehors de la mise en scène, me direz-vous ? Hélas, pas beaucoup de motifs d'enthousiasme pour contrebalancer.

Je ne jugerai pas de la direction orchestrale de Lawrence Foster, car j'étais mal placé (ayant pris des places "tarif étudiant" au dernier moment, j'ai certes évité le poulailler, mais pour me retrouver tout près de la fosse à l'extrême droite -c'est pourtant pas mes opinions...-, à me prendre en pleine tête les cuivres et les percussions: ça déséquilibre un peu la perception...). Il paraîtrait que le chef aurait galvanisé les troupes de l'orchestre de la canebière et l'aurait porté à un niveau qu'il atteint rarement. Sans être indigne, si ce que j'ai entendu ce soir était le summum de ce qu'on peut espérer entendre en ce lieu, je redoute le Don Giovanni à venir le mois prochain. Disons que Foster a fait avec... et avec les conditions offertes par le lieu... le fond ayant été atteint lorsque le chef a dû s'interrompre carrément à la fin de la scène du meurtre, et réclamer à haute voix qu'on rallume la fosse d'orchestre brusquement plongée dans le noir depuis plusieurs minutes, contraignant les musiciens à continuer par cœur ! Ahurissant. Shocked

Côté vocal, comme prévu, Noëmi Nadelmann a fait une Marie tout à fait honorable et c'est d'ailleurs elle qui a recueilli les plus vifs applaudissements (qui de façon générale n'ont pas été très nourris...). Andreas Scheiber a un peu moins bien tiré son épingle du jeu dans le rôle-titre - pas forcément aidé dans son incarnation, cela dit, par des choix de direction d'acteur souvent... problématiques. Mention spéciale à Gilles Ragon qui a tenu à assurer sa prestation en Capitaine malgré un refroidissement : respect pour le professionnalisme... mais cela s'entendait qu'il était à la peine, la voix avait souvent du mal à passer la rampe. Le Docteur de Frode Olsen n'était pas mal.

De façon générale, le plateau était assez homogène et plutôt bon, même s'il ne fallait pas non plus attendre quoi que ce soit d'exceptionnel et de renversant. A l'image, en somme, de l'ensemble du spectacle, qui ne me pas paru, vous l'aurez compris, vraiment exaltant, mais aurait pu du moins être considéré comme globalement "honnête"... sans les effets de la mise en scène de M. Joosten, entre fausse bonne idée plombant l'ensemble de l'œuvre et séquences provoc' laborieuses...
Revenir en haut Aller en bas
Zéphire
Mélomaniaque



Nombre de messages : 1082
Localisation : Comté de Provence
Date d'inscription : 17/11/2010

Opéra de Marseille 2010 2011 Empty
MessageSujet: Re: Opéra de Marseille 2010 2011   Opéra de Marseille 2010 2011 EmptyMer 16 Mar 2011 - 9:19

Very Happy Bonjour Octavian, effectivement la transposition ne semble pas réussie et même si les chanteurs et l'orchestre sont bons, un transposition 'eurotrash" comme disent les américains gâche pas mal le plaisir des spectateurs.
Il y a pas mal de metteurs en scène qui n'ont pas la culture des auteurs antiques, et je me demande si c'est pas pour cette raison que l'on a ces mises en scène du cinquième type.

Je suis à côté d'Avignon et je ferais un compte-rendu de la "Flûte Enchantée" qui se déroulera fin avril à l'opéra d'Avignon ainsi que de "Clémence de Titus" à Aix début juillet.
C'est super de se tenir au courant de ce qui se passe dans le sud (au pays de la chanson de Nino Ferrer,"le Sud").

Daniel.
Revenir en haut Aller en bas
Lambert
Mélomane averti
Lambert


Nombre de messages : 141
Date d'inscription : 27/08/2009

Opéra de Marseille 2010 2011 Empty
MessageSujet: Re: Opéra de Marseille 2010 2011   Opéra de Marseille 2010 2011 EmptyLun 21 Mar 2011 - 17:43

Octavian a écrit:
Je reviens d'une représentation de Wozzeck et je peux donc déclarer avec fierté : Mes amis, mes frères, ça y est, j'ai vu ma première mise en scène Reagitheater "en vrai", et j'y ai survécu.

...

Vu dimanche dernier et j'en suis plutôt satisfait (je suis bon public cat ). La mise en scène est effectivement discutable, mais certaines choses m'ont plu comme de mettre des personnages en spectateurs de scènes qui les concernent (les amants, wozzeck, le landau présent tout le long) ou de rajouter des clowneries dans une oeuvre aussi noire. Il y a beaucoup de risques, mais connaissant bien le livret j'ai trouvé ça intéressant.
Pas de commentaire sur les chanteurs/acteurs sauf peut être un rôle titre avec lequel j'ai eu beaucoup de mal à éprouver de l'empathie. Il m'a semblé que l'orchestre tenait bien la route et le chef énergique avait des gestes larges et précis pour un Berg romantique très à mon goût drink
Revenir en haut Aller en bas
bAlexb
Mélomane chevronné
bAlexb


Nombre de messages : 8514
Age : 43
Localisation : Rhône-Alpes
Date d'inscription : 18/10/2010

Opéra de Marseille 2010 2011 Empty
MessageSujet: Re: Opéra de Marseille 2010 2011   Opéra de Marseille 2010 2011 EmptyJeu 14 Avr 2011 - 14:34

La saison 2011-2012 est annoncée sur le site de l'opéra :

http://www.marseille.fr/sitevdm/culture/opera/saison-20112012
Revenir en haut Aller en bas
aurele
Mélomane chevronné
aurele


Nombre de messages : 23539
Age : 32
Date d'inscription : 12/10/2008

Opéra de Marseille 2010 2011 Empty
MessageSujet: Re: Opéra de Marseille 2010 2011   Opéra de Marseille 2010 2011 EmptyJeu 14 Avr 2011 - 14:41

Si tu veux, on peut utiliser son topic pour y parler. Je suppose que tu iras voir Roméo et Juliette pour la prise de rôle de Ciofi.
Devia va chanter Elisabetta dans Roberto Devereux pour la première fois. Ce sera sans doute sa dernière prise de rôle. Elle aura donc chanté les
3 reines donizettiennes.
Manfrino sera présente dans deux opéras : La Bohème dans le rôle de Mimi et dans une rareté française d'Henri Sauguet, La Chartreuse de Parme d'après le roman de Stendhal que je n'ai pas encore lu mais que j'ai dans ma bibliothèque. Elle aura semble-t-il le rôle titre féminin.
Massis sera la Comtesse Adèle, rôle qu'elle a déjà chanté en France notamment et il existe même un DVD il me semble avec elle.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





Opéra de Marseille 2010 2011 Empty
MessageSujet: Re: Opéra de Marseille 2010 2011   Opéra de Marseille 2010 2011 Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Opéra de Marseille 2010 2011
Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Opéra de Marseille 2009-2010
» Le Cid - Opéra de Marseille - 17/26 juin 2011
» Opéra de Marseille 2011-2012
» Opéra de Tours 2010 2011
» Opéra de Limoges 2010 2011

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Autour de la musique classique :: Musique classique :: Concerts-
Sauter vers: