Autour de la musique classique

Le but de ce forum est d'être un espace dédié principalement à la musique classique sous toutes ses périodes, mais aussi ouvert à d'autres genres.
 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Le Deal du moment :
Boîte Avant-Première Star Wars Unlimited ...
Voir le deal

 

 HAMLET - THOMAS - MINKOWSKI - PY - La Monnaie

Aller en bas 
5 participants
AuteurMessage
Montfort
Mélomane chevronné



Nombre de messages : 4155
Age : 75
Localisation : Paris 16
Date d'inscription : 11/05/2010

HAMLET - THOMAS  - MINKOWSKI - PY - La Monnaie Empty
MessageSujet: HAMLET - THOMAS - MINKOWSKI - PY - La Monnaie   HAMLET - THOMAS  - MINKOWSKI - PY - La Monnaie EmptyLun 16 Déc 2013 - 9:06

Je connaissais cette oeuvre au disque grâce à l'enregistrement d'Anderson et Ramey - ensuite j'ai vu la retransmission de l'excellente production du Met avec Keenlyside et Larmore.
Elle est donnée actuellement à La Monnaie dans une m e s d'Olivier Py : le spectacle sera retransmis demain soir à 19h sur Mezzo.

 Montfort
Revenir en haut Aller en bas
Montfort
Mélomane chevronné



Nombre de messages : 4155
Age : 75
Localisation : Paris 16
Date d'inscription : 11/05/2010

HAMLET - THOMAS  - MINKOWSKI - PY - La Monnaie Empty
MessageSujet: Re: HAMLET - THOMAS - MINKOWSKI - PY - La Monnaie   HAMLET - THOMAS  - MINKOWSKI - PY - La Monnaie EmptyMer 18 Déc 2013 - 13:00

Je n'ai malheureusement vu qu'une grosse moitié du spectacle.
Impression d'ensemble : belle production d'une oeuvre qui a toute sa place au répertoire : qu'attendent l'ONP ou le TCE ?
Beau travail de m e s de Py : il y a toujours les mêmes dispositifs, notamment l'escalier, mais il en fait un usage intelligent.
Direction de Minko incisive et dramatique.
Sur le plan vocal, j'ai surtout pu entendre Tézier, magistral de haine, et l'Ophélie un peu pale - pratiquement pas entendu Le Texier ou Brunet.

 Montfort
Revenir en haut Aller en bas
Michel Desrousseaux
Mélomaniaque



Nombre de messages : 1193
Date d'inscription : 31/08/2010

HAMLET - THOMAS  - MINKOWSKI - PY - La Monnaie Empty
MessageSujet: Re: HAMLET - THOMAS - MINKOWSKI - PY - La Monnaie   HAMLET - THOMAS  - MINKOWSKI - PY - La Monnaie EmptyMer 18 Déc 2013 - 13:31

Montfort a écrit:
Sur le plan vocal, j'ai surtout pu entendre Tézier, magistral de haine,
Alors là, tu as fait fort pour l'entendre, parce que Tézier n'est pas dans le spectacle !
Sans doute un lapsus pour Degout.
Revenir en haut Aller en bas
Montfort
Mélomane chevronné



Nombre de messages : 4155
Age : 75
Localisation : Paris 16
Date d'inscription : 11/05/2010

HAMLET - THOMAS  - MINKOWSKI - PY - La Monnaie Empty
MessageSujet: Re: HAMLET - THOMAS - MINKOWSKI - PY - La Monnaie   HAMLET - THOMAS  - MINKOWSKI - PY - La Monnaie EmptyMer 18 Déc 2013 - 13:46

Michel Desrousseaux a écrit:
Montfort a écrit:
Sur le plan vocal, j'ai surtout pu entendre Tézier, magistral de haine,
Alors là, tu as fait fort pour l'entendre, parce que Tézier n'est pas dans le spectacle !
Sans doute un lapsus pour Degout.

Oups, bien sur !!!!

M.
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec


Nombre de messages : 97639
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

HAMLET - THOMAS  - MINKOWSKI - PY - La Monnaie Empty
MessageSujet: Re: HAMLET - THOMAS - MINKOWSKI - PY - La Monnaie   HAMLET - THOMAS  - MINKOWSKI - PY - La Monnaie EmptyMer 18 Déc 2013 - 15:10

Montfort a écrit:
Impression d'ensemble : belle production d'une oeuvre qui a toute sa place au répertoire : qu'attendent l'ONP ou le TCE ?
L'œuvre est maintenant entrée au répertoire pour de bon, c'est déjà énorme, je n'aurais pas misé un kopek là-dessus au début des années 2000, surtout que la vitrine était l'épouvantable disque Almeida – j'ai adoré l'œuvre dès que j'ai pu en écouter d'autres versions (Bonynge était déjà indisponible à cette date).

Il est vrai que ça a tout pour plaire : grand sujet (habilement transposé dans un univers romantisé), belle veine mélodique, mise en valeur de tous les registres vocaux, sens du climat...
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Montfort
Mélomane chevronné



Nombre de messages : 4155
Age : 75
Localisation : Paris 16
Date d'inscription : 11/05/2010

HAMLET - THOMAS  - MINKOWSKI - PY - La Monnaie Empty
MessageSujet: Re: HAMLET - THOMAS - MINKOWSKI - PY - La Monnaie   HAMLET - THOMAS  - MINKOWSKI - PY - La Monnaie EmptyJeu 19 Déc 2013 - 11:08

DavidLeMarrec a écrit:
Montfort a écrit:
Impression d'ensemble : belle production d'une oeuvre qui a toute sa place au répertoire : qu'attendent l'ONP ou le TCE ?
L'œuvre est maintenant entrée au répertoire pour de bon, c'est déjà énorme, je n'aurais pas misé un kopek là-dessus au début des années 2000, surtout que la vitrine était l'épouvantable disque Almeida – j'ai adoré l'œuvre dès que j'ai pu en écouter d'autres versions (Bonynge était déjà indisponible à cette date).

Il est vrai que ça a tout pour plaire : grand sujet (habilement transposé dans un univers romantisé), belle veine mélodique, mise en valeur de tous les registres vocaux, sens du climat...

 Je ne vois pas pour quelle raison on qualifierait "d'épouvantable" un enregistrement interprété par June Anderson , Thomas Hampson et Samuel Ramey !!!
 Je ne connais pas l'enregistrement avec Dessay, mais je doute un peu qu'il puisse être supérieur...
  Et je n'ose pas imaginer ce que pourrait être la diction de Sutherland là dedans.

 Montfort
Revenir en haut Aller en bas
Otello
Mélomane chevronné
Otello


Nombre de messages : 7283
Age : 58
Date d'inscription : 20/05/2010

HAMLET - THOMAS  - MINKOWSKI - PY - La Monnaie Empty
MessageSujet: Re: HAMLET - THOMAS - MINKOWSKI - PY - La Monnaie   HAMLET - THOMAS  - MINKOWSKI - PY - La Monnaie EmptyJeu 19 Déc 2013 - 12:02

Détrompe toi car Sutherland y fait de très gros efforts de diction; le problème vient plutôt du fait que pour ce rôle, la voix est devenue à cette époque trop mûre, trop large, trop dramatique; c'est suprêmement chanté (comme d'habitude!), c'est plutôt pas mal prononcé mais c'est vocalement Anna Bolena qui chante Ophélie. C'était dans les années 60 qu'il lui aurait fallu l'enregistrer.
Ceci dit, c'est tout de même à connaître, d'autant que c'est très bien dirigé et l'entourage est mieux que bien.

L'Ophélie de Natalie Dessay au Châtelet reste pour le moment un sommet!

Et bien évidemment je trouve que l'enregistrement EMI de Almeida est un très bel enregistrement.
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec


Nombre de messages : 97639
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

HAMLET - THOMAS  - MINKOWSKI - PY - La Monnaie Empty
MessageSujet: Re: HAMLET - THOMAS - MINKOWSKI - PY - La Monnaie   HAMLET - THOMAS  - MINKOWSKI - PY - La Monnaie EmptyVen 20 Déc 2013 - 0:13

Montfort a écrit:
Je ne vois pas pour quelle raison on qualifierait "d'épouvantable" un enregistrement interprété par June Anderson , Thomas Hampson et Samuel Ramey !!!
Les chanteurs n'y sont pour rien – à part June Anderson, mais « épouvantable » n'est pas le mot, je me serais arrêté à « redoutable ». C'est simplement qu'Almeida coule le navire... tout est lent, opaque, mou... les récitatifs ressemblent à du Pfitzner, certainement pas à de l'opéra français du XIXe...
Et on entend que les chanteurs n'ont pas beaucoup pratiqué les rôles, ils sont tous raides et empruntés.

Citation :
Je ne connais pas l'enregistrement avec Dessay, mais je doute un peu qu'il puisse être supérieur...
Tour les autres enregistrements disponibles ou indisponibles sont supérieur à celui-ci, ce qui règle la question. Mais parmi ceux avec Dessay, Plasson aussi bien que Billy, avec des partis pris assez différents (beaucoup de fondu chez l'un, beaucoup de noirceur dramatique cinglante chez l'autres), sont vraiment excellents – Billy plane vraiment très, très haut au-dessus d'Almeida.

De toute façon, je ne vois pas trop comment on pourrait préjuger de la qualité d'un disque simplement en regardant les noms, on a quand même vérifié à de multiples reprises que ça ne fonctionnait pas comme ça...


Citation :
Et je n'ose pas imaginer ce que pourrait être la diction de Sutherland là dedans.
Sutherland est apocalyptique en italien, mais en français, elle fait généralement ses efforts. Sans être nette, son Ophélie n'est vraiment pas mal (nettement plus intelligible que Dessay, d'ailleurs). Comme le dit Otello, un peu mûre peut-être, mais entre June Anderson dont le timbre et moche et dont pas un mot n'est intelligible, et Dessay qui manque sérieusement de médium, c'est quand même un choix très honorable.
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Otello
Mélomane chevronné
Otello


Nombre de messages : 7283
Age : 58
Date d'inscription : 20/05/2010

HAMLET - THOMAS  - MINKOWSKI - PY - La Monnaie Empty
MessageSujet: Re: HAMLET - THOMAS - MINKOWSKI - PY - La Monnaie   HAMLET - THOMAS  - MINKOWSKI - PY - La Monnaie EmptyVen 20 Déc 2013 - 0:44

Non Monfort! C'est pas vrai ça! June Anderson n'a pas du tout un timbre moche et on la comprend très bien et elle assure vaillamment sur le plan technique et stylistique. Et cette intégrale est globalement très bien chantée et bien dirigée. Il y a évidemment qu'elle sent son studio mais ça fait partie du jeu et combien d'intégrales studio sentent aussi le studio! il faut savoir dépasser ça.
Quant à Dessay, c'est un soprano léger donc on sait très bien que cette voix a un medium pauvre du début à la fin de sa carrière mais au moins là, elle est dans son vrai répertoire et il faut bien reconnaître la force de son incarnation et l'éblouissante prestation technique qu'elle y délivre (et surtout au Châtelet). Ophélie c'est un de ses vrais grands rôles avec Lakmé.
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec


Nombre de messages : 97639
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

HAMLET - THOMAS  - MINKOWSKI - PY - La Monnaie Empty
MessageSujet: Re: HAMLET - THOMAS - MINKOWSKI - PY - La Monnaie   HAMLET - THOMAS  - MINKOWSKI - PY - La Monnaie EmptyVen 20 Déc 2013 - 1:11

Otello a écrit:
et on la comprend très bien
Alors dans ce cas, on peut dire ça de 100% des chanteurs du monde, même de Netrebko en français ou d'Alagna en turc. Anderson (qui parle par ailleurs un français parfait), a toujours chanté sans différencier ses voyelles ni articuler ses consonnes... et comme ce sont des parties aiguës, ça ne pardonne pas.
Après, le timbre, c'est subjectif : je trouve ça métallique et assez affreux (et je crois que je suis plutôt seul).

En revanche, depuis qu'elle chante Richard Strauss, elle est beaucoup plus intelligible. Il faut dire que ce sont des rôles beaucoup plus centraux...


Citation :
bien dirigée.
On peut dire tout et son contraire, bien sûr, puisqu'il s'agit de goût, mais quand même, on se trouve aux frontières dangereuses du hors style, tant tout est fondu et lent...
À partir du moment où cela occulte les qualités de l'œuvre (en ce qui me concerne, et je ne suis pas le seul, j'ai longtemps cru qu'Hamlet était un navet qui n'avait été choisi qu'à cause de son sujet, à titre documentaire), on peut dire, je crois, que c'est mal dirigé, ou en tout cas pas de façon probante.

Citation :
Quant à Dessay, c'est un soprano léger donc on sait très bien que cette voix a un medium pauvre du début à la fin de sa carrière mais au moins là, elle est dans son vrai répertoire et il faut bien reconnaître la force de son incarnation et l'éblouissante prestation technique qu'elle y délivre (et surtout au Châtelet).
Comme l'acte IV ne m'intéresse pas, je suis assez frustré, forcément. Il y a des sopranos légers avec de très beaux médiums (de Mesplé à Piau...), mais ça n'a jamais été le point fort de Dessay.
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Montfort
Mélomane chevronné



Nombre de messages : 4155
Age : 75
Localisation : Paris 16
Date d'inscription : 11/05/2010

HAMLET - THOMAS  - MINKOWSKI - PY - La Monnaie Empty
MessageSujet: Re: HAMLET - THOMAS - MINKOWSKI - PY - La Monnaie   HAMLET - THOMAS  - MINKOWSKI - PY - La Monnaie EmptyVen 20 Déc 2013 - 9:06

Otello a écrit:
Non Monfort! C'est pas vrai ça! June Anderson n'a pas du tout un timbre moche et on la comprend très bien et elle assure vaillamment sur le plan technique et stylistique. Et cette intégrale est globalement très bien chantée et bien dirigée. Il y a évidemment qu'elle sent son studio mais ça fait partie du jeu et combien d'intégrales studio sentent aussi le studio! il faut savoir dépasser ça.
Quant à Dessay, c'est un soprano léger donc on sait très bien que cette voix a un medium pauvre du début à la fin de sa carrière mais au moins là, elle est dans son vrai répertoire et il faut bien reconnaître la force de son incarnation et l'éblouissante prestation technique qu'elle y délivre (et surtout au Châtelet). Ophélie c'est un de ses vrais grands rôles avec Lakmé.

 Je crois que tu m'attribues les propos de quelqu'un d'autre sur "Djoune"... Elle est une excellente et brillante interprète du répertoire français.
 Tout à fait d'accord sur Dessay : c'est un de ses bons rôles.
 Quant aux propos de David sur Almeida, leur caractère excessif leur ôte toute crédibilité... sa direction n'est pas exaltante, un peu molle, mais elle reste acceptable.

  Montfort
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec


Nombre de messages : 97639
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

HAMLET - THOMAS  - MINKOWSKI - PY - La Monnaie Empty
MessageSujet: Re: HAMLET - THOMAS - MINKOWSKI - PY - La Monnaie   HAMLET - THOMAS  - MINKOWSKI - PY - La Monnaie EmptyVen 20 Déc 2013 - 20:06

Montfort a écrit:
 Quant aux propos de David sur Almeida, leur caractère excessif leur ôte toute crédibilité...
Forcément, c'est plus commode comme cela.

Je ne crois pas qu'on puisse me caractériser par une propension à l'outrance négative ; en conséquence, si j'insiste sur le problème que me pose cette direction, ce n'est pas tout à fait à la légère, par une habitude de l'outrance. Lorsque l'interprétation rend l'œuvre inintelligible, on peut considérer que c'est au minimum mauvais, voire nuisible. Malheureusement beaucoup de témoignages d'Almeida (surtout en studio) entrent dans cette catégorie.
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Guillaume
lapineau huguenot
Guillaume


Nombre de messages : 17530
Age : 30
Localisation : Paris
Date d'inscription : 27/06/2006

HAMLET - THOMAS  - MINKOWSKI - PY - La Monnaie Empty
MessageSujet: Re: HAMLET - THOMAS - MINKOWSKI - PY - La Monnaie   HAMLET - THOMAS  - MINKOWSKI - PY - La Monnaie EmptyDim 22 Déc 2013 - 21:50

J'y étais vendredi 20, distribution Degout mais avec Larmore, annoncée encore un peu souffrante. Très bonne direction de Minkowski avec de très bons équilibres entre fosse et scène, des couleurs presque pré-impressionnistes à l'orchestre. L'orchestre de la Monnaie s'est amélioré depuis Les Huguenots qui n'avaient pas cette rondeur. Vocalement c'est une grande fête, menée par Stéphane Degout, volume et concentration de timbre impressionnants, meilleure diction du plateau, même si on est loin de l'expressivité de Keenlyside dans le même rôle. Varnier un peu léger et sous-employé, le rôle ne réclame pas la foule d'expressions qu'il est capable de produire. Le Texier assez inégal sur la durée, très bon au début, un peu moins ensuite (la prière du III sonne criée). On nous promettait Bernard Richter mais il a été remplacé par Rémy Mathieu qui est tout à fait convenable pour le rôle réduit de Laërte au demeurant. De même, Yoncheva a été remplacée de manière satisfaisante par Lenneke Ruiten, un peu étroite au premier abord mais qui assume très bien le rôle avec de belles intentions. Larmore est assez électrique quoique de diction moyenne.
Mise en scène de Py - et mise en scène pyienne. Mais du bon Py, qui réussit même à raccrocher le meurtre de Polonius au livret et l'arrivée de Fortinbras se couronnant sur le cercueil d'Hamlet.

Excellente soirée. La Monnaie est décidément une fort bonne fréquentation (le théâtre est magnifique et surtout acoustiquement idéal) - et cet opéra devient à raison un standard du répertoire.
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec


Nombre de messages : 97639
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

HAMLET - THOMAS  - MINKOWSKI - PY - La Monnaie Empty
MessageSujet: Re: HAMLET - THOMAS - MINKOWSKI - PY - La Monnaie   HAMLET - THOMAS  - MINKOWSKI - PY - La Monnaie EmptyLun 23 Déc 2013 - 0:06

Oui, les remplaçants sont quand même de grande classe... et leurs qualités assez proches des remplacés, finalement, en tout cas en ce qui concerne la qualité du style et de la diction (Mathieu ressemble vraiment à un bébé-Richter – pas le Richter d'il y a cinq ou dix ans, mais le Richter d'aujourd'hui).

J'avais associé le couronnement final à une image du cynisme du pouvoir, du monde qui tourne malgré les morts... mais bien sûr, tu as raison, c'est Fortinbras !!
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Guillaume
lapineau huguenot
Guillaume


Nombre de messages : 17530
Age : 30
Localisation : Paris
Date d'inscription : 27/06/2006

HAMLET - THOMAS  - MINKOWSKI - PY - La Monnaie Empty
MessageSujet: Re: HAMLET - THOMAS - MINKOWSKI - PY - La Monnaie   HAMLET - THOMAS  - MINKOWSKI - PY - La Monnaie EmptyLun 23 Déc 2013 - 0:53

Mathieu est un Richter avec quand même beaucoup moins de métal, je ne trouve pas en outre que la voix soit extrêmement bien projetée en salle. (Le traitement par Py du personnage de Laërte ainsi que du début du IV sont par ailleurs les seules choses hors-sujet dans sa mise en scène). De toute façon Richter était dans un rôle aussi insignifiant un luxe, il vaut mieux qu'il remplisse son agenda de rôles majeurs. Dommage pour Yoncheva, mais pareil, il y a des rôles où sa contribution serait décisive alors qu'ici le rôle d'Ophélie n'est pas le plus intéressant (déjà que chez Shakespeare...).
C'est un opéra de baryton, même si le IV repose sur Ophélie et que le couple royal a de fort belles scènes.
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec


Nombre de messages : 97639
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

HAMLET - THOMAS  - MINKOWSKI - PY - La Monnaie Empty
MessageSujet: Re: HAMLET - THOMAS - MINKOWSKI - PY - La Monnaie   HAMLET - THOMAS  - MINKOWSKI - PY - La Monnaie EmptyLun 23 Déc 2013 - 1:00

Guillaume a écrit:
Mathieu est un Richter avec quand même beaucoup moins de métal, je ne trouve pas en outre que la voix soit extrêmement bien projetée en salle.
Ça, je n'en doute pas, je parlais davantage du timbre et du style ; Richter, c'est glorieux, alors que Mathieu est quand même plus pâle, avec une émission nettement moins dynamique (Richter utilise plutôt les résonateurs arrières, surtout maintenant qu'il chante un répertoire plus central, mais ça envoie sacrément !). Mais je trouvais intéressant de remplacer ainsi au plus près possible de l'absent.

Citation :
De toute façon Richter était dans un rôle aussi insignifiant un luxe
Je ne le trouve pas insignifiant, il a un air sympa, et surtout son retour est quand même le point culminant de la tension de quasiment toute l'œuvre.

Par ailleurs, la carrière de Richter n'en est pas à un degré de lourdeur et de célébrité plus important que chanter un rôle de ténor non-principal dans une production de Py sur une grande scène européenne. Il nous fera peut-être Roméo à Paris ou à Vienne, mais il n'en a pas encore la notoriété.


Citation :
alors qu'ici le rôle d'Ophélie n'est pas le plus intéressant (déjà que chez Shakespeare...).
Ah, moi je l'aime beaucoup, chez Shakespeare. Chez Thomas, ça virevolte un peu plus, on n'est pas vraiment dans l'introspection, malgré la tentative du début de l'acte II. Mais c'est quand même un (très) gros rôle, qui ne ferait pas de mal à sa carrière. Je suppose qu'elle était vraiment empêchée, ce n'est pas le genre de chose qu'on refuse.

Citation :
C'est un opéra de baryton, même si le IV repose sur Ophélie et que le couple royal a de fort belles scènes.
C'est sûr que Hamlet doit absolument être bon, mais les seconds rôles sont plus que substantiels.
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Contenu sponsorisé





HAMLET - THOMAS  - MINKOWSKI - PY - La Monnaie Empty
MessageSujet: Re: HAMLET - THOMAS - MINKOWSKI - PY - La Monnaie   HAMLET - THOMAS  - MINKOWSKI - PY - La Monnaie Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
HAMLET - THOMAS - MINKOWSKI - PY - La Monnaie
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La Monnaie 2013-2014
» ONP – Hamlet (Thomas) – Dumoussaud, Warlikowski – mar-avr 23
» OC - Hamlet / Thomas - Langrée / Teste - 30/01/22
» Hamlet - Thomas - Langrée - Favart XII 2018
» Hamlet-Opéra du Rhin juin 2011

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Autour de la musique classique :: Musique classique :: Concerts-
Sauter vers: