Autour de la musique classique

Le but de ce forum est d'être un espace dédié principalement à la musique classique sous toutes ses périodes, mais aussi ouvert à d'autres genres.
 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Le Deal du moment : -64%
-64% sur le Lot de 2 Enceintes bibliothèques ...
Voir le deal
199 €

 

 Cavalli : Eliogabalo - Garcia Alarcon - Jolly - Garnier

Aller en bas 
2 participants
AuteurMessage
Montfort
Mélomane chevronné



Nombre de messages : 4155
Age : 75
Localisation : Paris 16
Date d'inscription : 11/05/2010

Cavalli : Eliogabalo - Garcia Alarcon - Jolly - Garnier  Empty
MessageSujet: Cavalli : Eliogabalo - Garcia Alarcon - Jolly - Garnier    Cavalli : Eliogabalo - Garcia Alarcon - Jolly - Garnier  EmptyMer 21 Sep 2016 - 22:38

J'y vais le 11 octobre : sans doute y aura - t -il des C R avant cette date.
J'avais adoré Elena sur un livret superbe de Busenello.
Une critique :
http://www.concertonet.com/scripts/review.php?ID_review=11789

Toutes ne sont pas positives : Mariode n'a pas beaucoup apprécié, mais c'est Mariode....

Montfort
Revenir en haut Aller en bas
Montfort
Mélomane chevronné



Nombre de messages : 4155
Age : 75
Localisation : Paris 16
Date d'inscription : 11/05/2010

Cavalli : Eliogabalo - Garcia Alarcon - Jolly - Garnier  Empty
MessageSujet: Re: Cavalli : Eliogabalo - Garcia Alarcon - Jolly - Garnier    Cavalli : Eliogabalo - Garcia Alarcon - Jolly - Garnier  EmptySam 24 Sep 2016 - 9:20

Une autre, très critique :

http://www.resmusica.com/2016/09/23/rendez-vous-manque-pour-leliogabalo-de-cavalli-a-garnier/

  Montfort
Revenir en haut Aller en bas
Montfort
Mélomane chevronné



Nombre de messages : 4155
Age : 75
Localisation : Paris 16
Date d'inscription : 11/05/2010

Cavalli : Eliogabalo - Garcia Alarcon - Jolly - Garnier  Empty
MessageSujet: Re: Cavalli : Eliogabalo - Garcia Alarcon - Jolly - Garnier    Cavalli : Eliogabalo - Garcia Alarcon - Jolly - Garnier  EmptyDim 25 Sep 2016 - 11:07

Encore une, assez fouillée :

http://www.anaclase.com/chroniques/eliogabalo-h%C3%A9liogabale

Personne d'autre que moi n'a prévu d'y aller ??


Montfort
Revenir en haut Aller en bas
Stolzing
Mélomaniaque
Stolzing


Nombre de messages : 1057
Localisation : Paris
Date d'inscription : 10/05/2010

Cavalli : Eliogabalo - Garcia Alarcon - Jolly - Garnier  Empty
MessageSujet: Re: Cavalli : Eliogabalo - Garcia Alarcon - Jolly - Garnier    Cavalli : Eliogabalo - Garcia Alarcon - Jolly - Garnier  EmptySam 8 Oct 2016 - 11:42

Eliogabalo Franco Fagioli
Alessandro Cesare Paul Groves
Flavia Gemmira Nadine Sierra
Giuliano Gordio Valer Sabadus
Anicia Eritea Elin Rombo
Atilia Macrina Mariana Flores
Zotico Matthew Newlin
Lenia Emiliano Gonzalez Toro
Nerbulone, Tiferne Scott Conner

Mise en scène Thomas Jolly
Direction musicale Leonardo García Alarcón
Orchestre Capella Mediterranea
Chœur de Chambre de Namur


Belle soirée hier. L'oeuvre est magnifique et je ne me suis pas ennuyé une seconde. Je ne comprends pas ceux qui parlent de tunnels au premier acte, qui est certes le plus long (1h15 contre 40 minutes et une heure pour les suivants). Bien sûr, il faut aimer le style de Cavalli et, si on s'attend à des airs virtuoses, on sera déçu. C'est une succession souple d'ariosos et d'airs ou ensembles assez brefs, mais épousant merveilleusement les affects. Que le critique de Resmusica n'y comprenne manifestement rien est son problème plus que celui de l'oeuvre...

Distribution bonne sans être transcendante, dans une oeuvre qui requiert, une fois encore, de l'expression plus que de la virtuosité. J'ai trouvé Fagioli assez décevant dans le rôle-titre, la voix n'était pas très belle et la caractérisation n'était pas mémorable. C'est convenable, mais je pense qu'une telle musique ne lui va pas, il est bluffant dans la virtuosité. Groves vraiment très bien, beaucoup de présence est d'intensité, Sierra, qu'on nous présente comme très prometteuse, entre les deux (personnage bien campé, mais timbre inégal, beau médium mais aigus péniblement vinaigrés) Gonzalez Toro parfait, inquiétant dans le rôle de la nourrice libidineuse et organisatrice des plaisirs de l'empereur, Flores d'une grande intensité dans un assez petit rôle. Valer Sabadus expressif mais un peu léger tout de même, Rombo jolie et sans histoire. Le tout vaut mieux que la somme des parties.

Tout compris, il devait y avoir une petite trentaine de musiciens dans la fosse (à vue de nez, une quinzaine de cordes, un continuo assez fourni, trois trombones, un basson, etc.) ce qui est vraiment le minimum pour une salle comme Garnier. La direction était vivante et naturelle, avec suffisamment de variété dans les couleurs.

Mise en scène très sobre, décor noir sur fond noir (du jamais vu Rolling Eyes ) avec des jeux de projecteurs à la signification pas toujours limpide et à l'utilité discutable, mais avec des costumes pseudo-antiques réussis et une direction d'acteurs raisonnablement vivante. Au moins, on comprend l'intrigue, ce que font les personnages correspond aux affects exprimés, ce n'est pas moche, il y a des moments vraiment réussis (le ballet des hiboux au 2e acte, le bain d'or au 3e) - par les temps qui courent, c'est déjà bien.

Ce n'est pas très plein, c'est dommage, on passe une excellente soirée avec une oeuvre qui vient d'être redécouverte, et un compositeur qui reste encore trop rare sur scène.
Revenir en haut Aller en bas
Montfort
Mélomane chevronné



Nombre de messages : 4155
Age : 75
Localisation : Paris 16
Date d'inscription : 11/05/2010

Cavalli : Eliogabalo - Garcia Alarcon - Jolly - Garnier  Empty
MessageSujet: Re: Cavalli : Eliogabalo - Garcia Alarcon - Jolly - Garnier    Cavalli : Eliogabalo - Garcia Alarcon - Jolly - Garnier  EmptyMer 12 Oct 2016 - 10:05

Représentation du 11 octobre.

Très belle soirée.
C'est une oeuvre dans laquelle on n'entre pas facilement, du fait du style du compositeur, un continuum entrecoupé d'airs et d'ensembles assez brefs - la dimension élégiaque prédomine : d'après le programme, il y a 11 lamenti ! La construction dramatique enfin : le premier acte, d'exposition est un peu austère, mais ensuite la veine dramatique et musicale  s'enrichit pour exploser au dernier acte.
Comme toujours avec Cavalli le livret est d'une grande beauté : j'ai passé beaucoup de temps à lire les surtitrages, pour le coup tout à fait précis : très poétique, avec des incises politiques frappantes - l'auteur en resté anonyme, et dans le programme il y a une réflexion intéressante qui vise à démontrer que l'auteur pourrait etre Busenello : il y a une analyse lexicale et stylistique mais aussi le contenu du livret, qui à bien des égards s'apparente à celui du "Couronnement" : le quatuor final dans lequel les amants se réjouissent de leur sort est la décalque du duo de Poppée et Néron qui clôt le "Couronnement".
Beau travail de Thomas Jolly : scénographie sobre, et fin travail d'acteurs.
Impossible de réussir à faire vivre cette oeuvre sans un plateau vocal à la hauteur : ici c'est tout à fait le cas : certes Eliogabalo n'est pas Rinaldo, donc l'interprétation de Fagioli reste assez sobre, mais très prenante : son dernier air " Alba, deh, ruggiadosa" était un enchantement. Le reste de la distribution s'est située à un niveau comparable, à l'exception peut etre de Valer Sabadus, un peu court en projection.
Sans doute René Jacobs aurait donné cette oeuvre avec une instrumentation un peu plus chatoyante, mais la Capella Mediterranea et son chef Leonardo Garcia Alarcon soutiennent parfaitement la comparaison : ils ont été justement acclames à la fin du spectacle.
Il faut aussi rendre hommage au flair de Stéphane Lissner qui a eu l'excellente idée de monter ce spectacle.
Il y a encore deux représentations le 13 et le 15 octobre : il y avait du monde, mais le théâtre n'était pas plein.

Montfort
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





Cavalli : Eliogabalo - Garcia Alarcon - Jolly - Garnier  Empty
MessageSujet: Re: Cavalli : Eliogabalo - Garcia Alarcon - Jolly - Garnier    Cavalli : Eliogabalo - Garcia Alarcon - Jolly - Garnier  Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Cavalli : Eliogabalo - Garcia Alarcon - Jolly - Garnier
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» RF - Garcia Alarcon - Monteverdi - 17/10/2021
» Bastille. Les Indes Galantes. C. Cogitore. L. García Alarcón
» Francesco Cavalli
» Il Diluvio Universale - Falvetti - Alarcón
» Opéra Comique - Cavalli: Egisto - Dumestre

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Autour de la musique classique :: Musique classique :: Concerts-
Sauter vers: