Autour de la musique classique

Le but de ce forum est d'être un espace dédié principalement à la musique classique sous toutes ses périodes, mais aussi ouvert à d'autres genres.
 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Le Deal du moment : -20%
Figurine Herbizarre N°76 – Collection Super ...
Voir le deal
11.99 €

 

 Björn Schmelzer et Graindelavoix

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Benedictus
Mélomane chevronné
Benedictus

Nombre de messages : 11100
Age : 45
Localisation : De retour dans le neuf-quatre...
Date d'inscription : 02/03/2014

Björn Schmelzer et Graindelavoix - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Björn Schmelzer et Graindelavoix   Björn Schmelzer et Graindelavoix - Page 2 EmptyDim 12 Mai 2019 - 19:17

Oui, une voix très charnue, et une capacité à varier l'émission en jouant sur ses résonateurs faciaux avec une versatilité étonnante (Carine Tinney, peut-être?)

J'avais aussi été assez frappé par Razek-François Bitar (enfin, je pense que c'est lui: après le concert, je l'ai entendu parler en arabe dialectal libanais...), capable de passer de façon assez vertigineuse d'une émission de chantre d'église orientale à un falsetto très limpide et très focalisé.
Revenir en haut Aller en bas
Mandryka
Mélomaniaque
Mandryka

Nombre de messages : 751
Date d'inscription : 03/04/2010

Björn Schmelzer et Graindelavoix - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Björn Schmelzer et Graindelavoix   Björn Schmelzer et Graindelavoix - Page 2 EmptyMar 21 Mai 2019 - 20:14

Je viens de m'acheter un billet pour son Gesualdo Marathon à Utrecht en août, tous les responsoria dans un concert de 4 heures. Moi, je ne fais pas les choses à moitié!
Revenir en haut Aller en bas
Benedictus
Mélomane chevronné
Benedictus

Nombre de messages : 11100
Age : 45
Localisation : De retour dans le neuf-quatre...
Date d'inscription : 02/03/2014

Björn Schmelzer et Graindelavoix - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Björn Schmelzer et Graindelavoix   Björn Schmelzer et Graindelavoix - Page 2 EmptyMar 21 Mai 2019 - 21:46

Veinard! Tâche de bien en profiter...
Revenir en haut Aller en bas
Rubato
Mélomane chevronné
Rubato

Nombre de messages : 10908
Date d'inscription : 21/01/2007

Björn Schmelzer et Graindelavoix - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Björn Schmelzer et Graindelavoix   Björn Schmelzer et Graindelavoix - Page 2 EmptyLun 27 Jan 2020 - 21:46

[Playlist]

JOYE
Les plaintes de Gilles de Bins dit Binchois

C'est toujours avec beaucoup de plaisir que je réécoute cet album.

La déploration sur la mort de Binchois, d'Ockeghem qui clôt l'album... I love you

Mort, tu as navré de ton dart
Le père de joyeuseté
En desployant ton estendart
Sur binchois, patron de bonté.
Revenir en haut Aller en bas
Benedictus
Mélomane chevronné
Benedictus

Nombre de messages : 11100
Age : 45
Localisation : De retour dans le neuf-quatre...
Date d'inscription : 02/03/2014

Björn Schmelzer et Graindelavoix - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Björn Schmelzer et Graindelavoix   Björn Schmelzer et Graindelavoix - Page 2 EmptyJeu 26 Mar 2020 - 23:15

En Playlist, Benedictus a écrit:
Björn Schmelzer et Graindelavoix - Page 2 Vecchi10
VECCHI: Requiem. Les funérailles de Rubens et le baroque anversois
Björn Schmelzer / Graindelavoix
Franc-Waret, II.2016
Glossa


Cette façon de dépayser le premier baroque européen en le tirant, au-delà de même de la polyphonie Renaissance, vers des postures vocales archaïsantes et méditerranéennes, voire byzantines, est certes assez aventureuse musicologiquement (mais avec une densité austère, une gravité dans le dolorisme, qui évite l’impression de nawak syncrétique façon Bestion dans Monteverdi) mais c’est incroyablement prenant, et beau.
Merci à Rubato pour la recommandation!
Revenir en haut Aller en bas
Rubato
Mélomane chevronné
Rubato

Nombre de messages : 10908
Date d'inscription : 21/01/2007

Björn Schmelzer et Graindelavoix - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Björn Schmelzer et Graindelavoix   Björn Schmelzer et Graindelavoix - Page 2 EmptyLun 20 Avr 2020 - 19:35

[Playlist]

The Liberation of the Gothic
Florid polyphony by Thomas Ashwell & John Browne.


drunken

Magnifique album; l'une des grandes réussites de graindelavoix.

Voir page précédente.
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 89552
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Björn Schmelzer et Graindelavoix - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Björn Schmelzer et Graindelavoix   Björn Schmelzer et Graindelavoix - Page 2 EmptyMar 21 Avr 2020 - 23:29

Ils viennent de sortir, vendredi dernier, les Répons de Ténèbres de Gesualdo, que je vais m'empresser d'écouter. Surprised (sa meilleure œuvre sacrée, au sein d'un corpus qui n'a vraiment pas l'audace de ses deux derniers livres de madrigaux)
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Benedictus
Mélomane chevronné
Benedictus

Nombre de messages : 11100
Age : 45
Localisation : De retour dans le neuf-quatre...
Date d'inscription : 02/03/2014

Björn Schmelzer et Graindelavoix - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Björn Schmelzer et Graindelavoix   Björn Schmelzer et Graindelavoix - Page 2 EmptyMar 21 Avr 2020 - 23:36

C'est déjà sorti en streaming? Mes CD ont été envoyés ce matin - les entendre là-dedans en concert il y a un an m'avait tellement électrisé (j'en parle un peu plus haut) que j'avais précommandé ça.

(Et Rubato aussi, me suis-je laissé dire...)
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 89552
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Björn Schmelzer et Graindelavoix - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Björn Schmelzer et Graindelavoix   Björn Schmelzer et Graindelavoix - Page 2 EmptyMer 22 Avr 2020 - 0:48

Benedictus a écrit:
C'est déjà sorti en streaming? Mes CD ont été envoyés ce matin - les entendre là-dedans en concert il y a un an m'avait tellement électrisé (j'en parle un peu plus haut) que j'avais précommandé ça.

(Et Rubato aussi, me suis-je laissé dire...)

Je viens d'écouter ça par l'Ensemble Tenebræ (autre nouveauté), mais effectivement pour Schmelzer c'est tout frais de vendredi dernier en flux.

Ça fait très très envie en effet.
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Rubato
Mélomane chevronné
Rubato

Nombre de messages : 10908
Date d'inscription : 21/01/2007

Björn Schmelzer et Graindelavoix - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Björn Schmelzer et Graindelavoix   Björn Schmelzer et Graindelavoix - Page 2 EmptyMer 22 Avr 2020 - 8:27

Benedictus a écrit:
C'est déjà sorti en streaming? Mes CD ont été envoyés ce matin - les entendre là-dedans en concert il y a un an m'avait tellement électrisé (j'en parle un peu plus haut) que j'avais précommandé ça.

(Et Rubato aussi, me suis-je laissé dire...)

Effectivement, et j'espère le recevoir d'ici la fin de semaine (expédié le 15 avril)  bounce
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 89552
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Björn Schmelzer et Graindelavoix - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Björn Schmelzer et Graindelavoix   Björn Schmelzer et Graindelavoix - Page 2 EmptyMer 22 Avr 2020 - 17:13

Gesualdo – Tenebræ – Graindelavoix
→ Lecture archaïsante qui met en valeur le plain-chant et lent contrepoint plutôt que la déclamation théâtrale, en tirant l'esthétique vers le XVIe siècle. Toutes choses qui se défendent, mais les timbres assez blancs de l'ensemble m'empêchent d'y prendre le même plaisir. Beaucoup plus séduit par la lecture résolument XVIIe, beaucoup plus incarnée, de l'ensemble Tenebræ – parue deux semaines plus tôt.
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Cololi
chaste Col
Cololi

Nombre de messages : 31497
Age : 39
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 10/04/2009

Björn Schmelzer et Graindelavoix - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Björn Schmelzer et Graindelavoix   Björn Schmelzer et Graindelavoix - Page 2 EmptyMer 22 Avr 2020 - 17:18

DavidLeMarrec a écrit:
de l'ensemble Tenebræ – parue deux semaines plus tôt.

Que l'on peut écouter où ? Avec un nom d'ensemble pareil, ça complique les choses hehe

_________________
Laissons les jolies femmes aux hommes sans imagination - Proust (Albertine disparue)
Revenir en haut Aller en bas
http://discopathe-anonyme.fr/
Rubato
Mélomane chevronné
Rubato

Nombre de messages : 10908
Date d'inscription : 21/01/2007

Björn Schmelzer et Graindelavoix - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Björn Schmelzer et Graindelavoix   Björn Schmelzer et Graindelavoix - Page 2 EmptyMer 22 Avr 2020 - 17:21

DavidLeMarrec a écrit:
Gesualdo – Tenebræ – Graindelavoix
→ Lecture archaïsante qui met en valeur le plain-chant et lent contrepoint plutôt que la déclamation théâtrale, en tirant l'esthétique vers le XVIe siècle. Toutes choses qui se défendent, mais les timbres assez blancs de l'ensemble m'empêchent d'y prendre le même plaisir.

C'est bizarre, car j'ai toujours trouvé leurs timbres très caractérisés, typés, mais jamais blancs...je verrai après écoute.
Revenir en haut Aller en bas
Benedictus
Mélomane chevronné
Benedictus

Nombre de messages : 11100
Age : 45
Localisation : De retour dans le neuf-quatre...
Date d'inscription : 02/03/2014

Björn Schmelzer et Graindelavoix - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Björn Schmelzer et Graindelavoix   Björn Schmelzer et Graindelavoix - Page 2 EmptyMer 22 Avr 2020 - 17:40

DavidLeMarrec a écrit:
Gesualdo – Tenebræ – Graindelavoix
→ Lecture archaïsante qui met en valeur le plain-chant et lent contrepoint plutôt que la déclamation théâtrale, en tirant l'esthétique vers le XVIe siècle.
Oui, et les sorties de route harmoniques - en tout cas en concert.

DavidLeMarrec a écrit:
mais les timbres assez blancs de l'ensemble m'empêchent d'y prendre le même plaisir.
Shocked Là, j'avoue que je suis très surpris. En concert (et dans tous leurs précédents disques), les voix ont un grain hyper-typé et des postures vocales, des modes d'émission qui accentuent encore cet aspect-là - au point qu'au début, j'avais même trouvé ça un peu excessif (dans leur Messe de Notre-Dame, notamment.)

DavidLeMarrec a écrit:
Beaucoup plus séduit par la lecture résolument XVIIe, beaucoup plus incarnée, de l'ensemble Tenebræ – parue deux semaines plus tôt.
Re- Shocked Parce que là, à l'inverse, tout ce que j'ai entendu d'eux (disques Bruckner / Brahms et Poulenc chez Signum, Gesulado / Victoria chez Archiv), j'avais trouvé ça, justement, très blanc et pour le coup assez désincarné, ou disons d'un expressivité assez typiquement chœur à l'anglaise (un peu comme Stile Antico mais en plus gentil et plus lisse.) Après, si par lecture XVIIᵉ, tu veux dire moins contrapuntique et plus mélodique, oui, ça, je veux bien le croire (c'est d'ailleurs ce qui m'avait frustré dans leur précédent Gesualdo.)
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 89552
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Björn Schmelzer et Graindelavoix - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Björn Schmelzer et Graindelavoix   Björn Schmelzer et Graindelavoix - Page 2 EmptyMer 22 Avr 2020 - 19:24

Cololi a écrit:
Que l'on peut écouter où ? Avec un nom d'ensemble pareil, ça complique les choses hehe

C'est couplé avec une jolie version des Couperin (maîtriser deux esthétiques aussi différentes force mon respect), et dirigé par Nigel Short, chez Signum.


Rubato a écrit:
C'est bizarre, car j'ai toujours trouvé leurs timbres très caractérisés, typés, mais jamais blancs...je verrai après écoute.

Les timbres sont assez quelconques, peu densément timbrés. Ce ne sont pas les plus anonymes ni les fantomatiques, mais ça manque de grain, précisément. On est assez exactement aux antipodes de Beauty Farm, par exemple. En revanche, oui, il y a un effort de caractérisation, ce ne sont pas non plus les interprètes polis des Tallis Scholars (que j'aime peut-être davantage, au demeurant).


Benedictus a écrit:
Oui, et les sorties de route harmoniques - en tout cas en concert.

Oui, alors que ce corpus n'est pas le plus spectaculaire qui soit de prime abord, ils en font un véritable Art de la Fugue, très impressionnant pour entendre le détail. (Mais le résultat manque cruellement de corps et d'urgence pour moi – j'ai bien compris que ce n'est pas leur projet, hein, mais je suis un fils de Guédron, moi, pas un héritier de Le Jeune…)


Citation :
Shocked Là, j'avoue que je suis très surpris. En concert (et dans tous leurs précédents disques), les voix ont un grain hyper-typé et des postures vocales, des modes d'émission qui accentuent encore cet aspect-là

Postures vocales, oui, il y a un effort pour les varier. Mais sinon, non, les voix elles-mêmes, on en trouve autant qu'on veut dans les chœurs de toutes sortes, ces ténors translucides et ces basses sans assise…
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 89552
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Björn Schmelzer et Graindelavoix - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Björn Schmelzer et Graindelavoix   Björn Schmelzer et Graindelavoix - Page 2 EmptyMer 22 Avr 2020 - 19:24


[Ensemble Tenebræ]

Citation :
Re- Shocked Parce que là, à l'inverse, tout ce que j'ai entendu d'eux (disques Bruckner / Brahms et Poulenc chez Signum, Gesulado / Victoria chez Archiv), j'avais trouvé ça, justement, très blanc et pour le coup assez désincarné, ou disons d'un expressivité assez typiquement chœur à l'anglaise

Je n'ai pas dit que c'était d'une urgence folle, c'est un disque très sage (c'est surtout leur Couperin qui est très anglais, un peu dans l'esprit des deux versions de Kirkby, avec Hogwood ou avec Medlam), mais d'une pudeur bienvenue qui n'empêche pas du tout le sens du texte. Pas typé non plus, mais pas du tout désincarné. C'est vraiment l'approche stylistique qui diffère, eux le traitent comme un motet vertical du XVIIe, où l'intelligibilité et la rhétorique du texte priment. Pour un Alleluia, on y perdrait sans doute, mais pour les Lamentations de Jérémie, c'est une valeur ajoutée considérable.


Citation :
(un peu comme Stile Antico mais en plus gentil et plus lisse.)

À nouveau, divergence : tu trouves Stile Antico lisse et typiquement anglais ? Les timbres, je veux bien, ils sont assez purs, mais comme la manière est incarnée ! Je les ai découverts l'année dernière par hasard en suivant les nouveautés, et j'ai remonté leur discographie bien qu'ils soient très loin de mes inclinations habituelles… Vraiment singuliers et persuasifs.


Citation :
Après, si par lecture XVIIᵉ, tu veux dire moins contrapuntique et plus mélodique, oui, ça, je veux bien le croire (c'est d'ailleurs ce qui m'avait frustré dans leur précédent Gesualdo.)

Pas mélodique, plutôt déclamatoire, rhétorique – le tout avec mesure bien entendu. Mais oui, c'est ce que je veux dire, on se croirait dans une période post-Guédron.
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Cololi
chaste Col
Cololi

Nombre de messages : 31497
Age : 39
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 10/04/2009

Björn Schmelzer et Graindelavoix - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Björn Schmelzer et Graindelavoix   Björn Schmelzer et Graindelavoix - Page 2 EmptyMer 22 Avr 2020 - 19:29

Très typé dans le disque Machaut OUI, mais dans celui-là … pas du tout.

@David : merci pour la précision : trouvé !

_________________
Laissons les jolies femmes aux hommes sans imagination - Proust (Albertine disparue)
Revenir en haut Aller en bas
http://discopathe-anonyme.fr/
Benedictus
Mélomane chevronné
Benedictus

Nombre de messages : 11100
Age : 45
Localisation : De retour dans le neuf-quatre...
Date d'inscription : 02/03/2014

Björn Schmelzer et Graindelavoix - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Björn Schmelzer et Graindelavoix   Björn Schmelzer et Graindelavoix - Page 2 EmptyMer 22 Avr 2020 - 21:01

@ David: Je te répondrai sur Graindelavoix et Tenebrae quand j'aurai écouté les deux.
(Mais a priori, une version des Répons de Gesualdo traité comme un motet vertical XVIIᵉ, je doute que ce soit ma came...)

Bon, quand même, juste pour le plaisir de te troller un peu:
Spoiler:
 
kiss

Pour Stile Antico, oui, j'avais écouté In a Strange Land, tant ton panégyrique m'avait intrigué et en fait, ça m'avait fait la même impression que tout ce que j'avais entendu d'eux avant: très, très bien, assez éloquent mais un peu lisse pour moi. Au demeurant, j'avais mieux aimé The Phoenix Rising que m'avaient recommandé Mélo et Oriane (qui, eux, m'avaient prévenu que j'allais trouver ça trop lisse et trop gentil.)

@ Cololi: En concert, c'était nettement moins typé que leur Machaut, oui; mais, à lire David, on croirait que c'est carrément devenu le Hilliard Ensemble...


EDIT: Pour Tenebrae, c'est fait (ici).
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 89552
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Björn Schmelzer et Graindelavoix - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Björn Schmelzer et Graindelavoix   Björn Schmelzer et Graindelavoix - Page 2 EmptyMer 22 Avr 2020 - 22:13

Spoiler:
 


Benedictus a écrit:
@ Cololi: En concert, c'était nettement moins typé que leur Machaut, oui; mais, à lire David, on croirait que c'est carrément devenu le Hilliard Ensemble...

À quel moment ai-je suggéré que les Graindelavoix chantaient mal ? albino

Non, c'est très bien (et même franchement intéressant), juste une frustration sur les timbres qui manquent de chair… et de grain, précisément.
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Mandryka
Mélomaniaque
Mandryka

Nombre de messages : 751
Date d'inscription : 03/04/2010

Björn Schmelzer et Graindelavoix - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Björn Schmelzer et Graindelavoix   Björn Schmelzer et Graindelavoix - Page 2 EmptyJeu 23 Avr 2020 - 10:55

Je viens de l’écouter pour la première fois. Je suis tout à fait d’accord avec David. Le style contrapuntal est nouveau à ce que je sache, et la pureté des voix marche très bien avec cette approche à mon avis.

La qualité sonore est bien sur Qobuz, j’aime les tempos assez lents, j’ai l’impression que chaque motet a son propre caractère, j’aime l’essai de Mladon Dolar dans le livret.
Revenir en haut Aller en bas
Rubato
Mélomane chevronné
Rubato

Nombre de messages : 10908
Date d'inscription : 21/01/2007

Björn Schmelzer et Graindelavoix - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Björn Schmelzer et Graindelavoix   Björn Schmelzer et Graindelavoix - Page 2 EmptyJeu 23 Avr 2020 - 15:43

J'ai reçu mon coffret Gesualdo/Tenebrae. bounce
Revenir en haut Aller en bas
Benedictus
Mélomane chevronné
Benedictus

Nombre de messages : 11100
Age : 45
Localisation : De retour dans le neuf-quatre...
Date d'inscription : 02/03/2014

Björn Schmelzer et Graindelavoix - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Björn Schmelzer et Graindelavoix   Björn Schmelzer et Graindelavoix - Page 2 EmptyJeu 23 Avr 2020 - 15:49

Moi aussi! bounce
Revenir en haut Aller en bas
Cololi
chaste Col
Cololi

Nombre de messages : 31497
Age : 39
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 10/04/2009

Björn Schmelzer et Graindelavoix - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Björn Schmelzer et Graindelavoix   Björn Schmelzer et Graindelavoix - Page 2 EmptyJeu 23 Avr 2020 - 15:58

J'ai essayé, c'est vraiment trop dense pour moi.
Il faut une concentration d'enfer assez longtemps.

_________________
Laissons les jolies femmes aux hommes sans imagination - Proust (Albertine disparue)
Revenir en haut Aller en bas
http://discopathe-anonyme.fr/
Mandryka
Mélomaniaque
Mandryka

Nombre de messages : 751
Date d'inscription : 03/04/2010

Björn Schmelzer et Graindelavoix - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Björn Schmelzer et Graindelavoix   Björn Schmelzer et Graindelavoix - Page 2 EmptyJeu 23 Avr 2020 - 16:02

Cololi a écrit:
J'ai essayé, c'est vraiment trop dense pour moi.
Il faut une concentration d'enfer assez longtemps.
LOL

Je l'ai vu à Utrecht -- c'était un concert de plus de trois heures!
Revenir en haut Aller en bas
Benedictus
Mélomane chevronné
Benedictus

Nombre de messages : 11100
Age : 45
Localisation : De retour dans le neuf-quatre...
Date d'inscription : 02/03/2014

Björn Schmelzer et Graindelavoix - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Björn Schmelzer et Graindelavoix   Björn Schmelzer et Graindelavoix - Page 2 EmptyJeu 23 Avr 2020 - 16:26

Certes (à l'oratoire du Louvre, ils n'avaient donné que les Vendredi et Samedi) - mais:
1. c'est déjà une musique assez éprouvante si on n'est pas habitué à cette écriture;
2. une lecture qui insiste ainsi sur la matière contrapuntique d'une manière à la fois fouillée et accidentée, et propose par ailleurs une contextualisation avec un plain-chant assez rugueux, ça aurait plutôt tendance à redoubler la complexité de la chose;
3. Cololi n'est pas du genre à se mettre en écoute distraite quand il sent que ça lui résiste un peu...

... et du coup, je comprends assez sa réaction. Peut-être devrait-il commencer par bien se familiariser avec les seuls Répons de Gesualdo (sans plain-chant, tant pis pour la contextualisation dans un premier temps), et dans une version plus soft (comme celle que proposait David hier - mais il n'y a que le Jeudi - ou Herreweghe) avant de revenir à celle-ci.
Revenir en haut Aller en bas
Mandryka
Mélomaniaque
Mandryka

Nombre de messages : 751
Date d'inscription : 03/04/2010

Björn Schmelzer et Graindelavoix - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Björn Schmelzer et Graindelavoix   Björn Schmelzer et Graindelavoix - Page 2 EmptyJeu 23 Avr 2020 - 16:39

C’est trop hard core d’écouter les trois jours d’un trait, il faut être un peu fou pour ça, mais j’ai une autre idée, c’est plus facile d’écouter le chant grégorien avec les motets. Sinon c’est trop de chromatisme - comme un repas trop épicé.
Revenir en haut Aller en bas
Rubato
Mélomane chevronné
Rubato

Nombre de messages : 10908
Date d'inscription : 21/01/2007

Björn Schmelzer et Graindelavoix - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Björn Schmelzer et Graindelavoix   Björn Schmelzer et Graindelavoix - Page 2 EmptyJeu 23 Avr 2020 - 17:17

Cololi a écrit:
J'ai essayé, c'est vraiment trop dense pour moi.
Il faut une concentration d'enfer assez longtemps.

Je suis d'accord avec ça, et comme le dit Mandryka, il vaut mieux ne pas les écouter "d'un trait".
Il est déjà difficile de garder une bonne concentration pour une journée...
Revenir en haut Aller en bas
Rubato
Mélomane chevronné
Rubato

Nombre de messages : 10908
Date d'inscription : 21/01/2007

Björn Schmelzer et Graindelavoix - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Björn Schmelzer et Graindelavoix   Björn Schmelzer et Graindelavoix - Page 2 EmptyJeu 23 Avr 2020 - 20:40

J'ai écouté la première journée...et je ne comprends pas cette histoire de timbres blancs et de voix sans grain...on n'a pas dû écouter la même chose!!

Non, personnellement , c'est une écoute que j'ai énormément appréciée, et je peux déjà dire que de mes trois versions, c'est certainement celle que j'écouterai le plus souvent.

En fait, l'écoute m'a captivé, l'équilibre des voix, les timbres justement, reconnaissables; de mes trois versions, c'est celle qui "fonctionne" le mieux pour cette œuvre.
J'ai écouté hier celle de La Compagnia del Madrigale dont j'ai trouvé finalement l'interprétation presque trop "madrigalesque", avec une certaine légèreté inadaptée aux répons des ténèbres.
Je n'ai absolument pas ressenti cela avec graindelavoix, et je suis resté "scotché" du début à la fin.

C'est d'une telle densité/intensité que personnellement j'ai l'impression de (re)découvrir l'œuvre !

...Il n'y a pas de raison que je sois déçu par les deux autres journées! Smile

EDIT:

L'écoute de la deuxième journée (Feria Sexta) ne fait que renforcer mes précédents propos...

...Je n'avais jamais ressenti une telle émotion à l'écoute de cette œuvre !
Revenir en haut Aller en bas
Rubato
Mélomane chevronné
Rubato

Nombre de messages : 10908
Date d'inscription : 21/01/2007

Björn Schmelzer et Graindelavoix - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Björn Schmelzer et Graindelavoix   Björn Schmelzer et Graindelavoix - Page 2 EmptyVen 24 Avr 2020 - 20:47

Fin de l'écoute de Tenebrae de Gesualdo, avec la troisième journée Sabbato Sancto.  drunken

Je serai bref. Pour moi (et ça n'engage que moi), cette version est d'une beauté saisissante; elle est captivante et envoûtante. Elle surclasse sans peine mes précédentes versions. Certainement l'une des plus belles réalisations de graindelavoix.

J'entends enfin l'oeuvre comme j'aurais toujours voulu l'entendre, et je ne l'ai jamais autant appréciée !

Immense plaisir ! Very Happy


Dernière édition par Rubato le Dim 26 Avr 2020 - 21:42, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 89552
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Björn Schmelzer et Graindelavoix - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Björn Schmelzer et Graindelavoix   Björn Schmelzer et Graindelavoix - Page 2 EmptyVen 24 Avr 2020 - 20:51

Rubato a écrit:
J'ai écouté hier celle de La Compagnia del Madrigale dont j'ai trouvé finalement l'interprétation presque trop "madrigalesque", avec une certaine légèreté inadaptée aux répons des ténèbres.

Tiens, je me demande si je l'ai écoutée (ce sont mes chouchous dans le madrigal, pourtant). Il faut que j'essaie (là, voilà des timbres typés !), mais ce sera peut-être encore trop contrapuntique / décoratif pour moi.
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Rubato
Mélomane chevronné
Rubato

Nombre de messages : 10908
Date d'inscription : 21/01/2007

Björn Schmelzer et Graindelavoix - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Björn Schmelzer et Graindelavoix   Björn Schmelzer et Graindelavoix - Page 2 EmptyVen 24 Avr 2020 - 20:54

DavidLeMarrec a écrit:
Rubato a écrit:
J'ai écouté hier celle de La Compagnia del Madrigale dont j'ai trouvé finalement l'interprétation presque trop "madrigalesque", avec une certaine légèreté inadaptée aux répons des ténèbres.

Tiens, je me demande si je l'ai écoutée (ce sont mes chouchous dans le madrigal, pourtant). Il faut que j'essaie (là, voilà des timbres typés !), mais ce sera peut-être encore trop contrapuntique / décoratif pour moi.

Moi aussi ! Very Happy
Citation :

mais ce sera peut-être encore trop contrapuntique / décoratif pour moi.

C'est fort possible!
Revenir en haut Aller en bas
Rubato
Mélomane chevronné
Rubato

Nombre de messages : 10908
Date d'inscription : 21/01/2007

Björn Schmelzer et Graindelavoix - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Björn Schmelzer et Graindelavoix   Björn Schmelzer et Graindelavoix - Page 2 EmptyJeu 7 Mai 2020 - 8:41

En [Playlist] ce matin

Gesualdo

TENEBRAE
Feria Sexta


I love you
Revenir en haut Aller en bas
Rubato
Mélomane chevronné
Rubato

Nombre de messages : 10908
Date d'inscription : 21/01/2007

Björn Schmelzer et Graindelavoix - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Björn Schmelzer et Graindelavoix   Björn Schmelzer et Graindelavoix - Page 2 EmptyLun 11 Mai 2020 - 9:52

En [Playlist] ce matin

Gesualdo

TENEBRAE
Sabbato Sancto


I love you
Revenir en haut Aller en bas
Rubato
Mélomane chevronné
Rubato

Nombre de messages : 10908
Date d'inscription : 21/01/2007

Björn Schmelzer et Graindelavoix - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Björn Schmelzer et Graindelavoix   Björn Schmelzer et Graindelavoix - Page 2 EmptyMer 20 Mai 2020 - 8:17

[Playlist]

La trilogie: Villard de Honnecourt: Métier, memories and travels of a 13th-century cathedral builder

Ossuaires / Confréries / Motets

voir ici
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Björn Schmelzer et Graindelavoix - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Björn Schmelzer et Graindelavoix   Björn Schmelzer et Graindelavoix - Page 2 Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Björn Schmelzer et Graindelavoix
Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Autour de la musique classique :: Musique classique :: Discographie :: Interprètes (discographie)-
Sauter vers: