Autour de la musique classique

Le but de ce forum est d'être un espace dédié principalement à la musique classique sous toutes ses périodes, mais aussi ouvert à d'autres genres.
 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Le Deal du moment :
2 jeux de société achetés : le ...
Voir le deal

 

 Philharmonie - Beethoven/Bruckner - NHK Paavo Järvi 25/02/20

Aller en bas 
AuteurMessage
Rocktambule
Mélomane averti


Nombre de messages : 188
Date d'inscription : 28/03/2018

Philharmonie - Beethoven/Bruckner - NHK Paavo Järvi 25/02/20 Empty
MessageSujet: Philharmonie - Beethoven/Bruckner - NHK Paavo Järvi 25/02/20   Philharmonie - Beethoven/Bruckner - NHK Paavo Järvi 25/02/20 EmptyJeu 5 Mar 2020 - 17:52

Programme

   Toru Takemitsu
   How Slow the Wind
   Ludwig van Beethoven
   Concerto pour piano n°3
   Anton Bruckner
   Symphonie n°7

Distribution

   NHK Symphony Orchestra Tokyo
   Paavo Järvi, direction
   Khatia Buniatishvili, piano

J'étais bien content de revoir Paavo Järvi, et de découvrir pour la première fois cet orchestre pour lequel il nous avait quittés... Le programme ne m'enthousiasmait pas plus que ça, mais pourquoi pas !

Takemitsu : j'ai détesté, impossible de rentrer dans l’œuvre, je n'y ai rien compris, et j'ai décidément du mal avec ce type de répertoire. C'est à la fois lent, dérangeant, grinçant, pénible, angoissant... Une caricature de musique contemporaine. Dire que j'hésitais à acheter le CD sorti dernièrement de ce compositeur par ce même chef...

Beethoven : c'est un concerto que j'aime bien, sans plus. Malheureusement, j'ai de plus en plus de mal avec Buniatishvili, que j'aimais pourtant beaucoup à ses débuts. Souvenirs d'un concerto de Rachmaninov avec le même chef à la Salle Pleyel où elle m'avait ébloui, ainsi que de certains récitals très intéressants. Mais, depuis quelques années, elle semble avoir intégré les critiques qu'on a dû trop souvent lui rabâcher : "elle joue trop fort et trop vite", à tel point qu'elle prend le contre-pied à l'excès. Maintenant, elle joue lentement et tout doucement, et travaille sa douceur, sa tendresse. Sauf que ça ne le fait pas... Encore un souvenir d'un récital consacré à Brahms à la Philharmonie où elle m'avait passablement endormi. Et même ce qui la distinguait des autres pianistes finit par m'agacer : ses robes incroyables, son attitude soignée, son (réel ou feint) amour du public, ses baisers qu'elle envoie systématiquement au public... Elle a ses fans, elle a raison de fonctionner comme ça, si ça marche !
Bref, sur Beethoven, je n'ai rien entendu, le tempo n'était pas remarquable, plusieurs pains, ça manquait d'énergie, ça manquait de passion, et c'était bien ennuyeux. Paavo Järvi n'a rien fait pour aider, j'ai eu comme la vague impression qu'il s'ennuyait lui aussi, c'est bête !

Bruckner : après la découverte incroyable de la 3ème en début de saison, j'espérais beaucoup de cette 7ème. J'ai été déçu : dernier mouvement interminable, qui ne va nulle part, absence de climax, peu de thèmes accrocheurs. J'ai pourtant cru comprendre que c'était la plus célèbre, ce qui m'étonne. De retour chez moi, j'ai réécouté le CD de Paavo Järvi, et j'ai eu la même impression. Ensuite, j'ai écouté le CD par Wand, bien plus intéressant ! A revoir donc ! Par Paavo Järvi, cela ressemble plus à de la musique de méditation. Il est possible que je sois passé totalement à côté du concert...

Et enfin, j'ai été très surpris par l'orchestre. Quand on considère la maîtrise que Paavo Järvi avait de l'Orchestre de Paris, j'ai été déçu du rendu de cet orchestre. J'ai eu l'impression qu'ils jouaient les œuvres frontalement, sans recul, un peu mécaniquement. Les cuivres, souvent sollicités dans la symphonies, n'ont pas assuré (plusieurs pains, décalages), les cordes manquaient de profondeur, n'ont pas réussi à m'emporter. Ça fait plusieurs années qu'il est le chef de cet orchestre, j'espère qu'il en fera quelque-chose de plus, ou que ce n'était qu'un mauvais soir.

Un compte rendu sur un autre site : https://www.resmusica.com/2020/02/29/paavo-jarvi-et-khatia-buniatishvili-dans-un-programme-contraste-a-la-philharmonie-de-paris/
Visiblement, on n'a pas le même ressenti !
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 88516
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Philharmonie - Beethoven/Bruckner - NHK Paavo Järvi 25/02/20 Empty
MessageSujet: Re: Philharmonie - Beethoven/Bruckner - NHK Paavo Järvi 25/02/20   Philharmonie - Beethoven/Bruckner - NHK Paavo Järvi 25/02/20 EmptyMer 1 Avr 2020 - 16:02

Rocktambule a écrit:
Takemitsu : j'ai détesté, impossible de rentrer dans l’œuvre, je n'y ai rien compris, et j'ai décidément du mal avec ce type de répertoire. C'est à la fois lent, dérangeant, grinçant, pénible, angoissant... Une caricature de musique contemporaine. Dire que j'hésitais à acheter le CD sorti dernièrement de ce compositeur par ce même chef...

Pourtant, Takemitsu, même si ce n'est pas son œuvre la plus vertigineuse, on n'est pas beaucoup dans le méchant grincement. Toujours gracieux, ça procède beaucoup du Debussy progressivement émancipé de la tonalité, tel qu'on l'entend dans La Mer…

Citation :
Bref, sur Beethoven, je n'ai rien entendu, le tempo n'était pas remarquable, plusieurs pains, ça manquait d'énergie, ça manquait de passion, et c'était bien ennuyeux. Paavo Järvi n'a rien fait pour aider, j'ai eu comme la vague impression qu'il s'ennuyait lui aussi, c'est bête !

J'ai absolument adoré leur option dans le premier mouvement, écrit dans une veine assez dramatique, et joué comme sur la pointe des pieds. Quel contrepied en effet, mais dans une œuvre qu'on entend tout le temps, très réussi et vivifiant.


Citation :
Bruckner : après la découverte incroyable de la 3ème en début de saison, j'espérais beaucoup de cette 7ème. J'ai été déçu : dernier mouvement interminable, qui ne va nulle part, absence de climax, peu de thèmes accrocheurs. J'ai pourtant cru comprendre que c'était la plus célèbre, ce qui m'étonne. De retour chez moi, j'ai réécouté le CD de Paavo Järvi, et j'ai eu la même impression. Ensuite, j'ai écouté le CD par Wand, bien plus intéressant ! A revoir donc ! Par Paavo Järvi, cela ressemble plus à de la musique de méditation. Il est possible que je sois passé totalement à côté du concert...

Pourtant, son disque est très bien, et la Septième plus facile à suivre en principe que la Troisième (mais ça dépend qui joue évidemment…). Le mouvement lent n'était pas totalement prenant pour moi, alors que c'en est le sommet, mais globalement, les transitions étaient très réussies, le geste d'ensemble élancé.


Citation :
Et enfin, j'ai été très surpris par l'orchestre. Quand on considère la maîtrise que Paavo Järvi avait de l'Orchestre de Paris, j'ai été déçu du rendu de cet orchestre. J'ai eu l'impression qu'ils jouaient les œuvres frontalement, sans recul, un peu mécaniquement. Les cuivres, souvent sollicités dans la symphonies, n'ont pas assuré (plusieurs pains, décalages), les cordes manquaient de profondeur, n'ont pas réussi à m'emporter. Ça fait plusieurs années qu'il est le chef de cet orchestre, j'espère qu'il en fera quelque-chose de plus, ou que ce n'était qu'un mauvais soir.

Le son était un peu gris, oui (l'orchestre était paraît-il un peu au creux de la vague lorsqu'il l'a repris, il n'a en tout cas pas la même aura que l'excellent Métropolitain), mais j'ai trouvé l'orchestre très probe, à défaut de passion échevelée, vraiment pas senti les problèmes que tu dis.


Voilà, je voulais te faire le contrepoint depuis un petit moment. Smile
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Rocktambule
Mélomane averti


Nombre de messages : 188
Date d'inscription : 28/03/2018

Philharmonie - Beethoven/Bruckner - NHK Paavo Järvi 25/02/20 Empty
MessageSujet: Re: Philharmonie - Beethoven/Bruckner - NHK Paavo Järvi 25/02/20   Philharmonie - Beethoven/Bruckner - NHK Paavo Järvi 25/02/20 EmptyMer 1 Avr 2020 - 16:19

Merci pour ce retour que je n'espérais plus !

J'ai peut-être été un tout petit peu dur, mais on voit quand même à quel point les ressentis peuvent être différents d'un individu à l'autre.

Heureusement que j'écris ces commentaires, parce que le seul souvenir tangible que j'ai de ce concert aujourd'hui, c'est que mon siège était défoncé, et que j'étais particulièrement mal assis…
Revenir en haut Aller en bas
Xavier
Père fondateur
Xavier

Nombre de messages : 84603
Age : 38
Date d'inscription : 08/06/2005

Philharmonie - Beethoven/Bruckner - NHK Paavo Järvi 25/02/20 Empty
MessageSujet: Re: Philharmonie - Beethoven/Bruckner - NHK Paavo Järvi 25/02/20   Philharmonie - Beethoven/Bruckner - NHK Paavo Järvi 25/02/20 EmptyMer 1 Avr 2020 - 16:39

DavidLeMarrec a écrit:
Rocktambule a écrit:
Takemitsu : j'ai détesté, impossible de rentrer dans l’œuvre, je n'y ai rien compris, et j'ai décidément du mal avec ce type de répertoire. C'est à la fois lent, dérangeant, grinçant, pénible, angoissant... Une caricature de musique contemporaine. Dire que j'hésitais à acheter le CD sorti dernièrement de ce compositeur par ce même chef...

Pourtant, Takemitsu, même si ce n'est pas son œuvre la plus vertigineuse, on n'est pas beaucoup dans le méchant grincement. Toujours gracieux, ça procède beaucoup du Debussy progressivement émancipé de la tonalité, tel qu'on l'entend dans La Mer…

Oui, c'est du Takemitsu lisse et esthétique, qui laisse le temps s'écouler, tout sauf grinçant ou angoissant, à moins que je me trompe d'œuvre…
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Philharmonie - Beethoven/Bruckner - NHK Paavo Järvi 25/02/20 Empty
MessageSujet: Re: Philharmonie - Beethoven/Bruckner - NHK Paavo Järvi 25/02/20   Philharmonie - Beethoven/Bruckner - NHK Paavo Järvi 25/02/20 Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Philharmonie - Beethoven/Bruckner - NHK Paavo Järvi 25/02/20
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Autour de la musique classique :: Musique classique :: Concerts-
Sauter vers: