Autour de la musique classique

Le but de ce forum est d'être un espace dédié principalement à la musique classique sous toutes ses périodes, mais aussi ouvert à d'autres genres.
 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
-30%
Le deal à ne pas rater :
Nike Court Royale 2 Mid
48.97 € 69.99 €
Voir le deal

 

 Contempos de Brahms: Herzogenberg, Gernsheim, Krug,Reinecke…

Aller en bas 
AuteurMessage
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 91202
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Contempos de Brahms: Herzogenberg, Gernsheim, Krug,Reinecke… Empty
MessageSujet: Contempos de Brahms: Herzogenberg, Gernsheim, Krug,Reinecke…   Contempos de Brahms: Herzogenberg, Gernsheim, Krug,Reinecke… EmptyMar 29 Déc 2020 - 20:15

Un petit fil pour mettre en valeur ces gens dont on ne parle jamais, et qui ont laissé des choses merveilleuses cependant ?

Les symphonies 2 & 3 de Reinecke, on ne fait pas plus dramatique, d'un romantisme bien rangé mais généreux.

Mais aujourd'hui cette semaine, eu envie de partager un grand coup de cœur sur CSS, je vous en fais profiter vu qui rôde dans le coin. hehe

Découverte de la musique de chambre d'Arnold Krug (1849-1904), dont je vais tâcher de dire le moins possible pour ne pas empiéter sur les notules que je tâche de finir depuis quelque temps déjà… Hambourgeois qui étudia à Leipzig (avec Reinecke) et Berlin, puis qui exerça dans sa ville natale et ailleurs en Allemagne (le Sextuor à cordes a été proposé à un concours dresdois de 1896).

Et quel Sextuor, lumineux et enfiévré, qui évoque à la fois la plénitude des accords d'ouverture du dernier Quatuor de Schoeck et surtout, l'élan et la lumière du Souvenir de Florence de Tchaïkovski !

Le Quatuor pour piano et cordes est tout aussi intensément lyrique, avec quelque chose de plus farouchement vital, d'un romantisme avoué. Splendidement urgent lui aussi, une autre merveille qui vous empoigne, tendu comme un arc dans le plus grand des sourires !

À découvrir absolument si ce type de caractère vous sied.

Contempos de Brahms: Herzogenberg, Gernsheim, Krug,Reinecke… Krug_sextuor
(Lien pour écouter gratuitement (hors mobiles) et légalement.)

C'est à ma connaissance l'unique disque documentant ce compositeur qui fit pourtant les beaux jours des concerts allemands à la fin du XIXe siècle et jusque dans les années 30.

Fabuleuse exécution, nette comme du diamant, enthousiaste comme des amateurs tout émerveillés de leur trouvaille, par le Linos Ensemble (qui ne dispose pas que de vents extraordinaires !). CPO 2018 – qui en doutait ?
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Mefistofele
Mélomaniaque
Mefistofele

Nombre de messages : 1024
Localisation : Under a grey, rifted sky
Date d'inscription : 17/11/2019

Contempos de Brahms: Herzogenberg, Gernsheim, Krug,Reinecke… Empty
MessageSujet: Re: Contempos de Brahms: Herzogenberg, Gernsheim, Krug,Reinecke…   Contempos de Brahms: Herzogenberg, Gernsheim, Krug,Reinecke… EmptyMer 30 Déc 2020 - 1:29

Oh, l'idée de ce fil est intéressante, mais ne risque-t-on pas de doublonner avec ceux dédiés aux compositeurs ? Par exemple, Gernsheim ou Reinecke.

Alors, Krug apparaît au moins sur un autre disque CPO (CQFD), en compagnie de Herzogenberg.

Contempos de Brahms: Herzogenberg, Gernsheim, Krug,Reinecke… Krug_j10

Ensuite, je suis au regret de ne pas partager ton enthousiasme. Le quatuor est aimable, mais ni particulièrement neuf, ni spécialement prenant. Le sextuor est plus marquant, mais enfiévré, je ne trouve pas. L'Adagio est assez gracieux et pas vilain, l'ambiance est en effet lumineuse (souriante, je ne sais pas, il y a un souçon de mélancolie, d'ennui ), mais le pouls ne s'emballe pas vraiment. Je trouve le tout probe et sage, là où Gernsheim est autrement plus urgent (la joie de vivre du quatuor pour piano No. 1, le No. 3 qui coule de source, et les superbes quintettes pour piano).

Je ferai en sorte d'alimenter la conversation de façon plus positive à l'avenir, car je me rends bien compte que ma réponse n'est pas exactement ce qu'on attendrait pour lancer un nouveau sujet (autrement que : Gernsheim chambriste, c'est le bien !). drapeau
Revenir en haut Aller en bas
Roupoil
Mélomaniaque
Roupoil

Nombre de messages : 946
Age : 39
Localisation : Pessac
Date d'inscription : 22/04/2017

Contempos de Brahms: Herzogenberg, Gernsheim, Krug,Reinecke… Empty
MessageSujet: Re: Contempos de Brahms: Herzogenberg, Gernsheim, Krug,Reinecke…   Contempos de Brahms: Herzogenberg, Gernsheim, Krug,Reinecke… EmptyMer 30 Déc 2020 - 9:13

De mon côté, je vais suivre ce fil avec intérêt, typiquement du répertoire calibré pour moi ! J'écoute moins de musique en ce moment pour de bêtes problèmes de casque mais je ne vais pas tarder à m'y remettre, je testerai donc les oeuvres déjà citées à l'occasion. Je n'avais jamais entendu parler de Krug, et de Reinecke, je crois avoir déjà entendu des choses mais je ne suis même plus sûr de ce dont il s'agissait. Pour Gernsheim, je suis sûr d'avoir écouté au moins les symphonies qui ne m'avaient pas laissé un grand souvenir, mais je tenterai donc du côté de la musique de chambre.

Parmi les compositeurs de la période qui auront toute leur place dans ce fil, citons aussi Joseph Joachim Raff, auteur entre autres de onze symphonies dont je conseille en particulier la dernière 'L'Hiver', très mélodique. Lui aussi a son fil dédié où Melomaniac en particulier a pas mal parlé desdites symphonies.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.normalesup.org/~glafon/
gluckhand
Mélomane chevronné
gluckhand

Nombre de messages : 2441
Localisation : Amiens
Date d'inscription : 15/07/2013

Contempos de Brahms: Herzogenberg, Gernsheim, Krug,Reinecke… Empty
MessageSujet: Re: Contempos de Brahms: Herzogenberg, Gernsheim, Krug,Reinecke…   Contempos de Brahms: Herzogenberg, Gernsheim, Krug,Reinecke… EmptyMer 30 Déc 2020 - 10:18

Dans un de mes derniers posts, j'avais parlé de Friederich Kiel  (1821-1885),contemporain et ami de Brahms, et mort des suites ,d'un accident d'autocar.Il a laissé,de la musique de chambre assez sympathique, des quatuors avec piano,assez schubertiens, un concerto pour piano, plutôt virtuose,qui n'a pas l'intériorité du second de Brahms, mais qui se laisse écouter agréablement , mais pour moi,son génie se trouve surtout dans ses oeuvres chorales ,comme on peut l'entendre dans sa magnifique Missa Solemnis,opus 40.

Contempos de Brahms: Herzogenberg, Gernsheim, Krug,Reinecke… Kiel10

Magnifique oeuvre,de ce contemporain,trop peu connu de Brahms, je trouve vraiment qu'il a la grâce, comprenne qui voudra. Très beau disque,pour les chanteurs et pour l 'orchestre.Pour moi, un véritable chef-d'oeuvre méconnu.
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 91202
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Contempos de Brahms: Herzogenberg, Gernsheim, Krug,Reinecke… Empty
MessageSujet: Re: Contempos de Brahms: Herzogenberg, Gernsheim, Krug,Reinecke…   Contempos de Brahms: Herzogenberg, Gernsheim, Krug,Reinecke… EmptyMer 30 Déc 2020 - 10:39

Mefistofele a écrit:
Oh, l'idée de ce fil est intéressante, mais ne risque-t-on pas de doublonner avec ceux dédiés aux compositeurs ? Par exemple, Gernsheim ou Reinecke.

Gernsheim n'était pas dans l'index !  Surprised  

Je me suis posé la question aussi. Mais il suffit de voir l'état des fils concernés. Ouverts une seule fois. Deux messages pour Gernsheim. Un début de page sur Reinecke, mais juste pour dire que c'est nul Mr. Green – il est vrai qu'à l'époque de ce fil, étaient surtout disponibles des portions pas très exaltantes de son legs.
Surtout, je me suis dit que personne n'irait nominalement chercher Krug, vu que personnellement j'ai découvert par hasard son existence en fouinant les discographies du Linos Ensemble et de CPO, et qu'il n'existe qu'une seule monographie…

De surcroît, au disque, il y a eu pas mal de tentatives, ces dernières années, de joindre Herzogenberg et Gernsheim à des œuvres de Brahms (le Mandelring SQ chez Audite, par exemple). Ça paraît un angle d'attaque sympa pour découvrir : ce qui se composait au temps de Brahms dans son aire d'influence.


Citation :
Alors, Krug apparaît au moins sur un autre disque CPO (CQFD), en compagnie de Herzogenberg.

Contempos de Brahms: Herzogenberg, Gernsheim, Krug,Reinecke… Krug_j10

J'y ajoute ce disque Sängers Trost chez Ars Produktin, accompagné par Eckart Selheim sur un Bösendorfer de 1849, qui se termine sur un arrangement d'un lied de Krug pour soprano, ténor (contrairement au cor annoncé) et piano.

Contempos de Brahms: Herzogenberg, Gernsheim, Krug,Reinecke… ARS38537

Et c'est tout.


Dernière édition par DavidLeMarrec le Mer 30 Déc 2020 - 10:48, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 91202
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Contempos de Brahms: Herzogenberg, Gernsheim, Krug,Reinecke… Empty
MessageSujet: Re: Contempos de Brahms: Herzogenberg, Gernsheim, Krug,Reinecke…   Contempos de Brahms: Herzogenberg, Gernsheim, Krug,Reinecke… EmptyMer 30 Déc 2020 - 10:41

Mefisto a écrit:
Je trouve le tout probe et sage, là où Gernsheim est autrement plus urgent (la joie de vivre du quatuor pour piano No. 1, le No. 3 qui coule de source, et les superbes quintettes pour piano).

Je trouve Gernsheim plus tranquille, moins personnel, moins emporté. Mais les Quatuors à cordes sont très réussis.


Roupoil a écrit:
De mon côté, je vais suivre ce fil avec intérêt, typiquement du répertoire calibré pour moi ! J'écoute moins de musique en ce moment pour de bêtes problèmes de casque mais je ne vais pas tarder à m'y remettre, je testerai donc les oeuvres déjà citées à l'occasion. Je n'avais jamais entendu parler de Krug, et de Reinecke, je crois avoir déjà entendu des choses mais je ne suis même plus sûr de ce dont il s'agissait. Pour Gernsheim, je suis sûr d'avoir écouté au moins les symphonies qui ne m'avaient pas laissé un grand souvenir, mais je tenterai donc du côté de la musique de chambre.

Parmi les compositeurs de la période qui auront toute leur place dans ce fil, citons aussi Joseph Joachim Raff, auteur entre autres de onze symphonies dont je conseille en particulier la dernière 'L'Hiver', très mélodique. Lui aussi a son fil dédié où Melomaniac en particulier a pas mal parlé desdites symphonies.

Je fais une rapide discographie alors ? Parce qu'il y a vraiment de tout, du bon et du pas bon… Si on commence par le mauvais bout, ça va pas du tout…
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Mefistofele
Mélomaniaque
Mefistofele

Nombre de messages : 1024
Localisation : Under a grey, rifted sky
Date d'inscription : 17/11/2019

Contempos de Brahms: Herzogenberg, Gernsheim, Krug,Reinecke… Empty
MessageSujet: Re: Contempos de Brahms: Herzogenberg, Gernsheim, Krug,Reinecke…   Contempos de Brahms: Herzogenberg, Gernsheim, Krug,Reinecke… EmptyMer 30 Déc 2020 - 11:46

DavidLeMarrec a écrit:
Mefisto a écrit:
Je trouve le tout probe et sage, là où Gernsheim est autrement plus urgent (la joie de vivre du quatuor pour piano No. 1, le No. 3 qui coule de source, et les superbes quintettes pour piano).

Je trouve Gernsheim plus tranquille, moins personnel, moins emporté. Mais les Quatuors à cordes sont très réussis.

Oh, quelle divergence de perception ! Krug, j'ai attendu que ça se termine, Gernsheim, j'avais hâte de rejouer les quatuors (avec piano). L'effusion de vie qui innerve tout le I du no1, quand même... Je gage qu'ils sauraient enthousiasmer Roupoil.
Et oui, Gernsheim symphonique, je n'y ai trouvé aucun intérêt. Par contre, la musique de chambre est de tout premier ordre.


DavidLeMarrec a écrit:
Roupoil a écrit:

Parmi les compositeurs de la période qui auront toute leur place dans ce fil, citons aussi Joseph Joachim Raff
Je fais une rapide discographie alors ?  Parce qu'il y a vraiment de tout, du bon et du pas bon… Si on commence par le mauvais bout, ça va pas du tout…

Il y a des choses bien chez Raff ? Je me souviens avoir tenté cela il y a quelques années et m'être réveillé seulement à la fin. Dire que j'avais trouvé ça plat et impersonnel est un euphémisme. Je crois que c'est sa No. 5, Lenore, qui lui a valu un succès d'estime ?

Je note pour Kiel, dont je ne connais qu'un soupçon de musique de chambre (un quatuor avec piano que j'aime bien, je crois).
Revenir en haut Aller en bas
Mefistofele
Mélomaniaque
Mefistofele

Nombre de messages : 1024
Localisation : Under a grey, rifted sky
Date d'inscription : 17/11/2019

Contempos de Brahms: Herzogenberg, Gernsheim, Krug,Reinecke… Empty
MessageSujet: Re: Contempos de Brahms: Herzogenberg, Gernsheim, Krug,Reinecke…   Contempos de Brahms: Herzogenberg, Gernsheim, Krug,Reinecke… EmptyMer 30 Déc 2020 - 16:02

DavidLeMarrec a écrit:
Mefistofele a écrit:
Oh, l'idée de ce fil est intéressante, mais ne risque-t-on pas de doublonner avec ceux dédiés aux compositeurs ? Par exemple, Gernsheim ou Reinecke.

Gernsheim n'était pas dans l'index !  Surprised  

Je me suis posé la question aussi. Mais il suffit de voir l'état des fils concernés. Ouverts une seule fois. Deux messages pour Gernsheim. Un début de page sur Reinecke, mais juste pour dire que c'est nul Mr. Green – il est vrai qu'à l'époque de ce fil, étaient surtout disponibles des portions pas très exaltantes de son legs.
Surtout, je me suis dit que personne n'irait nominalement chercher Krug, vu que personnellement j'ai découvert par hasard son existence en fouinant les discographies du Linos Ensemble et de CPO, et qu'il n'existe qu'une seule monographie…

De surcroît, au disque, il y a eu pas mal de tentatives, ces dernières années, de joindre Herzogenberg et Gernsheim à des œuvres de Brahms (le Mandelring SQ chez Audite, par exemple). Ça paraît un angle d'attaque sympa pour découvrir : ce qui se composait au temps de Brahms dans son aire d'influence.

Ah oui, dans ce cas, plutôt que des fils individuels de 2 messages chacun, ce nouveau sujet se justifie complètement. Faudrait-il voir à rapatrier le contenu des ébauches de discussion (voire les fils dans leur intégralité) ?

Comme je suis de bonne composition (et que j'ai momentanément fini ma rétrospective "symphonies suédoises que j'adore"), je m'attelle à Reinecke et Kiel, histoire d'étoffer la conversation. Je suis trop curieux, je ne me tiens (presque) jamais au planning que je me fixe. hehe


Dernière édition par Mefistofele le Mer 30 Déc 2020 - 16:46, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Eusèbe
Mélomaniaque
Eusèbe

Nombre de messages : 1465
Age : 44
Localisation : Paris/ Lille
Date d'inscription : 23/09/2014

Contempos de Brahms: Herzogenberg, Gernsheim, Krug,Reinecke… Empty
MessageSujet: Re: Contempos de Brahms: Herzogenberg, Gernsheim, Krug,Reinecke…   Contempos de Brahms: Herzogenberg, Gernsheim, Krug,Reinecke… EmptyMer 30 Déc 2020 - 16:23

Oh la la de la musique de chambre de contemporains de Brahms, c’est tout à fait pour me plaire 😀
Je vais écouter l’une ou l’autre de ces suggestions avant de venir en parler
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Roupoil
Mélomaniaque
Roupoil

Nombre de messages : 946
Age : 39
Localisation : Pessac
Date d'inscription : 22/04/2017

Contempos de Brahms: Herzogenberg, Gernsheim, Krug,Reinecke… Empty
MessageSujet: Re: Contempos de Brahms: Herzogenberg, Gernsheim, Krug,Reinecke…   Contempos de Brahms: Herzogenberg, Gernsheim, Krug,Reinecke… EmptyMer 30 Déc 2020 - 18:15

Mefistofele a écrit:

Il y a des choses bien chez Raff ? Je me souviens avoir tenté cela il y a quelques années et m'être réveillé seulement à la fin. Dire que j'avais trouvé ça plat et impersonnel est un euphémisme. Je crois que c'est sa No. 5, Lenore, qui lui a valu un succès d'estime ?

La 5ème est la plus connue oui, mais à mon avis vraiment pas la meilleure (c'est même l'une des plus soporifiques), il vaut mieux tenter parmi les dernières, à partir de la septième (une symphonie alpestre), les quatre dernières formant un cycle consacré aux saisons et la dernière étant, comme je l'ai dit, celle qui me semble la meilleure de toutes.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.normalesup.org/~glafon/
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 91202
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Contempos de Brahms: Herzogenberg, Gernsheim, Krug,Reinecke… Empty
MessageSujet: Re: Contempos de Brahms: Herzogenberg, Gernsheim, Krug,Reinecke…   Contempos de Brahms: Herzogenberg, Gernsheim, Krug,Reinecke… EmptyMer 30 Déc 2020 - 23:50

Mefistofele a écrit:
Oh, quelle divergence de perception ! Krug, j'ai attendu que ça se termine, Gernsheim, j'avais hâte de rejouer les quatuors (avec piano). L'effusion de vie qui innerve tout le I du no1, quand même... Je gage qu'ils sauraient enthousiasmer Roupoil.

Les Quatuors piano-cordes de Gernsheim, oui, c'est c'est qu'il a écrit de mieux, en particulier le 1, je suis d'accord. Wink Très très bien.


Citation :
Il y a des choses bien chez Raff ? Je me souviens avoir tenté cela il y a quelques années et m'être réveillé seulement à la fin. Dire que j'avais trouvé ça plat et impersonnel est un euphémisme. Je crois que c'est sa No. 5, Lenore, qui lui a valu un succès d'estime ?

Pardon, je voulais parler des différents compositeurs évoqués ici. Raff, je n'ai rien trouvé qui m'intéresse jusqu'ici.


Mefistofele a écrit:
Ah oui, dans ce cas, plutôt que des fils individuels de 2 messages chacun, ce nouveau sujet se justifie complètement. Faudrait-il voir à rapatrier le contenu des ébauches de discussion (voire les fils dans leur intégralité) ?

On peut voir comment ça évolue : si ce fil fonctionne bien, on pourra ensuite recopier dans les fils spécialisés. Sinon, on pourra toujours importer les fils concernés ici.


Citation :
ma rétrospective "symphonies suédoises que j'adore"

Tu donneras ta liste, dis ? Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 91202
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Contempos de Brahms: Herzogenberg, Gernsheim, Krug,Reinecke… Empty
MessageSujet: Re: Contempos de Brahms: Herzogenberg, Gernsheim, Krug,Reinecke…   Contempos de Brahms: Herzogenberg, Gernsheim, Krug,Reinecke… EmptyJeu 31 Déc 2020 - 0:21

(Dans les trois prochains messages discographiques, j'ai essayé de classer du plus urgent au moins urgent, pour faciliter la découverte…)


Les disques à écouter absolument :

Contempos de Brahms: Herzogenberg, Gernsheim, Krug,Reinecke… Carus83.408
Un sommet absolu de la musique sacrée allemande a cappella.

Contempos de Brahms: Herzogenberg, Gernsheim, Krug,Reinecke… 555030-2
Je viens d'en parler. 

Contempos de Brahms: Herzogenberg, Gernsheim, Krug,Reinecke… CHAN9893
Du drame en barre. Très simple, regarde vers la première moitié du siècle, mais avec quel panache, surtout dans cette interprétation !

Contempos de Brahms: Herzogenberg, Gernsheim, Krug,Reinecke… CHE0162-2
Plus franc dans les timbres, un peu moins dramatique, très différent et complémentaire de Shelley.

Contempos de Brahms: Herzogenberg, Gernsheim, Krug,Reinecke… 999710-2

Contempos de Brahms: Herzogenberg, Gernsheim, Krug,Reinecke… 999765-2

Contempos de Brahms: Herzogenberg, Gernsheim, Krug,Reinecke… Carus83.452

Contempos de Brahms: Herzogenberg, Gernsheim, Krug,Reinecke… BC93997

Contempos de Brahms: Herzogenberg, Gernsheim, Krug,Reinecke… Carus83.451

Contempos de Brahms: Herzogenberg, Gernsheim, Krug,Reinecke… 777081-2


Contempos de Brahms: Herzogenberg, Gernsheim, Krug,Reinecke… 555184-2
Très apaisé, on dirait du tout jeune romantisme, mais très réussi et équilibré.

Contempos de Brahms: Herzogenberg, Gernsheim, Krug,Reinecke… TOCC0099
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 91202
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Contempos de Brahms: Herzogenberg, Gernsheim, Krug,Reinecke… Empty
MessageSujet: Re: Contempos de Brahms: Herzogenberg, Gernsheim, Krug,Reinecke…   Contempos de Brahms: Herzogenberg, Gernsheim, Krug,Reinecke… EmptyJeu 31 Déc 2020 - 0:21

Bons disques



Contempos de Brahms: Herzogenberg, Gernsheim, Krug,Reinecke… 999625-2
Très belles Sonates pour violoncelle, super interprétation. 

Contempos de Brahms: Herzogenberg, Gernsheim, Krug,Reinecke… 777580-2

Contempos de Brahms: Herzogenberg, Gernsheim, Krug,Reinecke… 777105-2

Contempos de Brahms: Herzogenberg, Gernsheim, Krug,Reinecke… 777082-2


Contempos de Brahms: Herzogenberg, Gernsheim, Krug,Reinecke… 777387-2

Contempos de Brahms: Herzogenberg, Gernsheim, Krug,Reinecke… Audite97.503

Contempos de Brahms: Herzogenberg, Gernsheim, Krug,Reinecke… 777083-2

Contempos de Brahms: Herzogenberg, Gernsheim, Krug,Reinecke… 777728-2

Contempos de Brahms: Herzogenberg, Gernsheim, Krug,Reinecke… 555178-2
Oratorio assez original. 

Contempos de Brahms: Herzogenberg, Gernsheim, Krug,Reinecke… 777335-2

Contempos de Brahms: Herzogenberg, Gernsheim, Krug,Reinecke… Audite97.504



Contempos de Brahms: Herzogenberg, Gernsheim, Krug,Reinecke… 777084-2

Contempos de Brahms: Herzogenberg, Gernsheim, Krug,Reinecke… BM31.9152

Contempos de Brahms: Herzogenberg, Gernsheim, Krug,Reinecke… 555293-2
Génération antérieure, mais très active dans les mêmes années que Brahms. Jolies parties de flûte, j'aimerais découvrir ça dans une interprétation où l'on entende mieux les différents plans. 

Contempos de Brahms: Herzogenberg, Gernsheim, Krug,Reinecke… TOCC0206

Contempos de Brahms: Herzogenberg, Gernsheim, Krug,Reinecke… 8.570777 Contempos de Brahms: Herzogenberg, Gernsheim, Krug,Reinecke… LWC1058 Contempos de Brahms: Herzogenberg, Gernsheim, Krug,Reinecke… TUDOR798 Contempos de Brahms: Herzogenberg, Gernsheim, Krug,Reinecke… HCD32277 Contempos de Brahms: Herzogenberg, Gernsheim, Krug,Reinecke… BIS-CD-612
Œuvres de chambre sympa, beaucoup plus typées début XIXe malgré leur composition fin-de-siècle…
(Je vous ai épargné les œuvres de flûte qui font qu'il est encore joué aujourd'hui, très fraîches mais qui font presque post-classique et ne vous intéresseront pas beaucoup.)
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 91202
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Contempos de Brahms: Herzogenberg, Gernsheim, Krug,Reinecke… Empty
MessageSujet: Re: Contempos de Brahms: Herzogenberg, Gernsheim, Krug,Reinecke…   Contempos de Brahms: Herzogenberg, Gernsheim, Krug,Reinecke… EmptyJeu 31 Déc 2020 - 0:21

Les disques décevants :

Contempos de Brahms: Herzogenberg, Gernsheim, Krug,Reinecke… 999372-2

Contempos de Brahms: Herzogenberg, Gernsheim, Krug,Reinecke… 777211-2
Long oratorio cécilianiste assez peu saillant, chanté par un chœur amateur peu adéquat. (Il existe aussi une version, probablement meilleure, chez Hänssler – que je n'ai pas écoutée.)

Contempos de Brahms: Herzogenberg, Gernsheim, Krug,Reinecke… 777755-2
Pareil, en pire. 

Contempos de Brahms: Herzogenberg, Gernsheim, Krug,Reinecke… 777122-2
Vraiment plat (orchestration opaque, mélodies indécelables, structure peu mise en valeur).

Contempos de Brahms: Herzogenberg, Gernsheim, Krug,Reinecke… 777758-2
À peine mieux.
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Mefistofele
Mélomaniaque
Mefistofele

Nombre de messages : 1024
Localisation : Under a grey, rifted sky
Date d'inscription : 17/11/2019

Contempos de Brahms: Herzogenberg, Gernsheim, Krug,Reinecke… Empty
MessageSujet: Re: Contempos de Brahms: Herzogenberg, Gernsheim, Krug,Reinecke…   Contempos de Brahms: Herzogenberg, Gernsheim, Krug,Reinecke… EmptyJeu 31 Déc 2020 - 1:00

Merci du remarquable tour d'horizon ! Et voilà qui concorde globalement avec mes conclusions.

Herzogenberg symphonique, ou pire, les oratorios et le requiem, quelle purge ! Ce dernier est d'une platitude, un hommage décalé à Bach où il ne se pass rien (même pas la pudeur et le recueillement de Fauré, par exemple). Pour les disques indispensables, la musique a cappella, c'est si bien que ça ? À part le premier disque en tête de liste, je n'ai pas trouvé cela saisissant. Après, je ne suis pas grand connaisseur de musique chorale, donc...

J'ai essayé la Solemnis de Kiel, et c'est plutôt bien fait ! Esthétique assez rétrograde (je m'y connais vraiment peu, donc excusez-moi si je dis une énormité), j'ai pensé à Mozart, soit un bon demi-siècle avant ! Peu d'effets marquants, mais un Sanctus entraînant et un Agnus Dei réservé. Je recommande l'écoute !
Du coup, je suis sur sa musique de chambre, et son quatuor pour piano No. 1 est assez irrésisitble (surtout le Scherzo et le Finale, bondissants !). Pas de renouvellement du genre, des échos de Beethoven, mais vraiment une œuvre qui gagne à être connue.

Je n'ai jamais écouté d'Emilie Mayer... Nous tâcherons de rectifier celà. Dans les contemporains chambristes, Gustav Jenner (un double-disque CPO, plus des sonates pour violoncelle et un trio avec clarinette) n'est pas inintéressant. Le disque CPO de quatuors me paraît assez qualibré pour David, en passant. C'est radieux et vif, dans un langage qui rappelle Mozart et Mendelssohn.

Enfin, Reinecke orchestral. J'ai essayé les 3 symphonies entre les disques Raudales (pour 1 et 3) et Shelley (2). Je ne suis pas aussi enthousiaste, elles sont de facture trop traditionnelles à mon goût, mais la No. 3 (la plus intense ?) m'a donné d'y revenir dans un futur point trop lointain. Shelley peut-être ?

DavidLeMarrec a écrit:

Citation :
Il y a des choses bien chez Raff ? Je me souviens avoir tenté cela il y a quelques années et m'être réveillé seulement à la fin. Dire que j'avais trouvé ça plat et impersonnel est un euphémisme. Je crois que c'est sa No. 5, Lenore, qui lui a valu un succès d'estime ?
Pardon, je voulais parler des différents compositeurs évoqués ici. Raff, je n'ai rien trouvé qui m'intéresse jusqu'ici.

À part Lenore pour un jour de lessive et l'Hiver car Roupoil en dit du bien, Raff, R.A.F. !

DavidLeMarrec a écrit:

Citation :
ma rétrospective "symphonies suédoises que j'adore"
Tu donneras ta liste, dis ? Very Happy

Seulement si tu es sage, et dans un autre fil plus approprié ? Déjà, il y avait Alfvén 4 (mais pas que !), j'ai vendu la mèche en discutant avec Golisande et Benedictus.
Revenir en haut Aller en bas
Roupoil
Mélomaniaque
Roupoil

Nombre de messages : 946
Age : 39
Localisation : Pessac
Date d'inscription : 22/04/2017

Contempos de Brahms: Herzogenberg, Gernsheim, Krug,Reinecke… Empty
MessageSujet: Re: Contempos de Brahms: Herzogenberg, Gernsheim, Krug,Reinecke…   Contempos de Brahms: Herzogenberg, Gernsheim, Krug,Reinecke… EmptySam 2 Jan 2021 - 18:34

Pouvant à nouveau écouter de la musique de façon intensive à la maison (ouf !), j'ai débuté un petit tour d'horizon des albums conseillés plus haut par le CD cpo consacré à la musique de chambre de monsieur Arnold Krug dont je n'avais absolument jamais entendu parler auparavant. Eh bien, ce Krug est ma foi un bon cru ! On est tout à fait ici dans la cible de ce fil, du romantisme hyper cadré qui ne réinvente absolument rien (on a l'impression d'avoir déjà entendu certains thèmes ailleurs, l'atmosphère générale est très proche de celles des oeuvres de musique de chambre les plus calmes de Brahms, et rien qui dépasse au niveau de la structure), mais bien fichu, ça s'écoute tout seul. Certes quelques transitions pas très bien fichues, et quelques moments où on tombe dans le planplan soporifique (le mouvement lent du sextuor, il ne se passe vraiment pas grand chose), mais pour de la musique "de seconde zone" ça se défend vraiment très bien.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.normalesup.org/~glafon/
gluckhand
Mélomane chevronné
gluckhand

Nombre de messages : 2441
Localisation : Amiens
Date d'inscription : 15/07/2013

Contempos de Brahms: Herzogenberg, Gernsheim, Krug,Reinecke… Empty
MessageSujet: Re: Contempos de Brahms: Herzogenberg, Gernsheim, Krug,Reinecke…   Contempos de Brahms: Herzogenberg, Gernsheim, Krug,Reinecke… EmptyDim 3 Jan 2021 - 14:29

Mort comme Mozart à 36 ans des suites de la tuberculose,Hermann Goetz (1840-1876) laisse dans ses dernières oeuvres ,un beau quintette ,peut être pas un chef-d'oeuvre mais une oeuvre qu'on écoute encore ,avec un certain plaisir et retenue.Brahms appéciait Goetz paraît il.

Pour en savoir plus sur ce quintette .
http://www.editionsilvertrust.com/goetz-piano-quintet.htm

Et pour les autres oeuvres ,de ce compositeur qui est mort jeune.
https://www.musicologie.org/Biographies/g/goetz_hermann.html
https://www.musicologie.org/19/les_concertos_de_goetz_et_de_brahms.html
Merci à eux.

PS/ Il a aussi écrit un concerto pour violon opus 22, qui est assez court 18 minutes, pour l'époque .Je l'ai écouté sur YT, je le trouve très lyrique et assez prenant pour ma part.Goetz a eu beaucoup de succès, avec son premier opéra, peut être que c'est là-dedans que sa musique s'est vraiment épanouie?

Quintette opus 16
https://www.youtube.com/watch?v=a-pDcwBub-M
Concerto pour violon sur YT
https://www.youtube.com/watch?v=hX51xvkyzxI
Revenir en haut Aller en bas
Roupoil
Mélomaniaque
Roupoil

Nombre de messages : 946
Age : 39
Localisation : Pessac
Date d'inscription : 22/04/2017

Contempos de Brahms: Herzogenberg, Gernsheim, Krug,Reinecke… Empty
MessageSujet: Re: Contempos de Brahms: Herzogenberg, Gernsheim, Krug,Reinecke…   Contempos de Brahms: Herzogenberg, Gernsheim, Krug,Reinecke… EmptyDim 10 Jan 2021 - 9:22

Je continue à défricher un peu les corpus de musiques de chambre évoqués ci-dessus. Je vais décevoir Mephistofele puisque les quatuors avec piano de Gernsheim ont provoqué chez moi un sentiment ne dépassant guère celui de l'ennui poli (ce qui correspond dans mes vagues souvenirs à ce que j'avais pensé de ses symphonies), quand ce n'est pas une certaine frustration devant un matériel mélodique potentiellement intéressant mais utilisé de façon tellement peu inspirée que c'en est du gâchis (le thème et variations qui conclut le troisième quatuor, il y avait tellement mieux à faire...).

J'ai été par contre beaucoup plus emballé par les deux disques Herzogenberg couplant quatuors avec piano et trios à cordes cités par David plus haut (Belcanto strings chez CPO), c'est très très très brahmsien (d'ailleurs les deux quatuors avec piano sont dédiés à Brahms) mais extrêmement bien exécuté, presque à la hauteur de l'original (ce qui n'est pas un mince compliment chez moi pour qui la production de chambre brahmsienne n'a pas pas d'égal dans toute l'histoire de la musique). Une mention spéciale particulière pour le premier quatuor op.75, vraiment superbe. Les trios à cordes sont plus anecdotiques mais forment un complément de programme agréable.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.normalesup.org/~glafon/
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 91202
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Contempos de Brahms: Herzogenberg, Gernsheim, Krug,Reinecke… Empty
MessageSujet: Re: Contempos de Brahms: Herzogenberg, Gernsheim, Krug,Reinecke…   Contempos de Brahms: Herzogenberg, Gernsheim, Krug,Reinecke… EmptyDim 10 Jan 2021 - 15:00

cheers

Dans les découvertes récentes, Hans von Koessler (Kössler chez CPO) !  Un peu plus tardif, mais stylistiquement, tout à fait le même univers !  

J'ai fait un petit tour des rares monographies ou digraphies (sinon, des pistes éparses dans des récitals choraux).

String Quintet in D Minor / String Sextet (Frankfurt String Sextet) (CPO 2007)
→ Très bien écrit !  Riche contenu d'un romantisme assumé, qui peut rivaliser avec les grands représentants du second XIXe !

Trio Suite / Piano Quintet in F Major / MOOR: Cello Sonata No. 2, Op. 55 – Frühwirth, Ehrenfellner, Genevière Strosser, Szabó, Kollár (Hungaroton 2005)
→ Prise de son assez acide, Trio pas passionnant, très aimable.
→ Très beau quintette, lyrique et généreux.

Choral Music (Cantabile Regensburg, Beckert) (Helbling Verlag 2016)
→ Très brahmsien, en à peine moins prégnant. Splendides chants sacrés !

Messe en fam – Hannover Girls Choir, Il Gioco col suono, Schrofel (Carus 2013)
→ Sons un peu hululants dans l'épaississement du médium laids, dans cette messe aux beaux chromatismes, étonnant pour les standards de Carus !
+ Deux messes de Michael Haydn « Messen für Frauenchor ».  Pas mal, regarde vers le romantisme.
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Benedictus
Mélomane chevronné


Nombre de messages : 12298
Age : 46
Date d'inscription : 02/03/2014

Contempos de Brahms: Herzogenberg, Gernsheim, Krug,Reinecke… Empty
MessageSujet: Re: Contempos de Brahms: Herzogenberg, Gernsheim, Krug,Reinecke…   Contempos de Brahms: Herzogenberg, Gernsheim, Krug,Reinecke… EmptyDim 10 Jan 2021 - 15:24

DavidLeMarrec a écrit:
Hans von Koessler (Kössler chez CPO) !
Et même Hans Kößler sans la particule, mais avec le umlaut et l'eszett:
Contempos de Brahms: Herzogenberg, Gernsheim, Krug,Reinecke… Koissl10


Dernière édition par Benedictus le Dim 10 Jan 2021 - 15:30, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 91202
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Contempos de Brahms: Herzogenberg, Gernsheim, Krug,Reinecke… Empty
MessageSujet: Re: Contempos de Brahms: Herzogenberg, Gernsheim, Krug,Reinecke…   Contempos de Brahms: Herzogenberg, Gernsheim, Krug,Reinecke… EmptyDim 10 Jan 2021 - 15:30

Oui, sur la pochette, mais chez leurs distributeurs, c'est Kössler, tandis que tous les autres disques (et les fiches Wikipédia) choisissent Koessler.

Étonnant, d'ordinaire les noms propres du XIXe conservent peu ou prou le même usage graphique.
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Benedictus
Mélomane chevronné


Nombre de messages : 12298
Age : 46
Date d'inscription : 02/03/2014

Contempos de Brahms: Herzogenberg, Gernsheim, Krug,Reinecke… Empty
MessageSujet: Re: Contempos de Brahms: Herzogenberg, Gernsheim, Krug,Reinecke…   Contempos de Brahms: Herzogenberg, Gernsheim, Krug,Reinecke… EmptyDim 10 Jan 2021 - 16:03

On imagine bien la réunion de l'équipe marketing de CPO:
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Roupoil
Mélomaniaque
Roupoil

Nombre de messages : 946
Age : 39
Localisation : Pessac
Date d'inscription : 22/04/2017

Contempos de Brahms: Herzogenberg, Gernsheim, Krug,Reinecke… Empty
MessageSujet: Re: Contempos de Brahms: Herzogenberg, Gernsheim, Krug,Reinecke…   Contempos de Brahms: Herzogenberg, Gernsheim, Krug,Reinecke… EmptyLun 11 Jan 2021 - 9:42

Revenant au symphonique, j'ai écouté le disque de Shelley dans les symphonies de Reinecke (symphonies 2 et 3 pour être précis) cité par David dans le premier message de ce fil, c'est effectivement très bon également, du romantisme tragique qui donne envie d'y revenir (je crois que le terme "généreux" utilisé par David résume vraiment bien la chose) même si ça manque un peu de tenue dans les développements (pas mal de répétitions et de juxtapositions d'épisodes pas forcément très bien ficelées, on a même un peu l'impression que le scherzo de la 2 se termine faute de savoir comment le continuer, par exemple).

Dans le même esprit véhément, j'avais gardé un bon souvenir de la Troisième symphonie 'Tragica' de Félix Draeseke, découverte dans l'excellent Blind Test consacré par Mélomaniac aux symphonies du 19ème (c'est là aussi que j'avais rencontré pour la première fois Raff). À la réécoute, ça me semble un peu moins convaincant que Reinecke (pas sûr que la substance soit vraiment suffisante pour trois bons quarts d'heure de musique), mais ça mérite quand même d'^étre tenté pour qui aime le style. On est par ailleurs plus proche ici d'un premier romantisme beethovénien (le grand geste initial !) que de quelque chose de vraiment brahmsien, malgré la date de composition (1886 pour cette Troisième). CPO a consacré quelques autres volumes à Draeseke (les autres symphonies, un peu de musique de chambre), quelqu'un a déjà tenté ?
Revenir en haut Aller en bas
http://www.normalesup.org/~glafon/
Marchoukrev
Mélomane averti
Marchoukrev

Nombre de messages : 437
Age : 24
Localisation : Entre Paris et les Hauts-de-France
Date d'inscription : 14/08/2013

Contempos de Brahms: Herzogenberg, Gernsheim, Krug,Reinecke… Empty
MessageSujet: Re: Contempos de Brahms: Herzogenberg, Gernsheim, Krug,Reinecke…   Contempos de Brahms: Herzogenberg, Gernsheim, Krug,Reinecke… EmptyLun 11 Jan 2021 - 10:47

Parlant de Reinecke, j'ai écouté la semaine dernière sa Troisième Symphonie, et elle ne m'a laissé aucun souvenir à part un vague souffle tragique. C'était sympa sur le moment mais sans plus. Je dois dire que j'ai été un peu déçu.
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 91202
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Contempos de Brahms: Herzogenberg, Gernsheim, Krug,Reinecke… Empty
MessageSujet: Re: Contempos de Brahms: Herzogenberg, Gernsheim, Krug,Reinecke…   Contempos de Brahms: Herzogenberg, Gernsheim, Krug,Reinecke… EmptyLun 11 Jan 2021 - 12:46

Benedictus a écrit:
On imagine bien la réunion de l'équipe marketing de CPO:
[...]
– Ben par exemple, si on écrit le nom avec un eszett au lieu des deux s, avec du bol, ça va faire beuguer les algorithmes de recherche de sites de vente en ligne.
[...]
Schön! Comme ça, il faudrait taper «K &#246 ;&#223 ; ler» pour pouvoir trouver le disque!

Laughing Laughing Laughing Laughing Laughing
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Mefistofele
Mélomaniaque
Mefistofele

Nombre de messages : 1024
Localisation : Under a grey, rifted sky
Date d'inscription : 17/11/2019

Contempos de Brahms: Herzogenberg, Gernsheim, Krug,Reinecke… Empty
MessageSujet: Re: Contempos de Brahms: Herzogenberg, Gernsheim, Krug,Reinecke…   Contempos de Brahms: Herzogenberg, Gernsheim, Krug,Reinecke… EmptyMar 12 Jan 2021 - 0:24

Marchoukrev a écrit:
Parlant de Reinecke, j'ai écouté la semaine dernière sa Troisième Symphonie, et elle ne m'a laissé aucun souvenir à part un vague souffle tragique. C'était sympa sur le moment mais sans plus. Je dois dire que j'ai été un peu déçu.

J'ai eu la même impression, mais j'y suis revenu plusieurs fois depuis, et la symphonie m'a gagné un peu plus à chaque écoute.

Benedictus a écrit:
On imagine bien la réunion de l'équipe marketing de CPO:
J'ai tellement ri ! hehe

Enfin, pour alimenter le fil, j'ai fait le tour de Kiel au disque, et outre la messe mozartienne, les 3 quatuors pour piano m'ont semblé dignes d'intérêt. Rien de révolutionnaire, mais des mélodies prenantes ou des échanges intéressants entre les quatre instruments. Aucun des trois quatuors n'est prenant de bout en bout, on trouve un ou deux mouvements inspirés par œuvre. Quitte à en essayer un en entier, soit le No. 1 qui fut son plus populaire, soit le No. 2? Les III et IV du premier quatuor sont respectivement une ballade aux éclats sardonique et un galop couleur de Beethoven ! Le I du du second est très mélodieux, plutôt souriant, et le II est un Intermezzo (presque) tout est en retenue. C'est... chez CPO, servi par Triendl !
Contempos de Brahms: Herzogenberg, Gernsheim, Krug,Reinecke… Front19

Sinon, quelques jolies choses pour violoncelle et piano, pas tant les sonates relativement génériques que des pièces de caractères, comme Reisebilder (ah, la Romance...) ou les 3 Stücke, en complément de programme sur les disques Zentgraf/Ullrich. Aussi, les 3 Romances pour alto et piano, très courtes, sont tout à fait charmantes.
Contempos de Brahms: Herzogenberg, Gernsheim, Krug,Reinecke… Scan111Contempos de Brahms: Herzogenberg, Gernsheim, Krug,Reinecke… Scan110
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 91202
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Contempos de Brahms: Herzogenberg, Gernsheim, Krug,Reinecke… Empty
MessageSujet: Re: Contempos de Brahms: Herzogenberg, Gernsheim, Krug,Reinecke…   Contempos de Brahms: Herzogenberg, Gernsheim, Krug,Reinecke… EmptyMar 12 Jan 2021 - 17:28

Ce fil est maintenant devenu effervescent et un peu fourre-tout. Very Happy hehe  Mais c'est pour la bonne cause : il faut avouer que ça ne roulerait pas aussi bien si on avait ouvert des fils isolés Koessler ou Kiel…


Reinecke

Roupoil a écrit:
Revenant au symphonique, j'ai écouté le disque de Shelley dans les symphonies de Reinecke (symphonies 2 et 3 pour être précis) cité par David dans le premier message de ce fil, c'est effectivement très bon également, du romantisme tragique qui donne envie d'y revenir (je crois que le terme "généreux" utilisé par David résume vraiment bien la chose) même si ça manque un peu de tenue dans les développements (pas mal de répétitions et de juxtapositions d'épisodes pas forcément très bien ficelées, on a même un peu l'impression que le scherzo de la 2 se termine faute de savoir comment le continuer, par exemple).

Ah, tout de même, en matière de développements, j'ai fait le final de la 3 avec partition, c'est impressionnant.

Mais oui, ça ne cherche clairement pas la révolution (on pourrait croire, suivant les moments, entendre un contemporain de Mendelssohn plutôt que Brahms).


Marchoukrev a écrit:
Parlant de Reinecke, j'ai écouté la semaine dernière sa Troisième Symphonie, et elle ne m'a laissé aucun souvenir à part un vague souffle tragique. C'était sympa sur le moment mais sans plus. Je dois dire que j'ai été un peu déçu.

Il ne faut pas en attendre une révélation stylistique, bien sûr. Mais je trouve que dans son sillon « romantisme tradi passéiste », ça se pose remarquablement.

Tu as bien écouté la version Shelley ? Les autres ne tirent pas pleinement profit du potentiel de l'œuvre, à mon sens.
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 91202
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Contempos de Brahms: Herzogenberg, Gernsheim, Krug,Reinecke… Empty
MessageSujet: Re: Contempos de Brahms: Herzogenberg, Gernsheim, Krug,Reinecke…   Contempos de Brahms: Herzogenberg, Gernsheim, Krug,Reinecke… EmptyMar 12 Jan 2021 - 17:33

Draeseke

Citation :
Dans le même esprit véhément, j'avais gardé un bon souvenir de la Troisième symphonie 'Tragica' de Félix Draeseke, découverte dans l'excellent Blind Test consacré par Mélomaniac aux symphonies du 19ème (c'est là aussi que j'avais rencontré pour la première fois Raff). À la réécoute, ça me semble un peu moins convaincant que Reinecke (pas sûr que la substance soit vraiment suffisante pour trois bons quarts d'heure de musique), mais ça mérite quand même d'^étre tenté pour qui aime le style. On est par ailleurs plus proche ici d'un premier romantisme beethovénien (le grand geste initial !) que de quelque chose de vraiment brahmsien, malgré la date de composition (1886 pour cette Troisième). CPO a consacré quelques autres volumes à Draeseke (les autres symphonies, un peu de musique de chambre), quelqu'un a déjà tenté ?

Beaucoup aimé les Quatuors de jeunesse (très sobres, là aussi on dirait plutôt du premier XIXe que du milieu/fin-de-siècle) parus cette année. La sobriété de Draeseke n'empêche pas une certaine densité de contenu et une grande qualité de finition musicale. Ce peut se goûter en aplat de fond apaisant comme s'écouter avec grand intérêt pour toutes ses nuances successives, sans grands accès tempêtueux. (J'aime décidément beaucoup.)
Un autre disque, de 2017, était consacré à des quatuors davantage de maturité. Moins plaisants à mon sens que ceux de jeunesse (mais je n'ai essayé qu'une fois ce disque de 2017).
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 91202
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Contempos de Brahms: Herzogenberg, Gernsheim, Krug,Reinecke… Empty
MessageSujet: Re: Contempos de Brahms: Herzogenberg, Gernsheim, Krug,Reinecke…   Contempos de Brahms: Herzogenberg, Gernsheim, Krug,Reinecke… EmptyMar 12 Jan 2021 - 17:35

Mefisto a écrit:
Enfin, pour alimenter le fil, j'ai fait le tour de Kiel au disque, et outre la messe mozartienne, les 3 quatuors pour piano m'ont semblé dignes d'intérêt.

Je les ai à peine touchés lors d'un précédent raid CPO, et ça m'avait paru pas mal, à creuser. Pas saisissant comme Krug / Koessler / Herzogenberg… mais très bien écrit, un peu façon Castillon (dans un style qui n'a rien à voir, mais dans cet esprit de simplicité souriante qui ne se cache pas).
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Mefistofele
Mélomaniaque
Mefistofele

Nombre de messages : 1024
Localisation : Under a grey, rifted sky
Date d'inscription : 17/11/2019

Contempos de Brahms: Herzogenberg, Gernsheim, Krug,Reinecke… Empty
MessageSujet: Re: Contempos de Brahms: Herzogenberg, Gernsheim, Krug,Reinecke…   Contempos de Brahms: Herzogenberg, Gernsheim, Krug,Reinecke… EmptyMar 12 Jan 2021 - 19:58

DavidLeMarrec a écrit:
Mefisto a écrit:
Enfin, pour alimenter le fil, j'ai fait le tour de Kiel au disque, et outre la messe mozartienne, les 3 quatuors pour piano m'ont semblé dignes d'intérêt.

Je les ai à peine touchés lors d'un précédent raid CPO, et ça m'avait paru pas mal, à creuser. Pas saisissant comme Krug / Koessler / Herzogenberg… mais très bien écrit, un peu façon Castillon (dans un style qui n'a rien à voir, mais dans cet esprit de simplicité souriante qui ne se cache pas).

C'est exactement ce que je me suis dit, mais je n'ai pas osé l'image (j'adore son quatuor et son quintette à la folie). Les quintettes de Kiel sont quand même bien fades, mais les quatuors que je cite sont vraiment délicieux. Moins primesautiers ou maladroits que Castillon, moins immédiats aussi, mais une très belle découverte en ce qui me concerne.
Revenir en haut Aller en bas
Benedictus
Mélomane chevronné


Nombre de messages : 12298
Age : 46
Date d'inscription : 02/03/2014

Contempos de Brahms: Herzogenberg, Gernsheim, Krug,Reinecke… Empty
MessageSujet: Re: Contempos de Brahms: Herzogenberg, Gernsheim, Krug,Reinecke…   Contempos de Brahms: Herzogenberg, Gernsheim, Krug,Reinecke… EmptyJeu 14 Jan 2021 - 18:12

Contempos de Brahms: Herzogenberg, Gernsheim, Krug,Reinecke… Herzog10
Heinrich von HERZOGENBERG: Vier Motetten op. 103
Markus Utz / ensemble cantissimo
Stuttgart, Gönningen, XI.2013
Carus


Superbe. Vraiment du niveau des meilleures œuvres pour chœur de Brahms.


Contempos de Brahms: Herzogenberg, Gernsheim, Krug,Reinecke… Krug_s10
Arnold KRUG: Sextuor à cordes op. 68
Linos Ensemble: Winfried Rademacher (violon I), Sidsel Garm-Nielsen (violon II), Matthias Buchholz (alto I), Christoph Sander (alto II), Mario Blaumer (violoncelle), Jörg Linowitzki (contrebasse)
Cologne, X.2014
CPO


Contempos de Brahms: Herzogenberg, Gernsheim, Krug,Reinecke… Koessl10
Hans KÖßLER / Hans von KOESSLER: Sextuor à cordes en fa mineur
Sextuor à cordes de Francfort: Charis Schuler Punto (violon I), Aisling O’Dea (violon II), Ingrid Albert (alto I), Kerstin Hellmann (alto II), Maja Storck (violoncelle)
Francfort, IX.2003, II.2004
CPO


Avec ces deux sextuors à cordes, je vois tout ce qui fait pour moi à la fois l’intérêt de ce fil, mais aussi pourquoi il est peu probable que j’y contribue significativement.

Dès lors que c’est dans de la musique de chambre un peu généreuse, ce genre de langage romantique tardif mais pas du tout novateur a tout pour me plaire (et de fait j’ai pris énormément de plaisir à écouter ces deux œuvres.) Pour autant, c’est une musique qui ne présente pas tout à fait le caractère prégnant ni le degré d’aboutissement formel des œuvres de Brahms (comme le signalait Roupoil à propos du Krug, qu’il avait lui aussi beaucoup aimé), et le langage n’est pas non plus de ceux qui m’électrisent le plus (ça reste quand même très tradi.)

En gros: j’ai beaucoup aimé, mais:
- quand je voudrai réécouter des sextuors à cordes, c’est quand même plutôt vers Brahms que je me tournerai - et plus encore, comme cet après-midi, vers l’admirable op. 118 de Reger;
- quand je suis en veine d’exploration, j’irai plus spontanément creuser ou bien dans les répertoires d’avant (ceux qui sont davantage à l’articulation du classicisme tardif et du premier romantisme) ou bien, évidemment, dans ceux d’après (le quatuor décadent, c’est quand même autrement ma came!) En plus, dans ces répertoires-là, j’ai l’impression d’avoir, a priori, plus de choses à dire.

En revanche, je suivrai toujours les recommandations de ce fil avec intérêt.
Revenir en haut Aller en bas
Benedictus
Mélomane chevronné


Nombre de messages : 12298
Age : 46
Date d'inscription : 02/03/2014

Contempos de Brahms: Herzogenberg, Gernsheim, Krug,Reinecke… Empty
MessageSujet: Re: Contempos de Brahms: Herzogenberg, Gernsheim, Krug,Reinecke…   Contempos de Brahms: Herzogenberg, Gernsheim, Krug,Reinecke… EmptyJeu 14 Jan 2021 - 18:26

Contempos de Brahms: Herzogenberg, Gernsheim, Krug,Reinecke… Reinec10
Carl REINECKE: Symphonie n°3 en sol mineur, op. 227: I-III
Howard Shelley / Tasmanian Symphony Orchestra
Hobart, VIII.1999
Chandos


Benedictus a écrit:
En revanche, je suivrai toujours les recommandations de ce fil avec intérêt.
Enfin: en m’en tenant probablement aux répertoires choraux et chambristes.
(À moins que le Finale de cette symphonie soit de nature à modifier radicalement la perception de l’œuvre?)
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 91202
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Contempos de Brahms: Herzogenberg, Gernsheim, Krug,Reinecke… Empty
MessageSujet: Re: Contempos de Brahms: Herzogenberg, Gernsheim, Krug,Reinecke…   Contempos de Brahms: Herzogenberg, Gernsheim, Krug,Reinecke… EmptyJeu 14 Jan 2021 - 19:21

Tu aurais davantage aimé la sobriété de la 2 que l'ampleur un peu ratée de la 3 (c'est surtout le dernier mouvement qui est foisonnant et réussi, mais d'une façon qui te touchera peu). Mais c'est clairement pas du tout pour toi Reinecke, quel que soit le genre d'ailleurs.


Benedictus a écrit:
Contempos de Brahms: Herzogenberg, Gernsheim, Krug,Reinecke… Herzog10
Heinrich von HERZOGENBERG: Vier Motetten op. 103
Markus Utz / ensemble cantissimo
Stuttgart, Gönningen, XI.2013
Carus


Superbe. Vraiment du niveau des meilleures œuvres pour chœur de Brahms.

J'aurais dit ça de Koessler, moins de Herzogenberg : pour moi ça ne ressemble pas du tout à Brahms, c'est vraiment à part, dans une nudité qui m'évoque davantage l'Obikhod… (Pour tout dire, je trouve ça bien meilleur que la musique chorale sacrée de Brahms, qui est un cran en-dessous de sa géniale profane…)


Citation :
Contempos de Brahms: Herzogenberg, Gernsheim, Krug,Reinecke… Krug_s10
Arnold KRUG: Sextuor à cordes op. 68
Linos Ensemble: Winfried Rademacher (violon I), Sidsel Garm-Nielsen (violon II), Matthias Buchholz (alto I), Christoph Sander (alto II), Mario Blaumer (violoncelle), Jörg Linowitzki (contrebasse)
Cologne, X.2014
CPO


Contempos de Brahms: Herzogenberg, Gernsheim, Krug,Reinecke… Koessl10
Hans KÖßLER / Hans von KOESSLER: Sextuor à cordes en fa mineur
Sextuor à cordes de Francfort: Charis Schuler Punto (violon I), Aisling O’Dea (violon II), Ingrid Albert (alto I), Kerstin Hellmann (alto II), Maja Storck (violoncelle)
Francfort, IX.2003, II.2004
CPO


Avec ces deux sextuors à cordes, je vois tout ce qui fait pour moi à la fois l’intérêt de ce fil, mais aussi pourquoi il est peu probable que j’y contribue significativement.

Dès lors que c’est dans de la musique de chambre un peu généreuse, ce genre de langage romantique tardif mais pas du tout novateur a tout pour me plaire (et de fait j’ai pris énormément de plaisir à écouter ces deux œuvres.) Pour autant, c’est une musique qui ne présente pas tout à fait le caractère prégnant ni le degré d’aboutissement formel des œuvres de Brahms (comme le signalait Roupoil à propos du Krug, qu’il avait lui aussi beaucoup aimé), et le langage n’est pas non plus de ceux qui m’électrisent le plus (ça reste quand même très tradi.)

Sans surprise. Smile

Néanmoins, je trouve ça plus exaltant que les Quintettes & Sextuors de Brahms, qui ne me comblent pas vraiment à vrai dire, un peu trop hésitants entre le bon gros folklorisme et la forme très abstraite.

Mais par conséquent, ça ne stimule pas les mêmes zones corticales… logique que tu n'y retrouves pas la même satisfaction.

Le Christophe Colomb de Herzogenberg attirerait peut-être ton intérêt, ainsi que certains quatuors avec piano (meilleurs que le sextuor, je trouve, chez Krug), mais globalement, ce n'est pas trop pour toi (n'essaie surtout pas Draeseke, symphonies comme quatuors, ni les symphonies de Gernsheim ou Herzogenberg !).
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Benedictus
Mélomane chevronné


Nombre de messages : 12298
Age : 46
Date d'inscription : 02/03/2014

Contempos de Brahms: Herzogenberg, Gernsheim, Krug,Reinecke… Empty
MessageSujet: Re: Contempos de Brahms: Herzogenberg, Gernsheim, Krug,Reinecke…   Contempos de Brahms: Herzogenberg, Gernsheim, Krug,Reinecke… EmptyJeu 14 Jan 2021 - 19:48

DavidLeMarrec a écrit:
Benedictus a écrit:

Heinrich von HERZOGENBERG: Vier Motetten op. 103
Markus Utz / ensemble cantissimo
Stuttgart, Gönningen, XI.2013
Carus


Superbe. Vraiment du niveau des meilleures œuvres pour chœur de Brahms.

J'aurais dit ça de Koessler, moins de Herzogenberg : pour moi ça ne ressemble pas du tout à Brahms, c'est vraiment à part, dans une nudité qui m'évoque davantage l'Obikhod… (Pour tout dire, je trouve ça bien meilleur que la musique chorale sacrée de Brahms, qui est un cran en-dessous de sa géniale profane…)
Ah oui, j'aurais dû expliciter davantage:
- quand dis «du niveau de», je parle d'un degré comparable de maîtrise ou d'accomplissement, pas d'une parenté de style ou d'esprit;
- quand je dis «les meilleures œuvres pour chœur de Brahms», sans préciser «sacrées», je parle bien de chœurs profanes.

La «nudité qui [...] évoque davantage l'Obikhod», je l'entends davantage dans les Liturgische Gesänge: quand j'ai tapé ça, je n'avais écouté que les motets - certes plus dépouillés que du Brahms, mais sensiblement moins que ces chants liturgiques.

DavidLeMarrec a écrit:
Néanmoins, je trouve ça plus exaltant que les Quintettes & Sextuors de Brahms, qui ne me comblent pas vraiment à vrai dire, un peu trop hésitants entre le bon gros folklorisme et la forme très abstraite.

Mais par conséquent, ça ne stimule pas les mêmes zones corticales… logique que tu n'y retrouves pas la même satisfaction.
Je ne suis pas absolument fanatique des Quintettes de Brahms (sauf celui avec clarinette); en revanche, les Sextuors, si - et singulièrement le 1ᵉ (qui bénéficie aussi d'un puissant effet petite-madeleine, a fortiori si je l'entends dans la versions Casals.) Franchement, les deux premiers mouvements, je ne les trouve pas «hésitants entre le bon gros folklorisme et la forme très abstraite»: pour moi, c'est justement la combinaison de l'élan et de la prégnance mélodique de l'inspiration folkloriste brahmsienne à leur plus haut, d'une part, et de la pensée formelle la plus aboutie mais aussi la plus éloquente (les effets cycliques, les circulations - bon, bien sûr, le II, si on n'aime pas les variations... - je trouve que c'est vraiment une des œuvres où on ressent la forme avec le plus de force.)
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 91202
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Contempos de Brahms: Herzogenberg, Gernsheim, Krug,Reinecke… Empty
MessageSujet: Re: Contempos de Brahms: Herzogenberg, Gernsheim, Krug,Reinecke…   Contempos de Brahms: Herzogenberg, Gernsheim, Krug,Reinecke… EmptyJeu 14 Jan 2021 - 19:55

Le Premier Sextuor, c'est chouette oui. Le Second, je suis moins convaincu, ça manque de séduction pour moi.

(Mais je suis, on l'aura compris, un garçon superficiel. Cool )
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Marchoukrev
Mélomane averti
Marchoukrev

Nombre de messages : 437
Age : 24
Localisation : Entre Paris et les Hauts-de-France
Date d'inscription : 14/08/2013

Contempos de Brahms: Herzogenberg, Gernsheim, Krug,Reinecke… Empty
MessageSujet: Re: Contempos de Brahms: Herzogenberg, Gernsheim, Krug,Reinecke…   Contempos de Brahms: Herzogenberg, Gernsheim, Krug,Reinecke… EmptyJeu 11 Fév 2021 - 21:11

DavidLeMarrec a écrit:
Marchoukrev a écrit:
Parlant de Reinecke, j'ai écouté la semaine dernière sa Troisième Symphonie, et elle ne m'a laissé aucun souvenir à part un vague souffle tragique. C'était sympa sur le moment mais sans plus. Je dois dire que j'ai été un peu déçu.

Il ne faut pas en attendre une révélation stylistique, bien sûr. Mais je trouve que dans son sillon « romantisme tradi passéiste », ça se pose remarquablement.

Tu as bien écouté la version Shelley ?  Les autres ne tirent pas pleinement profit du potentiel de l'œuvre, à mon sens.

J'ai réécouté cette Troisième dans l'après-midi mais dans la version d'Henry Raudales avec le Munich Radio Orchestra. Je ne sais pas pourquoi mais j'ai plus accroché qu'avec Shelley. Le son plus "sec" m'a sans doute permis d'apprécier au mieux le souffle tragique de l’œuvre. Je ne dis pas que j'ai eu une révélation mais j'ai passé un bon moment.
Revenir en haut Aller en bas
gluckhand
Mélomane chevronné
gluckhand

Nombre de messages : 2441
Localisation : Amiens
Date d'inscription : 15/07/2013

Contempos de Brahms: Herzogenberg, Gernsheim, Krug,Reinecke… Empty
MessageSujet: Re: Contempos de Brahms: Herzogenberg, Gernsheim, Krug,Reinecke…   Contempos de Brahms: Herzogenberg, Gernsheim, Krug,Reinecke… EmptyLun 15 Fév 2021 - 13:14

Il y a plusieurs oeuvres pour piano, de Théodore Kirchner (1823-1903) que je trouve très intèressantes ,dont les Péludes ,opus 9 dédiés, à Clara Schumann.C'est encore une oeuvre ,de la trentaine, qui demande à s'affermir, mais ça s'écoute très agréablement .Pour se faire une idée.
https://www.youtube.com/watch?v=xmuljetaqvM

Je ne sais, s'il vouait une admiration à Brahms, mais on peut être sûr, qu'il en avait une certaine pour Schumann, vu ses Neue Davidsbündlertänze op. 17,qui sont dans la continuation de ceux de Schumann.
Theodor Kirchner - Jean Martin (2003) Neue Davidsbündlertänze op. 17
https://www.youtube.com/watch?v=pg3GV6EqX1Y

D'autres oeuvres, méritent le détour,comme cette Romance pour piano, si bien jouée par Jean Martin.La sonatine opus 70 aussi.
Theodor Kirchner - Jean Martin (2003) Romances pour piano op 22
Theodor Kirchner - Peter Rösel (2005) 6 Capricen, op.27 (1877)
Les superbes  8 romanzen op. 22 (1875)par Andrea Wiesli (2011)


Dans la foulée, j'ai écouté son Quatuor pour piano Op.84 et ce n'est pas mal du tout ,le mouvement lent est magnifique, bref un compositeur à découvrir.
PS/ Sur un Wikipédia anglais, j'en ai  appris plus sur ce compositeur, qui pour finir connaissait bien Brahms, qui l'a d'ailleurs ,aidé avec d'autres ,a éponger  une dette de jeu de Kirchner, qui semble lui, avoir eu une vie assez dissolue,ce qui me le rend ,encore plus simpathique.https://fr.wikipedia.org/wiki/Theodor_Kirchner
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 91202
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Contempos de Brahms: Herzogenberg, Gernsheim, Krug,Reinecke… Empty
MessageSujet: Re: Contempos de Brahms: Herzogenberg, Gernsheim, Krug,Reinecke…   Contempos de Brahms: Herzogenberg, Gernsheim, Krug,Reinecke… EmptyLun 15 Fév 2021 - 20:08

Rien ne m'a particulièrement ébloui dans son piano – mais je l'ai par conséquent peu écouté. Je note la recommandation de musique de chambre, ça m'intéresse !

(Sinon, pour toi qui aimes les personnalités originales, la digression et autres paronomases, c'est l'américain Leon Kirchner que j'aime énormément : ses quatuors suivent remarquablement l'évolution des esthétiques du XXe siècle !)
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Contenu sponsorisé




Contempos de Brahms: Herzogenberg, Gernsheim, Krug,Reinecke… Empty
MessageSujet: Re: Contempos de Brahms: Herzogenberg, Gernsheim, Krug,Reinecke…   Contempos de Brahms: Herzogenberg, Gernsheim, Krug,Reinecke… Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Contempos de Brahms: Herzogenberg, Gernsheim, Krug,Reinecke…
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Autour de la musique classique :: Musique classique :: Général-
Sauter vers: