Autour de la musique classique

Le but de ce forum est d'être un espace dédié principalement à la musique classique sous toutes ses périodes, mais aussi ouvert à d'autres genres.
 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
-50%
Le deal à ne pas rater :
-50% Nike Jordan Air 200E
67.47 € 134.99 €
Voir le deal

 

 Carl Reinecke (1824-1910)

Aller en bas 
5 participants
AuteurMessage
Cello
Chtchello
Cello


Nombre de messages : 5728
Date d'inscription : 03/01/2007

Carl Reinecke (1824-1910) Empty
MessageSujet: Carl Reinecke (1824-1910)   Carl Reinecke (1824-1910) EmptyVen 27 Avr 2012 - 11:33

Compositeur allemand, il a étudié avec Mendelssohn, Schumann et Liszt puis a dirigé l'orchestre du Gewandhaus de Leipzig de 1860 à 1895 avec lequel il a notamment assuré la première de plusieurs oeuvres de Brahms. Devenu lui-même professeur, il a eu pour élèves Grieg, Janáček, Albéniz, Stanford et Bruch entre autres. On lui doit 3 symphonies, plusieurs concertos (pour violoncelle, pour harpe, pour flûte et 4 pour piano), des opéras ainsi que de la musique de chambre.

Reconnu de son vivant, il semble maintenant plutôt oublié. La seule de ses oeuvres qui est encore jouée assez régulièrement est la sonate pour flûte et piano « Undine ». Son intérêt principal réside pour moi dans le fait qu'elle nous change des solistes romantiques habituels (piano, violon ou violoncelle) mais je ne peux pas dire que j'ai été particulièrement ébloui par cette pièce très agréable et bien faite mais sans plus.
Revenir en haut Aller en bas
nigelkeay
Mélomane du dimanche



Nombre de messages : 80
Localisation : Ile de France
Date d'inscription : 15/04/2008

Carl Reinecke (1824-1910) Empty
MessageSujet: Reinecke trio pour clarinette, alto et piano   Carl Reinecke (1824-1910) EmptyVen 27 Avr 2012 - 15:21

J'ai l'impression que son trio pour clarinette, alto et piano op.264 est assez souvent joué car le répertoire pour cette formation qui a commencé avec Mozart (les "Quilles") n'est pas du tout énorme. Ce trio, que j'ai joué moi-même il y a deux ans (pour construire un programme avec mon propre trio) est agréable sans grande aventure harmonique.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.nigelkeay.com
Ben.
Mélomane chevronné
Ben.


Nombre de messages : 2051
Age : 34
Localisation : Paris
Date d'inscription : 02/10/2010

Carl Reinecke (1824-1910) Empty
MessageSujet: Re: Carl Reinecke (1824-1910)   Carl Reinecke (1824-1910) EmptyVen 27 Avr 2012 - 15:28

Il y a des concertos pour flûte, qui dans mon souvenir, sont un peu moins ennuyeux qu'Undine.

Mais bon, l'orchestration est proche du niveau zéro de l'inventivité... siffle
Revenir en haut Aller en bas
http://concert-perpetuel.blogspot.fr/
Cello
Chtchello
Cello


Nombre de messages : 5728
Date d'inscription : 03/01/2007

Carl Reinecke (1824-1910) Empty
MessageSujet: Re: Carl Reinecke (1824-1910)   Carl Reinecke (1824-1910) EmptyVen 27 Avr 2012 - 15:34

Ben. a écrit:
... proche du niveau zéro de l'inventivité... siffle

C'est un peu l'impression que j'ai eue pour la sonate.
Revenir en haut Aller en bas
Ben.
Mélomane chevronné
Ben.


Nombre de messages : 2051
Age : 34
Localisation : Paris
Date d'inscription : 02/10/2010

Carl Reinecke (1824-1910) Empty
MessageSujet: Re: Carl Reinecke (1824-1910)   Carl Reinecke (1824-1910) EmptyVen 27 Avr 2012 - 15:36

Cello a écrit:
Ben. a écrit:
... proche du niveau zéro de l'inventivité... siffle

C'est un peu l'impression que j'ai eue pour la sonate.

En fait, on dirait du Kuhlau en moins bien ! Mr. Green
Revenir en haut Aller en bas
http://concert-perpetuel.blogspot.fr/
Cello
Chtchello
Cello


Nombre de messages : 5728
Date d'inscription : 03/01/2007

Carl Reinecke (1824-1910) Empty
MessageSujet: Re: Carl Reinecke (1824-1910)   Carl Reinecke (1824-1910) EmptySam 28 Avr 2012 - 15:10

Tout ça donne follement envie Mr.Red .
Revenir en haut Aller en bas
Ben.
Mélomane chevronné
Ben.


Nombre de messages : 2051
Age : 34
Localisation : Paris
Date d'inscription : 02/10/2010

Carl Reinecke (1824-1910) Empty
MessageSujet: Re: Carl Reinecke (1824-1910)   Carl Reinecke (1824-1910) EmptySam 28 Avr 2012 - 15:17

Plus ou moins contemporain, ce qu'a écrit Mercadante pour la flûte est à mon sens beaucoup plus convaincant. Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
http://concert-perpetuel.blogspot.fr/
benvenuto
Mélomaniaque
benvenuto


Nombre de messages : 1340
Date d'inscription : 11/07/2011

Carl Reinecke (1824-1910) Empty
MessageSujet: Re: Carl Reinecke (1824-1910)   Carl Reinecke (1824-1910) EmptySam 28 Avr 2012 - 20:18

Pour ma part je connais le trio à cordes opus 249 qui est très bien, d'une grande richesse contrapuntique et harmonique même si on est clairement dans une esthétique conservatrice, c'est très expressif et très contrasté dans les ambiances, de la belle musique!!! Very Happy
Le reste je ne connais pas mais ça me donne plutôt un a priori positif!
Revenir en haut Aller en bas
Schwark
Mélomane chevronné
Schwark


Nombre de messages : 2761
Age : 45
Localisation : Wallonie
Date d'inscription : 02/07/2005

Carl Reinecke (1824-1910) Empty
MessageSujet: Re: Carl Reinecke (1824-1910)   Carl Reinecke (1824-1910) EmptyDim 17 Juin 2012 - 16:57

Si l'on en vient à être lassé d'écouter une enième version des concertos pour violon les plus rebattus, on pourrait, en écumant les sites de ventes, finir par tomber sur son concerto et vouloir y étancher sa soif de nouveauté le temps d'une écoute. Ou se souvenir qu'il y a 5 ans, on a acheté un disque de Reinecke et qu'une deuxième écoute raffraichirait la mémoire.
Je réécoute donc ce disque :
il y a dans cette symphonie n°1 de jolies phrases mélodiques qui donnent l'impression d'écouter un vieux film romantique (j'imagine une actrice se pâmant aux pieds d'un acteur qui regarde dans le vide pour donner de la gravité à ce qu'il dit, ou encore des acteurs qui jouent au chat et à la souris dans un film muet)
Ces beautés occasionelles ne parviennent malheureusement pas à vaincre ce léger mais lancinant ennui qui m'envahit. Trop de choses convenues, dans le style, manquant de profondeur. ça voudrait tant être aussi émouvant que du Brahms, aussi profond que du Beethoven et pourtant ça reste profondément décoratif.
Le deuxième mouvement du concerto pour violon est joli. On pourrait presque être ému si la musique n'était pas aussi polie. J'imagine très bien écouter ça lors d'un diner de famille catholique de classe moyenne où les gens ne se voient pas souvent et les enfants jouent dehors : on va donc mettre de la musique classique du 19ème, douce et à faible volume, pour ne déranger personne.
Le dernier mouvement s'énerve par moment sans que je comprenne vraiment pourquoi. Tout finit à chaque fois par retomber dans un style gentiment triste et gracieusement mélancolique. De la belle musique de salon.
Revenir en haut Aller en bas
http://poesie.webnet.fr/vospoemes/poemes/axel_gaspart/axel_gaspa
Contenu sponsorisé





Carl Reinecke (1824-1910) Empty
MessageSujet: Re: Carl Reinecke (1824-1910)   Carl Reinecke (1824-1910) Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Carl Reinecke (1824-1910)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Bedrich Smetana (1824-1884)
» Contempos de Brahms: Herzogenberg, Gernsheim, Krug,Reinecke…
» 1910-1913
» Sur la musique sérielle et le sprechgesang ...
» Josef Tal (1910-2008)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Autour de la musique classique :: Musique classique :: Général-
Sauter vers: