Autour de la musique classique

Le but de ce forum est d'être un espace dédié principalement à la musique classique sous toutes ses périodes, mais aussi ouvert à d'autres genres.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Maurice Ravel (1875-1937)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... , 11, 12, 13  Suivant
AuteurMessage
starluc
Mélomaniaque


Nombre de messages : 935
Date d'inscription : 13/08/2013

MessageSujet: Re: Maurice Ravel (1875-1937)   Mar 26 Aoû 2014 - 11:54

Rav-phaël a écrit:
starluc a écrit:
Rav-phaël a écrit:

Merci starluc pour ton bel avis que je partage complètement ! mains kiss [/font]

Entre amoureux de la musique de Ravel... mains kiss

Wink  par contre, entre amoureux, on ne se suit pas tellement sur le Concerto en sol ! Shocked  Tu préfères vraiment Rachmaninov ?! Plus Jazz ?!

ça y est, j’ai l’impression d’avoir fait mon temps, je ne comprends plus rien à rien hehe

Non, pour moi, pas de problèmes : les deux, le concerto en sol majeur de Ravel et celui en sol mineur de Rachma sont de grands chef d'oeuvres! Ce sont des oeuvres cousines, mais différentes, heureusement! A l'élégance un peu nonchalante et très "années folles" du 1er mvt du Ravel, répond le conflit psychique quelque peu chaotique et paroxystique du Rachma. En revanche, Ravel mise sur la densité expressive dans son second mvt alors que Rachma prend de (trompeuses) distances derrière une froideur et un laconisme de façade...On retrouve l'élément ludique, un peu "apocalypse joyeuse" dans les deux "finale", à mon, avis mieux construit chez Ravel que chez Rachma (il faut dire que le finale du 4ème a été refondu par trois fois!) mais avec une proximité du jazz plus prégnante chez le Russe (il était plus proche de la source, il est vrai!).

En fait, j'aime ces deux concerti que je porte dans mon coeur et très haut dans ma discothèque! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rav-phaël
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 6107
Age : 24
Date d'inscription : 17/07/2011

MessageSujet: Re: Maurice Ravel (1875-1937)   Mar 26 Aoû 2014 - 11:58

Ok. pourquoi pas. J’ai du mal à suivre, il faudrait vraiment que je réécoute ce 4e Concerto !  study

J’aurais bien aimé moi aussi avoir l’avis de Ravel sur Rachmaninov ! Mais le miel de Ravel, c’était Weber surtout, Mozart, Chabrier, Rimski, Borodin et co., Saint-Saëns, Debussy, Strauss pour l’orchestration etc. pas sûr que Rachmaninov réponde à ses goûts.
Mais Ravel était fasciné et toujours séduit par la générosité mélodique d’un compositeur (talent qu’il n’avait pas), alors peut-être aurait il été séduit par celle de Rachmaninov.  Smile
Enfin il est très peu probable que Ravel n’est jamais entendu parlé de Rachmaninov, étant donné le pianiste qu’il était. C’est même certain qu’il connaissais quelques oeuves. Maintenant, reste à chercher dans la paperasse pour savoir ce qu’il en pensait !

J’ai beaucoup de mal à saisir la ressemblance entre les deux, si ce n’est une lointaine parenté dans les idées, moi qui les connait particulièrement bien d’ailleurs ( mon ancien pseudo était Rach-phaël ^^ Wink  ).


Dernière édition par Rav-phaël le Mar 26 Aoû 2014 - 12:09, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marchoukrev
Mélomane averti
avatar

Nombre de messages : 386
Age : 21
Localisation : Entre Paris et les Hauts-de-France
Date d'inscription : 14/08/2013

MessageSujet: Re: Maurice Ravel (1875-1937)   Mar 26 Aoû 2014 - 12:07

Rav-phaël a écrit:
Roh !  Smile Je vois deux erreurs dans ton message, pour moi : Le Concerto en sol est pourtant purement Ravelien, plus ravelien que ça on peut pas ! Et la Pavane, caractéristique du génie de Ravel . . .  Shocked Shocked

hehe   Wink

Sincèrement, l'ironie grinçante qui imprègne le concerto en sol n'est pas du tout typiquement ravélienne... A mes oreilles, elle semble venir d'un Chostakovitch. Quant aux influences du jazz que l'on peut par ailleurs rencontrer dans cette oeuvre, elle proviendrait plutôt d'un Gershwin (que Ravel avait rencontré et admirait beaucoup). Donc bof, je finirais peut-être par m'y faire avec le temps mais pour l'instant cela me semble différent du Ravel d'avant (bon je reconnais aussi qu'il est normal qu'un compositeur évolue). Qaunt à la Pavane, je trouve que du point de vue de son inspiration, de la beauté de ses thèmes et de sa douce langueur, elle est à 100% ravélienne.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marchoukrev
Mélomane averti
avatar

Nombre de messages : 386
Age : 21
Localisation : Entre Paris et les Hauts-de-France
Date d'inscription : 14/08/2013

MessageSujet: Re: Maurice Ravel (1875-1937)   Mar 26 Aoû 2014 - 12:08

Rav-phaël a écrit:
J’aurais bien aimé moi aussi avoir l’avis de Ravel sur Rachmaninov !

Je ne sais pas ce que Ravel pensait de Rachmaninov mais je peux te dire que Rachmaninov n'appréciait pas la musique de Ravel.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
starluc
Mélomaniaque


Nombre de messages : 935
Date d'inscription : 13/08/2013

MessageSujet: Re: Maurice Ravel (1875-1937)   Mar 26 Aoû 2014 - 12:11

Rav-phaël a écrit:
Ok. pourquoi pas. J’ai du mal à suivre, il faudrait vraiment que je réécoute ce 4e Concerto !  study

J’aurais bien aimé moi aussi avoir l’avis de Ravel sur Rachmaninov ! Mais le miel de Ravel, c’était Weber surtout, Mozart, Chabrier, Rimski, Borodin et co., Saint-Saëns, Debussy, Strauss pour l’orchestration etc. pas sûr que Rachmaninov réponde à ses goûts.
Mais Ravel était fasciné et toujours séduit par la générosité mélodique d’un compositeur (talent qu’il n’avait pas), alors peut-être aurait il été séduit par celle de Rachmaninov.  Smile
Enfin il est très peu probable que Ravel n’est jamais entendu parlé de Rachmaninov, étant donné le pianiste qu’il était. C’est même certain qu’il connaissais quelques oeuves. Maintenant, reste à chercher dans la paperasse pour savoir ce qu’il en pensait !

J’ai beaucoup de mal à saisir la ressemblance entre les deux, si ce n’est une lointaine parenté dans les idées, moi qui les connait particulièrement bien d’ailleurs ( mon ancien pseudo était Rach-phaël ^^ Wink  ).


A mon avis, ils ont en commun un grand sens de l'élégance dans l'expression...Et d'une certaine pudeur aussi...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
starluc
Mélomaniaque


Nombre de messages : 935
Date d'inscription : 13/08/2013

MessageSujet: Re: Maurice Ravel (1875-1937)   Mar 26 Aoû 2014 - 12:16

Marchoukrev a écrit:
Rav-phaël a écrit:
Roh !  Smile Je vois deux erreurs dans ton message, pour moi : Le Concerto en sol est pourtant purement Ravelien, plus ravelien que ça on peut pas ! Et la Pavane, caractéristique du génie de Ravel . . .  Shocked Shocked

hehe   Wink

Sincèrement, l'ironie grinçante qui imprègne le concerto en sol n'est pas du tout typiquement ravélienne... A mes oreilles, elle semble venir d'un Chostakovitch. Quant aux influences du jazz que l'on peut par ailleurs rencontrer dans cette oeuvre, elle proviendrait plutôt d'un Gershwin (que Ravel avait rencontré et admirait beaucoup). Donc bof, je finirais peut-être par m'y faire avec le temps mais pour l'instant cela me semble différent du Ravel d'avant (bon je reconnais aussi qu'il est normal qu'un compositeur évolue). Qaunt à la Pavane, je trouve que du point de vue de son inspiration, de la beauté de ses thèmes et de sa douce langueur, elle est à 100% ravélienne.

Oui, mais n'oublie pas, chose qu'on occulte trop souvent, surtout dans les histoires de la musique (de France!) un peu anciennes ou Rachma était un proscrit, que ce dernier connaissait aussi Gershwin, qu'il était là lors de la 1ère de "Rhaposdy in Blue" et qu'il est allé le féliciter...Les deux hommes se sont revus par la suite...Et écoutes le concerto de Chosta (le n°2) : il est finalement bien moins grinçant que le concerto à deux mains de Ravel...

La "Pavane", je ne la déteste pas mais, pour moi, elle n'est pas du "pur" Ravel car trop parente encore de l'univers de Fauré, compositeur de j'apprécie assez peu...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rav-phaël
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 6107
Age : 24
Date d'inscription : 17/07/2011

MessageSujet: Re: Maurice Ravel (1875-1937)   Mar 26 Aoû 2014 - 12:17

Marchoukrev :
Et bien nous sommes à 100% pas d’accord (excuse moi kiss ) ^^. La Pavane, d’une influence modérée quant à son manque d’élégance générale. C’est l’une des rares oeuvres où Ravel n’est pas Ravel, mais plutôt essaye d'être Fauré . . . sans y parvenir. Et puis ça tourne en rond, sans aller quelque part  Neutral .
Quant au Concerto, tu parles d’ironie grinçante, d’humour, tu parles de Jazz . . . Tu parles de Ravel quoi ! Very Happy


Dernière édition par Rav-phaël le Mar 26 Aoû 2014 - 12:18, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rav-phaël
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 6107
Age : 24
Date d'inscription : 17/07/2011

MessageSujet: Re: Maurice Ravel (1875-1937)   Mar 26 Aoû 2014 - 12:17

starluc a écrit:

A mon avis, ils ont en commun un grand sens de l'élégance dans l'expression...Et d'une certaine pudeur aussi...

ça me va ! mains kiss
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
starluc
Mélomaniaque


Nombre de messages : 935
Date d'inscription : 13/08/2013

MessageSujet: Re: Maurice Ravel (1875-1937)   Mar 26 Aoû 2014 - 12:21

Marchoukrev a écrit:
Rav-phaël a écrit:
J’aurais bien aimé moi aussi avoir l’avis de Ravel sur Rachmaninov !

Je ne sais pas ce que Ravel pensait de Rachmaninov mais je peux te dire que Rachmaninov n'appréciait pas la musique de Ravel.

Rachma a dit à Robert Casadesus qu'il ne comprenait pas le prélude du "Tombeau de Couperin" qu'il comptait pourtant inscrire au programme de ses concerts...Est-ce qu'il y avait quelque chose de trop typiquement français (pour moi le "Tombeau" est l'une des plus belles expressions de l'essence même de l'art musical français) qu'il n'appréhendait pas? C'est dommage! Mais justement, je parlais des "Variations sur un thème de Corelli", vous ne trouvez pas une certaine parenté esthétique avec le "Tombeau"?

De Ravel sur Rachma, je n'ai aucune source...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Davaaki Muziki
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 948
Date d'inscription : 22/04/2013

MessageSujet: Re: Maurice Ravel (1875-1937)   Mar 26 Aoû 2014 - 12:26

Je n'entends pas l'ironie grinçante du concerto en sol. C'est dans le 3ème mouvement ? Je l'entends comme un radio-réveil (d'ailleurs il y a un réveil qui sonne !) après le fol abandon quasiment morbide du mouvement lent. Effectivement à ce moment une ironie, un sursaut comme une morsure, c'est le retour au réel.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rav-phaël
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 6107
Age : 24
Date d'inscription : 17/07/2011

MessageSujet: Re: Maurice Ravel (1875-1937)   Mar 26 Aoû 2014 - 12:33

Exact ! C’est un final dans les règles, un superbe point final, festif, qui vient pétiller, explosé dans tout les sens, comme une sorte de feu d’artifice ! C’est l’enfant ravélien qui parle là, avec cet entousiasme, toujours teinté de tendresse, qui ne cherche qu’à s’amuser et à faire plaisir aux auditeurs et aux musiciens ! Enfin qu’on me dise que ce n’est pas Ravel, je n’arrive vraiment pas à comprendre, parce que tout, jusqu’à chaque note, est typique de la personnalité ravélienne, si attachante,

qu’on aime tant !  sunny
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Davaaki Muziki
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 948
Date d'inscription : 22/04/2013

MessageSujet: Re: Maurice Ravel (1875-1937)   Mar 26 Aoû 2014 - 12:39

Rav-phaël a écrit:
Exact ! C’est un final dans les règles, un superbe point final, festif, qui vient pétiller, explosé dans tout les sens, comme une sorte de feu d’artifice ! C’est l’enfant ravélien qui parle là, avec cet entousiasme, toujours teinté de tendresse, qui ne cherche qu’à s’amuser et à faire plaisir aux auditeurs et aux musiciens ! Enfin qu’on me dise que ce n’est pas Ravel, je n’arrive vraiment pas à comprendre, parce que tout, jusqu’à chaque note, est typique de la personnalité ravélienne, si attachante,

qu’on aime tant !  sunny

I love you C'est vrai, c'est drôle, bouffon, espiègle et enfantin. À ce jeu-là l'Enfant et les sortilèges est sidérant ! J'écoutais Ansermet il y a quelques jours.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rav-phaël
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 6107
Age : 24
Date d'inscription : 17/07/2011

MessageSujet: Re: Maurice Ravel (1875-1937)   Mar 26 Aoû 2014 - 12:42

I love you  T’as tout compris ! Et encore, sidérant est un bien faible mot  thumleft I love you I love you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
starluc
Mélomaniaque


Nombre de messages : 935
Date d'inscription : 13/08/2013

MessageSujet: Re: Maurice Ravel (1875-1937)   Mar 26 Aoû 2014 - 14:15

Rav-phaël a écrit:
Exact ! C’est un final dans les règles, un superbe point final, festif, qui vient pétiller, explosé dans tout les sens, comme une sorte de feu d’artifice ! C’est l’enfant ravélien qui parle là, avec cet entousiasme, toujours teinté de tendresse, qui ne cherche qu’à s’amuser et à faire plaisir aux auditeurs et aux musiciens ! Enfin qu’on me dise que ce n’est pas Ravel, je n’arrive vraiment pas à comprendre, parce que tout, jusqu’à chaque note, est typique de la personnalité ravélienne, si attachante,

qu’on aime tant !  sunny

Oh, que oui!

J'y vois aussi un signe d'amitié, un cordial, chaleureux et un peu ironique "au revoir!" ...Et c'était un homme d'amitié, le cher Maurice! mains
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
starluc
Mélomaniaque


Nombre de messages : 935
Date d'inscription : 13/08/2013

MessageSujet: Re: Maurice Ravel (1875-1937)   Mar 26 Aoû 2014 - 14:20

Rav-phaël a écrit:
I love you  T’as tout compris ! Et encore, sidérant est un bien faible mot  thumleft I love you I love you


Et "Daphnis"...Je n'ai jamais autant senti, ado, une idée du bonheur en ce monde qu'en écoutant "Daphnis" en intégrale. En plus c'était l'époque de la sortie des enregistrements de Boulez!

En plus, à l'épreuve musique du bac-musique, on a eu "le Tombeau de Couperin". C'est là que j'ai découvert cette merveille...En 1975...Je date un peu, moi... Crying or Very sad

Mais le bonheur est intact...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marchoukrev
Mélomane averti
avatar

Nombre de messages : 386
Age : 21
Localisation : Entre Paris et les Hauts-de-France
Date d'inscription : 14/08/2013

MessageSujet: Re: Maurice Ravel (1875-1937)   Mer 27 Aoû 2014 - 10:35

starluc a écrit:
Rachma a dit à Robert Casadesus qu'il ne comprenait pas le prélude du "Tombeau de Couperin" qu'il comptait pourtant inscrire au programme de ses concerts...Est-ce qu'il y avait quelque chose de trop typiquement français (pour moi le "Tombeau" est l'une des plus belles expressions de l'essence même de l'art  musical français) qu'il n'appréhendait pas? C'est dommage! Mais justement, je parlais des "Variations sur un thème de Corelli", vous ne trouvez pas une certaine parenté esthétique avec le "Tombeau"?

De Ravel sur Rachma, je n'ai aucune source...


Je prends en compte toutes vos remarques même si je suis un peu déçu d'être le seul ici à apprécier la Pavane. Même si c'est une oeuvre de jeunesse écrite sous l'influence de Fauré, il faut bien admettre que c'est beau à chialer non? Sad

Pour en revenir à la relation Ravel-Rachmaninov, je suis tout à fait d'accord avec ce qu'a dit Starluc, à savoir que le Tombeau de Couperin est tpiquement français de par sa noblesse, sa transparence (je serais presque tenté de dire que c'est une oeuvre "limpide" dans le bon sens du terme). Quant aux variations sur un thème de Corelli, il faut savoir que Rachmaninov les a composées en France. La musique de notre pays a donc influencé leur écriture. Ce qui m'amène à dire ceci: je ne crois pas que c'est le caractère français du Tombeau qui a déplu à Rachmaninov. Non, personnelllement je pense que le grand Sergueï a trouvé cela trop moderne (de toute façon il détestait la quasi-totalité des oeuvres composées à son époque).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marchoukrev
Mélomane averti
avatar

Nombre de messages : 386
Age : 21
Localisation : Entre Paris et les Hauts-de-France
Date d'inscription : 14/08/2013

MessageSujet: Re: Maurice Ravel (1875-1937)   Mer 27 Aoû 2014 - 10:39

A mon avis, ce cher Rachmaninov a du être horrifié par Gaspard de la Nuit! hehe


Dernière édition par Marchoukrev le Mer 27 Aoû 2014 - 11:03, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
starluc
Mélomaniaque


Nombre de messages : 935
Date d'inscription : 13/08/2013

MessageSujet: Re: Maurice Ravel (1875-1937)   Mer 27 Aoû 2014 - 10:40

Sur la position anti-moderniste de Rachmaninov, je suis d'accord avec toi. Il a, tout de même, inscrit Debussy dans ses concerts des années 20/30 et interprété Scriabine (la 5ème sonate, notamment) après la mort de celui-ci pour venir en aide à sa femme et ses enfants...

Partant de là, je ne voie pas très bien ce qui l'a rebuté, précisément, dans le "Tombeau" qui n'est pas d'une modernité "provocante". Mais il n'est plus là pour répondre...

Que pensait-il de "Gaspard de la Nuit"? coucou
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 82075
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Maurice Ravel (1875-1937)   Mer 27 Aoû 2014 - 13:19

Marchoukrev a écrit:
Je prends en compte toutes vos remarques même si je suis un peu déçu d'être le seul ici à apprécier la Pavane. Même si c'est une oeuvre de jeunesse écrite sous l'influence de Fauré, il faut bien admettre que c'est beau à chialer non? Sad

Non, non, j'aime aussi, c'est très joli – plus agréable à jouer qu'à écouter, peut-être (un peu niaiseux tout de même). Mais par rapport aux sommets du reste de Ravel, lorsqu'on ouvre une intégrale, on se précipite pas vraiment là-dessus.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
starluc
Mélomaniaque


Nombre de messages : 935
Date d'inscription : 13/08/2013

MessageSujet: Re: Maurice Ravel (1875-1937)   Mer 27 Aoû 2014 - 13:57


Moi aussi, je ne déteste pas, loin de là...Et je préfère nettement la "Pavane" à "Tzigane" que je trouve, pardonnez-moi, "sympathiquement nul"!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 80643
Age : 36
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Maurice Ravel (1875-1937)   Mer 27 Aoû 2014 - 15:14

Marchoukrev a écrit:

Je prends en compte toutes vos remarques même si je suis un peu déçu d'être le seul ici à apprécier la Pavane. Même si c'est une oeuvre de jeunesse écrite sous l'influence de Fauré, il faut bien admettre que c'est beau à chialer non? Sad

S'il n'avait écrit que ça...
C'est vrai que c'est beau, et réussi.
Mais à côté de ce qu'il a fait après...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rav-phaël
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 6107
Age : 24
Date d'inscription : 17/07/2011

MessageSujet: Re: Maurice Ravel (1875-1937)   Mer 27 Aoû 2014 - 15:27

Bof. Beau d’accord, c’est vrai que c’est beau ( c’est Ravel, on ne fait pas du mauvais avec du bon  I love you  ), mais réussi . . . Je trouve que Ravel est passé complètement à côté de la plaque ici, sans parler du fait que ça tourne vraiment en rond, sans aller nul part. Ça a ce côté « brouillon » d’une première composition d’un jeune homme encore immature dans le métier (ce que Ravel n’a jamais été !). Rien à voir avec la redoutable efficacité de sa Sérénade Grotesque (composée 6 ans plus tôt !!), que je trouve bien plus intéressante et réussie   Very Happy  ! Ravel est déjà là.

Ravel a très clairement essayé d’imiter son maitre, et sa merveilleuse Pavane en F ♯mineur, mais sans avoir réussi à lui reprendre ni l’élégance, ni le raffinement et la finesse. Ravel a pourtant toujours su faire preuve d’une subtilité d’esprit dans sa musique hors norme. Je trouve que cette Pavane pour une Infante défunte en manque cruellement. C’est grossier.

bon ça n’engage que moi bien sûr  Wink  Smile . Et puis je dis ça alors que je n’ai jamais su résister à Ravel, même à la Pavane  hehe.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
starluc
Mélomaniaque


Nombre de messages : 935
Date d'inscription : 13/08/2013

MessageSujet: Re: Maurice Ravel (1875-1937)   Mer 27 Aoû 2014 - 17:29


Ben, je suis désolé, mais je préfère encore la "Pavane" de Ravel, avec sa douce mélancolie un peu feutrée que celle de Fauré que je ressens comme un parangon d'ennui et de préciosité gnan-gnan! hehe
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marchoukrev
Mélomane averti
avatar

Nombre de messages : 386
Age : 21
Localisation : Entre Paris et les Hauts-de-France
Date d'inscription : 14/08/2013

MessageSujet: Re: Maurice Ravel (1875-1937)   Mer 27 Aoû 2014 - 18:13

starluc a écrit:

Ben, je suis désolé, mais je préfère encore la "Pavane" de Ravel, avec sa douce mélancolie un peu feutrée que celle de Fauré que je ressens comme un parangon d'ennui et de préciosité gnan-gnan! hehe

mains
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rav-phaël
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 6107
Age : 24
Date d'inscription : 17/07/2011

MessageSujet: Re: Maurice Ravel (1875-1937)   Mer 27 Aoû 2014 - 19:31

roh !  Evil or Very Mad  Et bin, pauvre Fauré ! Préférer Ravel d'accord, c’est une ( bonne !  I love you ) chose, mais trouver de telles qualités à l’oeuvre de Fauré, alors là vous me tuez !  Sad  ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Davaaki Muziki
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 948
Date d'inscription : 22/04/2013

MessageSujet: Re: Maurice Ravel (1875-1937)   Mer 27 Aoû 2014 - 20:09

La musique de la Pavane de Fauré est belle, mais le texte est terriblement affecté, pour ne pas dire pire, à un point qui me révulse.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
starluc
Mélomaniaque


Nombre de messages : 935
Date d'inscription : 13/08/2013

MessageSujet: Re: Maurice Ravel (1875-1937)   Jeu 28 Aoû 2014 - 10:30

Oui, d'une part, le texte est affecté et d'autre part, la musique est un véritable éloge de l'ennui distingué et précieux...Une certaine France, certes, mais que je n'apprécie guère...La "pavane" de Ravel me semble bien plus authentique dans sa mélancolie, en dépit de son titre alambiqué qui rejoint lui aussi, une certaine préciosité...A moins qu'il ne faille y voir un discret humour (?).

Et ne parlons pas de l'orchestration : je n'ai jamais trouvé que Fauré était un maître en ce domaine...Le piano et la musique de chambre lui vont mieux...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marchoukrev
Mélomane averti
avatar

Nombre de messages : 386
Age : 21
Localisation : Entre Paris et les Hauts-de-France
Date d'inscription : 14/08/2013

MessageSujet: Re: Maurice Ravel (1875-1937)   Jeu 28 Aoû 2014 - 10:58

starluc a écrit:
La "pavane" de Ravel me semble bien plus authentique  dans sa mélancolie, en dépit de son titre alambiqué qui rejoint lui aussi, une certaine préciosité...A moins qu'il ne faille y voir un discret humour (?).

Ravel avait déclaré qu'il avait choisi le titre complet de la Pavane par hasard, en trouvant que l'allitération en "f" était amusante.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
starluc
Mélomaniaque


Nombre de messages : 935
Date d'inscription : 13/08/2013

MessageSujet: Re: Maurice Ravel (1875-1937)   Jeu 28 Aoû 2014 - 11:15


M'étonne pas de lui....Maurice de manquait pas d'humour...Je me souviens, quand j'allais visiter sa maison à Montfort-l'Amaury, les colonnes qu'il avait peintes sur les murs de sa chambre, le chapiteau en bas! Genre de blague, sourire en coin qui lui va bien....

J'avais appris, dans les très belle bio de Marnat, qu'il était possible de Ravel, alors étudiant, soit l'auteur de la musique de cette célèbre chanson 1900 qui s'appelle "Fascination"...Il aurait travaillé comme "nègre"...

Pour en revenir au rapprochement Ravel/ Rachmaninov, un truc m'est revenu : leur commune passion pour le jazz, plus orchestrale chez Ravel, plus "piano" chez Rachma dont l'artiste favori était Art Tatum.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chris3
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 4542
Date d'inscription : 10/07/2007

MessageSujet: Re: Maurice Ravel (1875-1937)   Jeu 28 Aoû 2014 - 11:33

Rav-phaël a écrit:
Je trouve que Ravel est passé complètement à côté de la plaque ici, sans parler du fait que ça tourne vraiment en rond, sans aller nul part.

Oui, c'est justement ce que certains pensent du Boléro Mr.Red
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
starluc
Mélomaniaque


Nombre de messages : 935
Date d'inscription : 13/08/2013

MessageSujet: Re: Maurice Ravel (1875-1937)   Jeu 28 Aoû 2014 - 11:47


Oui, mais dans le cas du "Boléro",c'est délibéré...Pour ne pas dire la raison d'être même de l'oeuvre.

Je crois que Ravel disait en riant qu'on pouvait mettre en sous-titre : "enfoncez-vous bien ça dans la tête!".
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rav-phaël
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 6107
Age : 24
Date d'inscription : 17/07/2011

MessageSujet: Re: Maurice Ravel (1875-1937)   Jeu 28 Aoû 2014 - 13:10

Chris3 a écrit:
Rav-phaël a écrit:

Oui, c'est justement ce que certains pensent du Boléro Mr.Red

hehe

Ah bah si, ça va quelque part ! ça avance avec le crescendo vers l’implosion explosive ! Mr. Green Very Happy
C’est une oeuvre d’une magnifique tenue, guidée par une ligne droite tracée et contrôlée de mesure en mesure avec une grande intelligence !
Comme le dit Starluc, Ravel n’est pas passé à côté de la plaque ici, bien au contraire, c’était exactement ce qu’il voulait, comme il le disait lui même, c’est la seule de ses oeuvres où il a réussi à atteindre son objectif !
[/quote]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
starluc
Mélomaniaque


Nombre de messages : 935
Date d'inscription : 13/08/2013

MessageSujet: Re: Maurice Ravel (1875-1937)   Jeu 28 Aoû 2014 - 13:31


A la fin de sa vie, il a même dit : "je n'ai fait qu'un chef d'oeuvre dans ma vie : c'est le "Boléro"...Malheureusement, il n'y a pas de musique dedans"...

Tjs cet amour avec un sourire (amer!) en coin....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chris3
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 4542
Date d'inscription : 10/07/2007

MessageSujet: Re: Maurice Ravel (1875-1937)   Jeu 28 Aoû 2014 - 23:51

Chef-d'oeuvre, je ne sais pas... Mais "tube", certainement !!
Et grâce à Lelouch (Les uns et les autres), c'est devenu un morceau connu par une majorité de gens.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Benedictus
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 3883
Age : 42
Localisation : De retour entre deux ou trois poudrières...
Date d'inscription : 02/03/2014

MessageSujet: Re: Maurice Ravel (1875-1937)   Ven 29 Aoû 2014 - 0:25

Chris3 a écrit:
Chef-d'oeuvre, je ne sais pas... Mais "tube", certainement !!
Et grâce à Lelouch (Les uns et les autres), c'est devenu un morceau connu par une majorité de gens.

Au moins autant grâce à Bo Derek qu'à Claude Lelouch, je pense...
(Et il me semble qu'en fait c'était un tube bien avant les années 80.)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
starluc
Mélomaniaque


Nombre de messages : 935
Date d'inscription : 13/08/2013

MessageSujet: Re: Maurice Ravel (1875-1937)   Ven 29 Aoû 2014 - 10:04

Benedictus a écrit:
Chris3 a écrit:
Chef-d'oeuvre, je ne sais pas... Mais "tube", certainement !!
Et grâce à Lelouch (Les uns et les autres), c'est devenu un morceau connu par une majorité de gens.

Au moins autant grâce à Bo Derek qu'à Claude Lelouch, je pense...
(Et il me semble qu'en fait c'était un tube bien avant les années 80.)


Oh oui! Dans les années 70, c'était déjà une musique archi-connue et largement diffusée...

Hier soir, j'ai fait une vérif dans la bio de Rachma par Fousnaquer : il a effectivement joué, lors d'une tournée de concerts, la "toccata" du "Tombeau de Couperin" de Ravel.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marchoukrev
Mélomane averti
avatar

Nombre de messages : 386
Age : 21
Localisation : Entre Paris et les Hauts-de-France
Date d'inscription : 14/08/2013

MessageSujet: Re: Maurice Ravel (1875-1937)   Ven 29 Aoû 2014 - 10:51

starluc a écrit:

A la fin de sa vie, il a même dit : "je n'ai fait qu'un chef d'oeuvre dans ma vie : c'est le "Boléro"...Malheureusement, il n'y a pas de musique dedans"...

Tjs cet amour avec un sourire (amer!) en coin....

Ravel était très déçu que son œuvre la plus connue (et la plus jouée) soit le "Boléro". Lors de la création de l’œuvre, une spectatrice cria "Au fou!" dans la salle; Ravel déclara alors à son entourage: "Elle, elle a compris". Il ne tenait pas en grande estime cette œuvre, qu'il considérait comme un jeu, comme de l'humour musical.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rav-phaël
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 6107
Age : 24
Date d'inscription : 17/07/2011

MessageSujet: Re: Maurice Ravel (1875-1937)   Ven 29 Aoû 2014 - 12:41

Marchoukrev a écrit:
Il ne tenait pas en grande estime cette œuvre

Alors ça je ne l’affirmerais pas personnellement. Je ne dis pas que c’était son oeuvre favorite, bien sûr. Mais Ravel à toujours aimer faire un peu de provaction, et il en a dit des phrases, des bons mots, autour du Boléro, qui sont restés cultes aujourd’hui. De là à affirmer qu’il n’aimait pas cette oeuvre, qu’il l’a renié, je ne pense pas ! Déjà même simplement parce qu’il n’aurait certainement jamais pris le temps de la finir, de la composer comme elle est, s’il n’en avait pas été satisfait et sérieux dans sa démarche (même si cette démarche est humoristique ou provocatrice, ce qui n’est pas totalement le cas d'ailleurs, puisqu’il y a quelque chose de tout à fait sérieux dans cette oeuvre et dans sa composition.) ! Il avait d’autres projets, qui lui tenaient beaucoup à coeur, comme Morgiane ou Jeanne d’Arc.

Ce n’est pas dans la personnalité de Ravel. Mais ça n’empêche pas effectivement qu’il devait être déçu qu’on ne pense plus qu’au Boléro.  Wink

Il n’y a qu’une oeuvre qu’il a réellement renié à ma connaissance, allant même jusqu’à demander à son éditeur de faire disparaitre la partition : l’Orchestration de la Barque sur l’Océan. Il était aussi très déçu dans La Valse du retour soudain, et un peu maladroit, gauchement réalisé selon lui, du début avec les bassons énigmatiques. Il aurait aimé réécrire tout ça mais c’était impossible, car ça lui aurait demander de réécrire pratiquement toute la pièce !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
starluc
Mélomaniaque


Nombre de messages : 935
Date d'inscription : 13/08/2013

MessageSujet: Re: Maurice Ravel (1875-1937)   Ven 29 Aoû 2014 - 14:29


C'est le même syndrome que Beethoven qui ne comprenait pas pourquoi sa "sonate au Clair de Lune" était si populaire (il paraît qu'il disait : "j'ai fait mieux que ça!") ou Rachmaninov exaspéré d'être surnommé "Herr ciss moll" en référence à son (trop?) fameux prélude.

Pour "une Barque sur l'Océan", je le trouve bien difficile...Moi, je trouve cela très beau. Mais, après tout, c'est lui l'auteur!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marchoukrev
Mélomane averti
avatar

Nombre de messages : 386
Age : 21
Localisation : Entre Paris et les Hauts-de-France
Date d'inscription : 14/08/2013

MessageSujet: Re: Maurice Ravel (1875-1937)   Ven 29 Aoû 2014 - 19:42

Il n'y a plus qu'à espérer qu'on le croisera au paradis des musiciens et autres mélomanes. Comme ça on lui posera la question... bedo
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
adriaticoboy
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 7165
Date d'inscription : 17/08/2005

MessageSujet: Re: Maurice Ravel (1875-1937)   Sam 30 Aoû 2014 - 10:07

Benedictus a écrit:
Chris3 a écrit:
Chef-d'oeuvre, je ne sais pas... Mais "tube", certainement !!
Et grâce à Lelouch (Les uns et les autres), c'est devenu un morceau connu par une majorité de gens.

Au moins autant grâce à Bo Derek qu'à Claude Lelouch, je pense...
(Et il me semble qu'en fait c'était un tube bien avant les années 80.)

Quand même, vous pensez sincèrement qu'il a fallu attendre Lelouch ou Bo Derek pour faire du Boléro un succès mondial ? Laughing (Et puis quand on connaît la popularité des films de Lelouch...  hehe )

Sa création a été un mini-événement et dès les années 30 la plupart des grands chefs se l'étaient approprié (Toscanini, Mengelberg, Stokowski...). Après guerre, la radio, le disque et la télé ont fini d'achever sa diffusion dans le monde entier.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
starluc
Mélomaniaque


Nombre de messages : 935
Date d'inscription : 13/08/2013

MessageSujet: Re: Maurice Ravel (1875-1937)   Lun 1 Sep 2014 - 10:02


Ma mère se souvient qu'à la fin des années 1930, alors qu'elle était petite fille, son père écoutait le boléro de Ravel à la radio...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
André
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 5473
Localisation : Laval, Québec
Date d'inscription : 04/02/2013

MessageSujet: Re: Maurice Ravel (1875-1937)   Mer 30 Déc 2015 - 19:30

Je viens de lire que la loi sur le domaine public pour les oeuvres de Ravel publiées de 1921à 1947 s'appliquera à compter du 2 mai 2016.

Si je comprends bien, les liens vers des enregistrements ou concerts de telles oeuvres seront autorisés. Est-ce que je me trompe ?

Pour les oeuvres publiées avant 1921 elles tombent sous le coup d'une autre loi et les droits ne seront expirés qu'en octobre 1922. Je ne comprends pas la logique, c'est pourquoi j'aimerais avoir confirmation.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ravélavélo
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 3430
Localisation : Alma, Québec
Date d'inscription : 28/09/2015

MessageSujet: Re: Maurice Ravel (1875-1937)   Mer 30 Déc 2015 - 19:36

Mais la loi au Québec est différente de celle en France.
Ici oui,
là-bas non,
si je ne m'abuse.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
André
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 5473
Localisation : Laval, Québec
Date d'inscription : 04/02/2013

MessageSujet: Re: Maurice Ravel (1875-1937)   Mer 30 Déc 2015 - 19:39

Effectivement. Au Qc et au Canada les oeuvres de Ravel snt toutes dans le domaine public et ce, depuis longtemps. Cependant ce qui compte ici c'est que ce site est français, donc soumis aux lois françaises. C'est pour ça que je ne suis pas sûr d'être certain....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marchoukrev
Mélomane averti
avatar

Nombre de messages : 386
Age : 21
Localisation : Entre Paris et les Hauts-de-France
Date d'inscription : 14/08/2013

MessageSujet: Re: Maurice Ravel (1875-1937)   Jeu 31 Déc 2015 - 19:32

Je viens de réentendre Tzigane. Il n'y a vraiment rien à faire je trouve toujours ça aussi moche!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
starluc
Mélomaniaque


Nombre de messages : 935
Date d'inscription : 13/08/2013

MessageSujet: Re: Maurice Ravel (1875-1937)   Lun 4 Jan 2016 - 11:47

Marchoukrev a écrit:
Je viens de réentendre Tzigane. Il n'y a vraiment rien à faire je trouve toujours ça aussi moche!


Moi itou...J'ai un copain qui dit tjs : "c'est sympathiquement nul!".
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rav-phaël
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 6107
Age : 24
Date d'inscription : 17/07/2011

MessageSujet: Re: Maurice Ravel (1875-1937)   Dim 3 Juil 2016 - 10:03

Xavier a écrit:

Je suis en train de lire les souvenirs de Manuel Rosenthal à propos de Ravel (très très intéressants au passage).


plus qu'intéressant, c'est un vrai bonheur ! Comme il le dit lui-même (au moment de l'anecdote du devoir déchiré) : on craque, on fond littéralement devant l'homme si attachant qu'était Ravel. C'est avec cette lecture que je suis tombé intensément et définitivement amoureux de Ravel ! Et c'est dans ce livre aussi que j'ai découvert (et je ne l'ai jamais trouvé ailleurs) cette photo incroyable et bouleversante qui me sert de photo profil aujourd'hui ; ma préféré.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rav-phaël
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 6107
Age : 24
Date d'inscription : 17/07/2011

MessageSujet: Re: Maurice Ravel (1875-1937)   Mer 2 Nov 2016 - 20:49

Je ne sais pas exactement où publier ça, ni si j'ai le droit de le publier d'ailleurs, mais j'ai pensé qu'il fallait vraiment vous le faire entendre tout de même parce que, mine de rien, je trouve ce drôle d'arrangement de Alborada del Gracioso pour marimba franchement réussi  Smile  !

Quelques choix d'interprétations ( forcément, c'est différent.. ), et on regrettera peut–être les glissandi à la fin difficiles à rendre du coup — quoi que l'effet soit très poétique ici, presque érotique ! J'adore !

/watch?v=P4Fh7GFsvGU

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
néthou
JazzAuNeth
avatar

Nombre de messages : 1522
Date d'inscription : 04/03/2011

MessageSujet: Re: Maurice Ravel (1875-1937)   Jeu 3 Nov 2016 - 10:16

Si ça t'intéresse, les Percussions Claviers de Lyon ont fait un disque entier de transcriptions consacré à Debussy et Ravel

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Maurice Ravel (1875-1937)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Maurice Ravel (1875-1937)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 12 sur 13Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... , 11, 12, 13  Suivant
 Sujets similaires
-
» Maurice Ravel (1875-1937)
» Christian Goubault, "Maurice Ravel"
» Ce soir sur ARTE 22h45 La passion Boléro, Maurice Ravel
» Maurice RAVEL
» Maurice Ravel

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Autour de la musique classique :: Musique classique :: Général-
Sauter vers: