Autour de la musique classique

Le but de ce forum est d'être un espace dédié principalement à la musique classique sous toutes ses périodes, mais aussi ouvert à d'autres genres.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Lully - Armide

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant
AuteurMessage
WoO
Surintendant
avatar

Nombre de messages : 14116
Date d'inscription : 14/04/2007

MessageSujet: Lully - Armide   Jeu 4 Sep 2008 - 0:00

Le mois d'octobre 2008 est placé sous le signe de l'enchanteresse Armide !

Une nouvelle représentation a lieu au Théâtre des Champs-Elysées et quelques jours auparavant une nouvelle version de cet opéra sort chez Naxos :



Le disque est enfin annoncé pour le 2 octobre !!! bounce



Pour les plus impatients on peut en écouter gratuitement des extraits sur cette page (à condition de s'inscrire au préalable sur le site Naxos) : http://www.naxos.com/catalogue/item.asp?item_code=8.660209-10

Il y a pas mal de coupures, à commencer par le prologue qui est passé à la trappe cf. la jurisprudence Niquet. Ce double CD est donc annoncé avec une durée de 2:01 ! Shocked Disque 1 : "Ouverture", Acte I & II : 55 min. / Disque 2 : Acte III-IV-V : 66 min. La passacaille ne fait ici que 9 minutes contre 13 environ pour Herreweghe / Christie, toutes les reprises ont manifestement été supprimées.


Dernière édition par WoO le Jeu 4 Sep 2008 - 1:46, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Crapio
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 7577
Age : 29
Localisation : Lille
Date d'inscription : 30/04/2007

MessageSujet: Re: Lully - Armide   Jeu 4 Sep 2008 - 0:02

Peut-être que cette discographie me renouera avec l'oeuvre si les tempi sont pris plus rapidement.
Probable que je m'y intéresse Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 82425
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Lully - Armide   Sam 6 Sep 2008 - 12:57

A l'écoute des extraits, ça ressemble plus à du Haendel par McGegan qu'à ce que fait Herreweghe.

En revanche, les chanteurs sont excellents (un peu d'affectation chez Armide cependant), et les danses vraiment rebondissantes (alors que chez Herreweghe, elles sont un peu compassées, c'est vrai).

Moi, ça me plaît beaucoup, mais c'est plus statique à mon avis. Les timbres semblent très beau, et le continuo varié.

Sans doute très chouette, mais de là à faire une révélation pour ceux qui ont trouvé Herreweghe trop sage. Les timbres seront moins rondouillards, mais à part ça...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Tus
Gentil corniste


Nombre de messages : 15293
Date d'inscription : 31/01/2007

MessageSujet: Re: Lully - Armide   Sam 6 Sep 2008 - 13:03

Moi j'avais beaucoup aimé Herreweghe, pas crincrinant du tout effectivement, très propre, et plein d'entrain. Très beau plateau, de souvenir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 82425
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Lully - Armide   Sam 6 Sep 2008 - 13:06

Mais oui, Herreweghe II est superbe, avec quelques baisses de tension dans la scène pastorale du II (qui m'est longue de toute façon), dans tout le IV et dans la Passacaille.

Sinon, l'entrée de la Haine est terriblement réussie dans cette nouvelle version, plus allante, sur un rythme de cortège implacable. Le choeur en revanche reste bien débonnaire, encore moins menaçant que chez Herreweghe.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Tus
Gentil corniste


Nombre de messages : 15293
Date d'inscription : 31/01/2007

MessageSujet: Re: Lully - Armide   Sam 6 Sep 2008 - 13:08

Les choeurs de Lully sont de toute façon plus débonnaires que menaçants... hehe

Célébrons la victoire du plus puissant des dieux! I love you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
WoO
Surintendant
avatar

Nombre de messages : 14116
Date d'inscription : 14/04/2007

MessageSujet: Re: Lully - Armide   Sam 6 Sep 2008 - 14:16

DavidLeMarrec a écrit:
En revanche, les chanteurs sont excellents

Oui j'attends beaucoup de cette Stéphanie Houtzeel et de Robert Getchell (toujours un léger accent mais un timbre délicieux). J'ai hâte que le disque sorte ! bounce

Pour la passacaille de Herreweghe, celle-ci n'est pas très dansante c'est vrai, mais elle est tellement majestueuse qu'elle me plaît comme ça. Pour les 9 minutes et des poussières celle de Schneebeli dure 10 minutes, c'est donc juste la fin avec la reprise de L'Amour a choisi pour asile qui passe à la trappe.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
sofro
Tonton
avatar

Nombre de messages : 2268
Localisation : LYON
Date d'inscription : 19/09/2005

MessageSujet: Re: Lully - Armide   Sam 6 Sep 2008 - 20:23

J'étais sur le point de créer un sujet pour dire tout le bien que je pense de cet opéra...



Un art de la prosodie unique, le texte est mis en musique de façon étonnante, une phrase, quelques syllabes, un mot prennent un tour extraordinaire, sans le support d'airs mélodiques clairement identifiés, une sorte d'alchimie musicale dans laquelle tout prend sens sans que l'on puisse vraiment démêler les responsabilités respectives du texte et de la musique, tous deux en symbiose parfaite: un art d'émouvoir reposant sur des moyens extrêmement simples mais particulièrement efficaces.
Des airs de bravoure mémorables certes (Acte 2 Scène 5: "venez seconder mes désirs", Acte 3 scène 3: "venez Haine implacable" Acte 1 scène 3: "Armide est encore plus aimable"), mais également des récitatifs qui atteignent des sommets (Acte1 Scène1: "un songe affreux", Acte 3 Scène 4: duo d'Armide avec La Haine ).
L'opéra culmine dans l'air "le perfide Renaud me fuit": Acte 4 scène 5, un des plus beaux airs d'opéra à mon goût, d'une puissance dramatique et d'une émotion considérables... un morceau d'anthologie !
De grands moments orchestraux: la Passacaille de l'acte 3 scène 4, un grand moment instrumental lylliste.
Dommage: Herreweghe manque d'éclat et de grandeur dans les pages qui le méritent, irréprochable et d'une grande finesse par ailleurs.
Distribution superlative !


Un sommet opératique absolu, cette "Armide".

Que les gens de bon goût après ceux de mauvais goût qui ont commencé à la massacrer dans des séances orgiaques de beuverie privées s'y mettent sans tarder !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
antrav
Papa pingouin
avatar

Nombre de messages : 37304
Date d'inscription : 08/12/2005

MessageSujet: Re: Lully - Armide   Dim 7 Sep 2008 - 0:34

Belle présentation. Very Happy
Si j'avais bon goût, nul doute que je me précipiterais chez mon disquaire dès lundi matin. Razz
Tu ne connaissais pas cette oeuvre auparavant ? Ni d'autres tragédies lyriques de Lully ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
atomlegend
Roi de la bourde
avatar

Nombre de messages : 9156
Age : 50
Localisation : bourgogne
Date d'inscription : 27/11/2007

MessageSujet: Re: Lully - Armide   Dim 7 Sep 2008 - 2:40

sofro a écrit:
J'étais sur le point de créer un sujet pour dire tout le bien que je pense de cet opéra...

Difficile, en effet d'en sortir du mal. Et il est vrai qu 'Herreweghe réalise ici un tour de force phénoménal.
Et forcément on a tendance à se demander ce que cet Armide donnerait interprété par Niquet ou encore Christie.


Attendons octobre au TCE avec Christie et ses Arts florissants
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
WoO
Surintendant
avatar

Nombre de messages : 14116
Date d'inscription : 14/04/2007

MessageSujet: Re: Lully - Armide   Ven 19 Sep 2008 - 3:00

Wolferl a écrit:
Bon, trois mots sur Armide que je viens de découvrir et que j'ai aimé au moins autant qu'Atys ! Very Happy

cheers

Wolferl a écrit:
Les divertissements et ballets sont également mieux amenés et s'insèrent mieux dans l'action (sauf au V où j'ai trouvé ça franchement long et peu bienvenu).

Shocked
Tu veux parler de la Passacaille ?
Tu n'as pas aimé ?

Wolferl a écrit:
L'acte IV avec ces sirènes qui viennent charmer les deux chevaliers venus sauver est presque parsifalien ! bounce

C'est même carrément l'Ile de la Tentation ! hehe

Wolferl a écrit:
Bref, il y a quelques longueurs, au milieu du II également, mais je suppose qu'à voir ça passe encore mieux, qui plus est mis en scène par Carsen, j'ai hâte ! Smile

Peut-être, mais il contient quand même l'air de Renaud "Plus j'observe ces lieux et plus je les admire" et le fameux récitatif d'Armide "Enfin il est en ma puissance". En fait pour moi chacun des actes possède sa pépite :

Acte I : "Armide est encore plus aimable qu'elle n'est redoutable" Mr. Green
Acte II : "Plus j'observe ces lieux" et "Enfin il est en ma puissance"
Acte III : "Venez Haine implacable !"
Acte IV : Les démons de l'île enchantée
Acte V : La Passacaille et l'Amant Fortuné Sad
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Crapio
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 7577
Age : 29
Localisation : Lille
Date d'inscription : 30/04/2007

MessageSujet: Re: Lully - Armide   Ven 19 Sep 2008 - 3:03

Ah oui le héros qui s'émerveillait devant la nature c'était tichou c'est vrai hehe
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Wolferl
Lapinophobe
avatar

Nombre de messages : 13311
Age : 27
Localisation : Paris
Date d'inscription : 27/06/2006

MessageSujet: Re: Lully - Armide   Ven 19 Sep 2008 - 3:07

WoO a écrit:
Wolferl a écrit:
Les divertissements et ballets sont également mieux amenés et s'insèrent mieux dans l'action (sauf au V où j'ai trouvé ça franchement long et peu bienvenu).

Shocked
Tu veux parler de la Passacaille ?
Tu n'as pas aimé ?
Non, pas plus que ça, ça ralentit considérablement et je n'ai pas trouvé ça essentiel musicalement.... fleurs

Citation :
Wolferl a écrit:
Bref, il y a quelques longueurs, au milieu du II également, mais je suppose qu'à voir ça passe encore mieux, qui plus est mis en scène par Carsen, j'ai hâte ! Smile

Peut-être, mais il contient quand même l'air de Renaud "Plus j'observe ces lieux et plus je les admire" et le fameux récitatif d'Armide "Enfin il est en ma puissance".
Oui, c'est justement pour ça que je disais le milieu, l'air de Renaud au début et la fin avec Armide sont très bien, c'est entre les deux que c'est barbant. Mr. Green
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
WoO
Surintendant
avatar

Nombre de messages : 14116
Date d'inscription : 14/04/2007

MessageSujet: Re: Lully - Armide   Ven 19 Sep 2008 - 3:30

Wolferl a écrit:
Non, pas plus que ça, ça ralentit considérablement et je n'ai pas trouvé ça essentiel musicalement.... fleurs

pendu


Spoiler:
 

Ce passage me bouleverse à chaque fois : pour moi c'est le point culminant de cet opéra. Je trouve cette page à la fois contemplative et nostalgique. Les plaisirs ont choisi pour asile... Dans l'hiver de nos ans l'amour ne règne plus, les beaux jours que l'on perd sont pour jamais perdus avec à chaque fois cette reprise solennelle par le choeur, ça me donne des frissons... Sad

Wolferl a écrit:
Oui, c'est justement pour ça que je disais le milieu, l'air de Renaud au début et la fin avec Armide sont très bien, c'est entre les deux que c'est barbant. Mr. Green

Moi la naiade me transporte aussi, mais bon... Mr. Green
Je suis curieux de voir effectivement comment ce sommeil peut être mis en scène sans endormir le public. hehe
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 80919
Age : 36
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Lully - Armide   Ven 19 Sep 2008 - 13:12

Pourquoi poursuivre en discographie une discussion entamée en général si c'est pour parler de l'oeuvre? scratch
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
WoO
Surintendant
avatar

Nombre de messages : 14116
Date d'inscription : 14/04/2007

MessageSujet: Re: Lully - Armide   Ven 19 Sep 2008 - 13:28

Parce que le sujet Lully général est devenu un fourre-tout où on ne retrouve rien. L'avantage c'est qu'ici on ne parle QUE d'Armide. J'ai ouvert ce sujet en Discographie à l'occasion de la sortie d'un nouveau disque mais j'aurais tout aussi bien pu le faire en général, parce qu'au final il n'y aura dans le meilleur des cas que 3 enregistrements de cet opéra : Herreweghe 2, Ryan Brown et peut-être Christie DVD. Comme Wolferl parlait de son écoute de Herreweghe j'ai fait enchaîner son message à celui de Sofro qui en parlait également.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 82425
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Lully - Armide   Ven 19 Sep 2008 - 20:49

La Passacaille est un moment indispensable à l'économie dramatique de l'oeuvre, où le temps devient espace ( Mr. Green ) : l'arrêt de l'action est l'équivalent de la description des jardins d'Armide par le Tasse.

Mais à la première écoute et dans la version Herreweghe II, effectivement je me suis moi aussi furieusement ennuyé (je me souviens d'avoir décroché). On s'y fait. Et ça devient un grand moment.
L'interprétation est un peu molle, et lorsqu'on attend la suite, on s'impatiente pendant ces dix minutes.

Pour moi, le grand moment de blanc (mais qui est utile et bien écrit, c'est tout personnel et sans doute assez lié à Herreweghe), c'est le sommeil de Renaud (c'est encore pire chez Gluck).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Wolferl
Lapinophobe
avatar

Nombre de messages : 13311
Age : 27
Localisation : Paris
Date d'inscription : 27/06/2006

MessageSujet: Re: Lully - Armide   Ven 19 Sep 2008 - 21:40

DavidLeMarrec a écrit:
Pour moi, le grand moment de blanc (mais qui est utile et bien écrit, c'est tout personnel et sans doute assez lié à Herreweghe), c'est le sommeil de Renaud (c'est encore pire chez Gluck).
Vraiment ? Ce n'est pas aussi efficace que le sommeil d'Atys pourtant. J'avoue que si le livret ne l'avait pas explicitement indiqué, je n'aurais même pas deviné que Renaud s'endormait. Mr. Green
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 82425
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Lully - Armide   Ven 19 Sep 2008 - 21:43

Le sommeil d'Atys m'ennuie.

(Il est un peu plus essentiel à l'équilibre, mais nettement moins réussi à mon avis. Il n'y a pas cette tension entre les différents pôles de Renaud, on reste dans le songe un peu plus gratuit, même si la fin prépare le dénouement tragique.)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 82425
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Lully - Armide   Sam 20 Sep 2008 - 11:22

(J'écoute la Passacaille par Goebel, et c'est vraiment pas très réjouissant, surtout le tout début. On dirait une marche. Il n'y a pas de rebond, c'est accentué martialement, pas comme un pas de danse. Une fanfare au roisoleil, presque vindicative et pas un moment théâtral singulier, même au service d'un pouvoir... De la musique de film, quoi.
Heureusement, l'orchestre est très beau... et la musique de LULLY. I love you )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
sofro
Tonton
avatar

Nombre de messages : 2268
Localisation : LYON
Date d'inscription : 19/09/2005

MessageSujet: Re: Lully - Armide   Sam 20 Sep 2008 - 21:56

Après avoir réécouté Armide, je trouve que le passage le plus faible est décidément l'acte IV (succession tirée par les cheveux des enchantements dont sont victimes le Chevalier danois et Ubalde), avec un livret à cet endroit un peu prosaïque ou sentencieux, je n'arrive pas à trouver la musique intéressante non plus: cela sent la transition et le remplissage. Je saute toujours pour avoir le début de l'acte V.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 82425
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Lully - Armide   Sam 20 Sep 2008 - 22:05

Je n'écoute jamais l'acte IV non plus, et particulièrement les enchantements, mais je suis persuadé que c'est l'interprétation de Herreweghe qui en est la cause. Ce pourrait être le moment des pouvoirs merveilleux d'Armide, et c'est un peu indolent ici.

Il faut voir dans une autre version. A la première occasion, je réemprunterai la partition pour tester ça.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
sofro
Tonton
avatar

Nombre de messages : 2268
Localisation : LYON
Date d'inscription : 19/09/2005

MessageSujet: Re: Lully - Armide   Lun 22 Sep 2008 - 22:26

DavidLeMarrec a écrit:
Je n'écoute jamais l'acte IV non plus, et particulièrement les enchantements, mais je suis persuadé que c'est l'interprétation de Herreweghe qui en est la cause. Ce pourrait être le moment des pouvoirs merveilleux d'Armide, et c'est un peu indolent ici.

Il faut voir dans une autre version. A la première occasion, je réemprunterai la partition pour tester ça.

Je n'en suis pas sûr, voyez... La direction de Herreweghe présente les mêmes défauts un peu de partout, qui ne sont pas très graves du reste (manque de vigueur et de rythmique dans certaines pages...), et cela n'empêche pas dans les autres actes de goûter aux moments d'anthologie de l'opéra et d'y repérer tous les trésors qui s'y trouvent.
Mais cet acte IV... je ne lui trouve guère d'intérêt en lui-même.

D'ailleurs, quand on dit le contraire dans ce fil, on disparaît de soi-même, par l'effet du Jugement de Dieu...



A moins que vous n'ayez intercédé auprès de qui de droit pour faire de ce fil retrancher les opinions qui me sont défavorables, ce qui vous vaudrait le cas échéant, assurément toute ma reconnaissance...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
WoO
Surintendant
avatar

Nombre de messages : 14116
Date d'inscription : 14/04/2007

MessageSujet: Re: Lully - Armide   Lun 22 Sep 2008 - 22:44

Un de mes messages a disparu à cause du bug : je disais juste que j'aimais beaucoup cet acte IV qui était complètement passé à la trappe dans la première version d'Herreweghe : point de Renaud ni d'Armide certes, mais le chevalier danois, un côté épique et une scène d'enchantement qui fait songer à Amadis.


Dernière édition par WoO le Mar 23 Sep 2008 - 21:26, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
sofro
Tonton
avatar

Nombre de messages : 2268
Localisation : LYON
Date d'inscription : 19/09/2005

MessageSujet: Re: Lully - Armide   Mar 23 Sep 2008 - 10:20

WoO a écrit:
J'aime bien cet acte IV...

WoO
Ah! que la raison est cruelle !
Si je suis abusé, pourquoi m'en avertir ?
Que mon erreur me paraît belle !
Que je serais heureux de n'en jamais sortir !


[Le bug touche le post de WoO, et le fait disparaître.]


siffle
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tus
Gentil corniste


Nombre de messages : 15293
Date d'inscription : 31/01/2007

MessageSujet: Re: Lully - Armide   Mar 23 Sep 2008 - 18:35

j'avais écrit la même chose que WoO. hehe
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
antrav
Papa pingouin
avatar

Nombre de messages : 37304
Date d'inscription : 08/12/2005

MessageSujet: Re: Lully - Armide   Mar 23 Sep 2008 - 22:52

Mon disquaire raconte que l'enregistrement Armide - Herreweghe ne sera plus édité et distribué. Info ou intox ? Shocked
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
WoO
Surintendant
avatar

Nombre de messages : 14116
Date d'inscription : 14/04/2007

MessageSujet: Re: Lully - Armide   Jeu 25 Sep 2008 - 1:31

vartan a écrit:
Mon disquaire raconte que l'enregistrement Armide - Herreweghe ne sera plus édité et distribué. Info ou intox ? Shocked

Harmonia Mundi voudrait lui faire subir le sort de la version Herreweghe I ? Ca semble vraiment très surprenant, je ne vois pas ce qui pourrait motiver cette décision, d'autant plus qu'avec la reprise de Christie je m'attendais à ce que cet enregistrement soit plus particulièrement mis en valeur chez les vendeurs. J'ai eu l'occasion de discuter il y a deux semaines avec un attaché de presse de chez Abeille qui m'a raconté qu'ils s'étaient démenés pour que le disque Naxos puisse sortir en France avant le spectacle du TCE.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 82425
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Lully - Armide   Jeu 25 Sep 2008 - 8:12

Moi j'ai surtout vu qu'ils l'avaient réédité...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
WoO
Surintendant
avatar

Nombre de messages : 14116
Date d'inscription : 14/04/2007

MessageSujet: Re: Lully - Armide   Mer 1 Oct 2008 - 23:29




Je viens d'écouter le fameux double disque Naxos.

Bon, hum... comment dire ? Il est évident que ceux qui veulent découvrir Armide dans les meilleures conditions doivent impérativement écouter la version Herreweghe. C'est vraiment un second choix que nous offre ici Ryan Brown et son Opéra Lafayette. Il n'y a pas de livret, l'oeuvre est incomplète, l'orchestre est réduit des deux tiers (15 violons seulement), les choeurs sont inexistants, le continuo est basique et peu inventif (un clavecin et une viole, on entend très peu les théorbes), la justesse de l'ensemble est parfois douteuse... Les reprises des danses ont toutes été supprimées car elles "semblent trop répétitives pour un enregistrement". Rolling Eyes

La manière dont le chef justifie les coupures dans la notice du disque est un monument en soi, à grand renfort d'arguments d'autorité qui ont pour noms Francoeur & Rebel, Gluck, l'Histoire même, et de conclure :
Citation :
L'histoire et notre propre version nous rappellent ainsi que chaque génération d'interprètes lègue un peu de son expérience à la suivante, et que l'interprétation de chefs-d'oeuvre comme Armide est constamment vivace et formatrice.
Laughing

Sont donc passés à la trappe :

- Le Prologue : le texte de présentation souligne la particularité de ce dernier tout en précisant que celui-ci n'a pas été enregistré
- Acte II, scène 4 : un Air
- Acte IV scène 4 (Mélisse)
- Les reprises des danses, dans la Passacaille notamment

Originalité notable : la forte présence des percussions qui dans l'ensemble sont très bien intégrées au tissu orchestral (tambourins, clochettes et tambours). Ce trait m'avait frappé dans Céphale & Procris qui possèdait aussi un effectif très réduit.

Pour ce qui est des chanteurs, même s'ils sont appliqués et que Stéphanie Houtzeel essaie de dramatiser sa déclamation, aucun ne parvient à éclipser et à faire oublier ceux de la version Herreweghe. Une version à écouter par curiosité et à réserver aux seuls passionnés j'en ai bien peur. En ce qui me concerne une deuxième écoute s'impose. Smile


Dernière édition par WoO le Jeu 2 Oct 2008 - 12:11, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
atomlegend
Roi de la bourde
avatar

Nombre de messages : 9156
Age : 50
Localisation : bourgogne
Date d'inscription : 27/11/2007

MessageSujet: Re: Lully - Armide   Mer 1 Oct 2008 - 23:34

En ce qui concerne la diction des chants, ça m'a l'air assez anglophone.
Accents ?
Audibilité ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
WoO
Surintendant
avatar

Nombre de messages : 14116
Date d'inscription : 14/04/2007

MessageSujet: Re: Lully - Armide   Mer 1 Oct 2008 - 23:53

atomlegend a écrit:
En ce qui concerne la diction des chants, ça m'a l'air assez anglophone.
Accents ?
Audibilité ?

Robert Getchell a toujours un léger accent (il chante dans le disque des cantates de Bernier) et Stéphanie Houtzeel aussi même si elle ne se débrouille pas trop mal. François Loup qui chante les rôles d'Hidraoth et de Ubalde est le seul francophone du casting, mais la plupart des chanteurs sont rompus à ce répertoire : Anna Monoyios, Robert Getchell et Tony Boutté en particulier.

J'ai surtout eu l'impression étrange (mais ça n'est qu'une première impression) que l'orchestre avait du mal à souligner intelligemment et à apporter un éclairage sur ce qui était déclamé. C'est peut-être cette imbrication extrême des paroles et de la musique qui rend la musique de Lully si difficile à jouer par rapport à celles de Gluck ou de Rameau par exemple. J'ai trouvé l'Opéra Lafayette bien plus convainquant dans leur récital "Jélyotte" (airs de Rameau) avec Jean-Paul Fouchécourt. Je me demande ce que ce même ensemble donne dans l'Oedipe à Colone de Sacchini (avec quasiment le même casting) ou bien encore Zélindor roi des Sylphes de Rebel qui paraîtra en 2009 (avec Fouchécourt dans le rôle titre !!!!!!!!)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
atomlegend
Roi de la bourde
avatar

Nombre de messages : 9156
Age : 50
Localisation : bourgogne
Date d'inscription : 27/11/2007

MessageSujet: Re: Lully - Armide   Jeu 2 Oct 2008 - 0:22

WoO a écrit:

Robert Getchell a toujours un léger accent (il chante dans le disque des cantates de Bernier) et Stéphanie Houtzeel aussi même si elle ne se débrouille pas trop mal. François Loup qui chante les rôles d'Hidraoth et de Ubalde est le seul francophone du casting, mais la plupart des chanteurs sont rompus à ce répertoire : Anna Monoyios, Robert Getchell et Tony Boutté en particulier.

Guillemette, Crook , V. gens. Hereweghe avait placé la barre assez haute.
Quand même difficile de faire mieux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 82425
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Lully - Armide   Jeu 2 Oct 2008 - 1:51

atomlegend a écrit:
WoO a écrit:

Robert Getchell a toujours un léger accent (il chante dans le disque des cantates de Bernier) et Stéphanie Houtzeel aussi même si elle ne se débrouille pas trop mal. François Loup qui chante les rôles d'Hidraoth et de Ubalde est le seul francophone du casting, mais la plupart des chanteurs sont rompus à ce répertoire : Anna Monoyios, Robert Getchell et Tony Boutté en particulier.

Guillemette, Crook , V. gens. Hereweghe avait placé la barre assez haute.
Quand même difficile de faire mieux.
T'as raison, il vaut mieux investir dans du Wagner. cat

Oui, je suis pour la paix des ménages, pourquoi ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
atomlegend
Roi de la bourde
avatar

Nombre de messages : 9156
Age : 50
Localisation : bourgogne
Date d'inscription : 27/11/2007

MessageSujet: Re: Lully - Armide   Jeu 2 Oct 2008 - 12:19

Je suis en train d'écouter quelques extraits dont la marche " Armide est encore plus aimable" . Comment dire .... scratch . En effet l'ensemble manque cruellement de contraste et d'envergure mais surtout de volupté de légèreté. Manque d'expression côté voix masculine.
Et le violon tutut . Exactement le même constat. Sans dire qu'il sonne plat et faux pas grand chose n'en sort. L'avis de notre violoniste vartan nous serait utile surtout qu'il me semble que l'interprétation que l'opéra international baroque de Bordeaux bien que beaucoup moins expérimenté en a fait une représentation certes moins professionnelle mais plus colorée.
C'est dire...
Dans Le prélude " Enfin Il Es En Ma Puissance". La chanteuse est par contre rayonnante et l'orchestre digne de nom. Oui les effets ressemblent à ceux de Daniela de Musica Fiorita dans le céphale et Procris de ECJDLG.
L'entracte est léger et superbe on reconnait bien la marque sacrée de Lully.
Dans le "Prélude - Venez, Haine Implacable" ou le tempi s'emballe un peu ça redevient assez moyen.
La célèbre passacaille est quand même correcte à mes oreilles bien qu'un peu douce et toujours ce manque de consistance et toujours ce satané violon

Bref pour moi une version ou je reste sur un avis mitigé. l'Opera Lafayette
aurait du, je pense, rester sur des tempi un peu plus lent pour une meilleur tenue de l'ensemble.

Quand on s'amuse à comparer ces différents extraits avec ceux d'hereweghe. Mon dieu quelle différence, quelle légèreté tout en conservant la raideur "lullyste".
Quel ensemble divin sunny . Plein de grâce et de volupté. C'est un enchantement de le réentendre.

A entendre à coup sur après la version d'Herreweghe que même chrsitie aura du mal à égaler et j'en suis absolument certain tellement Phillippe a été inspiré ici.
J'attends avec impatience vos commentaires sur la représentation au TCE dans quelques jours. Affreux de ne pouvoir y assister Sad
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
WoO
Surintendant
avatar

Nombre de messages : 14116
Date d'inscription : 14/04/2007

MessageSujet: Re: Lully - Armide   Jeu 2 Oct 2008 - 13:04

Je suis en train de réécouter la passacaille d'Herreweghe, je crois que je ne m'en lasserai jamais. Certes la passacaille de Brown est plus vive et dansante mais l'orchestre n'a pas les moyens de ses ambitions et l'Amant fortuné de Tony Boutté ne dégage aucune émotion, les choeurs sont aux abonnés absents...

Chez Herreweghe : climat de grandeur et de solennité (presque une procession religieuse), profondeur de l'orchestre, volupté des flûtes, délicatesse des théorbes, sublime Amant fortuné de Ragon et magnifiques reprises par des choeurs étoffés... C'est magique Sad
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 82425
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Lully - Armide   Sam 4 Oct 2008 - 1:04

J'écoute en ce moment les extraits gravés par l'Orchestre de Chicago et Patrice Michaels Bedi. Elle propose, avec une voix de soprano assez léger, une lecture badine du monologue du II, et c'est très réussi. Français excellent (à part "à ce jeune zéro tout cède sur la terre"), très belle déclamation.

L'orchestre, que vous trouverez peut-être un peu sec, est très efficace.

Vous connaissez ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
WoO
Surintendant
avatar

Nombre de messages : 14116
Date d'inscription : 14/04/2007

MessageSujet: Re: Lully - Armide   Sam 4 Oct 2008 - 1:07

Non, jamais entendu parler, on peut trouver ça où ? scratch
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
atomlegend
Roi de la bourde
avatar

Nombre de messages : 9156
Age : 50
Localisation : bourgogne
Date d'inscription : 27/11/2007

MessageSujet: Re: Lully - Armide   Sam 4 Oct 2008 - 1:07

Non pas du tout !!!!!


Ou ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 82425
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Lully - Armide   Sam 4 Oct 2008 - 1:19

Les réponses ne tardent pas ! Laughing

C'est un disque qui présente beaucoup de facettes de Lully (arrangements d'Anglebert, opéra, divertissements, et le tombeau par Rebel), par l'orchestre de Chicago (en tout petit effectif, comme le disque Sempé, avec des couleurs assez similaires).

Ca s'appelle The World of Lully.

http://www.alapage.com/-/Fiche/MusiqueClassique/488451/CD/the-world-of-lully-marin-marais-jean-baptiste-lully-jean-ferry-rebel-musique-voc-profane-baroque.htm?id=171911223074775&donnee_appel=GOOGL

http://www.amazon.fr/World-Lully-Music-Jean-Baptiste-Followers/dp/B000026C08




Attention tout de même, parce que les pièces pour clavecin solo sont interprétées de façon très raide et peu imaginative, on trouve mieux ailleurs.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
WoO
Surintendant
avatar

Nombre de messages : 14116
Date d'inscription : 14/04/2007

MessageSujet: Re: Lully - Armide   Sam 4 Oct 2008 - 1:35

DavidLeMarrec a écrit:
Les réponses ne tardent pas ! Laughing

La tienne par contre Rolling Eyes Ca fait 12 minutes que j'étais suspendu à ta réponse dans ce fil et que "j'actualisais" hehe

DavidLeMarrec a écrit:
C'est un disque qui présente beaucoup de facettes de Lully (arrangements d'Anglebert, opéra, divertissements, et le tombeau par Rebel), par l'orchestre de Chicago


C'est chouette, je viens de regarder la liste de ce qui est proposé et c'est effectivement très varié. La chanteuse possède une belle voix. Je vais essayer de me procurer ce disque.

DavidLeMarrec a écrit:
(en tout petit effectif, comme le disque Sempé, avec des couleurs assez similaires).

Ca va plaire à Atom, un peu moins à moi. Encore que, quand j'entends le son produit par des ensembles comme Ausonia (encore plus réduit que celui de Sempé) je suis complètement conquis.

Note : on peut en écouter des extraits sur le site américain d'Amazon : amazon.com donc.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 82425
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Lully - Armide   Sam 4 Oct 2008 - 1:39

WoO a écrit:
La tienne par contre Rolling Eyes Ca fait 12 minutes que j'étais suspendu à ta réponse dans ce fil et que "j'actualisais" hehe
MDR

phone

Le forum rame chez moi ce soir...


Citation :
C'est chouette, je viens de regarder la liste de ce qui est proposé et c'est effectivement très varié. La chanteuse possède une belle voix. Je vais essayer de me procurer ce disque.
Attention, c'était tout de même avant tout manière de parler. Les pièces instrumentales sont un peu plates.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
WoO
Surintendant
avatar

Nombre de messages : 14116
Date d'inscription : 14/04/2007

MessageSujet: Re: Lully - Armide   Sam 4 Oct 2008 - 1:47

DavidLeMarrec a écrit:
Citation :
C'est chouette, je viens de regarder la liste de ce qui est proposé et c'est effectivement très varié. La chanteuse possède une belle voix. Je vais essayer de me procurer ce disque.
Attention, c'était tout de même avant tout manière de parler. Les pièces instrumentales sont un peu plates.

Je vais réfléchir et voir ce que peut faire ma médiathèque mais en même temps le prix est vraiment bas sur Amazon en ce moment, ça ne durera peut-être pas. D'un autre côté j'ai suffisamment investi dans les seconds couteaux ces derniers temps Opéra-Lafayette


Dernière édition par WoO le Sam 4 Oct 2008 - 1:52, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
atomlegend
Roi de la bourde
avatar

Nombre de messages : 9156
Age : 50
Localisation : bourgogne
Date d'inscription : 27/11/2007

MessageSujet: Re: Lully - Armide   Sam 4 Oct 2008 - 1:51

Moi c'est tout vu , toujours pas de médiathèque qui pousse chez moi, j'ai pas mal de commande en cours. Je le met sur ma liste d'attente.
Mais c'est vrai que j'ai beaucoup aimé le sempé.
Mais j'ai tout le temps devant moi. Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
antrav
Papa pingouin
avatar

Nombre de messages : 37304
Date d'inscription : 08/12/2005

MessageSujet: Re: Lully - Armide   Sam 4 Oct 2008 - 2:33

Ah, c'est bizarre, je croyais être le seul à aimer le Sempé, alors je n'ai pas mauvais goût ? Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
WoO
Surintendant
avatar

Nombre de messages : 14116
Date d'inscription : 14/04/2007

MessageSujet: Re: Lully - Armide   Sam 4 Oct 2008 - 2:39

vartan a écrit:
Ah, c'est bizarre, je croyais être le seul à aimer le Sempé, alors je n'ai pas mauvais goût ? Very Happy

Je l'adore aussi ! C'est peut-être le plus beau disque de Guillemette jamais enregistré. Elle y est rayonnante et splendide. C'est juste la partie instrumentale que j'apprécie un peu moins. Mais Atom, toi ou David avez toujours été très enthousiastes sur ce chapitre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
antrav
Papa pingouin
avatar

Nombre de messages : 37304
Date d'inscription : 08/12/2005

MessageSujet: Re: Lully - Armide   Sam 4 Oct 2008 - 3:05

Alors je suis un lulliste ?


c'était juste pour utiliser le smiley...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Wolferl
Lapinophobe
avatar

Nombre de messages : 13311
Age : 27
Localisation : Paris
Date d'inscription : 27/06/2006

MessageSujet: Re: Lully - Armide   Sam 4 Oct 2008 - 3:08

vartan a écrit:
c'était juste pour utiliser le smiley...
Avec les remerciements du Roy et de son Surintendant des complots.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
T-A-M de Glédel
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 1512
Age : 30
Localisation : Vincennes
Date d'inscription : 11/08/2007

MessageSujet: Re: Lully - Armide   Jeu 9 Oct 2008 - 11:16

Voilà, j'étais hier au TCE pour voir cette Armide interprété par Christie.
Je précise que je n'avais jamais écouté l'oeuvre avant hormis quelques extraits et lu en diagonale le livret hier après-midi.
Je ne m'étendrais pas sur la mise en scène ni l'interprétation n'ayant pas de points de repère (ce n'est en plus ni le lieu ni le moment, je ne vais pas gâcher le plaisir de la découverte de ceux qui vont y aller).
Je dirais juste que j'en ressors avec un sentiment assez mitigé avec des hauts et des bas.

Je remarque quand même que Lully & Quinault ont un don particulier pour faire un spectacle de 2h45 sur un sujet assez peu dynamique. Le cinéma traiterait la même chose en 5 minutes... Tout est dans le traitement de la psychologie d'Armide, l'action est réduite à quasi néant. Les autres personnages sont là pour la figuration. Le texte est donc premier dans cette tragédie. C'est un bon point, c'est bien écrit et bien traité.
De très beaux récitatifs et choeurs, une instrumentation assez moyenne qui n'est pas suffisante pour maintenir en haleine lorsque celà dépasse 4-5 minutes. Impression de musique assez lisse (c'est Lully ou Christie?). Les deux probablement...

Pour le coup, tu mets un Niquet avec quelques coupures bien pensées ou plus énergique, et le drame tient beaucoup mieux. Le prologue est du cirage de pompe (normal!!) mais le Concert d'Astrée l'année passée s'en était mieux sorti à mon sens. Je pense savoir d'où vient le problème dans cette production, c'est pour ça que je ne jugerais pas la qualité musicale de ce prologue avant de l'avoir réécouté.
Enfin, on arrive au milieu de l'Acte 1...il était temps, la lassitude commençait à monter alors que je n'avais été saisi par rien, sauf la reprise de l'ouverture à la fin du prologue.
Actes 2, 3 et 5 magnifiques. Pas grand chose à dire, de la grande tragédie lyrique.
Acte 4 décoratif et sans grand intérêt textuel ou musical, il fallait couper.

Hier soir, le prologue était LE gros point faible, c'est sensé nous prédisposer à rentrer plus facilement dans le drame, c'est tout le contraire que celà a fait. J'attends le retour de vos concerts pour entrer plus dans les détails.

N'y aurait-il pas eu de meilleur choix qu'Agnew en Renaud?


N.B. J'espère ne pas en avoir trop révélé... j'ai fait attention à en rester à des banalités.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
atomlegend
Roi de la bourde
avatar

Nombre de messages : 9156
Age : 50
Localisation : bourgogne
Date d'inscription : 27/11/2007

MessageSujet: Re: Lully - Armide   Jeu 9 Oct 2008 - 11:31

Moander a écrit:
Impression de musique assez lisse (c'est Lully ou Christie?). Les deux probablement...
Q'entend tu par lisse ? Si c'est un manque d'ornementation dont tu veux parler c'est bien l'écriture de lully qui en serait la cause.
Armide est une oeuvre très "recitative".
Chrsitie est généralement plus brillant que moyen.

Moander a écrit:

Pour le coup, tu mets un Niquet avec quelques coupures bien pensées ou plus énergique, et le drame tient beaucoup mieux.

La main de Niquet est en effet toujours très tendue et énergique, mais je ne suis pas sure que le drame ne tienne qu'a cela.
Christie a tendance à être plus léger et plus poétique.

Moander a écrit:

Acte 4 décoratif et sans grand intérêt textuel ou musical, il fallait couper.

Couper Armide !!!!!!!!!! Il te faut entendre la version d'hereweghe.
D'urgence.


Moander a écrit:

Acte 4 décoratif et sans grand intérêt textuel ou musical, il fallait couper.
j'ai fait attention à en rester à des banalités.

Oui cette réflexion est d'une banalité, inutile qui plus est .
Sacrilège

Evil or Very Mad

Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Lully - Armide   

Revenir en haut Aller en bas
 
Lully - Armide
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 4Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant
 Sujets similaires
-
» Lully - Armide
» Lully - Armide
» Théâtre des Champs-Elysées - Lully Armide - Octobre 2008
» LULLY : Armide à l'opéra Royal de Versailles, mai 2012
» Armide dans tous ses états (Agnew/De Negri, OC 06/11/2010)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Autour de la musique classique :: Musique classique :: Discographie :: Oeuvres (discographie)-
Sauter vers: