Autour de la musique classique

Le but de ce forum est d'être un espace dédié principalement à la musique classique sous toutes ses périodes, mais aussi ouvert à d'autres genres.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Olivier Messiaen

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... 9, 10, 11, 12  Suivant
AuteurMessage
Cololi
chaste Col
avatar

Nombre de messages : 28685
Age : 36
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 10/04/2009

MessageSujet: Re: Olivier Messiaen   Sam 19 Nov 2011 - 15:55

Franchement je ne connais rien de Messiaen qui se rapproche de la Turangalila !

Je te conseillerai le Quatuor pour la fin du temps ... non que ce soit proche comme ambiance (loin de là même), mais c'est une des oeuvres les plus abordables de Messiaen, et un classique qu'on doit avoir au moins entendu 1 fois.

_________________
Laissons les jolies femmes aux hommes sans imagination - Proust (Albertine disparue)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://discopathe-anonyme.fr/ En ligne
Parsifal
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 5596
Age : 25
Date d'inscription : 06/01/2011

MessageSujet: Re: Olivier Messiaen   Sam 19 Nov 2011 - 20:32

Bon ben merci, je vais essayer de trouver tout ça!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 80235
Age : 36
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Olivier Messiaen   Sam 19 Nov 2011 - 21:35

Les Poèmes pour Mi version orchestrale!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tatsuya
Mélomane averti
avatar

Nombre de messages : 112
Age : 127
Date d'inscription : 09/01/2011

MessageSujet: Re: Olivier Messiaen   Mer 23 Nov 2011 - 11:25

Cololi a écrit:
Franchement je ne connais rien de Messiaen qui se rapproche de la Turangalila !

Je te conseillerai le Quatuor pour la fin du temps ... non que ce soit proche comme ambiance (loin de là même), mais c'est une des oeuvres les plus abordables de Messiaen, et un classique qu'on doit avoir au moins entendu 1 fois.
Alors là ... je trouve ce quatuor totalement inaccessible pour le débutant.
Les poèmes pour mi, ça oui, les trois petites liturgies, et pourquoi pas les Visions de l'Amen pour deux pianos, dont on parle trop rarement ? ça s'écoute facilement je trouve.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Siegmund
Garde rouge du Domaine Musical
avatar

Nombre de messages : 6534
Age : 28
Localisation : Paris, rive gauche
Date d'inscription : 19/05/2010

MessageSujet: Re: Olivier Messiaen   Mer 23 Nov 2011 - 11:30

Tatsuya a écrit:
Cololi a écrit:
Franchement je ne connais rien de Messiaen qui se rapproche de la Turangalila !

Je te conseillerai le Quatuor pour la fin du temps ... non que ce soit proche comme ambiance (loin de là même), mais c'est une des oeuvres les plus abordables de Messiaen, et un classique qu'on doit avoir au moins entendu 1 fois.
Alors là ... je trouve ce quatuor totalement inaccessible pour le débutant.
Les poèmes pour mi, ça oui, les trois petites liturgies, et pourquoi pas les Visions de l'Amen pour deux pianos, dont on parle trop rarement ? ça s'écoute facilement je trouve.

Je crois qu'il ne faille pas trop préjuger du débutant. C'est une des premiére chose que j'avais écouté chez Messiaen, sans difficultés aucune.

En règle générale, les vrais débutants sont plus intéressés et interloqués par les choses réellement perturbante et riches ; car même s'il ne captent pas tout, ils savent s'approprier innocemment un certains nombres de choses sans préjugés.
Les difficultés sont en général plutôt chez les gens déjà formés à d'autres musiques, qui veulent appréhender les nouvelles sous l'angle de leurs habitudes d'écoutes, car leurs curiosités sont moindres.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.julien-boudry.net
Cololi
chaste Col
avatar

Nombre de messages : 28685
Age : 36
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 10/04/2009

MessageSujet: Re: Olivier Messiaen   Mer 23 Nov 2011 - 11:36

Tatsuyaa p être raison finalement. Quand j'étais pas habitué au 20° ... je trouvais le Quatuor très difficile d'accés. Maintenant que je commence à connaître quand même pas mal d'oeuvres de Messiaen, je trouve que c'est parmis les plus accessible. Mais pas LE plus accessible c'est vrai.

P être que Poème pour Mi ou les 3 petites liturgies feront effectivement plus vite leur effet.

_________________
Laissons les jolies femmes aux hommes sans imagination - Proust (Albertine disparue)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://discopathe-anonyme.fr/ En ligne
benvenuto
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 1340
Date d'inscription : 11/07/2011

MessageSujet: Re: Olivier Messiaen   Mer 23 Nov 2011 - 18:49

Tatsuya a néanmoins bien raison de mentionner les superbes Visions de l'Amen pour deux pianos, qui souffrent un peu de l'encombrant voisinage des Vingts Regards, mais n'en restent pas moins une page notable du catalogue de Messiaen à mon sens!
En outre le titre contient une fort savoureuse contrepèterie... hehe
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Octavian
Glasse les fraises
avatar

Nombre de messages : 6943
Age : 33
Localisation : Aix / Marseille
Date d'inscription : 07/05/2008

MessageSujet: Re: Olivier Messiaen   Mer 23 Nov 2011 - 19:02

Oulah... faut être un peu tordu pour la trouver celle-là.

Les Visions de l'Amen sont quand même une partition assez hardcore je trouve, dans l'ensemble moins facile d'accès que les 20 Regards (ou même certaines pages du Catalogue d'oiseaux).

Même si ça ne ressemble pas à proprement parler à la Turangalîla, dans les pages symphoniques de Messiaen, outre L'Ascension déjà recommandée, on peut ajouter les Éclairs sur l'au-delà, magnifique synthèse du "dernier langage" du compositeur (il faut juste éviter la version Rattle Mr. Green). En revanche, Des canyons aux étoiles n'est pas vraiment à conseiller dans l'immédiat, c'est... aride, et ça nécessite d'avoir cheminé un peu avant d'arriver là je pense.

Le Quatuor pour la fin du temps n'est pas pour rien une des deux ou trois œuvres les plus connues de Messiaen. L'accès n'en est pas forcément très facile, mais ça fait tout de même son effet. Et puis c'est (au moins) à connaître absolument, de toute façon.

À titre personnel, j'ai mis du temps à rentrer dans les Petites Liturgies, mais dans l'absolu ça peut tout à fait constituer une porte d'entrée tout à fait acceptable aussi.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ave do Brasil
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 827
Age : 32
Localisation : Paris - France
Date d'inscription : 16/12/2010

MessageSujet: Re: Olivier Messiaen   Mer 23 Nov 2011 - 20:13

J'ai découvert Olivier Messiaen en écoutant un vieux disque vinyl de chez Erato du Quatuor. Ça n'a pas été le coup de foudre absolu tout de suite, mais de nombreux passages m'ont semblé plutôt accessibles, malgré quelques grosses dissonances, et surtout une atmosphère très étrange (lire le livre de Rebecca Rischin, Et Messiaen composa... : "Hiver 1941. Haute Silésie. Pologne. La température moyenne avoisine les moins vingt degrés. Désœuvrés, épuisés, couverts de vermine, des milliers de prisonniers sont conduits au Stalag VIII A...").


Sans transition : cette contrepèterie est, comment dire... Immense !


Dernière édition par Corvus Corax le Mer 23 Nov 2011 - 20:41, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Parsifal
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 5596
Age : 25
Date d'inscription : 06/01/2011

MessageSujet: Re: Olivier Messiaen   Mer 23 Nov 2011 - 20:15

Bon et bien je note, et je vais essayer de trouver tout ça, je vais probablement commencer avec Les 3 petites liturgies et Eclair sur l'au delà.

(sinon j'aime beaucoup la contrepèterie également hehe )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
benvenuto
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 1340
Date d'inscription : 11/07/2011

MessageSujet: Re: Olivier Messiaen   Mer 23 Nov 2011 - 20:15

N'est-ce pas?... Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cello
Chtchello
avatar

Nombre de messages : 5468
Age : 42
Date d'inscription : 03/01/2007

MessageSujet: Re: Olivier Messiaen   Jeu 24 Nov 2011 - 10:55

Octavian a écrit:
En revanche, Des canyons aux étoiles n'est pas vraiment à conseiller dans l'immédiat, c'est... aride, et ça nécessite d'avoir cheminé un peu avant d'arriver là je pense.

A titre personnel, moi je la conseillerais.

Tu as raison de signaler son aridité (relative quand même, ça reste coloré). Il faut aussi prendre en considération ses proportions massives (1h30+). Mais c'est une des premières oeuvres de Messiaen que j'ai connue et je l'ai assez vite apprivoisée. Et puis le parcours, donné dans le titre même, permet de se faire son petit film intérieur donc, pourquoi pas?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
arnaud bellemontagne
Gourou-leader
avatar

Nombre de messages : 16144
Date d'inscription : 22/01/2010

MessageSujet: Re: Olivier Messiaen   Jeu 24 Nov 2011 - 11:00

Moi pas... il y a beaucoup de longueurs je trouve, c'est pas toujours passionnant. bounce
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Octavian
Glasse les fraises
avatar

Nombre de messages : 6943
Age : 33
Localisation : Aix / Marseille
Date d'inscription : 07/05/2008

MessageSujet: Re: Olivier Messiaen   Jeu 24 Nov 2011 - 11:19

Il n'y a pas de règle absolue de toute façon. Mais je constate que parmi les "fans" de Messiaen qui s'expriment sur le forum c'est une œuvre qui n'a pas vraiment la cote. Les mentions de l’œuvre dans les pages précédentes de ce topic se comptent sur les doigts de la main, et Xavier par exemple la classe tout en bas de ses préférences messiaenesques (en 20e position sur 21 œuvres citées). À titre personnel, c'est une partition que j'apprécie de plus en plus. Mais pour quelqu'un qui ne connaît de Messiaen que la Turangalîla et ses luxuriances, il me semble que le contraste serait quand même violent...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cello
Chtchello
avatar

Nombre de messages : 5468
Age : 42
Date d'inscription : 03/01/2007

MessageSujet: Re: Olivier Messiaen   Jeu 24 Nov 2011 - 12:21

arnaud bellemontagne a écrit:
Moi pas... il y a beaucoup de longueurs je trouve, c'est pas toujours passionnant. bounce

Octavian a écrit:
Il n'y a pas de règle absolue de toute façon. Mais je constate que parmi les "fans" de Messiaen qui s'expriment sur le forum c'est une œuvre qui n'a pas vraiment la cote. Les mentions de l’œuvre dans les pages précédentes de ce topic se comptent sur les doigts de la main, et Xavier par exemple la classe tout en bas de ses préférences messiaenesques (en 20e position sur 21 œuvres citées). À titre personnel, c'est une partition que j'apprécie de plus en plus. Mais pour quelqu'un qui ne connaît de Messiaen que la Turangalîla et ses luxuriances, il me semble que le contraste serait quand même violent...

C'est vrai que le retour est rude quand on vient de là Mr.Red .

Je suis d'accord aussi pour les longueurs; c'est une pièce qui pêche clairement par excès pour ce qui est des proportions mais je ne peux pas m'empêcher de la trouver attachante. Et puis, il y a quand même de nombreux passages fort réussis: le premier mouvement, le solo de cor, le long déploiement du mouvement lent (un des plus beau de Messiaen à mon avis) serti de merveilleuses ponctuations des percussions, les deux mouvement finaux, etc. En fait, je crois que je ne retirerais que le piano dans cette pièce, à commencer bien entendu par les deux mouvements où il est seul en piste. Tiens, je suis sûr que si on les enlevait, on aurait une des meilleures oeuvres de Messiaen.

Et puis, tant qu'à taper dans les oeuvres marginales: Concert à Quatre, je trolle j'insiste bounce . Ca, c'est de l'accessible! Et c'est ce que je préfère chez Messiaen.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Octavian
Glasse les fraises
avatar

Nombre de messages : 6943
Age : 33
Localisation : Aix / Marseille
Date d'inscription : 07/05/2008

MessageSujet: Re: Olivier Messiaen   Jeu 24 Nov 2011 - 12:49

Cello a écrit:
Et puis, tant qu'à taper dans les oeuvres marginales: Concert à Quatre, je trolle j'insiste bounce . Ca, c'est de l'accessible! Et c'est ce que je préfère chez Messiaen.
Je plussoie, c'est magnifique et pour le coup tout à fait accessible. thumleft Bon, en revanche, ce n'est pas totalement de Messiaen, mais on va pas chipoter, hein ? Mr.Red
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cello
Chtchello
avatar

Nombre de messages : 5468
Age : 42
Date d'inscription : 03/01/2007

MessageSujet: Re: Olivier Messiaen   Jeu 24 Nov 2011 - 14:23

Si l'on en croit les notes du CD, j'estime qu'il y a peut-être jusqu'à 80% de pur Messiaen d'origine contrôlée dedans.

Ils se ventilent, à la louche, en:

  • 50-60% écrits par lui pour cette oeuvre.
  • 10-20% de chutes et brouillons de Saint François d'Assise (donc de sa main aussi) récupérés et réemployés par sa femme.
  • 20-25% de remplissage pour le 1er et, surtout, le 4ème mouvement ayant été écrits par Loriod, Benjamin et Holliger qu'on peut supposer fidèles à la mémoire de Messiaen.


Oui, j'ai fait le calcul dwarf ..
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 80235
Age : 36
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Olivier Messiaen   Jeu 24 Nov 2011 - 14:52

Octavian a écrit:
Il n'y a pas de règle absolue de toute façon. Mais je constate que parmi les "fans" de Messiaen qui s'expriment sur le forum c'est une œuvre qui n'a pas vraiment la cote. Les mentions de l’œuvre dans les pages précédentes de ce topic se comptent sur les doigts de la main, et Xavier par exemple la classe tout en bas de ses préférences messiaenesques (en 20e position sur 21 œuvres citées).

Pourtant c'est une oeuvre que j'aime beaucoup!
Mais je trouve aussi qu'il y a quelques longueurs, et surtout, il y a beaucoup d'oeuvres que j'aime encore plus!
(en plus mon classement n'est pas du tout exhaustif, puisque seules mes oeuvres préférées y figurent)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tatsuya
Mélomane averti
avatar

Nombre de messages : 112
Age : 127
Date d'inscription : 09/01/2011

MessageSujet: Re: Olivier Messiaen   Mar 29 Nov 2011 - 9:32

arnaud bellemontagne a écrit:
Moi pas... il y a beaucoup de longueurs je trouve, c'est pas toujours passionnant. bounce
C'est drôle qu'il semble que je sois le seul à penser ça ... du quatuor. Je trouve les mouvements violon / piano assez insupportables. Je n'écoute plus ce quatuor, d'ailleurs.
(Après, c'est vrai que je ne suis pas très fan de musique de chambre en général, donc sans doute normal que ça me barbe davantage.)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zoroastre
Mélomane averti


Nombre de messages : 145
Date d'inscription : 25/11/2011

MessageSujet: Re: Olivier Messiaen   Mar 29 Nov 2011 - 15:43

Pas simple de se plonger dans la forêt grandiose de Messiaen, entre les préludes pour piano et L'ascension c'est tout autre chose. Son univers modales est très personnelle, déroutant parfois, c'est fleuris, comme dense, léger comme lourd, complétement illuminé un peu comme un plat indien avec 200 épices.

Je dirais - pour certains passage avec des accords d'une beauté démente (clusters notamment) Saint François d'Assise, mais pas simple du tout sur la longueur (à voir en live).

Les 7 haikai sont brillants, son quatuor pour la fin du temps (le concept "fin du temps à méditer"). Poème pour mi très accessible et tolérant (donc n'effraie pas celui qui s'oserait à la musique contemporaine).

Je sature vite avec la Turanglila que je trouve un peu bruyante (et parfois c'est un big bazar). Ces oeuvres "ornithologiques" pour piano sont a apprécier, un peu inégales parfois mais rarement intrusive.

La mystique est toujours présente chez Messiaen.

Finalement c'est peut-être le plus important compositeur de ce siècle "contemporain".
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Parsifal
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 5596
Age : 25
Date d'inscription : 06/01/2011

MessageSujet: Re: Olivier Messiaen   Dim 4 Déc 2011 - 19:48

Bon et bien finalement j'ai écouter Les trois petites liturgies, effectivement ça s'écoute très facilement et c'est très beau, même si c'est très différent j'ai quand même retrouver ce que j'avais aimé dans la Turangalila, ce mélange de moment de contemplation et d'autres énergique et le fait que cette musique contrairement a l'image que l'on peut avoir d'une partie du répertoire contemporain n'est aucunement déprimante ou angoissante, je pense que la troisiéme liturgie est ma préférés
Bon je doit avouer que même si je ne suis absolument pas gêner par le mysticisme dans l'art, le texte m'a quand même fait sourire a deux ou trois reprise j'aimerais bien que mes mots chantent comme des échos de lumiére
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cololi
chaste Col
avatar

Nombre de messages : 28685
Age : 36
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 10/04/2009

MessageSujet: Re: Olivier Messiaen   Dim 4 Déc 2011 - 20:27

Parsifal a écrit:
Bon et bien finalement j'ai écouter Les trois petites liturgies, effectivement ça s'écoute très facilement et c'est très beau, même si c'est très différent j'ai quand même retrouver ce que j'avais aimé dans la Turangalila, ce mélange de moment de contemplation et d'autres énergique et le fait que cette musique contrairement a l'image que l'on peut avoir d'une partie du répertoire contemporain n'est aucunement déprimante ou angoissante, je pense que la troisiéme liturgie est ma préférés
Bon je doit avouer que même si je ne suis absolument pas gêner par le mysticisme dans l'art, le texte m'a quand même fait sourire a deux ou trois reprise j'aimerais bien que mes mots chantent comme des échos de lumiére

Avec les 3 petites liturgies tu as un meilleur apperçu de Messiaen que la Turangalila.
Messiaen en général c'est lent et statique, et lumineux.

_________________
Laissons les jolies femmes aux hommes sans imagination - Proust (Albertine disparue)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://discopathe-anonyme.fr/ En ligne
Parsifal
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 5596
Age : 25
Date d'inscription : 06/01/2011

MessageSujet: Re: Olivier Messiaen   Dim 4 Déc 2011 - 20:38

tu l'as très bien définis sauf que je n'ai pas trouvé que c'était particulièrement statique, lent oui mais pas vraiment statique
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
jerome
Fugueur intempéré
avatar

Nombre de messages : 8868
Date d'inscription : 10/03/2008

MessageSujet: Re: Olivier Messiaen   Dim 4 Déc 2011 - 20:39

Citation :
Messiaen en général c'est lent et statique, et lumineux.
Tu exclus sûrement les oeuvres pour piano, alors, parce que ça bastonne quand même pas mal !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cololi
chaste Col
avatar

Nombre de messages : 28685
Age : 36
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 10/04/2009

MessageSujet: Re: Olivier Messiaen   Dim 4 Déc 2011 - 20:40

jerome a écrit:
Citation :
Messiaen en général c'est lent et statique, et lumineux.
Tu exclus sûrement les oeuvres pour piano, alors, parce que ça bastonne quand même pas mal !

Euh oui ... Mr.Red
Moi et le piano hehe

_________________
Laissons les jolies femmes aux hommes sans imagination - Proust (Albertine disparue)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://discopathe-anonyme.fr/ En ligne
jerome
Fugueur intempéré
avatar

Nombre de messages : 8868
Date d'inscription : 10/03/2008

MessageSujet: Re: Olivier Messiaen   Dim 4 Déc 2011 - 20:45

Marrant, parce que pour moi Messiaen c'est avant tout du piano. C'est là que je le kiffe le plus (peut-être que ça a l'avantage de limiter sa boîte de crayons de couleurs)
Il n'a rien écrit pour orgue, par contre, à ma connaissance Mr.Red
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kegue
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 3774
Age : 46
Localisation : Là où repose Cocteau
Date d'inscription : 27/10/2008

MessageSujet: Re: Olivier Messiaen   Dim 4 Déc 2011 - 20:46

C'est quoi l'orgue ? Mr.Red
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cololi
chaste Col
avatar

Nombre de messages : 28685
Age : 36
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 10/04/2009

MessageSujet: Re: Olivier Messiaen   Dim 4 Déc 2011 - 20:56

jerome a écrit:
Marrant, parce que pour moi Messiaen c'est avant tout du piano. C'est là que je le kiffe le plus (peut-être que ça a l'avantage de limiter sa boîte de crayons de couleurs)
Il n'a rien écrit pour orgue, par contre, à ma connaissance Mr.Red

Franchement tu fais peur, tu aimes tout ce qu'il y a de plus aride affraid
Celà dit il y a au moins un truc, parait-il (je ne m'y suis pas risqué Mr. Green ) totalement inbouffable pour l'auditeur (et l'organiste Mr. Green ) : c'est le livre pour orgue. Vu comme Xavier en parle, à mon avis tu dois pouvoir y trouver ton bonheur.

Celà dit je n'ai jamais écouté les oeuvres pour piano de Messiaen, connaissant ma répulsion naturelle pour l'instrument en solo dans des répertoires plus faciles.

_________________
Laissons les jolies femmes aux hommes sans imagination - Proust (Albertine disparue)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://discopathe-anonyme.fr/ En ligne
kegue
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 3774
Age : 46
Localisation : Là où repose Cocteau
Date d'inscription : 27/10/2008

MessageSujet: Re: Olivier Messiaen   Dim 4 Déc 2011 - 20:59

Je t'encourage quand même à écouter les préludes, ce sont les seules oeuvres de Messiaen que j'aprécie vraiment, et je ne suis pas non plus un grand amateur de la musique pour piano seul.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cololi
chaste Col
avatar

Nombre de messages : 28685
Age : 36
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 10/04/2009

MessageSujet: Re: Olivier Messiaen   Dim 4 Déc 2011 - 21:01

kegue a écrit:
Je t'encourage quand même à écouter les préludes, ce sont les seules oeuvres de Messiaen que j'aprécie vraiment, et je ne suis pas non plus un grand amateur de la musique pour piano seul.

Je suppose qu'ils ont l'avantage d'être bien moins longs que les 20 regards Mr. Green

_________________
Laissons les jolies femmes aux hommes sans imagination - Proust (Albertine disparue)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://discopathe-anonyme.fr/ En ligne
kegue
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 3774
Age : 46
Localisation : Là où repose Cocteau
Date d'inscription : 27/10/2008

MessageSujet: Re: Olivier Messiaen   Dim 4 Déc 2011 - 21:02

Et c'est d'ailleurs pour ça que je les préfère Mr. Green
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
jerome
Fugueur intempéré
avatar

Nombre de messages : 8868
Date d'inscription : 10/03/2008

MessageSujet: Re: Olivier Messiaen   Dim 4 Déc 2011 - 21:02

Je fais pas peur du tout, c'est quoi cette histoire ? Mr.Red
C'est peut-être quand on a un métabolisme ultra-maigre, on est porté sur les trucs secs ? Tu dois être obèse alors en toute logique viking

Enfin, dans le cas de Messiaen, mais sûrement pour d'autres aussi, je trouve qu'on entend mieux les idées musicales avec un attirail sonore plus limité ; ce à quoi on peut me répondre à peu près 1751475 objections, certes, en premier lieu que le piano est très riche en sonorités - et que l'orchestration peut être pleine d'idées aussi. Mais chez Messiaen vraiment je trouve ça assez vrai. T'as vraiment jamais entendu ses oeuvres pour piano ? Shocked
Tu te fais une idée fausse alors, parce que si certaines choses peuvent être classées comme arides (les oiseaux par exemple ? que j'aime beaucoup écouter comme de très longues divagations) tu as les huit Préludes qui sont du Debussy version 2.0, tout en ambiances et en saveurs, pas arides pour un sou.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Siegmund
Garde rouge du Domaine Musical
avatar

Nombre de messages : 6534
Age : 28
Localisation : Paris, rive gauche
Date d'inscription : 19/05/2010

MessageSujet: Re: Olivier Messiaen   Dim 4 Déc 2011 - 21:45

Étonnant ... Mais oui, les préludes sont à connaitre absolument, des miracles de poésie. Même si ce n'est pas ce que je préfère chez Messiaen, en fait j'aime beaucoup sa période 60-70 ; mais j'aime beaucoup les trois périodes cependant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.julien-boudry.net
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 80235
Age : 36
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Olivier Messiaen   Dim 4 Déc 2011 - 22:32

Cololi a écrit:
Parsifal a écrit:
Bon et bien finalement j'ai écouter Les trois petites liturgies, effectivement ça s'écoute très facilement et c'est très beau, même si c'est très différent j'ai quand même retrouver ce que j'avais aimé dans la Turangalila, ce mélange de moment de contemplation et d'autres énergique et le fait que cette musique contrairement a l'image que l'on peut avoir d'une partie du répertoire contemporain n'est aucunement déprimante ou angoissante, je pense que la troisiéme liturgie est ma préférés
Bon je doit avouer que même si je ne suis absolument pas gêner par le mysticisme dans l'art, le texte m'a quand même fait sourire a deux ou trois reprise j'aimerais bien que mes mots chantent comme des échos de lumiére

Avec les 3 petites liturgies tu as un meilleur apperçu de Messiaen que la Turangalila.
Messiaen en général c'est lent et statique, et lumineux.

Ben non... dans la plupart de ses grandes oeuvres, il y a un ou deux mouvements lents, c'est tout... ce n'est pas lent de façon générale.
Visions de l'amen: un mouvement lent
Regards sur l'enfant Jésus: 4 ou 5 mouvements lents sur 20
Turangalîla: 1 mouvement lent
Liturgies: pas de vrai mouvement lent, mais de longues séquences dans la 1ère et la 3è
Quatuor pour la fin du temps: 2 mouvements lents sur 7
Des Canyons aux étoiles: 2 mouvements lent sur une dizaine
Eclairs sur l'au-delà: 2 mouvements lents sur 11 je crois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Siegmund
Garde rouge du Domaine Musical
avatar

Nombre de messages : 6534
Age : 28
Localisation : Paris, rive gauche
Date d'inscription : 19/05/2010

MessageSujet: Re: Olivier Messiaen   Dim 4 Déc 2011 - 22:35

Contemplatif plus que lent. Je n'ai pas une impression particulière de lenteur chez Messiaen. Au contraire, ses expertises rythmiques font, que même en mouvements objectivement lents, on a pas l'impression de prendre particulièrement son temps ; pas de langueurs.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.julien-boudry.net
Zoroastre
Mélomane averti


Nombre de messages : 145
Date d'inscription : 25/11/2011

MessageSujet: Re: Olivier Messiaen   Dim 4 Déc 2011 - 22:46

Peu d'accord pour la "lenteur". Les pulsation sont très amples, souples en général

Statique est plus entendu, mais l'utilisation du son par exemple des accords d'une beauté à la fois rayonnante et tout le temps chargé d'un ou deux tritons, sinon des clusters notamment, font que le statisme est techniquement (ou formellement) plus approprié.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Olivier Messiaen   Dim 4 Déc 2011 - 22:52

Turangallila , c'est singulièrement agité non?
Je crois que l'idée de la stase (de la transe) nuit à Messiaen, enfin à l'image qu'on se fait de sa musique. Dans les meilleurs moments, ce n'est ni lent, ni contemplatif.
Revenir en haut Aller en bas
Siegmund
Garde rouge du Domaine Musical
avatar

Nombre de messages : 6534
Age : 28
Localisation : Paris, rive gauche
Date d'inscription : 19/05/2010

MessageSujet: Re: Olivier Messiaen   Dim 4 Déc 2011 - 22:56

Si "Contemplatif", pas dans sa version béate et molle, ça c'est sûr. Par contre, "Contemplatif" devant les phénomènes, à sa façon ; par exemple, ses perditions dans les nuées d'oiseaux en certains œuvres, j'y vois une sorte de contemplation.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.julien-boudry.net
Zoroastre
Mélomane averti


Nombre de messages : 145
Date d'inscription : 25/11/2011

MessageSujet: Re: Olivier Messiaen   Dim 4 Déc 2011 - 23:12

sud273 a écrit:
Turangallila , c'est singulièrement agité non?
Je crois que l'idée de la stase (de la transe) nuit à Messiaen, enfin à l'image qu'on se fait de sa musique. Dans les meilleurs moments, ce n'est ni lent, ni contemplatif.

Oui, trop d'ailleurs bounce

La stase chez Messiaen est souvent hypnotique et très rapidement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 80235
Age : 36
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Olivier Messiaen   Dim 4 Déc 2011 - 23:12

Siegmund a écrit:
sud273 a écrit:
Siegmund a écrit:
Messiaen : Et exspecto resurrectionem mortuorum - Boulez (CO) 1993
ah oui mais alors là, comment se battre, c'est le seul chef d'oeuvre de Messiaen. Qui dirigeait au Plais des Congrès quand Messiaen est venu saluer? Barenboïm? Mehta?
Un souvenir inoubliable. Il y avait un Brahms en première partie, et les cordes couvraient tout, et puis soudain, les gongs balinais et les percus au devant de scène... Magique!

Oui, un sommet pour moi aussi.

Ah tiens, moi je m'y ennuie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Olivier Messiaen   Dim 4 Déc 2011 - 23:30

Je ne dis pas souvent du bien de la production de Messiaen: c'est sans doute lié au souvenir de ce concert. Je ne sais pas si c'était la création. En salle, du point de vue du son, c'était fascinant. Je me souviens d'une grande claque, alors que je connaissais pas grand-chose d'autre à part l'Ascension version orchestre et du piano (pénible) mais le petit monsieur avec son pantalon qui lui remontait sous la poitrine, limite clochard, était assez émouvant parce qu'on comprenait mal comment une telle musique pouvait émaner de cette enveloppe corporelle si anonyme et quelconque. Sans doute en avait-il fini avec la carrière et pouvait-il enfin dire quelque chose d'intime non mesurable à l'aune de la nouveauté, quelque chose de personnel qui ne copie plus les petits musiciens qu'il avait côtoyés.
Evidemment par rapport aux géants russes, américains ou japonais de la même époque, ça reste de la petite bière, mais je suis convaincu que cette pièce-là restera.
Revenir en haut Aller en bas
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 80235
Age : 36
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Olivier Messiaen   Dim 4 Déc 2011 - 23:36

Euh... il était quand même très loin de la fin de sa carrière, il n'avait pas encore écrit la Transfiguration, les Canyons, le Livre du Saint-Sacrement, les Eclairs et Saint-François!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Siegmund
Garde rouge du Domaine Musical
avatar

Nombre de messages : 6534
Age : 28
Localisation : Paris, rive gauche
Date d'inscription : 19/05/2010

MessageSujet: Re: Olivier Messiaen   Dim 4 Déc 2011 - 23:38

Xavier a écrit:
Euh... il était quand même très loin de la fin de sa carrière, il n'avait pas encore écrit la Transfiguration, les Canyons, le Livre du Saint-Sacrement, les Eclairs et Saint-François!

En autres.

Et tu comprendras Sud, que nous ne partageons pas vraiment ton jugement général sur Messiaen ... Mais comment peux-tu venir à en dire qu'il ne serait qu'en quelque sorte qu'un imitateur ? Ne pas aimer Messiaen est une chose, ne pas lui reconnaitre sa profonde singularité ... je ne comprend pas ... si tu veux bien développer Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.julien-boudry.net
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Olivier Messiaen   Dim 4 Déc 2011 - 23:40

alors c'était une reprise, avant St François oui, pour le reste je en suis pas très sûr, j'étais encore jeuné à l'époque je ne me souviens plus très bien, sauf de l'impression très forte, 82 peut-être
Revenir en haut Aller en bas
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 80235
Age : 36
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Olivier Messiaen   Dim 4 Déc 2011 - 23:41

sud273 a écrit:
alors c'était une reprise, avant St François oui, pour le reste je en suis pas très sûr, j'étais encore jeuné à l'époque je ne me souviens plus très bien, sauf de l'impression très forte, 82 peut-être

Ce n'est pas du tout la création, ça date des années 60. Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Olivier Messiaen   Dim 4 Déc 2011 - 23:42

Siegmund a écrit:
Xavier a écrit:
Euh... il était quand même très loin de la fin de sa carrière, il n'avait pas encore écrit la Transfiguration, les Canyons, le Livre du Saint-Sacrement, les Eclairs et Saint-François!

En autres.

Et tu comprendras Sud, que nous ne partageons pas vraiment ton jugement général sur Messiaen ... Mais comment peux-tu venir à en dire qu'il ne serait qu'en quelque sorte qu'un imitateur ? Ne pas aimer Messiaen est une chose, ne pas lui reconnaitre sa profonde singularité ... je ne comprend pas ... si tu veux bien développer Wink
Non, on va encore entrer sur le terrain politique. Obouhow, Wichnegradsky, Jolivet, c'est tout ce que je peux en dire
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Olivier Messiaen   Dim 4 Déc 2011 - 23:43

Xavier a écrit:
sud273 a écrit:
alors c'était une reprise, avant St François oui, pour le reste je en suis pas très sûr, j'étais encore jeuné à l'époque je ne me souviens plus très bien, sauf de l'impression très forte, 82 peut-être

Ce n'est pas du tout la création, ça date des années 60. Wink
Ah donc c'est du Debussysme tardif? c'est ça que je dois en conclure? Tant pis, j'aime quand même!

bon je vais aller parler d'autre chose.
Revenir en haut Aller en bas
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 80235
Age : 36
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Olivier Messiaen   Dim 4 Déc 2011 - 23:45

Non rien à voir avec Debussy je pense, je voulais juste rectifier la date de création... ça ne change rien au fait qu'on aime ou pas cette oeuvre je pense.

Je l'ai également entendu en concert et ça m'a ennuyé tout autant qu'au disque, si ce n'est plus... à part le 1er et le dernier mouvement que j'aime assez. Le reste se répète beaucoup à mon sens.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 80235
Age : 36
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Olivier Messiaen   Dim 4 Déc 2011 - 23:47

sud273 a écrit:
Obouhow, Wichnegradsky, Jolivet, c'est tout ce que je peux en dire

C'est vrai qu'Obouhow ou Wyschnegradsky anticipent certaines choses de Messiaen (Jolivet pas tout à fait à mon avis), mais ça ne veut pas dire que tout y était, loin de là.
Quand on écoute du Obouhow ou du Wyschnegradsky, on ne se dit quand même pas qu'on dirait tout à fait du Messiaen.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
jerome
Fugueur intempéré
avatar

Nombre de messages : 8868
Date d'inscription : 10/03/2008

MessageSujet: Re: Olivier Messiaen   Lun 5 Déc 2011 - 13:50

Reprendre des procédés harmoniques n'est pas forcément du pillage. Et puis tout le monde vole tout le monde ; par contre sa façon d'articuler le discours musical est particulière, l'a-t-il aussi empruntée à un autre ?
C'est peut-être en partie la fierté avec laquelle il expose "ses" trouvailles qui peut agacer, je suppose. Technique de mon langage musical... dans lequel Debussy est cité à foison, mais pas les compositeurs dont parle Sud, je crois. Tant qu'on y est, pourquoi ne pas rajouter Koechlin dans la liste ; j'écoutais hier sa sonate pour violoncelle et piano (1917), il y a des effets de résonance en mode "cloches" qui préfigurent nettement certains tics de Messiaen.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Olivier Messiaen   

Revenir en haut Aller en bas
 
Olivier Messiaen
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 10 sur 12Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... 9, 10, 11, 12  Suivant
 Sujets similaires
-
» Festival de La Grave - Olivier Messiaen
» Olivier Messiaen (1908-1992)
» Olivier Messiaen
» Synesthésie
» Soeurs Labèque

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Autour de la musique classique :: Musique classique :: Général-
Sauter vers: