Autour de la musique classique

Le but de ce forum est d'être un espace dédié principalement à la musique classique sous toutes ses périodes, mais aussi ouvert à d'autres genres.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Avant la guitare : luth, théorbe, archiluth, guitare baroque

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant

Ce qui est plus beau :
Le luth
30%
 30% [ 9 ]
L'archiluth
0%
 0% [ 0 ]
Le théorbe
50%
 50% [ 15 ]
La guitare baroque
7%
 7% [ 2 ]
La guitare folk
13%
 13% [ 4 ]
Total des votes : 30
 

AuteurMessage
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 81911
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Avant la guitare : luth, théorbe, archiluth, guitare baroque   Sam 2 Oct 2010 - 22:08

Il n'y avait pas de fil pour parler du répertoire et des instruments (à moins que ce soit perdu dans Divers, d'où on serait inspiré de rapatrier les fils sur les instruments et répertoires, avis à Wolferl qui fait ça très bien Mr. Green ).

Ces instruments étaient dotés de choeurs, c'est-à-dire de couples de deux cordes (à part éventuellement pour le grave et l'aigu).

--

=> Le luth est l'instrument avec le cheviller à angle droit, trapu, qu'on voit très souvent sur les tableaux de la Renaissance, celui de Dowland pour Shakespeare. Le son est très peu puissant et assez aigrelet.
Grands compositeurs solo : Dowland, Mouton, Bach...

=> Le théorbe est plus grand, à manche long (souvent trois rosaces dans la caisse au lieu d'une, d'ailleurs), et comporte la partitculaté d'avoir deux chevillers : les cordes les plus graves résonnent à vide hors de la touche, ce qui permet d'obtenir des basses assez puissantes et qui durent (ce que ne permet pas une corde dont on change la hauteur en posant le doigt sur la touche).
Par ailleurs, son accord est "rentrant", c'est-à-dire que les deux cordes d'en bas ne sont pas les plus aiguës, de façon à faciliter l'accompagnement.
Grands compositeurs solo : Kapsberger, Visée...

=> L'archiluth est un luth doté d'un second cheviller. C'est-à-dire qu'il n'a pas d'accord entrant et que ses proportions sont plus modestes que le théorbe. Il a donc à la fois un aigu brillant et du grave. Lorsque le continuo a été suffisamment sonore dans les basses au début du XVIIIe siècle, il a supplanté le théorbe plus puissant.
Grands compositeurs solo : Alessandro Piccinni, Karlheinz Stockhausen...

=> La guitare baroque est un modèle ancien et aigu de la guitare, qui possède la possibilité de se jouer arpégé comme un luth ou gratté. C'est un excellent moyen d'animer un continuo. A la mode jusque dans le second XVIIIe siècle, c'est pour elle que Gaspar Sanz a écrit ses pièces aujourd'hui exécutées à la guitare.
Disque recommandé : pièces de musique de chambre d'Agincour (Delume / Niquet).

--

Autres noms :

- Le "luth théorbé" est l'une des nombreuses appellations d'archiluths (parfois très proches du théorbe...).
- Le chitarrone ("grande guitare") est une version ancienne du théorbe.
- Le tiorbino est un théorbe miniature (ne m'en demandez pas l'intérêt !), qui sonne assez joliment.
- La vihuela di mano ressemble à une petite guitare et s'accord comme un luth.
- La mandore est l'ancêtre médiéval du luth (très laid), le colachon un luth à manche long très pauvre, grandement utilisé dans la commedia dell'arte, le lutino un luth miniature.
- Mandoline, citole et cistre sont également des cousins lutinants.

--

Pour les illustrations visuelles et sonores, je renvoie au panorama plus complet que j'avais proposé sur CSS :
http://operacritiques.free.fr/css/index.php?2009/12/28/1442-luth-theorbe-guitare-baroque-archiluth-chitarrone .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Cololi
chaste Col
avatar

Nombre de messages : 28887
Age : 36
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 10/04/2009

MessageSujet: Re: Avant la guitare : luth, théorbe, archiluth, guitare baroque   Sam 2 Oct 2010 - 22:52

Je me permet de faire de la pub pour mon ancienne prof de guitare, qui est en fait une spécialiste des instruments renaissance (et baroque) (toute la famille des luths) :

watch?v=S4VRcr8d6oo

_________________
Laissons les jolies femmes aux hommes sans imagination - Proust (Albertine disparue)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://discopathe-anonyme.fr/ En ligne
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 81911
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Avant la guitare : luth, théorbe, archiluth, guitare baroque   Sam 2 Oct 2010 - 22:56

Parfait, justement à gauche ça ressemble à un (petit) archiluth (il y a un second cheviller apparemment vu la hauteur du manche) - ou un tiorbino ? -, et à droite bien sûr un théorbe.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
HOLLIGER
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 2374
Date d'inscription : 13/09/2008

MessageSujet: Re: Avant la guitare : luth, théorbe, archiluth, guitare baroque   Lun 4 Oct 2010 - 18:06

Pas beaucoup de succès ; j'aime tous ces instruments.. mais surtout les concertos pour mandoline de Paisiello Laughing Laughing bedo Cool
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 81911
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Avant la guitare : luth, théorbe, archiluth, guitare baroque   Lun 4 Oct 2010 - 19:59

Bah, c'est un simple langement de toute façon, un fil qui servira d'accueil à pas mal de recommandations. Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Pison Futé
patate power
avatar

Nombre de messages : 27496
Age : 26
Localisation : CAEN, la meilleure ville de toute la Normandie.
Date d'inscription : 23/03/2008

MessageSujet: Re: Avant la guitare : luth, théorbe, archiluth, guitare baroque   Lun 4 Oct 2010 - 20:01

J'adore ces instruments mais uniquement couplés à une voix... comme souvent, j'ai du mal avec les instruments seuls...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 81911
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Avant la guitare : luth, théorbe, archiluth, guitare baroque   Lun 4 Oct 2010 - 20:22

Elvira a écrit:
J'adore ces instruments mais uniquement couplés à une voix... comme souvent, j'ai du mal avec les instruments seuls...
Essaie peut-être le duo Stubbs chez Atma (baroque archaïque, typique de ce que tu aimes à présent Very Happy ). C'est pour harpe baroque et théorbe / chitarrone / guitare baroque, c'est beaucoup plus chantant, et il y a même des arrangements d'oeuvres vocales (Passaglia della vita et Pur ti miro).



Le plus beau disque instrumental du premier baroque italien, pour moi.


Dernière édition par DavidLeMarrec le Mar 5 Oct 2010 - 23:51, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Pison Futé
patate power
avatar

Nombre de messages : 27496
Age : 26
Localisation : CAEN, la meilleure ville de toute la Normandie.
Date d'inscription : 23/03/2008

MessageSujet: Re: Avant la guitare : luth, théorbe, archiluth, guitare baroque   Lun 4 Oct 2010 - 20:24

Merci ! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Era
Noctambule
avatar

Nombre de messages : 12314
Age : 25
Date d'inscription : 23/02/2007

MessageSujet: Re: Avant la guitare : luth, théorbe, archiluth, guitare baroque   Lun 4 Oct 2010 - 20:36

Et en répertoire français au disque, à part les Visée y a quoi de disponible (y a pas mal de cds d'Hopkinson Smith mais pas trouvables...) ?



C'est drôle, hier au concert il y avait quelque chose qui ressemblait à un thiorbino, il s'avère qu'en fait c'était un théorbe raccourci avec des cordes graves en acier épais (ce qui est bien pratique car elles n'ont pas besoin de faire trois mètres de long Very Happy)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Avant la guitare : luth, théorbe, archiluth, guitare baroque   Lun 4 Oct 2010 - 20:40

Tiens, tu ne cites pas Weiss dans les grands compositeurs pour le luth.
Son écriture apaisée fait quand même partie du répertoire courant de l'instrument.
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 81911
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Avant la guitare : luth, théorbe, archiluth, guitare baroque   Lun 4 Oct 2010 - 20:41

Era a écrit:
Et en répertoire français au disque, à part les Visée y a quoi de disponible (y a pas mal de cds d'Hopkinson Smith mais pas trouvables...) ?
Il y a pas mal de choses en fait ! Tous les compositeurs pour luth / théorbe / guitare baroque. Le plus urgent à écouter après Visée, c'est Mouton et Gaultier... et ça se trouve superbement en style par Hopkinson Smith, en principe facilement trouvable chez Naïve.

Dans ce répertoire, éviter absolument Joachim Held qui fait de superbes programmes chez Hänssler, mais interprétés avec une mollesse régulière tout à fait déprimante.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 81911
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Avant la guitare : luth, théorbe, archiluth, guitare baroque   Lun 4 Oct 2010 - 20:43

alexandreg a écrit:
Tiens, tu ne cites pas Weiss dans les grands compositeurs pour le luth.
Ce ne sont que des exemples. Il y en aurait énormément à citer !

Par ailleurs, la qualité de sa musique est vraiment très moyenne, une sorte de sous-sous-Bach sans aucune substance, jamais de surprises, tout consonant, et en plus dans le carcan de la rigueur germanique. S'il y a bien une musique académique... !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Era
Noctambule
avatar

Nombre de messages : 12314
Age : 25
Date d'inscription : 23/02/2007

MessageSujet: Re: Avant la guitare : luth, théorbe, archiluth, guitare baroque   Lun 4 Oct 2010 - 20:44

DavidLeMarrec a écrit:
Era a écrit:
Et en répertoire français au disque, à part les Visée y a quoi de disponible (y a pas mal de cds d'Hopkinson Smith mais pas trouvables...) ?
Il y a pas mal de choses en fait ! Tous les compositeurs pour luth / théorbe / guitare baroque. Le plus urgent à écouter après Visée, c'est Mouton et Gaultier... et ça se trouve superbement en style par Hopkinson Smith, en principe facilement trouvable chez Naïve.
Ah tiens, il me semblait les avoir tous vu indisponibles sur Amazon, tant mieux alors si j'ai mal regardé!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Avant la guitare : luth, théorbe, archiluth, guitare baroque   Lun 4 Oct 2010 - 20:52

Un album que j'adore :



C'est très varié, on passe de danses enjouées à des pages beaucoup plus construites et imprégnées de la théorie des affects.
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 81911
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Avant la guitare : luth, théorbe, archiluth, guitare baroque   Lun 4 Oct 2010 - 20:55

Je trouve juste étonnant qu'un disque Naïve soit épuisé, mon hypothèse s'arrête là.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 81911
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Avant la guitare : luth, théorbe, archiluth, guitare baroque   Mar 5 Oct 2010 - 10:35

Si c'est indisponible, il existe encore mieux, un disque Gallot (couplé avec un peu de Gaultier et de Launay) absolument splendide (mieux capté et encore plus vivant que les H. Smith de Naïve), par Catherine Liddell chez Centaur.

Il y a en plus de jolies audaces dans les pièces qu'elle a retenues. Là aussi, c'est un sommet de ce qui se trouve.

En revanche, pour Visée, je n'ai pas encore trouvé quelque chose de définitif pour l'oeuvre pour théorbe (c'est finalement chez des amateurs que j'ai trouvé ce qui était le plus à mon goût).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
HOLLIGER
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 2374
Date d'inscription : 13/09/2008

MessageSujet: Re: Avant la guitare : luth, théorbe, archiluth, guitare baroque   Mar 5 Oct 2010 - 17:45

DavidLeMarrec a écrit:
Elvira a écrit:
J'adore ces instruments mais uniquement couplés à une voix... comme souvent, j'ai du mal avec les instruments seuls...
Essaie peut-être le duo Stubbs chez Atma (baroque archaïque, typique de ce que tu aimes à présent Very Happy ). C'est pour harpe baroque et théorbe / chitarrone / guitare baroque, c'est beaucoup plus chantant, et il y a même des arrangements d'oeuvres vocales (Passaglia della vita et Pur ti miro).

Le plus beau disque instrumental du premier baroque italien, pour moi.

Une référence ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 81911
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Avant la guitare : luth, théorbe, archiluth, guitare baroque   Mar 5 Oct 2010 - 23:52

HOLLIGER a écrit:
DavidLeMarrec a écrit:
Elvira a écrit:
J'adore ces instruments mais uniquement couplés à une voix... comme souvent, j'ai du mal avec les instruments seuls...
Essaie peut-être le duo Stubbs chez Atma (baroque archaïque, typique de ce que tu aimes à présent Very Happy ). C'est pour harpe baroque et théorbe / chitarrone / guitare baroque, c'est beaucoup plus chantant, et il y a même des arrangements d'oeuvres vocales (Passaglia della vita et Pur ti miro).

Le plus beau disque instrumental du premier baroque italien, pour moi.

Une référence ?
Normalement, avec mes mots-clefs, on trouve. Smile

J'ai ajouté la pochette dans mon message précédent, ça s'appelle Sonate al pizzico et voici un lien valide pour acheter :
http://www.amazon.fr/Sonate-Al-Pizzico-Emilio-Cavalieri/dp/B000231UD6/ref=sr_1_5?s=music&ie=UTF8&qid=1286315456&sr=1-5 .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
HOLLIGER
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 2374
Date d'inscription : 13/09/2008

MessageSujet: Re: Avant la guitare : luth, théorbe, archiluth, guitare baroque   Mer 6 Oct 2010 - 0:36

Merci, j'avais juste un doute.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 81911
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Avant la guitare : luth, théorbe, archiluth, guitare baroque   Mer 6 Oct 2010 - 0:37

Oh, mais tu fais bien de demander, c'est plus lisible avec la pochette. Il faudra que je fasse pareil avec le Liddell / Gallot.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
joachim
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 1224
Age : 71
Localisation : Nord (avesnois/thiérache)
Date d'inscription : 02/03/2006

MessageSujet: Re: Avant la guitare : luth, théorbe, archiluth, guitare baroque   Mer 6 Oct 2010 - 9:30

J'ai répondu le théorbe car c'est ce qui me semble le plus beau, mais cette musique n'est pas ma tasse de thé Embarassed
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cololi
chaste Col
avatar

Nombre de messages : 28887
Age : 36
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 10/04/2009

MessageSujet: Re: Avant la guitare : luth, théorbe, archiluth, guitare baroque   Mer 6 Oct 2010 - 9:34

La suite espagnole de Sanz j'aime beaucoup : mais j'avoue que je ne l'ai écouté que sous les doigts de Yepes, donc une guitare, pas une guitare baroque. Tu conseilles quoi David ?

_________________
Laissons les jolies femmes aux hommes sans imagination - Proust (Albertine disparue)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://discopathe-anonyme.fr/ En ligne
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 81911
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Avant la guitare : luth, théorbe, archiluth, guitare baroque   Mer 6 Oct 2010 - 11:34

SANZ & GUITARE BAROQUE

On dévie en discographie, mais les deux sont intrinsèquement liés dans ce répertoire, puisque les interprètes doivent recréer ce qui est parfois suggéré...

Cololi a écrit:
La suite espagnole de Sanz j'aime beaucoup : mais j'avoue que je ne l'ai écouté que sous les doigts de Yepes, donc une guitare, pas une guitare baroque. Tu conseilles quoi David ?
La Suite espagnole n'existe pas comme telle dans le catalogue de Sanz, ce sont trois Livres de guitare (comme il existe des Livres d'orgue, de clavecin ou de luth).
Donc dans les versions "authenticistes" sur guitare baroque, tu la trouveras rarement dans cette configuration d'éditeur. Mais on rencontre beaucoup de Sanz.

Ma version de référence, c'est Regina Albanez, mais elle ne l'a pas enregistré pour le disque. Incisif, dansant, spirituel.

Après, tout dépend du genre de son que tu veux. En ce qui me concerne, j'aime ma guitare baroque incisive, presque percussive.

=> Déjà, à éviter, le récital de Jerry Williard chez Lyrichord Early Music, le son est très cassant (et il y a de toute façon peu de Sanz (sept des neuf numéros de la "suite espagnole").

Pour les recommandables :

=> Rolf Lislevand chez Astrée / Audivis. C'est tout à fait vivant, ce que j'ai pour l'heure trouvé de mieux au disque. Une valeur sûre pour ces instruments de toute façon, c'est la star avec Smith et O'Dette, un collaborateur régulier de Savall. Il ne faut pas se fier au titre du récital ("Sanz et Santa Cruz"), il y n'y a que deux pièces de Santa Cruz, tout le reste est de Sanz.
Lislevand fait le choix de varier l'instrumentarium (trois guitares baroques et castagnettes), donc dans certaines pièces, il développe beaucoup ce qui est écrit à l'origine. C'est très beau, mais j'avoue que la guitare baroque seule me suffit.

=> Hopkinson Smith (Naïve) est plus contemplatif, pas vraiment son meilleur instrument ni son meilleur répertoire. Ca ne danse pas beaucoup, on dirait des sarabandes à la française ou des pièces profondes comme du Bach, et sur un instrument comme celui-ci, c'est un peu étrange.
Excellent néanmoins, mais ça ne met pas en valeur la spécificité de l'instrument, je trouve.

=> Jakob Lindberg (BIS) ménage dans certaines pièces de très belles inégalités, mais le son est très rond à mon goût, on dirait de la guitare, et le ton un peu homogène me lasse.


Bref, j'en resterais quand même à Lislevand, même si pour écouter précisément la guitare baroque, le choix de développer l'écriture pour ensemble est un peu frustrant. En revanche les moments solos sont superbes, sensibles et fulgurants. Je suis sûr qu'il doit exister mieux, mais j'ai pas pour l'instant. Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Avant la guitare : luth, théorbe, archiluth, guitare baroque   Mer 6 Oct 2010 - 12:45

Il y a un Sanz par Moreno qui est excellent, avec un accompagnement guitare + percu qui donne encore plus d'allant à cette musique (qui est assez ennuyeuse sinon).
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 81911
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Avant la guitare : luth, théorbe, archiluth, guitare baroque   Mer 6 Oct 2010 - 12:58

alexandreg a écrit:
Il y a un Sanz par Moreno qui est excellent, avec un accompagnement guitare + percu qui donne encore plus d'allant à cette musique (qui est assez ennuyeuse sinon).
Le problème est que, sur le disque que j'ai (Glossa, La Guitare Espagnole), il n'y a que quatre pistes, et la captation est beaucoup trop proche, c'est très agressif, on dirait que le guitariste fait directement vibrer nos oreilles. Pas de résonance non plus, il fait tout sonner un à un.

Vraiment, je n'aime pas, malgré les très beaux phrasés.


Mais comme il n'y a pas de percussions, je suppose que ce n'est pas ce dont tu parles.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Avant la guitare : luth, théorbe, archiluth, guitare baroque   Mer 6 Oct 2010 - 13:03

C'est de ça que je parle "Instrucción de música sobre la guitarra Española" (et il y a 31 pistes)
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 81911
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Avant la guitare : luth, théorbe, archiluth, guitare baroque   Mer 6 Oct 2010 - 13:24

alexandreg a écrit:
C'est de ça que je parle "Instrucción de música sobre la guitarra Española" (et il y a 31 pistes)
Je n'ai pas ça, le mien est chez Glossa aussi mais il comporte plein de compositeurs espagnols et une vilaine guitare décorée sur la pochette à fond noir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Avant la guitare : luth, théorbe, archiluth, guitare baroque   Mer 6 Oct 2010 - 13:26

DavidLeMarrec a écrit:
Je n'ai pas ça, le mien est chez Glossa aussi mais il comporte plein de compositeurs espagnols et une vilaine guitare décorée sur la pochette à fond noir.
Oui, les vieux Glossa c'est très vilain visuellement.
Celui là c'est une réédition éco.
Revenir en haut Aller en bas
Froberger
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 863
Date d'inscription : 05/05/2010

MessageSujet: Re: Avant la guitare : luth, théorbe, archiluth, guitare baroque   Jeu 7 Oct 2010 - 2:25

Bel article David, même si je suis surpris que tu ne mentionnes même pas Gaultier (quand même une référence incontournable pour le luth). Pour les autres, les oeuvres les plus novatrices de Kapsberger me semblent plutôt être celles pour luth...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 81911
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Avant la guitare : luth, théorbe, archiluth, guitare baroque   Jeu 7 Oct 2010 - 19:08

Froberger a écrit:
Bel article David, même si je suis surpris que tu ne mentionnes même pas Gaultier (quand même une référence incontournable pour le luth).
Encore une fois, c'était juste une piste. Personnellement je trouve Gallot plus intéressant que Gaultier (Ennemond) harmoniquement, et même dans le refus de la facilité mélodique, mais effectivement il est important aussi. Et surtout très personnel pour sa génération.

J'aurais pu parler aussi de Jacques du Fault (qui m'a moins impressionné que les autres).

Citation :
Pour les autres, les oeuvres les plus novatrices de Kapsberger me semblent plutôt être celles pour luth...
Cf. supra. Mr. Green
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Gesualdo
Mélomane averti
avatar

Nombre de messages : 421
Date d'inscription : 11/10/2007

MessageSujet: Re: Avant la guitare : luth, théorbe, archiluth, guitare baroque   Jeu 14 Oct 2010 - 0:54

Je trouve que Sylvius Leopold Weiss n'est pas si négligeable que cela.David parle d'un sous Bach,oui bien sur,il a raison,mais il y a des pièces comme le Tombeau pour le Comte de Logy qui sont magnifiques.
Sinon,François Dufaut est,il me semble,le compositeur le plus original pour le luth.Les pièces en manuscrit,par Hopkinson Smith,sont une pure merveille,en particulier la Pavane en mi mineur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Froberger
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 863
Date d'inscription : 05/05/2010

MessageSujet: Re: Avant la guitare : luth, théorbe, archiluth, guitare baroque   Ven 15 Oct 2010 - 23:30

Gesualdo a écrit:
Je trouve que Sylvius Leopold Weiss n'est pas si négligeable que cela.David parle d'un sous Bach,oui bien sur,il a raison,mais il y a des pièces comme le Tombeau pour le Comte de Logy qui sont magnifiques.
David n'aime pas du tout Weiss, c'est une question de goût.

Je trouve que dans Weiss, il faut trouver une bonne interprétation, et l'une des meilleures me semble être celle de Michel Cardin, son intégrale du Manuscrit de Londres (le plus grand manuscrit d'oeuvre de Weiss). Toujours est-il, je crois que j'ai personnellement un peu de mal à écouter plus d'un disque à la fois. Je ne sais pas ce que c'est, je n'arrive pas à identifier quel est mon problème ; et de plus je ne m'en suis rendu compte que récemment quand j'ai cherché à transcrire des pièces de Weiss pour clavecin. Je me demande si ce n'est pas (et ce qui ne rendrait pas, dans une certaine mesure, pertinent le commentaire de "sous Bach") que Weiss n'écrit pas de façon complètement idiomatique pour le luth. J'ai l'impression qu'il écrit pour le luth comme moi je transcris pour le clavecin. Il n'écrit pas pour le luth, en tant qu'instrument aux moyens limités, mais comme si c'était un instrument universel. Bref, en ce qui me concerne, j'ai encore de la réflexion à faire.

Gesualdo a écrit:
Sinon,François Dufaut est, il me semble, le compositeur le plus original pour le luth. Les pièces en manuscrit,par Hopkinson Smith,sont une pure merveille,en particulier la Pavane en mi mineur.
Hopkinson Smith, en tant que défricheur autant que déchiffreur, a des partis pris très discutables. S'il est parmi les rares ayant enregistré Dufaut (on attend depuis 2006 un disque de Henrich chez Aeolus, malheureusement ce label est aussi bien connu pour la qualité de ses prises de son que pour ses retards mythiques), je parle régulièrement à des luthistes qui me sont assez critiques --- tout en étant respectueux puisque la plupart ont étudié avec lui. J'ai constaté par moi-même dans Kapsberger que ce qui est dans la tablature est différent de ce qui est au disque... D'un autre côté, on dit toujours que le baroque laisse une incroyable liberté à l'interprétation.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 81911
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Avant la guitare : luth, théorbe, archiluth, guitare baroque   Sam 16 Oct 2010 - 16:17

Froberger a écrit:
David n'aime pas du tout Weiss, c'est une question de goût.
Ah non, c'est tout le contraire : j'aime bien Weiss, mais je le trouve absolument anecdotique dans la production de luth. Dans le même goût, Bach (dans des pièces qui sont loin d'être le sommet de son corpus) est largement plus inspiré.

Citation :
Je me demande si ce n'est pas (et ce qui ne rendrait pas, dans une certaine mesure, pertinent le commentaire de "sous Bach") que Weiss n'écrit pas de façon complètement idiomatique pour le luth. J'ai l'impression qu'il écrit pour le luth comme moi je transcris pour le clavecin. Il n'écrit pas pour le luth, en tant qu'instrument aux moyens limités, mais comme si c'était un instrument universel.
J'ai plutôt l'impression d'un académisme assez absolu. Et il n'y a pas la danse la française pour soutenir l'attention.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Gesualdo
Mélomane averti
avatar

Nombre de messages : 421
Date d'inscription : 11/10/2007

MessageSujet: Re: Avant la guitare : luth, théorbe, archiluth, guitare baroque   Sam 16 Oct 2010 - 23:21

Froberger a écrit:

Hopkinson Smith, en tant que défricheur autant que déchiffreur, a des partis pris très discutables. S'il est parmi les rares ayant enregistré Dufaut (on attend depuis 2006 un disque de Henrich chez Aeolus, malheureusement ce label est aussi bien connu pour la qualité de ses prises de son que pour ses retards mythiques), je parle régulièrement à des luthistes qui me sont assez critiques --- tout en étant respectueux puisque la plupart ont étudié avec lui. J'ai constaté par moi-même dans Kapsberger que ce qui est dans la tablature est différent de ce qui est au disque... D'un autre côté, on dit toujours que le baroque laisse une incroyable liberté à l'interprétation.

Quels sont les reproches de nos amis luthistes envers Hopkinson Smith?Les transpositions de tonalité dans les oeuvres de Bach?Il s'en explique dans les commentaires des disques(que j'ai en 33t;-)):beaucoup de passages difficiles à jouer dans la tonalité originale.Par exemple,la suite n°3 en sol mineur,où Bach demande le sol grave,qui n'existe pas dans l'accord du luth treize choeurs.Bon,franchement,la transposition un ton au-dessus,ne me dérange pas,si cela sonne mieux.Je crois que Bach a composé pour le luth comme s'il avait écrit pour le clavecin,au delà de toutes contingences techniques.Je viens de réentendre quelques passages de l'enregistrement de l'intégrale N.Yepes(toujours sur 33t) qui respecte les tonalités originales,en utilisant un luth théorbé à 14 choeurs.C'est franchement inécoutable,il tire sur les cordes à tout va,sans aucune nuances,toujours en fff,comme s'il voulait arracher les cordes de l'instrument...horrible!
Pour ce qui est le respect des partitions,je ne sais pas,cela dépend peut-être des enregistrements.Mais,pour revenir à mon cher Dufaut,j'ai écouté à nouveau le disque,avec la partition sous les yeux(édition CNRS),et vraiment c'est très fidèle.J'ai pratiqué,il y a bien longtemps,le luth onze choeurs,et je n'ai pas vu de dérives dans l'interprétation.J'admire la sonorité d'Hopkinson Smith,si intime,en particulier dans les graves,qu'il fait sonner si mystérieux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Froberger
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 863
Date d'inscription : 05/05/2010

MessageSujet: Re: Avant la guitare : luth, théorbe, archiluth, guitare baroque   Sam 16 Oct 2010 - 23:22

DavidLeMarrec a écrit:
Froberger a écrit:
David n'aime pas du tout Weiss, c'est une question de goût.
Ah non, c'est tout le contraire : j'aime bien Weiss, mais je le trouve absolument anecdotique dans la production de luth. Dans le même goût, Bach (dans des pièces qui sont loin d'être le sommet de son corpus) est largement plus inspiré.
En fait, je savais pas qu'il avait composé autre chose que de la musique pour luth... Shocked Shocked

DavidLeMarrec a écrit:
J'ai plutôt l'impression d'un académisme assez absolu. Et il n'y a pas la danse la française pour soutenir l'attention.
Le luth a besoin de dance française pour soutenir l'attention ? Ou la musique en général ?? Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 81911
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Avant la guitare : luth, théorbe, archiluth, guitare baroque   Sam 16 Oct 2010 - 23:36

Froberger a écrit:
DavidLeMarrec a écrit:
Froberger a écrit:
David n'aime pas du tout Weiss, c'est une question de goût.
Ah non, c'est tout le contraire : j'aime bien Weiss, mais je le trouve absolument anecdotique dans la production de luth. Dans le même goût, Bach (dans des pièces qui sont loin d'être le sommet de son corpus) est largement plus inspiré.
En fait, je savais pas qu'il avait composé autre chose que de la musique pour luth... Shocked Shocked
Je veux dire qu'il est anecdotique dans l'histoire du répertoire, pas qu'il est majeur dans des compositions sans luth. Mr. Green

Citation :
DavidLeMarrec a écrit:
J'ai plutôt l'impression d'un académisme assez absolu. Et il n'y a pas la danse la française pour soutenir l'attention.
Le luth a besoin de dance française pour soutenir l'attention ? Ou la musique en général ?? Smile
Non, je dis juste que ça peut aider lorsque le propos est indigent. Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Gesualdo
Mélomane averti
avatar

Nombre de messages : 421
Date d'inscription : 11/10/2007

MessageSujet: Re: Avant la guitare : luth, théorbe, archiluth, guitare baroque   Sam 16 Oct 2010 - 23:44

DavidLeMarrec a écrit:
Froberger a écrit:
David n'aime pas du tout Weiss, c'est une question de goût.
Ah non, c'est tout le contraire : j'aime bien Weiss, mais je le trouve absolument anecdotique dans la production de luth. Dans le même goût, Bach (dans des pièces qui sont loin d'être le sommet de son corpus) est largement plus inspiré.

A l 'occasion,je reviendrai sur Weiss,qui mérite une bonne défense;-)

Mais pour l'instant,le plus urgent,c'est de revenir sur les pièces pour luth de Bach.Je suis étonné de ce qu'en pense David!Quand même la suite n°3 BWV 996 en sol mineur(la n°5 pour violoncelle),le Prelude pour la luth o cemballo BWV 998(Prélude-Fugue-allegro),et surtout la suite n°2 ou Partite BWV 997 en ut mineur,sont des oeuvres essentielles du Cantor...La fugue de cette partite,est une des plus sublimes,sans parler de la sarabande,qui est une reprise,il me semble,du choral final de la Saint-Matthieu.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
HOLLIGER
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 2374
Date d'inscription : 13/09/2008

MessageSujet: Re: Avant la guitare : luth, théorbe, archiluth, guitare baroque   Dim 17 Oct 2010 - 15:19

Gesualdo a écrit:
DavidLeMarrec a écrit:
Froberger a écrit:
David n'aime pas du tout Weiss, c'est une question de goût.
Ah non, c'est tout le contraire : j'aime bien Weiss, mais je le trouve absolument anecdotique dans la production de luth. Dans le même goût, Bach (dans des pièces qui sont loin d'être le sommet de son corpus) est largement plus inspiré.

A l 'occasion,je reviendrai sur Weiss,qui mérite une bonne défense;-)

Mais pour l'instant,le plus urgent,c'est de revenir sur les pièces pour luth de Bach.Je suis étonné de ce qu'en pense David!Quand même la suite n°3 BWV 996 en sol mineur(la n°5 pour violoncelle),le Prelude pour la luth o cemballo BWV 998(Prélude-Fugue-allegro),et surtout la suite n°2 ou Partite BWV 997 en ut mineur,sont des oeuvres essentielles du Cantor...La fugue de cette partite,est une des plus sublimes,sans parler de la sarabande,qui est une reprise,il me semble,du choral final de la Saint-Matthieu.

Je suis complètement d'accord avec toi, ce sont des oeuvres sublimes, sur n'importe quel instrument d'ailleur, luth, clavecin etc..
A chaque fois, c'est le même émerveillement à l'écoute de compositions inépuisables! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
JustForAsk
Mélomane du dimanche


Nombre de messages : 31
Date d'inscription : 05/11/2011

MessageSujet: Re: Avant la guitare : luth, théorbe, archiluth, guitare baroque   Lun 16 Jan 2012 - 22:30

La deuxième partie des suites pour violoncelle joué au théorbe, dont on a déjà parlé ici, est dispo sur amazon.
Je trouve ça superbe, mais il faut aimé la lenteur.

Fait troublant, à propos de l’instrumentation de ces suites d’ailleurs, en choisissant le violoncelle rustique plutôt que le luth ou la viole de gambe, Bach revient au origines populaires de la suite de danse... alors qu'il écrit celles qui resteront comme les plus élaboré de l'histoire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mélomaniac
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 22588
Date d'inscription : 21/09/2012

MessageSujet: Re: Avant la guitare : luth, théorbe, archiluth, guitare baroque   Lun 18 Nov 2013 - 0:12

Je suis en train de réécouter le disque ci-dessous.

Quels sont les autres bons CD (disponibles et pas trop chers) que vous conseilleriez dans le répertoire français ?

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hidraot
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 12971
Localisation : Paris
Date d'inscription : 27/12/2008

MessageSujet: Re: Avant la guitare : luth, théorbe, archiluth, guitare baroque   Lun 18 Nov 2013 - 0:50

Dans ce répertoire, l'écoute de la rhétorique des dieux de Gaultier me semble indispensable. Mais peut-être l'as tu déjà fait ? Et ce n'est pas facilement disponible Mr. Green 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mélomaniac
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 22588
Date d'inscription : 21/09/2012

MessageSujet: Re: Avant la guitare : luth, théorbe, archiluth, guitare baroque   Lun 18 Nov 2013 - 0:56

Crying or Very sad Non, j'avoue mes lacunes, d'où ma question.

Si vous avez des disques à conseiller -dispos et donc pas trop chers.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hidraot
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 12971
Localisation : Paris
Date d'inscription : 27/12/2008

MessageSujet: Re: Avant la guitare : luth, théorbe, archiluth, guitare baroque   Lun 18 Nov 2013 - 1:13



J'aime beaucoup ce CD, divers compositeurs (Vieux Gaultier, Denis Gaultier, Dufaut, Mouton), des pièces qui font partie des tubes du répertoire pour luth, un bon instrumentiste et une prise de son très confortable.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gesualdo
Mélomane averti
avatar

Nombre de messages : 421
Date d'inscription : 11/10/2007

MessageSujet: Re: Avant la guitare : luth, théorbe, archiluth, guitare baroque   Lun 18 Nov 2013 - 1:22

Dans le répertoire français du XVII° Hopkinson Smith est formidable.
Gaulthier le vieux me semble préférable à Denis,plus inventif.Jacques de Gallot,Charles Mouton magnifiques.
Le plus émouvant,c'est François Dufaut.Ah sa Pavane!Il y avait un enregistrement splendide d'H.Smith,mais il ne doit plus être disponible.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mélomaniac
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 22588
Date d'inscription : 21/09/2012

MessageSujet: Re: Avant la guitare : luth, théorbe, archiluth, guitare baroque   Ven 22 Nov 2013 - 22:20

Lucien a écrit:

Luys de Narváez (ca 1500–1555), Los seys líbros del Delphín de música

Hopkinson Smith, vihuela de mano

Auvidis/Astrée, 1989 (enregistrement septembre 1988)


Smile Dans le même genre, tu peux aussi essayer les albums que Smith a consacrés à Luys Milan et Alonso Mudarra :


http://www.amazon.fr/Tres-libros-musica-cifras-vihuela/dp/B000026E6R


http://www.amazon.fr/Luys-Milan-Hopkinson-Smith/dp/B000026CZS
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lucien
Mélomane chevronné


Nombre de messages : 16452
Date d'inscription : 25/11/2012

MessageSujet: Re: Avant la guitare : luth, théorbe, archiluth, guitare baroque   Ven 22 Nov 2013 - 22:29

À ce propos, j’avais beaucoup aimé le cd Mouton du même Smith ; il existe d’autres choses dans le même genre ? Surprised 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mélomaniac
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 22588
Date d'inscription : 21/09/2012

MessageSujet: Re: Avant la guitare : luth, théorbe, archiluth, guitare baroque   Sam 23 Mai 2015 - 13:43

Mélomaniac, in playlist, a écrit:

David Kellner (1670-1748) :

Chaconne en la majeur

= Miguel Yisrael, luth

(Brilliant, décembre 2007)




DavidLeMarrec a écrit:

=> Kellner,Weiss,Saint-Luc,Vieux-Gaultier,Gallot : Chaconnes pour luth (Yisrael)
Suggestion avisée de Mélo. Very Happy (d'ailleurs, sa pochette m'intrigue : même titre, mêmes compositeurs, même illustration (inversée), mais le nom du luthiste est différent ; mais en termes de style et de son, ça ressemble bien à Yisrael…)



Voyons David, c'est le même luthiste : Miguel Serdoura a préféré adopter son matronyme (Yisrael). J'avais affiché la pochette originale du disque chez Brilliant, qui a désormais répercuté le changement de nom :


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 81911
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Avant la guitare : luth, théorbe, archiluth, guitare baroque   Sam 23 Mai 2015 - 14:21

Mélomaniac a écrit:
Voyons David, c'est le même luthiste : Miguel Serdoura a préféré adopter son matronyme (Yisrael).

Désolé, je n'ai pas encore lu Voici cette semaine.

J'adore comme tu dis ça : ben voyons, c'est évident, il a juste changé son nom entre deux rééditions. hehe
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
plenum
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 3609
Date d'inscription : 01/05/2014

MessageSujet: Re: Avant la guitare : luth, théorbe, archiluth, guitare baroque   Lun 25 Mai 2015 - 2:01

Pour ma part je vous propose trois cd à prix modéré d'ailleurs mais dont la qualité des musiciens sont dignes de se faire connaître. De Naxos
donc, il y a le cd consacré à Da Milano, ceux de Shirley Rumsay, dont l'un est consacré à la musique de la Renaissance italienne et l'autre
consacré à la musique espagnole de la même période. De plus, elle utilise divers instruments, comme la viole à main, la guitare de la Renaissance, luth, cythare.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Polyeucte
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 18891
Age : 34
Date d'inscription : 03/07/2009

MessageSujet: Re: Avant la guitare : luth, théorbe, archiluth, guitare baroque   Ven 6 Nov 2015 - 12:54

Les Arts Florissants et Thomas Dunford nous proposent quelques infos sur le théorbe... très intéressant!

http://www.arts-florissants.com/actualit%C3%A9s/theorbe-thomas-dunford.html
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://erikcarnets.fr/ En ligne
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Avant la guitare : luth, théorbe, archiluth, guitare baroque   

Revenir en haut Aller en bas
 
Avant la guitare : luth, théorbe, archiluth, guitare baroque
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Avant la guitare : luth, théorbe, archiluth, guitare baroque
» Guitare Larrivée P09 Type parlor
» Recherche prof de guitare sèche
» Guitare Bossa-Nova?
» [Vendue] Guitare classique Yamaha G-228

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Autour de la musique classique :: Musique classique :: Général-
Sauter vers: