Autour de la musique classique

Le but de ce forum est d'être un espace dédié principalement à la musique classique sous toutes ses périodes, mais aussi ouvert à d'autres genres.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Borodine-Prince Igor

Aller en bas 
AuteurMessage
aurele
Mélomane chevronné
aurele

Nombre de messages : 23116
Age : 27
Date d'inscription : 12/10/2008

MessageSujet: Borodine-Prince Igor   Ven 11 Fév 2011 - 21:25

J'ouvre ce topic car un enregistrement va être réédité par EMI Classics dans sa collection "The Home of Opera". Il s'agit de l'enregistrement de studio de Jerzy Semkow de 1966 avec l'Orchestre et les Choeurs de l'Opera National de Sofia. Je rappelle la distribution :
Igor : Constantin Chekerliiski
Prince Galitsky : Boris Christoff
Khan Konchak : Boris Christoff
Yaroslavna : Julia Wiener
Vladimir : Todor Todorov
Konchakovna : Reni Penkova
Ovlour : Luben Mihailov
Skula : Alexei Milkovsky
Yerochka : Cyril Dulguerov
Nourrice : Radka Gaeva
Jeune Polovtsienne : Liliana Bareva

http://www.prestoclassical.co.uk/r/EMI/9482232

J'aimerais avoir des avis sur cet enregistrement et sur d'autres évidemment. Quelle est selon vous la meilleure version pour découvrir cet opéra?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Polyeucte
Mélomane chevronné
Polyeucte

Nombre de messages : 19878
Age : 36
Date d'inscription : 03/07/2009

MessageSujet: Re: Borodine-Prince Igor   Ven 11 Fév 2011 - 22:14

Je ne connais pas cet enregistrement (et Christoff, c'est pas trop ma tasse de thé...)

Par contre, je connais deux versions anciennes :
Une première de 1941 dirigée par Alexander Melik-Pashaev
Igor : Alexander Baturin
Yaroslavna : Sofya Panova
Vladimir : Ivan Kozlovsky
Galitsky : Alexander Pirogov
Konchak : Maxim Mikhailov
Konchakovna : Nadezhda Obukhova


Chouette version, avec de très belles personnalités vocales. par contre la qualité du son n'est pas géniale.
Mais bon, Pirogov, Mikhailov, Obukhova et Kozlovsky, c'est vraiment génial ce qu'ils proposent! Jamais entendu un Konchak aussi puissant et large...


Une autre de 1951, là aussi dirigée par Alexander Melik-Pashaev
Igor : Andey Ivanov
Yaroslavna : Evgeniya Smolenskaya
Vladimir : Sergei Lemeshev
Galitsky : Alexander Pirogov
Konchak : Mark Reizen
Konchakovna : Vera Borisenko

Là encore, une très forte troupe de chanteurs est de sortie! Tous sont vraiment magnifiques... j'ai une petite préférence pour Kozlovsky et Mikhailov par rapport à Lemeshev et Reizen, mais c'est chipoter. Et puis l'avantage ici est qu'on a une très bonne prise de son (édition Naxos).


Question direction, c'est Melik-Pashaev, autant dire que c'est vraiment très bon! Vivant, coloré sans être lourd!

La version de 51 est à mon sens une très bonne porte d'entrée. Et pour pas cher en plus! Very Happy

_________________
Les Carnets d'Erik, le retour!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://erikcarnets.fr/
Cornélius
Mélomaniaque
Cornélius

Nombre de messages : 924
Date d'inscription : 03/08/2010

MessageSujet: Re: Borodine-Prince Igor   Sam 12 Fév 2011 - 0:18

Pour ma part, je trouve que la version Semkov est une très bonne version pour découvrir l'oeuvre.
Il y a des coupures, certes, mais ces coupures "traditionelles" concernent en grande partie des passages rajoutés par Glazounov ou Rimski, et donc la proportion de pur Borodine se trouve renforcée. Et franchement , personne ne se plaindra que l'interminable scène entre Ierouchka et Skoula du dernier acte soit raccourcie et que le grandiose choeur final arrive plus tôt!
Boris Christoff est peut-être le meilleur Galitsky de toute la dicographie: pittoresque, truculent, énorme, et son Kontchak très différencié est excellent aussi. Il y a un bon ténor (Todor Todorov), une bonne mezzo (Reni Penkova), un baryton à la voix un peu trop rêche et droite (Chekerliisky), une soprano au timbre un peu trop acidulé (Julia Wiener), mais on entendra bien pire ailleurs.
Les choeurs sont excellents, la direction est assez solennelle mais vivante quand il le faut (les scènes de beuverie), et la prise de son stéréo ne fait pas son âge.

Ensuite je pense qu'il faut connaître en priorité la version Melik-Pachaiev de 1951, festival de très grandes voix. Même si l'enregistrement mono enlève une grande partie de l'impact spectaculaire de l'oeuvre. Il y a à peu près les mêmes coupures que chez Semkov.
Deux défauts à mon sens: les choeurs de voix féminines qui font un peu mégères (voix un peu criardes manquant d'unité et de rondeur), et un Alexander Pirogov très décevant en Galitsky: la voix parait fatiguée et en appui instable ce qui donne des notes parfois pas très justes. Les autres solistes sont magnifiques et il y a une vraie atmosphère, bien prenante.

je ne connais pas la version de 1941.

Parmi les versions plus complètes, davantage de déceptions:

Celle de Mark Ermler avec Ivan Petrov est plus clinquante que brillante et elle est surtout disqualifiée par une soprano effroyable: imaginez Florence Foster-Jenkins en train d'essayer d'imiter Gwyneth Jones, vous serez seulement à la moitié de la réalité du désastre!....

Celle d'Emil Tchakarov est mal enregistrée (débuts du numérique avec des fréquences d'échantillonnage insuffisantes qui créent des fourmillements pénibles dans les aigus) les tempi se traînent, et Ghiaurov est bien fatigué.

Celle de Gergiev se veut une "reconstitution musicologique nouvelle et plus conforme au projet inachevé de Borodine", mais certains choix sont incompréhensibles, comme par exemple l'inverson de certains actes ou tableaux, ou la suppression du beau choeur final remplacé par une banale reprise du "Slava" du prologue.


Dernière édition par Cornélius le Sam 12 Fév 2011 - 13:27, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
aurele
Mélomane chevronné
aurele

Nombre de messages : 23116
Age : 27
Date d'inscription : 12/10/2008

MessageSujet: Re: Borodine-Prince Igor   Sam 12 Fév 2011 - 11:01

Merci à tous les deux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Polyeucte
Mélomane chevronné
Polyeucte

Nombre de messages : 19878
Age : 36
Date d'inscription : 03/07/2009

MessageSujet: Re: Borodine-Prince Igor   Sam 12 Fév 2011 - 11:33

Ah oui, j'avais oublié Gergiev... c'est très bon... ça rend magnifiquement justice à l'orchestre par une prise de son magnifique. Très bonnes distribution féminine (Gorchakova et Borodina!), et dans l'ensemble bonne distribution pour le reste de la distribution avec une mention spéciale pour Mikhail Kit!
Par contre, pour les deux basses, on est pas au niveau Pirogov/Reizen ou Pirogov/Mikhailov!

Pour ce qui est de Pirogov justement, je le trouve très bien dans cet enregistrement au contraire! C'est sûr qu'il est plus à son aise en 41! Mais de là à trouver ça faut... non...

_________________
Les Carnets d'Erik, le retour!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://erikcarnets.fr/
gilles78
Mélomane averti
gilles78

Nombre de messages : 262
Age : 52
Localisation : Yvelines
Date d'inscription : 15/06/2009

MessageSujet: Re: Borodine-Prince Igor   Dim 13 Fév 2011 - 19:33

Je suis d'accord avec ce que dit Polyeucte, les deux grandes versions sont celle de 1951 avec Ivanov et celle de 1941 avec Baturin, pour l'exceptionnel qualité des voix d'hommes. La version Gergiev est en dessous, au même niveau que celle de Ermler avec Petrov, et encore en dessous la version Christoff.
Les versions 1941 et 51, sont exceptionnels au niveau des chanteurs difficile de départager Lemeshev de Kozlovsky qui nuancent comme aucun autre ténor ne l'ont fait, leur rôle de Vladimir. Pour les basses avantage pour moi à Reizen sur Mikhailov, timbre magnifique voix profonde un modelé. qui renvoie par exemple Vedernikov (version Ermler) loin derrière. Le prince Igor d'andrei Ivanov fabuleux nuancé riche en timbre domine la discographie devant Baturin (des extraits en film existe avec Pirogov et là c'est aussi superbe). Le défaut de ces deux intégrales, et la prise de son, la version de 51 (version le Chant du Monde pour moi) est là préférable à celle de 41.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cornélius
Mélomaniaque
Cornélius

Nombre de messages : 924
Date d'inscription : 03/08/2010

MessageSujet: Re: Borodine-Prince Igor   Dim 13 Fév 2011 - 19:58

Andrei Ivanov est effectivement totalement exceptionnel dans la version 1951. Reizen aussi.

Mais on peut souhaiter la stéréo, et là, je ne suis pas convaincu que la version Ermler soit réellement meilleure que celle de Semkov. Bpris Christoff en Galistky et Kontchak, c'est quand même quelque chose question pittoresque et incarnation! Pour moi, Eisen et surtout Vedernikov ne font pas le poids à côté.
Atlantov est plus stentorien que poétique, Todorov me parait plus nuancé, et si Julia Wiener est un peu stridente, la soprano Tougarinova est elle carrément inécoutable.
La splendeur vocale d'Ivan Petrov chez Ermler écrase le timbre rude de Chekerliiski, c'est sûr!...
Et pour les mezzos, cela se discute: Penkova a une voix douce, homogène, veloutée et sensuelle. Obrastsova fait plus d'effet, mais avec elle, on est toujours à la limite de la monstruosité vocale.
Côté chef: solemnité grandiose un brin pompière avec Semkov ou brio superficiel et clinquant avec Ermler... Melik-Pachaiev est mieux que les deux, c'est sûr!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
gilles78
Mélomane averti
gilles78

Nombre de messages : 262
Age : 52
Localisation : Yvelines
Date d'inscription : 15/06/2009

MessageSujet: Re: Borodine-Prince Igor   Mar 15 Fév 2011 - 16:08

Cornélius a parfaitement résumé les défauts et les qualités des deux versions.
La version Semkov, l'Igor (role titre) avec Chekerliisky est très très médiocre.
La version Ermler avec Verdernikov (Kontchak) et Tougarinova (Jaroslavna) sont tous deux calamiteux!
Ensuite c'est une affaire de gout, doit on préfère une version sans rôle titre, ou une version avec deux rôles défaillants.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Polyeucte
Mélomane chevronné
Polyeucte

Nombre de messages : 19878
Age : 36
Date d'inscription : 03/07/2009

MessageSujet: Re: Borodine-Prince Igor   Mar 15 Fév 2011 - 16:17

Quoi? Tu ne préfères pas Melik-Pashaiev de 1951? Etrange quand même vu ton avatar! Mr.Red

_________________
Les Carnets d'Erik, le retour!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://erikcarnets.fr/
Cornélius
Mélomaniaque
Cornélius

Nombre de messages : 924
Date d'inscription : 03/08/2010

MessageSujet: Re: Borodine-Prince Igor   Mar 15 Fév 2011 - 16:27

Polyeucte a écrit:
Quoi? Tu ne préfères pas Melik-Pashaiev de 1951? Etrange quand même vu ton avatar! Mr.Red

je n'ai pas reconnu l'avatar?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Polyeucte
Mélomane chevronné
Polyeucte

Nombre de messages : 19878
Age : 36
Date d'inscription : 03/07/2009

MessageSujet: Re: Borodine-Prince Igor   Mar 15 Fév 2011 - 16:30

Mark Reizen le grand! (dans tous les sens du terme...) Very Happy

_________________
Les Carnets d'Erik, le retour!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://erikcarnets.fr/
gilles78
Mélomane averti
gilles78

Nombre de messages : 262
Age : 52
Localisation : Yvelines
Date d'inscription : 15/06/2009

MessageSujet: Re: Borodine-Prince Igor   Mar 15 Fév 2011 - 16:31

Polyeucte a écrit:
Quoi? Tu ne préfères pas Melik-Pashaiev de 1951? Etrange quand même vu ton avatar! Mr.Red
Bien sur les deux versions Melik-Pashaiev sont supérieur (il n'y a pas mieux), mais la comparaison portée sur deux versions stéréo Ermler et Semkov.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sangdor
Mélomane du dimanche
Sangdor

Nombre de messages : 54
Age : 25
Localisation : Montpellier
Date d'inscription : 03/08/2011

MessageSujet: Re: Borodine-Prince Igor   Sam 3 Déc 2011 - 9:21

Et que pensez-vous de la version d'Ermler (1969 au Bolchoï) ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
aurele
Mélomane chevronné
aurele

Nombre de messages : 23116
Age : 27
Date d'inscription : 12/10/2008

MessageSujet: Re: Borodine-Prince Igor   Mer 27 Juin 2012 - 12:33

Melik-Pashayev 1951 :

Je l'ai écouté dans l'édition Naxos qui comporte des bonus.
C'est la première fois que j'entendais ce chef et j'ai trouvé sa direction de haute volée, instaurant à merveille les différents climats, il offre une direction détaillée, théâtrale, pleine de couleurs.
Ivanov est un Igor déchirant, noble, il a également l'autorité nécessaire. Son air est un des joyaux du disque. Il l'interprète avec beaucoup de sensibilité. J'ai trouvé la voix splendide, tant dans le grave que dans l'aigu.
Smolenskaya a du tempérament, ce qui est utile pour la scène avec Galitsky. Je n'ai pas aimé son interprétation de l'air du 4e acte, je l'ai préféré dans l'arioso du premier. J'ai trouvé l'aigu assez désagréable et que cela vibrait trop.
Lemeshev est grandiose. Son interprétation de son air est nuancée, délicate, les montées dans l'aigu donnent le frisson, le legato est merveilleux. Il faut aimer en revanche le timbre mais j'ai été conquis par sa musicalité exemplaire, ses accents plein de sincérité.
Pirogov caractérise remarquablement le rôle de Galitsky, il met en relief le texte de manière magistrale.
Reizen est imposant par la voix qui est magnifique. Il est majestueux, puissant mais en même temps il rend bien la bienveillance du personnage à l'égard d'Igor, sa bonhomie. Il est un peu inquiétant également, il rend bien les différentes facettes de la personnalité du Khan.
Borisenko a une voix très intéressante, notamment dans le grave. On sent malheureusement que l'écart d'âge est trop important avec Lemeshev, ce qui crée un déséquilibre. Elle serait plus sa mère. La sincérité de l'artiste, ses beaux élans et sa musicalité excellente en font néanmoins une très bonne Konchakovna.

Bonus : Chaliapine dans l'air de Galitsky est extraordinaire, supérieur à Pirogov, déjà excellent néanmoins.
Je n'aime pas du tout le timbre de Koshetz.
Oboukhova a une voix beaucoup moins intéressante que Borisenko.
Friant est bien, il y a une belle tenue à la fin, c'est en français. Je préfère Lemeshev.
Baklanoff est bien mais n'a pas la beauté du timbre d'Ivanov, son expressivité et sa sensibilité.
Christoff fait à la voix la partie d'Igor et celle de Khonchak. Moins marquant que Reizen même si très bien.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Polyeucte
Mélomane chevronné
Polyeucte

Nombre de messages : 19878
Age : 36
Date d'inscription : 03/07/2009

MessageSujet: Re: Borodine-Prince Igor   Mer 27 Juin 2012 - 12:40

Si tu veux faire une comparaison, l'enregistrement de 41 avec le même chef est passionnant aussi... distribution en partie différente :
Igor : Alexander Baturin
Yaroslavna : Sofya Panova
Vladimir : Ivan Kozlovsky
Galitsky : Alexander Pirogov
Konchak : Maxim Mikhailov
Konchakovna : Nadezhda Obukhova

C'est sur Musique Ouverte! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://erikcarnets.fr/
aurele
Mélomane chevronné
aurele

Nombre de messages : 23116
Age : 27
Date d'inscription : 12/10/2008

MessageSujet: Re: Borodine-Prince Igor   Mer 27 Juin 2012 - 12:45

Je serais tenté par Gergiev pour une version moderne mais j'irai écouter à l'occasion le live de Melik-Pashayev. Le DVD me semble-t-il est différent du CD.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Polyeucte
Mélomane chevronné
Polyeucte

Nombre de messages : 19878
Age : 36
Date d'inscription : 03/07/2009

MessageSujet: Re: Borodine-Prince Igor   Jeu 19 Sep 2013 - 13:01

Cololi a écrit:
Borodine : Prince Igor (Tchakarov)

J'ai juste écouté l'Ouverture, le premier choeur qui suit, et les danses avec choeur (de l'acte 2).
C'est sublime Shocked Quelles couleurs ... et puis ces choeurs ... on dirait que les russes ont un don pour les composer.
Il est clair que je vais l'écouter en entier !!
Polyeucte a écrit:
Ah oui... toi tu aimes vraiment le russe rugueux Laughing
Sinon, pourquoi Tchakarov?Shit
Gergiev, Ermler ou l'un des deux Melik-Pashayev me semblent plus passionnants... (parce que bon, les deux basses... entre Ghiuselev jamais intéressant et Ghiaurov dans un rôle trop grave pour lui Question?le reste étant des totales inconnus, mais Tchakarov n'est pas des plus passionnant en général.)
Cololi a écrit:
Polyeucte a écrit:

Ah oui... toi tu aimes vraiment le russe rugueux Laughing
Je ne sais même pas si c'est une moquerie Embarassed

Citation :
Sinon, pourquoi Tchakarov?Shit
Gergiev, Ermler ou l'un des deux Melik-Pashayev me semblent plus passionnants... (parce que bon, les deux basses... entre Ghiuselev jamais intéressant et Ghiaurov dans un rôle trop grave pour lui Question?le reste étant des totales inconnus, mais Tchakarov n'est pas des plus passionnant en général.)
Car c'est la version disponible dans le bac p être ? Mr. Green (je boycotte autant que possible Amazon)

Je me suis dit que ça devait être bien (et c'était pas cher vu que c'est Brillant).
Polyeucte a écrit:
Cololi a écrit:
Je ne sais même pas si c'est une moquerie Embarassed
Non, mais entre Prince Igor et Boris... disons que tu ne fais pas dans le russe léger... plutôt le bien rude...
Dans le genre, tente Une Vie pour le Tsar (Glinka) ou du Dargomijsky peut-être! Very Happy

Citation :
Car c'est la version disponible dans le bac p être ? Mr. Green (je boycotte autant que possible Amazon)

Je me suis dit que ça devait être bien (et c'était pas cher vu que c'est Brillant).
Tu as Melik 51 qui est toujours dispo chez Naxos! Very Happy:D(et avec une distribution géniale! Smolenskaya, Ivanov, Lemeshev, Reizen, Pirogov... dur de faire mieux!)
Cololi a écrit:
Je note Very Happy
Je pense que l'oeuvre me plaira largement assez pour que je me procure ça !
Polyeucte a écrit:
Cololi a écrit:
Je note Very Happy
Je pense que l'oeuvre me plaira largement assez pour que je me procure ça !
Il fut un temps où les deux Melik étaient sur Musique Ouverte... en FLAC... Je crois que les liens sont toujours bons.

Pour la comparaison entre les deux, tu peux te référer au débat ci-dessus! hehe
Perso, pour la prise de son, je préfère 51... mais difficile pour moi de me passer de grandes interprétations comme Mikhailov et sa voix d'orgue pour Konchak, de Kozlovsky en Vladimir... et de Obukova splendide Kontchakovna...

En fait, les deux sont géniales.
par contre, attention, elles sont moins intégrales que la version que tu as écouté... à l'époque Igor n'était pas donné dans son intégralité (la partition a eu une vie difficile vu que Borodine n'avait pas terminé quand il est mort...)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://erikcarnets.fr/
Cololi
chaste Col
Cololi

Nombre de messages : 30548
Age : 38
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 10/04/2009

MessageSujet: Re: Borodine-Prince Igor   Jeu 19 Sep 2013 - 13:21

J'ai téléchargé sur Musique Ouverte.

Quel était l'état de la partition quand Borodine est mort ?

_________________
Laissons les jolies femmes aux hommes sans imagination - Proust (Albertine disparue)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://discopathe-anonyme.fr/
Polyeucte
Mélomane chevronné
Polyeucte

Nombre de messages : 19878
Age : 36
Date d'inscription : 03/07/2009

MessageSujet: Re: Borodine-Prince Igor   Jeu 19 Sep 2013 - 13:36

Cololi a écrit:
J'ai téléchargé sur Musique Ouverte.

Quel était l'état de la partition quand Borodine est mort ?
Le mieux est de laisser parler Rimsky :
[quote="—Nicolai Rimsky-Korsakov, Chronique de ma vie musicale, 1909]
Glazunov and I together sorted all the manuscripts ... In the first place there was the unfinished Prince Igor. Certain numbers of the opera, such as the first chorus, the dance of the Polovtsy, Yaroslavna's Lament, the recitative and song of Vladimir Galitsky, Konchak's aria, the arias of Konchakovna and Prince Vladimir Igorevich, as well as the closing chorus, had been finished and orchestrated by the composer. Much else existed in the form of finished piano sketches; all the rest was in fragmentary rough draft only, while a good deal simply did not exist. For Acts II and III (in the camp of the Polovtsy) there was no adequate libretto —no scenario, even — there were only scattered verses and musical sketches, or finished numbers that showed no connection between them. The synopsis of these acts I knew full well from talks and discussions with Borodin, although in his projects he had been changing a great deal, striking things out and putting them back again. The smallest bulk of composed music proved to be in Act III. Glazunov and I settled the matter as follows between us: he was to fill in all the gaps in Act III and write down from memory the Overture played so often by the composer, while I was to orchestrate, finish composing, and systematize all the rest that had been left unfinished and unorchestrated by Borodin.[/quote]

Après, vu que les actes n'étaient pas forcément bien définit par Borodin pour l'ordre, on a souvent des variations... Gergiev met l'acte II avant l'acte I... et souvent l'acte III (où Igor s'échappe) est coupé tout simplement : c'est le cas en 51, et aussi en 41 si mes souvenirs sont bons... Mais on a quand même les airs de Kontchak...

Sinon, en fouillant pour ne pas te dire de bêtise, je suis tombé sur ça :
http://en.wikipedia.org/wiki/Prince_Igor#Structure

Passionnant de voir exactement qui a fait quoi... Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://erikcarnets.fr/
Cololi
chaste Col
Cololi

Nombre de messages : 30548
Age : 38
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 10/04/2009

MessageSujet: Re: Borodine-Prince Igor   Jeu 19 Sep 2013 - 13:49

Ah oui effectivement ce tableau clarifie tout.

Quasiment tout est composé par Borodin en fait Very Happy  Un choeur, quelques récitatifs ... l'ouverture ne sont pas de lui ... et l'orchestration de pas mal de choses.

_________________
Laissons les jolies femmes aux hommes sans imagination - Proust (Albertine disparue)


Dernière édition par Cololi le Jeu 19 Sep 2013 - 13:58, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://discopathe-anonyme.fr/
Polyeucte
Mélomane chevronné
Polyeucte

Nombre de messages : 19878
Age : 36
Date d'inscription : 03/07/2009

MessageSujet: Re: Borodine-Prince Igor   Jeu 19 Sep 2013 - 13:56

Cololi a écrit:
Ah oui effectivement ce tableau clarifie tout.

Quasiment tout est composé par Borodin en fait Very Happy  Un choeur, quelque récitatifs ... l'ouverture ne sont pas de lui ... et l'orchestration de pas mal de choses.
Oui, énormément de choses par Borodin... sauf l'acte III qui est quand même très fragmentaire... et il y a eu tout le travail de mise au propre, d'orchestration... franchement, on doit beaucoup à Rimsky pour son travail sur les oeuvres des autres compositeurs! Very Happy (et Glazounov aussi pour le coup! mais Rimsky avait déjà bossé pour les partitions de Moussorgsky).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://erikcarnets.fr/
Cololi
chaste Col
Cololi

Nombre de messages : 30548
Age : 38
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 10/04/2009

MessageSujet: Re: Borodine-Prince Igor   Jeu 19 Sep 2013 - 14:01

Dés qu'il s'agit d'un chef d'oeuvre de l'opéra russe ... il faut que le compositeur meure avant la fin Neutral 

Je me plains pas hein ... le Boris que j'écoute c'est la version Rimsky ... et Khovanshchina aussi.

_________________
Laissons les jolies femmes aux hommes sans imagination - Proust (Albertine disparue)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://discopathe-anonyme.fr/
Polyeucte
Mélomane chevronné
Polyeucte

Nombre de messages : 19878
Age : 36
Date d'inscription : 03/07/2009

MessageSujet: Re: Borodine-Prince Igor   Jeu 19 Sep 2013 - 14:14

Cololi a écrit:
Dés qu'il s'agit d'un chef d'oeuvre de l'opéra russe ... il faut que le compositeur meure avant la fin Neutral 
Parce que Moussorgsky était un alcoolique et que Borodin n'était pas beaucoup mieux? Mr.Red

Mais tu as aussi des compositeurs russes qui ont fait des chefs d'oeuvre et qui eux sont mort plus âgés (mais pas forcément de façon plus joyeuse... pensons à Tchaikovsky Confused) : Glinka, Dargomijsky, Rubinstein, Rachmaninov, Rimsky-Korsakov...

Citation :
Je me plains pas hein ... le Boris que j'écoute c'est la version Rimsky ... et Khovanshchina aussi.
Un jour faudra que tu tentes une version autre... le Boris original (par Abbado, tu profites de tout l'orchestre, c'est géant!) et la Khovanshchina de Shosta... (Abbado aussi par exemple, en DVD...)
Non pas que Rimsky soit affreux... mais c'est plus sombre et violent dans les autres versions.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://erikcarnets.fr/
Cololi
chaste Col
Cololi

Nombre de messages : 30548
Age : 38
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 10/04/2009

MessageSujet: Re: Borodine-Prince Igor   Jeu 19 Sep 2013 - 14:18

Pour Boris je te signale que je connais Abbado, c'est toi même qui me l'avait conseillé (avec Ramey). Ca sonne plus sec que Karajan évidemment. Les deux sont belles.

_________________
Laissons les jolies femmes aux hommes sans imagination - Proust (Albertine disparue)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://discopathe-anonyme.fr/
Polyeucte
Mélomane chevronné
Polyeucte

Nombre de messages : 19878
Age : 36
Date d'inscription : 03/07/2009

MessageSujet: Re: Borodine-Prince Igor   Jeu 19 Sep 2013 - 14:23

Cololi a écrit:
Pour Boris je te signale que je connais Abbado, c'est toi même qui me l'avait conseillé (avec Ramey). Ca sonne plus sec que Karajan évidemment. Les deux sont belles.
Embarassed l'âge tout ça tout ça...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://erikcarnets.fr/
Cololi
chaste Col
Cololi

Nombre de messages : 30548
Age : 38
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 10/04/2009

MessageSujet: Re: Borodine-Prince Igor   Lun 4 Nov 2013 - 20:37

Petite question : j'ai vu une version chez Melodya du Prince Igor. Que vaut elle ? Je crois qu'elle est sterreo (fin années 60)

_________________
Laissons les jolies femmes aux hommes sans imagination - Proust (Albertine disparue)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://discopathe-anonyme.fr/
Polyeucte
Mélomane chevronné
Polyeucte

Nombre de messages : 19878
Age : 36
Date d'inscription : 03/07/2009

MessageSujet: Re: Borodine-Prince Igor   Lun 4 Nov 2013 - 20:49

Cololi a écrit:
Petite question : j'ai vu une version chez Melodya du Prince Igor. Que vaut elle ? Je crois qu'elle est sterreo (fin années 60)
C"est la version Ermler? Si oui, c'est pas mal...
Très confortable pour l'écoute, mais moins intéressant que les Melik-Pashayev...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://erikcarnets.fr/
Cololi
chaste Col
Cololi

Nombre de messages : 30548
Age : 38
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 10/04/2009

MessageSujet: Re: Borodine-Prince Igor   Ven 8 Nov 2013 - 8:31

Polyeucte a écrit:
Cololi a écrit:
Petite question : j'ai vu une version chez Melodya du Prince Igor. Que vaut elle ? Je crois qu'elle est sterreo (fin années 60)
C"est la version Ermler? Si oui, c'est pas mal...
Très confortable pour l'écoute, mais moins intéressant que les Melik-Pashayev...
Oui c'est elle. Je me posais la question car c'est quand même indispensable d'avoir une bonne version sterréo non ?
En même temps j'ai peur de perdre le charme des vieilles cires Mr. Green 
Et puis 45€ faut pas déconner Neutral 

_________________
Laissons les jolies femmes aux hommes sans imagination - Proust (Albertine disparue)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://discopathe-anonyme.fr/
Polyeucte
Mélomane chevronné
Polyeucte

Nombre de messages : 19878
Age : 36
Date d'inscription : 03/07/2009

MessageSujet: Re: Borodine-Prince Igor   Ven 8 Nov 2013 - 9:45

Cololi a écrit:
Oui c'est elle. Je me posais la question car c'est quand même indispensable d'avoir une bonne version sterréo non ?
En même temps j'ai peur de perdre le charme des vieilles cires Mr. Green 
Et puis 45€ faut pas déconner Neutral 
Eh oui, le charme de Melodya... tout est hors de prix!
Pour une autre bonne version stéréo, tu as la version Gergiev... difficile à trouver en CD, mais on trouve le DVD sans trop de soucis...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://erikcarnets.fr/
Mélomaniac
Mélomane chevronné
Mélomaniac

Nombre de messages : 26064
Date d'inscription : 21/09/2012

MessageSujet: Re: Borodine-Prince Igor   Jeu 24 Jan 2019 - 0:05

Mélomaniac, in playlist, a écrit:

Alexandre Borodine (1833-1887) :

Danses polovtsiennes

= Grzegorz Fitelberg, Orchestre philharmonique de Londres

(Decca, avril 1946)

Surprised Dommage que la prise de son (remarquable pour l'époque) manque un peu de poids car la direction survoltée du maestro polonais
emporte ces danses dans une ivresse qui pousse les pupitres anglais dans leurs retranchements. Par exemple la danse des hommes
qui s'élance avec une vélocité anthologique : panique dans les rangs, le clarinettiste s'affole, les trombones savonnent, précipités à un tempo
(180 à la noire dans un vivo surpiqué de double-croches !) que n'osa aucun autre chef.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mélomaniac
Mélomane chevronné
Mélomaniac

Nombre de messages : 26064
Date d'inscription : 21/09/2012

MessageSujet: Re: Borodine-Prince Igor   Mar 5 Fév 2019 - 20:55

Mélomaniac, in playlist, a écrit:

Alexandre Borodine (1833-1887) :

Danses polovtsiennes

= Ferenc Fricsay, Orchestre symphonique de la Radio de Berlin

(DG, avril 1950)

Smile En prologue figure la Danse des jeunes filles (prest dominé par clarinette et le tambourino) qui n'est pas toujours retenue dans les autres enregistrements,
et dont on trouve ici une éclaboussante interprétation. Après cette verve voltigeuse, le chef hongrois n'hésite pas à alentir le flexueux Andantino pour mieux en ciseler le lyrisme.
Par ailleurs, l'extraordinaire présence physique de cette version, ses couleurs fauvistes, ses rythmes carrés, s'incarnent hélas dans une approche trop inoffensive :
remarquablement cohérente, animée à cœur, puissante, volontiers héroïque, sculptée dans la masse, mais le ton néglige cette férocité qui fait tout le prix de ces danses.
Très rassasiant en tout cas.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Borodine-Prince Igor   

Revenir en haut Aller en bas
 
Borodine-Prince Igor
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Igor Markevitch (1912-1983)
» Igor Markévitch (1912-1983)
» la symphonie du Nouveau Monde
» Stravinsky - Symphony of Psalms (Symphonie de Psaumes)
» Elisso Virsaladze

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Autour de la musique classique :: Musique classique :: Discographie :: Oeuvres (discographie)-
Sauter vers: