Autour de la musique classique

Le but de ce forum est d'être un espace dédié principalement à la musique classique sous toutes ses périodes, mais aussi ouvert à d'autres genres.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Dématérialisation de la musique

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Pärti
Mélomane averti
avatar

Nombre de messages : 216
Date d'inscription : 02/12/2011

MessageSujet: Dématérialisation de la musique   Ven 13 Jan 2012 - 13:43

Le mot est laid mais je n'en connais pas d'autres.

Donc ayant dématérialisé ma discothèque j'aimerais connaitre l'avis d'autres personnes qui en ont fait autant.

D'abord sur quel support ont-elles enregistré leur précieuse musique ?
Ensuite que font-elles de leurs CD ?

Enfin -et c'est beaucoup plus grave- éprouvent-elles comme moi le besoin parfois frénétique de chercher sur internet des enregistrements sous forme numérique puisque le CD est devenu inutile Embarassed
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Siegmund
Garde rouge du Domaine Musical
avatar

Nombre de messages : 6534
Age : 29
Localisation : Paris, rive gauche
Date d'inscription : 19/05/2010

MessageSujet: Re: Dématérialisation de la musique   Ven 13 Jan 2012 - 15:35

Pärti a écrit:
Donc ayant dématérialisé ma discothèque j'aimerais connaitre l'avis d'autres personnes qui en ont fait autant.

D'abord sur quel support ont-elles enregistré leur précieuse musique ?
Ensuite que font-elles de leurs CD ?

Enfin -et c'est beaucoup plus grave- éprouvent-elles comme moi le besoin parfois frénétique de chercher sur internet des enregistrements sous forme numérique puisque le CD est devenu inutile Embarassed

- Tu peux stocker sur tout disque dur, externe c'est plus pratique (mais moins fiable). Pour sécuriser, tu peux faire des sauvegarde périodiques sur un autre support distinct, si possible géographiquement ; mais aussi ne partageant pas simultanément le même réseau électrique (orage etc..).
Au stade supérieur (comme moi), outre la sauvegarde périodique ; tu peux passer au NAS, c'est une sorte de serveur domestique sur réseau local dédié au stockage et permettant des sécurités accrues (stockage en Raid, permettant pérennité des données en cas de défaillance d'un ou plusieurs disque dur).

Une dernière solution, mais onéreuse celle-ci (à partir d'un certain stade) ; la sauvegarde sur des clouds externe. OVH a récemment lancé Hubic qui a l'air particulièrement intéressant, mais c'est une offre parmi d'autres.
Tes données sont ainsi stockées par un professionnel ; et avec une solution tel que Hubic soyons clair, le risque de perdre le moindre octet de donné est inexistant ; sauf attaque terroriste visant simultanément les trois sites de stockage synchronisé et géographiquement distant. Cela reste une solution adapté à la sauvegarde de sécurité, pas à l'utilisation courante.

- Oui acheter sur Internet c'est très bien. Mais acheter en qualité CD c'est mieux. Certains sites spécialisés comme Qobuz font ce genre de ventes de façon systématique ; parfois, ça se trouve aussi sur d'autres, quoique moins accroché à ce critère comme Itunes.

- Question subsidiaire ; numérises-tu correctement ta collection CD ? Je veux dire dans un format sans pertes. Car si le numérique a bien un avantage sur l'analogique, c'est bien ce sentiment de sécurité absolu de l'audio ; et au coût actuel du gigaoctet, il est stupide de s'en priver.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.julien-boudry.net
Pärti
Mélomane averti
avatar

Nombre de messages : 216
Date d'inscription : 02/12/2011

MessageSujet: Re: Dématérialisation de la musique   Ven 13 Jan 2012 - 16:47

Tu fais bien le tour de la question stockage.

Il existe en fait un matériel bien adapté pour le stockage de musique, il s'agit du serveur musical.
Ce genre d'appareil a couté longtemps très cher mais on en trouve aujourd'hui a des prix plus raisonnables.

Personnellement j'en ai un qui porte un nom de fruit du sud (ol...ve) et qui, bien que venant de Californie, se trouve facilement en France.
Il permet le stockage, selon le modèle, de 1500 à 6000 CD, ce qui permet de voir venir.

Oui, bien entendu je numérise dans un format sans perte, FLAC en l’occurrence, car je pense qu'on ne peut PAS écouter de la musique en MP3 Mr.Red la qualité ne ma parait pas suffisante.

Sur internet on trouve toute la musique (classique) que l'on veut sous forme numérique donc déjà dématérialisée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Golisande
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 5036
Age : 43
Localisation : jeudi
Date d'inscription : 03/03/2011

MessageSujet: Re: Dématérialisation de la musique   Ven 13 Jan 2012 - 17:40

Je dois avoir une ouïe très défaillante : bien que je préfère également les formats sans perte, j'avoue ne pas être du tout gêné par le mp3, même 128 kbs... Embarassed
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Polyeucte
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 19003
Age : 34
Date d'inscription : 03/07/2009

MessageSujet: Re: Dématérialisation de la musique   Ven 13 Jan 2012 - 17:47

Golisande a écrit:
Je dois avoir une ouïe très défaillante : bien que je préfère également les formats sans perte, j'avoue ne pas être du tout gêné par le mp3, même 128 kbs... Embarassed

Je suis pareil!! hehe

_________________
Les Carnets d'Erik, le retour!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://erikcarnets.fr/
Pärti
Mélomane averti
avatar

Nombre de messages : 216
Date d'inscription : 02/12/2011

MessageSujet: Re: Dématérialisation de la musique   Ven 13 Jan 2012 - 18:09

Ayant été jadis un "audiophile ayatolesque" l'expérience m'a montré qu'il est préférable de ne pas polémiquer sur ce point zen

Chacun écoute ce qu'il aime comme il l'aime.

J'édite pour ajouter : et comme il le peut (sur une chaine haute-fidélité ou avec des écouteurs intra-auriculaires)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
rodolphe738
Mélomane averti


Nombre de messages : 347
Date d'inscription : 02/12/2011

MessageSujet: Re: Dématérialisation de la musique   Ven 13 Jan 2012 - 22:00

Je numérise uniquement sur disque dur externe et grave sur blu ray tout en gardant mes originaux au noir, bien a l’abri.
Je numérise systématiquement tout mes vinyle de la sorte également.
Jamais eu de problème.


« il y a de très bonne chose en intra auriculaires....... Wink »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Golisande
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 5036
Age : 43
Localisation : jeudi
Date d'inscription : 03/03/2011

MessageSujet: Re: Dématérialisation de la musique   Ven 13 Jan 2012 - 22:03

Pärti a écrit:
Ayant été jadis un "audiophile ayatolesque"
Du genre "Si tu n'investis pas [tant de milliers d']euros dans ton matos, mon pauvre ami, ne t'imagine même pas que tu écoutes de la musique" ? Mr.Red
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pärti
Mélomane averti
avatar

Nombre de messages : 216
Date d'inscription : 02/12/2011

MessageSujet: Re: Dématérialisation de la musique   Ven 13 Jan 2012 - 22:10

Golisande a écrit:

Du genre "Si tu n'investis pas [tant de milliers d']euros dans ton matos, mon pauvre ami, ne t'imagine même pas que tu écoutes de la musique" ? Mr.Red

Non pas à ce point car on a toujours pu trouver du bon matériel à des prix raisonnables. siffle
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Golisande
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 5036
Age : 43
Localisation : jeudi
Date d'inscription : 03/03/2011

MessageSujet: Re: Dématérialisation de la musique   Ven 13 Jan 2012 - 22:17

Hmouais, ton siffle ne m'inspire pas confiance... il vaut peut-être mieux ne pas commencer effectivement... Mr.Red
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 80889
Age : 36
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Dématérialisation de la musique   Ven 13 Jan 2012 - 22:20

Raisonnable, ça veut dire un chiffre avec pas plus de 4 zéros... Mr.Red
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
rodolphe738
Mélomane averti


Nombre de messages : 347
Date d'inscription : 02/12/2011

MessageSujet: Re: Dématérialisation de la musique   Ven 13 Jan 2012 - 22:22

Effectivement on peux trouver du très bon matériel pour pas bien cher, une source pc carte son juli, une paire de studio lab trouvé sur le bon coin a 60 ou 80 euro, et un ptit amplis de chez harman kardon …… inutile d’aller depenser des milles et des cents pour se faire plaisir. What the fuck ?!?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pärti
Mélomane averti
avatar

Nombre de messages : 216
Date d'inscription : 02/12/2011

MessageSujet: Re: Dématérialisation de la musique   Sam 14 Jan 2012 - 9:02

Plutôt d'accord avec Rodolphe.

La bonne solution c'est de laisser les plus riches payer pour soi.
Ils achètent du matos super bon mais super cher. Tu attends qu'ils s'en lassent ou achètent encore "mieux" et tu le trouves en occase à un prix intéressant. J'ai toujours fait comme ça. bedo

Pour revenir au stockage dématérialisé le disque dur externe est bien entendu la solution sûre.
Le plus du serveur de musique c'est que relié d'une part à l'ordi et d'autre part à l'ampli il est pratique pour stocker et lire. Un système de commande et un écran rendent facile la recherche et la lecture des enregistrements.

Est-ce autorisé Xavier de donner un exemple sans considérer que c'est de la pub ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 80889
Age : 36
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Dématérialisation de la musique   Sam 14 Jan 2012 - 12:24

Pas de soucis, on fait bien tous les jours de la pub pour Amazon, DG, EMI, Decca, les salles de concert... Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pärti
Mélomane averti
avatar

Nombre de messages : 216
Date d'inscription : 02/12/2011

MessageSujet: Re: Dématérialisation de la musique   Sam 14 Jan 2012 - 13:47

Xavier a écrit:
Pas de soucis, on fait bien tous les jours de la pub pour Amazon, DG, EMI, Decca, les salles de concert... Smile

Alors j'y vais Smile
Le serveur que j'ai eu pour mon anniversaire est un Olive.


Voir ici http://www.olive.us/ca/fr/produits/music_servers.html
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mariefran
Mélomane nécrophile
avatar

Nombre de messages : 14253
Age : 56
Localisation : Lille
Date d'inscription : 25/02/2008

MessageSujet: Re: Dématérialisation de la musique   Sam 14 Jan 2012 - 13:53

C'est beau sunny ça coûte combien ? 2 To, ce sera très juste pour moi… On peut ajouter un autre DD par USB ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pärti
Mélomane averti
avatar

Nombre de messages : 216
Date d'inscription : 02/12/2011

MessageSujet: Re: Dématérialisation de la musique   Sam 14 Jan 2012 - 14:04

Oui c'est cher Embarassed de l'ordre de 1000 € pour le 500 gigas et de 2500 € pour le 2 teras.

L'olive est relié en réseau à ton ordinateur (donc à n’importe quel autre disque dur lui-même relié à l'ordi).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Golisande
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 5036
Age : 43
Localisation : jeudi
Date d'inscription : 03/03/2011

MessageSujet: Re: Dématérialisation de la musique   Sam 14 Jan 2012 - 14:11

Oui donc finalement c'est bien ce que je disais... Laughing
Deux ou trois disques durs externes, à remplacer tous les cinq ans environs, suffisent amplement pour moi (mais je n'en suis pas à une "bibliothèque" de plusieurs Tera...).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Stilgar
Mélomane du dimanche
avatar

Nombre de messages : 73
Age : 28
Localisation : Ile de France
Date d'inscription : 10/12/2011

MessageSujet: Re: Dématérialisation de la musique   Sam 14 Jan 2012 - 14:13

Je vois que je ne suis pas le seul à me plaindre du manque de place

Même si le Go ne coute plus rien, ça grimpe vite les Go

Pour ma part j'ai aussi fait le choix de tout numériser en Flac avec ExactAudioCopy sur 1DD externe (+1 une copie sur un autre DD externe par sécurité) pour me servir de mon pc comme source avec un boitier uDac-2 comme "carte son". Il me manque encore un ampli casque pour bien exploiter mon HD650.

La numérisation apporte en effet un sentiment de sécurité mais je n'en revendrais pas mes cd pour autant, un bug/accident est si vite arrivé . Et il faut avouer que c'est hyper pratique et ergonomique, on switch de musique comme on veut sans avoir besoin de changer de cd etc. La lecture est aussi plus stable et toujours identique (sans les aléas de la lecture du support physique, quoi qu'un DD ça reste physique après tout mais là c'est du chipotage ). Le seul ennui c'est qu'il faut bien trier tout ça, et faire gaffe au doublons.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Golisande
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 5036
Age : 43
Localisation : jeudi
Date d'inscription : 03/03/2011

MessageSujet: Re: Dématérialisation de la musique   Sam 14 Jan 2012 - 14:26

Stilgar a écrit:
quoi qu'un DD ça reste physique après tout
Absolument, tout autant que des CD... Le cas du vinyle est différent car la musique y est réellement présente "matériellement" dans les sillons - sinon palpable hehe -, ce qui est sans doute un facteur déterminant pour les amateurs/collectionneurs...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pärti
Mélomane averti
avatar

Nombre de messages : 216
Date d'inscription : 02/12/2011

MessageSujet: Re: Dématérialisation de la musique   Sam 14 Jan 2012 - 17:24

Golisande a écrit:
Le cas du vinyle est différent car la musique y est réellement présente "matériellement" dans les sillons - sinon palpable hehe
C'est effectivement le "charme" unique du microsillon, analogique dans sa matière. Mais son point faible puisque chaque lecture est source d'usure inéluctable.
Je me rappelle avoir presque hésité à lire trop souvent mes disques préférés de peur de les user trop vite...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Stilgar
Mélomane du dimanche
avatar

Nombre de messages : 73
Age : 28
Localisation : Ile de France
Date d'inscription : 10/12/2011

MessageSujet: Re: Dématérialisation de la musique   Sam 14 Jan 2012 - 18:23

Dans l'absolu, si on veut du tout numérique jusqu'au DAC, il faut un SSD Laughing
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Royalw
Mélomane du dimanche
avatar

Nombre de messages : 33
Date d'inscription : 23/12/2009

MessageSujet: Re: Dématérialisation de la musique   Sam 14 Jan 2012 - 19:20

Pour la dématérialisation des vinyles, le mieux est de convertir en 24 bits 96 khz pour garder une fidélité du son.
C'est d'ailleurs l'un des plus grands avantages de la musique dématérialisée : pouvoir écouter des studio masters ou des rip de vinyles avec un son supérieur au CD.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Stilgar
Mélomane du dimanche
avatar

Nombre de messages : 73
Age : 28
Localisation : Ile de France
Date d'inscription : 10/12/2011

MessageSujet: Re: Dématérialisation de la musique   Sam 14 Jan 2012 - 19:25

Royalw a écrit:
Pour la dématérialisation des vinyles, le mieux est de convertir en 24 bits 96 khz pour garder une fidélité du son.
C'est d'ailleurs l'un des plus grands avantages de la musique dématérialisée : pouvoir écouter des studio masters ou des rip de vinyles avec un son supérieur au CD.


Je suis en train de tester ça effectivement avec des master 24/96 provenant de vinyl. Et je n'arrive pas à voir la différence. Le son est moins dynamique (dans le sens où je dois monter le volume quand je passe du fichier cd au vinyl) j'ai l'impression sur ce qui vient du vinyl, mais je n'obtiens pas de détails supplémentaire ni de gains flagrant par rapport à un cd en flac bien rippé Sad
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
rodolphe738
Mélomane averti


Nombre de messages : 347
Date d'inscription : 02/12/2011

MessageSujet: Re: Dématérialisation de la musique   Sam 14 Jan 2012 - 20:06

Convertir un vinyl en 24 bits 96 khz n’apporte absolument rien de supplémentaire a part un scintillement sonore assez désagréable et dénaturé.
Je me suis rencardé a ce point de vue car je pensait aussi bien évidement que cela ne pouvait être que bénéfique, les numérisation que j’obtenais était fortement dénaturé.
J’ai donc été voire un ingénieur du son « ami d’un ami » qui travaille au studio guillaume tell a Paris.
Le gars m’as régler la makina sur du 16 bits 96 khz, et là, ho ! Merveille le problème était régler et la qualité au rendez vous.
Concernant cette fichus bataille qui oppose le clans des vinyle et des CD , je dirais que les deux se complémentarise , et le vinyle n’est pas prêt de dépasser le CD en terme de qualité sonore et de reproduction d’absolument tout les instruments de la composition en écoute , a partir du moment ou la source de lecture est irréprochable et que l’amplification soit d’excellente facture « la dynamique est au rendez vous qu’a cette condition » ce qui n’était pas le cas avec le vinyle, car le support délivrais un son très correcte avec du matériel de milieu de gamme.
Personnellement, j’apprécie les deux supports et les aimes pour leurs qualités respectives.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Royalw
Mélomane du dimanche
avatar

Nombre de messages : 33
Date d'inscription : 23/12/2009

MessageSujet: Re: Dématérialisation de la musique   Sam 14 Jan 2012 - 20:34

rodolphe738 a écrit:
Convertir un vinyl en 24 bits 96 khz n’apporte absolument rien de supplémentaire a part un scintillement sonore assez désagréable et dénaturé.
Je me suis rencardé a ce point de vue car je pensait aussi bien évidement que cela ne pouvait être que bénéfique, les numérisation que j’obtenais était fortement dénaturé.
J’ai donc été voire un ingénieur du son « ami d’un ami » qui travaille au studio guillaume tell a Paris.
Le gars m’as régler la makina sur du 16 bits 96 khz, et là, ho ! Merveille le problème était régler et la qualité au rendez vous.
Concernant cette fichus bataille qui oppose le clans des vinyle et des CD , je dirais que les deux se complémentarise , et le vinyle n’est pas prêt de dépasser le CD en terme de qualité sonore et de reproduction d’absolument tout les instruments de la composition en écoute , a partir du moment ou la source de lecture est irréprochable et que l’amplification soit d’excellente facture « la dynamique est au rendez vous qu’a cette condition » ce qui n’était pas le cas avec le vinyle, car le support délivrais un son très correcte avec du matériel de milieu de gamme.
Personnellement, j’apprécie les deux supports et les aimes pour leurs qualités respectives.

Déjà, s'il te l'a transféré en 16 bits 96 khz, c'est supérieur au son du CD (qui est à 44 khz). Ensuite, pour profiter pleinement des formats haute définition (24 bits, 88 khz, 96 khz et plus), il faut évidemment avoir le système de son qui va avec. Écouter du 24 bits 96khz avec des écouteurs par la sortie de l'ordinateur n'apporte effectivement pas grand-chose par rapport au format CD. Il faut aussi avoir un convertisseur analogique à numérique (DAC). Mais je peux affirmer que chez moi, je vois une différence NOTABLE entre un CD et un fichier à 24 bits 96khz. Surtout au niveau des nuances.

En effet, le CD ne pourra jamais dépasser le vinyle, en raison des fréquences du format. De là l'intérêt des formats supérieurs, qui peuvent rendre justice au spectre du vinyle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Royalw
Mélomane du dimanche
avatar

Nombre de messages : 33
Date d'inscription : 23/12/2009

MessageSujet: Re: Dématérialisation de la musique   Sam 14 Jan 2012 - 20:45

Concernant le scintillement sonore désagréable, ça m'intrigue, je n'ai jamais entendu rien de tel. Es-tu certain d'avoir bien fais le transfer?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
rodolphe738
Mélomane averti


Nombre de messages : 347
Date d'inscription : 02/12/2011

MessageSujet: Re: Dématérialisation de la musique   Sam 14 Jan 2012 - 20:45

Avec la carte son asus st stx le convertisseur est present ainsi que le dac , bien évidement si tu relis ca avec des cablages de chez darty , tu risque fort d’être désappointé.
La personne qui a régles mes installation est certes un professionnel dans son domaine et je te confirme que ses réglages ont dépasser mes espérances ……. Du moins en ce qui concerne la conversion vinyle, pour le CD le probléme ne se pose pas.
Et c’est le vinyle qui ne peut dépasser les qualités intra sec du CD
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
rodolphe738
Mélomane averti


Nombre de messages : 347
Date d'inscription : 02/12/2011

MessageSujet: Re: Dématérialisation de la musique   Sam 14 Jan 2012 - 20:51

Royalw a écrit:
Concernant le scintillement sonore désagréable, ça m'intrigue, je n'ai jamais entendu rien de tel. Es-tu certain d'avoir bien fais le transfer?

oui tout a fait, cepandant la qualité de pressage des vinyle est aussi a prendre en consideration , sur certains vinyle je me souviens ne pas avoir eu ce genre de probléme , le reglage en 16 bits 96khz a été une formule qui s'est appliqué pour l'ensemble des vinyle qu j'ai a convertir, ce qui a regler le probléme pour tout le monde.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Royalw
Mélomane du dimanche
avatar

Nombre de messages : 33
Date d'inscription : 23/12/2009

MessageSujet: Re: Dématérialisation de la musique   Sam 14 Jan 2012 - 21:04

rodolphe738 a écrit:

Et c’est le vinyle qui ne peut dépasser les qualités intra sec du CD

En fait, ce n'est pas le même rendu, ni les même fréquences (le vinyle est analogique, donc il n'est pas limité par un échantionnage qui suprime certaines fréquences, comme c'est le cas pour le CD), alors il vaut mieux parler de différence et non de hierarchie...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Dématérialisation de la musique   Sam 14 Jan 2012 - 21:12

Moi le vinyle et les rip de vinyles m'embêtent toujours à cause de la compression dynamique inhérente au support et qui éteint quand même beaucoup les enregistrements. Mais enfin à chaque support ses défauts, ceux du CD, une fois les défauts des premiers enregistrements numériques et des reports sauvages passés, sont quand même plus légers.
Revenir en haut Aller en bas
rodolphe738
Mélomane averti


Nombre de messages : 347
Date d'inscription : 02/12/2011

MessageSujet: Re: Dématérialisation de la musique   Sam 14 Jan 2012 - 21:14

Le CD offre une dynamique très supérieure au vinyl qui est limité par la taille de ses sillons. La quantification du CD sur 16 bit est linéaire, alors que le vinyl fait appel à une compression.de plus la qualité des pressage et des mastering fait souvent la différence, personnellement les craquement des vyniles et autre bruits parasitaires ne me derange pas car j’apprecie les deux a leurs juste valeurs comme je l’ai signifié plus haut.
Maintenant, pour avoir une dynamique digne d’un bon matos vinyle sur platine CD il faut investir dans la source et dans l’amplification . ce qui n’etait pas le cas auparavant .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Royalw
Mélomane du dimanche
avatar

Nombre de messages : 33
Date d'inscription : 23/12/2009

MessageSujet: Re: Dématérialisation de la musique   Sam 14 Jan 2012 - 21:23

Et parfois, certains enregistrements ne se trouvent qu'en vinyle, parce qu'ils n'ont pas été réédités en CD...
Mais sinon, 24 bits 96 khz ne signifie pas nécessairement rip de vinyle, les studio masters sont à mes yeux encore plus intéressants.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
rodolphe738
Mélomane averti


Nombre de messages : 347
Date d'inscription : 02/12/2011

MessageSujet: Re: Dématérialisation de la musique   Sam 14 Jan 2012 - 21:30

Mais c’est une gueguerre qui dure depuis des lustres ! moi j’aime autant les deux support pour ce qu’il m’apporte réellement en écoute.
J’ai fait rentré il y as quelques temps, tous les album de marvin gaye en double CD remasterisé, ainsi que les vinyles en pressage 180 g issus du même mastering « sortis l’année dernière »
Ce sont des albums que je connais par cœur, verdicte : il n’y a pas photo ! le mastering CD dépassen haut la main le vinyle … que ce soit au casque ou sur enceinte.
Maintenant le lynerd skynerd « From One More For The Road “ remasterisé et soris en cd et vinyle de la meme marmite, le vinyle dépasse le cd !
C’est pour cette raison que cette guerre n’as pas lieux d’être….
Quelquefois, certains vinyles classiques manque de pêche et ne sont pas réédité … un petit coup de numérisation et convertisseur regle le problème.
C’est une guerre qui n’a pas lieu d’être
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Royalw
Mélomane du dimanche
avatar

Nombre de messages : 33
Date d'inscription : 23/12/2009

MessageSujet: Re: Dématérialisation de la musique   Sam 14 Jan 2012 - 21:38

rodolphe738 a écrit:
Mais c’est une gueguerre qui dure depuis des lustres ! moi j’aime autant les deux support pour ce qu’il m’apporte réellement en écoute.
J’ai fait rentré il y as quelques temps, tous les album de marvin gaye en double CD remasterisé, ainsi que les vinyles en pressage 180 g issus du même mastering « sortis l’année dernière »
Ce sont des albums que je connais par cœur, verdicte : il n’y a pas photo ! le mastering CD dépassen haut la main le vinyle … que ce soit au casque ou sur enceinte.
Maintenant le lynerd skynerd « From One More For The Road “ remasterisé et soris en cd et vinyle de la meme marmite, le vinyle dépasse le cd !
C’est pour cette raison que cette guerre n’as pas lieux d’être….
Quelquefois, certains vinyles classiques manque de pêche et ne sont pas réédité … un petit coup de numérisation et convertisseur regle le problème.
C’est une guerre qui n’a pas lieu d’être

Mais je ne comprend pas trop pourquoi tu parle de cette pseudo guerre... Personne ici ne l'a évoquée. Moi, comme toi, j'apprécie les deux supports même si j'écoute moins de vinyles par les temps qui courent (mon aiguille est foutue Shit ). Et comme je disais plus haut, je suis particulièrement content d'avoir une table tournante vu que je met parfois la main sur des enregistrements qui sont difficiles, voire impossible pour l'instant à avoir en CD. D'autant plus qu'à l'usagé, les vinyles sont assez bon marché; quoi qu'ils ne sont pas toujours en bon état, mais c'est parfois surprenant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
rodolphe738
Mélomane averti


Nombre de messages : 347
Date d'inscription : 02/12/2011

MessageSujet: Re: Dématérialisation de la musique   Sam 14 Jan 2012 - 21:48

j'en parle par ce qu'elle existe hehe et si personne ne l'a évoqué je l'évoque Very Happy et puis je t'en parle par ce que je t'en cause............
et je suis comme toi, j'achéte enormément de vinyle, surtout ceux non réédité ou dont le mastering est superieur a celui sortis sur CD.
Les maisons de diques s'en sont mis plein les fouilles pendant des decennies en vendant des réédition absolument infecte ! il etait normal que le vinyle ressurgisse , de plus pour pas bien cher tu a avec le vinyle un son rond et chaud, avec le support CD il faut investir des sommes considerable pour le dépasser en qualité et en faisant abstraction des craquement propre au support.
Donc, vive le vinyle, vive le CD, et vive la numerisation... pour ce qui est de la dematerialisation de la musique " c'est pas gagné d'avance"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Royalw
Mélomane du dimanche
avatar

Nombre de messages : 33
Date d'inscription : 23/12/2009

MessageSujet: Re: Dématérialisation de la musique   Sam 14 Jan 2012 - 21:55

rodolphe738 a écrit:
j'en parle par ce qu'elle existe hehe

Oui, t'as raison, et ça me fais bien rigoler! Laughing


rodolphe738 a écrit:
pour ce qui est de la dematerialisation de la musique " c'est pas gagné d'avance"

Non, c'est sûr, mais ça avance indubitablement. Moi, remarque, ça m'arrange bien, les deux ont leurs avantages ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
rodolphe738
Mélomane averti


Nombre de messages : 347
Date d'inscription : 02/12/2011

MessageSujet: Re: Dématérialisation de la musique   Sam 14 Jan 2012 - 22:07

pour l'instant je n'y vois que des inconvenients ! se foutus format MP3 et consorts relié au PC portable des etablissement public " tout genre confondus" restau, bar branché etc etc, qui pollue mes oreilles.
Je me souviens d'ailleurs d'un texte de leo ferre " preface " la musique se vend comme du savon a barbe !
le pere leo avait vue juste Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Royalw
Mélomane du dimanche
avatar

Nombre de messages : 33
Date d'inscription : 23/12/2009

MessageSujet: Re: Dématérialisation de la musique   Sam 14 Jan 2012 - 22:34

Wink

Bien sûr, mais je crois que le mp3 sera un jour chose du passé, les appareils disposent d'une capacité de stockage de plus en plus importante, ce format n'aura plus de raison d'être. Déjà, on entend beaucoup moins de 128 kbps...

Pour l'instant, l'avantage principal de la dématérialisation pour moi est de pouvoir prendre un bon bain et de pouvoir changer de disque sans devoir aller à l'air frais. Mr.Red
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
rodolphe738
Mélomane averti


Nombre de messages : 347
Date d'inscription : 02/12/2011

MessageSujet: Re: Dématérialisation de la musique   Sam 14 Jan 2012 - 22:46

oui c'est sur a titre personnel cet " avancé " a de bon coté ripé ses vinyles sur ordi avec un bon matos derriere est a mon sens la plus belle choses qui soit ... d'ailleurs je sais pas si t'as vus, mais pas mal de constructeur de pc se lance dans des systemes de pc " audiophile" integré .... c'est quand même bon signe Very Happy
Non , moi ce qui m'inquiete la dedans se sont les production musical a venir, quand la musique ne seras plus en rayon mais directement sur les sites dédié.
T'as vus coldplay et prince il y a quelques années ont essayé de lancé le mouvement.
Les deux albums en référence ne sont pas des référence , heureusement ! hehe
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
néthou
JazzAuNeth
avatar

Nombre de messages : 1530
Date d'inscription : 04/03/2011

MessageSujet: Re: Dématérialisation de la musique   Sam 14 Jan 2012 - 23:01

rodolphe738 a écrit:
les qualités intra sec du CD
Laughing
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
aroldo
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 1778
Date d'inscription : 19/02/2011

MessageSujet: Re: Dématérialisation de la musique   Sam 14 Jan 2012 - 23:07

néthou a écrit:
rodolphe738 a écrit:
les qualités intra sec du CD
Laughing
Ha oui, j'ai adoré aussi Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Siegmund
Garde rouge du Domaine Musical
avatar

Nombre de messages : 6534
Age : 29
Localisation : Paris, rive gauche
Date d'inscription : 19/05/2010

MessageSujet: Re: Dématérialisation de la musique   Sam 14 Jan 2012 - 23:18

Stilgar a écrit:
Dans l'absolu, si on veut du tout numérique jusqu'au DAC, il faut un SSD Laughing

Absolument faux. Le SDD est un support physique comme un autre, il n'a pas de part mécanique comme les CD ou Disque Dur ; mais ça n'a rien à voir, c'est une différence de forme, pas de nature. Le CD-audio c'est de l'audio numérique du 16bits/44.1khz PCM, et le disque dur c'est du numérique où tu mets n'importe-t-elle type de système de fichier.

Le SDD n'a rien de plus fiable. Le CD comme le disque dur fonctionnent sous le principe fondamental d'une correction d'erreur parfaite de gravure ou de lecture en temps réel à l'aide de clés de contrôle. Soit le bit est parfaitement lu (par la voie direct ou indirecte), soit il ne l'est pas (ce qui fait échouer la lecture), mais il n'est pas altérable ; le même phénomène de détérioration existe chez le SDD, et au jour d’aujourd’hui cette technologie est de ce point de vu moins fiable dans la durée (durée de vie plus courte, cause de trop de détériorations pour arriver à corriger les erreurs en temps réel) ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.julien-boudry.net
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 80889
Age : 36
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Dématérialisation de la musique   Dim 15 Jan 2012 - 6:34

Royalw a écrit:
Wink

Bien sûr, mais je crois que le mp3 sera un jour chose du passé, les appareils disposent d'une capacité de stockage de plus en plus importante, ce format n'aura plus de raison d'être. Déjà, on entend beaucoup moins de 128 kbps...

Mais vu l'âge des gens qui écoutent du classique (ça rejoint le topic voisin) et étant donné comment on maltraite nos oreilles, bientôt plus personne ne sera sensible aux fréquences qui manquent dans du 128 kbps... Mr.Red
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Royalw
Mélomane du dimanche
avatar

Nombre de messages : 33
Date d'inscription : 23/12/2009

MessageSujet: Re: Dématérialisation de la musique   Dim 15 Jan 2012 - 7:52

Oui, et au train où l'espérance de vie augmente, bientôt 80 % de la population sera dur de la feuille et toute cette histoire de formats sera bien superflue! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Stilgar
Mélomane du dimanche
avatar

Nombre de messages : 73
Age : 28
Localisation : Ile de France
Date d'inscription : 10/12/2011

MessageSujet: Re: Dématérialisation de la musique   Dim 15 Jan 2012 - 9:55

Royalw a écrit:
rodolphe738 a écrit:
Convertir un vinyl en 24 bits 96 khz n’apporte absolument rien de supplémentaire a part un scintillement sonore assez désagréable et dénaturé.
Je me suis rencardé a ce point de vue car je pensait aussi bien évidement que cela ne pouvait être que bénéfique, les numérisation que j’obtenais était fortement dénaturé.
J’ai donc été voire un ingénieur du son « ami d’un ami » qui travaille au studio guillaume tell a Paris.
Le gars m’as régler la makina sur du 16 bits 96 khz, et là, ho ! Merveille le problème était régler et la qualité au rendez vous.
Concernant cette fichus bataille qui oppose le clans des vinyle et des CD , je dirais que les deux se complémentarise , et le vinyle n’est pas prêt de dépasser le CD en terme de qualité sonore et de reproduction d’absolument tout les instruments de la composition en écoute , a partir du moment ou la source de lecture est irréprochable et que l’amplification soit d’excellente facture « la dynamique est au rendez vous qu’a cette condition » ce qui n’était pas le cas avec le vinyle, car le support délivrais un son très correcte avec du matériel de milieu de gamme.
Personnellement, j’apprécie les deux supports et les aimes pour leurs qualités respectives.

Déjà, s'il te l'a transféré en 16 bits 96 khz, c'est supérieur au son du CD (qui est à 44 khz). Ensuite, pour profiter pleinement des formats haute définition (24 bits, 88 khz, 96 khz et plus), il faut évidemment avoir le système de son qui va avec. Écouter du 24 bits 96khz avec des écouteurs par la sortie de l'ordinateur n'apporte effectivement pas grand-chose par rapport au format CD. Il faut aussi avoir un convertisseur analogique à numérique (DAC). Mais je peux affirmer que chez moi, je vois une différence NOTABLE entre un CD et un fichier à 24 bits 96khz. Surtout au niveau des nuances.

En effet, le CD ne pourra jamais dépasser le vinyle, en raison des fréquences du format. De là l'intérêt des formats supérieurs, qui peuvent rendre justice au spectre du vinyle.



J'ai un matos d'écoute certes pas à 20k € mais très très potable, et je n'entends vraiment pas de différence positive en faveur des Rip 24/96 de vinyl alors que la différence est flagrante avec les master 24/96 ne provenant pas de vinyl.


Dernière édition par Stilgar le Dim 15 Jan 2012 - 10:14, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
rodolphe738
Mélomane averti


Nombre de messages : 347
Date d'inscription : 02/12/2011

MessageSujet: Re: Dématérialisation de la musique   Dim 15 Jan 2012 - 9:57

aroldo et nethou ! rien ne vous empéche de créer un fan club en mon honneur Very Happy vous ne serez pas les premiers et je promet de venir vous rendre une petite visite de temps en temps........
Pour le mp3 a 128 kbps sur les production rap et electro cela suffit bien... maintenant je ne connais personne qui écoute du classique, jazz, " rock ca depend" avec du 128 kbps ormis peux être la jeunesse, qui ne dispose peux-être pas des moyens necessaire pour investir dans un lecteur mp3 reconnaissant le format ape ou flac.
Je vois beaucou de jeune avec des lecteurs usb donc petite capacité de stokage.
Je ne connais personne non plus possedant un cowon ou iriver se gaté les oreilles avec du mp3 128 kbps Shocked
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
rodolphe738
Mélomane averti


Nombre de messages : 347
Date d'inscription : 02/12/2011

MessageSujet: Re: Dématérialisation de la musique   Dim 15 Jan 2012 - 10:05

Stilgar a écrit:
Royalw a écrit:
rodolphe738 a écrit:
Convertir un vinyl en 24 bits 96 khz n’apporte absolument rien de supplémentaire a part un scintillement sonore assez désagréable et dénaturé.
Je me suis rencardé a ce point de vue car je pensait aussi bien évidement que cela ne pouvait être que bénéfique, les numérisation que j’obtenais était fortement dénaturé.
J’ai donc été voire un ingénieur du son « ami d’un ami » qui travaille au studio guillaume tell a Paris.
Le gars m’as régler la makina sur du 16 bits 96 khz, et là, ho ! Merveille le problème était régler et la qualité au rendez vous.
Concernant cette fichus bataille qui oppose le clans des vinyle et des CD , je dirais que les deux se complémentarise , et le vinyle n’est pas prêt de dépasser le CD en terme de qualité sonore et de reproduction d’absolument tout les instruments de la composition en écoute , a partir du moment ou la source de lecture est irréprochable et que l’amplification soit d’excellente facture « la dynamique est au rendez vous qu’a cette condition » ce qui n’était pas le cas avec le vinyle, car le support délivrais un son très correcte avec du matériel de milieu de gamme.
Personnellement, j’apprécie les deux supports et les aimes pour leurs qualités respectives.

Déjà, s'il te l'a transféré en 16 bits 96 khz, c'est supérieur au son du CD (qui est à 44 khz). Ensuite, pour profiter pleinement des formats haute définition (24 bits, 88 khz, 96 khz et plus), il faut évidemment avoir le système de son qui va avec. Écouter du 24 bits 96khz avec des écouteurs par la sortie de l'ordinateur n'apporte effectivement pas grand-chose par rapport au format CD. Il faut aussi avoir un convertisseur analogique à numérique (DAC). Mais je peux affirmer que chez moi, je vois une différence NOTABLE entre un CD et un fichier à 24 bits 96khz. Surtout au niveau des nuances.

En effet, le CD ne pourra jamais dépasser le vinyle, en raison des fréquences du format. De là l'intérêt des formats supérieurs, qui peuvent rendre justice au spectre du vinyle.



J'ai un matos d'écoute certes pas à 20k € mais très très potable, et je n'entends vraiment pas de différence positif en faveur des Rip 24/96 de vinyl alors que la différence est flagrante avec les master 24/96 ne provenant pas de vinyl.

A 20K ou pas il y a une difference pourtant........ un son dénaturé par rapport a l'oeuvre original ... c'est pour cette raison que convertir en 16 bits 96KHZ est selon l'ingenieur du son qui m'a regler le logiciel, le meilleurs compromis , il réhausse l'enregistrement lui donne un peps une dynamique sympa sans pour autant le dénaturé.
A moins de posseder les mastering originaux ou posseder des CD je ne vois pas comment l'on peux rendre un vinyle convertis en 24 bits potable a l'ecoute.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Stilgar
Mélomane du dimanche
avatar

Nombre de messages : 73
Age : 28
Localisation : Ile de France
Date d'inscription : 10/12/2011

MessageSujet: Re: Dématérialisation de la musique   Dim 15 Jan 2012 - 10:12

J'ai dis, pas de différence positive c'est pas pareil. J'ai bien noté la perte de dynamique (cf. mon premier post sur ce sujet).

Et oui, quand on a un cowon, il faut du flac
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Stilgar
Mélomane du dimanche
avatar

Nombre de messages : 73
Age : 28
Localisation : Ile de France
Date d'inscription : 10/12/2011

MessageSujet: Re: Dématérialisation de la musique   Dim 15 Jan 2012 - 10:19

Siegmund a écrit:
Stilgar a écrit:
Dans l'absolu, si on veut du tout numérique jusqu'au DAC, il faut un SSD Laughing

Absolument faux. Le SDD est un support physique comme un autre, il n'a pas de part mécanique comme les CD ou Disque Dur ; mais ça n'a rien à voir, c'est une différence de forme, pas de nature. Le CD-audio c'est de l'audio numérique du 16bits/44.1khz PCM, et le disque dur c'est du numérique où tu mets n'importe-t-elle type de système de fichier.

Le SDD n'a rien de plus fiable. Le CD comme le disque dur fonctionnent sous le principe fondamental d'une correction d'erreur parfaite de gravure ou de lecture en temps réel à l'aide de clés de contrôle. Soit le bit est parfaitement lu (par la voie direct ou indirecte), soit il ne l'est pas (ce qui fait échouer la lecture), mais il n'est pas altérable ; le même phénomène de détérioration existe chez le SDD, et au jour d’aujourd’hui cette technologie est de ce point de vu moins fiable dans la durée (durée de vie plus courte, cause de trop de détériorations pour arriver à corriger les erreurs en temps réel) ...


Merci pour ces précisions
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Dématérialisation de la musique   

Revenir en haut Aller en bas
 
Dématérialisation de la musique
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» Dématérialisation de la musique
» Doc de synthése sur la dématérialisation
» L'avenir du marché de la musique
» Vol materiel ou autre...
» matériel pour compo

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Autour de la musique classique :: Musique (Divers)-
Sauter vers: